Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  La boîte de Pandore
Écrite par Linki le 11/07/2007 à 12h14
Note : 17,4/20 Catégorie : Amour
Lue 15885 fois Une longue suite de A qui la faute? se déroulant un an plus tard . Drame , humour et Amour toujours au rendez-vous!
 
 

 
 

Dans la mythologie grecque la boite de pandore était une boite dans laquelle étaient enfermés tous les maux de la Terre ,avant qu’ils ne soit relâchés à la surface du monde .

Yumi Ishiyama venait de finir ses valises et s’apprêtait à quitter la maison familial pour son nouveau lycée . Elle regarda un instant cette pièce qui aurait du être, cette année encore sa chambre .Cela ne lui faisait aucune peine de partir de cet endroit qu’elle n’avait jamais ,au grand désespoir de ses parents , considéré comme autre chose qu’un entrepôt où elle avait entassé ses cartons sans même les déballer . Ses parents avaient pourtant tout fait pour que la jeune fille se sente ici comme chez elle ,mais dans les murs de cette maison Yumi ne pouvait pas être bien , pas si loin de ses amis , pas si loin de Paris. La jeune japonaise s’assit alors sur son lit essayant de comprendre comment elle en était arrivée là.

Tout cela avait sans doute commencé il y a maintenant un peu plus d’un ans et demi , lorsque elle et ses amis avaient réussi à se débarrasser de Xana. Après de nombreuses batailles les cinq jeunes gens avaient enfin libéré le monde de ce fléau sans pour autant le détruire . Jérémie s’était aperçu ,à l’aide de sa petite amie Aelita ,que leur pire ennemi ,bien que libre, utilisait encore les tours de Lyoko pour lancer des attaques de grandes envergures sur Terre : cela avait constitué l’élément de sa défaite . A partir de cette information, ils avaient monté un plan très risqué qui leur avaient permis d’enfermer le programme démoniaque dans le monde virtuel. Ils n’avaient eut qu’à attendre le moment propice pour le mettre en action, ce qui était arrivé assez rapidement . Jérémie avait alors buggué Lyoko ,juste au moment où Aelita désactivait la tour ,cela avait eut pour effet de geler quasi instantanément le temps dans le monde virtuel enfermant ainsi le monstre dans le supercalculateur le léger laps de temps ayant permis à la jeune fille aux cheveux roses de se faire dévirtualiser. Cependant un tel plan possédait des inconvénients, outre le risque de coincer Aelita sur Lyoko, ils ne pouvaient plus débrancher le supercalculateur sans prendre le risque de libérer le monstre. Yumi et ses amis avaient alors retirés certains composants de l’ordinateur qu’ils avaient enfermés dans une boîte fermée à l’aide de cinq clefs ,puis chacun d’entre eux s’était vu confier la garde d’une clef avec la formelle interdiction de la perdre ou de la casser .
Yumi avait alors cru que sa vie allait enfin changer ,qu’elle pourrait profiter à 100% de sa relation avec Ulrich ,et de sa vie en générale. Malheureusement pour elle le destin en avait décidé autrement et à la fin de l’année scolaire ses parents lui avaient annoncé qu’elle devait quitter ses amis car son père l’entreprise où travaillait son père l’envoyer dans le sud . A cette instant la vie de la jeune fille se transforma en cauchemar , elle avait du quitter ses amis , sa maison sa vie ,son amour . L’année qui suivit fut tout aussi horrible , elle avait refusé de s’intégrer à son nouveau lycée montrant à toutes personnes s’approchant d’elle qu’une carapace glaciale, cette protection elle ne la laissait fondre qu’à certain moments quand Ulrich l’appelait . Toute sa vie ne tournait qu’autour de ces coups de téléphones, chacun d’entre eux étant comme une bouffée d’oxygène lui permettant de tenir bon jusqu’à la suivante. Au fil de l’année scolaire ,les notes de la jeune japonaise n’avaient cessée de diminuer à un tel point qu’elle devait refaire son année. Cela fut la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour son père , ce dernier jusque là compréhensif avec sa fille pris la décision de l’envoyer dans un lycée professionnel en internat estimant qu’elle y serait de travailler.

Yumi sortit enfin de ses songes , puis pris ses affaires et quitta la maison . Elle n’adressa pratiquement pas la parole à ses parents durant le trajet , elle ne leur en voulait pas de leur décision n’était pas spécialement en colère , tout cela lui était totalement indifférent ,comme pratiquement tout depuis qu’elle avait quitté Ulrich. Les derniers mots de que ce dernier lui avait écrit dans sa dernière lettre lui occupaient l’esprit :
« Je suis sur que ton nouveau lycée te plaira .
Je t’aime mon ange .
Signé ton samouraï qui t’aime !
PS : J’ai toujours ma surprise pour toi ! »
Comment le jeune homme pouvait lui dire que son lycée allait lui plaire alors qu’elle allait encore un fois être éloignée de lui ? Que pouvait bien être cette surprise dont il lui parlait depuis près d’un mois ? Elle fut tirait de ses pensées par la voie de son père .

« Mr Ishiyama – Yumi ? Yumi? Nous sommes arrivés !
Y sursautant – Hein ? Ah oui je sors ! »

Le lycée était gigantesque , étant spécialisé dans plusieurs domaines il était composé de nombreuses installations toutes regroupées dans plusieurs bâtiments , le tout entourés parc un parc immense . En passant devant l’accueil Yumi s’aperçut du nombre de filières que proposait cet établissement : de la générale à la plus professionnelle , elle eut l’impression que peut importe le métier que l’on voulait faire on pouvait faire ses études ici. Etant une nouvelle interne ses parents devaient remplir tout un tas de formulaire et la laissèrent aller poser ses affaires dans sa chambre seule , espérant que cela permettrait à la jeune file de se sentir plus libre et d’accepter un peu mieux ce lycée que le précédant . Yumi se dirigea alors vers les dortoirs suivant attentivement les panneaux pour ne pas se perdre , elle trouva sa chambre au second étage et frappa à la porte. On lui avait annoncé qu’elle serait dans une chambre double avec une jeune fille plus jeune qui était en section scientifique , mais visiblement cette dernière ne semblait pas être encore arrivée ,ce qui arrangeait la japonaise . Elle espérait même qu’au dernier moment sa colocataire préférerait une chambre seule ce qui lui permettrait de ne pas avoir à subir sa présence et ainsi la laisserait en paix. Cependant alors que Yumi venait de poser ses affaires sur ce qui serait à partir de maintenant son bureau quelqu’un frappa à la porte.

« Y le nez dans l’armoire espérant que sa colocataire comprenne qu’elle ne souhaite devenir ami avec personne – Entrez c’est ouvert !
Inconnu entrant un sac à la main – Merci tu es sans doute ma colocataire ! Je m’appelle …
Y relevant la tête afin de comprendre pourquoi sa jeune fille venait de s’interrompre – Tu vas bien ? (puis apercevant le visage de l’inconnue laissa échapper la pile d’habit qu’elle tenait ) Tu es … enfin .. mais ….
Inconnu lâchant son sac et se précipitant dans les bras de Yumi – Yumi !!
Y sous le choc ,les larmes aux yeux – Aelita !



Les deux jeunes filles pleuraient de joie ,en effet cela faisait plus d’un an que Yumi n’avait pas vu sa meilleure amie, n’ayant pas eut l’autorisation de monter les voir. Une fois les larmes dissipées la jeune japonaise regarda Aelita de la tête aux pieds ;elle avait toujours des habits roses mais avait posé sa petite robe pour un jean bleu clair et un sweat rose pale , autour de son cou pendait une chaîne d’argent avec un petit cœur en pendentif.

« Aelita remarquant que son amie l’observait – Alors j’ai changé ?
Y souriant- Un peu tu as grandi , et puis tu à changer de look ! C’est mignon ton petit pendentif !
A – Le jean et le sweat c’est pour le voyage, et le pendentif c’est Jérémie qui me l’a offert l’année dernière pour nos un ans ensemble ! (rougissant un peu)
Y heureuse de voir son amie rougir se qui montrait qu’elle n’avait pas tant changé que cela – Mais au fait tu m’as toujours pas dit qu’est ce que tu fais là ? Comment vont les autres ? Tu es venue comment ?
A – Ben en fait je suis venu avec les parents de Jérémie en voiture , on est tout les deux en filière informatique ici ! Tu sais c’est un bon lycée dans pas mal de domaine .
Y un peu surprise mais pas trop – Jérémie est ici lui aussi ?
A sentant son portable vibrer , et regardant qui l’appelait –Tiens quand on parle du loup ! (Elle décrocha et mis le haut parleur pour que Yumi profite de la discussion) Allô Jérémie ?
J – Aelita ,tu as réussit à trouver ta chambre ?
A – Oui oui sans problème j’étais en train de parler avec ma colocataire . (adressant un regard malicieux à Yumi ) Elle m’a l’air très sympa !
J un peu déçu – O tu es pas dans une chambre seule ! Ben moi je suis dans une grande chambre ,elle est pour quatre ! C’est la 153 si tu pouvais venir car y a les deux autres qui ne veulent pas se calmer ! »

En effet dans la chambre 153 ,ressemblait déjà plus à une arène de combat qu’à une chambre d’internat ! La pièce ressemblait à la chambre que le jeune surdoué avait occupé lors de ses années au collège Kadic sauf que cette fois une autre rangée de lit se trouvait juste après l’armoire .Sur les quatre lits trois était déjà pris ; Jérémie était assis sur le sien ses affaires sorties de son sac avaient été en plusieurs piles et son ordinateur sur le bureau était branché et tournait déjà . Le lit d ‘en face était encore vide mais les deux lits du fond étaient occupés par deux tas de bagages dont celui de droite semblait bouger .

« J se tournant vers ses compagnons de chambre – S’il vous plait vous pouvais pas vous calmer un peu ? J’entends presque pas Aelita !
Odd qui tenait le troisième luron dans ses bras – Moi je veux bien mais dit à celui là de se calmer et de vider ses affaires avant de partir fouiller tout le lycée !
3 ème luron – Lâche –moi !
Y criant presque dans le téléphone d’Aelita – Odd ! C’est toi ? toi aussi tu es là ?
J surprit – Yumi ? Mais … comment t’as fais ça et où es Aelita ?
A souriant– Ben en fait c’est elle ma nouvelle colocataire ! Et toi de ton coté ?Ils sont arrivés il y a longtemps ?
J encore un peu sous le choc – Euh non ils viennent à peine d’arriver . Mais Yumi et ta colocataire ?????
3ème luron – Yumi ?? Où ?dans qu’elle chambre ?
J se tournant vers les deux garçons –Euh chambre 52 ,mais attend Ulrich attends.
O regardant son ami partir à toute l’allure vers les escaliers- Oulà il est loin maintenant ! Bon Einstein je crois que l’on va devoir aller nous aussi dans la chambre des princesses car elle ma manqué à moi aussi notre petite geisha !
J parlant à Odd- Oui t’as raison ! (Puis dans le téléphone ) Ne bougeait pas on arrive !
A – D’accord . »

A peine eut elle fini sa phrase que quelqu’un tapa à la porte ,Yumi ayant suivit la conversation se précipita à la porte pour ouvrir .

« Y découvrant Ulrich derrière la porte, les larmes aux yeux -Ulrich ! Tu es …
U sautant littéralement au cou de sa bien aimée l’empêchant ainsi de finir sa phrase – Yumi ,enfin je te retrouve ! ( A ces mots il s’embrassa fougueusement souhaitant combler le manque dont il avait souffert durant leur année de séparation)
A regardant la scène – Euh Jérémie dépêchez vous de venir car je crois qu’ils vont s’étouffer à force de s’embrasser ! »

Jérémie et Odd arrivèrent assez rapidement , et constatèrent qu’Aelita n’avait pas menti , Ulrich et Yumi s’étaient assis sur le lit de la jeune fille et s’embrassaient avec passions. Après ses retrouvailles riches en larmes et en baisers ( sauf pour Odd qui était encore tout seul) les cinq amis discutèrent .

« Y la tête sur les genoux d’Ulrich se laissant caresser les cheveux – Alors Einstein et toi vous êtes en section informatique ? Et vous êtes arrivé ce matin ?
A dans les bras de Jérémie – Oui ,c’est les parents de Jérémie qui nous ont amenés ce matin assez tôt , il s’est installé et puis on a réglé les derniers détails de mon dossier avant d’aller me présenter à la réception de l’internat !
J – Après cela elle est partie chercher sa chambre pendant que je réceptionnais les Odd et Ulrich ! »

Yumi observa tour à tour ses amis ,cherchant à voir s’ ils avaient changé. Physiquement ,seul Ulrich avait changé , il était le seul à avoir changer de tenue , il portait un pantalon de toile noir avec un tee-shirt jaune pale et une veste en tissu noir avec à un poignet un bracelet large noir ,elle savait que ce dernier n’était pas un accessoire de mode mais lui permettait ce cacher une cicatrice au poignet .Odd lui avait toujours sa tenue violette et Jérémie avait garder son éternel pull bleu .

« Y reprenant le fils de la conversation ,se tournant vers son homme – Et toi tu es aussi dans une section scientifique ?
U éclatant de rire – A non pas de sciences pour moi ! J’ai réussi à entrer dans la section sportive en pentchak-silat de ce lycée .
Y – A c’est pour cela que tu es là ? a cause du pentchak-silat !
O éclatant de rire – Ben en fait il y avait bien une section de pentchak-silat plus près de Paris et mieux coté ,mais on va dire que ton Roméo à plutôt fais son choix sur une base géographique . Après on a tous suivit en voyant que ce lycée pouvait tout faire . Moi si ça intéresse quelqu’un je suis en art ! Plus que du dessin et de la guitare le bonheur quoi ! Je suis là car toutes les filles de Kadic ont déjà succombé à mon regard et il me faut de nouvelles conquêtes !
U –Oui enfin je sais pas si c’est pas à l’odeur de tes pieds qu’elles ont succombées ,en tout cas il a quand même fallut que tu supplie Mr Delmas de te donner un bon dossier pour que tu puisses venir ici !
Y regardant de nouveau Ulrich – Et toi , t’ as comment pour venir ?
O – Il à du sortir deux semaine avec Sisi !
U regard noir vers Odd- Ne dit pas n’importe quoi ! Je me suis arrangé avec mes parents , j’ai bossé durant l’année et j’ai eu une bonne moyenne en tout donc mon père m’a laisser choisir où je voulais aller !
A – Tu aurais du voir ça Yumi ,Ulrich à vraiment travailler dur pour pouvoir venir , surtout en physique .
O le sourire aux lèvres – C’était son baroute d’honneur !
J avec un grand sourire – Dites moi Odd et Ulrich vous avez bien lu vos programmes d’études ?
U un peu surprit – Ben oui enfin j’ai pris que du sport où presque !
O – Et moi dessins et musiques pourquoi ?
Y éclatant de rire en comprenant où le jeune génie voulait venir – Ben en fait on va tous suivre les mêmes cours ,physique , maths ,français ,histoire etc et ce que vous avez choisit c’est que des options , comme moi l’histoire et les cultures asiatiques !
U faisant les gros yeux – Quoi ? Je vais encore avoir des matières scientifiques ?
J serrant Aelita qui explosait de rire devant la tête de ses deux amis –Je me disais bien aussi ,vous avez même pas lu la documentation sur les cours avant de vous inscrire mais c’est pas vrai !
O – Mais moi j’ai fais que suivre Ulrich j’ai vu qu’il y avait des sections artistiques alors j’ai foncé !
U rougissant un peu – Ben j’ai surtout concentré sur la perspective de revoir Yumi alors….( Puis regardant l’heure)Ou là déjà 2h que l’on est là , va falloir qu’on descende dire au revoir à mes parents Odd !
O – Oui faut que je les remercie de m’avoir amené !
J – Ils s’entendent toujours aussi bien avec ceux de Odd?
U regardant Jérémie et Aelita – Oui .
Y se remémorant une des conversations téléphoniques qu’elle avait eu avec le jeune homme – C’est depuis qu’Odd et venu passer quelque jours chez toi l’été dernier , c’est ça ?
U regardant tendrement son ange serrée contre lui – Oui depuis que mon père a changé il voulait voir mes amis alors vu que j’avais pas trop le moral j’ai proposé à Odd de passer quelque jours chez moi . Et puis quand il est arrivé ses parents on sympathisé avec les miens et donc ils se voient assez souvent , ils vont voir des expos etc ..
O le mains vers le ciel – Si vous saviez ce que c’est agréable d’avoir des personnes chez moi avec qui mes parents parlent d’autre choses que de sculptures et peintures ! »

Les mimiques du jeune homme déclenchèrent un fou rire général . Lorsque soudain Yumi se redressa brusquement , manquant de peu le menton d’Ulrich .

« Y – Au nom mes parents ! Je les avais complètement oubliés ,ils m’attendent en bas depuis plus de deux heures maintenant ! »

A suivre



Yumi se leva et sortit de la pièce , Odd et Ulrich sur ses talons qui allaient dire au revoir au parents de ce dernier. Aelita et Jérémie restèrent seuls dans la chambre des filles profitant du calme pour faire une petite sieste bien mérité après le long voyage qu’ils avaient fait le matin de bonne heure. Les deux garçons avaient rattrapé leur aînée et cherchaient à présent leurs parents vers le bâtiment administratif, soudain Odd s’arrêta .

« O fixant la cour – Euh dit moi Yumi ton père il portait pas un costume noir ce matin ; et ta mère une robe rouge ?
Y s’arrêtant à son tour et se tournant vers le blondinet – Euh si pourquoi tu les as trouvés ?
O en pointant un groupe de personne qui discutait en plein milieux de la cour – Oui je pense et puis Ulrich pas la peine de chercher partout , tes parents aussi sont là !
U suivant du regard la direction qu’indiquait son ami – Oh oh y a un problème là !
Y voyant ses parents discuter avec ceux d’Ulrich - On est mal là ,même très mal !
O souriant – Ben pourquoi ? C’est marrant de voir les quatre futurs beau parents tous ensemble en train de papoter .
Y fusillant du regard Odd – Non c’est pas marrant du tout ! Mes parents on bien pris que je sorte avec un garçon ,mais je ne leur ai pas dit qui c’était .On va dire que pour mon père , le garçon qui épousera sa fille doit être parfait .
U souriant un peu- Comment ça je ne suis pas parfait ?
Y un peu gênée – Tu es parfait pour moi ,mais tu sais bien ce que je veux dire , mon père vois en mon premier petit mon futur mari qui doit être selon lui fils d’un grand PDG avec une moyenne en cour de 20 sur 20 et qui à pour ambition de reprendre la société de son père . Alors si tu lui dit que tu veux devenir professionnel dans le pentchak-silat et que tu as 9 de moyenne ,je pense qu’il fait une attaque .
U prenant sa dulcinée dans ses bras – Je sais bien ,je te taquinais ,mais bon faut voir les bon cotés mes parents on quand même une boîte qui tourne bien , et puis petite rectification c’est plus 9 mais 13 ma moyenne.
Y faisant les gros yeux – Non sans plaisanter ? (Puis prenant un faux air fâché ) Et tu as du sortir combien de temps avec Sisi pour avoir cette moyenne ?
O coupant Ulrich qui s’apprêtait à renvoyer la balle que venait de lui lancer la jeune japonaise – Euh les deux tourtereaux je veux pas vous couper …. Enfin si je préfère vous couper avant que vous ne repreniez ce que vous avez commencer tout à l’heure dans la chambre , mais je vous rappelle qu’ on a ….(puis souriant ) enfin que vous avez un problème à régler .
Y se tournant de nouveau vers Ulrich– Je sais pas on pourrait pas attendre qu’ils se séparent si ça se trouve ils se demandent juste l’heure ! Les parents de Odd sont resté combien de temps à parler avant de partir la première fois qu’ils on rencontré tes parents ?
U – Ben avant la mort de mon grand-père ,mon père ne se serait même pas intéressé à mes amis alors leur parents. Mais depuis il a changé tu sais et quand les parents de Odd sont venus le déposé ils sont resté manger le soir alors qu’ils devaient en principe juste ‘livrer ‘ Odd. En plus ma mère tient absolument à te rencontrer ,depuis que je lui ai dis que je voyais quelqu’un .
Y – Oui mais bon elle est pas censé savoir que je suis dans ce lycée.
O sifflant et regardant un l’air- Ben en fait Ulrich n’avait pas dis la vrai raison de son choix de lycée à ses parents et par mégarde au cours du trajet j’ai ….
U – Lâché le morceau .
O – J’allais plutôt dire fais une boulette mais ça reviens au même .
U prenant les mains à Yumi- De toute façon il fallait bien que ça arrive un jour !
Y –Oui mais bon je voyais plutôt ça dans un avenir plus lointain .Je sais pas moi , après qu’on est prévu les moindres faits et geste de nos parents et trouvé une parade à chacune des gaffes qu’ils auraient pu dire . ….Mais bon ,c’est fait c’est fait il reste plus qu’a voir le résultat . »

Ils prirent alors tous les trois la direction du petit groupe d’adulte ,Odd en avant et Yumi et Ulrich en arrière .La mère de Yumi aperçut alors sa fille et lui sourit en voyant qui l’accompagnait , même si Yumi ne lui avait jamais dit explicitement elle se doutait fortement de l’identité du garçon qui avait réussit à voler le cœur de son enfant ,mais avait toujours pris garde à ne rien dire à son mari.

« Mme Ishiyama discrètement à madame Stern ne souhaitant pas déranger leur mari en pleine discussion – Je crois bien savoir pourquoi les enfants ne revenaient pas . Je ne pense pas qu’il sera nécessaire de dire à Yumi que ses amis sont dans le lycée visiblement elle les a trouvée toute seule .
Mme Stern qui avait bien comprit la raison pour laquelle son fils avait choisi ce lycée lorsque Mr Ishiyama et son épouse c’étaient présenté et leur avaient expliqué que leur fille avait fait une partie de ses études au collège Kadic- Oui ,visiblement ils se sont rappelés qu’on les attendait et viennent nous dire au revoir !
Y arrivant à hauteur de ses parents la tête un peu baissé comme si elle se préparait à se faire fâché , en fait elle ne voulait pas croiser le regard d’Ulrich car elle savait qu’après la longue séparation elle avait du mal à se retenir de lui sauter dessus pour l’embrasser surtout quand ce dernier lui fait son regard charmeur – Désolé pour le retard mais en fait j’ai retrouvé Ulrich ,Odd Jérémie et Aelita alors on a parlé et je n’ai pas vu le temps passé .
Mme Ishiyama – C’est pas grave je comprends tout à fait , et puis on a rencontré les parents de ton ami ( petit sourire malicieux ) . Alors comme cela Jérémie et Aelita sont eux aussi dans ce collège ?
Yumi qui avait relevé la tête assez rapidement quand sa mère avait parlé d’Ulrich en temps que son Ami – Oui Aelita est même ma colocataire !
Mme Stern se tournant vers Ulrich et Odd- Et vous vous êtes mis ensemble je parie !
U – Oui on est dans une chambre pour quatre avec Jérémie , comme ça on est 3 et demi dans la chambre !
Mme Stern intriguée – Trois et demi ?
U – Oui , Jérémie ,Odd ,son estomac et moi !
Mr Stern s’apercevant enfin de la présence des enfants – Vous êtes là depuis longtemps vous ? Je discutais avec Mr Ishiyama je me suis même pas aperçu de votre arrivée. Vous êtes bien installé ?
O toujours le sourire aux lèvres – Oui monsieur , on est prêt a bien commencer l’année !
U souriant – Enfin on est surtout prêt à aller ranger nos affaires , je te rappel que nos sacs son juste posés sur nos lits.
O un peu vexé – C’est pas moi qu’il a fallut retenir pour rester dix minutes dans la chambre .Toi qui voulait absolument voir ..
U coupant Odd brusquement –… le gymnase et les installations . !
O voyant le regard furieux que lui lançait Yumi – Oui le dojo !
Mr Stern se tournant vers le père de Yumi – Je vous présente mon fils Ulrich , il fait des études en pentchak-silat !
Mr Ishiyama souriant – Je me souviens de lui il venait de temps en temps voir Yumi . Cette année ils seront peut –être dans la même classe ,elle suit les cours d’histoires et cultures asiatiques . Il doit avoir un bon niveau car il me semble que ce lycée est bien coté dans la section sportive !
U rougissant un peu du compliment – Merci je me débrouille comme je peux .
Mme Stern – Hum hum ! Je ne voudrais pas vous interrompre mais on va devoir partir mon chéri on a une longue route qui nous attends .
Mme Ishiyama –Nous aussi je veux pas laisser Hiroki tout seul à la maison trop longtemps ! »

Après avoir dit au revoir à leur enfant et leur avoir donné pour la x-ème fois des recommandations , les parents partirent en direction du portail . Une fois ces derniers assez loin Odd déclara d’un air satisfait .

« O – Ils on bien l’air de s’entendre les deux futurs beau-pères , même vos mères on déjà l’air amie ! Moi je dis qu’ils vont bientôt essayer de vous marier ensemble si ça continue comme cela !
Y donnant une petite tape derrière la tête du blondinet – Mais tu vas arréter avec cette histoire de beaux-parents ?
O se tournant vers la jeune fille en se massant un peu le crâne – Alalala ce que tu peut-être violente !
U frappant à son tour le garçon derrière la tête doucement – ET toi qu’est ce que tu peux être bavard ! T’as failli tout cafter .
O faisant mine d’être vexé – Puisque c’est ça je vais aller montrait à Kiwi sa nouvelle chambre ! Il doit en avoir mal de son sac de voyage !
U – Et je t’en supplie installe le sur le lit libre ou sur le tien et pas sur le mien pour une fois !
Y une fois Odd parti reprenant la main d’Ulrich -Alors comme ça tu cherchait quelque-chose en arrivant ici ?
U juste avant de l’embrasser – Oui je cherchai mon ange , mais je l’ai retrouvé ! »

A suivre



Plus tard dans l’après-midi Ulrich retrouva Odd et Jérémie dans leur chambre, il avait raccompagné Yumi à la sienne et avait trouvé Aelita en train de finir de ranger ses affaires . Le jeune homme commença à vider ses sacs tout en écoutant ses deux amis en train de parler .

« O –Allez s’il te plait Jérémie tu me laisseras utiliser ton ordi pour faire mes musiques ?
J en peu exaspéré- Odd je te l’ai déjà dit qu’il est pas là pour jouer ,et que je risque d’être souvent dessus . Tu te souviens que je suis en section informatique ??
O prenant l’air offensé – Mais je veux pas jouer dessus c’est pour mes musiques ! ( puis copiant le ton de son ami ) Tu te souviens que je suis en section musique ?
U qui venait de poser sur sa table de nuit trois photos ( une de lui bébé avec son grand-père et ses parents ,une de lui et de Yumi qui avait été prise il y a presque deux ans juste après leur victoire sur Xana , et enfin une troisième tiré d’un journal sur laquelle se trouvait sa dulcinée en robe de soirée rouge et noire (photo prise par Tamiya lors du bal pour le nouvel ans voir A qui la faute) - Sans vouloir te vexer Odd je sais pas si ici par musiques ils veulent parler de tes chef d’œuvre comme ‘break dance avec les reloulous’ !Mais ne t’inquiète pas si tu arrives pas à faire de la musique tu pourras être acteur avec tout le cinéma que tu es entrain de faire à Jérémie .
O se tournant vers Ulrich – Quoi Ulrich ? Tu as déjà oublié que j’ai déjà lancé ma carrière dans le cinéma avec mes court- métrages ‘ Le collège contre SisiZilla’ et ‘le retour de la peste ‘ ?
J éclatant de rire – Comment oublier la tête qu’à fais Sisi en visionnant tes films .
O regardant l’heure sur le réveil qu‘Ulrich venait de régler – Mince il est déjà si tard ? Il va falloir qu’on aille manger. Je suis impatient de savoir ce que ce lycée à vraiment dans le ventre .
U finissant de ranger ses habits- Enfin tu veux dire que tu es impatient de savoir ce que le lycée va te mettre dans ton ventre à toi ! Mais bon tu as raison il faut que l’on y aille assez tôt vu que l’on sait pas si il va y avoir du monde. C’est pas grave je fixerai mes shurikens au mur plus tard .
J fermant ce qu’il était en train de faire sur son ordinateur – A midi il n’y avait pas grand monde mais bon pas mal d’élève sont arrivés depuis . On passe prendre les filles à leur chambre et on file au réfectoire ,après on pourra faire un tour dans le parc pour voir un peu plus en détails le lycée et les alentours . »

Les trois garçons sortirent de leur chambre et partirent en direction du dortoirs des fille situé un étages en dessous. Ils ne croisèrent qu’un seul lycéen sur le trajet il s’agissait d’un garçon un peu plus grand qu ‘Ulrich , il avait des cheveux noir assez long attaché en queue de cheval . Il bouscula Odd au passage mais ne se retourna même pas pour s’excuser et continua son chemin en direction des chambres des garçons.

« O regardant le jeune homme s’éloigner – Eh ben je sais pas s’ils sont tous comme ça ici les gars ,mais lui s’il me refait le coup le lui saute dessus.
U regardant aussi dans la même direction - Je te conseille de ne pas lui sauter dessus ,il fait parti de la section sportive et je pense qu’il fait un sport de combat !
O perplexe , regardant son ami – Tu le connais ?
U – Non mais il avait un sac de sport à l’épaule et j’ai cru voir une ceinture en dépasser .
O – Et tu en as conclut qu’il faisait un sport de combat . Belle déduction Watson . En tout cas j’espère qu’il ne sera pas dans notre chambre .
U –Moi non plus . Remarque je pense que seul moi et Jérémie pouvons dormir avec toi . Moi je suis habitué à tes ronflements et Einstein lui à l’habitude du ventilateur de son ordinateur alors il sera pas trop choqué .
J riant - De toute façon j’ai prévu le coup j’ai pris des boule quies . En tout cas je pense pas qu’il sera avec nous il est parti du mauvais coté notre chambre est à droite je vous rappelle !
O reprenant la direction de la chambres des filles – Et je parie que tu as déjà étudié toutes les possibilité pour aller de notre chambre à celle d’Aelita en douce la nuit ? Remarque vu qu’elle est avec Yumi tu pourras conseiller Ulrich .
J et U – ODD !! »

Yumi et Aelita avaient déjà fini de ranger leurs affaires quand discutaient tranquillement lorsque qu’ils frappèrent à leur porte.

« Aelita ouvrant la porte – Tiens quand on parle du loup il montre le bout de son nez !
O entrant dans la pièce – Comment ça vous parliez du grand et magnifique Odd ? Tiens elle a changé cette chambre depuis tout à l’ heure . »

En effet les deux jeunes filles avaient fini de décorer leur chambre. Yumi avait accroché au-dessus de son lit un parchemin sur lequel il était écrit quelque chose en japonais ,elle avait aussi déposé sur sa table de nuit des photos de sa famille et de ses amis. Aelita avait, quant à elle, affiché le poster que lui avait offert ses amis il y a deux ans ( il s’agit en fait d’une composition de plein de photos d’eux ,on y voit elle en train de mixer , Jérémie en train d’essayer d’expliquer quelque chose à Odd alors que ce dernier dessinait sur son cahier ,et plein d’autre ). Elle avait aussi déposé sur son lit sa peluche ,mister Pück ,qu’elle avait récupéré à l’Ermitage .Odd regarda attentivement les photos des deux jeunes filles et déclara :

« O- Au moi vous ,vous avez mis des photos de moi ! C’est deux là ( montrant Jérémie et Ulrich ) ils ont des photos de vous et de leur famille et rien de moi !
J prenant Aelita dans ses bras – Oui mais nous on a l’original en chair et en os dans notre chambre !
U entourant Yumi dans ses bras - Oui enfin on l’a surtout en bruits et en odeurs mais bon c’est mieux que rien !( ce qui déclencha l’hilarité générale ,même Odd esquissa un sourire devant la vanne ; puis reprenant son sérieux ) Non sérieux vous parliez de quoi ?
Y- Aelita me racontait ce que vous aviez vécut pendant mon absence. ( elle remarqua que les bras d ‘Ulrich avaient resserrés leur étreinte à l’annonce de son absence ,ceci lui réchauffa le cœur ,le garçon venait ainsi de lui montrer sans le vouloir à quel point cette période avait été dure pour lui et qu’il ne comptait pas quitté la jeune japonaise de si tôt.)
O regardant tour à tour les deux couples- Bon c’est pas tout mais va falloir qu’on aille manger car moi j’ai super faim !
J – Tu as toujours faim ,Odd .
O souriant – Je sais Einstein mais les voyages et les nouveaux lieux mon toujours ouvert l’appétit !
Y –Je suis pas sur qu’il existe quelque chose en ce bas monde qui te coupe l’envie de manger.
U approchant son visage de celui de Yumi– Remarque moi aussi j’ai un peu faim , mais faim de ça .( et l’embrassa avec passion)
O passant derrière Ulrich et Yumi et les poussant vers la porte – Bon c’est pas parce que vous êtes dans une chambre que vous êtes obligé de vous sauter dessus ! Vous faisiez moins les fière tout à l’heure devant vos parents ! (se tournant vers Aelita et Jérémie qui venaient de commencer à l’embrasser eux aussi) A non vous allait pas commencer, je vais pas passer toute mon année à surveiller que vous ne fassiez pas de bêtises ! »

Dix minutes plus tard les cinq jeunes gens se trouvaient dans le réfectoire , Odd demandant s’il ne pouvait pas avoir un peu plus de frites à la cantinière, pendant que Jérémie et Aelita s’installaient à une table tout en regardant d’un œil amusé le jeune homme faire son numéro de charme. Le repas se déroula dans la bonne humeur ,Yumi constata que rien n’avait changé, qu’Odd se goinfrait toujours autant .Elle avait l’impression de revenir trois ans en arrière et s’attendait presque à voir débarquer Sisi .Ils discutèrent surtout des événements qui s’étaient déroulés l’année précédente ,ce qui eut pour effet de rendre un peu Ulrich grognon .La japonaise resta un moment à regarder le garçon, son air un peu fâché lui avait manqué énormément , mais jamais elle ne l’avouerait . Une fois que tout le monde eut fini son repas , enfin qu’Odd est fini les repas de tout le monde ils restèrent un peu à table à parler lorsque soudain :

« Garçon à la queue de cheval –Tiens tiens mais qui es là ? Ce ne serai pas par hasard notre miss iceberg en personne ? Mais on dirai qu’elle s’est fait des amis pendant l’été !
Y surprise ,et à la fois dégoûtée – Hugo ? Mais qu’est ce que tu fais là ? Me dis pas que tu es dans ce lycée !
H –Eh si ma gazelle ,je suis en section sport .
Y qui avait échappée Ulrich de se lever et de sauter au cou d’Hugo lorsque ce dernier l’avait appelé ‘ma gazelle’ en lui posant la main sur les genoux- Bon nous on s’en va ! En espérant plus jamais te revoir !
H souriant en voyant que Yumi retenait Ulrich – Tu es si froide avec moi l’année dernière tu étais comment dire beaucoup plus chaleureuse !( en insistant beaucoup sur le dernier mot pour créer des sous-entendus) »

Le groupe sorti du réfectoire assez rapidement, Ulrich avait franchement l’air furieux ,Aelita ,Jérémie et Odd surpris et Yumi à la fois agacée et énervée par cette rencontre .

« U se tournant vers Yumi d’un ton énervé – C’est qui ce gugus ? Pourquoi il t’appelle comme ça ?
Y – C’est un gars de mon lycée de l’année dernière dans le genre Sisi mais en garçon en fait .
O – Et tu le connais bien ?
Y – Non ,il a juste de me draguer deux ou trois fois . Tu sais c’est le genre à essayer de sortir avec toutes les filles .Il s’amuse avec une puis la jette quand elle ne l’intéresse plus .
J serrant Aelita dans ses bras – Un pauvre type quoi !
A un peu surprise par les mots de son petit –ami puis se tournant vers Yumi – Mais pourquoi il t’a appelé Miss iceberg ?
Y un peu gênée- Pour faire simple on va dire que j’ai passée l’année dernière dans mon coin repoussant toute personne qui s’approchait un peu de moi !
U en accélérant le pas pour distancer ses amis et froidement – Visiblement tu as pas repoussé tout le monde puisque tu étais plus ‘chaleureuse’ !
Y un peu surprise par le ton de son ami le laissa prendre un peu d’avance avant de le rattraper en courant et de le prendre dans ses bras- Ulrich ! Ecoute –moi au moins ! Je ne suis jamais sortie avec lui je te jure et les deux seuls contacts qu’il y a eut entre nous on étaient une baffe la première fois qu’il a essayer de m’embrasser et un coup de genou entre les jambes la seconde fois !Je te jures .
U la serrant à son tour – Tu me le promet ?
Y – Bien sur , tu me vois te faire ça à toi ?
U – Non excuse moi mais je me suis un peu agacé pendant le repas j’aime pas parler de l’année qu l’on viens de passer loin l’un de l’autre ça me rappel de mauvais souvenirs .Tu sais j’ai beaucoup souffert de ton absence à mes cotés ! Alors quand ce blaireau c’est pointé et à commencé à te parler ça ma foutue en rogne !
Y lui confia – Je me suis bien aperçu que tu t’agaçais durant le repas tu avais cet air un peu grognon que j’aime tant !
U souriant – Alors comme ça tu aimes mon air grognon ?
O qui les avait rejoins en compagnie du couple de génie en voyant que les deux amoureux s’étaient calmés - Bon les amoureux on va le faire ce tour du proprio ,je vous rappel qu’ici on peut sortir un peu plus tard si on a pas cour le lendemain alors autant en profiter.
U juste après avoir embrassé de nouveau son ange – Allons –y ! En plus on pourra tous surveiller Einstein , a quatre on devrait pouvoir l’empêcher de faire des bêtises.
J un peu surpris par la remarque de son ami – Comme quoi ?
Y ayant deviné où Ulrich voulait en venir – Je sais pas moi comme activer tout les super-ordinateur qu’il trouve dans une usine désaffectée ! »

Les cinq lycéens rirent aux éclats avec cependant un léger goût amer . Repenser à leurs aventures contre Xana même finies laissait toujours comme un sentiments d’inachevé en chacun d’eux.

A suivre



Le lendemain matin Yumi se réveilla doucement mais avec une certaine appréhension ,elle redoutait en effet de se retrouver chez elle. Elle avait peur que cette journée en compagnie de ses amis ne soit en fait qu’un de ses rêves comme elle en faisait régulièrement depuis qu’elle avait du les quitter . Elle se décida finalement à ouvrir les yeux ,et elle ne pu retenir un sourire en voyant qu’elle était belle et bien à l’internat e que la tête rose qui dépassé de la couverture du lit voisin au sien était bien celle de son amie. Elle se leva dès que sa compagne de chambre émergea de son sommeil. Elle allèrent se lavaient assez tôt , une habitude qu’Aelita avait prise depuis ses années d’internat à Kadic à cause de Sisi qui restait toujours des heures dans la salle de bain des filles, puis elles rejoignirent les garçons qui les attendaient en bas des dortoirs pour aller prendre le petit déjeuner.
« O – Non ,mais je suis sérieux là ! Si le petit déjeuné est pas bon je quitte ce lycée .
Y arrivant et sautant littéralement dans les bras d’Ulrich – Coucou vous allez bien ? (puis se tournant vers son amoureux et l’embrassa) Tu as bien dormis ?
U serrant la jeune fille dans ses bras – Maintenant que je t’ai retrouvé je ne peux que bien dormir.
A embrassant Jérémie – Et toi tu as bien dormis ?
J - En fait j’ai essayer de dormir sans boule quies ,mais au bout d’une heure de ronflement de Odd j’ai abandonné et je les ai mise après cela j’ai bien dormi !
O un peu vexé – Mais non je ne ronfle pas et puis je veux pas vous presser mais j’ai une évaluation à faire moi alors on avance .
Y regardant Odd bizarrement – Une évaluation ?Mais c’est quoi cette histoire ?
U avec un air un peu désespéré – Monsieur à décidé que si le petit déjeuné ne lui convenait pas ici il changerait de Lycée .
O prenant un ton faussement scientifique – Oui car de récentes études on montrée que le petit déjeuné était le repas le plus important de la journée ,alors il me faut un petit déjeuné digne de moi . »

Ils se dirigèrent vers le réfectoire en riant aux éclats. Cette fois Ulrich et Yumi passèrent devant Odd, afin de ne pas rester coincer derrière ce dernier lorsqu’il se sert généreusement de nourriture, ils s’installèrent sur la table où le second couple avait posé leur plateau. Odd les rejoins avec un grand sourire et posa son plateau bien remplit en face d’Ulrich .Ce dernier observa le contenu du petit déjeuné de son compagnon de chambre et déclara

« U – Je vous jure il est pas possible ! Ca va pas faire deux jours que l’on est dans ce lycée que déjà monsieur commence à dévaliser le réfectoire .
O regardant son plateau puis ses amis d’un air surprit – Ben quoi pour tu dis ça j’ai juste pris le minimum pour tenir jusqu’à midi moi .
A souriant comme toujours – En tout cas on se demande vraiment ou tu met tout cela vu comme tu es maigri….( voyant Odd la dévisager ) svelte !
J prenant un air presque sérieux – Je commence à vraiment penser que Odd pourrait faire avancer la science ,s’il laissait les scientifiques observer son appareil digestif .On a rarement l’occasion d’avoir un trou noir en guise d’estomac.
U se tournant vers son ange – Alors Yumi la vie d’interne tu en penses quoi ?
Y –Pour l’instant c’est pas mal ,surtout qu’on n’a pas encore commencer les cours et qu’on peut faire ce que l’on veut sans avoir ses parents sur le dos . Au fait aujourd’hui vous voulait faire quoi ? Les cours ne commencent que demain ,on pourrait aller faire un tour dans les environs ,voir comment est la ville et tout .
A – Moi je suis partante !
J –Idem .
O la bouche pleine de croissant –Cran Quron me laisse mancrer je cruis d’accord !
U – Bon alors si j’ai bien réussit à décoder monsieur ventre sur patte l’idée est acceptée avec l’unanimité . Mais on va devoir aller prévenir l’administration car on va pas se faire remarquer dès le second jours ,et puis je pense que l’on est assez sortir en douce pour toute notre vie .
J –Pas la peine vu que c’est encore une journée pour accueillir les internes on doit juste prévenir le surveillent qu’on veut sortir pour qu’il nous note et que l’on retourne le voir en revenant .
Y – Dis moi Einstein comment tu sais ça ?
A – Ben en fait hier matin avant que vous n’arriviez on a lu le règlement avant de le signer .
O avalant son dernier croissant– Un règlement à signer ??
U complètement désespéré par l’ignorance de son ami – T’as pas vu que tu avez signé un gros tas de feuille ?
O – Si mais bon tu sais moi je signe là ou on me dis de signer.
Y se moquant gentiment du blondinet- Il faut bien qu’il s’entraîne à signer des autographes pour quand il sera célèbre alors il signe vite sans lire ! »

Ils prirent ensuite la direction des dortoirs afin de récupérer leurs affaires pour aller faire leur promenade en ville. Une fois cela fait ils allèrent demander au surveillant la permission de quitter l’enceinte du lycée .

« Y – Au fait Aelita vous savait à quoi il ressemble ?
A réfléchissant – En fait non , on l’a pas encore croisé on a vu l’infirmière ,le conseiller d’orientation, le proviseur ….
O – Vous avez vu tout ça ?
J- Ben on ai arrivé assez tôt donc ils étaient tous regroupé et réglaient les derniers détails avant l’arrivée du flots d’interne .
U – En tout cas je sais pas vous mais je sens que je vais regretter un peu ce bon vieux Jim.
O –Moi personnellement je me demande à quoi il ressemble .Je sais pas pourquoi mais je sens que ça doit être soit un vieux super strict, avec des petites lunettes, droit comme un i ,ou une grosse vieille pas aimable qui va nous empêcher de faire ce que l’on veux !
Inconnu n° 1 derrière eux- Tu entends ça tu est une’ grosse vieille’ , c’est pas moi qui le dit la vérité sort de la bouche des enfants !
Inconnue n° 2 pouffant de rire - Moi au moins je suis pas ‘super strict’ . »

En entendant les inconnus les cinq lycéens s’étaient figés , puis ils se retournèrent doucement pour voir à qui appartenaient ces voix . Ils virent alors un étrange couple de jeune gens , en effet la fille était assez grande et svelte ,les cheveux blonds ,les yeux verts cachés derrière des lunettes ,elle paraissait assez sérieuse ,mais pourtant inspirée de la sympathie .Le garçon quand à lui était pour ainsi dire original .Il avait de cheveux noir en brosse ,les yeux noirs ,et un piercing au dessus de l’œil gauche ( en fait c’est trois petite boule d’argent pincées dans la peau ) ,il était un peu plus grand que la fille qui l’accompagnait et portait un jean noir avec un tee-shirt rouge a mange longue par-dessus lequel il avait miss un tee-shirt noir avec tête de mort dessus. Odd et ses amis était sans voix ,il restaient là à fixer des yeux l’étrange combinaison de surveillant qui se tenait juste sous leur yeux . Au bout d’un moment le jeune homme se présenta .

« Inconnu n°1 – Je me présente je m’appelle Bob Gouyer ,je suis le surveillant général du dortoir des garçons .Mais bon vous pouvez m’appeler Bob .
Inconnue n°2 donnant un coup de coude dans les cotes à son collègue – Non mais tu veux pas être sérieux 30 secondes ,je sais pas moi tu pourrai d’abord leur demander de t’appeler Mr Gouyer . (puis se tournant vers Yumi et les autres ) Je me présente je suis la surveillante générale de l’étage des filles
,je m’appelle Catherine Yolander !
Bob – Mais vous pouvez l’appeler Cathy ou Cat ou encore Cathounette ou encore …..
Cat donnant un coup derrière la tête de l’excentrique et voyant les lycéens sourirent sourit a son tour – Vous étiez en train de nous chercher ? Je suppose que c’est pour demander l’autorisation sortir en ville.
Y – Oui, on est arrivé hier et vu qu’on s’est déjà installé on voudrait allez visiter les alentours.
Cat – Ben il n’y a pas de problème j’aurai juste besoin que vous me montriez l’autorisation signée de vos parents et que vous me donniez vos noms et vos numéro de chambre.
A montrant le papier que Jérémie avait signé à la place de Franc Hopper comme tout ce qui concernait son inscription - Je m’appelle Aelita Hopper ,chambre 52 .
J – Jérémie Belpois ,chambre 153 .
Cat notant les noms sur une feuilles – Tiens vous deux je crois que je vous ai en section informatique non ?
Bob se frottant toujours l’arrière de la tête – Attend tu vas pas me dire que tu as déjà appris la liste de tes élèves ??
Cat – Ben si je savais pas quoi faire hier soir !
Bob souriant –Il fallait venir me voir on aurait …Aie !!
Cat qui venait d’écraser le pied du garçon – Bon en fait je serai votre professeur d’option en informatique et lui il s’occupe de la musique et de la section arts martiaux !
O amusé de la situation –Alors vous êtes prof ? Pourquoi il fait deux cours ?
Bob se massant maintenant le pied – Ben en fait ,j’ai pas vraiment le profil du surveillant général idéal alors pour être embauché j’ai du proposer de faire deux options .
Cat –Dis plutôt que tu as fais de l’œil à la personne qui ta fais passer l’entretien espèce de gigolo…(puis s’apercevant qu’elle avait dit ce qu’elle pensait à voix haute et devant les enfants elle essaya de reprendre un air sérieux et demanda à Yumi) Bon excusez ,reprenons toi tu t’appelles comment ?
Y se retenant de ne pas éclater de rire- Je suis Yumi Ishiyama chambre 52 et voici mon autorisation .
U ouvrant son porte-feuille et montrant le papier – Je m’appelle Ulrich Stern chambre 153 avec Jérémie et Odd.
Bob pendant que la surveillante noté le nom d’Ulrich et vérifié le torchon de Odd qui lui faisait office d’autorisation –Stern Stern……ça me dit quelque chose ….tu fais quoi comme option ?
U – Ben option sport ,art martial ..
Bob se tapant le poings dans la main – Mais bien sur tu fais pentchak-silat non ?
U un peu surpris – Euh oui .
Cat beaucoup surprise- Me dis pas que tu as appris la liste de tes élèves je te croirai pas .
Bob - Bien sur que non je suis pas fou moi. J’ai juste lu qui faisait pentchak-silat vite fais vu que j’en ai fais pendant un bout de temps alors quand on ma dit qu’il y avait des élèves qui en faisaient ici j’ai voulu voir les noms .
Cat – Et tu les as retenu ?
Bob -… En fait il sont 5 je crois donc …
Cat désespérée- Bon ben je crois que je vous ai tous ,alors il faut que vous soyez de retour avant le repas du soir ,car après on fera une inspection des chambres voir si vous avez rien amené d’interdit .
O à lui –même - Aie Kiwi !
U voyant le malaise de son ami – D’accord et merci ,de toute manière il faut que l’on nourrisse Odd ce soir alors on sera là avant le repas .
O sortant de ses pensées – Au mais vous allez arrêter avec mon estomac ?
J taquinant le blondinet– Ben en fait c’est ce que l’on voudrait bien arriver à faire :arrêter ton estomac.
Y coupant court à la discussion ,et s’adressant aux surveillants – Merci on peut y aller ?
Cat –Oui tout est en ordre ,bonne après-midi !
Bob regardant le groupe s’éloigner – Ils m’ont l’air sympathique ceux –là !Une sacré bande de copain sans doute. Ca rappelle la bonne époque ,les années de lycée et tout ça !
Cat – Oui c’est vrai que eux ils m’ont l’air bien ,pas comme les quatre autres de tout à l’heure .Tu sais le petit groupe de trois gars et une fille .
Bob – A les trois zigotos du club de karaté et la petite qui fait de la musique ?Comment il s’appelle déjà le plus teigneux ….
Cat consultant sa liste – Hugo Varez ,je crois .Et la petite c’est sa sœur Marie .
Bon – Bon c’est pas tout mais on fait quoi maintenant ? J’ai bien envie d’aller faire un tour en ville moi ,repérer les bars , discothèques et … »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que sa collègue l’avait attrapé par le col et commencé à le traîner en direction de l’administration où les attendaient sans doute un groupe d’interne à qui il faudrait faire la visite des installations . Pendant ce temps Aelita et les anciens Lyoko guerriers sortaient du lycée en commentant le couple d’excentrique qui allait être leur surveillant durant l’année .



