Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Fin alternative de Code Lyoko "Apocalyspe" partie 8
Écrite par Xanax100 le 12/02/2013 à 19h37
Note : 17,3/20 Catégorie : Autres
Lue 2682 fois Révélation voici l'histoire du projet Carthage raconter par un de ses membres les plus imminent. (Après ça va être le déclenchement du plan de XANA et la bataille finale.)
 
 

 
 

 

-Après quelque instant le temps que les esprits soit plus calme, les deux jeune se sont assis sur le canapé et Rozanov sur le fauteuil, il s'est prit un verre Whisky(sans doute pour se donner de la force.) Aelita et William eux n'ont rien voulut prendre.

 

-Rozanov commence « Je connaissais très bien votre père. On s'est rencontré au lycée puits on a fait les mêmes études à l'université. C'était le bon vieux temps. Mais c'est à l'université que Waldo avait rencontré votre mère : Anthéa. Mais non à l'époque ce n'était le coup de foudre, mais plutôt haine, haine réciproque. »

 

-Aelita surprit « Hein ? Mais pourquoi ? »

 

-Rozanov « Disons que à l'époque votre père était un véritable roi de la drague, Je sais que maintenant il n'en plus l'air, mais l'époque, Ah je vous assure que avec les fille ça aller franchement, et après c'est moi qui devais les consoler ou les empêcher de ce venger ça dépendait des filles. Anthéa détestait ce genre de garçon. Donc malgré toutes ces tentatives, ça na pas marché et se sont quitter ennemie. »

 

-Aelita « Mais alors comment ? »

 

-Rozanov « Comment ils ont fait pour se retrouver ensemble, je n'en sait mais alors foutrement rien. Après les études moi je suis directement aller dans la section recherche et développement du ministère de la défense. J'avais réussit à avoir des contactes pendant mon service militaire avec des officiers qui sont devenue entre temps chef des différents service que comptait l'armée pour les sections de recherche. Votre père lui à essayer d'intégrer des labos de groupe travaillant dans les nouvelles technologiques. Mais disons que votre père était une grand gueule et n'hésiter à aller envoyer ce faire voire à ses supérieurs. Donc ça fait qu'il finissait par soit démissionner ou carrément renvoyé de chaque labo. Donc il décida de partir pour la Haut-Savoie, il y avait de la famille là bas et il espérait avoir plus de chance à Genève qu'il y eu à Paris. Puits on c'est vue pendant mon mariage et quelque année plus tard, il m'appelle et me dit « si je te demander d'être mon parrain et aussi mon témoin, tu dira oui ? » je lui répond que bien sur, mais pourquoi. Alors il à l'autre bout du fil il a hurlé « Anthéa c'est bon il est d'accord. »

 

-William « Heu il est dit ça comme ça ? »

 

-Rozanov « Et oui comment ils se sont revue ça je n'en rien. Ils préféraient ne pas en parler. Mais en quelque mois un mariage fut organisé et quelque moi plus tard et moins de 9, une petite fille est née. »

 

-Aelita « Et la petite fille c'est moi ? »

 

-Rozanov fit un signe de la tète pour dire que oui, mais il reprit avec un soupire « Votre naissance fut le moment le plus magnifique, mais aussi le début de la fin des année bonheur. Votre père n'avais rien retenue de ses déboires à Paris. À la fin novembre de l’année 83 il a ré-démissionne de son poste dans un labos de développement d'une entreprise de télé-communication, car il était en désaccord avec la politique de la direction. Mais la véritable raison de sa démission c'est l'un de ses coups de tête dont il a le secret. Mais la situation ne le permettez plus c'est coup de tête. Votre mère ne travailler que à mit temps dans une petite entreprise de comptable, elle qui avait un doctorat, elle fut obliger d’accepter de travailler au SMIC. Sans compter que à part le chalet qu'elle avait hériter après la mort de ses parents 4 ans avant ta naissance. La famille fut criblé par les dettes. »

 

-Aelita « ça aller vraiment si mal que ça ? »

 

-Rozanov « Ta mère était prête à demander le divorce. Et c'est là que par miracle, alors que votre père est aller au bar pour essayer de fuir le quotidien que un chasseur de tête envoyer par l'armée lui fit la propositions de travailler autant que chef d'un projet classé secret défense avec à la clé, la fin des dettes, avantages en impôt et surtout un largement meilleur salaire. La fin de tout les maux. »

