Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Fin alternative de Code Lyoko "Apocalyspe" partie 5
Écrite par Xanax100 le 15/09/2012 à 09h14
Note : 16,0/20 Catégorie : Autres
Lue 4003 fois (Dans un forum ;Si vous étiez xana que ferez vous comme attaque sur terre ? j'y met mon plan et pour m'amuser j'ai décider d'écrire ceux fanfiction.) Après le retour de William, Jérémie programme le système multiagent anti-XANA. Mais XANA décide de lancer son ultime attaque pour neutraliser les lyoko-guerries. Pour une fois depuis longtemps XANA décide de ne pas lancer une attaque directement contre eux. Mais indirectement en prennent pour cible des civils. XANA utilise le terrorisme afin de mettre les lyoko-guerries en position de faiblesse.(n'hésiter à mettre un com. Même si c'est pour dire que c'est nul et aussi réactiver le forum please. Sinon des personnage réel surtout politique apparaîtrons) Ils ne sont que pour jouer un rôle mineur de politicien justement. Mais ne voyais rien de politique considérée les comme des personnage parmi d'autre.
 
 

 
 

 

-Le jours venue Kadic(il est 7h du matin). Le quartier y est complètement encerclé, bouclé par les policier en arme. Bien sur des hordes de curieux et de journaliste sont là.

 

-Un journaliste sur place de la radio RTL qui raconte les derniers nouvelles « La surprise ici est totale ! Alors que tout le monde à encore en tête les attentas d'hier midi que déjà il semble que la riposte des autorités ne s'est pas fait attendre. Même si c'est inimaginable ! Le lycée Kadic établissement plus que tranquille des Hauts-de-Seine à était l'objet d'une perquisition ver 2 heur du matin. Ils étaient à la rechercher de preuve et de témoin précieux pour l’enquête, et l'âge de ses témoin va de 13 à 15 ans. Ce n'est pas une blague selon un communiquer du ministère de l'intérieur des traces ont put être desceller pendant l'attaque ce qui a permit de remonter jusqu'à cette établissement et l'ancien usine Renault se trouvant sur l'île Seguin. Nous apprenons aussi qu'un équipe de RAID étaient en train d'investir les lieux avant que l'usine sans doute piéger explose. L'équipe du RAID est sous les gravas et la police à entreprise l'évacuation des quartier au alentour à cause des poussière toxique. Alors que les équipes de secoure tenta de retrouver les corps des policier envoyer. Le ministre de l'intérieur devrait arriver d'ici quelque minute maintenant. Il devrait répondre à la question que tous le monde pourquoi...(une voiture officiel arrive non loin des journalistes. Un homme descend il s'agit de Nicolas Sarkozy accompagné d'un de ses assistant et surtout des garde du corps. Il se dirige ver les journalistes sous les sifflets des riverains.) Monsieur le ministre pouvez nous nous donnez des explication... »

 

-Mais Nicolas Sarkozy attendus que les journaliste le laisse parler et puits avec un ton grave« Tout d'abord je tient à féliciter avant tous nos service de police qui ont investie cette établissement sans faire de blesser que ce soit eux, le corps enseignant et surtout les élèves, je rend aussi hommage au force du RAID tomber dans un piège lâche et effroyable. Ils méritent toutes notre gratitude. Je comprend aussi le fais que le monde soit choqué et interrogative par cette action des forces de l'ordre, surtout les parents d’élèves qui ont des enfant au sein de ce lycée. Sachez que je les comprends et que je suis moi même père de famille. Malheureusement il y a un lien évident entre ce lycée et l'endroit où le piratage responsable de cette catastrophe à été émît. Nous avons amasser durant l'attaque des élément assez stupéfiantes sur 6 élèves de cette établissements. Oui vous m'avez entendus 6 élèves seraient mêler de prêt ou de loin au responsable des attentas odieux d'hier. Grâce à la dernière technologie de points en matière d'écoute. Nous avons pirater leur téléphone portable et c'est écoute nous révèle que cette nuit les 6 devaient fuguer pour se mettre à l'abri. Doux cette opération que fut élaborer le soir même. Malheureusement la perquisition à confirmer nos craintes. Ces témoins étaient en effet en train préparer leur fuite et 2 en eux l'ont déjà fait et sont activement rechercher. Sinon les 4 autres sont au mains des forces de l'ordre et ont été conduit dans des endroit dont l’adresse doit rester secret pour des raison de sécurité. Les témoins sont visiblement manipuler par le véritable responsable leur faisait croire qui lutte pour la survie du monde ou un truque dans le genre. L'esprit diabolique d’ailleurs à réussit à conditionné ses esprits fragiles. D’ailleurs avant de finir je tiens à passer un message. Je m'adresse au deux témoins restant. Je vous en prie rendez vous au autorité. Je sais que vous n'est responsable de cette abomination, mais vous connaissez le responsable alors venez libérez vous de ses chaîne qu'il vous a mis. ayez confiance. Merci ! »

 

-Pendant ce temps à l'ermitage William et Aelita écoutaient la radio et ont bien sur entendu la déclaration du ministre. Ce qui mit William or de lui « Non mais pour qui il ce prend. Vas s'y dit que ces Jérémie qui contrôlait les avions tant que vous y êtes. »

 

-Mais un bruit étrange les alerta quelqu'un non des personnes arrivent. Aelita et William retiennent leur souffle alors que la porte s'ouvre.