A midi ,Yumi et ses amis s’arrêtèrent dans un fast-food pour manger, en effet exceptionnellement ils n’étaient pas obligé de manger dans le lycée, vu que le réfectoire de ce dernier aller devoir accueillir les parents des nouveaux internes pour un buffet. Encore une fois Odd fut le dernier à poser son plateau sur la table et comme d’habitude c’est lui qui avait pris le plus à manger .Pendant qu’il avait pris sa commande ses amis ,déjà servis ,avaient entamé une nouvelle discussion sur le nouveau lycée ,les nouveaux élèves ,les nouveaux surveillant , la nouvelle ville ….. bref sur leur nouvelle vie qui s’ouvrait devant eux.

« Y ouvrant la boîte dans laquelle se trouvait sa salade – En tout cas ce matin j’ai vu quelque magasins qui m’avaient l’air sympa .
U se décalant vers Yumi pour que Odd puisse s’asseoir – Oui ,y a des boutiques de sport où j’irai bien faire un tour .
J prenant son sandwich en main – Il y a aussi une boutique d’ordinateur juste à coté du lycée comme ça si j’ai besoin de mémoire pour mon ordinateur j’aurai pas à les commander par Internet ,les faire envoyer chez moi puis à l’internat par mes parents ,ce sera bien plus court .
A regardant Yumi d’un air amusé – Et après on dit que c’est les filles qui ne pensent qu’à faire du shoping , mais c’est deux là on déjà repéré les magasins où ils vont aller faire leurs emplettes .
U un peu vexé – Mais non j’ai juste remarqué qu’il y avait plein de magasins à proximité du lycée ,dont un ou deux de sport .
O à Aelita en rigolant – Fais attention à ce que tu dis tu vas encore nous le rendre grognon , et après c’est qui qui doit se le coltiner dans la chambre ? C’est moi ! Remarque cette année je serai plus seul ,il y aura aussi Jérémie pour m’assister dans cette lourde tache .
Y se collant contre son chéri – C’est pas grave moi j’aime bien quand il est un peu grognon ça fait parti de son charme .
J s’essuyant la bouche pleine de sauce – Tu dis ça maintenant mais j’ai souvenir d’une Yumi qui devenait aussi très grognon dès que monsieur commençait à faire la tête .
U voyant que Odd n’avait pas encore commencé à manger – Odd t’es malade ? Ca va faire 2 minutes que tu as posé ton plateau sur la table et tu n’a toujours pas entamé .
A se tournant vers le blondinet – C’est vrai ça ! Pourtant d’habitude quand tu prends des hamburgers c’est à peine si ton plateau à le temps de toucher la table que tu en as avalé la moitié.
U heureux d’avoir réussit à changer de sujet – Laisse moi deviné tu es tracassé par cette histoire de contrôle des chambre à cause de Kiwi.
O – Oui ,surtout que c’est pas Jim qui va faire l’inspection donc ça va pas être un petit coup d’œil dans la chambre pour voir si c’est à peut près ranger .
A essayant de réconforter son ami – Mais bon c’est monsieur Gouyer qui va faire votre chambre vu qu’il est chargé de votre étage ,il a pas l’air méchant .
Y souriant en repensant à leur rencontre avec les deux surveillants – D’après ce que l’on à vu ,ça ne m’étonnerai pas que votre inspection soit très sommaire.
J –En plus à mon avis, il va à peine rentrer dans la chambre .
U – En plus quand on le voit on dirai plus un lycéen qu’un surveillent . Je suis sur que il devrait se punir lui-même s’il inspecter sa chambre .
O ayant retrouvé le moral grâce à ses amis ,commença son repas – En tout cas j’espère qu’il sera aussi cool toute l’année.
Y –regardant le blondinet se goinfrer à toute allure – En tout cas j’espère que l’on sera dans la même classe .
U désignant Odd de la tête – En tout cas avec monsieur trois estomacs on va devoir travailler dur cette année ,vu que finalement on a encore un tas de matière rasoirs et soporifiques.
O finissant d’avaler son second sandwich - En tout cas j’espère que l’on aura pas droit à une autre madame Hertz..
U – C’est vrai qu’elle ne nous aimez pas vraiment toi et moi.
A – Enfin toi Ulrich l’année dernière t’a pas trop embêté .
O entre deux frites – Je revois encore sa tête lorsqu’elle t’as rendu le premier devoir .
Y rigolant – Tu m’étonne s’il à réussit à passer de 6 à 13 en deux mois de vacances ,elle n’a pas du en revenir .
U prenant un faux air vexé - J’ai l’impression que tu parle de moi comme si j’étais un cancre.
Y juste avant d’embrasser le beau brun- Mais tu es le plus séduisant des cancres que je connais !
O – A non !Je vous rappelle que l’on est dans un lieu public alors ne vous sautait pas dessus.( puis se tournant vers Aelita et Jérémie qui s’enlaçaient ) Et c’est pareil pour vous .Surveiller deux couples d’adolescents c’est déjà assez dur comme ça ,alors ne me rajoutait des bébés à changer !
A ,J ,Y et U – ODD !!!
O tout sourire – Apparemment je viens de trouver un sujet sensible . »

L’après-midi se déroula dans la bonne humeur ,le petit groupe se balada de magasins en magasins repérant les lieux qui seraient propices à de futurs emplettes ,ou à des sorties . Ils rentrèrent assez tôt au lycée pour permettre à Odd d’installer Kiwi à l’abris des regards indiscrets . Le jeune homme venait juste de finir quand son estomac se mit à gronder ,signe qu’il était l’heure d’aller manger ,ils prirent donc la direction du réfectoire après avoir récupéré Aelita et Yumi qui se reposaient un peu dans leur chambre . Une fois installés à une table il commencèrent le repas .
Y regardant le plateau de Odd – Apparemment tu as dû trouver une superbe cachette pour Kiwi car tu as retrouvé tout ton appétit .
O- Ben en fait c’est que j’ai rien mangé à midi moi !
U souriant – Voyons Yumi tu as bien vu qu’il n’avait presque rien engloutit que trois sandwich ,deux potions de frites et fini non cinq desserts ! Avec ça il peut à peine tenir quatre heures !
O souriant –C’est pas de ma faute si j’ai besoin de beaucoup d’énergie cette aprem . Il a fallut faire le trajet à pied et puis j’ai du réfléchir a une bonne cachette pour Kiwi .
J rigolant – Vous auriez du le voir en train de tourner en rond dans la chambre comme un lion dans sa cage .
U portant à ses lèvres son verre d’eau – Surtout quand on connaît le résultat !
A intriguée – Alors finalement tu l’as installé où Kiwi ?
O fière de sa cachette - Ben finalement je suis revenu au bonne vieille cachette dans le grand tiroir de mon armoire , mais attention je lui ai fait une tanière de choix !
U reposant son verre discrètement à Yumi – Ce tiroir va bientôt être rebaptisé le tiroir de la mort ,car en général Kiwi s’amuse à piquer les chaussettes de Odd . Eh oui il s’agit d’un chien courageux ….. à moins qu’il n’est aucun flair .
Y éclatant de rire – A ce stade c’est même plus du courage mais du suicide .
O alerté par le fou rire de Yumi -On peux savoir ce qui vous fais rire tout les deux ?
H – Oui c’est vrai mon petit glaçon qu’est ce qui te fais rire comme ça ?
U relevant la tête ,et voyant, juste derrière Odd , Hugo accompagné de deux autres garçons ( qui se ressemblaient comme deux goutte d’eau ) et d’une fille qui paraissait elle réservée – Oh non pas encore lui !
Y sur un ton un peu colérique – Qu’est ce que tu veux Hugo ? Tu veux pas aller embêter d’autre personnes ? (Puis regardant les deux garçons ) Vous aussi vous êtes là ?
H ne faisant pas vraiment attention à la remarque de Yumi – En fait je viens pas te voir toi ,je voudrais juste savoir lequel d’entre vous s’appelle Stern .
U un peu surprit - C’est moi pourquoi ?
H ricanant – Parfait je pouvais pas tomber sur mieux.
O agacé par le ricanement – Si c’est tout ce que tu voulais savoir toi et Tic et tac vous pouvais partir .
H jetant un regard de mépris à Odd – Bon , Fabien , Damien ,Marie on y a va !
Marie restant un peu après que les trois garçons se soient éloignés – Veuillez excuser l’attitude de mon frère .
H de l’autre bout de la salle – Marie tu viens !
J à Odd sitôt la jeune fille partie- Tic et Tac ? T’as rien trouver de mieux que des noms écureuils !
O souriant de nouveaux- Je sais pas j’ai eu l’impression qu’ils avaient des noisettes à la place du cerveaux !
A –Odd ne les jugent pas avant de les connaître ils n’ont même pas parlé !
J – Yumi ,tu avais l’air de les connaître eux aussi, ils sont comment ?
Y – Ben la description faites par Odd est on ne peut plus exacte .Moi je les appelais Dupond et Dupond.
O prenant un air plus doux – Et la fille tu la connais ?
Y – Non ! Mais je me demande pourquoi il te cherchait Ulrich.
U l’air un peu grognon ,il n’avait vraiment pas apprécié le fait qu’Hugo appelle Yumi SON petit glaçon et se serait jeté sur lui si il avait encore adressé la parole à sa douce japonaise – Je sais pas mais je sens que je vais finir par l’étriper lui !
O riant de la jalousie de son ami – Alors je croyais que l’une des bases du pentchak-silat était la maîtrise de soi !
U se détendant à ces mots –Tu sais je devrais aussi être capable de faire attraction d’une gêne et arriver à rester concentré et pourtant à chaque fois que tu enlève tes chaussures je suis au bord de l’évanouissement !
O prenant un air sérieux – C’est par ce que tu n’as pas un niveau de concentration assez élevé .
A – Ou c’est que c’est que le niveau de toxicité de tes odeurs de pieds est trop élevé ! »

Ce qui déclencha l’hilarité générale .Cependant deux des garçons avaient l’esprit occupé depuis le départ du quatuor !



Une fois le dîner dégusté , ou englouti pour Odd , chacun regagna sa chambre , pour attendre l’inspection , l’esprit plus ou moins tranquille. Les garçons raccompagnèrent les filles jusqu’à leur porte et trouvèrent en chemin la surveillante .

« Cat un bloc note et un stylo à ma main – Euh Yumi Ishiyama et Aelita Hopper c’est bien cela ?
A souriante comme toujours – Oui c’est nous !
Cat un peu soulagée de ne pas s’être trompée – Je vais commencer inspecter votre chambre car vous êtes arrivé là hier donc vous avez eu le temps de tout ranger .
O discrètement à Ulrich – On va devoir se dépêcher de monter nous aussi ,car on risque de passer en premier à la fouille nous aussi !
Cat qui avait tout entendue – Je pense que vous avez largement le temps , car je suis passer tout à l’heure devant la chambre de l’autre zouave et il dormait à poing fermé... (s’arrêtant en s’apercevant qu’elle s’était encore laissée aller )
J souriant discrètement – En tout cas s’il est comme Jim notre inspection de se fera que demain ,voir pas du tout !
Cat souriant est s’adressant aux trois garçons – Sachez ,messieurs , que l’inspection des chambres n’est pas faites pour les filles ,qui en générales n’amènent rien de suspect mais plutôt pour les garçons en pleine adolescence . En plus je vais pas fouiller , je vais à peine regarder si c’est bien rangé ,car je dois aller réparer le réseau du lycée qui a buggé hier matin .
U qui depuis ses années de collège avait appris à appliquer une équation presque toujours vérifié : informatique ou électricité + problème = XANA – Pourquoi qu’est- ce qu’il s’est passé ?
Cat un peu surprise par le ton sérieux que venait de prendre le jeune garçon qui lui avait paru si discret- Ben en fait c’est un problème dans le fichier des élèves, résultats aujourd’hui les inscription ont été faite sur des vieux dossiers ,et moi je dois réparer le réseau se soir !
J reculant au fur et à mesure que le surveillante parler – Bon ben je crois que l’on devrais aller à notre chambre nous ! Bonne nuit ! (puis il prit la direction des escaliers)
U rattrapant Jérémie après avoir dit bonne nuit aux filles – Dis moi Einstein tu pense pas que c’est XANA ?
O entrant dans la chambre des garçons – Mais non c’est pas possible XANA est dans le supercalculateur et ce dernier est incomplet. En plus les différentes pièces sont enfermées dans un boîte fermée par cinq clefs ,je te rappel !
U souriant – Bon Odd on se souviens que l’idée des cinq clefs c’est toi qui la eu tu compte nous refaire toute l’histoire à chaque fois ?
J éclatant de rire en revoyant Odd faire le fière comme s’il venait de découvrir tous les secret de la fusion à froid- Non Ulrich rassure toi XANA n’y est pour rien ! C’est moi qui ai du abîmer des données quand j’ai falsifier le dossier d’Aelita hier c’est tout .
O faisant les gros yeux – Toi ,Einstein , tu tromper ? Non pas possible !
U – Euh j’ai le souvenir d’une marabounta , d’un pouvoir de téléportation , d’un transfert direct sur le cinquième territoire ,de …
J préférant couper Ulrich – C’est bon on va pas revenir surtout ces petites erreurs ! Et puis pour une fois c’est pas de ma faute !
U un peu sceptique – Comment ça pas ta faute ?
O se tournant vers Ulrich– Einstein laisse moi lui expliquer ! A mon avis mon petit Ulrich ,il y a de l’Aelita dans l’air . Je pense qu’elle a du passer juste devant lui en petite tenue au moment ou il hacker le serveur et …
J lançant un oreiller dans la tête du blondinet pour le faire taire- Non mais t’a pas bientôt fini avec tes histoires ?
U solidaire avec son camarade à lunette – C’est bizarre mais tout à l’heure tu faisais moins l’imbécile devant la sœur de l’autre imbécile au réfectoire. Comment elle s’appelle déjà ?
J heureux de pouvoir faire enrager Odd pour une fois - Je crois que c’est Marie son prénom.
O rougissant un peu – Mais qu’est ce que vous imaginait encore ? Bon c’est vrai qu’elle est mignonne….. et puis … »

Odd n’eut pas le temps de finir sa phrase que quelqu’un frappait à la porte . Ulrich se leva et alla ouvrir la porte s’attendant ce que le visiteur soit le surveillant . Il fut surprit en voyant apparaître sur le seuil de la chambre un garçon un peu plus petit que lui, les cheveux courts roux ,avec des lunettes sur le nez . Le garçon ne s’attendait sûrement pas à tomber sur l’ancien samouraï virtuel ,car il vérifia le numéro de la porte avant de se mettre à parler.

« Garçon roux visiblement un peu intimidé – Excuse –moi mais est ce que Jérémie est là ?
J ayant reconnu la voix du jeune homme passa sa tête au dessus de l’épaule d’Ulrich de manière à ce que le visiteur le voit – Oui je suis là Emmanuel. Tu veux me parler, je t’en pris entre . Je te présente Ulrich Stern et le maigrichon là–bas c’est Odd .
O lançant l’oreiller dans la tête de Jérémie – Je suis pas maigrichon mais svelte !
J remettant ses lunettes en place- Tu voulais me demander quoi en fait ?
E – En fait je voulais juste savoir si le surveillant général avais déjà fait sa tournée d’inspection chez vous.
U repensant à ce qu’avait dit Mlle Yolander – Non il n’est pas encore passé ,d’après ce que l’autre surveillante à dit il doit être en train de roupiller dans sa chambre.
E – Ben merci au revoir .
J regardant le lycéen partir – Je l’ai rencontré hier on a parlé un peu ordinateur avec Aelita et lui ,il est sympa mais il m’a l’air un peu timide.
O souriant – Oui il me fait penser à toi la première fois que je t’ai vu . Un garçon intelligent ,passionné par les études , bref un intello .
J – Attend je suis si ….
U finissant la phrase- coincé ? Avant oui ! Mais bon tu paraît plus comment dire cool maintenant c’est vrai que qu’en on y pense tu as vachement changé .
O – C’est l’effet Aelita , et puis faut dire que depuis que XANA est out tu es plus détendu !
J souriant et sur un ton ironique– Je me demande bien pourquoi j’étais stressé .C’est vrai devoir surveiller qu’un programme informatique maléfique ne détruise pas la Terre tout en cherchant le moyen de matérialiser une jeune fille coincée dans un monde virtuel , c’est plutôt relaxant comme vie . Remarque je suis pas le seul à avoir changer ( regards vers Ulrich) toi aussi .
U – Comment ça j’ai changé ?
J – Ben la première fois que je t’ai vu tu faisais un peu comment dire …froid !
O – Pour une fois Einstein je ne suis pas d’accord avec toi ! Ulrich n’a pas changer ,c’est juste que sa personnalité varie selon des critères bien précis.
U souriant comme à chaque fois que Odd se lançait dans un raisonnement pseudo-scientifique - Vas y expose nous ta théorie .
O prenant un air sérieux- En fait l’humeur de monsieur Stern ici présent varie avec la distance entre lui et sa Yumi ,plus elle est proche plus il est de bonne humeur et vice versa ,mais aussi d’un second paramètre qui est la présence à proximité de cette dernière d’un concurrent du style William ou encore cet Hugo ,mais là c’est l’inverse plus la distance est grande meilleur est son caractère.
U un peu désespéré- En tous cas une chose est sur Odd tu n’a pas changé toi. Tes blagues sont toujours aussi pourries !
O – Mais non c’est que vous ne comprenaient pas mon génie humoristique !
J – Au même titre que les profs ne comprennent pas ton génie mathématique et physique ! »

A ces mots une nouvelle bataille d’oreillers se déclencha sous l’œil à moitié endormis de Kiwi qui était à moitié caché sous le blouson de Odd sur le 4ème lit. Le combat dura une quinzaine de minutes ,après lesquelles quelqu’un frappa à la porte . Par précaution Odd pris Kiwi et le plaça dans le tiroir aménagé en lui recommandant de continuer a dormir. Ce fut Jérémie qui ouvrit la porte et cette fois il s’agissait vraiment du surveillant qui venait faire son inspection.

« Bob les cheveux en pétard et les yeux à moitiés fermés- Bon ben comme prévenu je viens faire une rapide inspection des chambres .
J ouvrant en grand la porte de la chambre – Pas de problème Monsieur Gouyer .
Bob entrant – J’ai déjà dit que vous pouviez m’appeler Bob ! (puis regardant l’état de la chambre ) J’en connais qui on pas perdu de temps pour faire une bataille de polochon .Vous êtes que tout les trois apparemment, t’en mieux vous ferai peu être moins de bruit. Alors inspection ,avez –vous amené quelque chose d’interdit ici ,comme une arme à feu , de la drogue, des revues cochonnes …
O avec une grand sourire- Non rien de tout cela !
Bob – Dommage j’aurai rien à confisquer alors ….je plaisante je vous rassure. Bon alors c’est bon pour cette chambre !
U un peu surprit- Et c’est tout vous allez pas tout fouiller ?
Bob baillant – Ben normalement si mais bon il est tard , en plus ça voudrais dire que je devrai vérifier le contenu de votre ordinateur voir s’il n’y a pas de fichiers à ‘ caractère sexuels’ dedans . En plus vous avez la chambre la plus grande alors je vais pas passer toute ma soirée à tout mettre en l’air ce que vous avez rangé ….ou essayé. A oui sinon faut que vous me signait cette feuille pour vérifier vos options à cause d’un problème informatique qui va occuper notre chère Cat toute la nuit.
O prenant la feuille que lui tendait le surveillant remarquant que ce dernier souriait en pensant à sa collègue qui n’allait sûrement pas beaucoup dormir cette nuit.- Alors voyons Musique et Art ….Della Robbia Odd voilà ….. tiens il y a aussi une Marie Varez qui a signé.
Bob – Oui on l’a croisé avec son frère juste avant d’aller au réfectoire donc elle a déjà pointé.
J prenant la liste correspondant à la section informatique tentant celle sur le sport à Ulrich – Alors Belpois Jérémie voilà c’est fait …..tiens Aelita l’a pas signée je la marque coche pour elle ?
Bob baillant encore une fois- Non c’est pas la peine Cat a une photocopie et s’occupe des filles.
U tendant le feuille signée au surveillant avec un sourire aux lèvres- Tenez ,j’ai signé !
Bob sortant de la pièce – Bon alors bonne nuit éteigniez pas trop tard car demain vous devez vous lever tôt pour assister au magnifique discours du proviseur ,et faudrait pas que l’on soit trop nombreux à l’endormir pendant ça ferait suspect. Au fait demain après –midi vous n’aurez qu’un seul cour et se sera votre option donc pour toi Ulrich prépare ton sac de sport.
O fermant la porte derrière Bob – Trop génial Bob on va se marrer cette année je sens. Une chose de sur c’est pas comme Jim on va pas avoir droit au réveille au clairon !
J – Comme si le clairon pouvais réussir à te réveiller mon cher Odd . En tout cas on n’avait pas besoin de stresser pour l’inspection finalement. Mais dit moi Ulrich Pourquoi tu souris comme ça ?
U avec toujours le même sourire aux lèvres – Au pour rien faut pas vous inquiéter. »

Odd haussa les épaule et commença se préparer pour aller se coucher ,Jérémie quand à lui se mit sur son ordinateur pour vérifier qu’il n’avait pas commis d’autre erreur en traficotant les fichiers la veille .Ulrich quand à lui repensa, en souriant de plus belle, aux noms qui avait lu sur sa liste et notamment un : Hugo Varez .



Yumi se réveilla en douceur ,émergeant d’un doux rêve dans lequel elle et Ulrich étaient seul sur une île déserte, elle tourna la tête vers Aelita et vit celle-ci faire de même au même moment ,ce qui déclencha une petite crise de rire dans la chambre. Les deux filles se levèrent et allèrent se préparer afin de pouvoir prendre leur petit déjeuné sans avoir à se presser. Malheureusement pour elles dans la chambres des garçons une irréductible dormeur résistait aux assauts visant à le réveiller .

« J un peu désespéré se tournant vers Ulrich- Dis moi comment tu faisais pour le réveiller à Kadic , parce que là je sens qu’il est partit pour hiberner .
U – Je veux bien t’aider à le réveiller aujourd’hui mais après on s’en occupe un jour sur deux ,chacun à notre tour ! Alors je te donne des conseils le tout et de bien l’écouter quand il dort.
J vraiment désespéré – Me dis pas qu’il va falloir l’écouter ronfler toute la nuit pour savoir comment le réveiller ?
U- Non rassures-toi c’est pas la peine il suffit juste de deviner à quoi il rêve et après rentrer dans son jeu.
J souriant- Si tu as fais ça tout les matins quand il partageait ta chambre au collège je comprends pourquoi les matins tu étais grognon ! »

Ulrich s’apprêtait à lui rétorquer qu’il n’était pas grognon quand quelqu’un frappa à la porte. Jérémie l’ouvrit et fut surprit de tomber sur Bob ,ce dernier avait l’air plus réveillé que la veille .
« Bob passant la tête par la porte- Je viens juste m’assurer que vous êtes réveillé car je viens de passer vite fais à l’étage des filles et y en a déjà qui sont prêtes pour aller prendre leur petit déjeuné alors je voudrais éviter de faire mauvaise impression en ramenant tout les garçons à la bourre .
J – Moi et Ulrich on attends juste que Odd se réveille pour aller prendre notre douche.
Bob écoutant les ronflements du blondinet- Vous avez réussit à dormir avec lui dans la chambre ?
U montrant d’un geste de la tête les boules quies sur sa table de nuit – On avait déjà prévu le coup ,par contre c’est plus dur de le réveiller.
Bob – Vous avez bine un lit en rab dans la chambre ,alors attendait je reviens !
U regardant Jérémie un peu inquiet – Tu crois qu’il va nous mettre un nouveau compagnon de chambre ? Ca risque d’être galère avec Kiwi si on n’est plus tout les trois .
J – Non je pense pas il reste encore des chambres vides à l’étage .De toute façon on va vite savoir ce qu’il nous prépare je l’entends qui reviens.
Bob rentrant dans la pièce avec quelque chose caché derrière lui – Bon ça reste entre nous et vous amusait pas à refaire ça, je suis un adulte moi .
U apercevant ce que tenait le surveillant à la main – Vous n’allez quand même pas ….
Bob – Je vais me gêner . »

A ces mot le jeune homme ôta la couverture qui couvrait le garçon à la mèche violette et lui versa dessus un verre d’eau froide. L’effet fut immédiat ,Odd se leva d’un bond trempé en hurlant comme s’il venait de voir le un fantôme . Le surveillant voyant que le lycéen était maintenant levé sortit de la chambre et se dirigea vers la suivante en éclatant de rire.

« J encore sous le choc – Et en plus il ose dire que c’est un adulte ! En tout cas sa méthode est efficace.
U écroulé de rire depuis le bond de son compagnon de chambre mais essayant de reprendre son souffle – Bon maintenant que l’on est tous debout on pourrait peut être allez prendre notre douche.
O cherchant à comprendre ce qui lui était arrivé – Hein non mais…. C’est quoi cette histoire ??
J prenant ses affaires de toilettes – C’est rien ,mais dépêche toi de prendre ta serviette si tu veux qu’il reste quelque chose à manger pour le petit déjeuné .
U suivant Jérémie en direction des douches- En tout cas je pense que demain se sera un peu plus simple de le réveiller .
J commençant à ôter le haut de son pyjama – En tout cas je n’arrive toujours pas à croire qu’il ai fait ça ! Il est sensé nous surveiller et pas le contraire, mais bon l’année va sûrement être plus cool qu’avec Jim .
U remarquant que son ami avait autour du cou une très fine chaîne au bout de laquelle se trouvait comme pendentif une clef – C’est ce que je pense ?
J regardant ce que l’objet de la demande – Oui c’est ma clé de la boîte de XANA ,je la garde toujours sur moi ! Toi tu en as fait quoi ?
U – Je l’ai placée dans un de mes cadres entre la photographie et le support .
J – Et Odd il en as fait quoi ? Il m’avait qu’il pensé la mettre en collier pour Kiwi mais bon j’espère qu’il l’a pas fait …
O entrant dans la salle de bain commune sa serviette sur l’épaule les cheveux encore mouillés pendant un peu sur le coté – Tu espère que je n’ai pas fais quoi ?
U se retenant d’éclater de rire en voyant la coupe de cheveux de son ami- Tiens tu es réveillé maintenant ?
O – Oui même si j’ai pas bien tout compris ce qu’il m’étais arrivé .Mais bon je réfléchis mieux le ventre plein donc vous m’expliquerai ce qu’il s’est passé tout à l’heure .(puis se tournant vers Jérémie )Alors Einstein qu’est-ce qu’il ne fallait pas que je fasse ?
J – Je demandai juste à Ulrich s’il savait ce que tu avais fais de ta clef car tu m’avais parler de la confier à Kiwi.
O – Ben en fait j’ai trouvé une superbe cachette ,je l’ai mise avec toutes mais autres clef sur mon porte-clé .
J un peu inquiet – Et t’as pas peur de les perdre ou que l’on te la vole ?
U juste devant sa douche – Toi t’as pas encore vu le trousseau de clés à Odd ! Il est tellement plein qu’il doit peser 2 kilos, en plus il a mis plein trucs dessus comme une petite lampe , un sifflet etc.., donc je pense pas que quelqu’un est envie de le lui voler .
O entrant dans sa douche – Bon les garçons je veux pas vous presser mais faudrait que vous accélériez si je veux pouvoir manger convenablement moi .Alors arrêtez de parler et hop sous la douche !
J levant les yeux au ciel et rentrant dans sa douche - Et dire que c’est lui qui il y a à peine 15minutes dormait comme un loir ! »

Un quart d’heure plus tard les trois garçons avaient rejoint les filles et pouvaient enfin profiter de leur petit déjeuné .Ulrich et Jérémie racontèrent la mésaventure de Odd .

« U- ….et là il est revenu avec un grand verre d’eau froide ,et l’a versé sur Odd !
A éclatant de rire – Le pauvre Odd ,il a du être surpris .
U –Tu ne l’as pas entendu hurler ? Tu aurais du voir sa tête on aurait juré qu’il avait vu un fantôme.
Y reposant son bol – Une chose de sur c’est pas notre surveillante qui ferait ça !Je l’ai vu ce matin je pense qu’elle a du passer toute la nuit sur son ordinateur à réparer les fichiers endommagés.
J rougissant un peu en repensant que c’était à cause de lui que la surveillante du dortoir des filles avait passé une nuit blanche – Mais bon une nuit blanche on peut y survivre . Mais une chose de sur je n’arrive toujours pas à croire que ce gars puisse être un surveillant ,il à le corps d’un adulte mais on a l’impression qu’il est encore un ado dans sa tête !
O finissant son second croissant et prenant en douce celui d’Ulrich sur son plateau- J’espère qu’il sera aussi cool en cours car je l’ai en option . Mais au fait Ulrich on va faire comment cette aprem ? T’es censé l’avoir en option sport et moi en musique en même temps .
U haussant les épaules – Je sais pas mais de tout façon il vont nous en parler lors de la réunion de ce matin je pense . (puis regardant son plateau ) Odd !mon croissant il est où ?
O l’objet du délit entre les dents - ….je chai pas !
Y qui avait vu tout le manège de Odd ,éclata de nouveau de rire – Trop tard ,je pense que tu le récupéreras pas .
A souriant en voyant le blondinet à la mèche violette engloutir le croissant de son ami– C’est pas grave tu te vengeras demain matin ,maintenant que tu sais comment le réveiller !
O finissant d’avaler la viennoiserie- Non je pense que maintenant je vais réussir à me lever tout seul tôt .
U calmé par un baiser de Yumi – Je voudrais bien voir ça .Toi qui n’étais même pas capable de te lever tôt tout seul quand tu avais un rendez-vous !
O –Au mais tu sais un verre d’eau dans ton lit alors que tu fais un beau rêve ça te change un homme . »

Le petit groupe éclata une nouvelle fois de rire avant de partir tout les cinq chercher leurs affaires pour la journée . L’année commençait dans la bonne humeur mais déjà les premières contrariétés montraient leur nez à l’horizon .



Vers 10h tout les élèves s’étaient regroupés dans la salle de conférence du lycée ,la plupart avaient trouvé une place assise mais certains retardataires n’eurent d’autre choix que de s’asseoir dans les escaliers. Aelita et ses compagnons étaient rentrés dans le premiers et se trouvaient donc assis à quelques rangs de l’estrade où s’étaient installées les professeurs ainsi que les deux surveillants généraux . Une fois que le flot d’arrivée interrompu le proviseur commença son discours . Au bout d’une heure de présentation du lycée ,des différentes sections pour les nouveaux ,il laissa la parole à l’assemble du corps enseignant afin que chaque professeur puisse faire un rapide résumé des différents thèmes qui seront abordés dans la matière dont il est responsable. Odd et Ulrich n’écoutaient pas vraiment ce que pouvaient raconter les enseignants préférant pour l’un rattraper un bout de sommeil perdu le matin pour l’autre profiter de la pénombre de la salle pour se rapprocher encore plus de sa bien-aimée .Jérémie et Aelita avaient , eux , les yeux rivés sur l’estrade buvant les paroles de ceux qui aller pour cet année être censé de leur apprendre quelque chose de nouveau .Yumi ,quant à elle , écoutait un peu mais se laissait aussi ,avec plaisir , distraire par Ulrich ,cependant elle fut bien attentive quand ce fut le tour du représentant de la section histoire et culture asiatique d’exposer sa matière . La conférence se termina par l’intervention par Bob ,ou comme le présenta le proviseur Monsieur Gouyer ,surveillant général responsable de la section art martial ainsi que de la section musique .Au moment précis où le pion monta sur l’estrade Odd se réveilla dans un léger sursaut ,grommelant quelque chose en rapport avec un verre d’eau mais qu’Ulrich ne parvint pas à déchiffrer .Comme tout les autres professeurs ,Bob expliqua en quoi consistait les matières dont il aller devoir s’occuper ,mais ne s’étala pas du tout en longueur ,il avait l’air d’être autant pressé que la conférence se termine que les élèves en face de lui .

« Bob s’appuyant sur le pupitre - …Bon alors je crois que j’ai fini la présentation de mes matières .J’ai maintenant deux autres informations à vous faire parvenir :tout d’abord cet après-midi vous aurez cours d’option de 14h à 16h et c’est tout ,par contre vu que je m’occupe à la fois de deux sections je ne pourrai pas être à deux endroits à la fois ,donc on va faire comme ça ceux qui font art martiaux auront cour avec moi de 14 h à 16h dans le gymnase et ceux qui font art et musiques m’attendront en salle de musique à 16h ,ce cour si ne durera qu’une heure . La seconde information que je dois vous transmettre c’est les compositions des classes ,comme vous avez pu le remarquer vous êtes nombreux il va donc être fait trois classes de première dont voici les listes .
J regardant le première liste qui venait d’apparaître sur l’écran – Ah je suis dans celle là , …toi aussi Aelita .
O un peu embêté – Aie et moi j’y suis pas. Je vais faire comment pour les devoirs si j’ai pas Einstein moi.
U qui n’écouté pas Odd ,regardait la seconde liste qui venait d’apparaître à son tour et sur laquelle il venait de voir le nom de Yumi – Alors ..Vanessa PREVIOT …Luc RATIER ….Aude SAVARD ….allez s’il vous plait ! Ulriche STERN !Oui on est ensemble !Quoi ?......Ulriche ???
O Qui venait aussi de voir son nom dans cette même liste ,se mit à pouffer de rire en voyant l’orthographe du prénom de son ami –Alors Ulrichette tu vas bien ?
Y qui serait la main de son petit ami détourna alors l’attention du blondinet sur l’écran – Au nom on a VAREZ avec nous ….attend c’est bon c’est Marie et pas Hugo.
O tournant la tête à toute allure vers l’écran – Hein quoi ?Chouette ! »

Heureusement pour lui personne n’entendis ces paroles à cause du brouhaha qui régnait dans la salle .Soudain Bob repris la parole .

« Bob – S’il vous plait un peu de calme !Je tiens à vous signaler que à cause d’un problème informatique ces listes ne sont pas définitives donc ce n’est pas la peine de se précipiter à l’administration pour demander à changer de groupe ! Sur ceux je vois qu’il va bientôt être midi et si personne n’a rien d’autre à ajouter je pense que vous pouvez y aller ,n’est ce pas monsieur le proviseur ?
Le proviseur qui avait déjà commencé à quitter sa place pour partir – Euh oui oui tout à fait ! »

Le réfectoire était plein à craquer , la plupart des élèves s’étant précipités pour aller manger dès la fin de la réunion. Odd et les deux couples qui l’accompagnait durent rester un peu de temps debout avant de pouvoir trouver cinq places sur la même table ,mais cela ne posa pas spécialement de problème au quatre autres mais pour le blondinet rester devant son repas sans pouvoir y toucher relevait de la torture. C’est pour cela que dès qu’il aperçu une table se libéré il fonça dessus sans même faire attention aux gens à coté de qui il s’installait ,la seule chose qui lui importait était de se nourrir !

« Y juste avant de déposer son plateau- Odd !Tu pourrais demander si elles n’attendaient pas quelqu’un avant de te jeter sur la nourriture !
O se tourna vers ses voisines et manqua de s’étouffer en voyant qu’il était à coté de Marie VAREZ – Euh …..on peut… manger ici ? Tu enfin vous attendez quelqu’un ?
Marie rougissant -….Oui enfin non .Je voulais dire que non on attends personne et oui vous pouvez vous installer ici !
A posant son plateau en face de celui de Odd et à coté de Jérémie – Merci je m’appelle Aelita Hopper .
Y s’asseyant entre Odd et Ulrich – Je suis Yumi Ishiyama ,je crois que l’on est dans la même classe entre Ulrich et Odd .
U finissant les présentations–Ulrich c’est moi , lui c’est Jérémie ,alias Einstein, et la statue rouge pivoine à coté de toi c’est lui Odd. Par contre je serai toi je ferai attention à ma nourriture car la personne qui et assise à coté de toi est un vrai estomac sur patte ,il mange tout ce qu’il trouve !
O émergeant un peu- Eh faut pas abuser non plus !Tu pourrais faire une présentation plus sympa .
U souriant à Odd – Désolé ça doit être le croissant que j’ai mangé ce matin que j’ai tu mal à digérer . »

A ces mots ils éclatèrent de rire ,même Marie qui avait assisté à la scène le matin de la table voisine. Le repas se déroula tranquillement ,mais dans un bruit assez important .En effet les premiers commentaires sur les professeurs et les compositions des classes fusaient à tout va . A la table de nos amis tous attendaient que Odd finissent son repas mais cette fois il avait mangé à un rythme normale sans tout engloutir à tout allure .Ulrich et Jérémie avaient attribué cet exploit à la présence de Marie juste à coté du jeune homme. Une fois dehors ils profitèrent du temps qu’il leur restait avant le début des cours pour aller se dégourdir un peu les jambes ,puis vers deux heures moins le quart ils se séparèrent chacun se dirigeant vers sa salle de cours .Aelita et Jérémie prirent la direction du bâtiment informatique suivit par Yumi qui elle ,après avoir embrassé son samouraï ,allait en histoires et cultures asiatiques .Les deux garçons restant se dirigèrent vers le gymnase ,Odd accompagnant son ami à son cours avant de profiter du temps libre qu’il aller avoir pour faire discrètement sortir Kiwi dans le parc . Jérémie et Aelita arrivèrent devant leur salle de cour et y retrouvèrent Emmanuel qui visiblement attendait depuis un petit bout de temps ,ils n’eurent le temps que d’échanger que quelques mots avant que Catherine Yolander leur ouvrit la porte et les fit entrer en cour. Après un rapide appel et de brèves recommandations le professeur commença le cours .

« Cat –Bon alors aujourd’hui j’avais prévu de vous faire faire quelques exercices sur les ordinateurs pour voir un peu se que vous savez faire mais à cause de ce bug informatique je ne vais pas pouvoir m’occuper de vous. Je vous propose donc de me réaliser un travail de votre choix ,cela peut être un projet que vous avez commencé ou juste un début je passerai voir dans deux heures.
Un élève –On peut aller chercher un programme que l’on à commencé dans notre chambre ?
Cat –Bien sur mais dépêchez-vous ! »

Ulrich se trouvait maintenant dans le gymnase en compagnie des différentes options sport que proposé le lycée .Après un rappel des consignes à respectées ,la sections art martial se dirigea vers le Dojo où se dérouleront les cours. Une fois dans la salle Bob leur expliqua que pour se cours ils aller être tous ensemble mais que serait l’une des rare fois car après ils allaient être séparé en deux ,d’un coté les pratiquants de judo assez nombreux et de l’autre les pratiquants de karaté et de pentchak-silat ensemble. Il leur annonça ensuite le déroulement de la séance : après un échauffement général chacun allez devoir lui montrer assez rapidement ce qu’il sait faire afin qu’à la fin de l’année l’enseignent puisse voir s’ils auront ou non progressé. Ulrich fut soulager de savoir qu’il allait être avec les karatéka car depuis qu’il avait lu sur la liste que Hugo faisait du karaté il ne pensait plus qu’à l’affronter ,histoire de lui clouer le bec une bonne fois pour toute .
Deux heures plus tard Jérémie et Aelita venaient de finir leur programme quand la professeur passa les voir .

« Cat prenant note sur son calepin- Alors c’est Hopper Aelita et Belpois Jérémie ! Que m’avez vous fait ?
J-Ben en fait on a travaillé tous les deux pour faire ça !
Cat regardant l’écran – Mais une petite séquence en 3D ,c’est marrant ça une sorte de chat violet sur un skate volant .C’est bien fait !Et vous aviez mis combien de temps pour le faire en entier ?
A – En fait on a commencé tout à l’heure …
Cat vraiment impressionnée- Vous avez ça en deux heures ???
J – Ben en fait non on a mis une heure pendant la première heure on a cherché ce que l’on pouvait faire !
Cat échappant son stylo- En une heure …… »



Jérémie et Aelita venaient à peine de sortir de la salle de cours quand ils virent Yumi se diriger vers le gymnase d’un pas assez rapide .

« J interpellant son amie – Yumi !
Y se retourna pour voir qui l’appelait et fit demi tour – Vous venez juste de sortir vous aussi ?
A regardant sa montre – Mince c’est vrai qu’il est déjà 16h 20, je pensais pas qu’on était resté si longtemps à la fin du cour à parler avec Cat .
Y intriguée par la manière dont la jeune fille aux cheveux roses venait d’appeler son enseignants – Cat ? Tiens tiens vous l’appelait par son petit prénom ?
J voyant le rouge monter aux joues d’Aelita décida de voler à son secours en changeant le sujet de la conversation – Et toi pourquoi tu ne sors que maintenant ton professeur commence déjà à faire des heures supplémentaires ?
Y souriant en voyant Jérémie jouer son rôle de chevalier pour sa princesse- Non !En fait la prof est super sympa .Vu que je lui est dit que je suis japonaise de naissance et que j’y ai passé les premières années de ma vie elle m’a demandé ,à la fin du cour, si on pouvait pas bavarder un peu c’est tout ! Mais bon ,Ulrich doit être sortit maintenant allons vite le chercher.
A souriante – Oui sinon il va encore s’imaginer que tu te fais draguer , remarque il prendra peut –être cet air grognon que tu aime tant .
Y éclatant de rire - Touchée 1 point partout ! »


Lorsque les trois amis arrivèrent au gymnase les sportifs venaient justes de sortir du bâtiment , cependant ils ne trouvèrent aucune trace d’Ulrich . Au bout d’un moment ils virent sortir du dojo le surveillant des garçon qui était visiblement en retard pour son cour de musique .

« J voyant Bob rentrer dans un second bâtiment – Je pense que Odd sortira en retard ce soir vu que son cour à déjà pus d’une demi heure de retard !
Y apercevant enfin Ulrich sortir – Tiens voilà Ulrich ! (l’interpellant ) Hé ho on est là !
A voyant le visage du jeune homme - Tiens il a l’air d’avoir l’esprit occupé !
U voyant ses amis et se dirigeant vers eux – Excusez moi de retard le cours à été plus long que prévu !
J – Visiblement c’est une habitude dans ce lycée !
Y légèrement inquiétée par la tête que faisait Ulrich – Il y a un problème ? Le cour c’est mal passé ?
U s’apercevant qu’en étant dans ses pensées il tracassait la jeune japonaise l’embrassa tendrement – Non non tout c’est bien passé ! En fait on est passé chacun à notre tour faire une petite démonstration , pour voir à peut près notre niveau .
A – Nous aussi on a eu droit à un truc du genre .
Y – Et ça c’est bien passé ?
U souriant – Oui très bien ! C’est justement à cause de ça que j’ai l’esprit ailleurs ! Une fois que tout le monde a été passé on est parti vers les vestiaires nous changer ,mais le prof m’a demandé de rester un peu il voulait me proposer quelque chose. En fait il voulait savoir si je faisais déjà du pentchak-silat dans un club ,et quand je lui ai dit que non il voulait savoir si je serai intéressé par commencer à travailler avec une arme.
Y soulagée – Et alors tu as dis quoi ?
U – Ben en fait je lui est dit que je voudrais bien , mais il m’a dit qu’il devait d’abord en parler avec le proviseur.
J un peu septique – Je pense pas que le proviseur accepte qu’un de ses professeur apprenne à un élève à se servir d’une arme .
U – Il m’a juste dit qu’il allait expliquer que c’est dans le cadre de mon option , et que maintenant je devrait passer à l’étape du maniement des armes pour progresser en pentchak-silat .Mais bon c’est sur que je vais pas utiliser des vrai armes ! Il m’a aussi demandé qu’elle armes blanche je compter étudier .
Y souriant – Laisse moi deviner ! Tu voudrais pas essayer le katana par exemple ?
A – C’est vrai que tu es plus trop un amateur dans ce domaine .
J d’un ton sérieux – Oui mais entre Lyoko et la réalité il y a un sacré fossé .
U prenant Yumi dans ses bras- Oui je pense pas m’amuser à faire tourner mon sabre comme je le faisais sur Lyoko ,j’ai pas envie de finir avec une main en moins. Sinon vos cours à vous ils se sont passés comment ? »

Jérémie et Aelita leur racontèrent alors leur exploit en informatique , tout en se dirigeant vers un coin sympa du parc repéré la veille. Odd les rejoins une heure plus tard ,il avait un grand sourire mais cependant , pour une fois , semblait calme et ne chercher pas à taquiner ses amis . Après avoir fait un rapide résumé de la journée de leur premier cours respectifs ,les cinq jeunes gens se dirigèrent vers les dortoirs afin d’aller poser leurs affaires de cours avant d’aller profiter du dîner. Une fois arrivée au milieu de la cour ils constatèrent un attroupement devant les panneaux d’affichages réservés aux informations scolaires , en s’approchant en peu ils arrivèrent a distinguer ,malgré le monde l’objet de ce rassemblement : les nouvelles listes de classes après modifications .



Ulrich n’avait pas ouvert la bouche depuis qu’ils avaient lu les nouvelles classes ,il ne digérait pas le fait d’avoir vu son nom barré de la liste dans laquelle se trouvait sa bien aimé . Yumi quant à elle faisait aussi la tête mais ,elle , ce n’était pas entièrement à cause des nouvelles listes ,elle apercevait quelque chose dans le regard d’Ulrich en plus de la tristesse qu’elle n’aimait pas voir : de la colère . L’atmosphère à table se faisait de plus en plus lourde, mais Odd ne comptait pas laisser cette mauvaise ambiance gâcher son dîner .