 

-Aelita « Et le projet fut Carthage ? »

 

-Rozanov fait un oui de la tête et rajoute « Maintenait pour comprendre la suite, il faut faire un parallèle avec Carthage, toutes l'histoire de ta famille est lier avec ce projet qui sur le papier n'était pas si horrible. »

 

-Aelita « Comment ça ? »

 

-Rozanov « Vous avez étudier la guerre froide ? »

 

-William « oui bien sur l’affrontement entre les USA et l'URSS. »

 

-Rozanov « Oui où au moins deux fois on a faillit avoir la guerre nucléaire. La plus célèbre fut bien sur celle des missiles russe à Cuba en 62. Mais ceux des début des années 80 fut tout aussi tendus. Car en 1982 les américains décident d’installer des missiles nucléaire à moyenne porter en Europe afin de faire face à ceux des russes qui furent déjà présents de l'autre coté du rideau de fer. Cette initiative fit grimpé la tension entre les superpuissances. Pour ne rien arranger en plus le président américain de l'époque Ronald Regean un farouche anticommuniste, avait décider de construire une sorte de bouclier antimissiles qui empercherai les USA d'être touché par les bombe nucléaire ennemi. C'est donc dans cette ambiance que en novembre 1983 ce tient l'opération Able Archer

 

-Aelita « L'opération Able Archer qu'es ce que c'est ? »

 

-Rozanov « Une simulation militaire de l'OTAN en cas de conflit nucléaire avec le Pacte de Varsovie. Le but était de tester le système de communication. Il y avait pas de mouvement de troupes à part quelque unité qui se déplacer ver les zones fictif de combat pour voir si ça capte. Mais cette opération est tombée au pire moment. Car l'année 83 fut la pire de toute cette période, 62 c'est rien à coté. Avec déjà la tension entre les deux grand, mais en plus avant l'opération les soviétiques au cour de l'année avait abattu par erreur un Boeing de la compagnie coréen avec à son bord des centaines de passager, plus une invasion des américain contre un pays pro soviétique quelque part en Amérique du sud, attentas au Liban contre les forces américaine et français stationner la bas avec en plus la Crise des euromissiles qui régner en Europe. Tous cela à fait que les hauts responsable russe on crut que cette opération caché une intention de lancé une attaque nucléaire massive contre eux avant même leur laisser le temps de se préparer. Donc ils se sont tenue prêt à ordonnée une riposte massive contre les USA si cela avérer être exacte. Heureusement il ne sait rien passer. Car le système de détection soviétique et assez défaillant, plusieurs foi ce système donna de fausse alerte à causse de bug ou de mauvaise interprétation des données. »

 

-William « Attendez vous êtes en train de dire que à causse d'un simple teste, ils ont faillit déclenché la troisième guerre mondial ? »

 

-Rozanov « Et oui ! Quelque semaine plus tard nos espions ont révéler ce qui à faillit se passer. Alors une commissions militaire et des service secret a été mis en place pour mettre en projet un programme qui nous aurait permit d'éviter cette situation si le pire ce serait passer. Les gars de la commissions n'ont pas été choisi au hasard, ils étaient déjà présent sous le mandat de Giscard à la tête d'un projet similaire du nom de Renard. Un projet qui est Carthage, Renard et Carthage sont le même programme, mais le conseil présidentiel chargé du compte rendue de la commission avait décider de le rebaptiser. »

 

-Aelita « Et qu'es ce c'était le projet Renard ? »

 

-Rozanov « Un programme qui a débuter en 74 je crois bien ou 73, je ne sais plus. Qui devais toucher de tout ce qui était du domaine de informatique et surtout de l'internet. C'est ARPANET ou TCP(Transmission Control Protocol) les noms d'interne à l'époque. Le but était comment le maîtriser et le pirater pour pouvoir bloquer les communications de l'ennemi. »

 

-Aelita « Ah oui mon père en parlait dans son journal. »

 

-Rozanov « Heu, il vous parle du petit Carthage ? »

 

-Aelita surprit et un peu perdu. « Quoi ? Le petit Carthage ? »

 

