Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  A qui la faute?
Écrite par Linki le 09/07/2007 à 00h24
Note : 16,5/20 Catégorie : Amour
Lue 11989 fois Une histoire pleine de malentendue ,d'amour ,de drame ,et d'humour !
 
 

 
 
Nous sommes dans la cour du collège Kadic le jeudi précédant les vacances de noël . L’atmosphère est calme les températures sont basses mais pourtant douces ,un temps idéal pour des vacances idéales. Cependant l’atmosphère n’est pas partout à la fête..
Yumi « Non mais puisque je te dis que je ne l’ai pas embrassé !
Ulrich- Mais bien sur tu vas me dire que c’est pas ta faute ,que c’est lui qui c’est jeté sur toi et que…
Y- Tu m’agaces crois ce que tu veux croire moi je rentre chez moi !
U- C’est ça fuis encore une fois !
Yumi fit demi tour et se dirigea vers la sortie du collège Kadic pendant qu’Ulrich lui se dirigeait vers le reste de ses amis.
U « Non mais je vous jure pourquoi s’obstine t’elle à me mentir.
Jérémie –Ben je sais pas peux être qu’elle ne mentait pas ce ne serait pas la première fois que william essaye de l’embrassé. Tu devrais peut être essayer de la croire !
U- Ah non vous allez pas vous y mettre vous aussi ! Je l’ai vu de mes propres yeux !
Aelita – Oui mais si elle t’a dit qu’elle le remercier juste ,qui c’est tu t’as peut être mal vu !
U-Même toi Aelita tu es contre moi mais c’est pas possible je suis seul contre tous ! »
Sur ces mots il se retourna et partit en direction des chambres !Il ne fit même pas attention à Sisi qu’il bouscula alors qu’elle sortait du bâtiment !
S se rapprochant du groupe d’ami « Dites que ce qu’il a mon Ulrich, ?
Odd – Je sais pas peut être qui a sentit que tu t’approché alors il s’est enfui ,car vu comme tes deux toutous te collent cela dois pas être de la rose qu’on sens! »
A ces mots la peste de service le foudroya du regard ce dernier avant de partir en direction d’un groupe de 6ème qui aller sans doute servir de défouloir.
Odd faussement déçu « Je crois que je l’ai vexée !
J- Si tu veux te faire pardonner on peut toujours lui demander de revenir …
O – Non non sans façon ,je survivrai mieux si elle ne m’adresse plus la parole !
A les yeux baissés- Vous croyez qu’il m’en veux ?
J-Qui ?
O- Ulrich ? Non il fais juste la tête car il s’est encore disputé avec sa Juliette !Tu verras demain avant la fin des cours il aura tout oublier et on sera tous les cinq réunit pour profiter de notre cadeau du proviseur pour noël : une aprem sans cour !
J- Oui et puis tu sais vu qu’on reste la pour les vacances à l’internat on va bien s’amuser !Enfin si XANA n’en profite pas pour attaquer !
O-Oui on va passer un noël de fou tous ensemble .Toi tes parents étant à l’étrangers , les miens étant coincés à leur exposition de peinture et ceux d’Ulrich qui , vu ses résultats , le laisse ici pendant qu’ils partent au ski.
A- Il a pas été déçu en l’apprenant ?
O – Non on contraire il paraissait soulager. ! Et puis si Einstein n’oublie pas de faire ce que j’ai dit on n’aura pas de soucis avec XANA !
A se tournant vers Jérémie :- Qu’est ce que Odd t’a dit de faire ?
J – Il veut que je décore le super calculateur comme un sapin de noël !
O- Ben oui comme ça il ne se sentiras pas seul et non laisseras en paix !! ^^ »
Odd ne retrouva Ulrich que après avoir manger le soir dans leur chambre. Il était en train de faire sa valise lorsque le petit plaisantin arriva !
O –Ben alors tu fais toujours la tête ?Ou tu as décidé de faire un régime sans repas du soir ?Son regard s’arrêta sur la valise ! Pourquoi tu fais ta valise ?
U se retournant vers odd le regards triste :J’ai reçu un appel de mon père tout à l’heure , mes parents viennent me chercher demain juste après les cours !
O – Oh non pas cool ça et pourquoi ? Tu les accompagnes au ski finalement ?
U - Ben je sais pas il ne m’a rien dit mais sa voix était bizarre !
O – Et tu as prévenu Yumi ?
U – Non je lui dirai demain durant la récré si elle veut encore me parler .Mais pourquoi on n’arrête pas de se disputer ?
O – Tu sais elle t’en voudras pas tu lui dit que tu es désolé et elle te fera un sourire et toi tu resteras là d’un air idiot à baver.
U – Quel air idiot ?
O – Ben comment dire c’est le même qu’a Einstein quand la princesse lui fais la bise.
U – A ce lui là mais je le fais pas ! C’est toi qui le fais quand Rosa tu donne une double portion de bolognaise !
O –Attend je suis désolé mais c’est super bon les bolos !
U éclatant de rire :J’espère car à la vitesse que tu les manges elles on intérêt à être délicieuses ! »
Puis les deux compères se couchèrent avec à l’esprit des excuses à faire pour l’un et un énorme plat de pâtes pour l’autre.



Le lendemain ,en fin de matinée, Ulrich fouillait la cour à la recherche de Yumi n’ayant pas réussit à la voir entre les cours à cause de madame Hertz qui ,voulant être sur que les élèves travailleront pendant les vacances, avait prolonger son cours de 10 minutes pour leur donner des exercices à faire. Il la trouva alors qu’elle se dirigeait vers la grille du lycée , Odd avait rappeler à son ami que Yumi leur avait dit qu’elle rentrerait chez elle poser ses affaires et qu’elle ne reviendrait que l’après midi . Mais au moment où il allait l’appeler il la vu ce diriger vers William le prendre pas le bras et l’emmener à la lisère du parc .
Ulrich à lui même : « Cette fois mes yeux ne me jouent pas des tours c’est sur elle se moque de moi ! »
Il se retourna et parti directement dans sa chambre furieux .Il devait finir de faire ses valises avant l’arrivée de son père mais il sentait que cette fois se serrer avec beaucoup moins de regret que la veille .
Midi arriva , Aelita, Odd et Jérémie se dirigeaient vers le réfectoire lorsque la jeune fille au cheveux rose demanda
A-« Mais que fais Ulrich ?
O- Laisse il doit être avec sa juliette à lui déclarer sa flamme avant cette longue séparation de deux semaines.
A et J – ODD !!!
Odd – Ben quoi c’est long deux semaines moi je tiendrais pas deux semaines sans Kiwi !
A- Euh Odd je crois pas que ce soit la même chose !
J- Non se serait plutôt comme si tu devais être privé de petit dej pendant un moins Odd !
O – Oulà dur !dit t’il en pouffant de rire.
J – Mais ce qui m’inquiète plus c’est que XANA pourrait en profiter pour attaquer et sans Ulrich se sera plus dur !
O – T’inquiète pas Einstein y’ a toujours..
A – le coupant Yumi !
O – Je pensais plutôt au grand Odd la terreur des kancrelats mais bon.
J –éclatant de rire :C’est surtout la terreur de réfectoire ! »
Et nos amis rentrèrent dans les restaurant scolaire sans ce douter qu’ils n’auraient pas l’occasion de revoir leur ami avant un bon moment !

Yumi revenait à présent de chez elle en se dépêchant car ses amis lui manquaient et spécialement Ulrich. Elle voulait se faire pardonner pour s’être emporter la veille mais n’avait pas réussit à le voir de matin ni lui aucun de ses amis à cause de madame Hertz ( un élève qui sortait de la classes pour aller à l’infirmerie lui avait expliquer qu’ils n’auraient pas de pause)Elle était maintenant en vue du collège un bus étant arrêté devant la grille elle ne voyait pas la cour , elle décida de le contourner par devant .Pendant ce temps Ulrich attendait devant le portail derrière le bus prêt à partir mais l’esprit toujours occupé par la même Yumi, que faisait elle ce matin en compagnie de William ? Lui avait t’elle mentit hier ? Il fut sortit de ses pensées par un coup de klaxon , il regarda l’arrière du bus et vu la BMW noir de son père, il pris donc sa valise et se dirigea voir la voiture. Yumi se précipitait maintenant sous le portail du collège sans regarder autour .Elle avait réussi à passer devant le bus assez rapidement mais elle avait entendu un coup de klaxon au moment ou elle aller monter sur le trottoir et avait regarder devant le bus si elle voyer quelqu’un quelle connaissait mais ne vu personne , de toute façon le coup de klaxon aurait très bien puis venir de derrière le bus et être adressé a quelqu’un d’autre ,sa priorité était de voir Ulrich. Elle venait pourtant de le louper de peu.



Yumi vit enfin ses amis et tout en se dirigeant vers eux entendis Odd dire aux autres :
O – « Non je viens d’aller voir il n’y a plus sa valise ,son père a du arriver et il est parti précipitamment !
Aelita – Oh Yumi bonjour ! Tu vas bien ?
Y – Oui ça va ! Mais de qui parlez vous ?Qui est parti ?
J – Ben Ulrich !Il est partit tout à l’heure pour les vacances, sans nous dire au revoir !
Y - QUOI ?? Mais il m’avait dit qu’il rester pour les vacances comme vous tous !
A – Oui mais selon Odd il a reçu un appel hier soir de ses parents lui disant qu’ils passer le chercher aujourd’hui !
O – Même qu’il n’avait pas spécialement l’air heureux de partir ! Mais il ne t’as pas parlé de ça ce matin ??
Y déçue– Ben non je ne l’ai pas vu !J’espère qu’il ne m’en veut plus pour hier..
O – T’inquiète pas ,je suis sur que ton Roméo t’appellera dès qu’il sera arrivé chez lui !Il pourra pas passer deux semaines sans parler a sa petite geisha !
Y-……rougit
J et A- ODD !!!
O – grand sourire Ben quoi ? Bon maintenant qu’il est parti on fait quoi ? »
A peine eut –il finis sa phrase qu’une voix lui cria à l’oreille :
Sisi-« Qui est parti ??
O-en se massant l’oreille :Ton cerveau et depuis le temps il doit être loin ! »
Vexée elle allait faire demi-tour quand elle s’aperçu de l’absence d’Ulrich et de l’air déçue de Yumi.
S –« Mais où est passer mon Ulrich ? »
Odd allait lui lancer une seconde vanne lorsque ,à la surprise générale, Aelita répondit :
A – « Il est partit se promener dans la forêt. Seul ! »
A ces mots Sisi fit demi-tour et partie en direction du parc à toute allure. Jérémie suivit cette dernière des yeux puis regarda sa camarade aux cheveux roses d’un air étonné et lui demanda :
J – Mais pourquoi tu lui as dis qu’Ulrich était là bas ??
A – toute fière d’elle -Ben je me suis dis que si elle pouvait les vacances dans le parc à le chercher on pourrait peut être en avoir de vrai ! «
Ce qui provoqua un éclat de rire général à l’exception de Yumi qui se demandait toujours pourquoi Ulrich était parti sans lui dire.



Le reste de l’après midi se déroula dans un atmosphère de départ en vacances , peu à peu le collège se vider et quand Yumi rentra chez elle le soir il ne restait qu’une poignée d’internes qui allaient passer les vacances au collège Kadic .Elle n’avait pas quitté son portable des yeux de la journée guettant l’appel d’Ulrich et même le soir durant le repas ce qui lui valut un remarque de son père. Après le repas elle alla prendre un douche avant de se coucher. Une fois dans son futon elle laissa libre cour à ses pensées ,elle était tourmentée par l’attitude d’Ulrich à son égard, mais aussi par XANA.En effet ce dernier, depuis plusieurs semaines, lançait des attaques de petites envergures, ce qui n’arrangeait pas forcément Yumi ni ses amis ,car n’ayant pas engendrées des dégâts sur Terre ils avaient décidé de ne pas utiliser le retour dans le passé. C’est du reste cela qui était à l’origine de la dispute de la veille entre elle et le samouraï.

Flash-back

Ils venaient juste de reporter une victoire sur le super calculateur et rentraient au collège en retard pour le premier cour de l’après midi. Enfin cette fois elle serait la seule à être en retard, car Madame Hertz avait annulé (à contre cœur ) son cour à cause d’une réunion .Yumi se préparait donc à passer un sale quart d’heure dans le bureau du proviseur à cause de ce retard qui venait se placer en bas d’une liste interminable , mais devait d’abord passer par une autre épreuve le cour d’italien. Elle imaginait déjà la réaction du professeur de langue alors qu’elle frappait à la porte de la classe , il allait se faire un plaisir de lui lancer sa réplique fétiche : « Mme Ishiyama vous venez nous rendre une petite visite ? ».Mais au moment ou elle franchit le seuil de la salle de cours le professeur tint un autre discours :

Prof d’italien : « Ah Yumi ! Vous voilà ,vous vous sentez mieux ?
Y – étonnée par cet accueil bredouilla : Euh …oui j’étais….
Prof d’it :A l’infirmerie je sais !William m’a raconté que vous aviez fais un malaise . Je vous en pris allez vous assoire »

Elle s’exécuta tout en regardant William d’un air suspicieux, ce dernier lui répondit par un clin d’œil.
A la fin du cour elle décida de lui demander des explications , et le suivit donc dans la cour jusqu’à la frontière du parc .

Y – « Pourquoi as tu ça au prof ?
W - Ben je t’ai vu partir tout à l'heure 1 H avant le début du cour et ne te voyant pas arriver au début du cour j’ai raconté au prof que tu étais tombé dans les vappes !
Y – Oui mais je voulais dire qu’espère tu gagner ?
W s’emportant un peu –Voilà je t’aide à te sortir du pétrin et tu m’accuses de faire ça par intérêt, sans même me dire merci !
Y à la fois surprise par la réaction du jeune homme et un peu honteuse - ….Euh oui excuse moi…. Merci !
W le regard perdu derrière elle – Réflexion faites je serai pas contre un bisous !
Y- Quoi ?? Tu veux que je t’embrasse ??
W - Non ! Enfin je voudrais juste un bisous là. ( En montrant sa joue)

Yumi surprise par la futilité de la demande l’accepta et la réalisa. Hélas ce qu’elle n’avait pas remarqué, mais que William si ,c’est qu’Ulrich se trouvait à une dizaine de mètres derrière elle et que de son point de vue elle embrassait belle et bien son pire ennemi .Ce n’est qu’à la pause suivante que le jeune adepte du pentchak-silat lui fit remarquer par une réplique glaciale alors qu ‘elle venait à peine de rejoindre le groupe d’ami. Ce qui vira rapidement en dispute ! Le soir même elle avait repassé la scène dans sa tête et s’était rendu compte du piège tendu par William , et avait décidé de s’expliquer avec les deux jeunes hommes le lendemain.

Fin flash-back

Et la voilà maintenant dans sa chambre en train de se torturer l’esprit n’ayant réussit à s’expliquer qu’avec William. Puis finalement , vers une heure du matin , elle s’endormit le portable à la main.

Le mercredi après-midi suivant ni elle ni ses amis n’avait reçu de nouvelle d’Ulrich et toutes les tentatives faites pour essayer de le joindre sur son portable étaient rester sans réponses ! Odd et Jérémie ne s’inquiétaient pas trop car ils avaient à l’esprit que les parents de leur ami avaient du au dernier moment emmener leur fils pour passer les fêtes en famille et lui avait sans doute confisqué son portable. Cependant les filles n’étaient pas de cet avis car connaissant les relations qu’Ulrich entretenait avec son père , elles ne voyait pas ce dernier l’emmener au ski surtout vu la dernière note qu’il avait décroché au dernier devoir de Mme Hertz .Soudain le téléphone de la jeune japonaise se mit à sonner, elle se précipita pour décrocher ,geste qui depuis le début des vacances était devenu d’une rapidité qu’Odd ne put s’empêcher de déclarer :

O – « Hé ,t’es plus rapide que Lucky luke ! »
Mais Yumi ne prêter plus attention ni à son ami ni à personne d’autre autour.
Y – « Ulrich c’est toi ?
U qui visiblement penser entendre un autre tonalité plutôt que le voix de sa douce et tendre – Euh oui c’est moi . …Tu enfin vous allez bien ?
Y remarquant le ton de son ami ,il avait un ton plein de tristesse et d’amertume - Oui et toi ? Pourquoi es-tu parti sans me prévenir ? Pourquoi tu ne réponds pas quand on t’appelle ? » Elle laissa sortir prêt d’une semaine d’inquiétude mais aussi de colère en passant d’un sentiment à l’autre sans même s’en rendre compte.

Pendant ce temps Aelita s’éloigna un peu de son amie entraînant avec elle Jérémie et Odd estimant que Yumi avait un peu besoin d’être seul avec Ulrich et qu’elle leur racontera après ce que ce dernier lui aura dit .