« O reposant sa fourchette après avoir fini son plat – Ulrich tu comptes faire la tête pendant tout le repas ? Car si c’est le cas tu peux me passer tes pâtes ?
J regardant d’abord Odd d’un air un peu désespéré puis se tournant vers autre compagnon de chambre – Non sérieusement Ulrich tu vas pas faire la tête juste parce qu’ils t’ont changé de classe ,c’est pas comme si tu te retrouver tout seul on sera ensemble avec Aelita !
U toujours pas décider à ouvrir la bouche -……
O tentant de prendre le dessert du garçon à lunette– Euh Einstein sans vouloir te vexer, je crois qu’entre Yumi et toi son choix est vite fait !
A s’approchant un peu des deux tourtereaux silencieux – Allez vous deux vous allez pas faire la tête ! Vous allez vous voir tout les jours comme Yumi est interne, en plus on va avoir des cours ensembles quand même !
J reprenant son dessert des main du blondinet – En plus ces listes ne sont valables que pour le premier trimestre ,après ils les modifient en fonction des résultats de manière à répartir les bons élèves. D’après eux ça permet de motiver les élèves en difficulté ,de tirer les classes vers le haut .
O tout en fixant des yeux le gâteau de son interlocuteur – Mais comment tu sais tout ça toi ?
A expliquant à la place de Jérémie qui engloutissait son dessert de peur de se le faire voler – C’est marqué dans les papiers qu’ils ont distribués à la rentrée , en plus ils l’ont dit lors de la réunion de ce matin !
Y souriant à ses amis qui la réconfortait elle ainsi qu’Ulrich - Il peut pas savoir il dormait ce matin ! (puis se tournant vers Ulrich) Ecoute moi aussi j’aurai voulut que l’on soit dans la même classe ,mais bon c’est pas si grave que ça ! L’année dernière on ne pouvait pas se voir du tout ,alors que là on est interne dans le même lycée .
U prenant la japonaise dans ses bras – Oui tu as raison, mais bon je me faisais une joie d’être assis à coté de toi toute une année !
O tentant cette fois de récupérer le dessert d’Ulrich –En plus comme l’a dit Einstein ,ils changent les classes à la fin du premier trimestre donc tu la retrouvera ta geisha !
U s’apercevant du manège du blondinet tira vers lui son plateau pour mettre sa nourriture hors de porté des mains du goinfre – Tu veux en plus de mon croissant de ce matin me piquer mon dessert ?
O – Ben quoi j’en profite tant que tu sais pas te servir d’une arme . »

Ce qui déclencha une fou rire ! La tension qui régnait dans l’air au début du repas, semblait avoir disparu .Cependant ,une fois les filles raccompagnée à leur chambre l’humeur du jeune samouraï changea encore . Au bout d’une heure quelqu’un frappa à la porte, Ulrich toujours de mauvais poil ne broncha même pas , ils restait sur son lit à ruminer des pensées qui visiblement le mettait en colère .Le visiteur ouvrit la porte ,juste au moment où Odd allait se lever le faire, et entra dans la pièce .

« Bob cherchant rapidement Ulrich des yeux et le trouvant sur son lit- Excusez-moi je vous juste dire à Ulrich que je suis aller voir le proviseur est qu’il est d’accord pour que je l’entraîne au maniement d’une arme. Par contre ce ne sera qu’une d’entraînement il veux pas d’une arme blanche dans le lycée . En plus il voudrait le rencontrer ,pour parler un peu avec lui. Donc si il veut il peut y aller maintenant ou demain dans la journée .
O constatant que son ami n’avait pas bougé – Je pense que se sera mieux demain car là il est un petit peu en colère !
Bob – Pourquoi .
J sur son ordinateur – Deux mots :nouvelle liste !
Bob comprenant de quoi il était question – A d’accord ! Bon ben c’est pas grave !( puis se tournant vers Odd en souriant ) Je vous dis à demain matin pour le réveil ! »
O une fois le surveillant parti s’approcha d’Ulrich – Dis donc toi tu vas bien ? Car ça à l’air de te faire ni chaud ni froid de savoir que tu vas pouvoir apprendre à manier le katana !
U levant la tête et regardant son ami excentrique dans les yeux- Odd je peux te demander un service ? Je voudrais que tu te mettes à coté de Yumi dans tous les cours en classe !
O un peu surpris – Ben oui si tu veux mais pourquoi tu me demande ça comme ça ?
U repartant dans ses pensées- Pour rien !Merci ! »

La colère du jeune homme ne venait pas du fait qu’il ne soit plus dans la même classe que Yumi ,même si cela le peinait un peu, mais que son nom ai était remplacé par celui d’Hugo VAREZ . En effet dans les vestiaires du gymnase il l’avait entendue parler avec ses deux acolytes de Yumi . Il comptait se débrouiller pour passer du temps seule avec elle afin de pouvoir la draguer .Le jeune homme ,bien qu’ayant un caractère jaloux , ne se serait pas tant inquiété si la conversation en était restée là car il faisait confiance à sa tendre et douce, mais malheureusement pour lui le jeune karatéka avait continué à parler de la jeune fille expliquant qu’il trouverait des moyens pour la convaincre de sortir avec lui et qu’il n’hésiterait à rien pour arriver à ses fins .Après tout l’année dernière il y était presque arrivé ! »



L’année scolaire commença assez bien pour les cinq jeunes gens ,enfin du moins pour trois d’entre eux . En effet Jérémie et Aelita c’étaient fait remarque très rapidement par les enseignants par leur travail exemplaire ,Yumi elle se débrouillait pour avoir de bonnes notes en se souvenant des cours de l’année dernière. Cependant pour Odd et Ulrich le succès était moins au rendez-vous, le premier ,égale à lui-même ,trouvait plus intéressant de regarder voler les mouches que de suivre un cour et le second se concentrait sur son option ainsi que sur ses cours particulier de pentchak-silat ,en effet Ulrich avait fait bonne impression au proviseur lors de sa convocation et ce dernier avait accepté la demande du surveillant . Le premier mois se passa sans problème dans le nouveau lycée ,ils s’entendaient bien avec Bob et Catherine se qui leur permettaient de sortir à peu près tout les week-end ,où ils restaient dans l’établissement . Une nouvelle routine s’installait peu à peu dans la vie des anciens Lyoko-guerriers ,eux qui avaient passé des années à combattre dans un monde virtuel XANA pouvaient enfin profiter pleinement de la vie d’adolescent tous ensemble. Ulrich et Yumi ne se quittaient presque pas ,passant chaque moment aussi bref soit-il ensemble ,pour rattraper leur année perdue ,et ce même s’ils n’étaient pas dans la même classe . Ils avaient pris l’habitude d’aller se balader dans le parc entourant le lycée les soirs juste après avoir mange et de s’installer pour parler dans une sorte de grotte que Kiwi et Odd avaient découvert à l’occasion d’une promenade ,elle n’était pas bien grande mais c’était leur petit coin que eux seul connaissait ,comme l’usine quand il étaient au collège Kadic ,sauf que dans leur nouveau repaire il ni avait ni accès à un monde virtuel ni un supercalculateur maléfique .
Peu de temps avant les vacances de la toussaint Marie VAREZ ,qui était assise à coté de Odd en cours de musique et avec qui ce dernier semblait avoir des atomes crochus ,parvient à s’immiscer un peu dans le groupe . En effet ,elle qui paraissait si timide en début d’année avait au contact du blondinet montre une personnalité plus chaleureuse ,voir même très amicale avec Jérémie et Aelita .Cependant Yumi, toujours méfiante avec les gens qu’elle ne connaît pas , restait un peu distante avec la jeune fille ,ce sentiment de méfiance étant accentué par le fait que Marie soit la sœur d’Hugo, et ne l’accepta pas tout de suite comme un nouveau membre du groupe .Ulrich ,quant à lui, voyait un très mauvais œil l’intrusion , de la camarade de musique d’Odd . En effet le jeune homme avait pris la mauvaise habitude de se mettre en colère dès que l’on parlait du nom de VAREZ ,cela il le devait aux incessantes remarques qu’il entendait dans les vestiaires juste avant ses cours de pentchak-silat ,il avait piqué une colère monstre lorsque Yumi lui avait dit que Odd et Hugo avait du changer de place dans une matière et quelle se retrouverait à coté de lui ,dans ce cours jusqu’à la fin du trimestre .Cette réaction avait paru à tout le monde bien excessive mais Ulrich ne voulait pas donner de plus amples explications ,en effet bien qu’il fasse complètement confiance à sa moitié une toute petite part en lui éprouvait un sentiment de malaise vis à vis des propos du karatéka .Le jeune homme voyait donc en sa sœur une pièce d’un plan quelconque visant à lui voler l’élu de son cœur .Cependant ,les soupçons du couple furent balayé lors que Marie empêcha son frère de faire chanter Yumi .En effet ,elle les avait un jour pris à part pour leur expliquer que son frère compter s’introduire dans le vestiaire des filles pendant le cour de gymnastique pour voler à la japonaise le collier qu’Ulrich lui avait offert ,elle leur avait expliqué qu’elle ne pouvait plus supporter son frère depuis qu’elle était dans le même lycée que lui . Grâce à cette information les cinq jeunes gens avaient empêcher le vol ,mais Ulrich avait profité de la situation pour venger Yumi des paroles dites sur elle dans son dos ,il avait fait discrètement remarquer à Bob ( qui ce jour là remplacé le professeur de sport qui devait ménager sa jambe depuis que Odd lui avait malencontreusement lancé un poids sur le pied lui brisant ainsi la plupart des doigts de pieds) l’absence d’Hugo .Ce dernier ,ayant été retrouvé dans le vestiaire des filles ,se fut affublé d’une réputation de voyeur jusqu’aux vacances. C’est ainsi qu’à la fin de celles-ci ,lorsque Yumi Ulrich et Odd revinrent au lycée (Jérémie ayant préféré rester avec Aelita plutôt que d’aller voir ses parents aux Etats- Unis ,ce qui toucha profondément la jeune fille ) le petit groupe de cinq étaient devenu un petit groupe de six ,très vite Marie découvrit l’existence de Kiwi et de la grotte mais d’un commun accord ils avaient préféré passer sous silence tout ce qui concernait de près ou de loin XANA ainsi que Lyoko .



La fin du premier semestre arriva rapidement après les vacances ,en effet dès le vendredi de la première semaine de décembre les notes s’arrêtèrent après une dernière série d’examens qui avait mis les nerfs de la plupart des élèves à rude épreuve. Cependant tout le monde n’avait pas l’esprit totalement libre ,en effet ,mis à part Jérémie et Aelita qui grâce à leurs notes précédentes avaient déjà la moyenne , certaines personnes se torturaient encore les méninges mais pour différentes raisons .Odd et Marie n’étaient pas sûr de réussir à avoir la moyenne ,chose qui avant n’aurait pas spécialement dérangé le blondinet mais qui depuis que la jeune fille avait intégrée le groupe essayait de moins passer pour un cancre, en plus ils s’étaient portaient volontaires pour jouer de la musique lors du festival du lycée qui allait avoir lieux quelques jours avant la sortie mais n’avaient toujours pas choisit ce qu’ils allaient jouer .Pour Yumi et Ulrich le problème était ailleurs ,les deux amoureux n’avaient pas trop de doute sur leur bulletin ,certes l’ancien samouraï virtuel savait qu’il n’allait pas avoir une moyenne de 14 comme l’année dernière mais dans un dernier élan de courage avait réussi à rattraper ses faiblesses. Ils s’inquiétaient plutôt des nouvelles compositions des classes qui devaient être affichées le lundi suivant .De plus ,le jeune homme devait supporter un pression supplémentaire car ,toujours à l’occasion de la fête du lycée il allait devoir effectuer une démonstration de maniement de katana à la fin du tournoi qui allait opposer les différentes sections de sport de combats. C’est ce même tournoi qui occupé l’esprit du surveillant général des garçons ,car le proviseur l’avait chargé de l’organisation de l’événements, chose qui avait dans un premier temps emballé Bob s’était finalement transformé en cauchemar quand il s’était aperçu qu’il allait devoir faire combattre des karatékas avec des pratiquants de pentchak-silat .Il avait donc passé plusieurs nuit blanche à essayer de mettre au point un système d’arbitrage qui convienne au deux disciplines et à l’expliquer aux élèves .Dans un dernier recours de détresse il avait du demander de l’aide à la surveillante des filles pour qu’elle lui fasse par ordinateur une organisation pour l‘ordre des combats afin que ces derniers soit assez équilibrés.
Le samedi suivant l’arrêt des notes, les six amis se retrouvèrent dans leur petite cachette pour discuté tranquillement ,chose qu’ils n’avaient plus pris le temps de faire depuis quelques jours à cause des révisions et des devoirs. Jérémie et Aelita avaient dans le regard comme une lueur de joie supplémentaire ,un détail qui n’échappa à Yumi.

« Yumi adossée contre Ulrich ,les bras de se dernier la réchauffant un peu – Dites nous vous deux vous ne nous cacheriez pas quelque chose par hasard ?
A un peu surprise de la perspicacité de son amie – Ben non en fait on à rien à vous cacher c’est juste que l’on a appris une bonne nouvelle et que l’on n’a pas encore eu le temps de vous en parler !
O se levant et prenant une pose victorieuse – Moi je sais ! Tu es enceinte !
U ,Y M – QUOI ????
J et A n’en croyant pas leurs oreilles - Hein ? Mais qu’est ce que tu racontes ?
J prenant un air désespéré – Mais pourquoi racontes-tu une ânerie pareil ?
U se relevant ,en effet sous l’annonce d’Odd il avait laisser partir ses coudes sur lesquels il se tenaient en arrière et s’était donc trouvé étalé sur le sol Yumi en travers du ventre – Non mais je vous jure ,il en ratera pas une !
O se rasseyant – Ben quoi j’ai juste essayé de deviner ,et puis ça aurait été une bonne nouvelle j’aurai enfin pu avoir un filleul même si je pensais plutôt qu’Ulrich et Yumi seraient parents avant ! Quand tu entends Ulrich parler dans ses rêves ,des fois tu te demandes…
U devenant rouge ,coupant Odd – ODD ! Arrête de raconter des conneries pareils !
O se tordant de rire – Si c’est des conneries pourquoi tu deviens aussi rouge que les cheveux d’Aelita sont rose ?
U se prenant un peu – Si tu veux parler des rêves moi et Jérémie on peut aussi dire se que l’on attend quand monsieur dors entre deux ronflements ! Visiblement depuis quelques temps ,notre goinfre nationale rêve à autre chose que de la nourriture !( en finissant sa phrase le montra des yeux très brièvement Marie ,cette dernière, qui regardait le visage souriant de Odd se décomposer, ne perçu pas ce geste )
O paniquant un petit peu – Euh d’accord ...j’arrête ,promis !
Y qui avait comme Aelita depuis un moment perçu l’intérêt mutuel que se portait Odd et sa camarade de musique ,souffla discrètement à l’oreille de son beau brun – T’y est peut–être aller un peu fort là !
U lui chuchotant à son tour- Tu crois vraiment je me trouve plutôt gentil comparé à se qu’il faisait lui !
Y- Oui c’est vrai !( puis se rapprochant du visage du garçon en lui faisant les yeux doux) Au fait tu me raconteras tes rêves ?
U rougissant de nouveau – Euh …. Une autre fois !
M qui regardait le manège des deux amoureux se tourna vers Odd – Finalement tu l’auras peut –être ton filleul ! »

Cette dernière phrase déclencha un fou rire général , Ulrich remerciant intérieurement Marie de l’avoir sorti du pétrin dans lequel il était en train de se fourrer.

« Y tournant la tête vers Jérémie et Aelita – Bon alors vous nous en parlait de cette nouvelle !
J empêchant Odd de se lever de nouveau en lui appuyant sur le genou – Toi tu restes assis !
A –Alors en fait ,Jérémie à reçu tout à l’heure un mail de ses parents lui annonçant qu’ils allaient revenir en France pour passer noël avec lui et m’on invité à venir le fêter chez eux !
U – C’est super ça ,vous allez pas rester ici pendant les vacances comme la dernière fois ! Ca me faisait un peu mal au cœur de vous abandonner de nouveau !
M qui regardait Odd d’un air malicieux sachant pertinemment ce que ce dernier vous dire mais le devança – Et puis se sera l’occasion ,pour Aelita , de passer les fêtes avec sa futur belle-famille !
O satisfait de voir les joues de la jeune fille devirent aussi roses que ses cheveux se tourna vers Ulrich et Yumi –Et pour vous c’est quand la présentation officielle en étant que futur époux ?
Yumi lançant ses gants dans la figure du blondinet – Tu arrêtes donc jamais !Moi en tout cas je vais passer les fêtes chez moi ,enfin j’espère car j’ai vraiment pas envie de me retrouver coincer dans un repas de bureau de mon père !
U un peu triste à la perspective de ne pas pouvoir voir sa princesse du pays du soleil levant pendant les vacances – En tout cas moi c’est sur je suis chez moi pour le nouvel ans ,visiblement mes parents ont invité des amis !
O – Idem ,sauf que je sais pas si se sera chez moi ou chez un ami peintre !Je vous raconte pas la soirée à entendre parler des critiques de l’exposition machin à pétaouchenoc .C’est intéressant les quarante première minutes mais après ça devient vraiment ennuyeux !
M – Attend je vais me retrouver coincé chez moi ,avec mes parents et Hugo donc je sais pas si tu vois le tableau ! Pour peu qu’il gagne le tournoi ,j’en aurai pour deux semaines de supplices !
Y qui connaissait depuis plus longtemps le jeune homme en question que les autres (hormis Marie)- Ma pauvre je compatis à ta douleur ,mais bon faut déjà savoir que le vainqueur du tournois et ici dans mes bras donc tu en entendras pas parler !
J caressant les cheveux d’Aelita ,la jeune fille ayant posé sa tête sur ses genoux - Au pire si jamais il t’embête trop tu lui demanderas s’il fouille toujours les vestiaires pour fille !Je suis sûr que tes parents raffoleront de l’histoire .
U repensant à la scène – En tout cas il a eut de la chance que Bob fasse le cours à la place du prof sinon il aurait était bon pour le bureau du proviseur !
Y –En tout cas je peux vous dire que Cat et Bob ne le lâche pas avec ça !Dès qu’il fait la moindre bêtise il a le droit à une remarque portant sur ça.
O regardant sa montre – D’un coté ça à permis au surveillant d’oublier l’histoire du verre d’eau ! Je voudrais pas vous affoler mais faudrait que l’on aille manger surtout ..
A ,et J finissant la phrase en cœur – que se soir c’est boulettes de viande couscous !
O poussant Marie vers la sortie – J’allais dire que je veux promener Kiwi après manger ,mais si c’est couscous-boulettes on se dépêche pas on cours ! »



Le petit groupe d’ami était en train de manger quand le surveillant général de l’étage des garçons entra dans le réfectoire et se dirigea vers leur table. Yumi apercevant l’homme s’approché donna un petit coup de coude à Ulrich ,pour l’avertir mais aussi à Marie qui était assise à coté d’elle . En effet depuis le début de la semaine ,Bob venait assez régulièrement les voir pour leur demander de le rejoindre ,soit dans la salle de musique ,soit dans le gymnase afin de travailler leurs morceaux ,pour les deux musiciens , ou l’enchaînement de son petit ami.

« Bob derrière Odd qui n’avait remarqué ni sa présence ni les signes de Yumi tellement il était absorbé par sa soupe – A vous voilà enfin ,ça va faire deux heures que je vous cherche ! Ou étiez- vous passé ?
O surpris par cette voix qui surgissait derrière lui recracha sa soupe au visage d’Ulrich – Pllffffffff
U se protégeant un peu avec ses bras - ODD !! C’est pas vrai tu pourrais faire attention ! Va falloir que j’aille prendre une douche maintenant !
Bob éclatant de rire tout comme une bonne partie du réfectoire – De toute façon il aurait fallut que tu en prennes une ce soir car je t’attend dans le gymnase dès que tu as fini de manger . Il y a un changement de taille dans ta démonstration, tu vas devoir sûrement rester au gymnase tard ce soir , tôt demain matin et l’après-midi aussi !
U lâchant sa serviette avec laquelle il tentait de se nettoyer un peu –Quoi ? Mais on avait prévu d’aller au cinéma demain tous ensemble !
Bob souriant – C’est pas grave de toute façon je réquisitionnerai aussi Odd et Marie demain pour les faire répéter !
O finissant de s’essuyer la bouche –A non demain matin c’est dimanche !Et moi dimanche je fais la grâce matinée ,c’est une règle ,c’est comme les boulettes de viandes c’est sacré !
Marie décidant de soutenir le blondinet – C’est vrai demain c’est notre premier dimanche depuis la fin des examens ,alors on voudrait en profiter !
Bob se frottant les mains- De tout façon si à neuf heures vous êtes pas dans la salle de musique je viens vous réveiller ,et comme monsieur Della Robbia le sais j’ai une méthode très efficace ! Bon Ulrich je te dis à tout à l’heure !
U regardant le surveillant partir – Pff dire que je vais devoir tout recommencer ,en plus ça le fait sourire !
J regardant Odd qui avait perdu une partie de son sourire- C’est toi qui disais qu’il avait oublié l’histoire du réveil ?
A souriante – Fais pas cette tête Odd ,si tu veux je te donnerai mon dessert quand tu auras fini tes boulettes !
O retrouvant le sourire – Merci Aelita toi tu es une vraie amie !
M levant les yeux au ciel – Au moins la chose de bien avec toi Odd c’est que l’on peut t’annoncer à peu près n’importe quoi tant que tu as quelque chose à manger tu as le sourire !
Y - Ca c’est on ne peut plus vrai !Son humeur est très étroitement lié au menu de la semaine ! (puis se tournant vers Ulrich qui faisait un peu la tête )Et tu sais quoi je vais aller te voir ce soir faire ton entraînement vu que je n’ai rien d’autre à faire ,comme ça on en profitera pour aller voir si il n’y pas les listes d’affichées !
U souriant à la japonaise ,décidément elle lisait en lui comme dans un livre ouvert ; elle avait devinait qu’il était entrain de penser à la nouvelle composition des classes – D’accord ! En tout cas Bob m’a l’air débordé par le festival ,il à voulu trop en faire en prenant en charge plusieurs attractions ! Heureusement qu’il à demandé à Cat de faire un classement pour organiser le tournoi !Elle va bien s’amuser avec ça !
A tendant à Ulrich sa propre serviette pour qu’il finisse d’enlever la soupe qu’il avait dans les cheveux – Non je pense même qu’elle l’a finit là !
Y étonné par les propos de la jeune fille- Pourquoi tu pense ça elle t’en a parlé ?
J regardant Odd ingurgiter à toute allure ses boulettes – Non mais on l’a aidé indirectement . En fait notre examen final consistait à créer un algorithme qui permettrait de faire un classement à partir de certaine donnée !
O levant la tête après avoir englouti sa dernière boulette de viande – Eft kenf franchais fad veud fire froi ?
Marie essayant de déchiffrer les paroles du blondinet – Qu’est ce que tu veux faire frire froid ?
U – Et en français ça veut dire quoi ?
Marie à Ulrich – Ben je sais pas il y a une interférence dû à des boulettes de viande !
Y – Non ce qu’a demandé Odd c’est qu’est ce que voulais dire Einstein en clair .
A tendant à Odd son dessert – Ben ça veut dire qu’on lui as fait une bonne partie de son travail ! »

Une fois le repas fini Yumi accompagna Ulrich au gymnase ,après un petit détour par la chambre des garçons afin que le jeune homme prenne ses affaires de sport. Sur le chemin il passèrent devant les panneaux d’affichage mais aucune nouvelle n’était affichées ,c’est donc dépité qu’ils se dirigèrent vers le gymnase. Une fois prêt ils s’amusèrent à se battre une petit peu en attendant Bob qui comme à son habitude était en retard. Au bout de dix minutes l’enseignant arriva mais il n’était pas seul ,le proviseur était là.
« Bob – Tiens on dirai que je ne suis pas le seul à être venu accompagné !
Yumi faisant attention à rester polie en présence qu proviseur – Désolé Mr Gouyer ,je voulais vous demander si je pouvais assister à l’entraînement d’Ulrich !
Bob un peu surpris de se faire appeler Monsieur – Euh ben moi ça ne me gène pas du tout ! Alors Ulrich désolé d’être ne retard mais j’ai une bonne raison ,c’est le proviseur qui va te l’annoncer !
Proviseur – Comme tu le sais Monsieur Gouyer ,ici présent ,m’a demandé en début d’année l’autorisation de t’apprendre à manier une arme blanche dans un cadre éducatif ! Je lui ai proposé il y a de cela un peu plus d’une semaine que tu fasses une démonstration de ce que tu avais appris lors du festival ,ce qui tu as accepté ! Alors puisque ton professeur ne tarie pas d’éloge sur toi ,et ta facilité à apprendre cette discipline ,j’ai décidé que pour ta démonstration au festival tu pourrais utiliser un vrai katana ,qui bien sur ne sera pas vraiment affûté ,si cela te tente .
U surprit par la proposition de l’homme regarda Bob qui lui faisait un grand sourire– Ben c’est à dire que …
Proviseur ne faisant pas vraiment attention au début de phrase que venait de commencer – Je sais que cette demande intervient un peu tard et que tu t’es déjà entraîné avec une arme d’entraînement donc je comprendrai si tu ne te sentait pas capable de le faire ..
U de peur que le proviseur de ne change d’avis – J’accepte !
Bob faisant un petit signe de victoire dans le dos du chef d’établissement – Bon ben je vais le chercher en raccompagnant le proviseur .Pendant ce temps vous n’avez qu’à continuer à vous échauffer .
Y une fois les deux hommes sortis se jeta dans les bras d’Ulrich en l’embrassant- Mais c’est génial tu vas pourvoir montrer à tout le monde ce que tu sais vraiment faire ! Il va falloir que l’on film ça pour le montrer à tes parents !
U soulevant la japonaise dans ses bras et la faisant tourner un peu - Tu l’as dis ,je suis trop impatient de voir la tête des autres quand on leur dira et surtout celle d’Hugo lui qui me dit à chaque fois que je fais mumuse avec un cure dent ! »



Le lendemain midi les six amis furent de nouveaux réunis pour le repas, Yumi et Ulrich ,en raison de l’heure tardive à laquelle avait fini l’entraînement du jeune homme, avaient fait la grâce matinée et n’avaient donc pas pu prendre de petit déjeuné .Ils l’avaient donc le soin aux autres de faire la conversation pendant qu’il reprenaient des forces.

« J regardant Odd qui balayait aux corneilles- Eh ben Odd tu es malade ? Même Ulrich et Yumi on l’air d’avoir plus d’appétit que toi !
O reprenant sa fourchette – C’est pas que j’ai pas faim mais je suis épuisé !Moi j’ai pas passé ma matinée à rien faire comme certains ici présents ,j’ai travaillé !
U entre deux morceau de viande- Je sais pas pourquoi mais ces mots me paraissent bizarre quand c’est toi qui les prononcent ! Et puis je te signal que si j’ai eu droit à mon matin tranquille c’est que j’ai bien bossé hier soir !
A qui avait fini de manger – C’est vrai ça je n’ai même pas entendu Yumi rentré vous êtes resté jusqu’à qu’elle heure au gymnase !
O brandissant sa fourchette vers Yumi et Ulrich d’un ait accusateur – Je le sais vous avez pris du bon temps jusqu’à minuit tout les deux ! Je vais peut être l’avoir mon filleul !
U juste après avoir lancé quelque chose qui devait faire office de choux de Bruxelles sur la tête à Odd – Ah non tu vas pas recommencer avec cette histoire ! Mais comment tu sais à qu’elle heure je suis revenu toi tu dormais pas ?
M éclatant de rire – Euh moi je sais pourquoi il dormais pas ! Il m’a raconté qu’il avait passé toute la nuit à cauchemarder à cause de Bob !
O affirmant d’un signe de la tête – Oui c’était horrible je rêvais qu’il venait me réveiller avec une baignoire entièrement remplie d’eau qu’il me versait sur la tête en riant aux éclats .Le pire c’est que l’eau ne cessait pas de couler j’ai cru que j’allai finir noyer dans mon lit !
A imaginant la scène :Odd allongé sur son lit en train de dormir et de nager la brasse– Ca mon pauvre Odd il faillit t’y attendre à force de plonger dans ton oreiller ,tu vas finir par t’y noyer ! »

Ce qui déclencha l’hilarité générale de toute les personne de la table ,mais qui perturba l’atmosphère silencieuse du réfectoire .

« Y remarquant le silence qui les entourait – Vous allez peut –être me croire un peu parano mais vous trouvait pas que c’est bien trop silencieux pour un dimanche midi ?
J tendant son dessert à Odd qui lui faisait des yeux de merlan frit – Non c’est normal ! Hier soir pour fêter la fin des examens les trois quart des garçons internes on fait une énorme bataille de polochon dans les couloirs jusqu’à pas d’heure et vu que Bob était pas là personne ne les a arrêté ! Et puis ce matin vers sept heure il y a Cat qui est passé dans les chambres de l’étages à regardé ou il manquait des oreillers et chaque élève qui n’en avait pas à eu droit au bonheur de se lever pour aller ranger le couloir !
M et A en même temps – C’était donc ça sa punition !
O surprit – Quoi vous étiez au courant ?
M – Ben oui ! Hier soir je suis allais voir Aelita pour parler et on entendait le boucan fait en haut !
O avalant sa dernière cuillerée de yaourt – Et de quoi vous avez parlé ?
A tirant la langue à Odd – Ca c’est pas tes affaires !( continuant de parler pendant que Odd regardait Jérémie espérant obtenir une réponse ,en vain puisque ce dernier ce contenta d’hausser les épaules ). En tout cas Cat est passée et nous a dit de rester calme qu’elle s’occuperait des fauteurs de troubles demain matin !
U observant les mines fatiguées des garçons entrain de manger- Visiblement c’est efficace ,je me disais bien aussi que l’étage des garçons était vraiment sale avec des plumes partout ! (puis regardant sa monte ) Mince je dois aller m’entraîner ! Yumi je compte sur toi pour leur dire !
Y embrassant son homme – Pas de problème ,je leur dira ça quand on sera seul pour que les autres n’en sache rien !
J regardant partir Ulrich – Nous dire quoi ?
O s’apprêtant à se lever – Moi je sais ! C’est ..
Y l’air sévère – Je te préviens si ça à encore un rapport de près ou de loin au fait que je puisse être enceinte je te fais manger mon plateau !
M éclatant de rire en voyant Odd se rasseoir- Au moins c’est efficace comme menace !
A se tournant vers la japonaise – Et sérieusement qu’est ce que tu dois nous dire ?
Y avec un grand sourire- Un retournement de situation de dernière minute pour le festival mais un excellent changement ! »


Ulrich ne se dirigea pas directement vers le gymnase en sortant du réfectoire ,en effet il devait passer par sa chambre car juste avant de manger il c’était aperçu qu’il n’avait pas changer ses affaires de rechange de son sac de sport la veille .Une fois cela fait il se dirigea vers le panneaux d ‘affichage, plus par habitude que par espoir de voir les listes affichée un dimanche ,cependant au moment où il posa ses yeux sur le morceau de liège où les professeurs et autres membres du corps éducatif punaisaient les annonces ,une voix surgit derrière lui .

« H –Tiens tiens mais qui voilà ? Ne serai-ce pas notre pas notre ami au long cure-dent !
Damien éclatant de rire – Mais si c’est bien lui il a même son sac de sport avec lui !
Fabien avec le même rire que son frère – Tu vas aller encore faire mumuse avec ton bout de bois ?
U se retournant essayant de tout ses effort de ne pas éclater de rire en repensant à son vrai katana qui l’attendait dans le gymnase à quelques pas de là – Mais dites moi Tic et Tac c’est votre maître qui vous a dit ce que vous deviez dire ou bien vous avez surchauffé votre neurone commun pour trouver ces deux phrases ?
H retenant les jumeaux –Calmez-vous vous deux il fera moins le mariole lors du tournoi !
U applaudissant ironiquement – Alors là bravo tu es arrivé à dresser ses deux cervelle de moineau tu m’épates « voleur de culottes »!
H souriant – Tu peux dire ce que tu veux mais sache que tu risques encore de passer un trimestre sans ta petite Yumi ,car je peux t’annoncer que celui qui sera avec elle en cours c’est moi ! Et oui j’ai vu les listes tu vas te retrouver tout seul dans une classe alors que tout tes amis sont dans la mienne .En plus vu que ma stupide sœur à l’air de très bien s’entendre avec ton abrutit de copain blond je pense pas qu’il va encore un fois m’empêcher de me mettre à coté de ta japonaise enfin je veux dire de ma japonaise !
U un peu déstabilisé par gardant son calme en apparence – Encore une fois tu raconte n’importe quoi ! Tu as vu ça dans ta boule de cristal ?
H tournant le dos à Ulrich et commençant à s’éloigner en ricanant – Sache que des fois il y a du bon à se retrouver collé dans le bureau des surveillants on voit pas mal de papiers intéressants sur les bureaux ! »



Cela faisait maintenant près d’une heure qu’Ulrich s’entraînait dans le gymnase et malheureusement les résultats n’étaient vraiment pas au rendez-vous et ça Bob s’en apercevait bien . Chaque fois que le jeune homme recommençait à faire l’enchaînement il commettait une erreur ,mais jamais deux fois au même moment ! Soudain Ulrich échappa le katana qui tomba juste à ses pied la lame frôlant sa cheville droite.

« Bob inquiet s’approcha du garçon – Ulrich tu vas bien ?
U se penchant pour reprendre l’arme – Oui ça va ! Le katana m’ajuste glissé des mains c’est pas grave on peut continuer !
Bob s’énervant un peu – Non ça va pas du tout ! Pose-ça et va t’asseoir sur le banc !
U obéissant l’air un peu abattu – D’accord !
Bob s’approchant de son élève – Bon qu’est –ce qui va pas aujourd’hui ? Tu n’as rien fais de bon ! Hier soir quand je vous ai laissé tout les deux ,avec Yumi tu venait de me faire un enchaînement presque parfait ,et là rien . Tu ferais toujours la même erreur je pourrais croire que c’est un mouvement dur à faire mais là ….
U comprenant que s’il n’arrivait à rien c’est parce qu’il ne se concentrait pas assez - Je suis désolé, j’ai l’esprit ailleurs !
Bob rigolant d’un rire un peu nerveux –Tu es entrain de manier un katana et tu à l’esprit ailleurs ?? Mais dis moi que c’est pas vrai ? ( Il prit l’arme dans ses mains et la mis devant les yeux du jeune homme ) Tu vois ça c’est une arme ! C’est dangereux même si elle ne coupe pas vraiment !
U baissant la tête -…..
Bob s’apercevant qu’il en demandait peut-être trop à un garçon qui n’était pas encore majeur – Tu sais si tu veux on peut revenir à l’entraînement avec un sabre en bois ,tu es pas obligé de faire la démonstration avec ça !
U relevant la tête –Non je veux continuer !
Bob se levant – Alors soit tu me dis ce qui va pas et je t’aide à l’arranger soit tu oublies tes soucis et on reprends l’entraînement !
U sachant pertinemment qu’il ne se chasserai pas l’idée d’Hugo assis à coté de Yumi en cour entrain de la draguer - En fait c’est très idiot !J’ai peur de ne pas me retrouver dans la même classe qui Yumi au prochain trimestre !
Bob se retournant brusquement et fixant le garçon- C’est que ça ? Tu me fais tout ce cinéma pour cela ? Moi qui pensait que tes parents divorçaient ,où que tu t’étais méchamment fais plaqué cette nuit après avoir tenté un truc avec Yumi .
U ayant l’impression d’avoir à faire à Odd – Eh je suis pas comme ça !
Bob reprenant un air sérieux- Bon si je te promet que tu seras dans la classe que tu veux tu me promet de rester concentré sur ton entraînement ?
U souriant de nouveau – Oui !
Bob continuant sur sa lancée – En plus te m’en devras une !Car c’est pas moi qui me charge des listes mais Cathounette ,donc je vais encore devoir lui demander un service ,et sache que me mettre à genou devant elle deux fois en si peux de temps me demande un effort surhumain ! »

Ulrich éclata de rire en même temps que Bob ,décidément le surveillant ne cessera jamais de l’étonner :même si la plupart de ses gestes et paroles ressemblaient à celle d’un adolescent il savait aussi avoir des réflexions et des actions très mature voir très pédagogues ! L’entraînement repris de plus belle sauf que cette fois Ulrich mettait tout son cœur dans ce qu’il faisait maintenant qu’il savait qu’il allait passé le prochain semestre en compagnie de celle qu’il l’aime .Une heure plus tard le jeune homme maîtrisait parfaitement l’enchaînement à un tel point que ,d’un commun accords avec son enseignant , ils décidèrent de le rallonger en introduisant de nouveaux mouvement plus dure ,ce qui signifiait qu’ils allaient passer une bonne partie des soirée de la semaine prochaine dans cette pièce à travailler pour être prêt pour le vendredi du festival !



Ulrich avait fini tard son entraînement mais cela ne l’avait pas empêchait d’allait voir Yumi dans sa chambre pour lui annoncer la bonne nouvelle .Ainsi le lendemain matin ce fut avec un plaisir non camouflé qui entra dans la même classe que ses amis et qu’il put d’asseoir à coté de la japonaise .Par contre tout le monde n’était pas du même avis ,en effet Hugo se retrouvait seul au fond de la classe et n’arrivait pas à digérer ce qui lui semblé comme une intrusion dans son plan pour conquérir la belle asiatique . A la fin du cour tout les élèves se précipitèrent sur les panneaux d’affichage afin de voir leurs moyennes fraîchement affichées ,enfin une grande partie des lycéens car pour les six amis la priorité était ailleurs .En effet vu l’approche du festival et les retard pris dans l’organisation les professeurs avaient décidaient de laisser aux élèves leur après-midi de libre pour aller aider au préparatifs .Ainsi Aelita ,Yumi et Jérémie devaient faire l’inventaires du matériels disponible pour la décoration ,Odd et Marie allaient passés l’après-midi ensemble à répéter seul, pendant qu’Ulrich serait au gymnase avec Bob pour s’entraîner ( ce dernier ayant interdit l’accès aux dortoir des garçons pour la journée afin de ne pas avoir à surveiller les allées et venues ).

« O entrant dans le réfectoire – Au fait Ulrich tu crois que l’on pourra passer te voir dans l’après-midi ? Car j’ai bien envie de te voir manier le katana de nouveau ça nous rappellera des bon souvenirs !
M un peu perplexe – Pourquoi tu l’as déjà vu manier une épée ?
J s’apercevant de la bourde du blondinet – C’est à cause d’un jeu vidéo !..euh
U aidant Jérémie à rattraper le dérapage de son colocataire – J’avais l’habitude de prendre un samouraï comme personnage !
M un peu sceptique par l’explication – Ah d’accord …..
U – Sinon je pense que c’est possible que vous passiez mais par contre motus et bouche cousue car Bob veux que ça reste une surprise pour le festival .Hormis vous ,lui et le proviseur personne n’est au courant !
A prenant son plateau –Je crois que Cat est aussi au courant je l’ai entendue parler avec Bob de tes entraînements hier soir !
Y choisissant une entrée – Oui moi aussi . Ils étaient juste devant notre porte , je crois bien du reste qu’il lui demandait un service ,car elle disait qu’il allait avoir une dette envers elle .
U qui n’avait pas vraiment expliqué comment il avait su qu’il serait dans leur classe à ses amis – J’espère qu’elle sera sympa avec lui !
Y se retournant vers lui – Pourquoi tu dis ça ? De tout façon il doit être fixé à l’heure qu’il est car il me semble avoir entendu qu’elle lui dirai ce matin ce qu’elle attendait de lui en échange !
O qui attendais en bout de file de pouvoir se servir- Bon vous pouvez pas avancer au lieu de bavarder .
J situé entre Aelita et Yumi- Pourquoi tu es si pressé que ça d’aller répéter ?
M répondant à la place du blondinet – C’est pas ça c’est que l’on à faim nous !
U tout bas à Yumi – Il y en à pas un pour rattraper l’autre , ils font vraiment la paire ! »

Après le repas ils se dirigèrent vers le tableau d’affichage ,qui était maintenant beaucoup plus accessible . Odd et Marie ,un peu pessimistes ,regardaient la liste en partant du bas souriant un peu plus au fur et à mesure qu’ils remontaient le classement sans voir leur noms .Jérémie et Aelita avaient rapidement vu leur notes ,en effet ils étaient les deux premiers dans presque toutes les matières .

« U se trouvant vers le centre haut du classement – Tiens me voilà ,j’y crois pas, j’ai 14 .14 de moyenne .Je me suis surpassé dis donc ! Et toi tu es où ?
Y souriante montrant le la feuille du dessus – J’ai 16.7 ,faut dire que j’ai refait les même choses que l’année dernière alors c’est normal .
A se tournant vers Marie et Odd qui regardaient toujours le tableau – Et vous vous êtes trouvés ?
M un peu ailleurs –Non on vient de passer les 9 de moyennes ,on croise les doigts !
U se tournant vers Jérémie –Alors Einstein tu as baissé ?
J souriant – Non j’ai même augmenté , 19.69 ,mais bon c’est encore à cause du sport ça !
O criant – Ca y est je me suis trouvé ..alors Della Robbia …. 12 .30 !!
U se rapprochant du tableau – Non pas possible ,il doit y avoir une erreur !
Y s’approchant à son tour vit Marie afficher un sourire de victoire – Alors tu as combien ?
M – 12 , 66 ,alors les garçons on vous bat au total !
J prenant Aelita dans ses bras- Bon c’est pas tout mais je crois que l’on a une après-midi bien chargée devant nous ! Et si on veut pouvoir aller voir Ulrich il faut que l’on commence à se diriger vers la réserve !
Cat surgissant derrière eux- Oui je crois moi aussi car je veux pas tout avoir à faire toute seule !
Aelita sursautant- Hein ? Ah oui c’est vrai que c’est toi qui supervise !
Cat – Oui alors au boulot j’ai quelque chose de prévu ce soir et je veux pas le louper donc plus vite on commence plus vite on fini !
O reprenant un peu son calme après avoir fait un bond de frayeur suite à l’apparition soudaine de la surveillante - Nous aussi on va devoir y aller si on veut avoir le temps de tout répéter ! »

Ulrich se dirigea alors vers les vestiaires du gymnase pour se préparer à l’entraînement ,il sentait que aujourd’hui tout se passerai bien et qu’il réussirait même à maîtriser les deux trois mouvements qui lui posaient encore quelques difficultés . Une fois prêt il se dirigea vers le dojo où il trouva Bob en train de feuilleter un magazine ,ce dernier paraissait un peu inquiet mais pourtant heureux .

« Bob s’apercevant de la présence du jeune homme – Tiens te voilà !J’espère que tu es prêt à bien travailler aujourd’hui . Mais avant j’aimerai te demander un petit service !
U se souvenant ce que Yumi et Aelita lui avait dit à propos du service que le surveillant devait à sa collègue – Euh oui bien sur lequel ?
Bob souriant – Ben en fait ce soir j’ai un rendez-vous avec quelqu’un au restaurant mais je sais pas lequel choisir ,alors vu que tu connais un peu mieux la ville que moi ,vu le nombre fois que tu es sorti avec tes amis … »

Ulrich fit rapidement le rapprochement entre les paroles de la surveillante de l’étage des filles et la demande de son professeur et du se retenir d’éclater de rire ..



Le soir ,pendant le repas ,Ulrich raconta aux autres ce que lui avait demander le surveillant ,et chacun qu’entre eux était arrivé à la même conclusion que lui : à savoir que les surveillants généraux seraient ensembles ce soir ,ce qui signifiait personne pour surveiller l’internat . Odd et Marie avaient décidé de profiter de cette soirée de libre pour jouer ensemble dans la chambre à la jeune fille. Profitant de l’absence du blondinet Ulrich et Aelita comptaient échanger leur place afin de pouvoir profiter de leur moitié respectives . Cependant lorsqu’ils arrivèrent à l’étage des filles leurs espoirs s’envolèrent d’un coup, en effet deux surveillants avaient été désignés par le proviseur pour remplacer Cat et Bob durant la soirée ,et en voyant la tête des deux adultes on ne leur avaient pas vraiment laissé le choix. C’est ainsi que la soirée qui aurait pu être la meilleur de l’année de nos amis se transforma en l’une des pires ,ils durent se coucher à 21 h30 et éteindre les lumière un quart d’heure plus tard .

La semaine se passa rapidement ,entre les cours et les préparatifs pour le festival les élèves n’avaient plus trop de temps libre mais bon chacun prenait le fête du lycée très à cœur ! Le gymnase était pratiquement toujours occupé entre les diverses répétitions et les entraînements des membres de la section arts martiaux ,ce qui n’arrangeait pas spécialement Ulrich qui devait ,pour garder le secret rester jusque dans tard dans les nuits . Le grand vendredi arriva enfin et l’atmosphère lors du petit déjeuné était extrêmement tendue ,chacun essayent de ne pas penser soit au tournoi soit au spectacle qu’il allait effectué dans la journée .La table de nos amis ne faisais pas exception .

« J regardant Odd qui tournait et retournait son lait dans son bol – Tu comptes le tourner jusqu’à ce que ça devienne du beurre , ou tu comptes le boire ?
O sortant de ses pensées – Hein quoi ?
M qui était un peu plus décontractée que le blondinet ,éclata de rire en voyant sa tête - Dis donc Odd , tu n’as pas l’air très à l’aise ! Tu as même carrément l’air sur une autre planète ,c’est le fait de savoir que tu vas faire une représentation en publique qui te trouble comme cela ?
O l’air toujours perdu sans vraiment faire attention à ses paroles – Non c’est pas ça qui me trouble ,c’est toi !
J recrachant son lait à la figure d’Ulrich – Quoi ??
Y et A lâchant leur croissant – Hein ???
U qui avait lui aussi la tête ailleurs et qui n’avait pas entendu ce que Odd venait de dire mais qui venait de recevoir le petit déjeuné du génie sur lui – Ah non c’est pas vrai pas encore Einstein tu pourrais faire gaffe !(puis s’apercevant du regard médusé du garçon à lunette ) Quoi qu’est ce qu’il y a ?
M surprise par les paroles du jeune homme rougissait à toute allure -…..
O reprenant ses esprits et s’apercevant de ses paroles paniqua un peu – Hein ? quoi euh non ce que je voulais dire c’est que …..enfin je voulais dire que d’était pas moi qui était troublait mais toi..
U qui comprenait vaguement le soucis de son ami décida de le sortir de se pétrin- Pff tu aurais mieux fais de dormir cette nuit au lieu de bouger sans cesse ,maintenant tu racontes n’importe quoi !(puis se tournant vers Jérémie ) Par contre toi tu as très bien dormis bien donc tu as aucune excuse pour m’avoir craché tout ton bol à la figure !
M se laissa distraire par Ulrich un moment juste le temps de le regarder mais ce fut suffisant pour lui changer l’esprit –Mon dieu mon pauvre cette fois tu es complètement recouvert ! Tu as même un morceau de tartine dans les cheveux !
Y passant sa serviette à Ulrich pour qu’il s’essuie lui glissa à l’oreille – Je crois que tu viens de le tirer d’un sacré pétrin là !
U s’essuyant le visage – Oui je crois moi aussi ! »

Une fois le petit déjeuné fini Ulrich se dirigea vers le dortoir des garçons pour reprendre une douche, il se voyait mal arriver au tournoi plein de chocolat sur lui .Odd le rattrapa et l’accompagna .