-Rozanov « Visiblement non. Je vous vous expliquez, Mais pour résumer Renard fut un programme qui fut arrêter en 77, et en 83 les types qui était à la tête de ce projet ont profites pour le remettre en place. Sauf qu'il fut rebaptiser Carthage. Mais l'équipe scientifique qui fut chargé de ce projet fut aussi remplacer par une autre équipe. La nouvelle équipe fut celle dirigé par votre père après son recrutement la même année. Mais ce projet n'est qu'une petite branche appartenant à un autre projet qui s'appelle aussi Carthage. Donc Renard c'est le petit Carthage car il s'agit d'une cellule appartenant au projet Carthage. »

 

-William « Si je comprend bien il y a le projet petit Carthage ou Renard qui fait fait partie d'un projet plus grand du nom de « Projet Carthage. »

 

-Rozanov après un oui de la tête. « En fait le nom exacte c'est Le Programme Carthage. »

 

-Aelita « Et c'est quoi exactement Le Programme Carthage. »

 

-Rozanov après une petite inspiration « Une programme qui mélange politique, service secret, militaire et scientifique c'est on peut dire. Il était composé de 6 pôles. Il y a bien sur le projet Carthage ou Renard puits le pôle recherche et développement des technologiques de l’avenir et de au-delà. Ce dernier fut surnommé le pôle science-fiction, c'est celui que je dirigeais et son but était de mettre en place des technologies comme la virtualisation ou le retour ver le passé et autre. »

 

-Aelita « Donc mon père... »

 

-Rozanov « A Construit son laboratoire par l'intermédiaire des travaux de mon équipe, oui. Ensuite nous avons le pôle application opérationnel, c'est le pôle militaire du Programme est son bute était de savoir comment utiliser les projets scientifiques sur les champs de batailles ou pour attaquer discrètement un pays. Puits un premier pôle politique et service secret c'est la commissions secret chargé des affaires européenne et OTAN. Cette commission s'occuper de l'espionnage contre l'union soviétique et ses allier en Europe. Ensuite le second pôle politique et service secret, la Commission secret des décision tactique et stratégique concernant le Moyen-Orient. Ce fut la pire d'entre les toutes je vous le direz pourquoi plus tard. Et puits la dernière le service spéciale des relations inter-agence des éléments spéciaux. On appelait aussi le Cerveaux c'est l'équipe dirigent du projet et le chef n'était rien d'autre que l'un des conseillers les plus proche du Président de la République de l'époque, un certain Thomas Chehaigne un proche de François Mitterrand avec même qu'il devient secrétaire du Partie Socialiste. Mais voilà les pôles qui forment Carthage.

 

-Aelita « Et qu'es ce que ce programme à concrètement fait pour qu'on soit arrivé là ? »

 

-Rozanov « Tout à commencé dés l'année 84, le petit Carthage n'était que à ses débuts, mais il était déjà très prometteur. Donc Chehaigne avait décidé que ce projet devait être plus qu'un programme de secours en cas de guerre, mais un moyen politique fort. Il voulait que cette arme ne soit pas une arme de dissuasion, mais une arme active et compter l'utiliser contre un pays qui nous causait bien des problèmes encore plus que l'Union Soviétique. Il s’agissait de l'Iran, en effet ce pays depuis sa révolution en 1979 qui à vue la chute du Chah, c'est comme ça qu'on appelait l'empereur dans ce pays. Cette monarchie absolue était un allier très important dans la région pour nous. Mais après ça chute ce pays est devenue un cauchemar pour l'occident. La République Islamique d'Iran c'est donner pour mission de mettre fin à l'influence occidentale dans la région. Cela c'est concrétiser par l'aide apporter au groupe terroriste qui lutte contre Israël dans des pays comme le Liban et avec l'aide de la Syrie. Donc pour nous occidentaux le nouveau régime devait chuter coûte que coûte doublement pour la France car ce pays nous avait aidé à développer notre nucléaire et l'Iran à des capitaux dans Eurodif, sous le Chah pas de problème, mais après. Donc en 1980 en pendant presque toute la guerre Iran-Irak nous avons soutenue l'Irak afin qu'il renverse ce régime. Mais ce pays malgré du fait que son adversaire était très lourdement affaiblie en raison de sa révolution et que nous soutenons fut montrer incapable de la battre. Donc la Commission secret des décision tactique et stratégique avait montres son désire de donner une aide plus concrète que du simple envoi d'instructeur et de matériel puisque l'Irak ne savait pas utilisé les chances que on lui donnait. »

 