U énervé par le ton de reproche que prenait peu à peu son amie « J’ai essayé de te prévenir mais tu paraissait si occupée avec ton William que je n’ai pas voulut te dérangeait !!
Y - Quoi tu m’en veux toujours pour jeudi ! Je t’ai déjà dit que ce n’était pas ma faute !C’est à cause de William qui…
U coupant la parole et hurlant –Non je te parle de vendredi quand je t’ai vu l’amener dans le parc mais la encore c’est mes yeux qui me jouent des tours sans doute ! Et m**** j’aurai pas du t’appeler ! » et il raccrocha .
Yumi regrettait déjà de s’être laissée emporter par sa colère et , les larmes aux yeux partie en direction du portail !Aelita voyant qu’elle partait se précipita pour essayer de savoir ce qu’il s’était passé alors que Odd se tourna vers Jérémie et dit :
O-« Oulà ça à l’air de s’être mal passé ! Et moi ça ne m’arrange pas !
J- Qui regarder Aelita rattraper Yumi : Oui sans doute ….mais pourquoi ça t’arrange pas toi au fait ?
O – Ben pour Yumi à Noël je lui avais trouvé une photo de Ulrich en serviette sortant de la douche. Mais bon je pourrais toujours la donner à Sisi ça fera un cadeau pour les animaux !^^
J – qui n’écoutait plus Odd : Odd ,Yumi pleure on ferait plus d’aller voir ce qu’il se passe !! »



Du coté d’Ulrich la joie n’était pas au rendez-vous non plus, elle semblée même avoir quittée la demeure définitivement tellement l’ambiance était calme. Il était dans sa chambre furieux , pas contre Yumi mais contre lui même. Furieux d’avoir retourné tous ses problèmes à lui contre elle , la seule personne chère à son cœur qui lui restait maintenant. Cette fureur monta tant en lui qu’il lança son portable contre le mur ce qui l’explosa ( le portable bien sur) avant de s’effondrait sur son lit en repensant au événements qui lui étaient arrivés depuis la semaine dernière.

Tout avait commencé par une attaque de XANA suivit d’une dispute avec Yumi , jusque là la routine aussi triste soit elle, cependant le soir un événement avait bouleversé cette routine :son père l’avait appelé pour lui dire qu’il venait le chercher le lendemain après les cours et que le voyage au ski était annulé ! Le jeune homme avait déjà compris à ce moment qu’il s’était passé quelque chose de grave, mais il était loin de se douter à quel point. En effet , le vendredi , ces parents lui avaient annoncé la nouvelle : le décès de son grand père paternel. Il ne se rappelait toujours pas exactement du voyage en voiture, et ne s’était pas rendu compte que sa mère lui parler ;il ne s’était pas rendu compte que le long de ses joues des larmes s’était mises à couler. Il était plongé dans une torpeur sans fin , lui qui d’habitude paraissait tel roc n’était plus qu’une pile de sable. Il venait de perdre son grand père , la seule personne qu’il l’avait toujours soutenus même quand il avait annoncé à sa famille son intention de faire du pentchak-silat, la seule personne qui s’intéressait plus a lui cas ses notes, l’homme qui lui avait offert pour son entrée à l’internat les armes décoratives qui se trouvées sur le mur de sa chambre au collège. La seule chose qu’il enregistra durant tout le trajet fut le regard de son père qu’il croisa dans le rétroviseur , un regard qui pour la première fois ,d’après ses souvenirs, n’avait pas cet aspect sévère mais était remplit de larmes.

Depuis son retour il était monté dans sa chambre et n’en était sortis que pour manger et pour aller à l’enterrement le matin même .Il avait passé ses journées sur son lit à repenser aux moments qu’ils avaient passé ensemble ,lui et le défunt , et n’avait pas voulut répondre aux appels de ses amis car il avait besoin d’être seul. Ce n’est qu’après la cérémonie qu’il avait trouvé la force d’appeler Yumi , le choix du correspondant ne s’était même pas posé dans son esprit, cela lui parut normal. Et le voilà maintenant ,allongé sur son lit , toujours triste mais aussi énervé contre lui même de s’être emporté face à Yumi. Il finit par s’endormir deux heures plus tard , le manque de sommeil accumulé depuis son retour ayant raison de sa fureur.



Le reste de la semaine se déroula dans une atmosphère tendu au collège Kadic , la dispute de Yumi et d’Ulrich et l’absence d’explications de ce dernier lors du coup de téléphone avaient accentués l’inquiétudes des jeunes aventuriers. Yumi ,qui passait ces après midi au collège avec ses amis pour essayer de se distraire , ne pouvait s’empêchait de composer le numéro d’Ulrich tout les quarts d’heure tellement elle était prise de remords. Jérémie quand à lui faisait régulièrement un scan de Lyoko afin de vérifier qu’il n’y avait pas de tour activé , au fond de lui même il était à chaque fois un peu déçu de voir un résultat négatif ce qui aurait fournit une explication sur se qui arrivait à Ulrich .Mais il prenait bien attention a garder cela pour lui connaissant les danger que pouvait déclencher son pire ennemi et les risques que prenait à chaque fois ses compagnons pour désactiver la tour. Lui , Aelita et Odd, préoccupés par l’état dans lequel se trouvait Yumi décidèrent de lui proposer de rester un peu plus tard se soir afin d’aider les internes à décorer le réfectoire, ce qu’elle ,après avoir appelé ses parents , accepta . La soirée se déroula dans une ambiance bonne enfant , Odd s’étant fixé comme défi de faire rire Yumi avant le repas du soir. Il fut assisté dans cette mission par Sisi , bien sur à l’insu de cette dernière, qui ne voyait pas d’un bon œil la présence de la jeune japonaise et qui , pour le grand plaisir de nos compères ne leur avait plus adressé la parole depuis qu’elle avait passé une soirée dans le parc à la recherche d’Ulrich.

« O- N’empêche que princesse tu as fait fort ça va bientôt faire une semaine que la peste ne nous à pas adressé le moindre mot ! Même moi au mieux de ma forme je n’avais réussit à obtenir que deux jours de répit . Je dis chapeau bas !
A – Oui mais bon je pense pas que cela va durer encore longtemps.
Y – Pourquoi tu dis ça ? Faut être positif peut être qu’elle a oublier comment elle se sert de sa langue de vipère !
J – On va vite avoir la réponse la voilà qui arrive les bras chargés de guirlandes !
S – Vous quatre essayez pour une fois de faire preuve d’un peu de goût ! puis se retournant vers Yumi Et puis c’est noël pas halloween donc il faudrait des couleurs autre que le noir, enfin pour celles qui savent qu’elles existent !
O – Tu sais Sisi….
Y coupant la parole à Odd – Merci de conseil mais je crois bien que tu devrais te l’appliquer à toi car même avec ces guirlandes autour de toi tu ressembles toujours à un troll ! Et comme tu le dit si bien c’est Noël pas halloween ! »

La fille du proviseur ,furieuse , fit demi tour et parti vers le fond du réfectoire.

« J – C’est comme ça que je la préfère !
A – Quoi entourée de guirlande ?
J- Non de dos en train de partir ! »
Ce qui déclencha un fou rire collectif à l’exception de Odd qui boudait un peu.
« Y – Hé bien Odd pourquoi fais tu cette tête ? T’es triste que Sisi soit parti ?
O – Oui !
Y ,J et A – QUOI ??
O le sourire aux lèvres – Ben oui .Elle est partie avant que je n’ai eu le temps de lui dire que c’était pas parce qu’elle le QI d’un sapin qu’elle devait se décorer de guirlandes ! »
Ce qui déclencha une seconde crise de rire qui fut cette fois vraiment générale.
Le reste de la soirée se déroula sans incidents si on exclus les dizaine de boules brisées par Jim qui avait d’imiter Odd en train de jongler avec, le voir faire lui avait rappeler l’époque ou il travaillait dans un cirque , mais il ne préférait pas en parler. Au moment de se dire au revoir pour la nuit l’absence d’Ulrich se fit sentir , en effet Yumi s’attendait presque à l’entendre lui proposer de la raccompagner chez elle .Malgré la bonne soirée qu’il venaient de passer ensemble chacun étaient préoccupés par Ulrich. Chacun de son coté avait essayer de l’appeler durant la soirée mais ils s’était tous retrouvé confronté à son répondeur directement.


Le sur-lendemain Noël arriva .Yumi le passa chez elle en compagnie de sa famille. L’euphorie de la soirée passée avec ses amis s’était maintenant dissipée et cela se lisait sur son visage, à tel point ,qu’ après l’ouverture des cadeaux, son père lui demanda :

Mr Ishiyama : « Yumi qu’y a t’il ? Pourquoi fais tu cette tête? Ton baladeur ne te plait pas ?
Y sortant de ces pensées « Si si il est très bien c’est exactement celui qui je voulais merci !
Mr I – Alors pourquoi as tu l’air si triste ?
Hiroki sans quitter son nouveau jeux des yeux – Moi je sais ce qu’elle a !Elle est triste car elle s’est encore disputé avec son Ulrich et que….
Y – Hiroki tais-toi !! coupa t-elle.
Mme I faisant comprendre à son mari qu’il devait la laisser tranquille d’un regard – D’accord ! » Puis plus discrètement à sa fille « Si tu veux m’en parler tu n’hésites pas .
Y- Merci maman mais ça va rassurez vous. »

Du coté du collège Kadic ,l’humeur générale était à la fête. En effet les parents des élèves ne rentrant pas chez eux avaient envoyé des cadeaux au directeur pour que celui ci les distribuent le jour de Noël. Tache que ce dernier avait parfaitement accomplit puisque dans la nuit il avait quitté son logement de fonction en douce pour aller les déposer au pied du sapin qui ornait le fond du réfectoire. Les élèves ,qui avaient découvert l’agréable surprise au moment du petit déjeuné , étaient maintenant en train de déballer les cadeaux portant leur nom. Aelita quand à elle regardait la scène sans y participer, en effet son seul parent encore vivant étant actuellement prisonnier quelque part sur Lyoko, elle n’attendait pas de paquet mais était tout de même heureuse de pouvoir renouveler des liens avec cette fête qu’elle avait quitté cinq ans plus tôt. Elle fut sortie de ses songes par la voix d’Odd qui lui faisait remarquer qu’il y avait un paquet à son nom au pied du sapin. Puis se dernier voyant le visage de la jeune fille aux cheveux roses s’illuminer au fur et a mesure qu’elle ouvrait son cadeau ,se tourna vers Jérémie en lui adressant un clin d’œil. En effet ils avaient, en compagnie de Yumi et Ulrich, réussit à l’acheter et à l’envoyer par la poste sans qu’elle ne s’en aperçoive il y a maintenant deux semaines ,ce qui ne fut pas une tache aisée .Une fois l’épreuve du déchiquetage de papier cadeaux terminée tout les élèves étaient montés ranger leurs nouveaux bien dans leur chambre pendant que Jim s’occuper de ramasser les bouts d’emballages qui jonchaient le sol du réfectoire afin que tout le monde puisse circuler librement ( le nombre d’élèves étant faible cela n’auraient pas pressé si la décoration de la pièce n’occupée pas tout le fond du réfectoire). Il finissait juste quand les élèves arrivèrent pour profiter de ,selon Odd , l’incarnation parfaite de l’esprit de Noël : le repas et de ce coté ils ne furent pas déçus. En effet Rosa , avant de partir rejoindre sa famille la veille, avait préparé un repas délicieux que le directeur n’eut cas faire réchauffer. En plus ce dernier avait acheter trois bûches glacées pour le désert pour la dizaine d’internes .Une attention qui fut accueillit par un grand cri de joie général , et même une petite larme d’Odd ( quand on le prends par les sentiments il sait être très émotif !).
Une fois le repas terminé les élèves profitaient encore un peu de la chaleur du réfectoire lorsque Sisi s’écria :

S – « Quelque chose vient de sortir de la prise électrique ! » ce qui déclencha un rire général , à l’exception de nos trois amis qui eux étaient trop habitués a ce genre d’événement pour en rire.
J – « XANA ! Aelita il faut qu’on file dans ma chambre voir si mon ordinateur n’a pas trouvé de tour activée !
A - D’accord !
O – Je reste là pour faire évacuer le réfectoire ! Allez y je vous rejoins à l’usine si je ne vous vois pas revenir ! »
A ces mots les deux intellos quittèrent le bâtiment pour se précipiter vers les chambres des garçons.
O à lui même – « Bon si quelqu’un à une idée pour pousser des gens à quitter un endroit chaud pour aller dehors où il fait super froid je suis preneur ! »
A peine eut t’il finit sa phrase que les guirlande électriques de la pièce se mirent à bouger vers les élèves. Ces derniers , voyant cette fois tous ça de leur propres yeux s’enfuirent du réfectoire à toute allure.


Yumi venait juste de quitter la table et se dirigeait vers les escaliers quand son portable sonna. Elle décrocha rapidement :
« Y – Ulrich ?
J – Désolé mais ce n’est que moi ! XANA a lancée un attaque rejoins nous à l’usine le plus rapidement possible !
Y- Oki je temps de traverser le centre ville et je suis là !
J – Non passe par le collège , il a prit possession des guirlandes électriques et le centre en est remplit tu t’exposerai trop au danger !
Y – D’accord ! »
A peine eut elle raccroché qu’elle entendit son frère crier, elle se précipita dans le salon et découvrit ce dernier suspendu par les pieds .Elle prit le parapluie qui était dans l’entrée et fonça délivrer Hiroki .Une fois ce dernier mis à l’abris avec le reste de sa famille elle pris la direction du collège à toute allure faisant mine de ne pas entendre sa mère lui dire de rester avec eux !
Pendant ce temps Odd ,qui avait rattrapé ses deux amis dans les égouts entrait dans l’usine désaffectée en déclarant :

« O – Finalement Einstein je suis content que tu n’ai pas décoré le supercalculateur !
A souriant – Qui c’est XANA attaque peut –être parce qu’il se sentait seul pour les fêtes ! » Puis si tournant vers Jérémie « Qu’est ce qu’il y a Jérémie ?
J-plus inquiet que d’habitude –Ben je m’inquiète un peu pour Ulrich !
A - Ne t’inquiète pas tant ,XANA n’a pas put lance un attaque sur une surface si grande cela demanderait trop d’énergie !
J – Oui mais imagine que toutes les petites attaques que l’on a eu depuis le début du mois ne lui on pas servie pour préparer celle la ?Vu que l’on a presque pas utilisé de retour dans le passé il à très bien put préparer son coup !
O pénétrant dans le monte charge - Du calme Jérémie ,Ulrich est bien assez grande pour se défendre contre des guirlandes électriques ! Et puis on va se dépêcher de désactiver la tour et de lancer un retour vers le passé !
J – Oui vous avez sans doute raison ! Mais dis moi Odd tu me parais bien motivé que nous caches tu ?
A - Moi je sais !Qui dit retour vers le passé dit aussi deuxième repas de Noël en perspective !
O – Et oui même XANA me fais des cadeaux !
J soupirant – Tu ne penses vraiment qu’avec ton estomac c’est pas possible !Bon filer aux scanner pendant que je localise précisément la tour ! »


Odd avait effectivement raison de ne pas s’en faire pour Ulrich mais pas pour les arguments qu’il avait avancés. En effet en raison des récents événements la demeure Stern n’avait pas été décoré ,et l’ambiance à l’intérieur ressemblait plus à celle d’un champ de bataille qu’ à celle de Noël.

« Mr Stern : Ulrich tu pourrais essayer de passer plus de temps avec nous ! Au lieu de rester cloîtré dans ta chambre à rien faire ! Je sais ce que tu ressens…
U criant contre son père- Non je t’interdis de dire ça ! Tu ne sais rien de ce que je peux ressentir ,tu ne me connais pas !La seule chose que je représente pour toi c’est un bulletin de note ! Tu ne connais rien de ma vie , tu ne sais même pas le nom de mes amis !
Mr S troublé par la violence des propos de son fils – Mais qu’est ce qu’il te prend tu ne m’a jamais parlé de la sorte !
U hurlant de plus belle – Ce qu’il me prends ? Je viens de perdre une personne qui s’intéressait plus à moi que mon propre père ne s’est jamais ! Je t’en veux ! A cause de toi et de ta stupide rancœur je n’ai pas pus profiter de lui autant que je le voulais !Malgré tout les effort qu’il faisait tu l’as toujours je repoussé ! Je te hais, je ne veux plus te voir !! »
Puis il s’enfuit en direction de sa chambre à toute allure évitant le regards de sa mère et s’y enferma !Laissant là son père sans voix , et blessé par les propos de son fils !Jamais son enfant ne lui avait parlé de la sorte pourtant la scène et les paroles lui paraissaient familières .S’affalant sur le sofa ,les yeux en larmes ,il laissa remonter en lui les souvenirs. Il se voyait jeune tenir les même propos à son propre père. Il lui reproché de vouloir contrôler sa vie , de ne pas le laisser faire se qu’il voulais de son avenir !Maintenant avec le recul il s’apercevait que son père lui avait permis de devenir ce qu’il était , mais en contre partis il avait abandonné une partie de lui ! Il était entrain de reproduire le même schéma avec son fils ,mais Ulrich ne lui ressemblait pas , il avait hérité de sa mère une volonté bien supérieure à celle de son père. Il s’apercevait aussi que faire à Ulrich se que son père lui avait fait ne ferait que les éloigner , encore plus que lui et son père. Et prenant compte de tout cela s’effondra dans les bras de sa femme qui s’était rapproché de lui : il venait de récupérer une partie de lui qu’il croyait perdu à jamais .