« O ouvrant la porte de leur chambre juste devant Ulrich – Mon vieux je crois que je dois te dire un grand merci ! Tu m’a sauvé la mise de façon magistrale !
U prenant ses affaires de douche qui étaient encore sur son lit – De rien ,et puis tu sais Jérémie y est pour pas mal dans cette diversion !
O s’asseyant sur son lit et caressant Kiwi – J’y crois pas ,qu’est ce que j’ai pas commencé à dire moi !
U comprenant que son ami avais un peu envie de parler s’assit à son tour sur son lit- Elle te rend dingue avoue !
O relevant la tête d’un coup brusque- Euh ben en fait …oui !
U éclatant de rire en repensant à l’Odd du collège Kadic qui sortait avec trois filles à la fois – C’est bien la première fois que je te vois tant troublé par une fille !
O rigolant à son tour – C’est vrai tu te rend compte que ça va faire quatre mois que l’on est arrivé dans ce lycée et je ne suis pas encore sorti avec de fille !C’est un exploit !(puis reprenant un ton un peut plus sérieux) C’est vrai qu’elle est spéciale Marie ,on a plein de points communs tous les deux compressn aime la musique ,on aime tout les deux les films d’horreurs ,…
U continuant la phrase de son ami- Vous avez le même appétit ,les même blagues pourries !
O souriant aux propos de son colocataire- Oui c’est vrai ! En plus quand je suis avec elle ,c’est comme si j’étais dans une petite bulle isolé du reste du monde..
U – Je connais bien ça ,tu es amoureux d’elle !
O – Oui …. je crois ….(puis se relevant) Mais bon il faut que j’arrive à me mettre ça de coté car aujourd’hui je passe sur scène ,c’est le début de la gloire mon ami !
U maintenant sûr que son ami allait bien – Oui et moi je vais prendre ma douche ,car je crois pas que c’est en étant recouvert de chocolat que je vais gagner ce tournoi ! Surtout que en plus je dois assurer après les combats pour ma démonstration, j’ai bien l’impression que si jamais je me plante il y en a un qui va pas le louper .
O – Oui sur ce moi je vais me préparer moi aussi car je passe dans deux heures juste avant le début du tournoi. »


Une heure et demi plus tard Ulrich avait retrouvé Yumi ,Aelita et Jérémie dans la cour juste devant l’entrée de la salle dans laquelle Odd et Marie allaient faire leur spectacle . A travers la vitre ils pouvaient voir les différents élèves de la section musicale que couraient partout transportant des chaises et un peu de matériel sous les ordres de Bob qui depuis la scène semblait mener d’une main de fer les dernières préparations . Dix minutes plus tard les portes s’ouvrirent laissant entrer la foule dans la salle . En seulement quelques instant la totalités des chaises était occupées ,et les gens continuaient à rentrer même s’ils allaient devoir rester debout. Le show commença par la chorale du lycée qui était entièrement composée de fille ,puis après ce fut le tour à deux petits groupe de musique de faire leur représentation avant qu’arrive sur scène Odd et Marie .Jérémie ,qui se chargeait de la caméra pour la journée fit bien attention à régler le son comme il le fallait car il ne voulait rien louper de l’événement . Le silence ce fit dans la salle et les deux jeunes gens commencèrent à jouer et aussi, à la surprise générale , à chanter .( La chanson chanter est « ensemble » de l’album code lyoko featuring subdigitals pour ceux qui veulent savoir l’ambiance) A la fin de la chanson un silence s’installa dans la salle juste avant qu’un tonnerre d’applaudissement de le déchire. Ulrich ,Yumi et Aelita sifflaient et applaudissaient aussi fort qui le pouvaient pendant que Jérémie était monté sur la chaise afin de pouvoir continuer à filmer les deux artistes qui faisaient des salutations. Une fois que Odd et Marie eurent quitté la scène ils se précipitèrent à leur rencontre .

« Y – alors vous nous aviez cachez que vous alliez chanter !
A les larmes aux yeux – C’était magnifique je savais pas que vous chantiez si bien !
U tapant dans le dos à Odd – Alors la mon vieux tu m’as laissé sans voix ,moi qui croyais que les seules chanson que tu chantais étaient celle que tu fredonnes sous la douche !
M rouge sous les compliments – Merci en fait on hésiter à chanter puis finalement au dernier moment on s’est lancé.
J qui filmait toujours- Et vous avez sacrément bien fait !
O regardant Ulrich -Maintenant c’est à toi de jouer ,et de nous épater !
Bob qui descendait de scène après avoir annoncé la fin du spectacle et le début du tournoi dans une heure dans le gymnase – Oui et puis tes amis on mis la barre super haut je suis très agréablement surprit !
U regardant sa montre- Mince je suis désolé je dois aller me préparer ,je vous dis à tout à l’heure ! »

Le garçon s’éloigna vers le gymnase où l’attendaient ses adversaires et son katana pendant que ses amis se dirigeaient vers l’entrée spectateurs d’un pas rapide pour avoir de bonnes places tout en continuant à féliciter les deux musiciens !



Yumi ,Aelita et les autres avaient réussi à trouver des places assises au premier rang ainsi ils ne louperaient rien de la compétition . De l’autre coté du gymnase était affiché l’ordre de passage des différents combattant .

« O plissant les yeux afin d’arriver à lire les noms- Alors Ulrich il est en dernière position du second tournoi !On va pouvoir attendre avant de le voir combattre !
A un peu surprise – Il y a deux tournois ?Je croyais qu’il devaient mélanger les disciplines !
Y à qui Ulrich avait tout expliqué clairement - En fait le premier tournoi est celui des judokas et le second celui du karaté et pentchak-silat !
M pointa son doigt en direction des vestiaires – Tenez les voilà qui arrive ! Où là mon frère a une de ses allures dans son kimono on dirait un ours !
O –Tiens Ulrich en porte un lui aussi ! C’est bien la première fois que je le vois dans cet accoutrement !
Y qui regardait le jeune brun – Moi je trouve que ça lui va très bien ,ça lui donne un petit air ténébreux que j’aime bien !
O un peu exaspéré – Décidément je ne te comprendrai jamais !Tu nous dis que tu l’aime bien quand il fait la tête mais dès qu’il boudait à Kadic tu te mettait en colère noire ,Et maintenant tu dis que tu aime bien l’aspect ténébreux alors que William qui en avait à revendre tu pouvais pas le voir !
J souriant derrière sa caméra - Qu’est ce que tu veux mon pauvre Odd les voies de la gente féminine sont impénétrables ! »

Pendant qu’ils continuaient à discuter Bob ,qui présentait cet événement aussi expliqua rapidement au publique le déroulement de la compétition .

« Bob parlant assez fort dans le micro pour recouvrir le brouhaha fait par les spectateurs – Nous allons donc commencer les premiers combat du tournoi du judo ,après cela nous assisterons au premier tour du second tournoi et ainsi de suite ! Et à la fin des deux tournois vos aurez le droit à une démonstration de pentchak-silat faite par un élève :Ulrich Stern !
Y ,et A entendant le nom d’Ulrich se mirent à crier – Allez Ulrich !T’es le meilleur !!!
O discrètement à Marie – Dis donc si elles commence à nous exploser les oreilles juste parce que Bob prononce le nom d’Ulrich qu’est ce que cela va être lorsqu’il aura gagné !
M sourit et en guise de réponse se leva et cria de plus belle- Allez Ulrich !Allez Ulrich !
Bob parlant toujours dans le micro – Eh ben il y en a un qui à un sacré club de supportrices ! »

La remarque fit rire toute la salle ce qui déclencha chez les trois jeunes filles et chez Ulrich une montée de rouge aux joues assez flagrante .Ensuite tout les combattant allèrent s’installer sur le bancs prévus à cet effet pour laisser la place aux premiers combats .Ulrich ne prêta pas vraiment attention au premier tour des judokas mais regarda attentivement les affrontements de ses futurs adversaires potentiels et plus particulièrement celui d’Hugo qui ,vu sont emplacement dans le tableau ne pourrait le rencontrer que en finale . Le jeune VAREZ ne laissa pas vraiment le temps à son adversaire de se défendre et grâce à une série de coups puissants décrocha son billet pour le prochain tour . Un quart d’heure plus tard le dernier affrontement de cette phase commença , opposa Ulrich à Eric un autre pratiquant de pentchak-silat. Ce dernier avait un niveau assez bon pas encore suffisant pour espérer gagner et après une dizaine de minutes de parades et autres esquive il tomba sous les coups d’un ancien lyoko-guerrier au summum de sa forme . Les différents tours se succédèrent assez rapidement Ulrich et Hugo enchaînant les victoires sans rencontrer vraiment de difficultés ,ils allaient donc s’affronter en finale se qui les enchantait tout les deux. La finale du tournoi de judoka commença ,elle opposait deux filles (les garçon ayant tous étaient éliminé assez tôt dans la compétition car il n’avaient pas assez pris au sérieux leurs adversaires ) Rébecca ,une fille très sympathique qui avait fais son premier semestre dans la classe que Jérémie ,Aelita et Ulrich ,et sa meilleure amie Hélène . Le combat dura assez longtemps les deux filles étant du même niveau et ayant l’habitude de se battre ensemble se qui le rendait encore plus intéressant .Cependant au bout d’un moment Hélène se relâcha n petit peu et Rébecca en profita pour la mettre Ippon . Dès qu’il vu cela Ulrich se leva et commença à s’étirait, il était déjà a 100% dans son combat et avait à l’esprit quelques techniques qu’il comptaient utiliser contre son adversaire .Puis il se dirigea vers le centre du tatami pour commencer l’affrontement .Après une salutation réglementaire et une poignée de main, qui était en fait plutôt une tentative d’écraser la main de l’autre, avec son adversaire ,le combat commença . Très rapidement Hugo attaqua mais malheureusement pour lui le pentchak-silat reposait en grande partie sur l’esquive et cela son adversaire le maîtrisait parfaitement. Ulrich profita d’un moment d’inattention du jeune homme juste après une esquive pour l’attraper au col et se mettre en position pour le projeter.

« Hugo la bouche juste à coté de l’oreille à Ulrich lui chuchota – Tu sais quoi Yumi elle embrasse super bien ! Je suis sur que au lit…
U poussant violemment son adversaire et lui cria dessus – Tu l’as ferme ! »

Hugo profita de la diversion pour donner un grand coup de pied dans le ventre du samouraï ce dernier reculant sous l’impact mais ne tomba pas ,et au moment où son adversaire allait lui donner le coup de grâce avec un coup de pied retourné il s’accroupit et à l’aide un mouvement circulaire de la jambe gauche le faucha avant de lui donné un violent coup de talon dans l’estomac ! Hugo se tordit de douleur sur le sol pendant quelque instant avant de ramper jusqu’à l’extrémité du tatami vomir .Bob voyant l’état du jeune homme déclara la fin du combat !

« Bob s’approchant d’Ulrich – La finale du second tournoi est maintenant finie ,je déclare vainqueur Ulrich Stern ! (puis discrètement au champion pendant que la foule criait de joie ) Tu aurais quand même pu y aller un peut plus doucement ,car avec un coup comme cela tu frôles la pénalité !
U qui se dirigeait vers ses amis pour parler un peut pendant la pause juste avant sa démonstration- J’ai pas fait exprès ,j’ai comme eut du mal à maîtriser ma force !
Y sauta au cou de son héros s’embrassa –Bravo tu es le meilleur !
O tapant dans le dos de son ami comme se dernier l’avait fait à la fin du spectacle- Oui tu as étais pas mal mais à un moment tu m’as fait une sacré peur j’ai cru que tu allais perdre !
U trop occupé à embrasser sa japonaise pour faire attention aux paroles de son ami -…
J qui filmait la scène en évitant de trop montrer Yumi e Ulrich en train de s’embrasser ,au cas où les parents visionnent la bande – Euh Ulrich je veux pas te dérangé mais je crois que l’on t’attends ! »

En effet le jeune homme se retourna et vit Bob qui patientait juste devant l’entrée du vestiaire dans lequel il devait aller se changer . C’est à contre cœur qu’il laissa là sa japonaise en lui promettant de faire attention lors de la démonstration car même si il n’était pas affûté le katana restait dangereux . Une fois Ulrich rentrait dans le vestiaire ,Jérémie ,Odd et les filles retournèrent à leur place afin de ne pas se les faire prendre ,puis ils attendirent . Dix minutes plus tard Bob ressortit en compagnie du garçon qui s’était changé : il avait posé son kimono noir pour mettre un bas de jogging un peu large noir surmonté d’un tee-shirt jaune clair et à sa main il tenait son katana placé dans un étui en tissus qui permettait de préserver encore un peu la surprise . Ils se dirigèrent tout les deux vers le milieu du tatami ,et une fois arrivée au centre le surveillant pris la parole .

« Bob dans le micro – Merci d’avoir bien voulu patienter le temps que l’on finisse de se préparer …enfin surtout lui !
U souriant mais restant concentré -….
Bob reprenant son sérieux – Mais bon vous n’êtes pas là pour m’entendre parler je vais donc laisser place à la démonstration en vous demandant de bien vouloir rester silencieux afin de ne pas déconcentrer Ulrich ! »

Une fois le surveillant sortit du tatami le silence s’ installa d’un coup dans le gymnase , chaque spectateur attendait patiemment le début .Soudain Ulrich pris l’étuis à deux mains et en sortit le katana . Un léger murmure de surprise se propagea dans les rangs ,mais resta quand même discret . Puis après quelque instant le samouraï sortit la lame de son fourreau et le posa à coté de lui , a ce moment précis ce fut bien plus que des murmures de surprise qu’émirent les spectateur mais carrément de petits cris !Jérémie ne perdit rien de la scène ,après avoir fait un rapide tour des différentes réactions il s’arrêta plus longuement sur celle d’Hugo , ce dernier assis contre un mur s’était arrêtait de parler avec Fabien et Damien dès qu’il avait vu l’arme et ne l’avait pas quitté des yeux laissant choir sa mâchoire . Dès que le silence fut revenu dans la salle Ulrich commença la démonstration .Il allait vite, ses mouvement étaient précis mais pourtant très fluides ,on avait vraiment l’impression qu’il se battait contre un adversaire invisible . Il enchaîna coups latéraux , parades ,esquives , pour finir par un changement de main spectaculaire et une attaque verticale de bas en haut . Le silence demeura intacte jusqu’au moment où il replaça la lame dans son fourreau ,à cet instant quelques personnes commencèrent à applaudirent et rapidement ce fus vraiment un tonnerre d’applaudissement qui éclata ,tout le monde se leva pour acclamer le jeune homme qui pouvait maintenant se détendre . Les spectateurs restèrent encore un moment debout devant le gymnase à parler du tournoi et de la démonstration ,si bien que quand Ulrich sortit il eut encore droit à de vives félicitations que la part de plusieurs élèves ,dont certains qu’il ne connaissait même pas , mais aussi de la plupart des enseignants . Ils finit tout de même par retrouver Yumi et les autres qui l’ovationnèrent à leur tour en bonne et du forme . Puis ils profitèrent tous ensemble du reste de leur après-midi tranquillement en se baladant entre les différentes activités l’esprit complètement libéré de toute pression .

La journée aurait put être complètement parfaite si Yumi et Ulrich n’avaient pas appelé leur parents en fin de soirée pour leur donner des nouvelles et en prendre …



Tout cela commença pendant le repas ,Jérémie et Aelita leur avaient parlé plus précisément de leur programme pour les vacances ,en effet vu que le festival passé il s’agissait de l’événement le plus attendu pour tout les élèves .

« J relisant le message que son père lui avait envoyé sur son portable – Donc en fait mes parents viennent nous prendre le vendredi de la sortie ,on passe noël avec eux .
A qui connaissait la fin du mail par cœur – Et après il nous ramène ici le 29 car il doivent être aux Etats-Unis pour le nouvel ans !
U posant son verre – Alors vous allez passer le 31 décembre ,tous seul ici ?
O s’essuyant la bouche avec sa serviette – C’est pas cool ça ! Moi je serai …ben je sais pas encore mes parents m’ont pas prévenus ..(sentant son téléphone portable vibrer dans sa poche il le sorti ) Tiens quand on parle du loup !
Y regardant Odd sortir du réfectoire pour répondre- Ca aurait était sympa que l’on puisse le faire tous ensemble !
M qui fixait elle aussi le blondinet à travers la vitre- Oui c’est sur ! Mais moi je suis chez mes grand-parents pour le traditionnel réveillon en famille avec tous les cousins ,cousines ,oncles ,tantes etc. …
U – Et moi je serai chez moi avec mes parents et des invités sûrement très intéressants pour mes parents mais d’un ennuie à mourir pour moi !
O surgissant derrière lui- Merci ça fait plaisir !
A un peu surprise aussi par le retour du jeune homme – Déjà mais tu n’avait rien à leur dire à tes parents ?
O souriant à Marie qui l’avait vu revenir mais qui n’avait rien dit comprenant qu’il comptait surprendre tout le monde – Si mais mon père n’avait plus de batteries ils me rappellent dès qu’ils sont à la maison ,ils rentraient d’un exposition !
Y la tête posée contre l’épaule du champion du lycée – Mais au fait pourquoi tu as dis à Ulrich merci ?
U se souvenant des propos de son camarade de chambre – Oui j’ai pas tout compris !
O se rasseyant à table – Mon père a eut le temps de me dire où je passerai le réveillon et devine où ? C’est chez toi !!
U – Sérieux ? Mais c’est super ça on va bien se marrer .Pour une fois que je n’ai pas le droit au traditionnel repas entre collègue de mon père . Mais je suis en train de penser à quelque chose ,je peux demander à mes parents si n peut pas tous ce retrouver chez moi pour fêter le nouvel an !
J un peu sceptique – Ben je sais pas ça risque de déranger tes parents . Regarde là on est six si il y a tes parents plus ceux d’Odd ça va faire pas mal de monde !
U –Pas de soucis de ce coté là la maison est bien assez grande pour tous nous accueillir !
A se tournant vers Jérémie – Pourquoi pas ? Mais par contre on fera comment pour y aller ?
J – A la limite je peux demander à mes parents de nous déposer chez Ulrich au lieu d’ici .
U – Et moi je pourrais vous ramener ici à la rentrée . Il va falloir que je les appelle ce soir ,car là ils ont pas chez moi je crois mon père a un gros repas d’affaire aujourd’hui c’est pour cela qu’il a pas put venir .
Y serrant dans ses bras le jeune homme – Moi aussi j’appellerai les miens , je leur demanderai mais bon je pense que se sera bon vu mon bulletin , par contre je viendrais sûrement en train !
O se tournant vers Marie – Au pire avec mes parents on pourra passer vous prendre à la gare .
M l’air un peu triste – Dommage que je puisse pas venir …
O perdant un peu de son sourire lui aussi – Oui …
J sentant l’atmosphère se dégrader- Mais bon on prévoit des trucs mais on sait même pas si tes parents vont accepter Ulrich .
U prenant son plateau juste après Yumi – On verra bien cela ce soir ! Pour l’instant allons nous promener dans les bois ,j’en connais un qui doit commencer à tourner en rond là- haut .
J suivant Aelita – Oui ,j’ai pas envie de retrouver mon lit défait et de dormir avec l’odeur de Kiwi , alors on se dépêche ! »

La soirée se passa assez rapidement ,les lycéens profitèrent des nombreux va et vient des personnes qui rangeaient , ce qui avait servit pour le festival ,afin faire passer en toute discrétion Kiwi dans un carton . Ils se baladèrent ainsi pendant deux ,trois heures dans le parc reparlant des combats d’Ulrich ou encore du mini-concert d’Odd et Marie avant de rentrer chacun dans leur chambre juste à la tombée de la nuit . Dans la chambre des filles Yumi appela ses parents ,et après une demi-heure de protestation de supplication elle raccrocha très énervée : ses parents refusaient qu’elle passe le nouvel an avec ses amis car ils voulaient profiter de sa présence .Dans la chambre des garçons la joie n’était non plus au rendez-vous :les parents d’Ulrich avaient très rapidement accepté que Jérémie et Aelita passent le 31 chez eux …mais refusait catégoriquement la présence de Yumi dans la maison. Ulrich assit sur son lit était anéantit :qu’avait bien t-il put se passer entre les parents de sa japonaise et les siens pendant son absence …..



Le lendemain matin Ulrich rejoignit ses amis pour le petit déjeuné en retard, car ayant passer une bonne partie de la nuit à se demander pourquoi ses parents refuser d’avoir Yumi sous leur toit mais aussi comment il allait pouvoir annoncer à sa chère et tendre la mauvaise nouvelle , il avait eu du mal à se réveiller. Au moment où il entra dans le réfectoire il aperçu la jeune fille se lever avec son plateau ,il s’approcha doucement du groupe .

« O voyant Ulrich –C’est bon il arrive ton prince charmant tu peux te rasseoir !
Y se retourna et vit le jeune homme – Te voilà enfin ,je m’apprêtait à aller voir dans votre chambre si tu n’étais pas malade ! Tu sais quoi j’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer …Mais tu ne manges pas ? Tu n’as pas l’air bien !
U s’asseyant à coté d’elle – Non j’ai pas trop faim ,et oui je vais bien c’est juste que j’ai pas trop dormi ,j’avais des courbatures ,j’aurai plus m’étirer après le tournoi de hier ,c’est tout .
O prenant le croissant qu’Aelita lui tendait -En plus sa petite Yumi n’était pas là pour lui faire des massages !
Y se retournant vers le blondinet - Odd !!Quand est-ce que tu vas arrêter avec ça ?
O entre deux bouchée de croissant au chocolat – Euh je sais pas trop quand j’en aurai marre sans doute …
U oubliant un instant ses soucis – Mon cher Odd sache que vu que je n’ai pas bien dormi j’ai entendu tout ce que tu racontais dans ton sommeil et….
O – C’est bon j’arrête ,tu as gagné !
J souriant – Tiens tu as vite eu marre !
M se tournant vers Ulrich – Moi j’aimerai bien savoir ce qu’il peut dire pendant la nuit !
A voyant le blondinet blêmir décida de lui donner un coup de pouce - Moi en tout cas je préfère pas savoir ! A tout les coups ça doit être un mélange de horreur aux urgences et de nourriture ,un trucs comme des saucisses qui se battent contre une armée de pommes de terre mortes vivantes !
U éclatant de rire ,en partie à cause des propos de la jeune fille aux cheveux roses mais aussi à cause du visage d’Odd qui passait de rouge au blanc avant de reprendre une couleur normale .Il se tourna ensuite vers Yumi – Au fait c’est quoi cette mauvaise nouvelle que tu devais me dire ?
Y perdant son sourire – En fait j’ai appelé mes parents hier soir et ils refusent que je passe le nouvel an avec vous ! Je leur et pourtant dit que se serait chez toi et qu’il y aurait tes parents ,mais cela ne les a pas convaincu au contraire .Résultat je passe le nouvel an chez un collègue à mon père ,super soirée en perspective !
U repensant à l’attitude de son père la veille au téléphone ,commençait sérieusement à croire qu’ils avaient eu, avec ceux de Yumi ,un problème . Mais il préféra garder ses doutes pour lui – J’ai aussi appelé les miens hier ils sont d’accord pour que l’on se retrouvent tous chez moi !(puis se tournant vers Aelita et Jérémie) Ils sont même ravis que vous veniez un peu plus tôt ,comme ça ils pourront mieux vous connaître. Et mon père m’a dit qu’ils vous ramènerai ici en même temps que moi !
A déçue que la jeune fille ne puisse venir – C’est vraiment dommage que tu ne puisses pas venir !Mais tu es sur que tes parents sont contre ? Tu en pourrais pas les persuader ?
Y –Je vais toujours essayer mais je n’y crois pas , mon père est vraiment têtu et en plus il a visiblement pris un engagement pour la soirée du 31 donc c’est très mal parti !
O se tournant vers Marie – Et toi c’est sur et certain que tu ne peux pas venir non plus ?
M faisant non de la tête – Malheureusement je ne peux pas et c’est sur et certain ! Je vais devoir passer toute mes vacances à supporter mon frère .Le seul bon point c’est que si jamais il m’énerve trop je vais pouvoir lui rappeler le cuisante défaite qu’il s’est pris hier ! »


La dernière semaine de cour passa assez rapidement, les professeurs profitant de l’arrivée des vacances pour bombarder les élèves de feuilles d’exercices à faire chez soi ,et certain prof allaient jusqu’à photocopier les prochains chapitres afin que les lycéens s’avancent pour la rentrée .Le jeudi soir les parents à Ulrich l’appelèrent pour lui dire que finalement se serait le père et la mère d’Odd qui viendraient les chercher le lendemain en remontant d’un arrosage car la voiture de monsieur Stern était chez le garagiste suite à un problème de frein. Cette nouvelle arrangea vraiment le jeune homme car il ne voulait pas que ses parents et Yumi se voient ,tant qu’il n’avait pas tiré l’histoire au clair .En effet il préférait éviter une confrontation qui risqué de mal se finir .Il avait pensé durant toutes la semaine aux différentes raisons qui auraient pu pousser les adultes en question à réagir de la sorte ,mais en vain. Le voir dans cet état n’avait pas vraiment inquiété ses amis car ils imaginaient que c’était la perspective d’être séparé de la japonaise qui le rendait comme cela . C’est ainsi que le vendredi soir il parti en compagnie d’Odd après avoir dit au revoir à sa bien aimé comme s’il partait pour des mois mais en restant à l’abris des regards indiscrets des adultes .



Yumi essaya à plusieurs reprises de parler à ses parents de la fête chez Ulrich mais à chaque fois ils changeaient de sujet ,et si par malheur elle insistait ils finissait par s’énerver et quittaient la pièce . Elle passa donc le début de ses vacances ainsi ,cependant le jour de noël elle se rendit compte qu’in n’y avait plus d’espoir en effet ils lui avait offert un kimono de soirée , et lui avait dit qu’elle pourrait le porter au nouvel an ,cette phrase signifiait qu’ils avaient des projets pour elle et pour le réveillon. Le 31 ,le matin , toute la famille Ishiyama monta dans la voiture et partie en direction du nord ,en effet ils avaient une longue route devant eux ce qui ne plaisait pas du tout à la jeune japonaise car l’idée de rester pendant tout le trajet assise sans bouger l’énervée déjà . En effet depuis le déménagement quelques années auparavant ,durant lequel elle avait perdu ses amis ,chaque voyage en voiture de plus de deux heures la rendait irritable . De son coté Ulrich préparait la maison pour la soirée avec la précieuse aide de Jérémie et d’Aelita .Ses deux amis étaient arrivés quelques jours plus tôt ,dans l’après-midi ,les parents du petit génie étaient même resté manger le soir juste avant de partir prendre l’avion.

« Mr Stern à son fils et ses deux amis – Je vous remercie encore une fois de nous aider à ranger la maison ! Sans vous je ne sais pas comment on se serait débrouiller .
U qui transportait une pile de dossier qui traînaient dans le salon jusqu’au bureau de son père- Je sais pas peut –être que tu aurais du ranger un peu plus tôt comme maman tu l’avais demandé ?
Mme Stern sortant du buffet une pile d’assiette – Ca te vas bien de dire ça Ulrich ! Je dois te répéter je ne sais combien de fois de ranger ta chambre avant que tu veuilles bien le faire !
U de la porte de la pièce de son père – On moins on sait maintenant d’où ça me viens ! Par contre tes dossiers je te les pose sur ton clic-clac papa !
Mr Stern débarrassant Aelita et Jérémie des livres qu’ils portaient – Non attends il faut laisser le lit de libre !
U – Pourquoi les parents de Odd dorment bien dans la chambre d’ami ?
Mr Stern faisant un peu de place dans son bureau - J’ai aussi des collègues qui viennent manger donc je préfère laisser un lit de libre .S’il veulent rester dormir ta mère et moi on dormira là et eux dans notre chambre . D’ailleurs il va falloir que vous vous installiez tous pour coucher dans la salle de jeu car ta chambre et aussi réquisitionner ta chambre !
Mme Stern passant devant la pièce entendit son mari et soupira – Pff non mais je vous jure !
U se tournant vers son père – Mais pourquoi elle dit ça ?
Mr Stern souriant – C’est rien j’ai du sortir les mauvaises assiettes . Je viens de penser à un truc , vous pourriez aller faire un tour dehors le temps que l’on prépare le dîner .
J – Ben il reste encore la chambre où on va dormir à faire .
A juste à coté du génie – En plus Mme Stern aura peut être besoin d’aide pour finir de mettre le couvert !
Mr Stern regardant l’heure- Vous savez il n’est que 16 h ,allez donc faire un tour ,vous ferez votre chambre quand Odd sera là il vous aidera à sortir les lits du grenier .
U content de pouvoir quitter la maison qui lui rappelait le fait que ses parents ne voulait pas voir Yumi – D’accord !On reviendra vers 17h juste avant que Odd et ses parents n’arrivent ! »

Il était 17h 30 quand la voiture de Yumi et de ses parents s’arrêta devant une maison .La jeune fille avait fini par s’endormir au bout de deux heures de route, et venait juste de se réveiller , elle ne savait même pas dans quelle ville elle était et ne s’en préoccupé pas ,toutes ses pensées allaient à un jeune brun . Mr Ishiyama descendit de la voiture et alla sonner à la porte ,pendant ce temps sa femme se dirigea vers le coffre et sorti le sac dans lequel ils avaient mis leur tenus de soirée . Au bout de dix minutes le père de la jeune fille revint accompagné d’un homme ,ce dernier semblait familier à Yumi et il ne lui fallut que peut de temps pour se souvenir de lui : il s’agissait d’un ancien collègue du temps où ils habitaient encore proche du collèges Kadic .

« Mme Ishiyama allant saluer l’homme – Bonjour et merci encore de nous rendre ce service .
Mr Genkiri – De rien je vous en prie !Même si ce n’est que brièvement je suis content de vous revoir . Mais entrez donc je vais vous montrer où vous pouvais vous préparer !
Mr Ishiyama à ses enfants- Allez –y , nous allons nous changer ici avant de nous rendre à la soirée donc dépêchez- vous ! Et remerciez bien Mr et Mme Genkiri ! »

Yumi et son frère rentrèrent donc dans la maison comprenant qu’ils n’y resteraient pas longtemps . La jeune fille se demandait où ils allaient passer le réveillon mais sans vraiment y porter un grand intérêt . Ils se préparèrent assez rapidement sans pour autant mal le faire , en effet Mme Ishiyama fit même retourner deux fois sa fille dans la salle de bain jusqu’à ce que cette dernière soit selon elle parfaite .Une heure et demie après être arrivée toute la famille se trouvait de nouveau dans la voiture ,et roulait à présent vers leur soirée .La jeune japonaise regardait le paysage défiler à la vitre du véhicule et fut surprise de s’arrêter seulement après trente minutes de trajet . Son père de gara pas la voiture sur le trottoir mais dans l’allée où se trouvait déjà deux autres automobiles ,et ,cette fois il attendit que tout le monde soir devant la porte avant de sonner .

Jérémie ,Aelita et Ulrich étaient rentré juste au moments où leurs premiers invités tournaient au coin de la rue, c’est ainsi qu’ils purent accueillir le blondinet dès sa descente du véhicule. Ils passèrent ensuite une bonne partie de la fin d’après midi à préparer la pièce où ils allaient dormir ainsi que l’a chambre à Ulrich dans laquelle ils installèrent un lit de camp supplémentaire , puis ils s’habillèrent ensuite chacun leur tour afin d’être prêt pour la soirée. Vers 19h 30 la sonnette retentie dans la maison , Mr et Mme Stern ,accompagnés de leurs invités allèrent accueillirent les nouveaux arrivants. Les lycéens quant à eux se trouvaient encore en haut en train de finir d’installer les lits pour la nuit, et entendant la sonnerie se dirigèrent vers les escaliers afin de se présenter ,soudain Ulrich s’arrêta au milieu de l’escalier quand il aperçu qui venait d’arriver . Odd n’ayant pas anticipé l’arrêt soudain du jeune homme lui rentra dedans et s’apprêter à lui faire une remarque mais se retint lorsqu’il vit sur le palier dans un état identiques à celui de son ami Yumi. Mr Stern et Mr Ishiyama se mirent à rigoler en voyant la réaction de leur enfant ,alors que leur femme les regarder d’un air plutôt consterné . Soudain Yumi et Ulrich se mirent à franchir très rapidement la distance qui le séparaient avant de se sauter dans les bras l’un de l’autre et de s’embrasser . A ce moment les rires des deux pères s’arrêtèrent d’un coup pour laisser place à un air plus que surpris pendant que les mères elles souriaient et qu Hiroki d’un air un peu perdu essayer de comprendre chez qui il était et qui étaient tous ces gens autour de lui .




Au bout de quelques instants les deux amoureux se séparèrent ,et voyant le visage de leur père respectifs baissèrent la tête ,attendant d’être sermonné. Cependant le père à Odd ,que Mr Stern avait mis au courant de la petite surprise ne parvient plus à se retenir et éclata de rire et à ce moment là tous les regards quittèrent les deux jeunes gens pour converger vers lui ,dont celui de sa femme particulièrement désespéré.

« Mme Della Robbia discrètement à son époux- Calme toi voyons ! Je crois pas que se soit le moment de rire
Mr Della Robbia essayant tant bien que mal de reprendre un peu de sérieux pour arriver à parler correctement - Mais bien sur que si c’est le moment ! Tu aurais vu la tête de Walter ( le prénom du père à Ulrich) ,il était tout fier de son plan .Et maintenant c’est lui qui est sur le …
Mme Della Robbia coupant la parole à son mari – C’est bon on a compris ! Mais essaye un peu de te ressaisir !
O s’approchant du petit couples avec Jérémie et Aelita – Salut Yumi tu es venu finalement ! (Puis jetant un regards à son père qui venait de nouveau d’éclater de rire ) Non mais vraiment celui là ,il sait pas se tenir !
A - On moins on sait maintenant de qui tu tiens ! »

La remarque de la jeune fille aux cheveux roses déclencha un rire discret chez les lycéens, un rire qui pour Ulrich et Yumi était plus nerveux qu’autre chose . En effet ils avaient laisser leur sentiments agir sans pour autant penser aux conséquences et maintenant ils allaient devoir donner des explications .

« Mr Ishiyama profitant du détournement d’attention s’approcha de sa fille lui dit discrètement – Jeune fille sache que tu me donneras des explications sur ta conduite dès que nous serons parti de cette maison !
Mme Ishiyama ayant vu son mari se diriger vers sa fille ,décida d’intervenir lorsqu’elle aperçu Mr Stern se préparer à parler à son fils – Ah non messieurs ,pas de ça vous allez me faire plaisir de les laisser tranquilles !
Mme Stern qui allait ouvrir la bouche quand son invité la doubla ,elle attendit que celle –ci ai fini de parler pour prendre la parole – Tout à fait ! Vous n’avez qu’à vous en prendre à vous même . On vous avez prévenu de ne pas faire cette stupide farce ,mais non vous n’avez pas voulu non écouter ,alors maintenant vous allez nous faire le plaisir de les laisser en paix !
Mr Stern et Mr Ishiyama n’ayant jamais vu leur femme leur parler ainsi – Mais on voulait pas les …
Mme Stern et Mme Ishiyama -On a dit ça suffit !
Mme Stern –Walter va leur montrer où ils peuvent aller poser leur affaire !
Mr Della Robbia s’asseyant sur une chaise en se tenant les cotes tellement il riait – Alors là c’est le bouquet ,vous devriez voir vos têtes !!
Mme Della Robbia se tournant vers son mari le fusilla du regard- ….
Mr Della Robbia s’arrêtant brusquement de rire en voyant les yeux de sa femme- … mais je ne dis rien de mal ……(puis se leva et partit vers les deux autres pères) Je crois que je vais venir vous aider moi aussi ! »

A ce moment tout les adultes se regardèrent et se rendirent compte du ridicule de la situation ,puis ils éclatèrent de rire .Les enfants ,quant à eux, restèrent un moment sans bouger ,un peu surpris par la réaction des parents , avant d’aller aider les nouveaux arrivants à s’installer. Une demie- heure plus tard tout le monde était installé dans le salon en train de boire l’apéro , toute tension était retombée et maintenant les parents parlaient entre eux ,Mr et Mme Ishiyama faisant plus ample connaissance avec les parents du blondinet .

« Mr Ishiyama – Alors comme cela vous êtes des artistes ? Vous êtes dans la musique , la peinture , la sculpture ?
Mme Della Robbia – En fait on fait un peu de tout mais c’est vrai que je suis plus dans la sculpture et lui dans la peinture !
Mr Della Robbia se tournant vers son fils – Et d’après ce que j’ai compris la musique se serait plutôt le domaine de notre fils !
Mr Stern se tournant vers Ulrich – Tu m’avais pas dit que vous aviez filmé le festival ? On pourrait peut –être voir vos exploits avant de commencer le repas ,enfin si c’est pas trop long !
U se tournant à son tour vers Jérémie- Ben je sais pas si tu l’as amené ?
J – Si j’ai du la mettre dans mes affaires il faut juste que la retrouve . Mais si vous m’aidez à la chercher dans dix minutes on sera en train de la regarder ! »

A ces mots les cinq lycéens se levèrent et se précipitèrent dans la salle de jeux transformée pour l’occasion en dortoir. A peine Jérémie rentré dans la pièce qu’il mis la main sur la cassette et s’assit sur le lit .Les autres comprenant que le jeune homme avaient demandé leur aide juste pour qu’ils puissent eux aussi quitter un peu la pièce l’imitèrent .

« O – Ca fait du bien de se retrouver ,ça me manquait ! Mais bon d’après ce que l’on a vu certaines personne manquait plus à d’autres !!
U se sentant visé – Très drôle Odd ,en tout cas je pense que l’on doit une fière chandelle à nos mères ,sans elles je pense que l’on aurait passé un sale quart d’heure !
Y repensant à la tête de son père lorsqu’elle avait embrassé Ulrich – Oui mais bon je sais pas si on est pour autant tiré complètement d’affaire .Mais une chose de sûr c’est peu importe ce que peuvent dire mes parents je ne te quitterai pas !
U prenant la jeune fille dans les bras – Ne t’inquiète pas je serai toujours là pour toi ! Je ne te laisserai pas tomber même si je dois m’embrouiller avec mes parents !
A se glissant dans les bras de Jérémie – Et puis qui c’est ça va peut –être bien ce passer .Ils on l’air de bien s’entendre tout les quatre !
Y –Je sais pas tu sais mon père me voyait déjà fiancer avec fils de millionnaire ou quelque chose dans le style !
J souriant – Tu vas voir quand il aura vu la vidéo son estime pour Ulrich va monter en flèche !
O regardant tour à tour les deux couples- Bon c’est pas tout mais va falloir que vous arrêtiez les mamours et que l’on redescende .
A – Tu sais c’est pas parce que l’in descend tôt que l’on mangera tôt !
U – Laisse il dit ça parce que ta Marie elle est pas là !
O un peu gêné – Oui ..enfin non …Mais bon vous allez vous manier les fesses sinon je descend dire à vos parents ce que vous faites la nuit au lycée .
J souriant – Tu veux dire t’écouter ronfler ?
O le sourire jusqu’aux oreilles – Non je parle des visites nocturnes dans la chambre des filles et des bruits que l’on entend des petits … »

Le blondinet n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il se reçu en pleine tête trois oreillers ainsi que son sac .En effet Yumi n’ayant rien d’autre sous la main le lui avait lancé pour le faire taire . Puis après dix minutes de fou rire ils rejoignirent les adultes qui les attendaient dans le salon ,les parents s’étaient regroupés sur les canapés en face de la télévision et continuait à parler ,Hiroki quant à lui était allait aux toilettes et retourna en même temps que les lycéens ! Pendant que Jérémie et Mr Stern préparaient le magnétoscope et la télévision les parents de Yumi et d’Odd discutaient avec les lycéens afin d’avoir plusieurs avis sur le lycée .

« Mr Della Robbia – Bref le lycée vous plait ! Alors on à bien fait de vous y envoyer ! En plus vous nous ramener des bonnes notes , c’est vrai quand on a reçu ton bulletin Odd on s’est demandé avec ta mère si c’était bien le tien !
O - Mais si je vous disais qu’à Kadic j’étais un incompris , c’était les profs qui s’acharnaient sur moi !
U éclatant de rire – Je dirai plutôt que c’était le contraire ! Je revois encore la tête de Mme Meyer ç chaque fois qu’elle te rendait un devoir !
Mr Ishiyama se tournant vers sa fille- En tout cas je suis très fier de toi tu as doublé ta moyenne de l’année dernière !En plus j’ai vu sur le bulletin que tu as la meilleur moyenne en Histoire et culture asiatique !
Mme Ishiyama discrètement à sa fille – Il était tellement fière de ça qu’il à appelé tes grand parents au japon ,eux qui se faisaient du soucis quand aux tradition familiales japonaise je peux te dire qu’ils étaient heureux !
Mme Stern s’adressant à Yumi - C’est ton option c’est cela ? C’est comme pentchak-silat pour Ulrich !
Yumi – Oui , moi je fais histoire et culture asiatiques ,Odd et Marie musique Aelita et Jérémie c’est informatique et Ulrich c’est art martiaux !
Mr Ishiyama se tournant vers le jeune brun - Et c’est pas trop dur ? Enfin je veux dire le niveau en sport est assez élevé dans cet établissement tu arrives à suivre ?
U préférant de pas trop se vanter devant le père de sa petite amie – Oui je ne me débrouille pas trop mal !
O pouffant de rire – Pas trop mal ? Depuis quand tu es aussi modeste ?
A tout en regardant Jérémie finir de régler la télévision – Il est loin devant tout les autres en matière de pentchak-silat !Du reste je crois que Bob lui à mis 20 comme note !
Mr Stern ayant écouter la discussion – Bob ? Je suppose que c’est le professeur qui à marqué comme appréciation « Dommage que l’on doivent s’arrêter à 20 ! » .
Yumi contente que son père l’intéresse au jeune homme – Le proviseur et son prof lui on même proposé d’avoir des cours supplémentaires pour aller plus loin que le programme !
U rougissant un peu regardait la télévision – Euh Einstein je crois que c’était un peu plus clair il y a quelques secondes !
Mr Della Robbia - Einstein ? En voilà un surnom !
A – En fait c’est lui qui a la meilleur note dans toutes les matières hormis le sport , d’où ce surnom !
J rouge comme une tomate -Je crois que l’on va pouvoir visionner la cassette . »




La vidéo commença par une rapide prise de vue du festival globalement faites par Odd depuis la fenêtre de leur chambre ,puis on vit rapidement à l’écran la pièce en elle –même ,bizarrement le jeune homme changeait brusquement de direction à chaque fois qui se rapprochait de son lit . Puis le lieu changea en effet les lycéens se trouvaient maintenant juste devant une salle dans laquelle on voyait une estrade ,la caméra filmait à l’intérieur . Les parents regardaient attentivement la vidéo ainsi que les enfants car s’étaient pour eux aussi la première fois qu’ils voyaient les images . Arriva enfin le moment de la chanson d’Odd et Marie ,dans le salon plus personnes de bouger chacun profitant au maximum des images .

« Mme Della Robbia une fois la chanson terminée se tourna vers son fils - C’était magnifique je suis très fière de toi !
Mr Della Robbia – Oui je savais pas que tu chantait aussi bien ! Par contre dis moi la fille qui est avec toi sur scène ,c’est ta petite amie ? Toi aussi tu nous cache des trucs ?
Y sentant que le sujet risque de déraper sur elle et Ulrich – Regardez c’est le début du tournoi . »

En effet ,pendant que les adultes complimentaient le blondinet , la vidéo avait continuait à avancer . Lorsque tout le monde eut de nouveau les yeux fixé sur l’écran ,le premier combat venait de se terminer , mais d’un accord commun ils décidèrent de ne pas revenir en arrière afin de ne pas trop retarder le repas .Puis vint le premier combat d’Ulrich ,qui pour la première fois se voyait combattre . Au bout de quelque minutes à peine on entendit l’arbitre ,Bob , annoncer la victoire du jeune homme ,ce bref combat laissa un peu les parents perplexes .

« Mr Della Robbia regardant d’un air un peu distrait le combat suivant – Mais j’ai une question, c’est moi qui n’a pas vu tout ton combat ou il t’a fallut trois fois moins de temps que les autres pour gagner !
U rougissant une peu – Ben j’ai eu de la chance le premier adversaire ,il a fait pas mal d’erreurs …
O éclatant de rire en entendant son ami – De la chance ! C’est plutôt que personne t’arrive à la cheville .
Y – C’est sur que tu as du combattre en deux tour autant de temps que une personne normale en un seul combat ! Tenez c’est au tour d’Hugo .
Mme Ishiyama sentant un peu de dégoût dans la voix de sa fille lorsqu’elle a prononcé son nom – C’est qui ce jeune homme un de vos amis ?
O , Y , U J et A en même temps – Non !!!! »

Le visionnage du tournoi se déroula ainsi dans la bonne humeur générale ,les parents félicitant le jeune combattant après chacune de ses victoires comme s’il venait de la remporter à l’instant . Au moment de la finale les adultes purent profiter un peu plus longtemps de spectacle ,mais cela fut aussi l’occasion aux lycéens de voir des détails auxquels ils n’avaient pas spécialement fait attention .

« O juste au moment où on voyait Hugo sortir du tatami pour aller vomir - Je me souvenais même plus que tu lui avais crié dessus pendant le combat ! Mais on fait pourquoi tu lui a hurler de la fermer ?
U se repassant le scène dans la tête ,et se rappelant mot pour mot les paroles de son adversaire - Euh je m’en souviens plus …. ,tu sais j’étais surtout dans mon combat !
Mr Stern souriant – En tout cas je sais pas ce qu’il t’a dit ,mais ça a pas vraiment du te plaire pour te mettre dans une colère pareil !
Mme Stern l’air un peu inquiète – Mais dis moi ,tu ne l’aurai pas frappé un peu trop fort ,car pour qu’il vomisse comme ça .
U – Ben en fait j’ai pas tapé aussi fort que je l’aurai voulu …. Enfin non je veux dire que j’ai pas autant retenu mon coup que je l’aurai voulu , en plus j’ai frappé au mauvais endroit .
Y discrètement à l’oreille de son samouraï personnel - Tu mens très mal tu sais ? Tu me le dira à moi ce qu’il t’a dit ? ( Puis ne laissant pas le temps au jeune homme de lui répondre ,déclara en regardant l’image fixée d’Ulrich saluant l’arbitre à la fin de la rencontre ) Bon on regarde la suite ?
Mr Ishiyama s’adressant à Ulrich pendant que son père remettait la vidéo en route – Et ben ,jeune homme je peux te dire que tu m’as l’air particulièrement doué !
U souriant – Merci mais j’ai pas de mérite , quand j’aime quelque chose je m’engage à fond dedans .. »

Au moment où il finissait sa phrase on le voyait à l’écran en train d’embrasser Yumi qui venait de se jeter dans ses bras ,ce qui lui fit baisser le ton progressivement . Le baiser ne resta pas longtemps à l’image car Jérémie avait eut la présence d’esprit de détourner l’objectif mais suffit pour que tout le monde le voit.

« Mr Della Robbia au moment où on entendait Jérémie dire à Ulrich que quelqu’un l’attendait - Ben je peux confirmer que qu’en tu aimes quelque chose tu t’y investi à fond ! »

A cet instant Ulrich et Yumi se regardèrent une lueur de panique dans le regard qui se dissipa quand tout le monde éclata de rire Mr Ishiyama et Mr Stern en premier .Cela rassura les deux amoureux car pour eux ça signifiait que les parents ,et notamment leur père avaient accepté les fait qu’ils sorte ensemble . Soudain Aelita réorienta l’attention de la petite communauté sur le poste de télévision.

« A – Attention il va pas tarder à arriver pour la démonstration !
Mme Della Robbia qui n’avait pas entendu l’annonce faite au début du tournoi car elle était trop occupée à féliciter son fils – Qu’elle démonstration ?
Mme Stern – Je crois que c’est une démonstration de maniement d’une épée en bois . C’est ça Ulrich ?
U qui avait fait exprès de rester flou en parlant du kata à ses parents afin de préserver le suspense - Oui ,enfin dans un sens . »

A ce moment la caméra se fixa sur l’entrée du vestiaire ,par laquelle on vit sortir Ulrich . Dans le salon tout le monde se tut reconstituant instinctivement l’ambiance qui régnait dans le gymnase durant le festival . Puis la caméra suivit les déplacements du jeune homme ,puis s’arrêta en même temps que lui. Au moment où la lame de l’arme apparu à l’écran les parents se retournèrent tous vers Ulrich les yeux grands ouvert pendant qu’Hiroki échappait un waaaaaaa admiratif .

« Mme Stern regardant de nouveau la télévision le visage très pâle – Mais ..tu m’avais pas parlé d’un vrai sabre !!!!!
Mme Ishiyama fermant un peu les yeux à chaque fois que la partie tranchante du katana passait près d’un bras ,d’une jambe ou même du ventre du jeune homme – Aie aie aie c’est bien passé près là ! »

Soudain la cadence des mouvements accéléra annonçant la fin de la démonstration mais aussi une dernière manipulation souvent dangereuse dans ce type de spectacle .Dans la pièce tout le monde reteint son souffle comme si la moindre respiration pouvait changer le déroulement de la vidéo transformant ainsi la démonstration en massacre .Puis lorsque le katana fut de retour dans son fourreau tout le monde se tourna de nouveau vers Ulrich pour le féliciter .