-Aelita « Donc si je comprend bien ce que vous êtes en train de dire c'est que Carthage devait être utiliser pour détruire le système de communication iranien pour aider l'Irak. »

 

-Rozanov « Exacte ! Si ça avait réussie les responsables iranien n'aurait même plus la possibilité de téléphoner à leur secrétaire à l'autre bout de leur cabinet. Déjà en temps de paix un tel événement provoque comme problème, mais en temps de guerre. Mais ça n'a pas fonctionner, Le petit Carthage a subit des retard lors de l'année 1985 en plus nos gars des services secrets ont merdé en voulant coulé un navire de Greenpeace en Nouvelle-Zélande venu protesté contre les essaies nucléaire français pratiquer dans la région. C'est Mitterrand lui même qui l'avais commanditer. Vous n’imaginez même pas le scandale que ça à fait. Donc il fallait encore repousser la date de l'opération. 86 élection, encore repousser. Mais Malheureusement c'est la droite qui gagne les élections législative avec à ça tête celui qui est actuellement notre Président, Jaque Chirac est donc devenue premier ministre et c'est un adversaire de Carthage aussi du petit que le grand. C'est lui en 77 qui fit arrêter le projet Renard et pour l'Iran il comptait utiliser la négociation plutôt que la force. Toutefois en en janvier 87 l'opération baptiser Pâzand, Pâzand qui est le nom d'un oiseaux de la mythologie perse. Une petite pointe de cynisme de la part de Chehaigne. L’opération était en étroite collaboration avec l'Irak, car il nous fallait leur serveur comme relais pour pirater l'Iran. Donc l'opération finit par avoir lieux mais... »

 

-Willliam « Mais ce fut un échec. »

 

-Rozanov « Une catastrophe vous voulez dire. Pendant que nous on paralyse le commandement des forces iranienne, l'Irak lui devait en profiter pour lancé un assaut. Mais hélas C'est l'Irak qui a subit l'attaque et les iraniens qui ont profiter pour lancé un assaut décisive. Donc on a ressayer ça cette fois ci en mai. Mais ce fut encore pire, on ne sait comment mais Carthage ordonna à un mirage F-1 d'attaquer une frégate américaine qui patrouiller dans la région. »

 

-Aelita « C'est vraie que là c'est une grosse gaffe. »

 

-Rozanov « Les début des véritable emmerde oui. A causse de ça les Irakiens furent obliger de vendre la mèche au américain puis l'Iran fut mit au courant et hop une petite rupture des relations diplomatique en juillet. Pour Carthage ce fut la dissolution de la Commission secret des décision tactique et stratégique concernant le Moyen-Orient, et Chehaigne contrainte à la démission et le petit Carthage fut suspendue jusqu'à nouvel ordre. Pour votre père cette suspension du projet Carthage fut un soulagement car à causse de cette opération il commençait à avoir un cas de conscience. Il me confia même en profiter pour donner sa démission lui aussi et ainsi retrouver un travail plus civil. Mais hélas triplement hélas je ne sais pas si vous en souvenez vous étiez encore une petit fille, mais à au tout début de janvier de l'année suivante... »

 

-Aelita comprit sans peine de quoi Rozanov voulait « Ma mère fut enlevé c'est ça ? »

 

-Rozanov fit un silence qui voulait tout dire et puits « Les services de protection avaient lamentablement échouer et l’enquête n'a rien donner. Il y a je crois bien une piste sur la SSIPTMD. »

 

-William « La quoi ? »

 

Rozanov « La SSIPTMD, la Strength Secret Intervention and Prevention of Terrorist and Military Domain ou en français la Force d'intervention secret de la prévention du terrorisme et du domaine militaire, quel nom à rallonge. Mais c'est un réseaux d'agents secret travaillant tantôt pour les gouvernement occidentaux tantôt pour des entreprise d'armement privée. C'est pour des enquêtes où des entreprises voudrait éviter un scandales comme une possible fuite de leur plan ou... »

 

-Aelita « Ou pour un piratage et que la piste se trouve dans un lieu sensible. »

 

-Rozanov « exactement. »

 

-Aelita « Ont a dut déjà fait à eux. XANA avait pirater les plans d'entreprise d'armement et nous avait fait porter le chapeaux. »

 

-Rozanov « C'est vraie ? »

 

-Aelita « Oui, mais c'est eux qui ont enlevé ma mère ? »