Nos amis ignorant, tout du drame qu’il était entrain de se passer chez Ulrich , étaient en train de combattre les monstre de XANA sur Lyoko. Yumi venait d’apparaître sur le territoire du désert juste à coté d’Aelita ( Jérémie ayant profité du retard de cette dernière pour programmer sa virtualisation la plus proche possible de la tour activée).Lorsqu’elle regarda la scène autour d’elle elle fut surprise de voir un Odd au mieux de sa forme affrontant à la fois deux blocs et une tarentule sans pour autant recevoir des dégâts .Puis se tournant vers Aelita , cette dernière étant sortie de sa cachette à l’arrivée de la geisha :
« Y sortant ses éventails – Ben dit donc il tiens une forme olympique Odd aujourd’hui !
A – Tu le connais, quand il est motivé rien de l’arrête !
Y parant un laser puis lançant son second éventail sur le premier bloc – Laquelle ? Renvoyer bouler Sisi ?
A souriant – Non , un second repas de Noël !
O s’apercevant de la présence de Yumi –Cool Yumi tu viens n’aider à faire la distribution des cadeaux pour non cher bébêtes de Lyoko ? » Se retournant vers le bloc restant « Tiens Robert : flèches lasers et joyeux Noël ! »
Les deux guerriers eurent vite fais de ce débarrasser du monstre restant ayant encore à eux deux 150 points de vie .Aelita rentra dans la tour et la désactiva.
« J- Bon je lance le retour vers le passé ! »
Un retour dans le passé qui serait lourd de conséquence.


Au même moment ,chez les Stern , Ulrich était allongé sur son lit la tête dans l’oreiller repensant à la dispute avec son père. Ce dernier était justement derrière la porte à deux doigts de frapper lorsque la lumière blanche engloba tout .
Ulrich se réveilla en sursaut et regarda son radio réveil :10h37 le 25 décembre . Il comprit immédiatement qu’il y avait eut un retour dans le passé et s’inquiéta du sort de ses amis ! Il chercha son portable des yeux pour les appeler et le trouva sur son bureau en miette .Il descendit les escaliers à toute allure et se précipita sur le fixe et composa le numéro de Yumi , le seul qu’il connaissait par cœur. La sonnerie venait à peine de retentir lorsqu’il entendit la voix de son père derrière lui :
« Mr Stern : Tiens Ulrich tu nous accordes enfin ta présence enfin si je peux dire. »
Ulrich raccrocha , se retourna et fixa son père dans les yeux. Il y le même regards qu’il l’avait tant énervé avant le retour dans le passé : un regard plein de reproches et sans le moindre petit éclat de compassion.
« Mr Stern – Ben alors parle moi tu n’es pas muet ! Tu as enfin décidé de venir nous tenir compagnie ? Je n’approuve pas que tu reste tout le temps dans ta chambre même si je comprends ce que tu ressens ! »
Il venait de prononcer la parole de trop , oubliant ce pourquoi il était descendu, Ulrich se mit à hurler contre son père les même mots que la veille , avant de foncer dans sa chambre .Une fois dans celle –ci il s’effondra littéralement sur son lit en pleurs .Un quart d’heure plus tard il ne pleurait plus mais était totalement anéantis moralement et psychiquement : il n’en pouvait plus trop de choses c’étaient passées la vie ne serait jamais comme avant et il savait qu’il ne pourrait pas continuer à vivre ainsi sans aucun soutient . Lorsque son regard se posa sur son bureau plus précisément sur le couteau que lui avait offert son grand-père pour son anniversaire , son dernier souvenir de lui. Pendant ce temps Mr Stern soutenus par sa femme s’était aperçu qu’il fait fausse route avec son fils et commençait à monter les escaliers pour aller parler à ce dernier. Au même Ulrich s’était lever et se dirigeait vers son bureau.



Yumi venait de passer un second Noël avec sa famille en prenant garde ,cette fois ,à bien avoir l’air réjouit lors de l’ouverture de ses cadeaux, et ceux même s’il n’y avait plus eut la moindre surprise, pour ne pas avoir à revivre les remarques de son frère sur Ulrich. Elle s’était aperçu le matin même ,quand après avoir ouvert ses cadeaux , qu’elle ne le connaissait pas en voyant qu’elle avait reçu un appel provenant d’un numéro fixe inconnu .Elle avait fait , en vain, le tour de ses carnets d’adresses pour essayer de retrouver cet illustre inconnu et avait conclut qu’il s’agissait sans doute d’un faux numéro. Cependant alors qu’elle allait refermer son répertoire elle tomba sur la page des S et avait constaté qu’il lui manquer le numéro du samouraï chez lui .Il lui était tout de suite venu à l’esprit que l’inconnu pouvait être son ami mais ,ne voyant pas pourquoi se dernier n’avait pas utilisé son portable ,avait préférer rejeter cette hypothèse de peur d’en souffrir si elle s’avérait fausse. L’absence du numéro d’Ulrich lui tracassait l’esprit et avait donc décidé de demander à Odd son numéro fixe .Elle comptait ensuite l’appeler chez lui où il serait forcé de lui répondre. Lorsqu’elle franchit le seuil du collège Kadic elle aperçu ses amis assis sur le banc en train de discuter et se dirigea vers eux.
« J – Non mais c’est pas normal ! Je n’arrive vraiment à voir comment c’est possible !
Y se glissant dans la conversation - Qu’est ce qui n’est pas normal ?
J se retournant et saluant d’un signe de la tête son amie – Odd !
A souriant – Jérémie se demande comment on peut manger 6 parts de bûches de Noël sans être écœuré .
J – Et en reste si maigre !
O – Et d’un je suis pas maigre mais svelte , et de deux c’est très simple 3 avant le retour dans le passé et 3 après ! »
Ce qui eut pour effet de déclencher un fou rire. Puis Yumi se tourna vers Odd pour lui demander :
« Y – Au fait Odd je peux te demander un service ?
O – Bien sur je suis toujours au service de ces dames !
Y – Tu pourrais me donner le numéro d’Ulrich chez lui s’il te plait !
O légèrement ennuyé – Je veux bien mais je sais pas si c’est une bonne idée. Il me l’as donner car vu que l’on partage la même chambre c’est obligatoire ,mais il m’a bien précisé de ne jamais l’utiliser .Tu sais à cause de son père si jamais tu tombes sur lui ça risque de lui faire avoir des problèmes !
Y suppliant du regard son ami ( elle s’était déjà préparé à cette réponse) – S’il te plait ! T’as cas dire que c’est mon cadeau de Noël !
J voyant qu’Odd étai sur le point de céder chuchota à Aelita en souriant – Si j’étais elle j’aurais pas dis ça !
O – D’accord !Si tu veux mais je t’aurai prévenu ! Et puis tu l’aura quand même ton cadeau ,mais quand on sera tour réunit ! »
Il sortit son portable de sa poche, chercha le numéro et le tendis à Yumi. Cette dernière le rentra dans son portable ,puis mis son téléphone dans sa poche préférant l’appeler quand elle rentrait chez elle.
« Y -Merci ! se retournant vers les autres. Sinon vous avez passé une bonne matinée ?
A - Oui et merci pour le cadeau ça m’a fais très plaisir !
J – Dommage que la surprise n’ai marchée qu’une fois !Mais bon si on montait dans ma chambre il y fait plus chaud et en plus je voudrais vérifier un ou deux trucs sur Lyoko .Je ne peux m’empêcher de penser que XANA prépare un sale coup ! »

L’après midi se déroula paisiblement .Pendant que Jérémie lançait des scans sur Lyoko,
les autres assis dans la chambre se raconter leur Noël , ce qu’ils avaient eux comme cadeaux . Ils étaient ensuite aller promener Kiwi prés de l’ermitage, le pauvre commençait à tourner un rond dans la chambre d’Odd et Ulrich. Vers 16h Yumi ,ayant promis à ses parents de rentrer tôt , quitta ses amis. Sur le chemin du retour elle s’arrêta pour appeler Ulrich, c’est à ce moment qu’elle vérifia que le numéro de l’inconnu du matin correspondait bien avec celui du jeune homme. Elle composa ensuite le numéro, et après une dizaine de sonneries tomba sur le répondeur .Préférant ne pas laisser de messages pour lui éviter des ennuis elle raccrocha. Elle savait maintenant avec certitude qu’Ulrich n’était pas partis au ski, mais se demander toujours pourquoi se dernier ne répondait pas sur son portable !


Au même moment , à plusieurs dizaines de kilomètre de là, Mr Stern et sa femme tournaient en rond dans la salle d’attente de l’hôpital . En effet au moment ou son père s’était apprêté à frapper à la porte de sa chambre Ulrich l’avait ouverte le visage pris de panique un tee-shirt blanc taché de sang enroulé autour du poignet. Son père s’était alors figé devant la scène, puis reprenant ses esprits avait conduit son fils à l’hôpital à toute vitesse . Ce dernier assis dans la voiture n’avait cessé de répéter qu’il était désolé à son père et à sa mère ,qui eux étaient paniqués par son état .Ulrich avait était pris en charge très rapidement aux urgences mais les nouvelles commençaient à tarder, et Mr Stern imaginait le pire :
« Mr Stern – C’est ma faute je n’aurais jamais du m’énerver contre lui ! Mais pourquoi à t’il fallut que je reste planté devant cette porte un quart d’heure avant de frapper , si j’étais rentré directement j’aurai pus l’empêcher de faire ça ! »

De son coté sa femme faisait des aller retour vers l’accueil demandant à toutes les personnels médical qu’elle croisait des nouvelles de son fils en vain. Lorsqu’elle aperçu le médecin qui se dirigeait vers son mari, elle le rejoignis à toute vitesse .

« Docteur – Vous êtes les parents du jeune Ulrich ?
Mme Stern – Oui ! Comment va t-il ? Qu’est ce qu’il c’est passé ? Où est –il ?
Docteur – Ne vous inquiétait il va très bien, la blessure n’est pas grave les veines n’ont pas étaient tranchées on lui donne des médicament pour accélérer la cicatrisation .Il ne gardera de cette histoire qu’une légère cicatrice, sur le plan physique. Cependant ce genre de geste peut avoir des répercussions sur son aspect psychologique. On lui à donc fais rencontrer le psychologue ,qui souhaiterait aussi vous voir pour vous poser des questions suivez moi s’il vous plait. »

Mr Stern suivit le médecin avec son épouse essuyant ses larmes . Il avait en effet craqué quand le médecin lui avez annoncé que son fils allait bien. Il tenait fermement la main de sa femme , parcourant les couloirs ,et regardant dans chaque porte et chaque espace s’il ne voyait pas son fils. Ils arrivèrent enfin au bureau du psychologue et furent déçu de ne pas voir leur enfant à l’intérieur. La psychologue pour enfant voyant le visage du père passer de l’inquiétude à la colère leur expliqua qu’elle devait d’abord s’entretenir avec eux avant des laisser voir leur fils et leur demanda de s’asseoir.

Les parents d’Ulrich rentrèrent chez eux vers 20h seuls mais rassurés. En effet après que le jeune femme en avait finis avec ses questions elle les avaient laisser voir Ulrich refusant de leur divulguer ce que se dernier lui avait dit mais les rassurant en leur disant que l’acte en lui même bien que très grave , n’aurait pas trop de conséquence sur le jeune homme .En effet le fait que le jeune homme est de lui-même essayer de stopper l’hémorragie , et en vu des discussions qu’elle avait eut avec lui et ces parents indiquaient qu’Ulrich était une personne solide qui s’était laisser submerger par un flot d’émotions et fait une action irréfléchie . Elle ne rentrait donc pas dans la catégorie des tentatives de suicide nécessitant des soins particulier , il pourrait et même devait reprendre l’école à la fin des vacances pour pouvoir se replacer dans un contexte plus stable .La psychologue leur avait alors laissé une liste d’instruction pour l’infirmière du collège et un mot pour le proviseur résumant la situation et leur demandant de faire attention au jeune garçon sans pour autant le surveiller ! Elle avait aussi conseillé à Ulrich d’aller voir l’infirmière 2 fois par semaine pendant 2 semaines environ pour faire le point. Puis elle les avait laisser tout les trois ensembles, pour qu’ils puissent s’expliquer. Le début avait été très difficile personne ne sachant comment commencer , mais une fois la discussion engagée toutes les langues se délièrent et chacun puis enfin parler à cœur ouvert. Mme Stern avait particulièrement était touché par les paroles de son mari envers son fils lorsqu’il lui expliqua se qu’il voulais lui dire alors qu’il allait rentrer dans sa chambre, pour la première fois depuis longtemps elle les voyait tout les deux avoir une relation père fils dont elle avait toujours rêvée. Ils furent sortis de leur songes par la sonnerie du téléphone. Ce fut le père d’Ulrich qui décrocha :
« Y – Allô ? Bonjour excusez moi de vous déranger je m’appelle Yumi Ishiyama je suis une camarade de collège d’Ulrich pourrais- je lui parler s’il vous plait ?
Mr Stern respectant ce qu‘ Ulrich lui avait demander de ne dire si jamais quelqu’un cherchait à le joindre – Je suis désolé il n’est pas là pour le moment .Mais je peux prendre un message si vous voulais.
Y surprise par le ton calme et doux du père de son ami – Euh ben je voulais juste prendre des nouvelles de lui et lui dire Joyeux Noël.
Mr Stern touché par l’attention que la jeune fille portée à son fils – Je suis désolé s’il Ulrich ne peut vous parler mais nous avons eu un problème familial et .. ( s’apercevant qu’il aller trop en dire ) il rentre demain dans la soirée si vous voulais rappeler .
Y la voix gênée - D’accord merci et excusez moi encore de vous avoir dérangé ! Au revoir.
Mr Stern – Je vous en pris au revoir. »Ce dernier raccrocha et se tourna vers sa femme . « Finalement ses amis m’on l’air d’être des gens bien j’aurai du essayer de mieux les connaître avant les juger. Ulrich avait raison. » Puis il se dirigea vers sa femme pour la prendre dans ses bras.