« Jérémie appuyant sur le bouton stop du magnétoscope – Même si c’est la seconde fois que je le vois je trouve toujours ça autant impressionnant !
Mr Ishiyama posant la question à la fois à Ulrich et à son père – Mais ça fais combien de temps que tu t’entraîne avec un sabre ?
Yumi voyant qu’Ulrich hésitait un peu à répondre – Je crois qu’il a commencé vers le mois d’octobre !
Mr Stern se parlant un peu à lui –même - Je suis encore plus déçu maintenant de ne pas avoir pu assisté au festival !Si j’avais su j’aurai fais des pieds et des mains pour déplacer ce repas d’affaire !
Mme Stern regardant son fils le regard remplit de fierté mais aussi d’inquiétude - Une chose de sur c’est qui si j’avais étais présente se serai tomber dans les pommes dès que je t’aurai vu avec une arme ! Mais à quoi pensait donc ton professeur en te proposant quelque chose de si dangereux ?
O souriant jusqu’aux oreilles – Je sais pas ,il pensait sans doute que si Ulrich se coupait un doigt ça lui ferait un élève en moins !
Mme Della Robbia , Yumi et Aelita en même temps – ODD !!!!
Mr Della Robbia regardant son fils d’un air désespéré – Non mais on se demande où tu vas chercher tout ça ! »

A ce moment un grand silence s’installa dans le salon ,un silence vite brisé par un éclat de rire général ,chacun ayant à l’esprit le moment dans la soirée où Odd avait pris la même expression que son père lorsque ce dernier faisait lui aussi le pitre .

La soirée se déroula ainsi dans la bonne humeur ,les parents discutant dans un premier temps surtout de leur enfants ,les félicitant de nouveau pour leur notes ainsi que leur divers talents ,avant de ne parler qu’entre eux en fin de soirée .Le passage à la nouvelle année se passa à la table des jeunes d’une manière très dynamique ,chacun criant à son tour un nombre du compte à rebours avant de lancer des cotillons et autre confettis un peu partout ,alors que pour les adultes l’ambiance était plutôt calme ,l’alcool ayant eu un effet anesthésiant sur les consciences . C’est sans doute grâce à cela que les enfants purent dormirent tous dans la même pièce sans que personne ne se pose de questions à savoir qui dormirait où et surtout avec qui . Ainsi Yumi put s’endormir dans les bras du jeune brun ,en toute tranquillité , repensant à cette magnifique soirée qu’elle venait de vivre ,durant laquelle ses parents avaient visiblement accepté Ulrich comme petit ami officiel !




L’euphorie du nouvel an passé tout le monde du retourner à la réalité . Yumi et ses parents étaient partis de chez Ulrich juste après le repas de midi du premier janvier alors qu’Odd et les siens ,ayant bien moins de trajet à effectuer étaient restaient jusqu’au soupé . Les jours qui suivirent furent pour chacun des lycéens assez dur à vivre . En effet Ulrich ,depuis le départ de sa chère et tendre ,sentait comme un vide à coté de lui ,même s’il s’amusait bien avec Jérémie et Aelita ,et la perspective de la revoir dans quelques jours avait pour mauvais effet de rallonger les journées. Bien plus loin dans le sud du pays deux jeunes filles attendaient avec impatiente la reprise des cours .Yumi depuis son retour de la soirée semblait au summum du bonheur , mais elle était surtout impatiente de pouvoir prendre de nouveau son samouraï dans ses bras, et de lui demander si ses parents avaient dit quelque chose à propos d’eux deux . La seconde jeune fille tournait en rond dans sa chambre, Marie n’en pouvait décidément plus de son frère et n’attendait qu’une seule chose c’est de retourner au lycée afin d’être plus obliger de le supporter lui mais aussi ses parents qui ,pendant toutes les vacances n’avaient fait que croire toutes les sornettes sorties de la bouche de ce monstre ,tout en lui disant ,à elle ,qu’elle avait changé ,qu’il ne la reconnaissait plus . Elle s’allongea sur son lit ,prit son portable et relut les messages de ses amis qu’elle avait reçus durant ces deux dernières semaines et plus particulièrement ceux du blondinet à mèche violette .

Tout le monde fut de retour au lycée dans l’après-midi précédant la rentrée des classes ,en effet les parents travaillant le lundi il leur auraient été difficile d’être à la fois sur leur lieu de travail mais aussi avec leurs enfants . Ulrich ,Jérémie et Aelita arrivèrent en premier et c’est avec un peu de déception qu’ils trouvèrent la chambre de la jeune fille vide .Cependant cela ne découragea le jeune homme brun ,loin de là , il laissa alors les deux tourtereaux tranquille avant d’aller poser vite fait son sac dans sa chambre ,puis sans prendre le temps de défaire ses affaires il fonça vers l’entrée de lycée espérant ainsi accueillir chaleureusement sa dulcinée . Il n’eut pas beaucoup de temps à attendre car dès qu’il fut dehors il aperçu une silhouette de dos ,de noire vêtue qui faisait des grands signes de la main à se qui devait être la voiture qui venait de la déposer .Il se précipita alors vers elle et l’enveloppa de ses bras .

« U serrant la jeune fille comme si cela faisait des siècle qu’il ne l’avait pas vu- Tu m’as manqué terriblement !
Y se retournant et embrassant son prince charmant – Toi aussi tu m’as manqué ! Tu sais quoi finalement j’ai passé un superbe réveillon en compagnie d’un charmant jeune homme !
U rentrant dans le jeu de le jeune fille – Ah bon et il ressemblait à quoi ce garçon ?
Y embrassant Ulrich entre chaque mots – Beau ! Brun ! !Grand ! Musclé !Et j’ai même passé une merveilleuse nuit dans ses bras !
O apparaissant à l’entrée du lycée accompagné de Marie -Je vais peut être l’avoir mon filleul finalement !
Y sursautant – Odd !Marie ! Comment ça ce fait que vous arriviez en même temps ?
M heureuse de retrouver ses amis- Ben on viens juste d’arriver lui et moi ,on s’est croisé à l’angle de la rue .
O - Mais dites moi vous deux ça fait à peine dix minutes que vous êtes ensembles et vous vous tripotaient déjà ? Vous pourriez attendre, je sais pas moi ,disons une minute !
U serrant de nouveau Yumi contre lui – Non pas possible elle ma trop manqué !!
O soupirant – Maintenant que vos parents sont au courant vous n’allez même plus avoir une once de pudeur ! Ah je vous jure les jeunes ! »

Une fois toute la bande installée ils se retrouvèrent tous ensemble dans leur petite grotte mais en furent vite délogés par le froid mais aussi pas la faim qui commençais à tirailler certains estomacs . C’est donc dans le réfectoire qu’ils allèrent trouver refuge ,et qu’ils se racontèrent mutuellement leurs vacances .Marie leur raconta en détails toutes les mésaventures que lui avait subir Hugo ,ce qui eut pour effet d’énerver Odd lui qui d’habitude était si serein . Cependant tous les problèmes qu’ils avaient put rencontrer n’étaient rien comparé à ce qui les attendaient . En effet le lendemain matin ,dès le premier cour leur professeur leur annonça l’arrivée d’un nouvel élève .

« Professeur de mathématiques – Bon ben pour commencer je voudrais vous souhaiter une bonne année qui j’espère sera propice au travail .Mais avant de commencer le cours je voudrais vous présenter un nouvel élève . Tu peux rentrer !
Jeune garçon entrant dans la pièce – Bonjour !
Yumi le visage se fixant puis prenant un petit air de panique murmura – Alexandre … ! »

Ulrich n’ayant pas compris pourquoi la jeune fille se comportait ainsi se retourna espérant que Odd ,Marie ,Jérémie ou Aelita pourrait l’aider , mais ne vit qu’une seule chose :Hugo un sourire triomphal sur les lèvres et cela ne lui indiquait rien de bon ….




« Professeur de mathématiques finissant de présenter le nouvel élève – Alors Alexandre Monteil revient d’une demi année en Angleterre .Je vous demande de bien l’accueillir ,et j’espère qu’il s’intégrera vite dans la classe ! Tu peux aller t’asseoir juste derrière Odd et Marie au fond de la classe il reste une place !
Alex remerciant le professeur se dirigea vers le fond de la classe et au moment où il passa à coté de Yumi lui murmura discrètement – Salut ! Finalement on est encore dans la même classe !
Yumi ayant retrouvé son sourire – Oui ! Mais bon regarde au fond il y a l’autre .
Alex regardant dans la direction d’Hugo ,perdit un peu le sourire- Pas lui ! »


Ulrich comprit alors un peu qui était le jeune homme ,il devait être un camarade de Yumi dans son ancien lycée. Cependant cela ne lui expliquait pas pourquoi sa petite amie avait réagit ni pourquoi Hugo était si heureux de cette arrivée . C’est au moment du repas qu’il obtenu des réponses , en effet ,après avoir demandé aux autres membres du groupe ,Yumi invita Alexandre à venir manger avec eux à table. A ce moment ils expliquèrent que l’année dernière ils étaient dans la même classe et que a cause de son caractère un peu timide Alexandre se laissait marcher dessus facilement par Hugo et sa bande jusqu’au jour où Yumi était intervenue pour l’aider. A ce moment le visage de la jeune japonaise s’assombrit de nouveau de manière assez brève, mais cela n’échappa pas au jeune samouraï qui commençait vraiment à se poser des questions .

La première semaine de cour se déroula assez calmement la plupart des professeurs sachant pertinemment qu’il ne servit à rien de démarrer l’année sur les chapeaux de roue , préférèrent laisser une semaine assez pauvre en devoirs laissant ainsi aux étudiants le temps de reprendre leurs marques . Les cours d’options avaient cependant bel et bien lieu ce qui n’enchantait pas spécialement Ulrich surtout quand il apprit que les deux premier cours de pentchak-silat aurait lieu un soir de 18h à 20h le jeudi alors que lui et ses amis avaient prévu d’aller au cinéma ! A la fin de la séance Bob lui demanda de rester quelques instant de plus afin de parler a propos de leur entraînements particuliers.

« Bob s’approchant du jeune homme – Alors Ulrich tu as passé de bonne vacances ? J’espère que tu t’es bien reposé !
U buvant un peu d’eau- Oui ,ça c’est super bien passé ,mais j’étais impatient de reprendre les cours .
Bob souriant – C’est bien l’une des rare fois qu’un élève me dit qu’il aurait voulu avoir des vacances plus courtes mais bon . J’ai une proposition à te faire à propos de tes cours de maniement du katana .Tout d’abord je vais te faire revenir au sabre de bois mais pour une bonne raison ! Je voudrais voir si tu es capable de faire un vrai combat au sabre .Pour cela je te propose de t’entraîner avec moi un ou deux soirs par semaine afin de faire un petite démonstration peut être à la fin de l’année mais cela n’ai pas sur car il est bien plus difficile de monter un démonstration de combat qu’un simple kata !
U tout souriant- Mais comment dire …. vous savez manier le sabre ??
Bob éclatant de rire – Non mais dis donc pour qui tu me prends ? Tu crois vraiment que je te proposerai ça si j’étais nul ? Bon certes ça fais un bon moment que j’ai pas combattu mais j’ai passé une partie de mes vacances à me décrasser un peu et maintenant je devrai avoir retrouvé un bon niveau ! Maintenant file te doucher et te coucher !Non mais je vous jure les jeunes plus aucun respect pour les vie….. oula faut que je me calme moi j’allai dire que j’étais un vieux …. »

Ulrich laissa là son professeur-surveillant méditer sur son age et fila en direction des vestiaires où l’attendait malheureusement Hugo !

« Hugo assit sur le banc son sac près de lui – Te voilà enfin ! Je suppose que tu parlais encore de tes entraînements privés avec le prof !
U se dirigeant vers son sac- Qu’est ce que tu me veux ?
H se levant et montrant ses mains en guise de preuve – Rassure toi je suis pas venu t’attaquer ! Je voulais juste savoir comment tu vivais l’arrivée de l’autre tapette !
U ayant compris qu’il parlait d’Alexandre – Ben pour te dire je vis très mal ton retour au lycée mais bon mis à part cela …
H éclatant de rire – Très drôle Stern mais tu sais très bien que je ne parle pas de moi . Quoi que pour une fois j’aurai bien voulut être à sa place pour savoir quel goût ont les lèvre de Yumi !
U se retournant- De quoi tu parles encore ? Tu raconte encore de âneries !
H riant d’un air mauvais et sortant du vestiaire- Libre à toi de me croire mais bon je te parlerai de tout cela la semaines prochaine quand j’aurai les preuves ! »

Et il laissa là Ulrich perdu dans ses pensées …




Le jeune homme resta assit dans le vestiaire une bonne vingtaine de minutes à repenser aux paroles de son camarade de classe ,puis il se leva et parti en direction des dortoirs sans même avoir mangé . Il n’arrêté pas de repenser aux événements de la semaine et ce dit que si jamais Yumi et Alexandre s’étaient embrassés cela répondrait à pas mal de question ,comme pourquoi Yumi baissait le regard à chaque fois qu’ils parlaient du l’année dernière . Allongé sur son lit il laissa son esprit se torturait ainsi pendant près d’une heure lorsque Kiwi le ramena à la réalité en faisant tomber le cadre dans lequel se trouvait la photographie de Yumi prise il y a maintenant deux ans lors du bal du nouvel an au collège Kadic . Ulrich prit alors le cadre dans ses mains puis éclata de rire en repensant à sa stupidité , il se demanda pourquoi il se posait toutes ces questions à cause d’une malheureuse phrase lâchée par la personne qu’il considérait comme son pire ennemi .

« U reposant la photo sur sa table de nuit et parlant à Kiwi - Mon pauvre Kiwi ,je crois bien que je suis parano . Tu te rends compte que je suis en train de faire plus confiance à ce débile profond d’Hugo plutôt qu’ Yumi ,ma Yumi ? Ben tu sais quoi je vais faire comme s’il ne s’était rien passé je ne vais pas changer d’attitude avec elle ni avec Alexandre ,qui m’a l’air sympa, et ça je suis sûr que ça calmera un peu l’autre crétin !
Kiwi – Warf Warf !
U se laissant tomber sur le lit – Et puis il peut bien me montrer toutes les preuves qu’il veut j’ai confiance en elle ! J’ai raison hein Kiwi ?
Kiwi monta sur le lit de Jérémie et s’allongea -…
U regarda sa montre ,se leva et pris sa veste – Bon il faut que je sorte prendre l’air car je commence à attendre les réponses d’un chien ! Je vais aller les attendre à la sortie du cinéma leur film devrait bientôt être fini. »

Le jeune homme chercha un peu dans les couloirs un surveillant afin de prévenir qu’il sortait de l’enceinte de l’établissement ,avant de tomber sur Catherine qui l’autorisa à condition qui soit de retour dans une heure . Une fois devant le cinéma il aperçu le petit groupe sortant d’une des issues du bâtiment ,il s’approcha d’eux discrètement .

« Odd les bras derrière la tête – Sérieusement je suis un peu déçu ! Je dis que ça ne vaut pas un « Massacre à la discothèque » ou encore un « Boucan des moutons » .C’était trop ..
Aelita prenant la main de Jérémie – Trop intellectuel peut être ?
Marie juste à coté de Yumi - Moi j’ai bien aimé !Mais je dois dire qu’une ou deux petite scène avec de l’hémoglobine ne m’aurait pas plus gênée que ça ! Et toi Yumi tu en as pensé quoi ?
Yumi air un peu ailleurs- Pas trop mal mais bon y a eut mieux !
Odd – Je suis sûr que l’absence d’un certain garçon brun y est pour quelque chose dans cette critique cinématographie !
Ulrich surgissant derrière le blondinet – Bien sur qu’un film est moins bien si je ne suis pas là !
Yumi sautant au cou du jeune homme – Ulrich ! Tu m’as manqué !
Ulrich serrant la jeune japonaise dans ses bras -Toi aussi ! »

Pendant se temps Aelita aidait Odd à se relever ,ce dernier étant tombé sur les fesses de surprise lorsque le samouraï avait surgi , Jérémie et Marie quant à eux essayaient en vain de reprendre leur souffle tellement ils étaient plié de rire .

« Jérémie s’essuyant une larme de rire- Tu aurais vu ta tête ! On aurait dit que tu venait d’embrasser Sisi !
Odd se tournant vers Ulrich qui embrassait passionnément Yumi – Non mais tu pourrais faire plus attention ,tu as failli me faire avoir une crise cardiaque ! Non mais tu pourrais essayer de ranger ta langue trente seconde le temps que je te parle non ?
Marie regardant les deux amoureux s’embrasser – Euh je veux pas vous vexer mais vous êtes en publique là !
Yumi se séparant un peu d’Ulrich et tirant la langue à ses deux amis – Vous n’êtes qu’une bande de jaloux !
Aelita regardant sa montre – Je ne voudrais vous déranger dans ce débat scientifique ! Mais il va falloir que l’on pense à rentrer au lycée car on à peut être réussit à obtenir le droit de sortir mais si on veut pas le perdre pour le reste de l’année on à intérêt à se dépêcher !
Odd pointant le doigt vers Yumi en souriant –Toi tu viens d’être sauvé par le gong ! Mais attention je me vengerai demain !
Ulrich discrètement à l’oreille de la japonaise – Ne t’inquiète pas demain matin je l’amadouerai avec un croissant au beurre et il n’y pensera même plus à sa vengeance ! «


La seconde semaine de cour ne se déroula pas dans le même rythme que la première ce qui força la plupart des lycéens à passer le moindre moment de temps libre à la bibliothèque . Alexandre restait souvent avec le petit groupe sans pour autant essayer de s’intégrer ,il restait un peu distant tout en s’entendant bien avec les membres de cette nano-communauté . Le jeudi ,alors qu’ils travaillait tous ensemble dans la salle d’étude ,la bibliothèque étant occupé par les classes de seconde qui faisaient un exposé à la dernière minutes, le surveillant général du dortoir des garçons entra dans la pièce une enveloppe à la main ,après avoir regardé brièvement qui se trouvait dans la salle il se dirigea vers le petit groupe .

« Bob tenant fermement l’enveloppe marron à la main- Excusez-moi deux minutes ! Marie je voudrais savoir si tu sais où se trouve ton frère .J’ai une lettre pour lui mais j’arrive pas à lui mettre la main dessus pour lui donner !
Marie toute souriante –Non je sais pas où il est et de toute façon moins je le vois mieux je me porte ! Mais cette lettre elle lui est adressé qu’à lui ou à moi aussi ?
Bob lisant le destinataire – Non il n’y a que marqué Hugo VAREZ ! Et je suppose que tu n’accepterais pas de me décharger de se fardeau ?
Marie le sourire toujours aux lèvres– Non désolé j’évite tout ce qui pourrait me forcer à devoir lui parler donc je peux pas la prendre ! En plus se serait une faute grave que de me donner à moi une lettre qui ne m’est pas destinée !
Bob levant les yeux au ciel – Et en plus elle me dit ça avec le sourire ! Non mais c’est pas possible tu me ressort la même phrase que Cathy quand j’ai essayé de lui refiler ! Bon c’est pas grave !Ulrich ?
Ulrich sur la défensive – non merci j’ai pas envie de jouer au facteur ,en plus je dois travailler !
Bob – Fait moi croire que tu bosses en plus ! Je sais bien que la première chose que tu vas faire quand je serai sorti d’ici c’est sauter sur Yumi alors tu me la fait pas à moi. En plus je voulais juste te dire que ce soir tu n’aurais pas d’entraînement supplémentaire car j’ai un empêchement !
Odd tout bas – Je connais deux surveillants qui vont encore sortir ensemble ce soir !!
Bob donnant un coup d’enveloppe sur la tête du blondinet - Moi j’en connais un qui va avoir droit à une série de réveils aux verres d’eau s’il s’amuse encore à se moquer de moi ! »

En fin de journée Ulrich se dirigea d’un pas un peu traînant vers le gymnase ,il n’avait pas vraiment envie de s’entraîner se soir et même s’il savait que se serait seulement un cour normal et pas particulier ,il aurait préféré rester avec ses amis au lieu de les retrouver après dans leur grotte . Cependant à la fin de la séance tout ne se passa pas comme prévu !En effet lorsque Ulrich sorti de la douche il eut la désagréable surprise de trouver poser sur son sac l’enveloppe marron que Bob tenait ce matin sur laquelle Hugo avait écrit ; « Puis ce que visiblement tu ne m’as pas cru ,je me vois contrains de te donner une preuve de ce que j’ai avancé la semaine dernière . Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bonne chance .Hugo un ami qui te veux du bien ! » En lisant ces quelque mots Ulrich commença à s’énerver mais se calma rapidement il posa l’enveloppe sur le banc et s’habilla préférant ne pas l’ouvrir ,du moins pas tant qu’il ne se serait pas totalement calmé. Puis il s’assit à coté de son sac pris une grande inspiration puis ouvrit l’enveloppe ,cette dernière ne contenait qu’une sorte de journal comme celui que Milly et Tamiya s’occupaient au collège Kadic sauf que celui là venait d’un lycée que le jeune homme connaissait seulement de nom celui de Yumi l’année dernière . Lorsqu’il le prit en main il vu tout de suite ce qu’Hugo voulait lui montrer : en première page on voyait Yumi et Alexandre s’embrasser ,juste au dessus de la photographie il lu « Le nouveau couple du lycée : un duo improbable ! »




Ulrich rentra dans sa chambre dans une colère noire ,il espéra tout au long du trajet tomber sur Hugo ou Alexandre afin de leur faire manger le journal qu’il serrait dans ses mains .Une fois dans la pièce il lança son sac de sport sur son lit sans même faire attention à Kiwi qui faisait sa sieste ,heureusement pour le chien le projectile lui tomba juste à coté ,puis il s’assit sur son lit regardant de nouveau la photo . Comment avait elle put lui faire ça à lui ?
Il croyait qu’elle l’aimait et maintenant il s’apercevait que dès qu’il avait le dos tourné elle allait voir ailleurs ! Soudain son téléphone vibra ,un message venait d’arriver de la par d’Odd lui demandant s’il avait fini son cours de les rejoindre . Cependant Ulrich n’avait envie de parler à personne il voulait être seul pour réfléchir un peu ,il regarda l’heure , prit son blouson sur la chaise de son bureau et sortit de la pièce . D’un pas rapide il se dirigea vers la dernière chambre de l’étage là où dormait Bob ,espérant que ce dernier n’était pas encore sorti .

« Ulrich frappant à la porte– Excusez –moi c’est Ulrich Stern !
Bob criant à travers la cloison – Tu peux entrer c’est ouvert !
Ulrich rentra dans la pièce et vit Bob ainsi que le surveillant qui le remplaçait quand il était pas absent – Désolé de vous déranger mais je voulais savoir si je pouvais avoir l’autorisation de sortir en ville ce soir sachant que demain matin je n’ai pas cour !Je pense aller au cinéma voir le film que j’ai loupé la semaine dernière .
Pierre (le surveillant de secours ) se tourna vers Bob et lui demanda – Tu es encore en service là ou c’est à moi de prendre la responsabilité ?
Bob éclatant de rire en regardant sa montre- Désolé mon vieux je suis en soirée libre depuis deux minutes ! Mais bon je peux te garantir que tu n’auras pas de problème avec ce jeune homme ! On peut lui faire confiance pour rentrer à l’heure !
Pierre se tournant vers Ulrich – Bon ben je suis d’accord par contre je voudrais que tu sois là à 22h 30 précise tu devrais avoir le temps de voir ton film !
Ulrich regardant sa montre ,ça lui laissait trois heures devant lui bien assez suffisant pour réfléchir – Merci de toute façon je vais faire un petit tour en ville avant , et si jamais j’ai plus envie d’aller au ciné je rentre ! »


De leur coté Yumi ,Marie ,Aelita et les deux garçons se faisaient une petite soirée histoire d’horreur dans la grotte éclairés par la lampe tempête que Jérémie avait amenée qui leur permettait aussi de se protéger du froid .

« Odd qui venait de finir son histoire – Alors vous l’avez trouvé comment ?
A qui se réchauffé un peu dans les bras de Jérémie – Moi personnellement je l’ai trouvée superbe !
Jérémie réajustant ses lunettes- Pas mal mais des fois tu en fait un peu trop ,ça à plus rien de réel !
Marie éclatant de rire – Mais Einstein c’est un peu le principe ! Mais dit moi Odd ton histoire tu l’aurais pas entendu dans un épisode de « Horreurs aux urgences » par hasard car elle me dit quelque chose !
Odd les bras derrière la tête – Si c’est dans celui où le gars avec une flèche dans la tête se relève alors que le chirurgien qui allait l’opérer a le dos tourné ! Et toi Yumi tu l’as trouvé comment ?
Yumi regardant un peu dehors voir si elle voyait pas Ulrich arriver- Pas mal ! Mais il en met du temps à venir ,son entraînement devrait déjà être fini !
Odd – Qui sait si ça se trouve Bob c’est pris une veste par Cat et à décider de se venger sur ses étudiants !
Marie – Je dirai plutôt que si jamais bob se prends une veste tu peux être sûr de te lever très tôt pendant au moins une semaine ! »

Ce qui déclencha un fou rire général ,même Yumi riait de bon cœur : après tout pourquoi stresser elle aimait Ulrich et il l’aimait donc tout allait bien dans le meilleur des mondes !

Ulrich ne prit même pas la peine de s’arrêter devant le cinéma voir les séances ,cela lui avait d’excuse afin de pouvoir sortir sans avoir à répondre à trop de questions . Pourtant des questions auxquelles il cherchait des réponses il y en avaient dans sa tête ! Le jeune homme ne savait pas spécialement où il allait son seul objectif était de marcher ,cela l’aider à se calmer .Il n’était plus vraiment en colère ,car un an loin de son ange lui avait permis de mûrir et ainsi de perdre un peu de sa jalousie qui était un peu maladive ,cependant il commençait à douter des sentiments que la jeune fille éprouvaient à son égard . En effet l’idée lui vient à l’esprit que si Yumi avait bizarrement réagit lors de l’apparition d’Alexandre dans leur vie c’est peut –être parce qu’ elle éprouvait des sentiments pour lui aussi . Cette pensée eut pour effet de raviver la flamme de la jalousie qui ,même si elle était faible comparé à l’époque durant laquelle à chaque fois qu’il voyait la jeune japonaise avec William il lui venait des envies de massacre , était toujours présente . Il s’assit sur un banc d’un parc ,juste après avoir frappé de toute ses forces dans une canette qui jonchée le sol . Le jeune homme regarda autour de lui ,il se trouvait à présent dans le quartier un peu noire de la ville ,c’est par ici que se trouvaient les sex-shop ,les boutique de tatouages et de percings dont la devanture laissait craindre au niveau de l’hygiène et aussi les bars miteux dans lesquels les serveurs ne faisaient pas attention à l’age de leur clients tant que ceux-ci payaient . Le jeune samouraï décida de rentrer dans un de ces derniers pour boire un coup et essayer d’oublier cette soirée ,mais au moment où il allait se lever il vérifia dans la poche de son blouson qu’il avait bien pris son argent ,mais à sa grande surprise il trouva un petit mot plié en deux ,il le sortit l’ouvrit et le lu . Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues pendant qu’il fixait le bout de papier sur lequel il n’était écrit que quelques mots : « Je t’aime ! Ta Yumi » . Le jeune homme resta assit laissant couler un peu ses larmes , et repensant aux merveilleux moments qu’ils avaient vécu Yumi et lui depuis le début de l’année . Soudain il se posa une question ,est –ce que cela ne valait la peine ? Est-ce qu’il devait prendre le risque de perdre ce qui était pour lui le plus important en remuant une histoire passée ? Il avait maintenant la certitude que la jeune fille l’aimait lui et pas un autre ,et ne souhaitait en aucun cas la perdre .C’est ainsi que pour la première fois depuis qu’il connaissait Yumi ,Ulrich décida de ne pas se fier à ce sentiment en lui qui lui hurlait de faire souffrir la japonaise comme il venait de souffrir en voyant la photographie dans le journal et de rentrer au lycée . Cependant bien qu’il ai mûrit Ulrich Stern restait toujours Ulrich Stern et une part de lui ne pouvait oublier l’incident et demandait des explications …



Yumi commençait vraiment à s’inquiéter au sujet d’Ulrich il était presque 22 h et il n’avait pas répondu au message envoyé par Odd . Elle parvient à convaincre les autres de rentrer au lycée un peu plus tôt que leur heure limite afin de vérifier que tout allait bien pour le jeune homme .C’est donc en grognant un peu pour certain qu’ils sortirent du parc entourant le lycée et qu’ils retournèrent tous discrètement dans le dortoir des garçons afin de vérifier si Ulrich était bien dans sa chambre. Heureusement pour lui lorsque ses amis frappèrent à sa porte, il était déjà rentré et avait prit le temps de cacher le journal dans son tiroir sous son lit là il savait que ni Odd ni Jérémie n’iraient chercher quelque chose .

« Yumi entrant dans la pièce et voyant le jeune samouraï allongé sur son lit se précipita dessus et lui sauta au cou- Tu étais là ! Franchement tu aurais pu répondre à Odd et venir nous rejoindre !
Ulrich revoyant la photographie mis une ou deux secondes à réagir et à prendre la jeune fille dans ses bras – Désolé après le sport je suis rentré directement et suis aller faire un petit tour en ville !
Yumi sentant comme un malaise chez le garçon le regarda dans les yeux –Tu es sûr que ça va ? Si jamais il y avait quelque chose qui te tracassait tu me le dirais ?
Ulrich se retenant de lui retourner la question- Oui je vais bien rassure-toi !
Odd commençant à caresser Kiwi – C’est bon maintenant tu es rassurée Yumi ? Ton Ulrich ne s’est pas fait sauvagement attaquer par un gars avec une flèche dans le crâne ! Maintenant si vous voulez que l’on vous laisse tout les deux sur son lit on peut partir ,mais je veux que votre premier fils s’ap….. »


Un vol d’oreiller venait de percuter le visage du blondinet de plein fouet l’empêchant de finir sa phrase ,l’arme du crime resta un moment collée à la face du jeune homme jusqu’à ce que Kiwi le fasse tomber d’un coup de patte avant de se mettre à lécher son maître ! A cet instant tout le monde éclata de rire dans la chambre . La fin de la semaine se déroula dans une ambiance bonne enfant , Jérémie et Aelita travaillant sur un projet commun pour leur option d’informatique furent obligé de s’enfermer dans la chambre de Yumi et de la jeune fille au cheveux roses pour bosser sérieusement dessus ,cependant ce petit isolement leur convenait tout à fait ,il pouvais enfin être seuls tout les deux sans avoir , toutes les dix minutes , Odd sur le dos leur suggérant des prénoms d’enfants dès qu’ils commençaient à s’embrasser ! Le samedi après-midi ,alors que les deux petits génies se creusaient les méninges sur leur programme ,Yumi et Ulrich avaient décidé d’aller faire un tour en ville avec Marie et Odd qu’ils devaient retrouver au niveau du portail du lycée . Sur le chemin le samouraï entraîna sa geisha dans un coin et lui demanda de ne pas faire de bruit .

« Yumi un peu surprise- Mais enfin .. ?,
Ulrich posant un doigt sur ses lèvres lui murmura – Chut ,il va nous entendre !
Yumi regarda furtivement de qui sa moitié lui parlait faillit éclater de rire en s’apercevant qu’il s’agissait d’Hugo ,mais se retient jusqu’à ce que ce dernier ne soit plus en vue – Tu peux me dire pourquoi tu te caches de lui ?T’as peur ou bien c’est autre chose ?
Ulrich vérifiant que le frère de Marie n’était plus là – Non c’est juste que depuis jeudi je ne veux pas qu’il vienne me voir !
Yumi intriguée par cette histoire – Comment ça ?Qu’est ce qu’il s’est passé jeudi ? Je savais bien que tu étais un peu bizarre !
Ulrich s’apercevant qu’il venait de commettre une erreur – Non c’est juste …qu’il me bassine avec une revanche ..il n’a toujours pas digéré sa défaite lors du tournoi !
Yumi – C’est donc pour éviter de lui parler que tu nous a fait nous cacher ici ? Moi qui croyait que tu voulais m’embrasser !
Ulrich souriant juste avant de l’embrasser passionnément - Oh mais tu sais je peux aussi le faire ça ! »

Odd et Marie commençaient à s’impatienter quand ils virent le couple arriver avec près d’un quart d’heure de retard .Une fois tous ensemble ils prirent la direction du centre ville ,évoquant des sujets plus ou moins philosophique ,quand au bout d’un moment la conversation dériva sur un fait divers s’étant passé au lycée.

« Odd – Vous savez quoi ben on à eut droit à une belle scène de rupture en vous attendant tout à l’heure ! Visiblement la copine d’un gars du lycée a embrassé en douce un autre gars et quand il l’a apprit il lui a dit bye bye !
Ulrich voyant que Yumi se taisait sur le sujet décida de lui tendre une perche afin que cette dernière lui parle de son baiser avec Alexandre- Moi je dis s’il la plaqué c’est parce que c’est pas elle qui lui a dit ! Moi personnellement je préférerais que l’on vienne m’en parler en face plutôt que de l’apprendre de quelqu’un d’autre …et puis un baiser c’est pas si grave !
Odd éclatant de rire- Non sérieux c’est toi qui dit ça ? Je suis sûr que la première chose que tu ferai dans le cas du gars ce serait d’éclater l’autre gars avant de quitter ta belle !
Ulrich hurlant contre Odd – Non mais t’as pas bientôt fini de raconter des conneries !!!
Marie surprise par le ton agressif du jeune homme – Oh zen calme Ulrich va pas péter un câble pour une petite plaisanterie !
Ulrich se calmant – Désolé mais c’est vrai quoi on peut pas dire quelque chose de sérieux sans que monsieur la déforme !
Yumi changeant complètement de sujet – Au fait Marie tu m’accompagne dans ce magasin ?
Odd tournant la tête vers Yumi- Et nous on fait quoi ?
Ulrich un peu déçu que la japonaise n’est pas exprimé son opinion fini par poser sa main sur l’épaule de Odd – Perso je préfère rester dehors que rentrer dans ce magasin de fringue ! J’ai déjà donné ,t’as toutes les vendeuses qui te sautent dessus pour savoir si t’a pas besoin d’aide et ça mon gars t’aimerai pas !
Odd regardant à travers la vitrine l’age des vendeuses – Oui t’as raison j’aime pas ! Allons faire un tour au magasin de CDs là bas !
Ulrich souriant un peu à contre cœur – Oui on moins on pourra écouter le dernier tube des Subsonics »

Vers 18 heures tout le monde était de retour au lycée avec un plus quelques emplettes . Aelita et Jérémie dont le programme avait suffisamment avancé à leur goût ,enfin surtout au goût d’Aelita ,rejoignirent leurs amis qui les attendaient dans la cour . Yumi avait l’air troublée par la discussion qu’ils avaient abordée lors de leur trajet et Ulrich le voyait bien ,cependant même s’il n’aimait pas la voir dans cet état il ne dit rien espérant ainsi inciter la jeune fille à se confier à lui ,cependant cela n’arriva pas . Juste avant que le couple de surdoué ne les retrouvent Alexandre arriva et demanda si quelqu’un pouvait l’aider cite fait sur un problème de mathématiques qui lui posait problème . Yumi se proposa chose qui était normal car hormis les deux retardataire c’est elle qui avait les meilleures notes ,cependant lorsqu’ Ulrich les vit tous les deux partir il eut comme en pincement au cœur et la couverture du journal caché sous son lit lui revint en mémoire . Certes il arrivait à se contrôler mais chaque fois qu’il les voyait tout les deux cette image lui revenait à l’esprit le troublant ,le blessant ,et ce même si Alexandre ne manifesté pour Yumi que de l’amitié ,en effet se dernier semblait plus intéressé par les cheveux blond de Marie ,au grand désespoir d’Odd !

« Odd sortant Ulrich de sa torpeur- Tiens voilà notre duo de génie ! A voir la tête que fait Einstein je pense qu’il n’ont pas passé tout leur temps à bosser !
Ulrich un peu exaspéré – Tu sais tout le monde n’est pas comme toi et ne saute pas sur toute les filles qu’il croise .
Odd faisant semblant d’être touché en plein cœur – Tu me vexes là ! Surtout que je ne suis sortit avec personne depuis le début de l’année scolaire !
Ulrich regardant de nouveau dans la direction ou avait disparu Alexandre et sa bien aimée – Ca mon vieux c’est juste parce que tu es amoureux de quelqu’un !
Marie soudainement intéressé par la conversation se tourna vers Odd et lui demanda alors que ce dernier fusillait du regard son camarade de chambre- Tu me l’avais pas dis ça ! Et qui est la personne qui fait battre ton cœur ?
Jérémie et Aelita arrivant à hauteur de leurs amis – Alors c’était bien se petit tour en ville ?
Odd voyant là une porte de sortie inespéré fit un clin d’œil à Marie avant de répondre – C’était pas mal ,sauf au moment où Yumi a traîné Marie dans un magasin de lingerie pour choisir un tenue sexy pour son petit samouraï chéri ! N’est ce pas Ulrich ?
Ulrich qui n’avait pas du tout écouté la fin de la discussion ayant aperçu au loin Hugo et ses deux toutous se diriger par ici – Oui ! Mais bon on va faire un tour ? »

Lorsqu’il se retourna il vit Jérémie et Aelita lui faire des gros yeux pendant que Odd et Marie étaient accroupis par terre en se tordant de rire .Puis après une petite explication sur le pourquoi du comment et une mini-course poursuite entre lui et le blondinet ils décidèrent d’aller explorer le parc un peu plus en profondeur profitant de la nuit tombante pour créer une ambiance .Ulrich lors proposa alors d’aller prévenir Yumi à la bibliothèque avant de les rejoindre ce qui éviterai le risque qu’elle se fasse virer du lieux silencieux si par mégarde elle n’avait pas éteint son portable . C’est ainsi qu’il se retrouva entre les rayons de livre à chercher la jeune japonaise pour lui transmettre le message. Il s’arrêta d’un coup lorsqu’il l’entendit parler .

« Yumi assise à la table juste derrière l’étagère devant laquelle se trouvait Ulrich – C’est bon tu as compris maintenant ? En fait c’est pas si dur que ça il faut juste que tu penses à factoriser c’est tout !
Alexandre reprenant ses feuilles - Merci encore une fois tu m’as rendu un fier service ! Si il y a quelques chose que je peut faire pour toi tu me le dis !
Yumi d’une voix moi rassurée –Justement je voulais te demander un service ! Comment dire … tu te souviens que l’année dernière on s’est ….embrassé ? Si tu pouvais en parler à personne ça m’arrangerai car si jamais Ulrich venait à l’apprendre je pense qu’il deviendrait fou !
Alexandre souriant – Ne t’inquiète pas j’ai aucune intention de m’immiscer entre vous deux ! Je n’ai même pas pensé une seule seconde à aller le voir pour lui raconter ! Et puis tu sais tu à fais ça pour me sortir d’un sacré pétrin je vais pas de mettre dans un autre ! »

Ulrich n’avait pas écouté la fin de la discussion il était sorti de la bibliothèque juste après que Yumi ai mentionnée ses craintes à son sujet .Les mots de la jeune fille l’avait non seulement vexés mais aussi blessé , il pensait que la japonaise avait plus confiance en lui … Il restait là à coté de la porte perdu dans ses pensées lorsque Bob l’aperçu .

« Bob – Dit donc toi tu en tires une tête ! Moi an plus qui est une mauvaise nouvelle à t’annoncer ça va pas être la joie après !
Ulrich levant la tête et regardant le surveillant- Et quelle est cette mauvaise nouvelle ?
Bob haussant les épaules – Bof tu sais c’est pas vraiment une mauvaise nouvelle mais plutôt un léger contre temps ! En fait le proviseur n’est pas dans le lycée cette semaine donc je peux pas lui demander l’autorisation pour notre petit changement d’entraînement donc la semaine prochaine se sera encore une fois une semaine sans cours particulier ,mais bon on se rattrapera les semaines suivantes si t’es d’accord ! Bon sur ce je te laisse j’ai des heures de colles à distribuer moi !
Yumi sortant de la bibliothèque tomba sur sa moitié qui regardait le surveillant partir– Tiens Ulrich qu’est ce que tu fais là ? Il y a un problème ?
Ulrich sachant pertinemment qu’il ne pourrais pas s’en sortir en disant que tout allait bien - C’est juste que Bob viens de m’annoncer que mon cours de pentchak-silat était une nouvelle fois reporté . En fait je suis venu te dire qu’avec les autres on va explorer la forêt ,donc si tu as fini avec Alexandre on peut aller les rejoindre .
Yumi sentant une pointe d’amertume dans la voix d’Ulrich lorsqu’il avait prononcé le prénom du jeune homme préféra ne pas lui poser trop de question de peur de tomber dans une spirale savonneuse qui finirait sans doute mal – D’accord juste le temps que je monte poser mes affaires et je vous rejoins .
Ulrich – D’accord je vais les prévenir on se retrouve là-bas ! »

Yumi regarda le garçon quitter le couloir sans un mot avant de se diriger vers les escaliers ,elle espérait que jamais Ulrich ne serait au courant de ce qu’elle avait fait l’année dernière !

L’exploration de la forêt ne dura finalement qu’une demi heure faute de beau temps ,en effet ils venaient à peine d’entrer tous ensemble dans les bois qu’une fine pluie commença à tomber ,certes ils étaient à l’abris sous les arbres mais l’humidité mélangée au froid eu quand même raison de leur instinct d’explorateur .



Ulrich passa la nuit à se poser des questions ,il ne savait pas ce qu’il devait faire ,les mots de la jeune fille l’avaient blessé bien plus qu’il ne voulait le croire . Il commençait à se poser tout un tas de questions sur le fait que Yumi ne croyait pas en lui ou plutôt que la japonaise ne pensait pas que pour lui leur relation avait dépassé le stade de la crise de jalousie pour quelque chose qui s’était passé il y a maintenant ,pire elle avait peur de ses réactions ,peur de lui et ça il ne l’acceptait pas . Le sommeil fini par le gagner et l’emporter au pays des songes qui ce soir serait le pays des cauchemars . La journée du dimanche fut entièrement consacrée aux devoirs ce qui permis à Ulrich de dissimuler ses préoccupations derrière une pile d’exercices incompréhensible pour les trois-quarts des élèves .Jérémie et Aelita qui n’étaient bien sur pas dans cette partie passèrent d’un ami à l’autre lui expliquant de qui leur posait problème . La nuit suivante fut encore éprouvantes le jeune samouraï , en effet dès qu’il commença à s’endormir il se retrouvait projeter dans un monde de ténèbres où la seule lumière s’éloignée s’enfonçant dans les ombres et ceux malgré c’est cri l’appelant : Yumi ! Le jeune homme se réveilla en sursaut ,et regarda autour de lui ,visiblement ni Odd ni Jérémie ne s’en était aperçu puisque les deux dormaient profondément . La nuit avança sans pour autant arrivé à retrouver le sommeil .Machinalement Ulrich se gratta sa cicatrice ,située sur son poignet , qui la démangeait comme à fois qu’il était fatigué .Son regard se posa ,malgré l’obscurité ,sur les traces de sa blessure ,il resta là à contempler se Y inscrit dans la peau et laissa son esprit revenir dans le passé le jour où il finit par lui raconter toutes la vérité sur sa tentative de suicide et par la même occasion lui déclarer sa flemme ,et c’est en repensant à cette journée là qu’il fini par s’endormir l’esprit calmé .

Le lendemain ,lors du repas alors que les six amis discutaient tranquillement du devoir qu’il venaient de faire en physique , quelqu’un vint les interrompre .

« Hugo se postant juste derrière Odd afin d’avoir Ulrich juste en face de lui – Alors il n’y a pas trop d’eau dans le gaz ?
Ulrich fusillant du regard le jeune homme- Qu’est ce que tu veux encore VAREZ ?
Marie se tournant vers Ulrich – S’il te plait évite de l’appeler comme ça ,ça me rappelle trop qu’il est dans ma famille !
Odd finissant de lécher son assiette – Moi qui pensait avoir fini de manger sans me faire de tâche voilà qui y en a une qui rapplique !( puis se retournant et voyant que Fabien et Damien accompagné Hugo ) A non je me suis trompé c’est pas une mais trois tâches et en plus des grosses!
Hugo n’écoutant pas un du tout les propos du blondinet ,les yeux toujours fixés sur Ulrich – Je sais pas comment tu fais pour rester avec elle après tout ce qu’elle t’as fait ! Moi je ne supporte pas ce genre de fille ! »

A ces mots il fit demi tour et sorti du réfectoire ,toujours suivit par les jumeaux qui eux lancés un regard noir à Odd !A peine eut il franchit les portes que tout les regards convergèrent vers Yumi attendant des explications.

« Ulrich voyant le visage de la jeune fille pale décida de changer de sujet . Il ne voulait pas que le problème se résolve de cette façon – Marie ton frère il n’a vraiment rien d’autre à foutre que d’inventer des conneries ?
Marie prenant cela pour des explications – Ben en fait ce qui est dur avec lui c’est pas de savoir quand il raconte la vérité ,car ça n’arrive jamais ,mais plutôt de savoir pourquoi il passe son temps à mentir !(puis se tournant vers Odd ) Pourquoi tu fais la tête ?
Odd un air sérieux sur le visage – C’est avec beaucoup de regret que je dois vous annoncer un échec critique de la mon remballage d’Hugo. Il ne m’a même pas lancer de regards furieux ,je me sens délaissé ! Pourtant je l’aime bien moi ma vanne sur les taches ! Sisi elle avait su la reconnaître à sa juste valeur ! Non là sérieux je suis déçu ! »

Un éclat de rire se déclencha alors , avec cependant un rire bien moins sincère du coté d’Ulrich et Yumi .Ces deux derniers bien trop préoccupés pour avoir le cœur à rigoler au vanne du blondinet . Ulrich passa tout le reste de la journée à essayer une solution définitive au problème , il commençait à en avoir marre de se torturer l’esprit dessus . Finalement il décida qu’à la fin de l’après-midi il irai attendre Yumi à le sortie de son cours d’histoire et cultures asiatiques ,déplacé exceptionnellement au lundi soir à cause d’une conférence à laquelle devait assister le professeur le mercredi suivant , afin de lui expliquer tout ce qu’il savait et que pour lui cette histoire était passée . C’est donc avec cette intention qu’à 18 h30 il se dirigea en direction du bâtiment où la japonaise avait cours ,en regardant sa montre il s’aperçut qu’il allait être un peu en retard et décida d’allonger un peu le pas . Lorsqu’il fut juste devant il vit que la plupart des élèves étaient déjà dehors et se mit à chercher sa bien aimée des yeux . Après quelques instants il la vit en train de partir vers les dortoirs regardant à gauche et à droite comme si elle cherchait quelqu’un , puis au moment où il allait l’appeler il la vit accélérer en direction des bois et du lui aussi je mettre à courir pour la rattraper . Au moment où il franchit les premiers arbres il entendit une voix qu’il ne connaissait que trop .