 

-Rozanov « C'est une piste, mais qui n'a rien donner. Mais c'est là qu'on a apprit que Renard était un projet que votre mère à créer. (surprise générale) Oui votre mère à créer ce programme et de toute évidence peut être que ceux qui l'ont enlever pensé que c'était toujours elle le scientifique qui travailler. Après ça vous et votre père profita d'un service de protection des témoins. Puis plus rien ce ne sait pas ce que vous êtes devenue. »r

 

-Aelita « Moi si, Moi et mon père furent installer dans une la région Parisienne, Mon père intégra le collège Kadic comme professeur, moi je suivais des cour particulier à la maison, notre nouvelle maison fut dans un des seul endroit reculer de toute les Hautes de Seine. Mais mon père à voulut se venger de tout ce que ce programme lui a subir. Je ne sais pas comment, mais il créa dans une veille usine Lyoko et ensuite XANA et le 16 juin 1994 poursuivit par ses ennemis il me virtualisa moi et lui dans Lyoko, et je vous ais dit le reste. »

 

-Rozanov « Entendez le 16 juin 1994 vous avait dit ? »

 

-Aelita surprit « Heu oui. »

 

-Rozanov « Il y a un étrange bug sur le petit Carthage. »

 

-Aelita « Quel genre de bug ? »

 

-Rozanov « Ben selon l'horloge interne du petit Carthage ça faisait plus 1000 jours que nous étions le 16 juin. »

 

-Aelita et William « Quoi ? »

 

-Rozanov « oui et c'est pas le plus important c'est que après le 16 juin ce programme est devenue étrangement puissant. Ça vitesse, ça force de calcule dépasse de tout les ordinateur connue, à telle point que ça faillit faire brûler les pc que nous utilisons. »

 

-Aelita « Et qu'es ce qui c'est passer après que mon moi et mon père profita du programme de protection des témoin. ? »

 

-Rozanov « Après, je prit la tête de Carthage en plus de mon pôle à titre temporaire et c'est un dénommé Giraumonts que reprit la tête du cerveaux et il réussit ce ne sait comment à organiser une opération de piratage contre les russes. Car en septembre 1988 des généraux partisans de ligne dure en Afghanistan ont préparé une attaque chimique de grand envergure sur le frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, le but rentre cette frontière inexploitable pour les moudjahid qui recevaient leur arme et leur renfort pour au moins 10 ans, car les reliefs montagneux aurait permit au poison de rester stagner ici. Donc Carthage devait rendre les bombardier soviétiques sourd et muet pour qu'ils se perdent et qu'ils loupe leur cible. Cette opération fut un grand succès. Les bombardier furent privée de leur radar et de leur système de communication, Ils avaient sans se rendre compte passer la frontière Pakistanaise et que l'aviation de celui-ci était en trains de les poursuives. Ils furent forcer d’atterrir et quant les pakistanais ont découvert ce que les bombardiers transportaient. L'URSS était tellement mal à aise qu'ils avaient accélère le retrait de leur force en Afghanistan le mois d'après. Cette victoire permit à Carthage d'être sauvée. Mais en 1989... »

 

-William « La chute du mur fit encore changé la donne. »

 

-Rozanov « Oui exacte, la guerre froide était terminer, l'Europe n'était plus menacé et aux Moyen-Orient avec l'Iran on a finalement put régler ça à l'amiable et la guerre Iran-Irak était déjà ou plutôt enfin terminer. Le Pacte de Varsovie n'existant plus pourquoi encore financer des programmes farfelu donc on était jamais sur du résulta. Donc mon pôle recherche et développement des technologiques de l’avenir et de au-delà fut fermer. Alors que j'étais à deux doigt de réussir une virtualisation, le petit Carthage de nouveaux suspendu et la commissions secret chargé des affaires européenne et OTAN elle aussi dissoute. Donc tout aller bien on attendait juste le dernier livre blanc, le rapport qui définit les grandes orientation de l'armée pour officiellement fermer Le programme Carthage. Mais en été 1990, l'Irak envahit le Koweït et en janvier 1991 ce fut la première guerre du golf plus d'une trentaine de pays contre l'Irak dont la France, mener bien sur par les américains. Mais l'Irak faisait peur et à l'époque on pensait même à une guerre chimique puits nucléaire. »

 