N’ayant réussit à joindre personne lors de son retour chez elle ,Yumi avait décidait de rappeler chez Ulrich vers huit heures, quand elle aurait finit de manger. Elle avait espérait ne pas tomber sur le père de son ami de peur de lui attirer des ennuis et avait préparé , au cas où , une présentation succincte et polie. Ce fut ,malheureusement pour elle , Mr Stern qui avait décrocha . Le ton de ce dernier la troubla dès ses premières paroles , en effet elle avait garder de leur rencontre ,lorsqu’il était venus voir Ulrich à un match de foot , une impression assez mauvaise ,il lui avait parut froid et calme ,alors qu’au téléphone elle avait eut un homme plus amical ,avec un soupçon d’inquiétude dans la voix.. Cependant se qui marqua vraiment la jeune fille fut ces paroles , il avait parler d’un problème familial qu’Ulrich avait eut . Elle se mit à penser ,assise sur son futon le téléphone toujours à la main, le problème familial expliquait bien des choses, pourquoi il était rentré chez lui , pourquoi sa voix était pleine de tristesse lorsqu’il l’avait appeler…. Soudain leur discussion téléphonique lui revint en mémoire , elle se rappela comment elle lui avait reprochait d’être parti si rapidement , comment elle s’était énervé contre lui ,ce qui eu pour effet l’anéantir .Comment avait-elle put lui dire ces choses alors que lui l’appeler sans doute pour trouver du réconfort ? Comment avait-elle ne pas s’apercevoir du problème de son ami ? Elle qui se considérait comme responsable de ses amis elle n’avait pas pu soutenir son ami quand il en avait besoin et l’avait au contraire enfoncé encore plus . Elle se dégoûter elle même et s’effondra sur son oreiller en pleurant ,et finit par s’endormir fatiguée ,physiquement ,de la journée qu’elle venait de vivre deux fois mais aussi moralement.
Elle ne quitta pas sa chambre le lendemain matin préférant rester seule pour réfléchir et pleurer ,cela avait inquiété sa mère qui était montée la voir ,Yumi lui avait alors dit, à travers la porte, qu’elle se sentait fatiguée et qu’elle préférait se reposer pour aller voir ses amis l’après-midi. Ce qu’elle fit effectivement. Après avoir manger les restes du repas de la veille et rassuré ses parents, elle se dirigea vers le collège d’un pas rapide , estimant que Jérémie ,Aelita et Odd avaient le droit d’avoir des nouvelles d’Ulrich eux aussi. Elle franchit le portail de l’établissement sans les voir , et partit en direction des dortoirs où elle pensait les trouver. Les trois amis étaient assis dans la chambre d’Odd et Ulrich parlant de tout et de rien et jouant avec Kiwi , lorsque Yumi rentra sans frapper.
« Odd lâchant son chien qu’il avait pris à toute allure dans ses bras – Oh Yumi c’est toi ! Tu m’as fait peur j’ai cru que c’était Jim !
A – Salut tu vas bien ? Tu as l’air soucieuse !
Y déçu que son amie est réussit à lire si vite ses émotions – Oui je vais bien ! Mais j’ai quelque chose à vous dire. C’est à propos d’Ulrich .
O souriant – Sisi l’a retrouvé dans la forêt ?
Y ne réagissant même pas à la remarque de Odd – J’ai appelé hier soir chez lui et suis tombé sur son père..
O coupant son amie - Alala la cata !Et tu t’es faite raccrocher au nez ?
J – Laissa la parler Odd.
Y – Merci Jérémie ! Alors comme je vous disait je suis tombé sur son père qui m’a dit que Ulrich n’était pas là et qu’ils avait eut un problème familial ,mais il avait l’air inquiet comme si le coup de téléphone aller lui annoncer une mauvaise nouvelle… »

Elle regarda alors ses amis chacun prenait la situation au sérieux et se taisait ,seul Kiwi gesticulait espérant sans doute récupérer l’attention qu’il avait perdu depuis l’arrivée de la jeune fille. Jérémie rompit le silence :

« J – Il ne t’as rien dit d’autre ?
Y- Ben non il ma dit que je pourrais rappeler aujourd’hui qu’Ulrich devrait être rentré.
A – Et tu ne l’a pas encore fais ?
Y – Non il m’a dit ce soir et puis…
O – Et puis quoi ?
Y baissant les yeux – Et puis j’ai un peu peur de rappeler …. J’ai peur qu’il ne me veuille plus me parler à cause de notre dispute de l’autre jour , il était mal et je n’ai fais que lui crier dessus je suis nul !
A prenant dans ses bras Yumi dont les yeux venaient de se remplir de larmes – Mais non rassure toi je suis sur qu’il voudra te parler à toi plus qu’à quiconque .Et puis pour la dernière fois tu ne pouvais pas être au courant de ce qui lui était arrivé !
O posant sa main sur l’épaule de Yumi – Oui ne t’inquiète pas ! Et puis si tu veux on l’appellera ensemble comme ça je pourrai lui raconter comment j’ai explosé les monstres de XANA hier !
Y essuyant ses yeux d’un revers de la main – Merci je veux bien !
J – Et puis on pourrait lui proposer de revenir plus tôt afin qu’il puisse venir à la fête !
O – Oui se serait une bonne idée ça lui changerait les idées !
Y intriguée par les propos des deux garçons – Mais de quelle fête parlait vous ?
A – C’est vrai que l’on n’a pas encore put te le dire ! Ce matin au petit déjeuné Jim nous a annoncé que serait organisé un fête pour le nouvel an au collège ! En effet certains internes rentreraient le 31 décembre ,leur parents n’étant pas sur de pouvoir les ramener le premier janvier vu que les cours reprennent le lendemain. Il nous à aussi demander de le dire aux externes que l’on croiserait !
O - C’est cool hein ?
J – Oui tellement que notre cher ami ici présent en à cracher des morceaux de croissants partout ,y compris sur moi !
Y souriant un peu à la vision de la scène - J’espère seulement qu’il voudra bien venir et que je pourrais moi aussi !
O en grand sourire aux lèvres – Je vois mal Ulrich te dire non !Je le vois surtout bien prendre le même air ahuri que Jérémie quand Aelita lui donne un petit bisous sur la joue !
Y ,A et J rougissant – ODD !!! »
Ce dernier éclata de rire devant la tête de ses amis avant de prendre Kiwi dans ces bras et je le porter en hauteur tel une coupe .,avant de recevoir un oreiller un pleine face. Une nouvelle bataille se déclencha alors ,une qui serait cette fois dans la bonne humeur !


Ulrich était maintenant assis dans la voiture de son père en direction de la maison . Ses parents étaient venu le voir dès l’ouverture de l’hôpital au visiteur en début d’après-midi , voir son père de nouveau à coté de lui soulagea le jeune homme. A son réveil le matin Ulrich avait eu un moment de panique ne reconnaissant ni sa chambre chez lui ni celle de l’internat , il lui avait fallut quelques instant pour se remémorer les événements de la veille : sa dispute avec son père, son ‘incident ‘ avec le couteau , son dialogue avec la psychologue et enfin celle avec ses parents. Cette dernière lui l’inquiétait , enfin c’était plutôt la perspective de revoir son père qui l’inquiétait : allait –il redevenir l’homme froid qu’il était avant ou bien rester celui avec qui il avait put parler si aisément la veille ? Tous ses doutes furent balayés dès l’instant ou son père posa les yeux sur lui ,des yeux plein de compassion d’inquiétude mais aussi d’amour. Ils avaient parlé un moment tout les trois avant que le médecin n’arrive accompagné de la psychologue pour changer le pansement du jeune homme , lui donner une ordonnance sur laquelle était inscrit le nom du baume qu’il devrait se mettre sur sa blessure durant une semaine environ pour accélérer la cicatrisation et pour aussi faire un point sur l’état psychologique du patient. Puis son père était parti régler les papiers pour sa sortie pendant que sa mère l’accompagnait jusqu’à la voiture. Ulrich avait alors remarqué que sa mère aussi avait changée , elle paraissait plus heureuse , moins introvertie et n’arrêtait pas de lui sourire. Ulrich fut sortit de ses pensées par l’arrêt de la voiture , le voyage du retour lui avait parut bien moins long que celui de l’aller. Lorsqu’il entra chez lui son père se tourna vers lui et lui dit :
« Mr Stern – Au fait Ulrich, hier une de tes amies a appelé pour prendre des tes nouvelles , elle ma dit qu’elle s’appelait Yumi .
U surprit et heureux - Yumi ? Elle va bien ?
Mr Stern remarquant le sourire de son fils – Elle m’avait l’air un peu intimidé mais aussi inquiète un peu ! Je lui ai dit ce que tu nous avait demander de dire si quelqu’un t’appelait et aussi de rappeler ce soir ,que tu serais de retour.
U un peu inquiet - Tu ne lui as pas dit que j’avais …
Mr Stern –Non rassure toi mais ça m’a l’air de quelqu’un de gentil et d’attentionnée ! Tu devrais l’appeler sur ton portable .
U heureux que son père lui parle dans ses termes d’un des ses amis et encore plus de Yumi – Je préfère attendre qu’elle rappelle (baissant un peu la tête) car je ne serai pas trop quoi dire .En plus j’ai cassé mon portable l’autre jour.
Mr Stern – C’est comme tu veux ! ( Puis regardant sa montre) Elle ne rappellera pas avant 18h je pense et il n’est que 15 h , si tu veux on peut aller faire en ville vers 16h tous les trois .
U heureux de pouvoir découvrir un peu plus son père et ne souhaitant pas trop rester enfermé – Oui je veux bien !
Mr Stern –D’accord à tout à l’heure je veux d’abord passer au cimetière et à mon bureau dire que je ne serai pas là de la semaine ! »
Puis le père d’Ulrich se dirigea vers son fils et l’embrassa sur le front, ce geste qui lui était si dure à faire avant lui était parut naturel à cet instant, puis il se tourna et remonta dans sa voiture. Ulrich ,quand t’a lui ,monta dans sa chambre et la retrouva dans l’état qu’il l’avait laisser enfin presque ,sa mère avait changé les draps tachés de sang et le couteau avait disparut ,ce qui ne choqua pas le jeune homme. Il se dirigea alors vers son armoire , ouvrit le tiroir du bas et sortit une boite dans laquelle il espérait trouver une photo de son grand-père. Il avait toujours de la peine en pensant à lui mais savait maintenant que ses parents l’aimait vraiment ,et voulait trouva la photo en question au fond de la boite et la regarda. On y voyait son père ,sa mère et son grand-père souriants tous les trois avec Ulrich , nourrisson de quelque jours dans les bras de son grand père.


Il était 18h quand Ulrich et ses parents rentrèrent du centre ville. Le père du jeune entra dans la maison en dernier , portant les quelques courses qu’ils avaient faites . Son referma la porte derrière lui et avant de se précipiter vers le téléphone vérifier qu’il n ‘y avait pas eut d’appel pendant leur absence ,ce qui le rassura . Il se tourna alors vers la salle à manger où son père venait de déposer les paquets. Sa mère sortit lui tendit alors deux sacs :
« Mme Stern – Tiens Ulrich , prends ton nouveau portable et va vérifier que la puce de ton ancien fonctionne bien avec !
Ulrich prenant les paquets que lui tendait sa mère – Oui j’y vais ! ( Il se tourna vers les escaliers avant de faire demi tour pour demander à sa mère ) Au fait je voulais te demander est ce que tu aurais un cadre pour moi pour une photo s’il te plait ?
Mme Stern – Je sais pas demande à ton père . »
Le collégien se tourna vers son père lorsque le téléphone sonna . Il plongea alors littéralement sur le combiné ce qui eu pour effet de faire sourire ses parents !

« U – Allo ? Yumi ?
O – Euh Ulrich c’est toi?
U – Odd ?
O- Lui même !Je rêve ou tu es déçu que se soit moi ?
U déçu un peu – Non c’est juste que mon père m’a dit que Yumi devait me rappeler ce soir alors …
O – T’inquiète pas elle est là avec Jérémie et Aelita ! On appel pour avoir des nouvelles de toi !
U préférant ne pas parler de sa bêtise au téléphone – Ben je fais aller .Désolé de ne pas vous avoir appelé plutôt mais j’ai eut un soucis familial et j’ai cassé mon portable. »

Odd se tourna vers ses amis , posant la main sur le téléphone pour ne pas qu’Ulrich entende , et déclara :
« O – Yumi tu n’avait pas de raisons de t’inquiéter il ne t’a pas appelé car il a cassé son portable apparemment ,tu vois il n’y avait aucune raison de paniquer ! ( Puis reprenant la communication ) Pardon Ulrich t’a dis quoi ?
U – Je t’ai demandait pourquoi vous aviez fait un retour dans le passé hier !
O – A oui c’est ça que je voulais te dire ! XANA a attaquée et pris possession des guirlandes électriques on à donc du plonger sur Lyoko pour désactiver la tour . J’ai du reste étais d’une efficacité rare tu aurais du me voir ! Attends je te passe les autres il veulent te parler . ( Puis il passa le téléphone à Yumi ) Tiens le voilà ton Ulrich !
A et J –ODD !
Y prenant le téléphone – Allô Ulrich ?
U heureux d’entendre la voix de la jeune fille mais aussi un peu gêné par ce que venait de dire son ami – Oui c’est moi tu vas bien ?
Y la voix pleine de tristesse –Oui et toi ?
U – Mieux . (Se remémorant la dispute de la dernière fois) Au fait à propos de l ‘autre jour je voulais…
Y coupant son ami et les larmes aux yeux– Je suis vraiment désolé ! Je n’aurai jamais m’énerver contre toi comme je l’ai fais alors tu avais des problèmes !
U touché par la détresse de la jeune fille – Non tu n’as pas à t’excuser tu n’y es pour rien ! C’est moi qui suis en tords j’aurais du t’appeler plutôt mais je n’ai pas pus , et puis tu ne pouvais pas savoir ce qui m’étais arrivé.( se tournant vers le salon il s’aperçu que ses parents l’avaient laissé seul et leur en était reconnaissant) .
Y un peu soulagée par les propos d’Ulrich - Au fait …. ( se retenant au dernier moment de lui demander ce qu’il était arrivé).
U comprenant la question que voulais poser Yumi et prenant son courage à deux mains pour ne pas éclater en sanglots au téléphone – En fait mon grand–père est décès la semaine dernière c’est pour cela que je suis rentré chez moi pour les vacances ..
Y – Je suis désolé (Sentant à la voix du jeune homme qu’il fallait mieux changer de sujet ) … Au fait tu reviens quand au collège ?
U regardant son poignet bandé – Ben je ne sais pas trop encore le 1er au soir je pense !
Y s’apercevant enfin que Jérémie et Odd lui faisait des gestes , mimant une danse ridicule – A oui !En fait on voulait savoir si tu ne pouvais pas passer le nouvel an au collège avec nous tous , il y a une fête organisée.
U ne quittant pas ses bandages des yeux – Ben je ne sais pas je vais voir avec mes parents et je te rappel avec mon portable après .
Y –D’accord …..t’as un nouveau portable ?
U regardant le sac posé à quelque mètres de lui – Oui depuis tout à l’heure je ne l’ai pas encore déballé ,mais dès que j’ai la réponse de mes parents je te rappelle !
Y – Ben à toute à l’heure alors.
U – Au fait Yumi !
Y –Oui ?
U - …..Merci !
Y – De rien .

Yumi raccrocha et respira enfin , elle avait insisté pour que ce soit Odd qui passe le coup de fil de peur qu’Ulrich ne lui en veuille mais ,comme ses amis lui avaient dit, il ne lui reprochait rien ce qui soulagea la jeune fille. Cependant quelque chose dans la voix du jeune homme la troublait encore ,comme si il ne lui avait pas tout dit ,mais bon cela venait sans doute de la perte de son grand-père. Elle se regarda ensuite ses amis et commença à leur expliquer ce que le jeune homme lui avait confié, la mine d’Odd perdit le sourire lorsqu’elle parla de la mort du parent .Il ne leur restait plus qu’à attendre la réponse ,mais avant cela Yumi appela ses parents pour les prévenir qu’elle rentrerait un peu plus tard ce qui n’allai pas plaire à son père mais sa mère le raisonnerait.


Lorsqu’ Ulrich retourna dans le salon , ses parents étaient en train de discuter juste à coté ils s’arrêtèrent en le voyant .
« Mr Stern – Tu as déjà fini ?
U- Oui enfin non je dois les rappeler tout à l’heure mais d’abord je voudrais vous demander quelque chose !
Mme Stern- Bien sur demande nous ce que tu veux mais non aurons aussi quelque chose à te proposer après .
U hésitant un peu ,il voulait revoir ses amis mais ne voulait pas que ses parents croit qu’il ne voulait plus les voir eux surtout pas maintenant qu’il s’entendait bien avec eux - Ben en fait il y a une fête organisée au collège pour le nouvel an et je voulais savoir si je pouvais y aller….
Mr Stern –Ben justement c’est de cela qu l’on voulait parler avec toi ,on pense ,ta mère et moi, que ça te ferait du bien de retourner au collège un peu plus tôt .Donc on aller te proposer de te ramener là bas le 30 dans l’après-midi ,mais visiblement cela t’arrange aussi !
U soulagé que ses parents ne lui en veuille pas de les laisser seuls pour le changement d’année – Oui merci ! Je monte les appeler et je reviens !
Mr Stern – Au fait Ulrich !
U –Oui.
Mr Stern tendant un cadre de photo à son fils –J’ai trouvé ça , cela te va ?
U souriant et expliquant à ses parents– Oui merci c’est pour mettre la photo où vous êtes tous les trois avec grand-père juste après ma naissance ! »
Il parti alors dans sa chambre en courant pressé de prévenir ses amis. Dans le salon les parents d’Ulrich se regardaient et souriaient ,ils avaient pris la décision de renvoyer leur fils au collège estimant que c’est là-bas qu’il se remettrait le mieux des épreuves qu’il venait de passé ,même si cela les peinaientt un peu.