 

-En même temps Nicolas Sarkozy est rentré dans sa voiture de fonction. Son téléphone sonna « Oui allô. »

 

-l’interlocuteur « Monsieur le ministre Sarkozy ? »

 

-Sarkozy « Oui ! Monsieur Le Roy je suppose de la DGSE. »

 

-Le Roy « Lui même vous avez eu le temps de regardez le dossier que je vous est envoyer juste avant l'assaut ? »

 

-Sarkozy prenant le dossier en question « juste feuilleter. Mais j'ai peu voir qui est Franz Hopper et Rozanov. Ainsi que malgré que le projet Carthage fut stopper en 1995 les locaux de virtualisation se trouvant dans l’ancienne base nucléaire du Plateau d'Albion ont été rénover et remis en état de fonctionnement l'année dernier.(petit rire) un programme pour envoyer des hommes dans des mondes virtuel et c'est sérieux en plus. Mon Dieu le publique ne doute pas tous ce qui se passe sur son dos. Sinon votre recherche avance ? »

 

-Le Roy « ça c'est à ma hiérarchie direct que je peut dire. Mais sinon c'est pour les 2 témoins manquant à l'appelle. Je pense que vous devrez les aider à contacter Rozanov. »

 

-Sarkozy « Quoi ? Mais c'est une blague ? »

 

-Le Roy « Pas directement bien sur. Mais disons en remettant le plus vite en place les liaison de train entre Paris et Le Mans par exemple. »

 

-Sarkozy « Et pourquoi vouloir qu'ils contactent ce gars là. »

 

-Le Roy « Je veux l'avis de gars. Car depuis ces attentas il y a plein de truque bizarre qui se passe et Rozanov est le seul fou que je connaisse qui puisse nous aider. »

 

-Sarkozy « Mais pourquoi pas le convoquer alors. »

 

-Le Roy « Disons que Chirac est contre et refusera que Rozanov donne son opinion et encore moins ses solutions. »

 

-Sarkozy « Et donc le seul moyen pour qu'il soit écouter c'est de mêler à l’enquête. »

 

-Le Roy « Exacte. »

 

-Sarkozy « Donc faire un coup dans le dos. »

 

-Le Roy « Monsieur le ministre ce n'est pas la premier fois que vous lui faite ça. »

 

-Sarkozy « Imaginons que votre Rozanov soit plutôt un complice plutôt ou bien le véritable responsable. »

 

-La Roy « Impossible monsieur le ministre il est sous surveillance depuis la fin du projet et il est de notre coter. Monsieur le ministre il a de forte chance pour que Rozanov ce fasse bientôt contacter par le responsable de tout ça. Mais pas avant que c'est ados le fassent c'est donc pour les besoin de l’enquête. »

 

-Sarkozy « Je vais voir ce que je peut faire. »

 

-William et Aelita virent que c'est Sisi, Hervé et Nicolas. Le trio infernale sont rentraient dans l'ermitage avec une ferme intention. Sisi avait un visage sérieux, grave et déterminé comme jamais auparavant.

 

-Aelita surprit « Mais qu'es ce que tu fais là ? »

 

-Sisi « J'avais entendu parler d'une maison abandonné dans les bois. Alors je me suis dit si j'étais rechercher par où j'irai me cacher sachant que les rue sont bondé de flics. »

 

-William « Pourquoi t'es là ? »

 

-Hervé « Pour nous dire la vérité depuis toujours vous avez fait des truques bizarre et maintenant vous voilà rechercher. »

 

-William sur la défensif « Pour les attentas nous y sommes pour rien ! Ce n'est pas nous ! »

 

-Sisi « Alors qui ? »

 

-Aelita « Tu nous croirais pas car dit comme ça ça semble invraisemblable. »

 

-Sisi avec une émotion sincère de tristesse et de colère « Écoute bien ma chère ! Je tien deux choses le premier mon téléphone portable près à faire le 17 pour facilité le travail des policiers ou bien je t'aide Aelita à teindre des cheveux et avoir un look qui ne te rend pas repérable à 100 m. Mais je ne sais pas encore quoi choisir. Car si vous êtes innocent des millier de mort. Vous avez quand même briser des vie. Car Kadic qui est pour beaucoup une deuxième maison fit mit à sac par les flics. A 4h du mat tout le monde fut interroger leur chambre fouillé même si ils n'avaient rien avoir avec vous. Mon père après ça vas sans doute perdre son travail qu'il aime tant. Mais aussi vos parents sauf Aelita toi tu es orpheline. Mais les parents de Yumi fut conduits avec Hiroki fut amener dans hotel pour des raison de sécurité officiellement. Et c'est sans doute la même chose pour les parents de Jérémie, Odd, Ulrich et surtout aussi les tiens William. »

 

-Aelita « Bon comprit je te dit tout. Mais il faut que quoi que je dit tu dois me croire. »

 

-Nicolas « Aller accouche. »

 

-Aelita alors entreprit de raconter tous, chaque détaille, missions et qui est XANA.

