Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Retour vers un lointain passé.
Écrite par lyokofan le 06/01/2007 à 12h42
Note : 18,5/20 Catégorie : Autres
Lue 5031 fois C'est ma troisième et plus longue fic. elle se déroule en plein dans la S2 mais avant les épisodes révélation et réminiscence. j'ai fait en sorte que tout soit crédible ou à peu près. bonne lecture.
 
 

 
 

Retour vers un lointain passé.

 

 

 

Chapitre 1

L‘aventure commence.

 

La tour était proche sur le territoire banquise mais trois Blocks gardaient l'entrée. Ulrich, sur son overbike, accéléra, le sabre dégainé. Yumi, sur son overwing avec Aelita, se tenait prête à lancer son éventail de métal. Les monstres ne se laissèrent pas prendre par surprise et lancèrent une rafale de lasers qui se dirigèrent sur Ulrich et Yumi. Ceux-ci en dévièrent plusieurs grâce à leurs armes respectives. Cependant, leurs véhicules se firent dévirtualiser. Soudain, une voix clairement audible se fit entendre.

- Alors, de votre côté, ça avance ?

- Pas terrible, mais on a la tour en vue. Et Odd ?

- Il ne tiendra pas longtemps. Dépêchez-vous !

Les trois Lyokô guerriers s'avancèrent vers les Blocks bloquant le passage vers la tour.

- Bon, Odd est en difficulté sur Terre : Il va falloir se grouiller ! Aelita, quand Yumi ou moi aurons dégagé un Block et qu‘on occupera les autres, tu courras vers la tour. Ok ?

- D'accord.

Ulrich prit son sabre digital et Yumi, son éventail.

- Supersprint !

Ulrich se dirigea à toute allure vers le premier Block. Celui-ci tira une demi-douzaine de lasers mais Ulrich, dans l'action, les dévia tous sans mal. Le Block changea alors de stratégie, il fit tourner sa tête cubique et tira. Cette fois, un laser de glace se dirigea sur lui et, impuissant, sa jambe se givra.

Pendant ce temps, Yumi lança son éventail vers le second Block qui le dévia. Mais, prit à revers, l'éventail boomerang de Yumi fit exploser le monstre. Aelita sortit immédiatement de sa cachette et courut vers la tour infectée par Xana.

Ulrich, cloué au sol essaya de briser la glace avec son sabre. Le Block s'avança et après un temps, tira d'innombrable lasers. Ulrich ferma les yeux et attendit l'impact mais rien ne se produisit. Il rouvrit les yeux. Un immense mur de glace se tenait entre lui et le Block.

-Ouf... Merci Aelita ! Dit-il en la voyant se diriger vers la tour.

Elle lui sourit et continua sa course. Grâce à son mur de glace, Ulrich eut tout le temps nécessaire pour briser le givre collé à sa jambe.

- A nous deux maintenant !

Du coté de Yumi, le troisième Block résistait tant bien que mal aux attaques d'éventails. Yumi prit cette fois ses deux éventails et les envoya vers les cotés avec un coup sec. Le Block, ne sachant plus où tourner de la tête, fut détruit.

- Attention à la méduse ! Cria Jeremy subitement, ce qui fit sursauter nos deux héros.

- Yumi ! Cria Ulrich. Va aider Aelita ! Moi je m'occupe du dernier Block !

Celle-ci couru à toutes jambes mais Aelita avait pris beaucoup d'avance sur elle . Yumi courut et courut encore de plus en plus vite. Elle courait à perdre halène. Elle arriva près d'une immense crevasse et sauta. Mais, voyant qu'elle n'arriverait pas au bout, elle joua sa dernière carte. Elle tenta quelque chose qu'elle n'avait encore jamais fait : Elle se concentra et un aura blanc la fit luire. Elle prit de l'altitude et réussit miraculeusement à atteindre l'autre côté de la crevasse.

- Alors qu'est-ce que vous fichez ? Odd est au bout du rouleau ! Cria Jeremy.

- Si tu crois que c'est facile, on veut bien te passer le relais ! Répondit Ulrich en détruisant le dernier Block.