Yumi se leva le lendemain de bonne heure et de bonne humeur. Elle était rentrait chez elle ,la veille, vers 20h, ce qui lui avait valut un reproche de son père lorsqu’elle les avait rejoins à table mais cela n’avait put lui ôter le sourire des lèvres. Elle se doucha rapidement et descendit dire bonjour à ses parents cependant elle ne savait pas qu’elle allait rapidement perdre sa bonne humeur.
« Y toute souriante – Bonjours papa, bonjour maman !
Mr I – Eh bien ma fille tu te lève bien tôt aujourd’hui ! Même ton frère ne s’est pas encore lever pour regarder ses dessin animés . Mais bon ça tombe bien on doit te parler avec ta mère.
Y redoutant de se faire encore disputer pour hier soir – Oui je vous écoute !
Mr I – Nous avons était invité tous les quatre pour passer le nouvel an chez un collègue qui a deux fils de l’âge de ton frère . Donc il faudrait que tu trouve de quoi t’habiller correctement pour la soirée.
Y lâchant son bol sur la table restant interdite –Quoi ?Mais pourquoi je devrais rester avec vous je vais mourir d’ennui là-bas surtout si ils sont trois comme Hiroki ! Vous pourriez au moins demander mon avis !
Mr I s’énervant – Sache ,Yumi que si tu étais rentrée plutôt hier soir tu aurait put exprimer ton opinion mais maintenant c’est trop tard ,j ‘ai appelé mon collègue tout à l’heure ! »
Yumi se leva et partit en courant dans sa chambre ,elle croisa son frère en haut de l’escalier mais ne lui adressa pas la parole et s’enferma dans sa chambre en claquant la porte. Hiroki se demandant pourquoi sa sœur était en colère descendit l’escalier et entra dans la cuisine .
« H – Bonjour papa, bonjour maman. Qu’est ce qu’elle a Yumi ,je l’ai vu foncer dans sa chambre en pleurant.
Mr I d’un ton sec ,sans quitter des yeux son journal– Rien qui te concerne. »
Yumi pleurait à chaudes larmes sur son futon la tête dans l’oreiller .Pourquoi fallait-il toujours qu’il y ai quelque chose qui aille mal dans sa vie ! Quand ce n’était pas XANA qui attaquait elle se disputait avec Ulrich et maintenant qu’elle avait put se réconcilier avec ce dernier voilà que ses parents la forçaient à aller passer avec eux la saint Sylvestre alors qu’Ulrich et ses amis feraient la fête au collège ! Elle resta une demi-heure ainsi à se morfondre sur ces problème lorsque quelqu’un frappa à la porte de sa chambre.
« Mme I – Yumi c’est moi ouvre moi je voudrais te parler ! »
Yumi eut envie de renvoyer sa mère mais alors quelle s’apprêter à ouvrir la bouche elle repensa à ce que cette dernière lui avait dit le jour de Noël et finalement estima que sa mère pourrais peut être la comprendre. Elle se leva , essuya ses larmes et ouvrit la porte à sa mère. Cette dernière entra et referma la porte derrière elle. Elle prit alors sa fille dans ses bras et l’amena s’asseoir sur son futon.
« Mme I serrant sa fille dans ses bras – Yumi dit moi ce qui ne va pas ! Tu es bizarre ces derniers temps ! »
Yumi prit alors une grande inspiration et raconta à sa mère ce qui lui était arrivé , en évitant soigneuse de parler de tout ce qui pourrais avoir rapport avec XANA et Lyoko, elle lui raconta comment elle s’était disputé avec Ulrich ,comment il était partit et pourquoi et qu’il devait revenir pour le nouvel an pour aller à la fête du collège. Sa mère l’écouta attentivement sans l’interrompre ,la serrant un peu plus fort lorsqu’elle sentait que sa fille avait du mal à parler et finalement déclara à la fin :
« Mme I –Tu sais Yumi si ton père peux te paraître si injuste parfois c’est qu’il s’inquiète pour toi . Il t’aime et je suis sur que si tu va lui expliquer que tu voudrais passer le nouvel an avec tes amis il ne s’y opposera pas surtout si tu lui parle de ton ami qui à perdu son grand-père ! Mais un conseil attends qu’il se soit un peu calmé et évite de parler d’Ulrich comme tu m’en à parler il pourrait croire que tu es amoureuse de lui et se bloquer ! Je suis mariée avec lui depuis suffisamment de temps pour savoir comment le prendre et ceux même si des fois on se dispute »
Cette dernière remarque fit rougir Yumi , elle ne pensait pas avoir parler du jeune homme de manière si évocatrice . Sa mère la laissa seule en lui adressant un clin d’œil au moment de fermer la porte. Yumi ne descendit qu’au moment du repas et suivit les conseils de sa mère qui visiblement portèrent ses fruits.
« Mr I d’un ton calme et doux – Mais admettons que tu y ailles à cette soirée tu dormirais où ? Je ne veux pas que tu te balades la nuit dans les rues pour rentrer.
Y sentant que son père aller craquer – Je sais pas je peux peut –être demander au proviseur si je ne peux pas rester à l’internat pour la nuit.
Mr I réfléchissant – Oui c’est possible ..Tu vas voir tes amis cet après-midi je suppose !Je vais t’accompagner pour lui expliquer la situation et lui demander la permission de vive voix cela me semble plus correct.
Y Jubilant intérieurement – D’accord . »Elle se douter bien que son père demander au proviseur de surveiller Yumi avec beaucoup d’attention et espérait que ce dernier ne parlerait pas à son père de ses retards, mais ne pouvais s’empêcher de sourire à sa mère .


Plus le jour du retour au collège Kadic avançait plus Ulrich commençait à stresser , lui ,qui d’habitude était si calme, n’arrêtait pas de se poser des questions. Il ne savait pas s’il devait raconter à ses amis son passage à l’hôpital et pourquoi il avait du y aller ,il avait peur de leur réactions, peur d’après ils n’osent plus s’appuyer sur lui en cas de coup dur ,peur de perdre cet image de jeune homme solide sur ils peuvent compter à tous moments .C’était surtout pour Yumi qu’il s’inquiétait ,il ne voulait pas qu’elle voit ses faiblesses ,de plus il s’était aperçu ,lors de leurs discutions téléphoniques , que la jeune fille se sentait coupable de leur dispute et il ne voulait ,surtout pas , qu’elle se sente responsable de son acte . Finalement il avait décidé qu’il verrait sur place comment les choses allaient se dérouler , et qu’il irait voir ses amis en cachant la cicatrice derrière un bracelet éponge noir , espérant que ses amis ne lui poseraient pas trop de questions dessus. La veille de son départ pour l’internat il avait passer une bonne partie de sa journée dans sa chambre à préparer son sac ,il prit garde à ne pas oublier la photo qu’il allait poser sur sa table de nuit au collège , vérifia deux ou trois fois, avant de se coucher ,qu’il avait bien mis dans son sac les cadeaux qu’il avait acheté pour ses amis. Son père lui avait dit qu’ils partiraient vers le milieu de l’après-midi car il devait faire une course juste avant de partir. Sa mère avait ajouté qu’ils allaient devoir raconter ce qui s’était passé au proviseur ainsi qu’à l’infirmière et que donc, contrairement à d’habitude , ils allaient l’accompagner jusqu’à l’intérieur du collège mais le rassura en lui disant qu’il n’avait à assister à l’entretient avec monsieur Delmas et l’infirmière. Le lendemain Ulrich se leva de bonne heure il voulait profiter de ses parents avant de partir , et pour la première fois depuis qu’il avait commencer à pratiquer , ces derniers lui avaient demander de lui faire une démonstration de pentchak-silat , son père avait pour cela sortit les voiture du garage et étalé sur le sol des couvertures pour éviter que son fils se blesse. Puis lorsqu’il eut pris son petit déjeuné le jeune homme commença la démonstration. La sensation qu’il ressentît en se mettant en place il l’avait déjà éprouvée lors que ses parents étaient venu le voir jouer au foot au collège ,mais cette fois il savait que XANA ne traficoterait pas la gravité . Dès qu’Ulrich entama les premiers mouvements tous ses soucis et ses doutes s’envolèrent ,ne laissant place à une concentration à toutes épreuves ,il enchaînait avec rapidité coups de pied ,de poings et esquives .Quand il eut fini son kata il se tourna vers ses parents pour observer leur réaction. Sa mère avait dans le regard un mélange de surprise ,d’inquiétude et d’admiration alors que son père lui avait un regard plein de fierté.
« Mr Stern – C’est donc cela que tu fais ! Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que tu es doué ! (Puis souriant ) En tout cas plus qu’en physique !
U fière du compliment de son père – Merci !
Mme Stern regardant sa montre – Bon ,je veux pas vous presser mais si vous vous voulez partit pas trop tard cet après-midi il va falloir que l’on mange tôt ! Donc Ulrich va prendre une douche et va mettre le couvert .Pendant ce temps ton père va m’aider à faire le repas .
Mr Stern à son fils – Il vaut mieux qu’on se dépêche avant que ta mère ne se mette elle aussi à nous montrer ses talents de combattante ! »
Ce qui fit rire le jeune homme , il sentait que pour la première fois il serait un peu triste de repartir au collège. Le repas se déroula dans la bonne humeur les parents d’Ulrich lui posant des questions sur le pentchak-silat et se dernier y répondant avec joie , heureux que ces derniers s’intéressent autant à ce qu’il aimer faire. Une fois la table débarrassée le père du collégien sortit de la maison pour aller faire des courses , il resta un moment dans la voiture sans bouger à la fois heureux de pourvoir partager tant de chose avec son fils mais aussi un peu honteux de ne s’être jamais intéressé à autre chose que ses notes avant ;il voulait maintenant ne plus penser à cette période et préférait se tourner vers l’avenir dans lequel il ferait tout pour ne pas reproduire les erreurs qui l’avaient séparées de son père il y a de cela 20 ans .


Du coté du collège Kadic tout le monde s’activait pour la fête du soir, une dizaine d’externes ,ayant entendu parler de la soirée, venait aider à décorer le gymnase . Aelita ,Yumi ,Odd et Jérémie se chargeaient du fond du gymnase ,ils ne leur restaient plus cas finir t’attacher un ruban .
« A – Euh Odd un peu plus haut !
O montant d’un barreau à l’échelle- D’accord princesse ! Comme ça ?
Y – Hum peut être un tout petit peu plus bas !
O exaspéré et s’apprêtant à redescendre le barreau qu’il venait de monter – Vous allez pas me faire monter et descen…
A et Y –Stop !! C’est parfait !!!
J agrafant son coté – Bouge pas Odd le temps que je fixe tout ça !
O perché en équilibre entre deux échelons – Ne te presse surtout pas ! (Puis tournant la tête vers les filles et apercevant Sisi s’approcher ) Euh finalement si tu pouvais accélérer la cadence j’ai une personne à renvoyer bouler !Et tu me connais j’aime pas faire patienter les demoiselles !
Sisi – Mon dieu que c’est laid !
O du haut de l’échelle – C’est aussi ce que j’ai pensé en te voyant pour la première fois , et désolé de te dire ça mais j’ai toujours la même pensée quand je te vois !
A se tournant à son tour vers Sisi – Moi je trouve ça jolie ,et puis je pense qu’Ulrich pensera la même chose quand il verra ça !
S prise de panique – Quoi Ulrich viens ce soir ? Mon Ulrich ? Il revient passer le nouvel an avec moi ! Mais il faut que je me prépare !
Y se retenant d’éclater de rire devant le comportement de sa pire ennemie – Et d’un c’est pas ton Ulrich , de deux c’est pas toi qui viens voir mais mo….nous et de trois rassures toi je pense que tu arriveras à te faire à peut près potable pour celle de l’année prochaine !
O descendant enfin de son perchoir – Et encore tu n’as pas un seconde à perdre !!
Sisi vexée se retourna et parti vers la sortie du gymnase .
O se tournant vers Yumi le sourire au lèvre – A ton tour maintenant tu n’allais pas dire que Ulrich revient pour Toi tout à l’heure ??
Y rougissant comme une tomate - ….
A aidant son amie à se sortir du pétrin – En tout cas Yumi c’est super que tu puisses venir à la soirée ! »
En effet le père de Yumi l’ avait accompagnée comme il l’avait dit et était allé parler au proviseur ce dernier lui avait assuré qu’il n’y aurait aucun problème pour héberger la jeune japonaise et que plusieurs autres externes seraient dans ce cas .
« J – En tout cas tu nous a fait une de ces frousses l’autre jours quand on t’a vue arriver avec ton père !
O- Oui on a cru que tu allais quitter le collège ou quelque chose du style ! Tu tirais une de ces têtes .
Y – Ben j’étais pas tout à fait rassurée si le proviseur disait non où s’il racontait à mon père mes retards j’aurai été bonne pour accompagner mes parents à leur dîner !
O – Ok ! Mais dites moi les filles ,au fait vous allez mettre quoi ce soir ?
A -regardant Yumi qui avait amener un sac ,qu’elle avait déposée dans la chambre d’Aelita , dans lequel se trouvait sa tenue de soirée ainsi que celle de son amie – Ca c’est un secret !
O se tournant vers Jérémie – Tu sais ce qu’elles nous mijote ?
J haussant les épaules - Je n’en ai pas la moindre idée .Au fait vous ne savez pas quand est ce que Ulrich arrive ?
Y – Il sera là vers 18 h , il est coincer dans un bouchon apparemment !
O heureux que le sujet revienne sur Ulrich – Et comment tu sais ça toi ?
Y souriante – J’ai reçu un sms pendant que tu faisait le singe là haut ! ( Puis regardant l’heure ) Il faut qu’on se dépêche de ranger la salle si on veut pouvoir aller se préparer tranquillement !
O – Quoi mais il n’ai que cinq heure et la fête commence à 19 h !
A – Oui mais si on veut prendre une douche on doit passer avant Sisi sinon on y sera encore demain !
J – De toute manière ne vous inquiétait pas de tout manière nous aussi on ira se préparer pas trop tard ! Mais on se débrouillera pour pas se préparer en même temps comme ça il y aura toujours quelqu’un pour accueillir Ulrich.
O se tournant vers Yumi - Tu voudrais pas que Ton Ulrich se retrouve tout seul n’est ce pas ??
Y et A – ODD !!! »

Ulrich arriva au collège vers 17h45 ,comme il l’avait dit à Yumi ils avaient rencontré un embouteillage sur l’autoroute qui les avaient retardé .Ils sortirent de la voiture ,garée à quelque mètres de l’entrée de l’établissement, Ulrich prenant son sac à dos et son père son second sac ! Lorsqu’ils franchirent le portail le jeune homme remarqua Odd et Jérémie qui se dirigeaient vers les dortoirs en train de discuter et les appela interpella .Ces derniers se retournèrent et vinrent à la rencontre du jeune samouraï et de ces parents .
« O – Salut Ulrich !(se tournant vers les parents de son ami) Bonjour Mr et Mme Stern .
J- Bonjour Mr et Mme Stern !
Mr Stern souriant du ton bien poli que prenait les amis de son fils mais qui ne faisait pas vraiment naturel surtout – Bonsoir messieurs ! (Puis s’adressant à son fils ) Nous allons voir le proviseur on te rejoindra à ta chambre si tu veux quand on aura fini.
O – Euh je crois que monsieur Delmas se trouve dans le gymnase en ce moment .
Mme Stern souriante – Merci bien jeune homme ! »

Le couple laissa leur enfant au bon soin de ses amis, donnant à Odd le sac pour qu’il aide son compagnon de chambre à monter ses affaires. Odd observa son ami , il n’avait pas changer physiquement ,hormis le bracelet noir qu’il portait au poignet .
« O – Heureux de te revoir parmi nous ! Tu nous a manqué enfin surtout à une certaine fille de ma connaissance !
U intrigué par les propos de son ami – Et qui ça ?
O remarquant les gros yeux de Jérémie – Ben Sisi sache qu’elle a quand même passé toute une soirée à te chercher dans le parc !
U – Non me parle pas d’elle sinon je sens que je vais regretter d’être revenu plus tôt ! Mais en parlant de fille ,si on peut dire que Sisi entre dans la catégorie des filles et pas des monstres , ou sont Yumi et Aelita ?
J- Elles sont dans la chambre d’Aelita en train de se préparer, à propos de cela ,je voudrais pas vous presser mais si on veut ne pas arriver en retard à la fête il va falloir que l’on se dépêche ! »

Ils partirent en direction de l’internat d’un pas décider ,Ulrich demandant ce qui c’était passer durant son absence . Une fois arrivé à la porte de la chambre des deux garçons Jérémie les laissa pour aller se préparer .Une fois la porte fermée , Ulrich eut à peine le temps de poser son sac sur son lit qu’une forme bizarre se jeta sur lui.

« U éclatant de rire – Kiwi arrête ! Oui toi aussi tu ma manqué .
O- En fait je sais pas si tu lui à vraiment manqué à lui , regarde ton lit !
U regardant son lit et s’apercevant qu’il était défait – C’est pas grave je le referais demain matin tant que tu as pas mis tes chaussettes dessus je devrais pourvoir dormir dedans !
O faisant semblant d’être vexé - En tout cas t’as pas changé pendant ces deux semaine toujours le mot pour rire .
U touché par les propos pourtant anodins de son ami – Merci !
O – De quoi ?
U – De rien sinon alors sinon tu racontes quoi ? »

Les deux jeune gens discutèrent encore un peu en sortant leurs affaires pour la soirée .Ai moment où Odd allait sortir prendre sa douche quelqu’un frappa et la porte s’ouvrit .Odd n’eut pas le temps de cacher Kiwi que le père d’Ulrich entra dans la pièce. Les deux jeunes paraissaient comme figés si jamais Mr Stern disait quelque chose à propos du chien au proviseur Odd serait sans doute renvoyé du collège. Mais ce dernier ne dit rien il s’assit juste sur le lit de son fils et se mit même à caresser la tête de l’animal qui pour une fois n’était pas hargneux avec un inconnu.