« Hugo – Tiens tiens mais qui voilà ! Je sais pas pourquoi mais je sentais que tu allais venir me voir miss iceberg .
Yumi serrant le poing pour ne pas frapper le jeune homme – Très drôle ! Tu sais très bien pourquoi je suis là !
Hugo prenant un air faussement surpris – Ah bon je suis sensé le savoir ? Attend un peu que je réfléchisse .A voir ta tête je suppose que ce n’ai pas parce que tu es folle de mon corps !… Mais j’ai trouvé ça doit être à propos d’un certain Alexandre et d’une photographie prise d’un baiser si je ne me trompe pas !
Yumi se calmant en repensant les enjeux de cette conversation – Ecoute moi je sais très bien que je ne suis pas spécialement une personne à qui tu serais redevable ,mais je voudrais que tu me rendes un service et sue jamais tu ne parles de cette affaire à personne et surtout pas à Ulrich !
Hugo jubilant de bonheur – Mais dis moi pourquoi est ce que je ferais ça pour toi ? Je crois bien que toi et ta bande vous vous amusez régulièrement à ne rabaisser ! J’ai notamment le souvenir d’une histoire dans un vestiaire qui me reste encore un peu en travers de la gorge !
Yumi voyant bien où le jeune homme voulait en venir- Bon que veux en échange de ton silence ?
Hugo faisant mine de réfléchir- Je sais pas je pourrais bien te demander de convaincre ton chéri de perdre contre moi lors de notre prochain duel …ou bien j’ai une meilleur idée ! Je veux que tu m’embrasses comme tu l’embrasses ,avec passion !
Ulrich bouillonnant de rage derrière l’arbre laissa échapper – Le salaud je vais le … »


Puis son attention se porta sur Yumi qui n’avait pas donné sa réponse ,et qui réfléchissait . Puis soudain la jeune fille releva la tête les yeux humides par les larmes ,s’approcha d’Hugo et le gifla de toutes ses forces ,le faisant tomber en arrière, avant de partir en courant . Hugo resta un moment assis parterre complètement immobile puis se leva en se frottant la joue en hurlant des insultes à la japonaise qui était déjà loin . Ulrich quant à lui s’était assis au pied de l’arbre complètement anéanti , il avait maintenant la certitude que Yumi ne lui faisait pas autant confiance que lui . A cet instant tous les doutes qu’il avait chassés jusqu’ici lui revinrent à l’esprit multiplié par cent , non seulement la jeune fille ne le croyait pas capable de supporter son aveux mais elle avait plus confiance en Hugo qu’en lui .Il se posa alors tout un tas de questions, avait –il tord de croire que leur relation était plus qu’un simple flirt d’adolescent ?Pouvait-il vraiment faire confiance à quelqu’un que ne se sentait pas autant engagé que lui ? Et après une demi heure de torture mentale il se leva et prit la direction des dortoirs .Arrivée devant sa porte il respira un grand coup et rentra . Aelita et Jérémie étaient assis sur le lit du génie alors que Marie et Odd s’amusaient avec Kiwi .

« Ulrich restant sur le seuil – Yumi n’est pas là ? Je croyais l’avoir vu monter !
Aelita continuant de regarder Kiwi chercher la balle sur laquelle Odd venait de s’asseoir – Non elle doit être dans notre chambre .Mais bon je vais aller la chercher !
Ulrich faisant mine de regarder sa montre – Non c’est bon j’y vais ! De tout façon on ne mange que dans une heure »

Le jeune ferma la chambre et prit la direction des escaliers ,pendant le petit trajet il se répéta ce qu’il allait dire ,puis arrivé devant la porte il prit une grande inspiration frappa puis entra .

Au bout d’une heure et ne voyant ni Ulrich ni Yumi venir Aelita et Marie décidèrent d’aller les chercher sous les demandes répétées d’Odd dont le ventre criait famine . Lorsqu’elle arrivèrent devant la porte celle –ci s’ouvrit et elle virent sortir Ulrich le visage grave la tête baissé qui passa entre les deux en les bousculant mais sans l’arrêter . Elles se regardèrent ,sans vraiment comprendre ce qu’il se passait puis rentrèrent dans la chambre et trouvèrent Yumi à genou sur le sol en larmes ,les yeux rouges comme si elle avait pleuré toutes les larmes de son corps ,tel une femme à qui on venait de lui annoncer la mort de son enfant …




Aelita resta un moment figée par ce spectacle avant de réagir et de se précipiter vers son amie. Elle s’agenouilla à ses cotés la prenant dans ses bras pendant que Marie fermait la porte après être entré . Tout en caressant les cheveux de la japonaise elle essaya de comprendre ce qui avait bien put se passer dans cette pièce durant l’heure précédente , elle devina que les deux amoureux avaient du se disputer mais ne parvenait pas à deviner l’origine du conflit.
Pendant ce temps Ulrich rentra brusquement dans sa chambre ,faisant sursauter ses colocataires et plongea littéralement dans son oreiller prenant soin de ne pas laisser voir son visage à ses amis . Les deux garçons ,côtoyant le samouraï depuis plusieurs années , comprirent rapidement que quelque chose n’allait pas et que ,même s’ il faisait croire qu’il ne voulait pas en parler ,il avait visiblement besoin d’eux.

« Odd ayant subitement oublié sa faim, s’approcha du lit de son ami – Oh mon vieux qu’est ce qu’il se passe ?
Ulrich la tête toujours enfoncée dans son oreiller – Rien laissez moi tranquille !
Jérémie après avoir refermé la porte à clef et fait sortit Kiwi du tiroir dans lequel on venait de le cacher – Tu sais très bien que l’on partira pas d’ici avant que tu nous ais expliqué ce qui ne va pas !
Odd – Il s’est passé quelque chose avec Yumi ?
Ulrich se relevant ,montrant son visage en pleurs à ses amis ,articula juste avant de se jeter dans les bras d’Odd – Je viens de lui dire que je voulais la quitter provisoirement ! »

Dans la chambre des filles Marie et Aelita venait de réussir à faire s’asseoir le jeune japonaise sur son lit. D’après le peu de mots d’elles avaient réussis à comprendre Ulrich venait de lui annoncer qu’il préférait rompre ,en entendant ces mots la fille aux cheveux roses avait failli laisser tomber son amie par terre tellement la nouvelle la bouleversait . Au bout d’un certain laps de temps les larmes sur les joues de Yumi commencèrent à ralentir sans pour autant s’arrêter de couler et elle put enfin expliquer ce qu’il s’était passé exactement .
Ulrich était entré dans la chambre alors que Yumi s’était allongée sur son lit afin de réfléchir ,et s’était assis sur le lit d’Aelita juste en face d’elle . Dès qu’elle eut vu son visage la jeune fille su de quoi il voulait lui parlait ,sans doute avait-il croisé Hugo dans les couloirs quelques instant plus tôt ,ce dernier lui avait sûrement raconté l’histoire du baiser en guise de vengeance . Elle commençait à ouvrir la bouche pour s’expliquer ,lui décrire les circonstances et ce qui l’avait poussé à faire cela mais le jeune homme lui avait demander de ne rien dire et de l’écouter . Il lui dit ensuite qu’il pensait qu’ils avaient besoin de faire un break pour faire le point sur leur histoire .
Yumi ne put raconter la suite de la discussion car elle même l’avait suivi sans vraiment comprendre répondant de temps en temps oui ou non entre deux sanglots . Ni Aelita ni Marie ne lui demandèrent plus de détails ,sachant pertinemment que la jeune fille n’était pas en état de lui en fournir d’avantage .Cependant la jeune fille aux cheveux rose ne comprenait pas comment Ulrich avait pu prendre un telle décision juste pour en baiser ayant eu lieu il y a de cela un an . Elle savait que le jeune homme était jaloux , c’était même un trait principal de son caractère , mais jamais elle n’aurait imaginée une seule seconde qu’il la laisserait prendre le dessus sur ses sentiments et encore moins le forcerait à blessé Yumi . C’est ainsi que juste après que la japonaise se soit endormis de fatigue ,comme si pleurer l’avait vidé de toute son énergie ,elle la confia aux bons soin de Marie et sortie de sa chambre décidé à aller demander des explications au principal intéressé .

Dans la chambre 153 ,Ulrich avait finit par se reprendre un peu est avait raconter à ses deux amis ce qu’ils s’était passé dans la chambre mais aussi tout les événements qui l’avaient conduit à prendre un telle décision . Il leur expliqua comment il était entré dans la chambre à Yumi , ce qu’il lui avait dit, pourquoi il le faisait , qu’il avait besoin de temps , il ne put parler des réactions de la jeune fille car cela lui était trop dur de les décrire pour les quelques unes qui avaient eu le courage de regarder. A la fin de son explication ,qui fut à de nombreuses reprises par un retour des larmes , Jérémie et Odd avaient compris la situation même si pour eux ,n’ayant pas connu les doutes , les peines traversant le cœur du jeune homme n’étaient pas encore très claires. Le blondinet ,n’étant jamais rentré dans une relation amoureuse aussi intense que celle de ses amis , eut un peut plus de mal à percevoir que le manque de confiance ne venait pas du baiser en lui même ce qui l’axa dans une position anti- Alexandre ,sans doute renforcé par le fait que le jeune homme s’était très rapidement lié d’amitié avec Marie ,trop rapidement au goût d’Odd .

« Aelita frappant à la porte de la chambre – Ouvrez c’est moi !
Jérémie déverrouillant la porte et l’entrouvrant vit le visage de la jeune fille en colère- Je suis désolé Aelita mais je crois que le moment est mal choisit .
Ulrich faisant disparaître les dernières traces de ses pleurs- Laisse Jérémie ,elle peut venir si elle veut .
Aelita fusillant du regards le jeune homme à lunette en entrant se tourna vers Ulrich- Tu peux me dire ce qu’il se passe ? Je reviens dans ma chambre et trouve Yumi en travers de pleurer toutes les larmes de son corps me disant que tu l’avait quitter pour une histoire de baiser vielle de plus d’un an !
Jérémie voyant le visage d’Ulrich s’assombrir en entendant Aelita parler de l’état de détresse dans lequel se trouvait son amie- Aelita c’est plus compliqué que cela …
Aelita se tournant furieuse vers le génie – Toi ne me parle pas , tu le soutiens alors qu’il plaque une de tes amies juste pour une histoire de baiser ! ( se retournant vers le samouraï et voyant le journal qu’il avait sorti lors de son explication posé à coté de lui) Ulrich se savait que tu pouvais être jaloux mais jamais je n’aurais cru que cela t’aurais fait perdre ton cœur ! Tu es un monstre ! Tu te rends compte que tu détruit complètement Yumi pour une histoire dont tu ne connais rien ! Tu me dégoûtes !
Jérémie essayent d’entraîner la jeune fille en dehors de la pièce dans le but de lui parler et de lui expliquer les raisons qui ont poussées Ulrich à faire cela – Ecoute moi Aelita c’est plus compliqué que tu ne le crois !
Aelita retirant vivement son bras de celui de Jérémie- Je comprends tout à fait ! La seule chose qui était compliquée c’est lui et sa jalousie maladive ! Tu me déçois toi aussi Jérémie je croyais que tu me comprendrais et que tu me soutiendrais alors que là tu te range du coté d’Ulrich sans penser une seconde à ce que peut ressentir Yumi !
Jérémie – Non c’est pas ça …
Aelita lui tournant le dos et partant en direction des escaliers – Laisse moi je ne veux plus te parler ! Tu en vaux pas mieux que lui ! »

Jérémie n’essaya pas de rattrapé la jeune fille ,il était trop énervé après elle et son refus de l’écouter lui donner une explication ,il tourna rentra dans la chambre en même temps quelle disparaissait dans les escaliers . Les autres internes étant en train de manger les couloirs étaient désert ,cependant au deux étages des cris et des pleurs déchiraient le silence ….




La nuit fut longue pour les six lycéens ,chacun d’entre eux étant soit préoccupé par ses problèmes de couples soit par l’état dépressif de ses amis . Durant les jours suivants les tensions entre les différentes personnes ne diminua pas du tout au contraire ,Yumi avait réussit à ce faire passer pour malade et ainsi restait dans sa chambre, Ulrich assistait aux cours mais ne faisait qu’acte de présence essaya de savoir en vain s’il avait prit la bonne décision . Aelita et Jérémie ne s’adressaient presque plus la parole estimant qu’on leur devaient des excuses. Du coté d’Odd et Marie l’ambiance n’était pas vraiment au beau vite ,les premiers jours ils avaient essayé de faire la liaison entre les deux couples mais leur relation s’était détérioré subitement .

« Marie s’énervant contre le blondinet – Mais je te dis qu’Ulrich ne connais pas toute l’histoire à propos du baiser et que vu qu’il ne veut pas écouter Yumi on devrait demander à Alexandre de lui parler !
Odd faisant une mine dégoûtée - Tu crois pas que ce gars en a déjà fait assez !S’il n’était pas venu ici on aurait toujours nos quatre amoureux collé deux à deux ! Tout est de sa faute alors pas la peine d’en rajouter en le faisant se pavaner devant Ulrich !
Marie – Je sais pas ce que tu as contre lui mais il n’est pas du genre à se pavaner comme tu dis ! C’est quelqu’un de gentil ,sympa ,et tu ne sais pas tout sur les circonstances du baiser ,alors arrête de parler de lui comme si c’était un coureur de jupon et que son seul but dans la vie soit de détruire les couples !
Odd tournant le dos à la jeune fille – Ben s’il est si bien que ça tu n’as qu’a aller le rejoindre et te jeter dans ses bras ! Je suis sûr qu’il accepterait même de sortir avec toi si tu lui demande !
Marie comprenant que le jeune homme était jaloux mais estimant que se n’était vraiment pas le moment pour ce genre de chose- Tu as peut –être raison ! »

La jeune fille partit laissant là le blondinet qui avait perdu tout son sens de l’humour , et malgré les circonstances et sa colère elle souriait. De son coté Hugo était au summum du plaisir tout se déroulait pour lui parfaitement ,le fait que Yumi ne soit pas en cours ,que Jérémie et Aelita ne se parlent plus , lui indiqué qu’il avait réussit à détruire ce groupe qui avait passé une bonne partie de l’année à le ridiculiser , en bonus il avait même assisté ,de loin certes , à la dispute entre sa sœur et le blondinet . Rien ne pouvait le rendre plus heureux ,cependant le jeudi un événement imprévus vint contredire cette pensée . En effet durant l’entraînement Ulrich fut obliger de faire des exercices avec lui car une grippe avait ravagée les rangs des pratiquants de pentchak-silat . Le jeune homme n’ayant pas du tout la tête à ses cours ne l’eut pas plus aux entraînements ,ainsi ,à la fin du cour lors des traditionnel combats amicaux, le jeune VAREZ le vainquit sans aucun problème . Cette victoire marqua pour ce dernier l’apogée de son combat contre Ulrich et ses amis ,apogée qu’il fut le seul car reconnaître les autres membres de cette option savaient pertinemment que quelque chose tracassé le samouraï sans quoi il n’aurait fait qu’une bouchée du prétentieux !

Le lendemain soir Jérémie décida de prendre les choses en main , il n’aimait pas se disputer avec Aelita et la semaine qu’il venait se passer lui avait été insupportable . C’est donc d’un pas décidé qu’il se alla jusqu’à leur porte et frappa . Aelita lui ouvrit pensant qu’il s’agissait de Yumi mais claqua la porte dès qu’elle vit qu’elle s’était trompée . Cependant le jeune homme ne comptait pas en rester là et essaya de glisser son bras au dernier moment dans l’ouverture ,criant quand ses doigts se retrouvèrent coincés .

« Aelita ouvrant précipitamment la porte afin de dégager le géni – Non mais c’est pas vrai ! Tu vas bien ?
Jérémie se tenant la main et entrant dans la pièce les larmes aux yeux de douleurs – C’est rein ça je voulais te parler de nous deux je ne supporte plus que tu ne m’adresse plus la parole ! Je t’en pris pardonne –moi si je t’ai donné l’impression d’être un mal égoïste mais on s’est mal compris !S’il te plait je veux pas te perdre !Je t’aime !
Aelita ouvrit grand les yeux entendant le discours aussi soudain que prononcé rapidement fixa le jeune homme avant d’éclater de rire et de lui sauter dessus pour l’embrasser – Tu sais bien que moi aussi je t’aime ! Je suis désolé de m’être emporté contre toi l’autre soir ,j’étais tellement en colère contre Ulrich que je ne me suis pas contrôlée .
Jérémie embrassant la jeune fille à son tour les larmes coulant un peu sur ses joues – Je suis désolé aussi de ne pas avoir essayé de revenir te parler plus tôt dans la semaine !
Aelita voyant le garçon pleurait - Faut pas te mettre dans des états pareil ce n’était qu’une petite dispute ,ce n’est rien !
Jérémie montrant ses doigts qui commençaient à devenir bleus – C’est pas que je suis spécialement émotif aujourd’hui mais c’est que je ne sens plus trop mes doigts .
Aelita voyant cela le prit par le bras et l’amena à l’infirmerie tout en s’excusant – Je suis désolé de t’avoir fermé la porte au nez ! Mais faut dire que je n’aurai jamais pensé que tu y glisserai la main, normalement c’est le pied que l’on met !
Jérémie dont les larmes ne coulaient plus - Ben je voulais vraiment te parler alors j’y plutôt réagit par réflexe que par logique pour une fois !
Aelita l’embrassant – Ben ça te réussit pas ! »

Ils ne restèrent pas longtemps à l’infirmerie ,juste le temps pour l’infirmier de vérifier que n’était cassé et de mettre un bandage autour des doigts du jeune homme . Sur le chemin du retour il firent un petit détour par le parc afin de parler de la séparation de leur amis .

« Jérémie finissant d’expliquer à la jeune fille ce qu4ulrich lui avait dit- Alors tu vois ce n’est pas à cause de ce baiser qu’il a voulut faire une pose ,enfin pas directement ! C’est bien plus compliqué ,il n’est pas jaloux , il est perdu il doute …
Aelita comprenant que le problème était plus sérieux qu’une simple histoire de jalousie laissait voir sur son visage son inquiétude – Et ça faisait longtemps qu’il était au courant pour le baiser avec Alexandre ?
Jérémie – Un peu moins d’une semaine ,mais tu voies il n’avait rien dit n’y même laisser paraître ,donc il ne lui en veut pas pour ça !
Aelita réfléchissant- J’ai vraiment était horrible avec lui alors, je l’ai traité injustement de plein de chose !
Jérémie le prenant dans ses bras et la rassura – Tu sais je crois qu’il n’a pas vraiment fait attention à ce que tu disais .Il souffrait énormément de sa décision mais encore plus de faire souffrir Yumi mais pour lui il lui fallait une pause .
Aelita se serrant dans les bras de son petit ami- Finalement j’aurais préféré qu’il se soient disputé à cause du baiser !
Jérémie embrassant le jeune fille – Moi aussi cela aurait été plus simple à résoudre ! »




Le lundi suivant Yumi retourna en cours et s’installa à coté de Marie ,Odd ,lui faisant toujours la tête, s’était assis à coté d’Ulrich .Au fils des cours les deux couples alternaient leur place devant ce qui permettait à ceux qui se trouvaient derrière de passer l’heure à regarder le dos de leur moitié .Cependant la journée fut très éprouvante pour Ulrich qui en fin de soirée préféra aller faire un tour dans le parc plutôt que d’aller au réfectoire où il risquait de croiser Yumi .En effet chaque fois qu’il la voyait il n’avait qu’un envie s’était de la prendre dans ses bras et de l’embrasser mais savait pertinemment que s’il faisait cela il ne pourrait jamais trouver réponses à ses doutes ! Il resta dehors dans le froid à réfléchir sans pour autant trouver de solutions , l’image de la jeune japonaise l’hanté l’empêchant de se concentrer sur quoi que se soit . Le lendemain matin ses compagnons de chambrée ne furent guère surprit de le voir malade ,fiévreux ,l’ayant vu rentrer vers 22h30 en tee-shirt . Cette maladie lui permis de ne pas aller en cours de toute la semaine évitant ainsi toute confrontation qui lui briserait le cœur . Cependant le vendredi soir juste à la fin des cours quelqu’un frappa ,pensant qu’il devait s’agir de Bob venant prendre de ses nouvelles se leva , se qui lui valut un violent mal de crâne et déverrouilla la porte avant de se recoucher sans même regarder qui était le visiteur .Il resta figé quand il s’aperçu ,juste après s’être allongé ,qu’il s’agissait en fait de Yumi.

« Yumi voyant le regard surprit du jeune homme et d’une voix toute douce et faible – Je viens ….prendre de tes nouvelles .
Ulrich heureux intérieurement que la jeune fille soit là mais toujours bloqué en apparence - Je vais …bien ,enfin la santé …
Yumi relevant la tête et parlant rapidement – Non en fait je suis pas du tout venu te voir à propos ça ! Je voulais savoir comment on en était arrivée là ! Pourquoi a t-il fallut que cette histoire de baiser vienne casser ce qui était si bien ? On venait de passer un nouvel an magnifique mes parents ,à qui j’avais peur d’annoncer que je sortais avec toi t’adore ! Alors pourquoi ?
Ulrich souriant faiblement en apprenant que Mr et Mme Ishiyama l’adoraient – Tu sais ce n’est pas vraiment à cause de ce baiser ce qui nous arrive . C’est plus compliqué .
Yumi s’énervant – D’abord Jérémie puis Aelita me disent ça et maintenant c’est toi ! Au moment où tu as appris pour moi et Alexandre tu as voulu rompre avec moi !Sans même savoir ce qu’il s’était réellement passé ! Pour tout te dire si je l’ai embrassé c’est juste car Hugo à qui je venait de donner un coup de pied dans les coui***s avait décider de se venger sur lui .Dons pour le calmer j’ai embrassé Alexandre sous ses yeux .Je reconnais c’était une erreur mais il n’y avait rien entre lui et moi !
Ulrich comprenant que la jeune fille n’avait pas entendu ce qu’il lui avait dit au moment de leur rupture – Tu sais Yumi je m’en moque de savoir si tu l’as embrassé ou pas et les pourquoi du comment ,je sais bien que cela c’est passé il y a plus d’un an donc il y a prescription.
Yumi lui coupant la parole et hurlant - Alors pourquoi dès que tu l’a appris tu as voulu que l’on se sépare si c’est pas par jalousie ?
Ulrich ouvrant son tiroir et sortant le journal et le jetant sur le lit à coté de Yumi - Hugo m’a donné ça jeudi il y a deux semaines. C’est le soir où je nous ai pas rejoins dans la grotte ,j’étais en colère c’est vrai et je suis allé en ville réfléchir .Puis au bout d’un moment je me suis rendu compte que c’était complètement débile de t’en vouloir pour quelque chose d’aussi vieux et que je ne savais rien de ce qui s’était passé après tout. As –tu constaté un changement dans mon attitude entre le jeudi et le lundi ?
Yumi qui se sentait vraiment perdu répondit d’un voix calme - Ben …non.
Ulrich reprenant ses explications - Même si je n’étais pas en colère ni jaloux je me demandais pourquoi tu ne l’avais pas dit .
Yumi d’une voix en peu moqueuse - J’avais oublié cette histoire ,et puis je pensais que tu me ferais une crise de jalousie .
Ulrich passant sa main sur son front pour arrêter ses étourdissements – C’est la conclusion à laquelle j’étais arrivé .Mais je pensais que tu aurais vu que j’avais changé ,enfin que je pense avoir changé sur ce point .Alors j’ai essayé de te faire comprendre que je préférais que tu m’en parle sans pour autant te dire que je savais.
Yumi repensant à la discussion qu’il avait eut lors d’un tour en ville - …..
Ulrich profitant de sa faiblesse pour tout expliquer calmement – Mais au lieu de me faire confiance tu es allé demander à d’autre de garder le secret . Tu as même préféré faire confiance à Hugo plutôt que de venir m’en parler .Et cela m’a fait douter ,me fait encore douter. Je ne sais pas si pour toi notre relation représente la même chose que pour moi . Et les doutes en entraînent d’autres et ainsi de suite .C’est pour cela que j’ai préféré que l’on fasse une pause afin de les faire disparaître ,au lieu de continuer à construire notre relation et notre vie sur quelque chose de bancal .
Yumi comprenant qu’il y avait là un malentendu qui avait aggravé la situation les yeux remplits de larmes - Et maintenant tu doutes encore ?
Ulrich s’affaiblissant encore plus en voyant la jeune fille pleurer – Oui enfin ..je t’aime Yumi mais je ne sais pas si on s’aime de la même façon.
Yumi se levant prête à faire tout pour convaincre le garçon de ses sentiments – Et que dois-je faire pour stopper tes doutes ? Dis moi ce que je dois faire je le ferai ! Je suis prête à tout pour toi !
Ulrich sentant ses paupières se fermer ,les nuits précédentes sans dormir ,sa maladie et le soulagement d’avoir parlé à la japonaise ayant raison de ses dernières forces ,murmura avant de s’endormir – Je ne sais pas ,je ne sais pas . »

La jeune fille le regarda sombrer dans le sommeil ,avant de se mettre à pleurer .Puis au bout de quelques minutes de chagrins mais aussi de joie ,elle savait qu’Ulrich l’aimait toujours , elle releva la tête ravala ses dernière larmes ,se dirigea lentement vers le jeune homme l’embrassa et lui murmura d’un voix douce et pleine d’amour .

« Yumi – Je ne sais pas encore comment je vais te le prouver encore mais je peux t’assurer que je vais trouver .Je t’aime Ulrich .Je t’aime de tout mon cœur ,tout mon corps ,toute mon âme ,et de tout mon être ! »

Puis elle se leva et sorti de la pièce venant de dire au garçon quelques mots qui lui auraient sans doute valut toutes les preuves du monde si jamais il les avait entendus .




Lorsque Yumi retourna dans sa chambre Aelita vit que son regard avait changé il paressait moins triste et beaucoup plus déterminée. La jeune fille aux cheveux roses ,devant se changement de comportement ,eut dans un premier temps peur que la dispute ne se soit aggravée et que le nouveau regard de la japonaise soit celui d’une fille qui ferait tout pour se venger de son ancien petit copain .Cependant lorsque celle –ci commença à lui raconter la discussion qu’elle venait d’avoir avec Ulrich ,Aelita s’aperçut su Yumi était bien déterminée à reconquérir le cœur du jeune homme même si visiblement elle ne l’avait pas vraiment perdu.

« Aelita écoutant la fin du récit – Et il a dit quoi après ça ?
Yumi sentant les larmes revenir commença à se frotter les yeux – Ben en fait il était si faible qu’il s’est endormi presque à la fin de se dernière phrase . Mais je sais pas comment il a peut attraper la crève entre lundi soir où il paraissait en forme et lundi matin .
Aelita lui avouant ce que Jérémie lui avait raconté – Ben apparemment il a passé sa soirée de lundi dans le parc à marcher en tee–shirt et jean alors qu’il faisait - 2° c . Mais tu sais quoi je vais t’aider à trouver une preuve que tu pourrais lui donner à deux on va bien y arriver !
Yumi d’une voix en peu plus forte qu’elle n’aurait souhaité - NON ! ( puis reprenant un ton plus doux) Non je dois trouver toute seule pour que cela ait un sens. »

Le week-end se passa bien mieux que le précédent , en effet Jérémie et Aelita se ne quittaient plus ,Yumi et Ulrich passaient du temps ensemble même s’ils ne se parlaient pas beaucoup, le jeune samouraï ayant été jusqu’à proposer à la jeune fille de l’accompagner en ville alors qu’il était malade ce qu’elle refusa à contre cœur afin qu’il puisse se reposer . De plus elle voulait profiter d’être seule pour essayer de trouver une preuve de son amour pour lui qui pourrait dissiper ses doutes à tout jamais.
Le dimanche soir les internes eurent la bonne surprise de revoir le groupe réunis ,Ulrich étant complètement guéri après une semaine passé au lit , cependant tout personne q’approchant un peu de la table pouvait constater que le situation avait bien changée . En effet même si Ulrich et Yumi mangeaient de nouveau ensemble ils n’arrivaient pas à avoir une discussion normale et entre moi à garder le sourire plus de quelques secondes ,car chaque moment de détente leur faisaient revenir en mémoire de façon assez violente le fait qu’ils ne s’étaient toujours pas remis ensemble . De plus la mauvaise humeur d’Odd qui lui d’habitude si joyeux se faisait sentir , il n’avait plus adressé la parole à Marie depuis leur dispute et évité dès qu’il le pouvait de la voir . La jeune fille, quant à elle, avait perdu toutes traces de sourire et commençait à en avoir plus que marre de la jalousie du blondinet alors qu’ils n’y avait rien entre eux d’officiel . Après le repas tout le monde parti en direction des dortoirs afin d’essayer de récupérer un peu de sommeil avant de commencer une nouvelle semaine .Aelita qui s’inquiétait toujours pour Yumi fut soulager de la voir s’endormir rapidement lui laissant supposer qu’elle avait trouvé quelque chose qui pourrait convaincre Ulrich.

Le lendemain tout le monde reprit les cours ,ce qui fut assez difficile pour Ulrich car en une semaine ses camarades avait bien avancé ,d’un autre coté pour le jeune homme sa réussite scolaire n’était pas sa principale préoccupation .En effet même si la situation c’était amélioré entre eux il regrettait de ne pouvoir prendre Yumi dans ses bras ,de l’embrasser et ce à chaque fois qu’il la voyait . Il n’arrêtait pas de réfléchir à leur discussion de l’autre soir ,et s’apercevait qu’il n’avait jamais essayé de comprendre la jeune fille ,enfin si mais pas de se mettre à sa place. Puis plus il tentait l’expérience plus il s’apercevait qu’il aurait sûrement agit de la même manière ,ce qui ne voulait pas pour autant dire qu’il ne l’aimait pas . Cependant il ne savais pas quoi faire ,il ne pouvais pas aller la voir et lui dire que finalement il la comprenait et qu’il l’avait faite souffrir pour rien . C’est pendant qu’il se posait toutes ces questions ,durant le repas ,qu’il fut sorti de ses pensées par le surveillant .

« Bob le sourire aux lèvres – J’ai une bonne nouvelle pour toi ! Le proviseur et de retour et il est d’accord pour notre petit entraînement par contre il refuse catégoriquement que l’in se serve de vrai sabre ,ce que je comprends …quoi que en y réfléchissant ça aurait put être marrant ..
Jérémie et Aelita blêmissant un peu devant l’insouciance de leur surveillant- C’ets peut-être trop dangereux .
Bob éclatant de rire – Mais non je plaisanter je suis pas fou à ce point ! Bon sur ce je vous laisse bon appétit .
Odd fixant du regards l’homme sortir – Je suis sûr qu’il a dit cela sérieusement ! Pariez combien qu’il va y penser toute la nuit !
Marie pouffant de rire – A moins qu’il ne pense à quelqu’un d’autre. Je trouve Cat bien plus souriante depuis quelque temps !
Odd éclatant de rire – Fais gaffe à ce que tu dis ou tu vas te faire réveiller avec un verre d’eau glacé . »

Marie leva la tête de son plateau le visage illuminé car pour la première fois depuis ,leur dispute Odd venait de lui adresser la parole ,mais sa joie fut de courte durée quand elle le vit détourner son regard du sien . N’en pouvant plus de cette situation ,la jeune fille se leva et sortit du réfectoire . Tout le monde à table fut très surprit de cette réaction et au bout de quelques instant Odd se leva à son tour et se précipita à sa poursuite laissant son repas à moitié fini derrière lui . Ulrich et Yumi ne savant rien de l’histoire ne comprirent rien à ce qu’il venait de se passer et regardèrent Jérémie et Aelita qui vu leur tête devaient être au courant. Odd retrouva la jeune fille assise au pied d’un arbre entrain de pleurer ,ne l’ayant jamais vu dans cet état il s’approcha d’elle doucement .

« Marie s’apercevant de la présence du jeune homme s’essuya les yeux – Laisse–moi !
Odd vraiment bouleversé par le spectacle auquel il assistait murmura – Je suis désolé ...je me suis mal comporté avec toi . Mais tu sais c’est pas ma faute…. Je ne supporte pas de te voir avec l’autre …alors maintenant que tu es avec lui j’ai du mal
Marie pouffant tout en criant – Mais je ne suis avec personne ! Et d’abord pourquoi ça te gène tant que je m’amuse bien avec un autre garçon ?
Odd baissant les yeux- Parce que pour moi ….tu es plus qu’une amie….( relevant la tête les yeux plein de larmes ) Parce que je t’aime !
Marie s’arrêtant net de pleurer et de crier , jamais elle n’aurait imaginé qu’il lui ferai sa déclaration alors que quelques instants plus tôt il venait de l’ignorer - …..
Odd commençant à se retourner pour partir- Désolé je n’y peut rien .
Marie attrapant le bras du jeune homme et le tirant de toute ses forces le fit tomber par terre sur elle – Tu ne veux même pas ma réponse ?
Odd surprit mais gêné de la situation et de la position dans laquelle il se trouvait - Quoi ? Ben si mais …
Marie embrassant le garçon avec passion – Moi aussi je t’aime !
Ulrich qui était venu avec les autres vérifier que tout allé bien – Je sais pas pourquoi mais je pense que le premier qui aura un filleul se sera moi !
Odd prenant une pierre et la lançant vers ses amis sans vraiment les viser – Mais il y a pas moyen d’être un peu tranquille ici !
Marie toujours sous Odd ,éclatant de rire – Je sais pas pourquoi mais j’ai comme une impression de déjà vu mais avec des personnes différentes .
Yumi prenant un air faussement scandalisé – C’est même pas vrai je n’ai jamais étais sous Ulrich comme ça dans un parc .(puis s’apercevant qu’Ulrich la regardait d’un air gêné elle baissa la tête )
Ulrich d’une voix douce – Tu sais Yumi à propose de ce que je t’ai dit l’autre soir je vous te dire que …
Yumi posant un rapide baiser sur les lèvres du jeune homme – Tu l’auras demain soir ta preuve .
Ulrich sous le choc du baiser souriant d’un air béat- Hein ? Non mais je voulais dire que .. !
Odd éclatant de rire aidant Marie à se relever – Rassurez-moi s’il vous plait je n’ai pas cet air d’ahuri sur le visage . »

Tout le monde éclata de rire sauf Ulrich qui était sur un petit nuage , n’écoutant rien de ce que l’on pouvait lui dire .




Ulrich ne dormit pas de la nuit à cause des ronflements d’Odd ,Kiwi ayant confondu ses boules quiès avec des croquettes , en plus il n’arrêtait pas de repenser au baiser que lui avait donné Yumi et à ses paroles . Il était à présent bien décidé à s’excuser auprès de la jeune japonaise pour sa réaction et lui demander si elle l’accepter de nouveau comme petit ami malgré ce qu’il l’avait fait endurer et ce quelque soit la surprise que la jeune fille lui réservait il ferait tout pour être de nouveau avec elle . Cela faisait tout juste une heure qu’il venait de s’endormir qu’il fut réveillé par son réveil ,après une lutte acharnée pour trouver le bouton qui arrêterait la sonnerie sans lever la tête de l’oreiller il finit pas arracher la prise avant se plonger nouveau dans les bras de Morphée . Odd lui était déjà réveillé et debout quand le réveil de son ami sonna ,il ne pensait qu’à une chose allait retrouver Marie ,cependant avant cela il devait réveiller ses deux camardes de chambre chose qu’il n’avait jamais faites ,il s’était même posé la question de savoir si les deux garçons dormaient des fois car jamais à son réveil ils ne les avaient vu dans leur lit. C’est donc avec un malin plaisir qui s’approcha du lit d’Einstein afin de le faire sortir du pays des rêves mais se dernier avait déjà les yeux ouverts et vit le blondinet s’approcher avec la derrière le dos.

« Jérémie fixant le blondinet – Ni pense même pas Odd !
Odd se tournant alors vers le lit à Ulrich – De toute façon l’eau froide n’étant pas pour toi . Par contre si tu pouvais prendre ta caméra et filmer la réaction d’Ulrich quand il recevra ça en pleine tête .
Jérémie trop fatigué pour trouver une excuse pour ne pas le faire mais aussi content de retrouver l’Odd farceur ,attrapa sa caméra – D’accord ,mais je ne suis pas responsable de ce qui peut t’arriver après que tu ais fais ça ! »

Soudain la porte de la chambre s’ouvrit laissant apparaître Bob avec à la main un grand verre plein d’eau .

« Bob regardant le lit du blondinet vide – Non mais c’est pas vrai ils sont tous debout ce matin ! (puis s’apercevant de la présence des deux amis près du lit d’Ulrich dont l’un avec un grand verre d’eau à la main ) Oh on essaye de me copier c’est pas bien ça et en plus vous filmez !
Odd cloué sur place par l’intrusion jeta un rapide coup d’œil dans la pièce et trouva Kiwi caché sous une pile d’habit en train de dormir -…
Bob s’approchant du lit du samouraï – A trois ! Un , deux ….
Odd levant la main – Une minute on fait un, deux, trois et on le lance ou bien on dit un, deux et on le lance à trois ?
Bob se retenant d’éclater de rire en pensant qu’il discutait avec un élève sur le timing d’une action qui aurait du conduire à des heures de colles normalement – La seconde solution ,t’es prêt ? Un ….deux …. Et
Bob et Odd versant l’eau sur Ulrich –Trois !!
Ulrich se réveillant en sursaut et hurlant – Hein quoi ? Au secours moi je me noie !
Jérémie qui filmait toujours la scène – J’ai comme une impression de déjà vu !
Cat entrant dans la pièce attirée par le cri du jeune homme – Quoi quelqu’un a appeler à l’aide ?
Bob réagissant à la vitesse de l’éclair glissa son verre dans la main du blondinet sans que celui –ci ne comprenne vraiment ce qu’il venait de se passer -Odd vraiment c’est pas une façon de réveiller les gens !
Ulrich voyant Odd les deux verres vides à la main – Odd je crois que je vais te tuer !
Cat s’approchant du blondinet – Tu crois vraiment que c’est main de faire ça alors qu’il y a à peine une semaine il était cloué au lit avec de la fièvre ? Non mais c’est pas possible ça je peux te dire que tu va passer un bon nombre d’après-midi en heure de colle !
Bob se mordant les lèvres pour ne pas éclater de rire – Laisse Cathounette je vais m’en occuper ,je peux te dire qu’il s’en souviendra longtemps .
Cat se retournant vers le surveillant – Ne m’appelle pas comme ça devant les élèves et en plus j’ai comme l’impression que tu n’es pas étrangers à cette farce.
Bob prenant son air le plus innocent – Moi ? mais tu as bien vu que c’est lui qui avait les verres à la main !
Cat se tournant vers Odd et Jérémie ,qui avait posé la caméra sur la table sans arrêter de filmer – Je sais pas trop j’ai comme le sentiment de me faire avoir .
Jérémie regardant le surveillant qui faisait des grands signes derrière sa collègue pour qu’il se taise – Moi je viens juste de me réveiller.
Cat sortant de la pièce – Bon je retourne chez les filles c’est plus calme ,je te laisse te charger de la punition .
Bob stoppant les signes dès qu’elle s’était retournée – Bien sur tu peux compter sur moi !
Ulrich une fois la surveillante partie – Je suppose qu’Odd ne m’a envoyé qu’un seul verre d’eau !
Bob éclatant de rire en regardant le blondinet qui n’avait toujours pas compris comment il s’était fait piéger – Oui mais je tiens à dire pour ma défense que l’idée de tout filmer ça viens pas de moi !
Ulrich se tournant brusquement vers Jérémie – Parce que tu as filmé ça toi ? Je veux que tu détruises la casette et brûle cette caméra .
Odd sortant de sa stupeur – J’ai pas rêvé elle a bien dit ne m’appelle pas comme cela « devant les élèves » ! Ca veut dire que tu l’appelles Cathounette quand vous êtes tout les deux ?
Ulrich et Jérémie oubliant qu’ils étaient en train de se disputer – Mais c’est vrai ça !
Bob qui s’était discrètement dirigé vers la porte vers fit un clin d’œil – Bon c’est pas tout mais je dois aller vérifier que tout le monde est debout ! »

Juste après le petit déjeuné durant lequel Odd raconta l’histoire oblitérant tout les passages qu’il jugeait peu flatteur pour lui , parties que Ulrich racontaient en détails des qu’il constatait un « oubli » . Après avoir repris des forces ils se dirigèrent vers les dortoirs afin d’aller chercher leur affaires de cours mais firent un crochet par les panneaux d’affichage où un petit attroupement indiquait des nouvelles .

« Odd se faufilant entre les autres internes puis revenant – C’est pas de chance on avez l’après-midi de libre et maintenant on a cours de physique chimie pour rattraper celui que l’on avait loupé l’autre jour !
Yumi visiblement énervée – Ah non pas aujourd’hui !
Aelita se tournant vers son amie – Tu avais prévu quelque chose cet aprem-midi ?
Yumi regardant Ulrich d’un rapide coup d’œil – Oui ! Mais ce cours à la noix viens tout gâcher .En plus j’avais eut de la chance que se soit aujourd’hui !
Ulrich comprenant que cela avait un rapport avec la preuve qu’elle voulait lui donner – Tu sais Yumi si c’est à cause de ce que je t’ai dit ce n’est pas important pour moi je veux juste ….
Yumi – Pour moi ça l’ai ,je veux te le prouver ! »

Devant la détermination de la jeune fille personne ne trouva à redire ,et c’est dans le silence qu’ils allèrent tous prendre leurs affaires. Yumi passa sa matinée à chercher un moyen de concilier ses projets pour l’après midi avec les changements de cours allant jusqu’à faire des calculs de temps avec différents trajets allant du lycée au centre ville mais s’aperçut vite fait que se serait impossible. Elle prit donc la décision de sécher le cour de physique-chimie chose très risqué car le professeur ne loupait jamais une occasion de punir les élève n’ayant pas une excellente excuse pour avoir louper un de ses cours ,de plus si jamais elle se faisait prendre en train de sortir ou de rentrer dans le collège sans autorisation elle pouvait être sur d’être renvoyé du lycée ce qui signifiait ne plus voir Ulrich du tout .La japonaise se garda de dévoiler son plan à ses amis car elle savait qu’ils essaieraient de la convaincre de ne pas le faire et au moment de partir dans le bâtiment de chimie elle prit la direction du parc afin d’éviter de se faire repérer . Une fois en ville elle ne perdit pas le temps à regarder à droite et à gauche et se dirigea directement vers le coin malfamé de la ville ,elle tourna dans une petite rue s’arrêta devant un magasin d’aspect assez glauque respira en grand coup et rentra dedans .
Au lycée l’absence de la jeune fille n’était pas passé inaperçue mais heureusement Aelita ne la voyant pas arriver au début du cours avait prévenu le professeur qu’elle ne se sentait pas bien avant qu’il fasse l’appel ,certes cela ne suffirait pas à l’individu pour laisser la jeune fille tranquille lors de son retour ,mais au moins il ne ferait pas de scandale durant le cours !

Cat regarda sa montre ,elle devait se dépêcher de rentrer au lycée ramener les fournitures qu’elle avait du aller acheter pour son prochain cour d’informatique car la commande qu’elle avait passé quelques jours n’avait pas était complète . Elle décida de couper par le centre ville afin de ne pas perdre de temps ,mais même si elle se pressait elle prenait le temps de regarder les vitrines sur le chemin .Soudain son regards elle s’arrêta brusquement , rattrapant de justesse son sac qu’elle avait faillit faire tomber sous la surprise . Yumi venait juste de sortir du magasin elle regarda sa montre constatant que si elle voulait être de retour pour juste à la sortie du cours de physique chimie ,qui durait exceptionnellement trois heures, elle avait encore le temps de se balader un peu .

« Cat surgissant derrière le jeune fille – Yumi je t’en pries dit moi que tu n’as pas fais ce que je pense !
Yumi sursautant – Quoi ?
Cat folle de colère – En plus tu as cours en ce moment normalement je le sais c’est moi qui ai affiché la feuille ce matin ! Tu sais ce que tu risques en séchant les cours et en sortant sans autorisation ? Tu es interne tu vas te faire virer si jamais le directeur l’apprends !
Yumi cherchant désespérément une issue à son problème m’ai n’en voyant aucune – Je sais mais …je savais pas initialement que l’on aurait cours cet aprem …
Cat se calmant un peu – Je t’en pries rassure moi tu ne faisais que visiter cette boutique ,s’il te plait dis le moi !
Yumi préférant dire la vérité même s’il elle pouvait la cacher – Non ,mais il ne faut rien dire mes parents ne sont pas au courant !
Cat – Non c’est pas possible pas toi ! Tu es une jeune fille sérieuse ,qui ne m’a jamais déçu ! Tu t’es mis dans un sacré pétrin ,tu te rends compte que je vais être obliger de le signaler au proviseur qui le signalera à tes parents !
Yumi baissant la tête – Oui je sais !
Cat – Bon on rentre au lycée ,mais pourquoi a t’il fallut que je passe par là ? »

Les deux filles ne parlèrent pas pendant le trajet ,la japonaise aidant juste la surveillante à porter les sacs ,pas pour essayer de sauver la situation mais juste pour aider ce qui déchira encore plus le cœur de la surveillante . Lorsqu’elle arrivèrent en vu du lycée elles eurent l’effroyable vision du proviseur qui parlait avec un parent juste devant le portail de l’établissement . Cat décida que la meilleur option qui s’offrait à elles était de passer comme si ne se passait rien d’anormal .Malheureusement au moment où elles passèrent le seuil de l’établissement le proviseur venait de finir sa conversation et se tourna vers elles .

« Proviseur – Mademoiselle Yolander vous avez trouvez ce qu’il vous manquait en ville ? Mais que fait Mlle Ishiyama avec vous ? Elle ne devrait pas être en cours en ce moment ?Je vois elle est sortie en douce et vous l’avez trouvé .Bon ben jeune fille vous allez me suivre dans mon bureau .
Cat intervenant – Non ! C’est moi qui lui avait demandé de m’accompagner car seule je n’aurai pas put porter tout cela ! Comme elle m’avait proposé son aide avant de savoir que son cours était déplacé elle a insisté pour le faire quand même car elle ne voulait pas me laisser tomber . J’aurais du vous en parler car en plus elle a loupé un cour excusez –moi !
Proviseur souriant – C’est pas grave mademoiselle Ishiyama est une bonne élève donc je pense que son retard ne sera pas pénalisant !
Yumi regardant l’homme partir se tourna vers la surveillante – Pourquoi ? Enfin merci et pourquoi tu n’as rien dis ? Et pourquoi lui il a rien dis ?
Cat – Ben j’avais pas spécialement de te mettre dans le pétrin pas possible et puis si j’ai du y aller à pied chercher les fournitures c’est pour cela qu’il a pas insisté car monsieur n’a pas voulu me prêter la voiture du lycée ! Et puis c’est pas ma faute c’est à cause de Bob il détint sur moi je coirs je commence à avoir un goût prononcé pour le non respect du règlement mais ne t’avise pas de lui dire ! Mais bon tu n’est pas sauvée d’affaire pour autant car pour ce que tu as fait là-bas je ne peux rien faire ! Mais bon files et ne recommence splus ou je serais sans pitié !
Yumi - Merci ! »




Lorsque Yumi retrouva ses amis ils avaient des questions à lui poser ce qu’ils ne se génèrent pas de faire mais la jeune fille n’était pas décidé a répondre ,la seule chose qu’elle demanda c’est à Ulrich de la rejoindre dans sa chambre juste avant d’aller manger . Ils passèrent la fin d’après midi tous ensemble dans le parc à parler de tout et de rien comme si les incidents qui avaient créé des conflits n’avaient jamais existé . Puis vers 18h30 Yumi partit dans sa chambre sous les yeux amusés d’Odd et Aelita ,le premier voyait en cela une occasion de faire une blague dès que la jeune fille serai hors de vue quant à la seconde elle se doutait que la japonaise voulait tout préparer afin que la réconciliation avec Ulrich soit la plus belle possible .

« Odd dès qu’il fut sûr que Yumi ne pouvait pas l’entendre – J’en connais un qui va passer du bon temps .Par contre je tiens à être le parrain du premier petit Stern –Ishiyama ! Ulrich soupirant – Je sais pas pourquoi je m’y attendais à celle –là mais bon maintenant je vais pouvoir riposter ! Et toi mon petit Odd le petit Della Robbia Varez il est prévu pour bientôt ? A moins qu’il soit déjà en route après tout tu étais levé bien tôt ce matin !
Marie s’accrochant au bras du blondinet – Ben oui il est déjà en route nous on ne perd pas de temps !
Odd souriant- Et oui elle a raison …..( puis s’arrêtant net regardant Marie avec les gros yeux ) hein quoi ? Mais c’est quoi cette histoire ? Mais …c’est pas possible ! Enfin je me souviens pas avoir fait ….
Marie éclatant de rire – Non je plaisantais je te rassure . Tu aurais du voir ta tête , tu ne m’en veux pas hein ?
Odd boudant un peu – Tu m’as une de ces peurs j’ai cru que j’étais somnambule et que je faisais des trucs pendant mon sommeil !
Marie embrassant le jeune homme- Et maintenant tu m’en veux toujours ?
Odd embrassant à son tour la jeune fille – Comment veux tu que je résiste à ça ?
Jérémie prenant dans ses bras Aelita et l’embrassant – C’est que après ça elle peut tout me demander :
Aelita avec un sourire malicieux – Tout ? Même un filleul pour Odd ?
Jérémie devenant rouge comme une tomate – Tu ne vas pas t’y mettre toi aussi rassure moi !
Aelita embrassant le garçon – Rassure toi je plaisante …. Le premier sera le filleul d’Ulrich !
Ulrich regardant l’heure – Bon je vais vous laisser je dois y aller ,je vous dit à tout à l’heure !
Odd criant à Ulrich – Ne t’inquiète pas si t’y arrive pas on dit que la première fois c’est jamais la meilleure ! »

Le blondinet n’eut pas le temps de rire qu’une boule de boue lui arrive en pleine tête ,en effet Ulrich s’attendant à une remarque de se genre s’était arrêté à portée de tir et avait attendu que son ami eut fini de parle pour le canarder. Puis il partit en direction des dortoirs tout en cherchant à deviner ce qu’il l’attendait . Yumi sortit de la salle de bain et rentra dans sa chambre ,puis après avoir fermé la porte à clef elle ouvrit la porte de son armoire en sous-vêtement et s’admira dans la glace espérant que cela plairait au jeune homme puis regardant l’heure elle s’habilla en vitesse puis s’assit sur son lit pour attendre son prince charmant . Ce dernier arriva peu de temps après ,elle se leva ,déverrouilla la porte et le fit entrer .Ulrich s’aperçut rapidement que la jeune fille venait de prendre une douche car ses cheveux étaient mouillés et il avait perçut lorsqu’elle était passée près de lui le parfum de pêche de son gel douche qu’il adorait sentir en la prenant dans ses bras le matin, en plus elle avait posée son pull noir pour un chemisier de la même couleur. Ils étaient à présent out les deux assis sur le lit de la jeune fille ,seuls dans la chambre fermée de nouveau à clef .