L'aura de Yumi disparut et, n'attendant pas de retomber sur le sol, cette dernière jeta son éventail sur les tentacules de la méduse qui se coupèrent net. Le monstre recula et laissa passer Aelita.

- Aller vite Aelita !

Celle-ci monta jusqu'au deuxième étage, posa sa main sur l'interface et inscrivit le code Lyokô.

- Ouf... soupira Jeremy. Bon, il y a tellement de dégât sur Terre que le retour vers le passé est imminent.

Ulrich eu un petit sourire mystérieux. Après avoir entrer des lignes de codes, Jeremy appuya sur la touche entrée de son clavier.

- Retour vers le passé ! Dit-il en claquant des doigts.

Une immense lueur blanche recouvrit l'usine, le collège, la ville, le continent, la Terre.

 

 

Chapitre 2

Une journée on ne peut plus normale.

 

Odd, Jeremy, Ulrich, Aelita et Yumi s'étaient rassemblés près de la cafete. Jeremy, tenant un gobelet en plastique remplit de chocolat, prit soudain la parole :

- Dis donc, c'était moins une ! Cette fois, j'ai bien cru qu'on n'allait pas y arriver.

- Oui, c'est clair, moi aussi. J'sais pas vous, mais moi j'en ai marre de me faire exploser par le truc poli-machin...

- Clone polymorphe ! Reprit Jeremy. Depuis l'temps tu devrais savoir le prononcer !

Les quatre amis eurent un rire ironique sauf Odd qui avait vu Sissi se diriger vers eux avec ses toutous. Odd, qui avait tout prévu pour qu'Ulrich ne se fasse pas harceler par celle-ci, s'avança avec un papier à la main.

- Oh ! Sissi ! Je vais passer une annonce, tu veux la lire ? Je vais la coller à toutes les entrées du collège.

- Une annonce ? Tu veux dire, une invitation ?

- On peut dire ça.

Aelita, Yumi, Ulrich et Jeremy le regardèrent d'un air interrogateur lui tendre le bout de papier.

Après l'avoir lu, les sourcils de Sissi se froncèrent, elle tourna les talons et s'en alla en courant, vexée, rouge de colère et de honte.

Odd ricana et se tourna vers ses amis.

- Qu'est-ce qu'il y avait de marqué sur ce bout d'papier ? Demanda Ulrich.

- Ah ah ! Y' avait écrit : « Le cerveau d'Élisabeth Delmace est prié de retourner dans sa boite crânienne ! » Une belle invitation non ?

Le groupe pouffa de rire jusqu'aux larmes.

- ah la la, pauvre Sissi, je serais presque amené à la plaindre. Ricana Ulrich.

- Oui, PRESQUE ! Dirent t-ils tous en cœur tout en riant.

Aelita se dirigea vers le distributeur et prit du chocolat. Elle se retourna vers Jeremy.

- Jeremy, j'ai entendu une expression que j'ai un peu de mal à comprendre. Tu pourrais me l'expliquer ?

- Bien sûr Aelita! répondit-il, ravi de pouvoir l'aider à comprendre de nouvelles choses. Quelle expression ? Continua t-il en portant le gobelet à ses lèvres.

- Eh bien, je sais ce qu'est l'amour. Commença t-elle en rougissant un peu. Mais je ne comprend pas ce que veut dire « faire l'amour ».

À ces derniers mots, le pauvre Jeremy fut pris d'une quinte de toux : il s'étouffait avec son chocolat qu'il venait d'avaler de travers. Ulrich s'approcha et lui tapa dans le dos à plusieurs reprises. Après un court moment qui parut une éternité, Jeremy se sentit mieux et la sonnerie retentit .

- Ah... ça va mieux... Bon, cours d'SVT avec Mme Hertz.

Pendant que Jeremy partait en courant vers le labo, Aelita se retourna et demanda:

- J'ai dit quelque chose qui n'fallait pas ?

Jeremy, Odd, Ulrich et Aelita se dirigèrent dans la salle de classe.

Dans le labo, en plein cours, Odd qui était assis à coté de Jeremy lui demanda : « Alors Einstein, tu vas lui dire ou pas ? »

- De quoi ? Fit mine de s'interroger Jeremy.