« Mr Stern regardant son fils – Il me semblait que les animaux de compagnies étaient interdits dans les dortoirs .(Puis voyant le visage paniqué d’Odd se mit à sourire ) Rassurez-vous je ne dirai rien à personne !Mais est ce que je peux parler seul avec Ulrich s’il te plait ?
O sous le choc de la réaction du père de son ami ,qui lui avait toujours parut sévère et intransigeant – Euh Oui bien sur je vais prendre ma douche .
U une fois Odd sortit de la chambre regarda son père –Merci pour Kiwi !
Mr Stern souriant - Ce n’est rien , je voulais te dire que j’ai parlé au proviseur et à l’infirmière .Je leur ai raconté ce que c’était passé et donné les lettres de la psychologue ,ils m’ont dit de te dire qu’il faudrait que tu passes sans doute en début de semaine dans le bureau du proviseur et à l’infirmerie mais rassure toi il n’y a rien de grave . Je voulais aussi te donner ceci . (Il sortit de sa poche une petite boite ) Vu que je n’ai rien put t’offrir pour Noël avec ce qui c’est passé j’ai pensé que cela te ferait plaisir de l’avoir .
U ouvrant la boite que lui tendait son père - Mais c’est …
Mr Stern –La montre de ton grand-père je l’ai faite réparée cette semaine .Elle est à toi.
U les larmes aux yeux – Merci ! »

Cette montre avait toujours plut à Ulrich ,il avait toujours était fasciné par cet objet et se souvenait encore qu’il admirait son grand-père entrain de la remonter. Son père n’aurait put lui faire de plus beau cadeau . Ulrich prit alors son père dans ses bras .

« Mr Stern serrant dans se bras son fils , au bout de quelques minutes – Je suis désolé mais nous allons devoir partir .Va dire au revoir à ta mère elle t’attend dans le couloir ! »

Ulrich dit alors au revoir à ses parents promettant qu’il les appellerait le lendemain. Puis il retourna dans sa chambre et s’essuya les larmes et rangea soigneusement sa montre. Une fois Odd de retour il alla prendre sa douche puis retourna finir de se préparer en prenant bien soin de le pas montrer sa cicatrise à son ami .Il ne voulait pas parler de ce qui lui était arrivé , du moins pas se soir. Une fois nos deux amis habillés ils allèrent chercher Jérémie à sa chambre. Ce dernier venait à peine de finir de se préparer et allait sortir de la pièce quand les deux garçons frappèrent. Le jeune génie ouvrit la porte et sortit . Ils venaient juste de commencer à descendre l’escalier quand apparut sur l’écran d’ordinateur du blondinet à lunette ,un point d’exclamation suivit par l’image d’une tour rouge .



Ulrich ,Odd et Jérémie attendaient en bas des dortoirs les deux jeunes filles ,quand ils entendirent la voix perçante et désagréable de Sisi.

« U – Au nom pitié pas elle !
J- Et si mon pauvre Ulrich ,je crois même qu’elle s’est faite jolie pour toi … enfin essayer !
U faisait une mine dégouttée – Même si elle faisait de la chirurgie esthétique je ne pense pas que le terme jolie serait approprié .
O -File te cacher on lui dira que tu est déjà au gymnase !
U rentrant dans la première pièce venue -Merci les gars !
J se tournant vers Odd – Tu peux me dire pourquoi tu l’aides ? Tu aurais en temps normal poussé Sisi vers lui rien que pour l’embêter !
O prenant un air innocent – Moi ? Je veux juste aider un ami !
J comprenant les intentions de son camarade – Laisse tomber je viens de comprendre .Tu veux juste que Ulrich te soit redevable pour pas te faire tuer quand tu donnera son cadeau à Yumi !
O souriant – Dans le mille Einstein !
Sisi apparaissant en haut de l’escalier – Tiens vous voilà vous !Est ce que vous avez vu mon Ulrich ?
O –Ton Ulrich je sais pas mais Ulrich Stern lui est déjà dans le gymnase !
S – Merci vous me trouvez comment ?
O – Sans mentir ? Ben en fait tu es …
J coupa Jérémie- Magnifique !
O – Oui ….hein quoi ??( Puis se tournant vers Jérémie et remarquant qu’il ne regardait pas Sisi mais Aelita qui venait d’apparaître à son tour en haut des escaliers ) Oulà oui mais elle est sublime notre princesse ! Ca valait la peine d’attendre ! »

La jeune fille aux cheveux rose portait une robe de soirée rose pale au dessus de laquelle elle portait un corset blanc imprimé de petites fleurs roses .Elle avait aussi sur ses épaules un châle de la même teinte que la robe. Sisi furieuse de ne plus avoir l’attention des deux garçons les laissa la et se dirigea vers le gymnase vexée . Pendant ce temps Aelita descendit les escaliers , et s’arrêta devant ses amis .

« A –Alors vous me trouvait comment ?
J l’air ébahi - Euh …sublime …enfin je veux dire ravissante …
O amusé par la réaction de son ami – Ce que Einstein essaye de te dire c’est que tu es très jolie et que cela te va à ravir !
A faisant une bise sur le joue du garçon à lunette – Merci vous êtes vous aussi très beaux ! »

Odd avait mis un pantalon violet clair ,une chemise jaune , Jérémie ,quand à lui , portait un pantalon beige clair avec une chemise bleu claire et avait enfilé une veste de la même couleur que son bas .

« O éclatant de rire en voyant Jérémie devenir de plus en plus rouge – Alalala Aelita tu viens de nous le bloquer sur le mode sourire idiot pour la soirée !
U sortant de ça cachette –Alors désolé de te contre dire mais moi je ne prends jamais cette tête là !(Puis se retournant vers Aelita ) Bonsoir ravissante mademoiselle !
A – Ulrich ! Tu es magnifique toi aussi . Tu es rentré il y a longtemps ? »

Le jeune homme avait revêtu le costume beige clair , que sa mère lui avait acheté quelque jours auparavant en prévision de la soirée et un tee–shirt vert foncé. Il s’apprêtait à répondre à son amie quand son regard se posa sur Yumi qui venait d’apparaître au sommet de l’escalier . Il lui fallut une seconde pour se rendre compte que la personne au dessus de lui n’était pas un ange ,même si la différence entre les deux était pour lui réduite à l’absence l’aile dans le dos , mais bien son amie Yumi . Elle portait elle aussi une robe composée d’une longue jupe en bas et d’un corset en haut ,mais à la différence d’Aelita n’était pas rose pale mais noire avec des motifs rouges sur le haut et un châle de la même couleur .

« Y descendant les marche doucement – Bonjour Ulrich ! Comment vas –tu ?
U arrivant avec peine à fermer sa bouche pour articuler - Bien … Tu es rayonnante de beauté !
Y rougissante au mots du jeune homme – Merci tu es aussi très beau !
U rouge ,il venait de réaliser qu’il avait dit tout haut ce qu’il pensait tout bas !- Merci !
O éclatant de rire – Bon vous deux vous pouvez décrocher vos regards 30 secondes l’un de l’autre et nous suivre jusqu’au gymnase ! Et rassure toi Ulrich ,tu ne fais pas la même tête que Jérémie !!!!.Lui il ne bave pas ! »
Ulrich se retourna vers Odd pour le massacrer quand Yumi marcha sur sa robe et lui tomba dans les bras .Les deux bouches des deux jeunes gens n’étant plus qu’à quelques centimètres ….

« Mr Delmas – Hum hum !
Y se séparant d’Ulrich rapidement ,rouge -…..
Mr Delmas un petit sourire aux lèvres - Excusez-moi de vous déranger mais je crois que vous devriez aller au gymnase la fête à déjà commencée !Au fait Mr Stern je ne sais pas si votre père vous en à parlé mais je voudrais vous voir demain matin dans mon bureau pour parler de …vous savez quoi !
U toujours un peu rouge – Oui monsieur ! »
Les cinq amis sortirent du bâtiment et prirent la direction du gymnase, quand Odd se retourna tout en continuant à avancer pour briser le silence qui s’était installé depuis l’incident !
« O – Au fait Ulrich, pourquoi il veut te voir le proviseur ? Me dit pas qu’il veut te parler à toi en temps que futur gendre !
U renvoyant bouler son ami – A non et puis et que ce ne sera jamais le cas !( regardant son bras ) En fait .. mon père à du lui demander de me surveiller … enfin mes résultats !
Y sentant une certaine gène dans le ton de son ami – Bon c’est pas tout mais si on pouvait presser le pas ,car moi et Aelita on a un peu froid ! »
En effet Aelita s’était serrer contre Jérémie pour essayer de récupérer un peu de chaleur, cela avait eut pour effet de crisper ce dernier à un tel point que par moment sa démarche ressemblait à celle d’un robot . Les jeunes collégiens arrivant à proximité du bâtiment commencèrent à entendre la musique ,Mr Delmas avait donc raison la fête avait commencée sans eux. Mais lorsque qu’ils pénétrèrent dans la salle , Yumi et Ulrich devant suivit par Aelita et Jérémie (qui avait réussi à reprendre un démarche normale ) Odd fermant la marche , ils eurent l’impression que la musique c’était arrêtée et que tout les têtes se tournaient vers eux .
« Yumi pas très à l’aise – J’ai comme l’impression que tout le monde nous regarde !
U assez bas pour que seul Yumi l’entende – Je crois que ce n’est pas une impression , et que ce n’est pas nous que tout le monde regarde mais toi , tu es vraiment sublime!
Y de plus en plus rouge -….Merci !
U s’apercevant de se qu’il venait de dire – Euh enfin je veux dire vous … toi et Aelita !
Milly et Tamiya. étant venues pour la soirée ,surgissant d’entre plusieurs 4ème –Une photo des plus beaux couples de la soirée !
Y ,A J et U souriant - …
O éclatant de rire – En tout cas sur la photo il n ‘y aura pas que la robe de Yumi qui sera rouge !
Y ,A ,J et U en chœur – ODD !
O – C’est vrai quoi ! Bon c’est pas tout mais je vais me chercher une cavalière moi ! »

A peine Odd eut il disparu , que tout le monde se remis à danser et à reprendre la fête. Les deux couple se dirigeaient vers le fond du gymnase pour que Ulrich puisse voir le travail de ses amis et pour s’installer à une table ,quand Sisi se posta devant ce dernier.

« Sisi regardant Ulrich – A enfin te voilà mon cher Ulrich je t’ai cherché partout pour que tu m’invites à danser ! Que faisais –tu ?
U sur un ton un peu sec – Je cherchais par tous les moyens à passer une bonne soirée en t’évitant .( puis la dépassa avec Yumi à ses coté , s’adressant à ses amis )Venaient j’ai cru voir une table libre là-bas !
Sisi se retournant pour interpeller Yumi – Hé toi là-bas je sais pas qui tu es mais je te conseille de ne pas trop approcher de Mon Ulrich ,y a déjà assez de cette tigresse de Yumi pas besoin de t’avoir en plus !
Y se retournant amusé que sa pire ennemie ne l’ait pas reconnue – Désolé d’être une tigresse ! Mais je te promet de ne pas toucher à ton Ulrich , et même si je le rencontre je lui dirai de venir te voir !
S la bouche grande ouverte venant de reconnaître la jeune japonaise - Mais …tu .. es …..
U essayant de finir la phrase - Ravissante ? Sublime ? Jolie ? Magnifique ? L’opposée de toi ? Oui je suis d’accord !
S finissant sa phrase avec difficulté - …..toi !
O surgissant dans le dos de la peste – Bravo il ne t’as fallu que 10 minutes pour nous sortir cette phrase !Tu n’aurais pas griller ton neurone en restant trop longtemps sous le sèche- cheveux ?
S furieuse ,reprenant ses esprits – Toi tu me le paieras !
Y redevenue rouge pendant l’intervention d’Ulrich - Odd mais pourquoi tu reviens seul ?
O le sourire aux lèvres – Je me suis aperçu que j’avais oublié de dire quelque chose d’important !
J étant totalement redevenu maître de lui-même – Quoi de renvoyer paître Sisi si on la voyait ?
A toujours au bras de Jérémie - De ne pas faire de bêtises ?
U – Moi je sais ! De prendre une table près du buffet !
O se retournant vers Ulrich d’un air étonné – Comment t’as deviné ?
U –Simple je vis avec toi presque 300 jours par ans , et en plus tu m’as parler du buffet pendant tout le temps qu’on se préparait presque !
O – A oui c’est vrai ! Bon maintenant que c’est fait je retourne chercher ma cavalière ! Et au fait ,faites pas de bêtises ! »

Puis nos amis allèrent s’installer sur la table que le jeune homme avait repéré . Une fois Odd revenu ,seul , ils se dirigèrent vers le buffet et se restaurèrent tranquillement . La soirée avança et les musiques s’enchaînaient sans interruption . Odd réussi à faire danser Aelita et Jérémie assez facilement en prétendant qu’un garçon voulait inviter la jeune fille à danser , le jeune garçon à lunette s’était alors levé pour inviter la demoiselle au cheveux rose en premier. Cependant il eut plus de difficultés avec le second couple , les deux ,en effet n’ayant pas envie de danser ,mais fut aidé par l’arrivée de William dans le champ de vison d’Ulrich ,ce dernier pris alors la main de la jeune japonaise pour l’inviter à danser sans se rendre compte que le disque joker venait d’annoncer les slows .La jeune fille surprise par l’initiative s’était alors laissé entraîner sur la piste de danse. Et finalement les trois couples dansaient maintenant , Yumi avec Ulrich , Jérémie avec Aelita et Odd avec une fille différente à chaque danse . Puis arriva le décompte final :

« 10 ..9…8…7…6..5…4..3.. ( à ce moment une pluie de ballons tomba sur le sol ,Jim ayant coupé la corde trop tôt ) 2..1 ..
- 0 !!
U à Yumi - Bonne année !
Y –A toi aussi ! (Puis se retournant vers Odd qui montrait discrètement du doigt Aelita et Jérémie ) Bonne année à toi aussi !
U regardant Aelita et Jérémie – Eh ben y’en a pour qui l’année commence bien ! »

Yumi tourna alors la tête et fut surprise par le spectacle qui s’offrait à elle :Jérémie et Aelita qui s’embrassaient .

« Yumi souriant – C’est pas trop tôt il le montre enfin !
O surprit – Quoi tu étais au courant !
Y – Oui Aelita m’a dit que Jérémie lui avait déclarer sa flamme lors de notre dernière aventure sur Lyoko juste avant les vacances !
U –Je m’en doutais un peu !
O souriant – Et ça ne vous donne pas des idées à vous !
U et Y rouges – ODD ! »

La soirée continua paisiblement ,Jérémie et Aelita un peu rouge de s’être embrassé devant tout le monde ,n’arrêtaient pas de subir les plaisanteries d’Odd entre deux danses ! Yumi , quant à elle ,décida de prendre l’air en voyant que William se dirigeait vers eux , Ulrich lui proposa de l’accompagner ,ce qu’elle accepta avec plaisir !


Yumi et Ulrich sortirent du gymnase discrètement , espérant ne pas tomber nez à nez à sur leur pot de colle respectif , cela les força plusieurs fois à faire demi-tour , pour éviter de passer dans le champs de vision de Sisi ou du William .Une fois la tache accompli , ce qui fut très laborieux les regardant se tournant toujours au passage de la jeune fille , ils partirent en direction des arbres ,Jim étant de garde au portail afin de surveiller que toutes les personnes censée dormir au collège ne se promènes librement dans la ville . Lorsqu’ils furent sur d’être hors de porté de tout poursuivants éventuels , ils éclatèrent de rire en repensant au parcours du combattant qu’ils venaient de faire .

« Y reprenant son souffle – Ouf on peut enfin respirer un peu !
U- Oui ! Cependant il y a une chose que l’on peut reconnaître ils sont tenaces . J’aurai pensé que Sisi et William abandonne après minuit.
Y souriant – William je sais pas mais Sisi jamais , elle a passé une bonne partie d’une journée à te chercher dans les bois !
U interloqué - Odd m’en a parlé mais il ne m’a pas raconté pourquoi elle avait fait ça . »

Yumi lui raconta alors l’histoire ainsi que les différentes anecdotes qu’ils avaient vécues durant les vacances ,prenant soin d’éviter tout passage pouvant rappeler de mauvais souvenir à son ami ,qui d’ailleurs était plus concentré sur la jeune fille que sur ce qu’elle disait ( Odd lui ayant déjà fait un rapide bilan des aventures qu’il avait loupé ). Puis de fils en aiguilles ils se mirent à parler d’Aelita et de Jérémie.

« Y – En fait Aelita m’a tout dit , mais pas tout de suite . Ils avaient en fait décidé de ne rien dire à personne , enfin pour l’instant ,aucun des deux n’étant vraiment très à l’aise . Mais finalement elle m’en a parlé pour me remonter le moral après que l‘on se soit disputé. U un peu gêné par le sujet de la dispute - A propos de cette dispute …
Y réalisant qu’elle venait de remettre sur le tapis un sujet qu’elle ne voulait plus aborder - …..
U et Y en même temps – Je suis désolé je n’aurai pas du m’emporter de la sorte ! ( Puis se regardant et éclatant de rire )
U reprenant son sérieux – Je voudrais m’excuser car je n’aurais vraiment jamais du douter de se que tu me disais !
Y souriant aux excuses de son ami – Je suis désolé d’être tombé dans un si gros piège . J’aurais du m’apercevoir qu’il ne cherchait qu’à créer des problèmes .
U souriant à la jeune japonaise et remarquant qu’elle avait la chair de poule , enleva sa veste – Tiens tu dois mourir de froid !
Y rougissant en acceptant l’offre de son ami – Merci . »

Puis un silence s’installa entre les deux camarades laissant entendre les bruits de la faune nocturne résonner sous la faible lueur de la lune . Ulrich bien que gêné un peu par la situation n’avait pas froid, enfin il ne se préoccupé pas de la température qu’il pouvait faire ,car il était avec Yumi et un simple sourire d’elle pouvait le réchauffer même au milieu du pôle nord ,se laissa emporté par l’ambiance du moment .