 

-Au siège de la DGSE Le Roy dans son bureau et en train de voir les dernière évolution de l'état du réseau mondiale. Mais visiblement internet semble avoir des soucis sans compter que les mystérieux signaux apparut lors de l’attentat semble être le même qui provoque des perturbations. « Pas possible aussi à Manaus et autre part ailleurs le signal est le même. Mais bons sang qu'es ce qui ce passe ? Tous s'accentue les signaux, les problème de communication. En plus Kaliel avait dit que son gouvernement s'occupaient de la base de Manaus. Pourquoi elle émet encore. » Le téléphone de Le Roy sonne, il décroche. « Agent Le Roy. »

 

- Le même voix féminin « C'est encore monsieur Kaliel de l'ABIN sur une ligne sécuriser ça à l'air urgent. »

 

-Kaliel « Monsieur Le Roy nous avons un problème. »

 

-Le Roy « Alors Kaliel vous n'arrivez pas à vous occupez de ce serveur. »

 

-Kaliel « Les gars qui nous avons envoyer sont tous morts. Ils sont tombé dans une embuscade. »

 

-Le Roy « Quoi ? »

(

-Kaliel « Et c'est pas tout après ça on avait décider d'envoyer un AMX(Chasseur multiple rôle de l'armée brésilienne) avec un missile à guidé laser. Le missile qui détruit n'importe quel bunker. L'avion juste avant de tirer il se fait pirater et le pilote automatique la fait crasher comme pour les avions en Europe. »

 

-Le Roy « Mais c'est une blague. »

 

-Kaliel « Tu crois que je rigole là ? En plus le monde entier semble être toucher par ça. Ce qui ont fait ça sont non seulement capable de pirater tout et n'importe quoi. Mais en plus c'est presque à croire qui tient le monde. Terrifiant non ? »

 

-Le Roy fut assez perturber par la nouvelle « Et que compte faire ton gouvernement ? »

 

-Kaliel « Je ne sait pas personne ne sait rien. L’état-major réfléchie bien à un plan en ce moment. »

 

-Mais le téléphone de Le Roy lui indique qu'il a un autre appel « Attendez agent Kaliel je reçoit un autre appel ne quitter pas. » une fois sur l'autre appel « Oui ! »

 

-un agent « Monsieur nous avons les données le juge Codieux nous les à enfin laisser. Les disquettes sont les seul sources exploitables. L'informaticien des suspecte à entièrement formater son pc de bureau et les autre ne révèle rien d’intéressant. Mais le pc portable nous montre beaucoup plus d'info. Il est aussi à notre possession, devons nous ramenez ça au QG ? »

 

-Le Roy « Non négative ! Allez à cette adresse le 13 rue Marignan 72000 Au Mans. C'est l'adresse d'un civil qui s’appelle Éric Rozanov un gars de confiance. Donnez le lui. »

 

--L'agent « Monsieur un civil ? »

 

-Le Roy « Pas de question allez y. » il raccroche.

 

-L'agent en question et dans un voiture noir place passager avant. Homme en noir il est blond mince et à un voix assez aiguë. Le conducteur son collègue homme en noir et un grand noir bien baraqué. Ce ne sont pas moins que les deux agents dont les lyoko-guerriers ont du un moment à faire par l’intermédiaire d'une attaque de XANA.

 

-Le conducteur « Mais c'est qui cette ordre ? »

 

-L'agent « Aucune idée. Mais je crains le pire. »

 

-Aelita avait finit de tout raconter à Sisi et à c'est deux faire valoir. Hervé n'y croyez pas « Tu n'as rien trouvé d'autre ? »

 

-Nicolas « Houai un programme informatique tu te crois dans Terminator ? »

 

-Mais Sisi elle « Taisez-vous vous deux ! Ça va je te crois et je vais d'aider.

 
 

Commentaires
 
Note :
12
Commentaire de DerDoctor - Posté le 05-04-2016 à 22:14

Une histoire peut-être intéressante, mais d'énormes lacunes de formulation et d'orthographe qui viennent ternir ce potentiel pourtant indubitable.

Note :
20
Commentaire de Lyoko1403 - Posté le 30-06-2013 à 14:29

Ta fanfiction est absolument génial, c'est clairement l'une des meilleures histoires que j'ai lue, et je m'y connait!

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]