- Ne fais pas l'innocent : Tu sais très bien de quoi je veux parler.

- Écoute Odd, je ne pense pas qu'il soit très utile de l'informer de ces choses là maintenant !

- Tu préfères qu'elle l'apprenne en 3ème en cours d'SVT ? Ou encore mieux : tu préférerais qu'elle aille sur son ordi, elle aura la réponse en image !

- Non ! Bien sûr que non! mais, je crois simplement qu'il est trop tôt pour elle.

- Ah ? Parce que toi tu as été mis au courant de ces choses à quel âge ?

- Bon, c'est bon, t'as gagné ! Je lui dirais demain ! Monsieur est content maintenant ?

- Ah... bah voilà! Allez, bonne nuit ! et si je ronfle, secoue-moi : c'est que je commence à en avoir marre des heures de colle.

Et Odd s'assoupit sur sa table. Jeremy le regarda en pouffant de rire.

À l'heure du repas, Yumi rentra chez elle et les autres mangèrent à la cantine. Quand ils arrivèrent près de la cuisinière, elle leur demanda : «Boulettes et semoule ou spaghettis bolognaise ?»

- Oh...heu...

- Prend les spaghettis Aelita.

- Hum... d'accord ; spaghettis bolognaise s'il vous plaît. Dit-elle en s'adressant à la cuisinière.

Jeremy et Ulrich prirent la même chose.

- Heu... m'dame ? Est ce que j'pourrais avoir les boulettes, la semoule et des spaghettis s'il vous plaît ?

La dame de la cantine, connaissant le vorace appétit de Odd, le regarda et leva les yeux au ciel.

- C'est bien parce que tu es trop maigrichon... lui dit-elle en le servant

Un large sourire sur les lèvres, Odd repartit mais ajouta : « Svelte ! »

Les quatre amis se dirigèrent vers une table vide et s'y installèrent.

Ulrich sortit précipitamment cinq billets rouges de sa poche.

- Qui veut aller voir les Subsonics ?

Odd recracha les spaghettis qu'il avait fourrés dans sa bouche.

- Comment les as-tu obtenu ? Demanda Odd tout excité.

-Je dirais juste que même si le retour vers le passé nous renvoie en cours, il a parfois du bon. Répondit Ulrich avec un air mystérieux.

-Allez! comment les as-tu obtenu ? Insista Odd.

- Chaque semaine il y a un concours et le gagnant reçoit en récompense un billet pour aller voir les Subsonics. J'ai participé à plusieurs concours et le retour vers le passé m'a beaucoup aidé vu que je connaissais les réponses.

- Malin. Comme quoi, le retour vers le passé a des avantages. C'est très malin c'que t'as fait Ulrich.

- Merci Jeremy. De toute façon, je ne pouvais pas me permettre de faire comme la dernière fois avec le ticket de loto, alors j'ai tout simplement attendu car en fait rien ne pressait.

- ça c'est toi qui le dit! Rétorqua Odd. T'imagines, voir les Subsonics en concert ? ç a va être méga dément !

Quand ils eurent fini de manger, il se dirigèrent vers la cour et attendirent l'arrivée de Yumi tout en discutant sur un banc. Dès que celle-ci arriva, ils se précipitèrent de l'informer pour les tickets d'Ulrich.

- Génial! et se serait pour quand ? Demanda t-elle excitée.

- Pour dimanche soir, à 22h30 si tout se passe bien. J'espère que

le proviseur ne verra pas d'inconvenant pour qu'on y aille et qu'on se couche tard.

La sonnerie retentit et le reste de la journée se déroula sans problème.

 

 

 

Chapitre 3

Cauchemar.

Il faisait nuit, le collège Kadic était calme et les lumières étaient toutes éteintes sauf deux. Celle d'Ulrich et d'Odd qui jouaient à Tutur 2000 et celle de Jeremy qui travaillait en tapant sur son clavier. Au bout d'un quart d'heure, la lumière d'Ulrich et Odd s'éteignit. Plus tard dans la soirée, le calme qui régnait dans les couloirs du collège se rompit. En effet : un hurlement se fit entendre dans le dortoir des filles. Jeremy, seul réveillé et reconnaissant ces cris, accourut dans la chambrée même où provenaient les hurlements.