« U se tournant vers Yumi – Au fait Yumi , je voulais te dire quelque chose depuis longtemps .
Y regardant alors son ami dans les yeux un peu surprise que le jeune homme se soit mis à parler au moment où elle avait réussit à rassembler son courage pour lui dévoiler ses sentiments –….. Oui ?
U sachant pertinemment que si jamais il regardait la jeune fille dans les yeux il ne pourrait pas se déclarer ,baissa légèrement les yeux- En je voulais te dire que tu es ,pour moi ,…( son regard se posa alors sur son bracelet noir qui cachait sa cicatrice, son visage s’assombrit .Il venait de se rendre compte que si jamais il se déclarait maintenant ne lui ayant pas avoué son acte ,car il savait qu’il ne le ferait plus après de peur de la perdre , et refusait de cacher ça à celle qu’il aimait .)
Y s’apercevant du changement de visage du jeune homme - …..oui ?
U relevant la tête et essayant de cacher sa tristesse - …tu es pour moi la plus jolie fille de toute la soirée .
Y reconnaissant le ton que son ami avait déjà employé lors de leur conversation téléphonique ,mais aussi un peu déçue de la réponse de son ami - …..Merci .
U reprenant son courage - En fait ce n’est pas cela que je voulais te dire ….mais pour le moment je ne suis pas capable de te le dire . ( regardant son bracelet )Je dois d’abord me débarrasser d’un autre fardeau .
Y s’apercevant du bracelet noir de son ami et faisant le rapport avec la mort du proche – Je comprends ….quand tu te sentiras près tu pourra venir me parlais tu sais !
U déçu de sa propre lâcheté - Oui ,merci .
Y tournant la tête en direction de l’école ,ne voulant pas qu’Ulrich vois les larmes qui lui replissait les yeux – Je pense que l’on devrait rentrer à l’internat la fête doit être finie maintenant. »

Ils se dirigèrent vers les dortoirs ,Ulrich accompagna la jeune fille jusqu’à la chambre d’Aelita et lui souhaita une bonne nuit et de nouveau une bonne année ,puis parti en direction de l’escalier espérant entendre un appel de Yumi ,mais cette dernière était rentrée dans la chambre et s’était effondrée sur le lit en pleurs , elle avait réussit à ravaler ses larmes devant le jeune homme. Lorsque Aelita rentra une heure plus tard elle la trouva endormie sur le lit et la recouvrit d’une couverture avant de se coucher . Ulrich avait lui aussi pleuré en entrant dans sa chambre ,mais au contraire de Yumi ne trouvait pas le sommeil tourmenté par le secret qu’il cachait , il fit cependant bien attention à ne pas faire de bruit quand son colocataire se coucha . Il finit par s’apercevoir que les médecins avaient bel et bien raison , la cicatrice ne lui faisait plus mal physiquement mais le poids de l’acte était bien plus douloureux à porter. Il fallait qu’il raconte à ses amis se qui lui étais arrivé si il voulait pouvoir se déclarer à sa bien aimée et décida d’aller voir l’infirmière le lendemain pour essayer de demander conseil ,après tout il devait pouvoir tout lui confier et lui demander conseil.

Aelita se rendormit juste après le départ de la japonaise l’esprit plein de bon souvenir de la soirée avec Jérémie . Ce dernier était sur l’ordinateur dans sa chambre il faisait un scan de son ordinateur , en effet il avait eut la surprise en ce réveillant qu’il manquait l’historique des actions effectuées la veille . Une fois le scan finit, lui indiquant que tout fonctionnait bien , il alla s’allonger un peu sur son lit pensant que l’erreur de mise à jour devait provenir du changement d’année , il laissa paisiblement divaguer son esprit sur un autre sujet bien plus agréable : Aelita. Odd de son coté dormait à point fermés , il ne remarqua même pas Ulrich se lever et partir de la chambre . Ce dernier voulait rapidement aller voir le proviseur et si possible l’infirmière . Lorsqu’il arriva au bureau du proviseur il respira un grand coup et frappa .

« Mr Delmas – Entrez . (puis voyant Ulrich ) Tiens Mr Stern vous êtes bien matinal !
U souriant à la vue des cernes sous les yeux du proviseur qui avait du passé une nuit mouvementé – Ben c’est à dire que vous m’avez demandé hier de venir vous voir à propos de …. vous savez quoi !
Mr Delmas - Oui rassurez –vous se sera bref c’est juste que je dois faire un bilan avec vous ,une procédure administrative .Normalement on devrait faire appel au psychologue du collège mais votre père à insister pour que vous ne soyez pas trop embêté par cela !
U remerciant mentalement son père - Il faut que je réponde à un questionnaire ou quelque chose dans le style ?
Mr Delmas – Non non rassurez- vous on va juste faire un petit bilan , mais je vous en pris fermez la porte et asseyez- vous ! »

Une heure plus tard Ulrich sortit du bureau du proviseur, tout c’était bien passé .Ils avaient évoqué les notes du jeune homme ,qui fut surprit d’entendre qu’elles n’étaient pas catastrophiques mais aussi ,des problèmes qu’il pouvait rencontrer dans l’enceinte de l’établissement , il s’était alors abstenu de parler de Sisi préférant régler le problème avec elle plutôt qu’avec son père. Après un coup de fil à ses parents il rejoint ses amis au réfectoire.

« O – Tiens voilà le grand absent ! Ou es- ce que tu as passé la nuit toi ?
U surprit par la question de son ami – Ben dans notre chambre pourquoi ? Tu ne m’as pas vu hier soir ?
O se grattant la tête – Je me souviens plus trop de la fin de soirée de hier ,j’étais un peu fatigué , mais vu que je t’ai pas entendu te lever ce matin je me suis dis que peut –être toi et Yumi vous aviez passé la nuit ensemble .
U se souvenant de sa fin de soirée – Ben non à propos elle est où Yumi il y a quelque chose dont je dois vous parler !
A –Elle est rentrée chez elle ce matin elle revient que demain car elle à promis à ses parents de passer la journée avec eux ! Pourquoi que voulais–tu nous dire ?
U regardant son poignet – Euh rien je vous le dirai demain quand elle sera là .
O le sourire aux lèvres – J’espère que tu ne nous fais pas le même coup que ses deux là ,et que tu sors pas avec Yumi en cachette !
J –Odd on a déjà parlé de ça tu va pas le remettre sur le tapis encore une fois !
O éclatant de rire – Je sais pas peut –être »

Le reste de la journée se déroula calmement les internes devant aider Jim à ranger le gymnase ( ce dernier s’étant endormi sur son balai vers midi ) et Ulrich ne put aller voir l’infirmière qui exceptionnellement n’était pas là aujourd’hui ,mais bon il avait déjà pris sa décision de toute manière :il parlerai à ses mais le lendemain matin !

Ulrich ne dormit pas beaucoup de la nuit, imaginant divers méthodes et essayant de voir laquelle serait la plus aisée . Il réveilla ,avec difficulté ,Odd , ce dernier utilisant comme argument pour rester sous la couette que les cours du matin avaient été supprimés pour permettre aux internes manquants de revenir sans avoir à louper de cours .Le jeune brun lui rappela alors qu’il devait se dépêcher de se préparer pour aller prendre son petit déjeuné ,ce qui déclencha aussitôt chez le blondinet un regain de vitalité et une motivation qui lui permirent de se lever. Une fois les estomacs remplis les quatre internes croisèrent l’infirmière qui souhaitait parler à Ulrich , celui –ci la suivit après avoir demandé à ses amis de l’attendre avec Yumi devant le distributeur de boisson . Cela faisait maintenant plus d’une heure que celle-ci était arrivée ,et qu’il attendaient patiemment le retour du 5ème membre de leur groupe quand Sisi s’approcha d’eux une expression sur le visage assez étrange .

« O apercevant du la jeune fille s’approchait –Si c’est Ulrich que tu cherche il n’est pas là , mais on l’attends il doit nous parler et on voudrais bien être seuls .Alors du balai !
S n’écoutant pas Odd et se tournant ver Yumi – Je suis sur que c’est à cause de toi !
Y sortant de ses pensées , depuis que Jérémie lui avait dit que Ulrich voulait leur parler elle n’arrêtait pas de pensée aux mots de ce dernier la veille dans la forêt ,quel fardeau portait -il ?- Hein quoi ?
S avec un peu de colère dans la voix – Je suis sur que c’est parce que vous vous êtes encore disputé et que tu lui as dit des choses horribles qu’Ulrich a fait ça !
Y ne comprenant vraiment rien à ce que disait Sisi – Mais enfin de quoi tu parles ?
O à Yumi -Laisse tomber elle essaie de faire son intéressante .
S avec un regards furieux – N’essayez pas de me mentir je viens de lire le dossier d’Ulrich dans le bureau de mon père . Je sais très bien qu’il à fait une tentative de suicide à Noël et que c’est pour cela qu’il porte un bracelet noir ,pour le cacher . ( se retournant vers Yumi ) Et je suis sur que c’est sa faute ! (Puis elle fit demi –tour et partie d’un pas rapide )
Y tombant à genou sur le sol sous l’effet du choc -….
A ,et J – Yumi !
O – Yumi reprends toi elle mentait sûrement !
Y les larmes aux yeux – Non je pense pas …. Snif ….tout concorde maintenant …c’est ça qu’il voulait me dire dans la forêt ….( Se levant et partant en courant dans le parc) »

Ulrich sorti à ce moment dans la cour et vu son amie s’enfuir ,laissant là ses amis sous le choc . Il se dirigea vers eux et leur demanda :

« U –Pourquoi elle est partie je voulais justement vous dire quelque chose .
J – Ce n’est pas la peine nous sommes au courant !
A – Oui Sisi nous a raconté que tu avais essayé de te suicider à Noël .Elle a apparemment lu ton dossier .
U regardant la forêt ou venait de disparaître son amie - Non tout mais pas ça !
O –Elle a aussi accusé Yumi d’en être responsable .Je t’en pris dit moi que c’est faux .
U se prenant la tête entre les mains – Bien sur que c’est faux !Yumi n’y est absolument pour rien !
S qui était revenu en voyant Ulrich - Ulrich ?
U se tourna vers elle et la gifla , la jeune fille tomba sur les fesses sous le choc ,il lui hurla dessus – Toi je ne veux plus jamais te voir de ma vie ! Si jamais tu t’approche encore de moi où de quelqu’un qui m’est cher je te jure que ce sera la dernière chose que tu fera ! ( a ces mots il parti à la recherche de la japonaise . Il ne pouvait pas la laissée croire ça , il devait tout lui raconter) »

Odd , Aelita et Jérémie restaient immobiles , jamais ils n’avaient vu leur ami dans un tel état de fureur, et jamais il n’auraient imaginé qu’il puisse frapper Sisi . Soudain l’ordinateur portable de Jérémie sonna, il le sortit et vérifia la provenance du bruit .

« J – Oh non pas maintenant !
O retrouvant ses esprits – Qu ‘est ce qu’il se passe ,
A regardant le visage de Jérémie – XANA ! »

« J fermant son ordinateur – Il faut que l’on aille à l’usine !
O – Et pour Ulrich et Yumi ?
A – On doit les laisser un peu seul ! Ils on besoin de parler , dans leur état il ne seraient d’aucune aide sur Lyoko ! Et puis ce n’est peut-être qu’une petite attaque , tu devrais pourvoir me couvrir jusqu’à ce que je désactive la tour !
J repensant au bug de son ordinateur – j’ai comme un mauvais pressentiment mais j’espère que je me trompe .
O essayant de détendre l’atmosphère – T’inquiète pas Einstein le grand Odd et la pour protégeait notre enfin je veux dire ta princesse !
A souriant – Allons-y passons par la chaudière je ne voudrais pas tomber sur Ulrich et Yumi en passant par le parc !
J – Oui tu as raison on y va ! »

Ulrich courait à toute vitesse entre les arbres ,appelant désespérément Yumi ,lorsqu’il distingua une chaussure noire dépassant du pied d’un arbre , il fit le tour de ce dernier et trouva son amie assise les mains cachant ses yeux pleurant comme jamais il ne l’avait vu !

« U reprenant son souffle ,d’une voix douce - Yumi !
Y relevant la tête jusqu’à ce que son regard ne se pose sur le bracelet noir ,puis pleurant de plus belle – Laisse –moi !
U se penchant vers la jeune fille – Yumi s’il te plait écoute moi .
Y repoussant son ami - Laisse moi je t’ai dit ! J’ai besoin d’être seule !(puis elle se releva et reparti en courant )
U se relevant et poursuivant son amie – Attends Sisi t’as menti ! Attend- moi ! »

Odd sortit en dernier des égouts et rejoignit ses amis qui s’étaient arrêtés à l’entrée de l’usine .
« O s’arrêtant à leur niveau – Eh ben pourquoi vous vous arrêtez là ? c’est pas le moment de faire une pause bisous !
J ne prêtant pas attention à son ami – Alors c’est ça la grosse attaque qu’il préparait !
A qui regardait en bas des cordes – Mais comment est –ce possible tu avais pourtant créé un programme de protection !
O regarda en bas et constata l’étendu du problème – Un bloc ?Mais comment ? Pourquoi ?
J – La question c’est plutôt comment aller au scanner avec ce bloc qui bloque l’accès au monte charge ! (puis regardant un autre coin du bâtiment )Non en voilà un second ,j’ai l’impression qu’il viennent de là bas ,mais il n’y a pas d ‘accès au scanner de ce coté !
O fouillant un tonneau près de l’entrée – J’étais sur qu’Ulrich l’avait mis là ! Ah oui le voilà !(se tournant vers ses amis montra un pistolet à clou dans sa main ) Voilà messieurs ,dames la clef qui va nous permettre d’aller au monte charge ! (lisant la surprise dans les yeux de Jérémie )Ulrich l’a caché là juste après l’épisode avec les Krabbes .
J réfléchissant – Ca va pas nous aider beaucoup on peut pas prendre le risque que tu sois touché par un laser ou un jet de glace ,on ne sait pas quelque en sont les effets dans le monde réel ,Aelita a besoin de toi sur Lyoko et en pleine forme.
O un peu vexé –Merci c’est gentil de t’inquiéter pour ma santé !
A – On a cas passer pas l’ancienne chaudière c’est un peu plus long mais on sera à l’abris les échelles sont trop étroites pour les blocs.
J – Mais oui tu as raison !( puis il l’embrassa) Qu’est ce qu’on ferait pas sans toi !
A rouge – Tu es sur les nerfs c’est pour cela que t’y a pas pensé .
O étant parti en direction de la chaudière – Bon vous venez ou vous continuez à vous embrasser ! »

Jérémie aida Aelita à descendre les dernier échelons avant de se précipiter son l’ordinateur , pendant que Odd essayait de bloquer le monte charge en bas pour que les blocs ne puissent pas l’utiliser pour descendre.

« J –Bon je bloque le scanner infecté et je vous envoie sur Lyoko alors descen… mais c’est impossible !
A se dirigeant vers le super ordinateur – Jérémie qu’est ce qui se passe ?
J - Il se passe que aucun scanner n’est infecté, pour blocage fonctionne parfaitement et il n’y a pas eut de matérialisation depuis Noël !
A regardant l’écran où défilaient des lignes de texte et de code- Attend ! Remonte un peu .Là c’est des codes de matérialisations qui datent d’aujourd’hui .
J – Oui mais il ne proviennent pas de la salle de scanner . (regardant Aelita ) Alors c’est ça qu’il préparait depuis tout ce temps !
O venait de finir de bloquer le monte charge – On peut me traduire ?
J – Pour faire simple XANA c’est construit son propre scanner quelque part dans l’usine et s’en sert pour matérialiser ses monstres.
O –Mais comment il a put construire faire ça ?
A se tournant vers Odd – En fait toutes les petites attaques pour lesquelles on ne trouvait pas les effets c’était ça ,il construisait petit à petit sa machine …
O comprenant – Et vu que l’on presque pas lancé de retour vers le passé …
J terminant la phrase -…les travaux avançaient tranquillement à chaque attaque .Mais bon le plus important et que vous filiez désactiver la tour ! ( regardant Aelita ) Soyez très prudent !
A embrassant Jérémie – Ne t’inquiète pas Odd est très motivé , il a pas encore mangé. »

A ces mots les deux guerriers sortir par une trappe et rentrèrent dans les scanners .