« Yumi prenant une grande inspiration – Tu sais Ulrich je voudrais m’excuser de ne pas t’avoir tout raconter pour cette histoire de baiser dès le début ! Mais je voudrais que tu saches que j’ai réagit par peur et non par manque de confiance en toi .
Ulrich-Je sais et je voulais aussi m’excus…
Yumi posant son doigt sur les lèvre du jeune homme – Non cette fois c’est toi qui m’écoute ! Tu m’as demandé l’autre soir de te donner une preuve de mon amour pour toi ce que je vais faire tout de suite . »

A ces mots la jeune fille l’embrassa puis se leva tout en étant tournée de façon à ce que le garçon ne voit que son dos ,puis elle commença à défaire les boutons de son chemisier un à uns .Ulrich ne disait rien car il était incapable de parler ,mais dans son esprit planés les allusions de son ami ,et lorsque la jeune japonaise laissa tomber son chemisier par terre il prit la parole .

« Ulrich d’une voix pas très rassurée – Tu sais Yumi quand je te demandais une preuve je ne pensais pas à cela …je veux dire que je voudrais pas te forcer à faire ça juste pour me prouver quelque chose .
Yumi éclatant de rire – Je sais pas à quoi tu penses mais tu devrais regarder un peu plus bas mais pas trop quand même ! »

Ulrich laisse descendre sur regard sur le dos de son amie partant de sa nuque ,soudain quand il arriva au niveau des reins de la jeune fille il trouva sa preuve .En effet Yumi s’était faite tatouée un cœur sous lequel était écrit en lettres semblables à des flamme Ulrich ,le jeune homme remarqua tout de suite que juste au dessus du cœur se trouvait entremêlé un sabre et un éventail .




« Yumi tournant la tête pour voir la réaction du jeune homme – Alors tu en penses quoi ? Ca te plait ?
Ulrich arrêtant de fixer le tatouage – Il est sublime mais .. Yumi tu te rend compte de se que tu as fait ? Tu ne pourra pas l’enlever , et puis tes parents sont au courant ?
Yumi se retournant complètement – Non ils ne le savent pas et ils n’ont pas besoin d’être au courant dans quelques mois je suis majeure il suffit que je le cache jusque là !
Ulrich se concentrant pour regarder la jeune fille dans les yeux – Oui mais tu ne pourra jamais l’enlever !En plus comment tu as put te faire tatouer sans les consentement de tes parents normalement c’est impossible !
Yumi prenant le poignet du jeune homme et ôtant le bracelet – Et toi ça tu pourras te le faire enlever ? Comme ça on à tout les deux quelque chose qui fait penser à l’autre à vie . Quant à ta question on va dire que je suis allée chez quelqu’un qui ne pose pas de question c’est tout .
Ulrich baissant la tête vu qu’il n’avait plus d’argument contre, la remonta rapidement ,toute rouge ,lorsqu’il constata que son regard restait fixé sur le soutient gorge de son amie - J’espère au moins que tu n’as pas souffert .
Yumi amusé par la réaction du jeune homme – Ca fait un peu mal sur le coup mais bon c’est supportable . Mais tu m’as toujours pas dis si cela te convenais comme preuve .
Ulrich précipitamment – Si bien sur c’est parfait ,mais je m’en veux un peu de t’avoir demandé une preuve je trouve ça stupide et égoïste de ma part . Tu sais je t’aime plus que tout et je me suis aperçu que je n’avais même pas essayé de me mettre à ta place un seul instant dans cette affaire je n’ai pensé qu’à moi et je suis désolé .
Yumi embrassant le jeune homme- C’est derrière nous maintenant n’en parlons plus ! Mais dis moi tout à l’heure à quoi tu pensais ? Tu disais que tu voulais pas me forcer à faire quoi ?
Ulrich embrassant à son tour la jeune fille mais devenant rouge – Ben c’est a dire que vu que tu t’étais changer ,que tu as fermée la porte à clef et que tu commençais à enlever ton chemisier j’ai cru que t’as preuve c’était de .. enfin qu’on …..En fait tout cela c’est la faute à Odd et à ses insinuations douteuses . Tu sais que je t’aime ?
Yumi éclatant de rire et s’asseyant a califourchon sur les genou du jeune hommes – J’adore ta façon d’éviter les questions ! Si tu veux tout savoir je me suis changée pour que mon pull ne frotte pas après le tatouage . Et puis tu sais pour ce qui est de passer à l’acte on a tout notre temps enfin c’est ce que je pense .
Ulrich embrassant la jeune japonaise et la serrant dans ses bras –Je suis tout à fait d’accord avec toi ,on est pas pressé .
Yumi fermant les yeux et s’appuyant encore plus contre le garçon- Je suis bien là j’ai envie de rester dans tes bras .
Ulrich lui posant un baiser dans le cou – On n’a qu’a rester là tout les deux au lieu d’aller manger . »

Ne voyant ni Ulrich ni Yumi revenir les quatre autres amis décidèrent d’aller manger sans eux, préférant les laisser seuls . Odd et Marie s’amusaient cependant à chercher des prénoms d’enfant qu’ils allaient suggérer aux deux amoureux dès leur retour , Aelita quand à elle espérée que tout se passer bien pour ses deux amis et que personnes d’autre ne viendrait jamais semer d’embrouille entre eux. Soudain la personne responsable des événements récents s’approcha de la table où les amis mangeaient tranquillement .

« Hugo arrivant comme un cheveux sur la soupe – Alors le club des six toujours en pleine guerre froide ?
Marie embrassant Odd – Je vois pas de quoi tu parles .
Hugo un peu surprit mais se reprenant vite – Laisse tomber je vois qu’il y a deux absent je suppose qu’il se sont encore disputé et qu’il vont faire semblant d’être absent toute la fin de semaine jusque par ce qu’ils ne peuvent plus se voir !
Odd souriant regardant ses amis comme s’il demandait l’autorisation de parler , rétorqua dès qu’Aelita hocha la tête - Je sais pas s’ils vont venir demain mais en tout qu’a s’il sont pas la je pense que c’est plutôt car il ne veulent plus ne plus se revoir . Mais dit moi au fait tu aurais un prénom pour un enfant qui irait bien à la fois avec Stern et Ishiyama car on trouve pas .
Hugo fit semblant d’ignorer le blondinet mais quand celui ci eut fini de parler il se tourna et partit en marmonnant – Non mais c’est pas possible !
Jérémie regardant le jeune homme partir – C’est moi ou il est pâle d’un coup .Je crois que tu viens d’établir un nouveau record de remballage Odd félicitation .
Aelita applaudissant – Il faut avouer que tu t’es surpassé même contre Sisi tu n’as jamais fais aussi bien .
Odd se levant et saluant les élèves du réfectoires qui, notamment ceux autour de lui qui avaient entendu la conversation ,applaudissait à leur tour – Merci ,merci je vous dédicacer cette vanne à Hugo sans qui elle n’aurait jamais pu exister et aussi et Ulrich et Yumi ! »

A la fin du repas Aelita et Jérémie commençaient un peu à s’inquiéter car ils n’avaient toujours pas eut de nouvelle du couple ,ils redoutaient qu’une nouvelle dispute est éclatée . Odd et Marie quant à eux s’inquiétaient eux aussi ,mais pas de la même manière car le blondinet savait qu’Ulrich ferait tout pour récupérer le cœur de la jeune fille ,mais après avoir longtemps plaisanté sur le sujet ils se demandaient bien ce que pouvait faire leur deux amis. Ils décidèrent d’aller frapper à la porte de la chambre des filles afin de vérifier que tout aller bien ,et au bout de quelques instants ils entendirent la porte se déverrouiller et s’ouvrir laissant apparaître un Ulrich qui venait visiblement de se réveiller.

« Ulrich qui gardait la porte entre –ouverte pour laisser le temps à Yumi de finir d’attacher tout les boutons de son chemiser - Tiens c’est vous qu’est ce que vous faite là ?
Aelita- Ben on vient prendre de vos nouvelles et en plus je te signal que t’es dans ma chambre aussi !
Odd souriant – je crois qu’on les a dérangé , car ils ont du bien s’amuser pour ne pas venir manger ! Au fait on a déjà trouvé un prénom pour ..
Ulrich empêchant son ami de finir sa phrase en lui donnant une petite tape sur la tête-
On n’a fait que dormir , tu peux comprendre ça ? Remarque non tu peux pas comprendre car tu pense avec ton estomac ,donc si on loupe un repas pour toi on doit forcément faire quelque chose de mieux ! Ben figure toi que dormir avec dans ses bras la plus jolie fille de la terre c’est qu’il y a de mieux !
Yumi prenant le garçon par la taille – Et c’est qui cette fille que j’aille lui arracher les yeux ?
Odd faisant mine de réfléchir- Je vais vérifier tes dires ! Ce soir je dors chez Marie comme ça je saurais si c’est vraiment mieux que tout !
Marie un peu prise au dépourvue – Mais c’est que tu viens de me faire un compliment là ! Enfin je veux dire …( elle embrassa le blondinet ) Si tu veux mais va falloir faire gaffe aux surveillants.
Odd très surprit que la jeune fille accepte car il avait un peu jeté ça en l’air pour plaisanter – Hein ? Ben oui enfin d’accord !
Ulrich éclatant de rire en voyant son ami rougir – Attention Marie tu prends un gros risque car et d’une demain matin c’est croissant au petit déjeuné donc ça fait une chance de plus que monsieur le goinfre parte en courant dès qu’il est debout et de deux tu risque de ne pas dormir de la nuit (puis s’apercevant que sa phrase pouvait porter à confusion il rajouta ) a cause des ronflements !
Marie tirant la langue au samouraï – C’est pas grave je l’embrasserai ça l’empêchera de ronfler !
Jérémie serrant Aelita dans ses bras – Non je suis désolé de te décevoir mais sa ne marche pas ,il y a déjà quelqu’un qui a essayé et ça n’y fait rien .
Yumi regardant Ulrich avec des gros yeux – T’as embrassé Odd ???
Ulrich se retournant vers Jérémie – Non c’est pas moi et je n’étais pas au courant en plus Einstein !
Aelita regardant à son tour Jérémie d’un air inquiet – Ne me dis pas que c’est ..
Jérémie remontant un peu ses lunettes afin de prendre une posture sérieuse – Et si je suis désolé ,mais je teins à dire pour sa défense que Kiwi essayait seulement de se racheter pour avoir confondu nos boules quiès avec des croquettes … »




Finalement tout le monde dormis chez soi à cause d’une inspection des chambres . Yumi ne montra le tatouage qu’à Aelita car elle savait qu’il lui était très difficile de cacher des chose à la jeune fille ,d’autant plus qu’elle était sa camarade de chambre et qu’elle pourrait l’aider à changer le pansement qu’elle devait mettre pendant encore deux semaines . Le lendemain matin c’est dans la bonne humeur qu’ils se retrouvèrent tous devant leur petit déjeuné ,Odd n’arrêtait pas de demander à Ulrich qu’elle était la preuve de Yumi ce qui commençait à énerver le jeune homme .

« Ulrich posant son bol sur la table – Marie je t’en pris tu ne peux pas faire quelque chose pour le faire taire je n’en peut plus !
Marie embrassant le jeune homme passionnément –Voilà c’est fait ! Mais maintenant tu nous le dis ?
Ulrich soupirant – Non mais vous deux vous êtes pas ensemble pour rien ! Les mêmes goûts ,les même questions ,..
Yumi toutes souriante – Les même blagues pourries ! Désolé Marie mais c’était trop tentant . »

Tout le monde éclata de rire ,profitant maintenant pleinement de la vie qui s’annonçait heureuse puisqu’il étaient de nouveau tous réunis et plus soudés que jamais .Malheureusement ce moment de détente ne pouvait durait indéfiniment ainsi ils furent interrompu par Hugo .

« Hugo se postant derrière Marie jetant un regard dédaigneux à Ulrich – Quand je pense que j’ai essayé de t’aider en te montrant son vrai visage et que toi tu te jettes de nouveau dans les bras cette espèce de chose .Vraiment tu n’a aucun honneur pour paraître en publique avec cette prosti ..
Ulrich se levant et s’approchant du jeune homme d’un air menaçant – Tu la ferms si tu veux pas que je te refasse le portrait .
Hugo reculant d’un pas par précaution- Bou j’ai perdu ! Le pauvre petit Ulrich veut défendre sa petite miss iceberg . Il va me frapper .
Marie se levant et giflant son frère de toutes ses forces – Lui non mais moi oui et avec plaisir .Maintenant tu nous laisse tranquille .
Hugo se tenant la joue s’approcha de sa sœur furieux – Non mais qu’est ce qui te prends tu veux que je te gifle moi aussi ?
Odd se levant et regardant le jeune Varez d’un air de défi ,toutes traces plaisanteries avait disparut de son visage – Essaye seulement mais je te prévient tu risques gros .
Jérémie qui était resté assis de l’autre coté de la table se leva à son tour – Oui très gros et je pense pas que tes deux chiens on l’intention de faire quelque chose pour t’aider .
Hugo se retournant vers ses amis les vit en train de reculer alors qu’ils fixés Ulrich que Yumi et Aelita essayait de retenir – Ne croyait pas que je vais en rester là ! Vous faites les mariolles mais cela ne durera pas ,je vais vous le faire payer .
Bob s’étant posté juste derrière lui discrètement – Et tu vas faire quoi ? ( regardant Ulrich qui s’approché toujours bien décidé à faire ravaler les mots du jeune hommes concernant Yumi ) Ulrich retourne à ta place et calmez-vous tous .Où est ce que vous vous croyez ? Toi Hugo tu vas me suivre chez le proviseur on va voir s’il apprécie que tu menace tes camarades . Et toi Marie ce n’est pas parce que c’est ton frère que tu as le droit de le gifler .
Odd se rasseyant en regardant le surveillant partir – Je suis déçu par Bob là ! Il prends la défense de cet espèce de …
Aelita regardant Ulrich – Moi je pense qu’il a bien fait !
Ulrich se tournant vers la jeune fille aux cheveux roses- Quoi tu le défends après ce qu’il a dit sur Yumi ?
Jérémie –Du calme ,elle veut juste dire que s’il n’était pas intervenu ça aurait sans doute fini en bagarre .
Marie embrassant Odd pour le calmer un peu – Tu dis ça mais tu t’est bien lever toi aussi !
Aelita serrant dans se bras le garçon à lunettes – Oui tu m’as surprise je ne te savais pas si courageux ,et je croyais que tu détester te battre .
Jérémie serrant la jeune fille dans ses bras – Et c’est le cas je me serais pas battu ,je me suis juste lever pour prévenir Hugo et au pire pour essayer d’intervenir pour calmer le jeu ,car Ulrich étais vraiment à bout .J’ai bien cru qu’il allais lui sauter dessus et l’étrangler .
Ulrich dans sa barbe – Cela aurait été avec joie ,je suis sûr que ça m’aurait soulagé !
Marie donnant son croissant à Odd qui avait visiblement oublié la confrontation pour se plonger dans un autre combat à savoir finir les petits déjeuné de ses amis – Moi je l’ai fait et je te le dis ça faut un bien fou !
Yumi prenant Ulrich dans ses bras et l’embrassant – Viens par là mon héros que je te donne ta récompense !
Ulrich se calmant d’un coup et embrassa la jeune fille à son tour – Remarque je pense que ça n’aurait pas était mieux que ça !
Marie regardant Odd qui se goinfrait – Le mien prince charmant aussi est intervenu ,mais visiblement il affronte un nouveau montre son estomacs !
Odd la bouche pleine – Chi chui Four Bien chi fes emofon me fonne daim !
Marie regardant le blondinet – J’ai pas l’impression qu’il n’existe pas grand chose qui te coupe l’appétit !
Ulrich finissant son jus d’orange – Si la perspective de devoir embrasser Sisi et ce de manière tout à fait volontaire .
Odd laissant tomber son croissant sur la table – C’est malin il me restait que ça à manger et j’avais fini tous les plateaux ,mais maintenant je suis dégoûté .
Marie – Il faudra qu’un jour je rencontre cette Sisi dont vous parlez tout le temps .
Y ,A, J ,O et Ulrich d’une seule et même voix – NON ! »

Le mercredi se passa sans autre incident mais tout le monde n’avait pas oublié les propos du jeune homme . En effet Ulrich n’arrivait pas à se calmer et bouillonnait de rage intérieurement , il n’avait jamais autant haïs quelqu’un . En effet non seulement Hugo s’était amusé le matin à insulter sa bien –aimé mais c’est aussi à cause de lui qu’il avait fait souffrir la jeune fille ,et ça il ne se le pardonnerai jamais ,il garda cependant tout ses sentiments pour lui car il ne voulait pas que les autres le voit dans cet état de haine. Il n’espérait qu’une seule chose ,que le lendemain soir il doivent encore combattre le jeune homme et l’écraser à plat de couture . C’est ainsi que le jeudi soir lorsqu’il vit que tout le monde avait déjà un partenaire pour s’entraîner sauf Hugo et lui il remercia intérieurement le ciel du lui avoir donné cette occasion de se défouler . Toute la séance fut ,pour le frère à Marie, un long et pénible moment ,en effet Ulrich exécutait tout ses mouvements avec une telle rapidité ,précision et une telle force qu’il ne put rien faire hormis prendre les coups . Tout le monde dans le gymnase observait les deux finalistes du tournoi et notamment durant le combat ,sensé être amical , qui les opposa à la fin . Le jeune samouraï n’avait pas ,contrairement aux autre combats contre cet adversaire ,expédié vite fait bien fait le match mais faisait durer en évitant les attaques par des acrobaties qui avait le don de ridiculiser son adversaire puis finalement il contraint Hugo à déclarer forfait par une prise de « soumission » étroitement surveillée par Bob . Lorsque le jeune Varez tapa trois fois sur le sol Ulrich lâcha sa prise et leva les bras en signe de victoire (chose qu’il faisait rarement préférant restait modeste ) cependant son adversaire se releva lui aussi et le frappa par derrière . Son coup ne toucha jamais sa cible car voyant le regards de Bob s’affoler Ulrich s’était retourné juste a temps pour faire une clé de bras au jeune homme et le faire basculer au dessus de son épaule ,mais au ,moment où Ulrich attrapa le membre de son adversaire, toutes les insultes proliférées par ce dernier la veille contre Yumi le revinrent en mémoire et il dosa mal sa force dans sa parade ce qui eut pour effet de rendre la projection plus rapide . Ainsi au moment où Hugo tomba sur le tatami on entendit dans tout le gymnase en craquement bien sonore suivit par un hurlement de douleur .





En entendant ce bruit et ce cris Ulrich se releva rapidement afin de voir si ses craintes était justifiée ,et là il vit Hugo se tenant le bras gauche dont le coude faisait un angle bizarre . bob ce précipita au chevet du jeune homme et demanda aux élèves d’aller chercher l’infirmière . Elle arriva en moins de cinq minutes et regarda rapidement la blessure du jeune homme qui n’arrêtait pas de crier et de pleurer . Elle se tourna vers le surveillant et lui demanda de faire appeler une ambulance car Hugo avait le coude déboîté ,elle lui demanda aussi de venir et de le tenir fermement car elle allait devoir le remettre elle même . Le professeur s’approcha du jeune homme et lui maintint droit immobile se qui ne fut pas de tout repos , puis on entendit un nouveau un craquement qui fut encore une fois suivit d’un hurlement de douleur . Bob prit alors le blessé dans ses bras afin de le conduire à l’infirmerie ,il se tourna vers c’est élèves et leur dit d’aller prendre leur douche et de partir puis il se tournant vers Ulrich qui n’avait toujours pas bougé et lui demanda de rester ici car il allait devoir lui parler . Le jeune homme n’avait jamais vu un tel regards dans les yeux du surveillant , on lisait de la colère mais aussi du regret . Le jeune samouraï resta donc dans le gymnase en attendant le retour du professeur et remerciant ses camarades qui pour la plupart lui disait qu’ils l’aideraient ,en expliquant qu’Hugo l’avait bien attaqué et qu’il n’avait fait que se défendre ,si jamais il devait expliquer son geste .Ce n’est qu’une demi- heure après que le dernier élève soit partie que la porte du gymnase s’ouvrit de nouveau ,laissant entrer Bob et le proviseur en pleine discussion.

« Proviseur s’approchant d’Ulrich le visage grave - Bonsoir monsieur Stern .Je ne vais pas aller par quatre chemins je viens vous demander votre version des faits sur l’incident qui vient de se dérouler et qui a causé l’envoie de votre camarade à l’hôpital .
Ulrich apercevant Bob lui faire signe d’un bref mouvement de tête de parler –Ben j’ai combattu contre Hugo VAREZ à la fin de l’entraînement et juste après ma victoire il m’a attaqué par derrière .Je me suis défendu en lui bloquant le bras et le faisant passer par dessus moi ,c’est une prise de défense normalement ,mais il est retombé sur le bras et j’ai entendu un craquement et un hurlement .
Bob au proviseur – Vous voyez ,c’est un accident !
Proviseur faisant signe au surveillant de se taire tout en parlant à Ulrich – Et à votre avis la blessure et du à une faute de sa par où de la votre ?
Ulrich hésitant – Ben pour être honnête je pense que je suis un peu responsable du fait qu’il se soit blessé car comme je l’ai dit cette prise est faite pour la défense sans pour autant casser un bras .Je suppose que j’ai ma part de responsabilité car Hugo et moi ne sommes par en très bon terme donc j’ai pu me laisser un peu emporter par la colère mais ce n’est pas moi qui l’ai forcé à m’attaquer par derrière et je n’ai jamais voulu le blesser .
Proviseur d’un ton calme – Pour tout te dire ta réponse me soulage car je t’ai fait confiance en t’autorisant à avoir des cours supplémentaires et tu viens de m’avouer que tu n’étais pas en très bon terme avec monsieur VAREZ ,alors qui y a eut cet accident. Malheureusement j’espère que tu comprends que je ne peux me fier qu’à ton jugement ,au même titre que je ne peux me fier qu’au jugement de Fabien et Damien qui se sont empressé de me raconter l’altercation qu’il y avait eut entre vous hier dans le réfectoire durant laquelle tu les aurais menacé eux et Hugo des pires sévices .( voyant Ulrich ouvrir la bouche pour se défendre ) Ne t’inquiètes pas monsieur Gouyer m’a déjà raconté se qu’il s’était réellement passé ,même s’il l’a fait un peu trop tard à mon goût . Je vais donc devoir mener une petite enquête qui à première vu ne devrait conclure à aucune sanction vu le contexte mais bon .Par contre j’ai le regret de t’informer que je suis obliger de suspendre tes cours de pentchak-silat enfin ceux qui sont particulier le temps que je mette tout au clair afin de ne pas avoir des parents qui viennent se plaindre .
Ulrich – Je comprends tout à fait .
Proviseur souriant – Toi au moins tu es raisonnable ,pas comme ton surveillant qui depuis que je lui ai annoncé n’arrête pas de me contredire .
Bob intervenant – Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette décision c’est tout ,je trouve que c’est deux choses différentes .
Proviseur s’énervant un peu contre l’enseignant – Je sais vous me l’avez déjà répété une centaine de fois ,mais bon vous m’aviez assuré qu’Ulrich avait une maîtrise de soi parfaite ce qui n’est visiblement pas le cas . (Se tournant vers le jeune homme ) Ce n’est pas une critique rassure toi personne n’est parfait !Sur ce je vous dit bonne nuit.
Bob regarda le proviseur partir avant de se retourner vers le jeune homme – Je suis désolé je n’aurais jamais imaginé qu’il utiliserai cet argument contre toi .
Ulrich – Ce n’est pas grave ! Mais Hugo ,c’est grave ?
Bob – Ben apparemment l’infirmière a fait ce qu’ il convenait de faire dans ces cas là et il va passer sa soirée à l’hôpital afin de passer des examens voir si rien n’est cassé .Par contre je voudrais que tu me raconte tout ce qui c’est passé entre toi ,lui et Yumi ,parce que entre vos saute d’humeurs, les disputes ,l’accident de ce soir ,l’incident de hier et Yumi qui sèche les cours pour aller se faire tatouer je voudrais bien comprendre !
Ulrich surprit que le surveillant de l’étage des garçons soit au courant pour le tatouage de sa petite amie- Mais comment vous savez –pour le tatouage ?
Bob haussant les épaules – Parce que je sais tout ! Non c’est Cat qui m’ a dit la nuit dernière qu’elle avait vu Yumi Ishiyama sortir de chez un tatoueur
Ulrich – Quand est-ce que vous avez parlé de Yumi ?
Bob - …..Ne change pas de sujet tu veux bien ! Maintenant raconte moi l’histoire en détails et surtout oublis ce que je viens de dire ! »





Odd ,Marie ,Jérémie ,Aelita et Yumi étaient en train de manger quand Ulrich les rejoignit ,la japonaise lui sauta dans les bras dès qu’elle le vit entrer dans le réfectoire .

« Yumi embrassant le jeune homme – On commençaient à s’inquiéter ! On est au courant pour se qu’il s’est passé dans le gymnase on a vu l’ambulance partir et certains élèves nous on expliqué se qu’il s’était passé mais tu n’as rien ?
Ulrich s’asseyant – Non moi je n’ai rien mais apparemment Hugo a eut le coude déboîté .D’après ce que je sais il va passer la nuit à l’hôpital .
Marie jetant un regard froid au jeune homme d’une voix glaciale – Tu es calmé maintenant où on risque encore de se faire démolir si on te contredis ?
Odd surprit par le ton de la jeune fille – Marie ,il n’y est pour rien ,c’est ton frère qui l’a attaqué par derrière d’après ce que l’on nous as dit !
Marie ne prêtant pas vraiment attention aux remarques du blondinet ,se leva et jetant au visage d’Ulrich avant de partir – Tu dois être content maintenant que tu t’es défoulé ! Je suppose que tu étais tant déçu de ne pas l’avoir frappé hier que tu t’es rattrapé durant le cours !
Odd regardant la jeune fille partir se tourna vers Ulrich – Je suis désolé mais ..
Ulrich comprenant que son ami se trouvait dans une situation difficile – Ce n’est pas grave va la rejoindre !
Odd se précipitant à la poursuite de sa bien-aimée – Merci !
Aelita se tournant vers le samouraï – Tu sais je ne pense pas que Marie t’en veuille spécialement ! C’est juste que même si on l’oublie de temps en temps Hugo est son frère c’est donc normale qu’elle s’inquiète pour lui .
Ulrich se blottissant dans les bras de Yumi - Je sais mais n’empêche qu’elle n’a pas tout à fait tort . Normalement sa blessure n’aurait jamais arriver si je ne m’étais pas laisser emporter par la colère . Même si c’est lui qui m’a attaqué je suis en partie responsable de ce qu’il s’est passé .
Yumi resserrant son étreinte – J’ai vu le proviseur se diriger vers le gymnase tout à l’heure avec Bob , tu vas avoir des ennuis ?
Ulrich secouant la tête de gauche à droite – Non, enfin pas d’après ce que j’ai compris . Il est compréhensif mais souhaite tout de même faire son enquête et jusqu'à ce que tout cela rentre dans l’autre je n’ai plus d’entraînement privé ,mais bon je ne pense pas que ça durera longtemps .
Jérémie – Non je pense que c’est plutôt une manière de couvrir ses arrières en cas de problème avec les parents .En plus jusqu’à présent tu n’as pas eu un seul problème avec lui alors qu’Hugo en a déjà eut pas mal . Par contre tu pourrais nous raconter se qu’il s’est réellement passé en détails car on a juste eut droit à deux récits bien différents celui de Fabien et Damien et celui d’Eric ,mais bon on ne sait pas vraiment où est le vrai du faux !
Aelita – Même si on se doute plus que le faux vient de la première version ! »

A l’instant précis où Ulrich eut fini de raconter son histoire Odd et Marie entrèrent de nouveau dans le réfectoire qui s’était considérablement vidé .La jeune fille ,visiblement calmée ,se dirigea vers le jeune samouraï.

« Marie regardant le jeune homme sans vraiment le fixer dans les yeux- Ulrich je voudrais m’excuser pour tout à l’heure je me suis emportée contre toi sans pour autant écouter se que tu avais à me dire .Mais tu sais même si je me l’apprécie pas vraiment Hugo est mon frère et quand je l’ai vu monter dans l’ambulance ça m’a fait bizarre .
Ulrich – Tu n’as pas a t’excuser c’est tout à fait normale ,ça prouve bien que tu es différente de ton frère car tu t’inquiètes même du sort des gens que tu n’apprécies pas . En plus je crois bien que je me suis laisser emporter contre lui ,si je n’avais pas essayer de le ridiculiser pendant le combat tout cela ne serai jamais arriver !
Odd prenant Marie dans ses bras – Je suis content de vous voir de nouveau vous parler normalement .Je vais pouvoir enfin finir mon repas ! (puis regardant la table vide ) Mais attendez ,il y a un problème là ! J’avais laissé un plateau sur lequel m’attendait une assiette de pâte encore à moitié pleine, et là plus rien !
Yumi se plaçant derrière Ulrich et le prenant dans ses bras - Désolé on a donné tout les restes à Ulrich vu qu’il n’avait pas vraiment envie d’aller chercher un plateau .Et comme tu étais parti sans finir ton assiette on à pensé que tu n’en voulais plus !
Odd faisant mine de partir tourna le dos à ses amis – Bon ben puisque c’est ça je vais rejoindre Kiwi ,lui au moins je sais qu’il ne me fera pas de coup aussi bas ! Et puis je sais bien qu’on font de vous ..
Marie tout en regardant le blondinet faire son numéro se tournant vers ses amis – Vous avez commis une grave erreur là ,même moi je ne pense pas pouvoir le convaincre de vous pardonner .
Aelita se retenant de rire en voyant Odd dont les gestes qui accompagnaient son monologue qui ressemblait à ceux que fait un acteur de drame au théâtre – C’est pas grave si tu n’y arrives pas une double ration de croissants demain matin y arriveront bien ! »

Tout le monde éclata de rire sauf Odd qui continuer sa tirade dans laquelle il criait famine . Le lendemain ,juste après le dîner une voiture arriva à l’entré du lycée ,elle était d’un noir luisant avec des gentes brillantes comme si elles étaient neuves .Le conducteur ,un grand homme bien habillé , et la passagère ,une femme d’une quarantaine d’année ,en sortirent puis se fut le tour de la portière arrière du véhicule de s’ouvrir laissant apparaître un Hugo VAREZ certes avec un bras en écharpe mais avec aussi un sourire non dissimulé .





Juste après leur repas les six amis sortirent du réfectoire dans la joie et la bonne humeur ,ils venaient en effet d’apprendre que leurs cours de l’après midi étaient suspendu à cause d’une réunion .Mais au moment où Odd s’apprêtait à embrasser Marie cette dernière l’esquiva regardant fixement l’entrée de lycée .

« Marie sans prêter attention ni à la tête surprise d’Odd ni à l’éclat de rire de ses quatre autres amis – Non c’est pas vrai !
Odd se reprenant un peu et s’approchant de la jeune fille – Ben alors pourquoi tu ne veux plus de bisous ? Et puis qu’est ce que tu regardes comme ça ?
Jérémie désignant vaguement au blondinet le portail du lycée – Regarde qui viens d’arriver . Visiblement l’hôpital à du se rendre compte à quel point il peut –être exaspérant et le renvoyer ici .
Odd observant le jeune blessé ainsi que les deux inconnus qui l’accompagnaient – En plus il a récupéré deux garde du corps mais ceux là m’ont l’air d’avoir quitter un bal précipitamment vêtus comme il le sont ! Je me demande bien qui ils peuvent être .
Marie jetant un regard inquiet vers ses amis – C’est mauvais, très mauvais ! L’homme que vous voyez à gauche est un avocat doué en plus .
Yumi apercevant le sourire d’Hugo se tourna vers Ulrich – Rassure moi le proviseur t’a bien dit qu’il n’y aurait pas de problème avec l’accident ? Par ce que quand je vois la tête de l’autre et que je sais qu’il est accompagné d’un avocat ça ne ma rassure pas du tout !
Ulrich serrant la jeune japonaise contre lui – Ne t’inquiète pas tout ira bien ! Et puis Marie confond peut –être avec un autre homme .
Marie qui s’était de nouveau mise à regarder les trois nouveau venus se tourna vers le samouraï – Non il n’y a aucun doute possible c’est bien lui . Tu sais je sais quand même reconnaître mes parents quand je les vois …
Odd le visage devenant un peu pâle – C’est tes parents ? ….Tu sais quand je disais qu’il devaient sortir d’un bal c’était pas méchant !
Marie souriant au jeune homme – Reste calme je suis d’accord avec toi il sont habillés comme pour un mariage mais ils font toujours ça ils aiment bien montrer qu’ils ont de l’argent .Mais je pense qu’il vaudrais mieux que l’on évite de s’embrasser devant eux car je sais pas si ils le verraient d’un bon œil .
Odd regardant le visage sévère des parents de sa petite amie – Euh je suis d’accord avec toi là …
Ulrich éclatant de rire – C’est bizarre je me rappelle d’une scène similaire le premier jour de notre arrivée ici mais tu ne tenait pas le même discours !
Marie reprenant un ton très grave – Par contre leur présence m’inquiète ,car comme je vous l’ai dit pour eux Hugo est un adorable petit ange ,donc je pense qu’il ne vont pas laisser l’affaire se régler comme ça .Ils vont sans doute faire pression sur le directeur pour que mon frère s’en sorte indemne et ils vont sûrement essayer de te faire causer des ennuis .
Ulrich sentant Yumi se crisper dans ses bras prit l’air exaspéré qu’il utilise avec Odd – Mais c’est pas possible j’ai rien fait à ta famille pour quelle s’acharne sur moi ! Mais bon faut dire que depuis que tu es avec Odd il ne lance moins de vanne pourries sur moi et Yumi .Donc si je fais le bilan je crois que je suis gagnant ! »

Tout le monde rigola aux propos du jeune homme même si le cœur n’y était pas vraiment , pourquoi fallait il toujours que une journée bien entamée finisse mal ? Ils décidèrent de profiter un peu du soleil pour se promener et ainsi essayer d’oublier ce qu’ils avaient vu . Pendant ce temps ,dans le bureau du proviseur ,les parents de Marie et d’Hugo avaient une discussion assez mouvementé avec le chef d’établissement.

« Mr VAREZ d’une voix assez forte- Je pense que vous n’avez pas bien compris tout la gravité de la situation ! Notre fils a été agressé dans votre établissement ,vous connaissez le responsable et il n’y a une aucune sanction contre lui ?
Mme VAREZ – Que faut-il donc pour que vous réagissiez ? Hugo à faillit avoir le bras brisé !
Mr VAREZ prenant un ton menaçant – Peut-être avez vous oublié que je suis un avocat ,et je pense que vous ne voudriez pas vous retrouver devants les … ;
Proviseur fixant son invité et lui coupant la parole – Peut-être avez-vous oubliez où vous êtes et qui je suis moi aussi ! Je vous rappel que je suis le proviseur de ce lycée et que c’est moi qui choisit les sanctions . En plus je suis entrain de mener une petite « enquête » sur cet incident et que d’après je que je sais votre fils ne serait pas uniquement la victime . Mais vous savez que je suis quelqu’un d’honnête c’est pour cela que je vous propose de rester au lycée cet après-midi afin d’assister, en tant qu’observateur, aux entretiens que je vais avoir avec les différents élèves pour savoir le fin mot de l’histoire .
Mr VAREZ vexé que le proviseur ne soit pas intimidé –Oui… je pense que je vais accepter . »

Ulrich et ses amis étaient maintenant de retour dans la cour du lycée ,et étaient entrain de discuter avec plusieurs camarde de pentchak-sikat et de karaté du jeune homme .

« Eric – Moi c’est à seize heure que je suis convoqué dans le bureau du proviseur ! Mais bon maintenant que je sais que c’est juste pour ce qu’il s’est passé hier je suis rassuré !
Ulrich – Je suis vraiment désolé c’est à cause de moi si tout cela vous arrive.
Vanessa une karatéka – Tu parles c’est rien en plus tu n’as rien fait c’est lui qui est fautif .Il t’a attaqué par derrière et tu n’as fais que te défendre tu n’as rien à te reprocher. Et puis personnellement moi je ne le porte pas vraiment dans mon cœur et je pense que c’est à peu près la cas de tout le monde ….Enfin désolé Marie mais ton frère est un .. …
Marie souriante – Ne t’inquiète pas j’ai eu hier soir mon moment de famille mais tu peux dire tout ce que tu veux sur lui je m’en moque !
Odd prenant la jeune fille dans ses bras- Je rêve ou tu es un peu en rogne depuis que tu as vu tes parents ?
Marie –C’est juste que mes parents préfère leur fiston à leur fille . Imagine qu’ils nous ont fait changer de lycée tout les deux juste parce que dans le précédent les professeurs s’acharnaient ,soit disant contre Hugo, en lui donnant des mauvaise notes sans le soucier le moins du monde de savoir si je voulais prendre tout mes amis ! Mais bon finalement je crois que j’ai gagné au change ,maintenant j’ai de super amis et un petit copain du tonnerre !
Aelita serrant dans ses bras Jérémie- Ne lui dit pas ça après on ne va plus pouvoir l’arrêter ,tu sais bien qu’il est … comment dire sans être vexant ?????
Jérémie –Prétentieux ?
Ulrich éclatant de rire –Je trouve que cela tu convient tout à fait !
Odd –Je ne suis pas prétentieux je suis juste fier de ce que je suis et ce que je sais faire !
Eric –C’est vrai que manger une douzaine d’hamburger en moins d’une heure c’est un record !
Yumi souriant mais d’un air forcé – Oui….
Ulrich serrant sa japonaise dans ses bras essaya de la réconforter – Ne t’inquiète pas tout ira bien !
Yumi d’une voix douce – J’espère…..





L’après-midi passa assez lentement pour les six jeunes gens qui avaient préféré rester au lycée au lieu d’aller en ville afin d’être en permanence au courant de l’évolution de l’affaire d’Ulrich . Ainsi ,à peut-près toutes les demi-heures ,un de leur camarde passait les voir afin de leur expliquer comment s’était passé son entretien avec le proviseur , et finalement ,malgré une petite frayeur quand ils avaient appris que le père de Marie assistait le chez d’établissement dans cette démarche , plus la journée avancée plus ils étaient réconfortés. Cependant dans le bureau du proviseur l’ambiance n’était pas du tout la même, en effet Mr VAREZ commençait à perdre son sang froid à force d’entendre toujours la même version de l’accident dans laquelle son fils aurait attaqué le responsable de sa blessure par derrière et que ce dernier n’avait fait que se défendre .Il était tellement sur les nerfs qu’au moment où le dernier élève donna sa version des faits il essaya de l’intimider en lui posant des questions d’une voix proche du hurlement .

« Proviseur une fois l’élève sortit de la pièce se tourna vers le père d’Hugo d’une voix sèche – Je pense que vous avez oubliez que vous n’êtes pas dans un tribunal et que vous n’avez aucune autorité pour poser des question ! De tout façon vous avez entendu comme moi les versions des différent élèves le jeune Stern n’y est visiblement ne mérite aucune sanction ,et c’est juste parce que votre fils est blessé que je ne le renvoie pas temporairement .
Mr VAREZ soupirant de dédain – De tout façon aucune de ces déclarations n’a de valeur ! Ce ne sont que des enfants ils peuvent très bien mentir …
Proviseur coupant la parole à son invité – Tout comme Hugo . Mais si vous voulez je peux faire venir l’enseignant responsable de ce cours ainsi il pourra nous expliquer ce qu’il c’est réellement passé ?
Mr VAREZ essayant de contenir sa colère – Oui et espérons qu’il soit compétent … lui. »

Le proviseur ne broncha pas à la remarque du parent , au contraire il était même amusé de voir à quel point il jouait avec les nerfs de l’avocat , en effet il avait initialement prévu de demander à deux trois élèves leur version au hasard vu les antécédents des deux protagonistes de l’accident afin de confirmer qu’Hugo était bien responsable de ce qui lui arrivé ,mais le fait que qu’un vienne dans son lycée lui dire se qu’il devait faire voir même le menacer l’agacer profondément . Il sortit donc de la poche de sa veste son calepin ,chercha le numéro de portable du surveillant et le composa sur le téléphone de son bureau ,certes il aurait pu demander à sa secrétaire de le faire venir via les interphone placés un peu partout dans les bâtiments ainsi que dans la cour ,mais cela l’amuser de voir Mr VAREZ tourner en rond .


Ulrich et Odd venaient juste de sortir des dortoirs où ils étaient montés chercher de quoi s’habiller un peu plus chaudement quand ils croisèrent Bob . Ce dernier n’avait pas l’air vraiment rassuré et se dirigeait rapidement vers le bureau du proviseur mais il s’arrêta tout de même quand il croisa les deux garçons.

« Odd souriant au surveillant – Alors on est pressé ? On a peut-être un rendez-vous galant ce soir ?
Bob – Tout faux boucle d’or ! Mais j’aurai préféré ,figure toi que je viens de recevoir un message de notre cher proviseur m’invitant dans son bureau . J’espère qu’il n’a rien découvert de compromettant sur moi ,car finalement je prend un malin plaisir à torturer les élèves et je voudrais pas que ça s’arrête pour une histoire de réveil brutal ou un autre trucs du style !
Ulrich se retenant de rire en voyant le visage de son ami qui visiblement ne se remettait de s’être fait appelé ‘boucles d’or’ – Non je pense qu’il veut juste parler de l’accident d’Hugo , car apparemment il y a son père qui a passé toute l’après midi a interroger les élèves .
Bob soulagé – C’est bon alors j’ai juste à dire que tu t’es jeté sur lui sauvagement en essayant de lui arracher les yeux pour que cette affaire soit enfin réglé ! …. Je plaisante rassure toi , c’est fou comment en quelques mots on peut vous déstabiliser . Regarde Odd il ne s’est toujours pas remis . Mais bon faut je file moi ! »

Le surveillant laissa là les deux élèves et rentra dans le bâtiment administratif . Une demi-heure passa sans qu’il n’y est d’événements importants, Odd et Ulrich avaient rejoint le reste du groupe et tous ensembles ils étaient aller faire un tour dans le parc. Puis lorsqu’ils retournèrent dans la cour ils tombèrent sur Hugo et sa mère . Heureusement pour Odd et Marie ,Aelita et Jérémie s’étaient glisser entre eux afin de les empêcher de s’embrasser durant la balade estimant que ce n’était qu’une simple vengeance de ce que le blondinet leur avait fait enduré durant ses années de célibat .

« Mme VAREZ – Marie je te croise enfin ça va faire une journée que l’on est là et je ne t’avais pas encore vu !
Marie surprise de tomber sur sa mère comme ça – Maman ? Désolé je … ne savez pas que tu étais là ! Mais que fais- tu là ?
Mme VAREZ – Mais voyons on est là pour ton frère il s’est fait agresser à l’intérieur de l’établissement ! Tu ne croyais quand même pas que nous allions rester les bras croisés ?
Yumi dans une sorte d’étouffement murmura – Agressé ??
Mme VAREZ s’apercevant enfin de la présence des amis de sa fille – Tiens ce sont tes amis ? Présente moi ! Attends il me semble connaître cette jeune fille ,elle n’était pas dans la classe de ton frère l’année dernière ?
Yumi se présentant – Si je m’appelle Yumi Ishiyama .
Mme VAREZ n’écoutant même pas la jeune fille – Et qui sont les autres ?
Marie habituée à l’attitude de sa mère – Alors dans l’ordre je te présente Jérémie , Aelita , Odd et Ulrich ,on est tous ensemble dans la même classe !
Mme VAREZ fixant un moment les cheveux roses de la jeune fille située à coté de sa fille ,se retourna vivement vers Ulrich en attendant son nom – Alors c’est donc lui qui t’a fais ça Hugo ? S’il croit s’en sortir sans aucun problème il se trompe ! On n’agresse pas mon fils sans en subir les conséquences. En plus de tricher pendant le tournoi de décembre vous attaqué sauvagement Hugo !
Marie étant la seule à ne pas resté cloué sur place par les propos de la femme – Maman ! Ulrich n’a jamais attaqué Hugo et il a gagné loyalement ce tournoi !
Mme VAREZ se tournant ver sa fille – Tu devrais avoir honte de ne pas soutenir ton frère durant ces épreuves .
Hugo intervenant enfin dans la conversation défia sa sœur du regard – C’est normal Maman qu’elle ne me soutienne pas ,après tout elle sort avec Odd !
Marie n’en croyant pas ses oreilles certes elle savait que son frère était quelqu’un de peu recommandable mais jamais elle n’aurait jamais cru qu’il la trahirait de la sorte – Toi je vais… ;
Mme VAREZ regardant alternativement sa fille et le garçon à la mèche violette – Mon dieu je n’y crois pas ! Je savais que tu avais mal tourné mais à ce point . Attends un peu que ton père soit au courant je peux te garantir que tu ne resteras pas près de ce …. Enfin de lui plus longtemps que cela .( a ce moment elle aperçu son mari sortir du bâtiment administratif d’un pas pressé et visiblement très agacé ) Justement le voilà !
Mr VAREZ attrapant le bras de sa femme – On rentre immédiatement !
Mme VAREZ surprise par l’attitude de son mari- Attend je dois te dire quelque chose …
Mr VAREZ d’un ton cassant – Ca attendra que l’on soit chez nous ! Hugo tu restes ici et tu ne fais rien d’autre d’idiot ! Il espère sans doute que je vais te faire changer de lycée ,mais non tu vas rester ! »

Et c’est ainsi que en à peine une minute les parents de Marie étaient montés dans leur voiture et étaient partis ,sans même que Mr VAREZ n’écoute sa femme ou ne dise bonjour à sa fille . Hugo resta un moment sous le choc seul avant de se retourner vers sa sœur et ses amis arborant un sourire fier ,en apparence ,mais cette façade disparut rapidement quand Ulrich fit un par vers lui .Pendant ce temps Odd ,Aelita et Jérémie essayaient d’aider Marie à se ressaisir après les propos de sa mère . Yumi quand à elle se dirigeait aussi vers le blessé ,qui en voyant le couple s’approcher de lui prit ses jambes à son cou.





Durant les jours qui suivirent Aelita, Yumi ,Ulrich, Jérémie et bien sur Odd s’occupèrent bien de Marie car la jeune fille avait été blessée par les propos de sa mère ainsi que ceux de son père lors du coup de téléphone qu’il avait passé dès qu’ils étaient rentrés chez eux. Heureusement ,au fur et à mesure que les journées avançaient ,elle retrouvait le sourire ainsi que sa joie de vivre même si ,dans une partie de son esprit , la menace de devoir partir en pension planée au dessus d’elle telle une épée de Damoclès . Pendant ces quelques jours le proviseur avait convoqué Ulrich afin de lui annoncer qu’il allait pouvoir reprendre ses cours avec le surveillant général . Bob avait ensuite réussit à intercepter le jeune homme pour lui annoncer que pour rattraper leur « retard » il lui proposer de faire deux cours par semaine au lieu d’un et était partit sans même attendre la réponse .