-William et Aelita « QUOI ? »

 

-Rozanov « Ce n'est pas une blague les médias français en parlaient, Tout le monde parlait de véritable boucherie. »

 

-William « C'est un mensonge comme ce que les américains nous disent la même chose aujourd'hui. »

 

-Rozanov « Maintenant oui, mais à l'époque nous le pensions vraiment, ce n'est qu'après cette guerre qu'on a découvert que l'arsenal chimique n'était si importante. J'ai oublié de vous le dire que pendant la guerre Iran-Irak, l'Irak avait lancé plusieurs y comprit sur sa propre population des bombardement chimique. Donc on savez où Saddam Hussein pouvait y aller si il se sentait en danger. »

 

-Aelita « Et Carthage dans tous ça ? »

 

-Rozanov « J'y arrive. Quelque semaines après le début des opérations les mirages F-1 après un refus des américains à causse du fait que l'Irak en avait aussi. Mais ils ont finit par accepter que nos avions participent aux opérations. Les mirages ont trouvé plusieurs Scud Irakien en positions et selon nos services de renseignement Hussein voulait tout largué ce qui l'avait sur Israël. Donc Carthage fut utiliser avec l'aide des israélien, on avait besoin de leur serveur pour pirater l'Irak. »

 

-Aelita « Succès ? »

 

-Rozanov « Oui, les américains ont fait le reste avec un bombardement. Carthage à encore gagner et en plus, en août de la même année Carthage à encore évoluer. »

 

-Aelita « Comment-ça ? »

 

-Rozanove « Quelque mois après la première guerre du golf. Un coup d’État se déroula un URSS. En effet en août 1991, un putsch organisé par ceux qu'on appelait les « communistes orthodoxes » Les mêmes qui furent à l'origine de la tentative du bombardement chimique de l’Afghanistan. Mais des manifestations contre ce putsch furent organisé partout en Russie principalement à Leningrad et Moscou. Mais le principale chef d'opposition Boris Eltsine risquer de faire arrêter par les putschistes. Donc nous sommes intervenue. »

 

-William « En utilisant Carthage ? »

 

-Rozanove « Exacte ! Nous avons stopper toute communication des putschistes et le coup d'état à échouer. Après ça Carthage furent utiliser à droit à gauche chaque fois que les intérêts français furent menacé. Mais en 1994 le programme à faillit déclencher une guerre entre le Corée du Nord et le Japon. Il avait pirater les communications japonais au lieux des yougoslaves. Ce qui provoqua de nouveau sa suspension. Mais cette fois définitif, car en 1995 c'est Jacques Chirac gagne les élections et met fin au projet. Même si toutefois je connais quelqu'un qui travail à la DGSE et ma affirmer que suite à des problème plus que douteux survenue sur internet le projet aller peut être redémarrer, du moins les locaux ont été rénové. »

 

-Aelita « Et maintenant ? »

 

-Rozanove « J’attends qu'on m'appelle pour savoir si Carthage et relancé ou non. J’attends depuis 9 ans.

 
 

Commentaires
 
Note :
12
Commentaire de DerDoctor - Posté le 13-07-2015 à 18:30

De nombreuses fautes de linguistique et de maladresses d'expression, c'est dommage. Des incohérences aussi (Hopper fait son journal le 6 juin 1994, pas le 16...).

Note :
20
Commentaire de Xanax100 - Posté le 01-07-2013 à 22:04

(si je met 20 c'est juste pour éviter de biéger la note car si on mes un com sans note il compte automatiquement 0 C'est juste pour ça) J'informe juste que j'ai fais une demande de suppression de mon compte codelyoko.fr. La raison je suis un farouche détracteur de CLE.(et encore le mot est faible) Et donc même si je n'ai rien contre le site ça me gène d'être sur un site qui fais sa promotion. Donc il n'y aura pas de nouveau fic sur ce site. Mais pour ceux et celle que sa intéresse mon fic est publier dans fanfic-fr.net. Le titre de fanfic et le même, mais Le partie 1 à 8 sont dans le chapitre qui s'appel de De la Chute à la Révélation. (d'autre fic devrais être publier de ma part, pas que sur CL) mon nom de compte est Roosebeke1382. Merci de votre compréhension.

Note :
20
Commentaire de Lyoko1403 - Posté le 30-06-2013 à 15:15

On attend la suite.

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]