« J – Scanner Odd ,scanner Aelita ,virtualisation ! (puis tout bas ) Je t’en pris reviens moi ! »

Ulrich avait finalement réussit à rattraper ,lorsque cette dernière avait trébuchée sur un branche.

« U tendant la main à Yumi pour qu’elle se relève – Tu veux bien m’écouter maintenant ?
Y repoussant la main du jeune homme et s’asseyant au pied d’un arbre – Je n’ai rien à écouter Sisi ma déjà tout raconté !
U s’accroupissant dans l’herbe mais prêt à partir en courant si la jeune fille tentait encore de s’enfuir- Tu ne dois pas écouter Sisi ,elle t’a mentit …..enfin du moins sur une partie .
Y sanglotant – As –tu vraiment fais ça ?
U détourant son regard du visage de la jeune fille – Oui…
Y – Et avant ou après notre dispute ?
U comprenant le raisonnement de son amie – Après , mais bien après !
Y recommençant à pleurer – Je le savais ! C’est à cause de moi que tu as fais ça !Et ..
U coupant sèchement -Non ! ( puis reprenant un ton plus calme ) Non tu n’y es pour rien au contraire !
Y –Raconte moi alors ce qu’il s’est passé !
U souriant nerveusement de la situation - Je veux bien ,mais promet moi de m’écouter jusqu’au bout sans essayer de t’enfuir .
Y baissant la tête -….
U –Promet le moi !
Y à contre cœur - Promis .
U prenant une grande inspiration – Bon je commence depuis le début ! Le jeudi avant les vacances j’ai reçu un appel de mon père me disant qu’il passerait me prendre le lendemain … »

Le jeune homme raconta ainsi son histoire à Yumi sans que cette dernière ne l’interrompe ,même aux moment où il évoqua leur dispute. Une fois terminée le silence s’installa entre eux .

« U rompant ce silence -Tu vois tu n’y es pour rien ,c’est l’accumulation des événements la mort de mon grand-père, l’indifférence de mon père , la dispute avec lui ,puis encore cette même dispute avec lui ,qu’il m’ont fait faire cette co****** ! Ce n’est pas ta faute !
Y des larmes toujours dans les yeux- Tu aurais pu essayer de nous en parler tu peux compter sur nous tu sais !
U – Je le sais .Mais au début des vacances j’avais un peu besoin d’être seul ,et puis je m’en voulais de m’être disputé avec toi alors que tu t’inquiétais pour moi . Je m’en voulais tellement que de rage j’en ait explosé mon téléphone ! Mais je te promet c’est vous qui m’avez permis de tenir le coup sans vous je ne serais peut-être plus là !
Y la tête entre ses mains - Je sais pas j’ai envie de te croire mais j’ai peur ! Peur que tu me dise tout cela juste pour que je ne me sente pas fautive ! Je suis perdue !
U posant la main sur l’épaule de la jeune fille- Je t’ai dis la vérité .
Y sanglotant de nouveau -Mais alors dis moi qui est fautif ? Ton père ? Toi ? Nous ? XANA ? Moi ? Je suis perdue ,dis moi à qui est-ce la faute ?
U regardant Yumi dans les yeux ,puis enlevant son bracelet puis le bandage de son poignet – Je ne sais pas , enfin je crois que ce n’est la faute à personne . Mais en tout je peux te garantir que c’est à vous que je dois la vie , c’est en voyant ça que je me suis arrêté de m’ouvrir les veines . (montrant sa cicatrice à la jeune japonaise )
Y choquée par la cicatrice en général , mais s’aperçut que la forme de cette dernière était particulière – Elle est en forme de …
U finissant la phrase - ‘Y’ Quand j’ai vu ça je me suis mis à penser à toi …(puis réalisant la porter de ses paroles il ajouta rapidement) ..et aux autres et je me suis dit que j’étais un crétin fini de faire ça …. »

Yumi s’effondra alors en larmes dans les bras de son ami ,ce dernier la laissa pleurer sur son épaule . Au bout d’un moment ,une fois la jeune fille calmée Ulrich se leva et déclara qu’ils devaient retourner voir les autres, il demanda à la jeune fille aussi de ne parler à personne de ce qu’il venait de lui raconter .Il ne voulait pas que quelqu’un d’autre au collège soit au courant .

« Y toujours assise par terre – Ne t’inquiète pas je garderait tout cela pour moi ,mais tu devrais en parler aux autres .
U souriant – Oui mais je leur ferai une version un peu plus courte .
Y le visage s’assombrissant d’un coup – Oui mais il reste Sisi cette peste va se servir de ce qu’elle sait contre nous !
U rougissant un peu et tendant la main pour aider Yumi à se relever– Euh je ne pense pas ! Car quand j’ai vu qu’elle t’avait faite de la peine je l’ai comment dire baffé et lui et hurlé dessus de ne plus jamais s’approcher de moi !
Y surprise par ce que venait de lui avouer le jeune homme, tout en prenant sa main pour se lever – Non sérieux ? Tu l’as vraiment giflé ? Mince dire que j’ai loupé ça ! »

Soudain un bruit retendit derrière eux, Ulrich eut à peine le temps de voir un bloc surgir d’un buisson et tirer un rayon bleu ,qu’il sentit un impact dans sa main qui aider Yumi à se lever .

Aelita et Odd se trouvaient sur le territoire de la banquise survolant à toutes allures les crevasses et les plaques de glaces qui composaient cette partie de Lyoko .

« O sur son overboard – Franchement Jérémie aurait put nous matérialiser plus près de la tour ! Ca va faire 10 minutes que l’on vole et toujours pas un monstre en vue !
A souriante sur l’overwing – Odd ! Jérémie t’a déjà expliqué qu’il n’avait pas put faire mieux à cause du quatrième scanner qui brouille la virtualisation et estime toi déjà heureux de ne pas faire le voyage à pied !
J sur son fauteuil devant l’écran tapant à toute vitesse sur le clavier – Merci Aelita ! Au fait j’ai deux bonnes nouvelles et une mauvaise .. à non deux mauvaises. La première bonne nouvelle c’est que vous vous rapprochait de la tour ,vous ne devrait pas tarder à la voir.
O mettant sa main sur ses yeux ,comme si ça améliorait sa vision – Et un point pour Einstein tour en visuel droit devant .
A avec un air un peu exaspérée par la réaction d’Odd – Sinon Jérémie les autres nouvelles ?
J –Ben la première mauvaise nouvelle c’est que le comité d’accueil vous attend au pied de la tour activé :il y a 2 méga tanks 1 tarentule et ….5 kankrelats ! Sinon je ne peut pas désactiver le scanner de XANA d ‘où je suis il a tout sécurisé !
O comptant sur ses doigts –Euh Einstein je suis pas douer en math mais il ne nous manque pas une bonne nouvelle là ?
J – Si j’y venais . J’ai réussi à récupérer des données sur les blocs matérialisés sur Terre . Apparemment XANA n’a pas créé des blocs 100% efficaces , leur laser de glace n’est pas assez puissant pour tuer quelqu’un , il peut juste l’emprisonner dans une sorte de glace sans l’aspect cercueil de glace, comme dans un cristal mais qui laisserait passer l’oxygène de l’air .
A réfléchissant- Cela aurait demandé beaucoup trop d’énergie ,il a du choisir entre efficacité des blocs et une défense de la tour activée .
O accélérant – Mais il n’avait pas prévu que le grand Odd serait là pour tout casser !
A – Au fait Jérémie t’as essayer de contacter Yumi et Ulrich ?
J – Oui ils ne répondent pas, j’espère simplement qu’ils sont en train de parler . »


Yumi et Ulrich couraient à travers les arbres , se retournant de temps en temps pour vérifier qu’ils avaient bien distancé leur poursuivant . Ils sortirent enfin des bois pour se retrouver face à l’Ermitage .

« U reprenant son souffle - Mais qu’est ce qu’un Bloc fout en plein milieu de la forêt. J’y crois pas XANA a encore utilisé cette méthode ,après les Kancrelats y a eut les Krabbes et maintenant les Blocs ! Bon il va falloir qu’on file à l’usine .
Y juste à coté du garçon – Je veux bien maison va pas servir grand chose vu que l’on peut pas aller sur Lyoko ! ( Levant sa main droite qui tenait la main gauche D’Ulrich ,le tout enfermé dans un bloc de glace)Avec ça je pense pas que l’on rentre dans un scanner, on va devoir attendre que Odd et les autres désactive la tour .
U rougissant en sentant la main de Yumi dans la sienne – Oui … en plus je crois que j’ai perdu mon portable pendant la course poursuite .
Y souriante –Laquelle celle contre moi ou celle avec moi ? (Puis tâtant sa poche de la main gauche )Oups je crois que j’ai fais tomber le mien quand j’ai trébuché !
U entendant un bruit derrière eux – Je crois que l’on ferait mieux de rentrer dans la maison on sera à l’abris ,ce monstre ne devrait pas pouvoir passer la porte. (puis arrivant au niveau de la porte ) Après vous mademoiselle .
Y – Merci . On ferait mieux de monter à l’étage je n’ai pas envie de me retrouver coincer en bas par le Bloc, si on est en haut on pourra toujours sauter pour s’enfuir .( souriant à son ami ,elle savait que celui ci avait le vertige )
U vraiment pas emballé par l’idée de sauter du toit- Euh personnellement je préfère combattre que m’enfuir mais bon ,il reste plus qu’à espérer que le seuil soit assez étroit pour empêcher la progression de l’autre . »

Ils montèrent alors l’escalier , s’enfermèrent dans la chambre d’Aelita . Ulrich se dirigea alors vers la vielle armoire ,entraînant avec lui Yumi , il l’ouvrit et en sortit un club de golf et un batte de base-ball.

« Y prenant la batte de sa main libre que lui tenait le jeune homme – Mais comment tu savais qu’il y aurais ça là ?
U – Ben en fait avec Odd on a planqué des ‘armes’ un peu partout à l’usine ,au gymnase ,et ici pour prévoir toutes les éventualités…
Y jetant un regards dans l’armoire – Je suis sur que c’est toi qui t’es occupé de l’Ermitage .
U surprit – Oui mais comment tu peux savoir ?
Y – Odd n’aurait mis qu’une arme et puis il aurait remplit le reste de l’armoire de nourriture !
U pouffant de rire- Oui , lui il s’est occupé du gymnase ,j’espère seulement qu’il n’a rien planquer qui pourrisse là-bas sinon bonjour l’odeur dans les vestiaires ! »




Le silence s’installa , toute l’adrénaline de leur course s’étend dissipée dans leur organisme . Yumi se posa sur le lit forçant aussi Ulrich à s’asseoir .Chacun cherchait quelque chose à dire pour détendre l’atmosphère .

« Y – Au fait Ulrich tu te souviens de ce que tu voulais me dire dans la forêt l’autre soir ?
U qui justement était entrain de repenser à cette merveilleuse soirée, rougissant un peu – Euh oui .
Y espérant du fond de son cœur qu ‘elle ne commentait pas une erreur en relançant le sujet – C’est ce que tu m’as dit tout à l’heure avant qu’on se fasse attaquer ?
U voyant là une porte de sortie inespérée - Oui c’est cela .
Y baissant le visage un peu déçue , elle aurait tellement espéré que sa réponse soit négative et que le jeune homme lui dise qu’en fait elle était plus qu’une amie pour lui – Ah d’accord !
U se dégoûtant lui-même par sa lâcheté – En fait non c’est pas ce que je voulais te dire …
Y relevant la tête avec une lueur d’espoir dans les yeux – C’est vrai ?
U essayant de se donner du courage – En fait ce que je voulais te dire dans la forêt … c’est que ……….Avant promet moi que l’on restera amis quoi qu’il se passe !
Y – Quoi ? Tu veux encore que je promette ? (voyant le regard d’Ulrich plein d’ espoirs )Bon d’accord je te le jure !
U respirant en grand coup , s’il avait eut les deux mains libres il aurait en train de se tordre les doigts tellement il était nerveux – En fait ce que je voulais te dire c’est que en fait pour moi tu es ….enfin tu représente ….(puis relevant la tête et fixant Yumi droit dans les yeux ) En fait je t’aime depuis la première fois que je t’ai vu et je n’arrête pas de penser à toi , tu est présente dans mon cœur à chaque instant de la journée , tu occupes mes rêves et quand tu es pas là c’est comme si le monde s’arrêtait de tourner.
Y surprise par la vitesse à laquelle Ulrich venait de livrer ses sentiments les plus profonds - ….
U baissant la tête – Je suis désolé …
Y d’un air sérieux – Je ne pense pas pouvoir tenir ma promesse , après ceuqe tu viens de me dire je ne veux plus être ton amie .(remarquant qu’Ulrich venait de lever la tête pour protester ) Je veux être ta petite amie !( à ces mots elle l’embrassa).
U surprit par le baiser de son amie , non de sa petite amie - ….
Y décollant ses lèvres de celle d’Ulrich – Je t’aime . »

Ulrich lui caressa le visage de sa main libre et l’embrassa de nouveau avec tout l’amour et la passion qu’il refoulaient depuis bien trop longtemps .Les deux jeunes restèrent là à rattraper le temps perdu par leur timidité respective ,pendant qu ‘en bas de l’escalier le Bloc essayait en vain de se dégager des bordures de la porte où il s’était encastré.


Sur Lyoko les combattants arrivaient tant bien que mal à percer les défenses .Odd avait réussit à détruire la tarentule en lui encastrant sa planche dans ce qui lui servait de tête par une manœuvre qui ressemblait plus à accident qu’à un plan bien conçu . Il lui restait maintenant que deux kancrelats à tuer et un méga tanks , mais aussi que trente points de vie .

« J – Odd fais attention derrière toi !Le méga tanks te fonce dessus !
O qui visait les kancrelats -Quoi ? attends je suis occupé avec Roberta et Antonio là ! »

La boule mécanique se rapprochait dangereusement du jeune homme lorsqu’ Aelita ,caché derrière un mur de glace utilisa son don de création pour faire un tremplin de glace juste derrière son ami .Ce qui eut pour effet de propulser le monstre par dessus Odd , et le fit retomber juste sur les deux autres survivants !

« O détruisant le dernier monstre – Hé c’est mon rôle de détruire le kancrelats !
J –On se demande vraiment qui protège qui ! Bon Aelita file dans la tour que je puisse lancé un retour vers le passé ,je n’ai toujours pas de nouvelle des deux autres et ça commence à m’inquiéter.
A fonçant dans la tour –Ok. »

La jeune fille aux cheveux roses pénétra dans la tour , se plaça au centre de la plate-forme avant de s’envoler vers l’interface ,pour y entrer le code Lyoko . A ce moment Jérémie appuya sur la touche entrée et lança le retour vers le passé . Un boule blanche engloba toute la salle ,puis l’usine pour finalement englober l’Ermitage où Yumi Et Ulrich continuaient de s’embrasser .


11 h au collège Kadic le 2 janvier , Odd ,Aelita et Jérémie attendaient tranquillement Ulrich , lorsqu’ils le virent sortir en compagnie de Yumi .

« O – Ben alors Yumi tu faisais quoi ? Jérémie et revenu de l’usine depuis 15 min il à eut le temps de débrancher le 4ème scanner et de revenir avant que toi tu sois de retour !
Y souriante comme jamais – Je m’occupais d’un problème de fuite d’information , dans le bureau du proviseur . »

Elle avait guettait Sisi et avait appelé la secrétaire du proviseur en faisait croire qu’elle était l’inspecteur et qu’elle voulait parler d’urgence à Mr Delmas .Lorsque ce dernier arriva dans son bureau il avait surprit sa fille en train de fouiner dans le dossier d’Ulrich et l’avait empêché de lire la suite avant du lui passer un savon dont elle allait se souvenir toute sa vie.

« J – Au fait Ulrich tu as pas quelque chose à nous dire ?
U attrapant la main de Yumi – Si mais d’abord on a quelque chose à vous dire tout les deux …. »


FIN
 
 

Commentaires
 
Note :
18
Commentaire de Yumi01 - Posté le 21-07-2015 à 13:38

Super fic mais il y a un peu trop d'erreurs à mon gout

Note :
20
Commentaire de AliceShinoda - Posté le 29-06-2015 à 12:59

Hihi, j'ai oublié de noté (cc)

Note :
0
Commentaire de AliceShinoda - Posté le 29-06-2015 à 12:58

Super fanfic ! :) Si tu as le temps, tu peux en refaire une? Je suis fan XD Au fait, t'es fan de LP?

Note :
20
Commentaire de Mlle120 - Posté le 26-01-2014 à 09:25

Ta fiction est juste merveilleuse J'aimerais bien avoir une suite si possible.

Note :
20
Commentaire de _lyokofan_ - Posté le 10-08-2013 à 14:30

Une histoire adorable,pleine d'amour et de sentiments:MERCI J'espère qu'ils vont faire une suite et que s'il la font ils prendront ton histoire comme modèle.

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]