Deux semaines après la rencontre avec les parents de Marie la vie reprenait un rythme normale ,enfin aussi normal que pouvait être une fin de semestre . En effet la seconde partie de l’année scolaire touchée à sa fin et comme à chaque fois les élèves croulaient sous les devoirs à réviser . Contrairement au premier semestre Marie et Odd n’étaient pas les seuls à devoir réussir absolument les dernière épreuves car Yumi tout comme Ulrich ,durant leur séparation ,avaient complètement laissé de conté leur étude ce qui leur avait valut aux examens suivants des notes qu’ils allaient devoir rattraper . Jérémie et Aelita , qui avaient eux leur moyenne déjà assurée ,aidaient leurs amis à travailler .
Les beaux jours arrivèrent en même temps que l’arrêt des notes permettant ainsi aux six amis d’en profiter un maximum en passant chaque moment libre dehors .Ulrich avait une bonne partie de ses soirées occupées par ses entraînements mais ne le regrettait pas au contraire , ses combats avec Bob étaient pour lui une source de joie et ce même s’il perdait la plupart d’entre eux .

« Bob s’asseyant sur le banc juste après avoir remporté un combat – Tu fais d’énorme progrès ,mais tu a toujours ce défaut dans tes parades de faire des mouvements un peu trop long comme si renvoyait une balle !
Ulrich prenant la bouteille d’eau que lui tendait son surveillant d’une voix basse- Ou comme si je parer des tirs de XANA .
Bob n’ayant pas entendu les paroles du jeune homme – Au fait je voulais te demander mais tu veux que je demande à Cat de vous mettre tous dans la même classe pour le troisième semestre comme au deuxième ?
Ulrich qui avait complètement oublié qu’il risquait de ne plus être dans la même classe que ses amis – Ben si ! J’avais complètement oublié cette histoire de changement de classe !
Bob se levant – Bon ,j’irai donc demander à Cat ce petit service en espérant qu’elle sera de bonne humeur !
Ulrich éclatant de rire – C’est donc pour cela que tu me l’as proposé ! En fait c’est pas pour moi c’est juste que tu espères qu’elle te demanderas un dîner en échange !
Bob prenant un faux air sérieux – Non mais dites- moi monsieur Stern je vous trouve bien familier ! (Puis faisant un clin d’œil au garçon ) Bien sur tu ne vas pas lui raconter que je fais ça pour avoir un rencard avec elle ,elle risquerait de changer ce dîner en une journée de corvée rien que pour me voir travailler ! »

Ulrich sortit du gymnase et se dirigea vers le parc afin de retrouver ses amis ,après quelques instant de marche il tomba sur leur cachette et rentra .

« Yumi embrassant le jeune homme dès qu’elle le vit – Alors ton entraînement c’est bien passé ? Tu t’es pas blessé ?
Ulrich s’asseyant et remarquant l’absence de Marie – Non rassure toi tout c’est bien passé . J’ai encore perdu mais ,c’est toujours à cause de la même chose je pare le sabre comme les lasers .
Odd caressant la tête de Kiwi – Ca c’est à cause de Xana et de ses petites bestioles !
Aelita dans les bras de Jérémie- D’un autre coté c’est un peu grâce à lui qui tu manies si bien le katana , enfin si on peut dire qu’il a fait quelque chose de bien .
Yumi se tournant vers Jérémie – A propos de lui il n’y a rien de nouveau ?
Jérémie secouant la tête de gauche à droite – Non j’ai fait la vérification ce matin avec mon portable et Lyoko est toujours geler . De plus les caméras que j’ai posées dans l’usine n’ont rien détectées .
Ulrich d’une voix douce en caressant les cheveux de la japonaise – Finalement je commence à me dire que je serais soulagé si jamais l’usine était détruite .
Aelita le visage un peu triste– Je comprends mais je pense que l’on a fait le bon choix en laissant le supercalculateur activé ,car si jamais on l’avait débranché il aurait put s’enfuir .
Jérémie – Et c’est un risque que personne ne veut prendre ,car cela aurait signifiait la fin de notre vie tranquille !
Marie entrant dans la grotte – Ca y est j’ai mis un pull un peu plus chaud ! Tiens Ulrich t’es déjà de retour ?
Ulrich laissant la porte de son esprit derrière laquelle il avait entreposé tout ses souvenir lier au monde virtuel se refermer – Oui mais ça fait pas dix minutes que je suis arrivé . Au fait je vous ai pas raconté la bonne nouvelle : au prochain semestre on sera normalement dans la même classe tout les six !
Aelita retrouvant le sourire – Mais c’est super ! T’en est sûr ?
Ulrich – Oui ,enfin presque . En fait c’est Bob qui ….. »

Le jeune homme leur raconta ensuite sa conversation avec leur surveillant ce qui fit dévier la discussion vers les différents potins du lycée ainsi que sur d’autre sujets tout aussi futiles mais toujours propice à des moments de détente totale .





La semaine suivante fut celle des résultats, Yumi ,Marie ,Ulrich et Odd avaient donc le cœur serré à chaque fois qu’ils passaient devant le panneau d’affichage qui ,à leur grand désespoir resta vide jusqu’au jeudi midi . Mais toutes ces craintes finalement se trouvèrent injustifiées car ils avaient réussi à conserver leur moyenne du premier semestre et même ,pour Odd et Marie à l’augmenter un peu . Cependant pour la jeune japonaise ceci n’était que la première épreuve d’une longue série et dont la seconde la terrifiée. Enfin elle avait décidé de mettre ses parents au courant pour son tatouage et redouter la réaction de ces derniers lorsqu’elle allait leur annoncer . Ecoutant les conseils de ses amis ,auxquels elle l’avait montré dans l’espoir de distraire Marie de ses pensées négative, elle avait décidé de prévenir sa mère par téléphone en même temps qu’elle lui annoncerait ses notes . C’est donc pleine de doute que le soir elle appela ses parents.

« Hiroki d’une voix lasse ,visiblement on l’avait obliger à aller décrocher – Allô !
Yumi soulagée de ne pas tomber directement sur son père- Salut petit frère tu vas bien ?
Hiroki visiblement content d’avoir sa sœur au bout du fils- Oui et toi ?
Yumi – Pour le moment ça va encore ! Et à la maison tout se passe bien ?
Hiroki – Oui tu veux que je te passe Maman ?
Yumi –Attends ! Tu peux me dire s’ils sont de bonne humeur ?
Hiroki éclatant de rire –Ton bulletin est si mauvais que cela ? Remarque cela m’aiderait car le mien risque de ne pas être brillant !
Yumi d’une voix un peu lointaine comme si elle se parlait à elle et pas a son frère- T’inquiète pas je pense que ton bulletin va très bien passe même si tu revenais avec un Zéro dans toutes tes matières !
Hiroki – Aie alors même si Papa est de bonne humeur je te passe Maman se sera plus simple .
Yumi avec un petit sourire – Oui je te remercie !
Mme Ishiyama prenant le combiné – Allô ma chérie c’est toi ? Tu vas bien ?
Yumi ravalant sa salive sachant pertinemment qu’elle risquait de gâcher la bonne humeur de sa mère – Oui ,j’ai enfin mes résultats ! Finalement j’avais pas de raisons de m’inquiéter car j’ai la même moyenne qu’au premier semestre.
Mme Ishiyama d’une voix contenant une très légère pointe d’inquiétude – C’est bien alors ! Mais tu es sûr que tout vas bien je te trouve un peu bizarre . Tu n’as pas de problème au moins ?
Yumi un peu surprise par la facilité avec laquelle sa mère lisait en elle tel à travers un livre ouvert alors qu’elles étaient séparées de plusieurs dizaines de kilomètres- Ben en fait ,tu te souviens que il y a quelques semaines de cela tu trouvait que je n’avais pas vraiment le moral ?
Mme Ishiyama qui commençaient vraiment à s’inquiéter- Oui .
Yumi prenant une grande inspiration – Ben en fait avec Ulrich on s’était séparé donc je n’étais pas bien du tout et j’ai fais quelque chose que je n’aurai pas du faire ,du moins sans ….
Mme Ishiyama d’une voix paniquée – Tu as fais une bêtise ? Tu sais tu peux tout me dire ! Tu as pris de la drogue ?
Yumi essayant de calmer sa mère- Non Maman je te rassure je vais bien ! Je ne me drogue pas ! … En fait je me suis fais faire ….. un tatouage … »

Cela faisait maintenant près d’une heure que la japonaise était au téléphone avec sa mère ,mais cela n’inquiétait pas trop Ulrich car la dernière fois qu’il était sortit pour voir la jeune fille celle –ci était lui avait sourit tout en continuant sa conversation . Il jouait donc aux cartes avec ses amis dans sa chambre ,l’esprit assez tranquille . La journée ayant était pluvieuse ils avaient décidé de rester dans les dortoirs au lieu d’aller dans leur grotte ,cela leur avaient du reste permit de surprendre Hugo et ses deux chiens alors que ces derniers s’apprêtaient à verser un verre qu’ils avait rempli d’œuf pourris devant leur porte . Odd s’était alors approché d’eux discrètement avant de crier un grand coup ce qui avait eut pour effet un sursaut général ainsi que le versement du contenu du verre sur Hugo qui était alors parti à toutes vitesse dans les douches essayer d’enlever l’odeur infâme que Jérémie et Ulrich avaient comparé à celle des chaussettes du blondinet entassées dans le tiroir où dormait Kiwi .
Ils venaient juste de commencer une nouvelle partie quand Yumi frappa trois coup à la porte de la chambre , c’était le signal qu’ils avaient convenu lorsque quelqu’un voulait entrer afin de laisser Kiwi en liberté . ,puis entra . A cet instant tout les regards convergèrent vers la jeune fille ,sauf celui d’Odd qui profitait de la distraction d’Ulrich pour regarder le jeu de ce dernier .

« Ulrich se levant- Alors ça c’est bien passé ? Ils ont dit quoi ?
Yumi s’approchant du jeune homme et l’embrassant – Ben en fait pour l’instant seul ma mère est au courant mais je vais vous raconter .
Odd qui était resté concentré dans la fabrication de son jeu - Bon on la fait cette partie ?
Marie donnant un coup de coude au blondinet –Lève un peu la tête !
Odd tout en décrochant enfin son nez de ses cartes- Pour une fois que j’ai un bon jeu … Tiens Yumi ça fait longtemps que tu es là ?
Aelita soupirant -Bon oublie le, il ne pense qu’à manger et jouer comme Kiwi .
Yumi s’installant dans les bras du samouraï – Ben en fait j’ai eut de la chance car c’est mon frère qui a décroché comme ça j’ai pus lui demander l’ambiance qui régnait à la maison ,et après j’ai parlé avec ma mère . Quand je lui ai dit que j’avais quelque chose à lui avouer elle a tout de suite imaginé que je me droguais !
Jérémie – Ca à du t’aider à faire passer le tatouage non ? C’est quand même moins grave .
Yumi souriante – Ben en fait pas trop car quand je lui ai dit elle est restée quelques minutes sans rien dire ,je me suis même demandé si elle n’était pas tomber dans les pommes . Mais bon finalement j’en est profité pour tout lui expliquer . Par contre ce qu’elle a vraiment pas appréciée c’est que je le fasse faire dans un endroit qui accepte de le faire sans l’autorisation parentale ,car selon elle c’est là où j’ai le plus de chance d’attraper le tétanos !
Ulrich un peu surprit – Mais c’est tout ? Enfin je veux dire que pour le tatouage elle ne t’en veux pas ?
Yumi reprenant son récit– Si elle était en colère mais au bout d’un moment elle s’est calmée .Visiblement j’ai eut droit a des circonstance atténuantes ,je crois que mes parents se sont vraiment inquiétés pour moi l’année dernière et qu’ils sont maintenant soulagé de me voir heureuse . Donc si pour ça je dois me faire tatouer ils sont prêt a l’accepter .Enfin c’est ce que ma mère m’a dit ?
Marie avec le sourire aux lèvres mais une lueur de triste dans les yeux – Tu as vraiment des parents super compréhensifs ! Ils ont l’air géniaux .
Yumi se revoyant un an plus tôt pestant de toutes ses forces contre son père et sa mère injustement - Oui tu as raison .
Aelita heureuse pour son amie – C’est bien alors ,mais tu nous as dit que ton père n’étais pas au courant donc le problème n’est pas totalement réglé !
Jérémie- Surtout que je pense qu’il sera plus dur à convaincre du bien fondé du tatouage que ta mère .
Yumi – Ben en fait ma mère ne se faisait pas trop de soucis à propos de lui ,justement ça m’a étonné . D’après ce que j’ai compris il se serait un peu transformé en papa poule depuis que j’ai quitté la maison pour l’internat ,visiblement il lui ferait tout le temps des remarques comme quoi mon absence engendre un vide . Je pense d’ailleurs que c’est pour cela qu’il a si bien accepté le fait que je sorte avec Ulrich .
Ulrich caressant les cheveux de la jeune fille- Si bien accepté ?? Je me souviens avoir un peu eut peur qu’il me saute dessus pour m’étriper au nouvel an quand on s’est embrassé dans l’entrée !
Odd fixant le samouraï – Parce que tu te souviens de ce moment là toi ? Vu la tête que tu faisais quand Yumi t’as sauté dans les bras j’ai cru que tu te croyais seul au monde !
Yumi lançant l’oreiller qui avait était posé pas terre pour que Kiwi s’installe dessus à la tête du blondinet – Bon alors en fait ma mère m’as dit qu’elle allait se débrouiller pour le convaincre de laisser me faire tatouer pour mes dix–huit ans vu que c’est dans quelques mois . Mais ce qui est bizarre c’est qu’elle m’a parler d’un joker utilisé comme quand mon père était jeune mais je n’ai pas tout compris car sa voix était vraiment basse comme si elle réfléchissait en même temps .Tout ce que j’ai entendue c’est une histoire de moto repeinte et de drague mais bon . Par contre elle veut absolument que j’aille passer des tests voir si je n’ai rien donc demain elle appel pour prévenir le lycée et samedi je file en ville au centre de transfusion sanguine me faire faire un bilan .
Ulrich le visage un peu triste – Je suis désolé tout ça à cause de moi .
Yumi embrassant le jeune homme - On en a déjà parlé tu ne vas pas recommencer ,j’ai fais ça parce que je le voulais donc tu n’y es pour rien ! »

Cette nouvelle marqua pour la jeune fille la fin de ses soucis car en avouant cela à ses parents elle s’était libérée d’un poids ,qui à l’approche des vacances se faisait de plus en plus lourd .Maintenant elle pouvait enfin vivre pleinement sa vie de lycéenne sans rien craindre, avec ses amis . Ainsi c’est dans la joie qu’ils assistèrent ,le lendemain matin, à un spectacle pour le moins inhabituel : en effet lorsqu’ils passèrent devant le bureau des surveillants ils virent ,pour la première fois de l’année , Bob assis devant son bureau en train de travailler . La situation bien que bizarre aurait put rester surprenante si Cat n’était pas entrée dans le bureau les bras chargés de dossiers .

« Cat ne prêtant pas attention aux six lycéens - Tu fatigues déjà ? C’est pourtant bien toi qui vous me rendre un service en échange de certaines modification des classes !
Ulrich éclatant de rire en repensant à sa discussion avec Bob quelques jours avant – Je ne pense pas qu’il pensait à se genre de service !
Bob qui lui avait remarqué Yumi et les autres ,lança sa gomme sur le samouraï pour le faire taire – Mais tu vas te taire !
Cat se retournant – Tiens vous êtes là ? Justement Yumi je te cherchais ,j’ai eue ta mère ce matin au téléphone …
Bob s’étirant – En fait c’est moi qui ai décroché !
Cat soupirant se tourna vers son collègue – Oui et il t’aurait fallu une demi –heure si je ne t’avez pas expliqué comment recevoir un appel provenant de l’extérieur ! Non mais je me demande combien de temps tu as passé dans ce bureau à travailler !
Bob regardant sa montre – Ben depuis le début de l’année je dirai ….. deux heures ! Mais si j’avais su qu’on avait droit à du café gratuit je serai venu plus souvent !
Cat exaspérée se tourna vers Yumi – Bon alors ta mère nous a appelé et nous a prévenu pour que tu puisses sortir demain . Tu passeras juste avant de partir que l’on ne te cherche pas partout c’est tout .
Yumi – D’accord , mais c’est pas grave si j’y vais en fin de matinée au lieu de début d’après-midi ,car comme ça je pourrait manger à midi ?
Bob – Pas de problème ! »

Ainsi le lendemain matin Yumi sortit du lycée et prit la direction de la ville . Le chemin n’était pas très long entre le lycée et le centre d’analyse mais au réveil et sans rien avoir mangé depuis la veille il paraissait trois fois plus important . Elle entra dans le bâtiment , la forte odeur des désinfectant finissant de la réveiller ,alla au guichet remplir un formulaire puis se posa dans la salle d’attente . Elle commençait à regrettait d’avoir refusé qu’Ulrich l’accompagne ,certes elle n’avait pas peur des prises de sang, mais la froideur de la pièce provoquée chez elle un sentiment de malaise .Ce dernier ne se dissipa qu’une fois tous les prélèvements sanguins effectués lorsqu’elle sortie du bâtiment . Elle n’avait plus qu’une seule envie, c’était d’aller chercher de la chaleur dans les bras d’Ulrich . Elle accéléra le pas s’arrêta un moment devant le bus ,hésita à monter dedans , puis traversa la rue préférant rentrer à pied pour respirer un peu d’air frais . Elle s’imaginait déjà dans les bras de son beau brun lorsqu’elle entendit un crissement de pneu …. Puis ce fut le noir total …





Ulrich s’était réveillé de bonne heure mais ,Yumi ayant refusée qu’il l’accompagne faire ses analyses ,il ne s’était pas levé . Cependant quand son réveil afficha 9h 30 il décida qu’il était temps d’aller prendre une douche ,il se leva donc, prit ses affaires et alla se laver .Une demie-heure plus tard il retourna dans sa chambre et tomba sur Jérémie et Odd en pleine discussion .

« Jérémie voyant Ulrich prêt –Ulrich est ce que tu peux m’aider à convaincre cette tête de mule de se lever ?
Odd encore allongé dans son lit – C’est mon premier samedi tranquille depuis que l’on a eu nos résultats alors je reste au lit !
Jérémie – Je te rappèle que l’on a prévu de passer notre journée en ville aujourd’hui ,alors dépêche toi de te lever .
Odd tirant les couvertures par dessus sa tête – NOOOOOOnn je veux pas ! En plus Yumi est partit donc j’ai encore le temps .
Jérémie se tournant vers Ulrich- Elle n’est pas encore revenue ? Il me semble qu’elle voulait y aller pour 8h 30 à l’ouverture pour ne pas attendre .
Ulrich s’approchant du lit du blondinet- Non mais elle ne devrait plus tarder . Bon sur ce moi je vais descendre rejoindre Aelita et Marie . Elles sont dans la cour en train de discuter avec des garçons que je ne …
Odd se levant d’un bond –Quoi ???? Je file me préparer et j’arrive attendez moi !
Jérémie regarda le blondinet se précipiter dans les douches puis se tourna vers le samouraï – Je suppose que tu n’as pas vu les filles ?
Ulrich posant ses affaires de bain sur son lit- Tout juste Einstein mais bon ça à le mérite de faire se lever se gros dormeur sans avoir à faire sécher les draps après ! »

Un quart d’heure plus tard les trois garçons descendirent dans la cour ,Ulrich et Jérémie taquinant le blondinet à propos de sa jalousie . Ils rejoignirent les filles dans la cour ,mais au grand dam du samouraï Yumi n’était toujours pas revenue . Après avoir raconté le réveil d’Odd ils commencèrent à planifier leur journée essayant de se mettre d’accord sur le film qu’ils iraient voir dans l’après-midi . Soudain Bob et Cat sortirent du bâtiment administratifs et prirent la direction de la sortie du lycée mais dès qu’ils aperçurent le petit groupe de lycéens ils se dirigèrent vers eux .

« Bob le visage très sérieux et la mine grave – Vous êtes là ça tombe bien on a une mauvaise nouvelle à vous annoncer .
Ulrich tout en se retournant vit le visage affolé de la surveillante , immédiatement il fit le rapprochement entre la mauvaise nouvelle et le retard de sa bien-aimée . D’une voix faible – Ne me dites pas que ….. Yumi …
Bob prenant une grande inspiration – Si . Elle a eut un accident en revenant du centre d’analyse ,elle est en ce moment à l’hôpital .
Aelita les larmes aux yeux- Non …. C’est pas possible …
Jérémie prenant la jeune fille dans ses bras- Mais qu’est ce qui c’est passé ?
Cat qui arrivée enfin à parler – Visiblement elle s’est fait renversée par une voiture .
Bob voyant qu’Ulrich était tétanisé par la nouvelle – On va à l’hôpital vous voulez nous accompagner ? »

Les lycéens ne répondirent même pas ils se mirent juste à suivre les deux surveillants ,Marie et Aelita en larmes dans les bras de leur petit ami respectif ,Ulrich à coté de Bob et de Cat dans un état de choc. Il se sentait coupable de ne pas avoir insisté pour accompagnée la japonaise ,il était persuader que s’il avait était présent l’accident ne serait jamais arrivé . Lorsqu’ils arrivèrent à l’hôpital on les informa que Yumi était en salle d’opération et qu’ils ne pourrait pas la voir avant le début de l’après-midi . Les deux surveillants essayèrent alors d’obtenir des information sur l’état de santé de la jeune fille ainsi que sur l’accident ,mais ne réussirent qu’à apprendre que Yumi s’était faite percutée par une voiture qui doublait un bus en train de prendre des passagers ,le conducteur avait fait tout son possible pour l’éviter mais en vain . Vers midi Bob du retourner au lycée afin d’apporter des nouvelles aux proviseurs qui était resté sur place aux cas ou les parents de Yumi ,qui avaient été prévenus ,appellent le lycée espérant avoir des nouvelles de leur fille . Ces derniers arrivèrent peu de temps après le départ du surveillant . Mr et Mme Ishiyama eurent juste le temps de demander à Cat ce qu’il s’était passé qu’une infirmière vint les chercher annonçant qu’ils pouvaient voir leur fille en salle de soin intensifs ,sa première opération venait de finir mais visiblement une seconde était prévue en fin d’après-midi . Ulrich entendant cela les suivit dans les couloirs mais fut contraint de les atteindre à l’entrée des soins intensifs où seule la famille était autorisée à pénétrée . Il resta là près d’une heure fixant les portes qui restée closent ? Puis au bout d’un moment elles s’ouvrirent laissant sortir un médecin et une infirmière en pleine discussion qui ne firent pas attention au jeune homme .

« Infirmière – Au fait docteur j’ai une question .
Médecin retirant son masque et jetant sa blouse en plastique dans une poubelle prévue à cette effet – Oui laquelle ?
Infirmière – C’est au sujet de ce que vous avez dit aux parents de la jeune japonaise , vous n’avez pas parler de l’état de ses jambes ….
Médecin soupirant- J’ai préféré attendre pour le annoncé cela . Ils viennent déjà d’apprendre que leur fille c’est faites renversée par une voiture et qu’elle ne se réveillera peut être pas ,alors j’ai évité de leur dire que si jamais elle ouvrait les yeux elle ne pourrait sans doute plus marcher . Je pense que ça aurait était trop pour eux en si peu de temps , la mère avait déjà du mal à tenir sur ses jambes …. »

Ulrich n’entendit pas la fin de la conversation ,car ce qu’il venait d’apprendre l’avait anéantit , il s’était effondré contre le mur à coté de la porte . Pour avait-il fallut que ça arrive à Yumi ,eux qui venaient de balayer les derniers cailloux qui jonchaient le chemin d’une vie de bonheur . Il pensa aux moment de joies qu’il avait passé avec elle ,mais aussi aux moments de peine et notamment ces quelques semaines de perdues à cause d’une dispute . Il aurait fait n’importe quoi pour revenir en arrière pour que toute cette histoire avec Alexandre n’existe pas , car sans cela Yumi n’aurait jamais eut à faire ces examens et elle serait à coté de lui . Soudain les larmes coulant sur ses joues se figèrent ,il se leva et se précipita vers la sortie de l’hôpital . Certes il ne pouvait revenir en arrière pour empêcher leur dispute mais il lui restait encore un espoir et ce même si les risques à encourir étaient immenses.




Jérémie ,Aelita ,Odd et Marie n’avaient pas suivi la famille Ishiyama pour aller voir Yumi mais cela n’avait pas été de leur plein grès . En effet Cat leur avait expliqué qu’il ne serait pas très bien vu de se précipiter au chevet de la jeune fille alors que la famille s’y trouve .Cependant Ulrich avait réussi à se faufiler entre deux chariots pour aller voir la japonaise et ils comptaient bien sur lui pour leur apporter des nouvelles que chacun espérait bonnes ,mais quand le jeune homme fut de retour il ne s’arrêta pas devant ses amis mais sortit de l’hôpital à tout vitesse . Odd se lança à sa poursuite mais le perdit de vue dès le premier virage ,intrigué par le comportement de son ami il retourna dans la salle d’attente espérant que la fuite du samouraï n’avait pas de rapport avec l’état de santé de leur amie .

De son coté Ulrich continuait de courir en direction du lycée ,il avait bien vu ses amis mais ne s’était pas arrêté estimant que ces derniers essayerait de le raisonner et ne réussirait ,au final ,qu’à lui faire perdre du temps ,chose que Yumi n’avait plus .C’est donc déterminé qu’il franchit les portes de l’établissement scolaire ,ne ralentissant même pas lorsqu’un groupe d’élève se dirigea vers lui avide d’information sur l’état de santé de la jeune japonaise ,et pénétra dans les dortoirs . Dans un premier temps il se dirigea vers la chambre Aelita et de Yumi priant pour que la porte ne soit pas fermée à clef . Il prit une grande inspiration et abaissa la poignée ,il se retrouva dans la chambre des jeunes filles et dès que son regard se porta sur le lit de sa bien aimée les larmes ,qu’il avait jusque là réussit à contenir, se mirent de nouveau à couler le long de ses joues ,il se revoyait quelque semaine plus tôt en train d’admirer la jeune fille qui s’était faite tatouée pour lui et qui maintenant lutter entre la vie et la mort sur un lit dans un hôpital sordide . Cette dernière pensée renforça sa détermination ,il se dirigea vers le bureau et ouvrit le premier tiroir ,pour Yumi il savait qu’il n’aurait pas de problème car la jeune fille lui avait révélé sa cachette , il sortit donc une boite à bijou en bois l’ouvrit délicatement et, les mains tremblante, retira le double fond . Il resta un moment à contempler l’objet avant de le prendre , il ne devait plus reculer , il ne pouvait plus . Il se tourna vers la partie de la chambre occupée par le jeune fille aux cheveux roses ,c’est maintenant que tout ce compliqué .

Pendant ce temps à l’hôpital Aelita et les autres obtenaient enfin des nouvelle de leur amie grâce à une infirmière mais ce qu’ils apprenaient ne les réconfortaient pas du tout au contraire ,Aelita et Marie avaient explosées en larmes quand on leur avait annoncé qu’ils ne reverraient peut être plus jamais Yumi ,Odd bouillonnait de colère contre le monde entier alors que Jérémie s’inquiété pour Ulrich ,il avait peur que ce dernier ne commettent quelque chose d’irréparable sous le coup de la tristesse . Cette crainte était partagée par les le deux autres Lyoko-guerriers présents car ils savaient que sous ses airs de rocher inébranlable se trouvait une personne qui parfois pouvait se montrer fragile ,son poignet droit en était la preuve .

Ulrich commençait à perdre patience ,cela faisait deux fois qu’il fouillait la pièce mais n’arrivait à mettre la main sur ce qu’il cherchait , cela l’inquiétait car le seul endroit qu’il s’était refusé d’ouvrir était le journal intime de la jeune fille (ce même journal qu’ils avait offert à Aelita quelque années auparavant ) .Mais la vie de l’élue de son cœur était en jeu ,il prit donc une paire de ciseaux et s’apprêta à forcer le cadenas ,au dernier moment son regard se posa sur le lit et plus précisément sur Monsieur Pünk, un peluche représentant un lutin dernier rescapé du passé de l’ancienne entité virtuelle . Il l’attrapa et le regarda sous toutes le coutures espérant vraiment qu’il n’aurait pas à violer la vie privée de son amie plus qu’il ne l’avait fait . Finalement il trouva une petite poche cousue à l’intérieur même de l’habit du jouet et dedans l’objet de ses désirs . Il sortit ensuite le la pièce se dirigeant à toutes allures dans sa chambre .

Jérémie était maintenant en chemin pour le collège ,il avait confié les filles à Odd et avait quitté l’hôpital s’inquiétant pour Ulrich . Il espérait trouver le samouraï dans le gymnase en train de se défouler comme à chaque fois que quelque chose le contrariait mais ne se faisait pas trop d’illusion car cette fois son ami n’était pas énervé ,non c’était bien pire .

Ulrich avait maintenant presque toutes les pièce du puzzle mais il lui en manquait encore une ,celle qui serait sans doute dur à obtenir . Il regarda par la fenêtre ,s’autorisant quelques secondes de répits car il savait que le dernier obstacle qui le séparait de son but allait être sans doute le plus dur . Cependant il était plus déterminer que jamais .

« Ulrich seul dans le pièce- Je n’ai pas le choix . Il faut que je l’obtienne ……. Et s’il faut que j’emploie la force … je le ferai ! »

Soudain son ami à lunette apparut dans la cour … seul . Pour le jeune homme cela était un signe du destin ….





Vers seize heures Odd reçut un coup de fils de Jérémie leur demandant de revenir au lycée le plus rapidement possible , le ton du jeune homme ne laissait place à aucune contestation et c’est donc à regrets que les jeunes filles accompagnèrent le blondinet laissant derrière eux leur amie allongée sur le lit d’hôpital. Une fois arrivés au lycée ils retrouvèrent le génie dans la chambre des garçons .La pièce donnait l’impression d’avoir était traversée par une tornade , les affaires d’Odd étaient éparpillées autour de son armoire comme si quelqu’un l’avait fouillée ,le coté de Jérémie était dans un état semblable . En fait la seule partie de la chambre à avoir été épargnée se trouvait être le coin où dormait Ulrich et encore l’un des cadres ,qui normalement était posé sur sa table de chevet ,était éclaté par terre . Le regard des nouveaux arrivant se posa enfin sur le bureau où Jérémie pianotait sur son ordinateur à toute allure .

« Odd s’approchant de ses affaires- Mais qu’est ce qu’il c’est passé ici ?
Aelita rentrant à son tour dans la pièce – Je ne sais pas mais peut –être que Jérémie va nous expliquer !
Marie juste derrière Odd en regardant Jérémie – Je ne suis même pas sûr qu’il est remarqué notre présence !
Odd – Einstein ! On te parle là ! Tu peux nous dire ce qu’il s’est passé ? Tu était parti à la poursuite d’Ulrich et on te trouve dans ce cafard à garçon !
Aelita – Capharnaüm Odd !
Jérémie se levant brusquement de sa chaise et prenant ses affaires – Pas le temps de vous expliquer ,je vous raconterai tout dans le train mais là il faut que l’on file à la gare en quatrième vitesse !
Odd – On ne peut même pas avoir la version courte ?
Jérémie fixant le blondinet d’un air grave- Ulrich compte empêcher l’accident de Yumi en LE réveillant !
Marie regardant tour à tour les deux garçons – Je n’y comprend rien on peut m’expliquer de qui vous parlez ?
Aelita prenant la jeune fille par le bras –On va tout t’expliquer mais on doit se dépêcher de partir ! »


Ulrich était assis dans son train qui le ramenait vers son ancienne vie . Dans sa main se trouvaient quatre des cinq clefs qui lui permettaient de sauver la jeune japonaise ,mais il lui en manquait toujours une . Au moment où il avait rencontré Jérémie dans la cour il aurait pu récupérer la cinquième ,il était même décidé à le faire mais lorsqu’il s’était trouvé face à son ami il n’y parvient pas . En effet le regard du génie ,plein d’inquiétude et de compassion, l’avait complètement déstabilisé ,et même lorsqu ’Ulrich avait réussit à rassembler toute sa colère et le diriger contre son ami pour le attraper le col afin de prendre la clef de force ce regard n’avait pas vacillé ,Jérémie s’inquiété plus de sort de son ami que du sien . Maintenant c’était trop tard pour faire demi-tour et aller la chercher ,il espérait arriver à forcer la boîte . Durant tout le trajet le jeune homme se demanda s’il ne commettait pas la plus grosse erreur de sa vie ,il allait sans doute réduire à néant des années de travail pour lui et ses amis et tout ça pour un plan dont la réussite est faible ,mais à chaque fois le visage de Yumi apparaissait devant ses yeux transformant ses doutes en peur ,ses peurs en colère et cette colère aveuglait son jugement .
Finalement au bout de quelques heures de trajets il arriva à destination ,il ne perdit pas une seconde et fonça en direction du collège Kadic. Le fait de revoir ces rues familières troubla un peu le jeune homme mais ce ne fut rien en comparaison du malaise qu’il ressentit en passant le portail de son ancien collège .En effet il se revoyait ,un an plus tôt ,quittant cet établissement avec la ferme intention de ne plus y revenir . Heureusement pour lui les cours étant finis ,il put traverser la cour et rejoindre le parc sans se faire remarquer . Le passage menant aux égouts lui déclencha de nouveau un pincement au cœur mais la pensée de sa bien-aimée en train de souffrir l’aida à le surmonter . Une fois en bas de l’échelle il se précipita à sa droite laissant et s’enfonça dans les ténèbres à la recherche de la boîte contenant les pièces manquantes à son plan . Il y avait de cela deux ans ses amis et lui avaient décidé de ne pas la cacher dans l’usine ,même si la cathédrale avait suffisamment de bonnes cachettes, mais dans les égouts sous le collège afin de limiter la possibilité pour une personne de tomber par hasard sur la boîte et sur le supercalculateur . Après quelques minutes de courses Ulrich avait retrouvé le petit corridor dont l’entrée était maintenant recouvert de toile d’araignées ,et s’y était glissé .


De leur coté Aelita ,Jérémie et Odd installés dans le train racontaient toute l’histoire à Marie qui avait du mal à y croire.

« Marie assise à coté d’Odd – Alors vous vous me dire qu’Ulrich est parti rallumer un ordinateur géant dans lequel il y a un monde virtuel contrôlé par un monstre du nom de NAXA ?
Odd serrant la jeune fille dans ses bras-Non c’est XANA ! En plus il est pas dedans mais c’est un programme …..enfin quand on y pense si il est dedans sans l’être vraiment puisqu’il est en partie sorti …Bref si tu veux des explications claires ne me demande pas à moi j’ai pas compris toutes les subtilités encore .
Aelita –Je sais que ça peut te paraître bizarre ,voir totalement fou mais c’est la vérité !
Jérémie sortant de ses pensées- De toute façon elle comprendra quand on y arrivera ,j’espère seulement que ça ne ce sera pas trop tard ! »



Ulrich arrivait enfin à l’usine ,il avait du faire un détour dans les égouts à cause d’une grille installée récemment qui l’avait obligé à faire un détour . Dans un premier temps les souvenirs l’assaillaient , l’immobilisant à quelques mètres de l’entrée ,mais le poids de la boîte sur ses bras le ramena à la réalité . Cependant il ne se précipita pas dans l’usine ,non pas à cause de ce qu’il portait ,mais plus il s’approchait de son but plus les conséquences de son acte lui hantaient l’esprit . Pourtant il ne s’arrêta pas et continua à avancer, tel un zombie laissant se dérouler dans son esprit une véritable joute entre ses souvenirs douloureux de Lyoko et ceux heureux en compagnie de la fille qui selon lui était la femme de sa vie . Il ne sortit de cet état que lorsqu’il arriva devant l’ascenseur , sans faire attention à ses gestes il avait fait un détour pour ce retrouver là sans descendre par les cordes. Il appuya sur le bouton d’appel du monte charge mais celui –ci ,n’ayant as était utilisé pendant près d’un an, résista . Cette légère contrariété ,pourtant banale , eut pour effet de déchaîner toute la fureur accumulée dans la journée . Il transforma tous ses doutes ,ses peurs en rage contre ce bouton à tel point qu’a un moment l’idée que l’accident de Yumi était la faute de ce petit bout de plastique rouge . Ce sentiment de disparu que pour laisser place à la douleur dans sa main , sans réellement s’en apercevoir il avait posé la boîte et frappé de toutes ses forces contre le boîtier .Un grincement mécanique résonna dans toutes la cathédrale ,tel les sanglots d’une machine, signifiant la montée de l’ascenseur. En ce concentrant sur ce qu’il allait faire le jeune homme réussit à surmonter sa douleur ,à rentrer dans le monte charge et à composer le code permettant d’atteindre le cœur du supercalculateur . La descente ne lui avait jamais paru si longue et lorsque les portes s’ouvrirent il eut la sensation d’être descendu tout droit en enfer . Petit à petit l’infernale colonne sorti du sol dans un nuage de fumée blanche laissant apparaître au fur et à mesure de sa progression des trous béant où dans quelques instant les pièces retirées retrouveraient leur première demeure . Ulrich posa la boîte par terre et se laissa tomber à coté . Il resta un moment immobile comme paralysé par l’ampleur de l’acte qu’il était sur le point d’accomplir . Sans même se relever il glissa sa main dans sa poche et en sorti les quatre clefs qu’il avait en sa possession ,il les avaient juste mis ici avant de partir comme si une partie de lui souhaitait qu’il les perdent l’empêchant ainsi de commettre un potentielle erreur . De sa main libre il tira la caisse vers lui et fini d’enlever les toiles d’araignées et autres poussières s’étant déposés au cour de l’année . Lorsqu’il approcha la première clef de sa serrure sa main se mis à trembler ,les tremblements ,faibles au début , s’amplifièrent pour la seconde clef et ainsi de suite . Lorsqu’il prit la quatrième il eut l’impression que son bras entier avait échappé à son contrôle ,il lui fallut tout la concentration pour arriver à l’enfoncer dans la serrure . Cet effort ajouté à l’état de fatigue mentale dans lequel il se trouvait l’isola du monde extérieur ,il n’y avait que lui et la boîte . Soudain les portes du monte charge s’ouvrirent …

 

  Lorsque les portes s’ouvrirent aucun de ses occupants ne bougea . Jérémie ,Aelita et Odd avait le regard fixé sur Ulrich ,qui visiblement ne s’était pas aperçu de leur arrivée ,alors que Marie était stupéfié devant le spectacle qui s’offrait à elle .

« Marie brisant le silence pesant- Alors c’est donc ça le supercalculateur . C’est en effet très impressionnant !
Ulrich sortant de son état de léthargie et se tournant vers les nouveaux arrivant - …. Vous ! … Comment vous avez fait pour me rattraper
Odd –Je n’ai qu’une seule chose à dire : Einstein !
Aelita voyant l’état de choc et d’incompréhension de son ami – Jérémie à compris ce que tu comptais faire ,en voyant l’état de la chambre et il a trouver un itinéraire de train plus rapide que le tien sans arrêts . Après on a prit un taxi pour arriver directement ici !
Ulrich dont l’esprit était embrouillé par la présence de ses amis . Une partie de lui était presque heureuse qu’ils soient là pour l’empêcher de faire cela alors qu’une autre était en colère .- D’accord …
Aelita sentant la détresse du jeune homme – Ulrich on sait bien ce qui arrive à Yumi ,on souffre tout comme toi mais ,elle va s’en sortir tu n’es pas obliger de faire cela !
Ulrich se laissant emporter par la colère – Non tu ne sais rien ! Elle n’a que très peu de chance de se réveiller en même si par miracle elle revenait ….
Jérémie qui jusque là avait gardé le silence ,d’une voix bizarrement calme – Tu sais ce que implique ton geste ? Tu risques de réveiller XANA pour rien .On est pas sur que le retour dans le passé fonctionne après le gel de Lyoko . Tu es prêt à mettre en péril la vie de centaine de personnes pour une seule ?
Ulrich sentant dans les paroles de son ami que le blondinet avait souffert pendant des années d’avoir réactivé le supercalculateur pour ce qui était au début de la pure curiosité – Je …. J’y ai pensé . Je suis conscient de tout cela ! ….Mais je ne peux pas vivre sans elle …
Jérémie devant les mots hésitant de son ami cria – Tu te rends compte que tu vas sûrement détruire ta vie mais aussi les nôtres !
Odd se tournant vers Jérémie – Du calme Einstein !
Aelita serrant le bras du blondinet à lunettes – Jérémie calme –toi je t’en prie , il souffre déjà assez !
Ulrich baissa la tête puis d’un coup frappa le sol – Je sais très bien tout cela ! Mais ne pensez-vous que Yumi mérite bien que l’on sacrifie notre avenir pour quelle vive ? Elle nous a sauvé de nombreuse fois sur Lyoko ! …. Et puis …. Et puis que ferais tu à ma place ? Dis –moi ! Si c’était Aelita qui était à l’hôpital ! Ne me juge pas comme tu le fais !
Jérémie d’une voix calme ,douce et pleine de compassion – Je serai à ta place en train de faire la même chose que toi ! (il retira la clé qu’il avait autour du cou et la lança au jeune homme ) Je ne suis pas venu pour te juger , je suis trop mal placé pour le faire ,mais pour te faire comprendre ce qui t’attend . De tout façon je n’aurais pas réussit à t’empêcher à réactivé XANA et je ne suis pas ici pour le faire ,tout comme Aelita et Odd je pense .
Aelita serrant Jérémie contre elle tellement elle était fière de lui – Yumi a fait bien trop de chose pour moi pour que l’on la laisse tomber .
Odd le cœur lourd car il savait que si XANA était réactivé et s’échappait il aller devoir retourner à Kadic et laisser Marie derrière lui ,mais le dissimulant – Je peux pas laisser partir Yumi moi non plus car sans elle t’es vraiment . … comment dire comme Sisi s’apercevant qu’elle avait oublié son maquillage !
Ulrich attrapant la clef à coté de lui en laissant tomber une larme sur le sol et avec un petit rire – Merci Odd pour la comparaison . »

Plus personne ne bougea ni ne dit rien pendant quelques instants car chacun d’eux savait qu’il n’y avait que très peu de chance pour que XANA reste piégé après le retour dans le passé ce qui signifiait pour eux la fin de la paix . Même Marie ,pourtant étrangère à leur aventures virtuelles ,semblée comprendre l’enjeu et restait muette . Le temps dans la pièce semblait figé ,seuls le bruit des larmes et des gouttes de sang d’Ulrich tombant sur le sol troublaient ce silence .

« Jérémie mettant fin à cet instant de calme absolu – Bon mettons nous au travail ! Aelita et Odd remettez les composants en place, Marie s’il te plait soigne Ulrich ,je remonte à l’ordinateur tout relancer .
Ulrich insérant la dernière clef dans la boîte mais cette fois sans tremblement - D’accord ….et merci ! »

La mise en place des composant ne pris que très peu de temps Aelita ayant conservé en mémoire la structure du supercalculateur . Du coté de Jérémie la mise en route de l’interface fut un peu plus longue , non pas à cause d’une difficulté informatique ,mais à cause des souvenirs qui s’avait assaillit lorsqu’il s’était assis sur le fauteuil . La voix d’Aelita lui annonçant que tout était en place l’avait fait sortir de ses rêves .

« Jérémie remettant le casque qui avait un peu glissé – D’accord remontez je vous attend pour dégeler Lyoko !
Odd apparaissant quelques instants plus tard – Au fait Einstein j’ai une question quand le retour dans le passé sera effectué le supercalculateur il aura de nouveau des trous ou il sera entier ?
Ulrich surpris par la question de son ami – Mais tu sais que pour une fois ta question à un sens !
Jérémie –C’est bien là le problème je n’en sais rien ,si ça ce trouve le retour dans le passé va pas fonctionner ,ou peux être nous envoyer plus d’un an dans le passé juste avant que l’on gèle Lyoko !
Aelita – De tout façon il faut essayer et espérer que tout ce passera bien, que l’on se retrouvera hier et avec XANA toujours enfermé ! »

Personne ne trouva rien à ajouter ,alors Jérémie tapa le code PANDORE sur le clavier lançant ainsi la fin de l’ère glacière sur Lyoko . Quelque instant plus tard un halo blanc sorti du centre de la pièce et les engloba tous .



Dès qu’il eut ouvert les yeux Ulrich se précipita dans le couloir et descendit les escalier à tout allure . Il ne s’était aperçu n’y du fait qu’il était encore 3 h du matin n’y que Jérémie et Odd s’étaient levé en même temps que lui ce qui valut à ce dernier de se prendre la porte ,que le jeune homme avez claqué derrière lui ,dans le visage . Il arriva devant la porte l’ouvrit violemment et se précipita à l’intérieur où il trouva Aelita qui avait visiblement sauté sur Yumi dès son réveil. Une fois les deux retardataires arrivé ils se serrèrent tous dans les bras content d’être de nouveau réuni avant de raconter à la jeune japonaise ,qui au début croyait que son accident n’était qu’un cauchemar ce qu’il s’était passé . Puis après les retrouvaille Jérémie ,Aelita et Odd laissèrent les deux amoureux seuls afin de profiter du moment présent . Aelita accompagna Odd à la chambre de Marie afin de lui lever le voile sur leur activité extra-scolaire lors de leur années de collège pendant que Jérémie montait sur son ordinateur vérifier si l’état du monde virtuel . Une heure plus tard il fut rejoint par la fille aux cheveux roses qui dès son entrée dans la pièce comprit qu’il y avait un problème .

« Jérémie se tournant vers l’élue de son cœur la voix grave – C’est ce que je craignais …
Aelita s’approchant du jeune homme – Il est libre ?
Jérémie – Non mais cela ne saurait tarder . Le piège n’avait fait que l’empêcher d’agir pas de penser ,et malheureusement en plus d’un an il a trouvé le moyen de contrer le programme PANDORE . Il a profité du bref instant de liberté pour détourner une partie de ses programmes de manière à ne plus piégé . Il nous reste environ six mois avant qu’il de dégèle Lyoko de nouveau et je ne peux rien faire tant que le piège fonctionne .
Aelita prenant le jeune homme dans ses bras – On savait que cela risquait d’arriver . Six mois c’est largement suffisant pour finir notre année ici , on retournera à KADIC l’année prochaine avec Odd et Ulrich pour se battre . Mais d’ici là on ne peut rien faire alors autant profiter du moment présent de paix ! »




Dans la mythologie grecque la boite de pandore était une boite dans laquelle étaient enfermés tous les maux de la Terre ,avant qu’ils ne soit relâchés à la surface du monde . On raconte que Pandore trouva aussi à l’intérieur une lueur appelée espoir . L’espoir qu’un jour Nos six amis soient de nouveaux réunis ,libres de toutes peurs et de toutes tristesse ,sans combats ,pouvant vivre un vie paisible où seul leur amitié et leur amour seraient présents ….

Fin

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de Sophia_DellaRobbia - Posté le 26-12-2015 à 01:53

Je suis tout simplement choquer par une telle imagination ! Cette FanFic est juste parfaite !! J'en perd mes mots ... L'histoire est très bien, elle est très bien détaillée, on a aucun mal a comprendre ce qui est écrit, on reconnait bien les traits de caractère de ces personnages etc ... Franchement, Félicitations pour cette jolie histoire. Je suis très pressée de lire une suite. Bonne continuation et encore Bravos !! (love)

Note :
20
Commentaire de Lindee - Posté le 23-02-2014 à 22:08

C'est la meilleure fan-fiction au monde!(blabla) Je pense qu'il n'y aura pas d'autre suite (ça fait quand même 7 ans) mais ça serais cool! T'est vraiment le meilleur écrivain!

Note :
20
Commentaire de love-Yumi - Posté le 12-03-2013 à 21:03

Encore désolé ...

Note :
20
Commentaire de love-Yumi - Posté le 12-03-2013 à 21:03

Désolé pour la note ...

Note :
20
Commentaire de love-Yumi - Posté le 12-03-2013 à 21:02

Désolé pour la note ...

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]