- Aelita...Aelita réveille-toi!

Il la secoua doucement et finit par la réveiller. Aelita était en sueur et avait les larmes au yeux.

- Oh, Jeremy...

Et elle commença à pleurer. Jeremy la prit dans ses bras pour la consoler.

- C'est encore ce cauchemar ?

- Oui, toujours le même. Dit-elle en sanglotant.

Soudain, la porte s'ouvrit pour laisser place à une ombre colossale. Celle-ci alluma la lumière et fut remplacée par... Jim.

- J'ai cru entendre crier...

Il fit les yeux ronds, retroussa les lèvres et fronça les sourcils.

- Jeremy ?! Que fais-tu dans le dortoir des filles ?

Jeremy s'aperçut qu'il était penché sur le lit d'Aelita et qu'ils se tenaient dans les bras.

- Heu...rien du tout...je...je suis venu parce que j'ai...

- J'veux rien entendre ! S'énerva t-il. Je vois juste que tu te trouves dans le dortoir d'une demoiselle. Tu t'expliqueras demain matin chez le proviseur avec tes parents et ceux de cette jeune fille. Ça te vaudra au moins 1 semaine de renvoi !

Il allait attraper Jeremy par le col de son pyjama et le raccompagner dans son dortoir mais Aelita le pris de justesse : «  Non ! Attendez Monsieur Jim ». Jim la fixa.

- Jeremy n'a rien fait de mal. J'ai fait un cauchemar et il m'a entendu. Jeremy est venu me réconforter.

Jim ricana.

- Et je pourrais savoir pourquoi il est le seul à avoir entendu à par moi, hein ? Je suis sûr que vous aller me donner une bonne explication à ça !

Jeremy sourit et ajouta:

- Bien sûr m'sieur : j'étais sur mon ordi. J'étais par conséquent réveillé. C'est pour ça que j'ai entendu Aelita crier.

Jim réfléchit. « A par quand il traficote dans sa chambre avec les autres, Jeremy n'est pas du genre à enfreindre le règlement » Pensa t-il 

- Grrr!!! Bon, très bien! céda-t-il. Mais si je t'y reprends encore Bellepois, ce sera chez le proviseur avec tes parents et ceux de ton amie pour que tu leur expliques ton comportement.

- ce sera dur de les faire venir du Canada m'sieur. Répondit Jeremy.

- File dans ta chambre, et pas d'ordinateur ! Reprit Jim qui ne savait plus quoi dire pour avoir le dernier mot.

Avant de s'éloigner, il fit un clin d'œil à Aelita qui lui répondit en lui souriant. Les cris de Jim avaient réveillé plusieurs filles, dont Sissi. Elles étaient postées devant leur porte pour savoir ce qui se passait. Quand Jeremy sortit de la chambre d'Aelita, il fut surpris de leur présence et, honteux et rouge vif, il sortit en courant vers son dortoir essayant d'échapper aux rires des filles qui le regardaient s'enfuir à toutes jambes.

 

 

 

Chapitre 4

Sentiments réciproques ?

 

Le lendemain après midi, Jeremy contacta ses amis. Le groupe était maintenant réunit dans le QG.

- Alors, qu'est-ce qu'il y a ? S'impatienta Yumi.

- J'organise une soirée exploration dans le 5ème territoire.

- Pourquoi, qu'est-ce qui presse ? Demanda Ulrich soucieux.

- Les cauchemars d'Aelita ! Voila ce qui presse Ulrich : ils sont de plus en plus fréquents. Bientôt Aelita ne pourra plus fermer les yeux sans en avoir un.

Aelita s'avança vers Jeremy.

- Et n'oublie pas mes hallucinations. Elles aussi sont de plus en plus fréquentes.

- Effectivement. C'est pour ces raisons que j'ai décidé de faire une soirée excursion.

- Bon, pour moi c'est OK mais après le dîné !

Tout le monde se tourna vers lui et Jeremy lui répondit.

- Odd, on t'a jamais dit que t'étais un...

- Estomac sur pattes ? Le coupa-t-il. Oui !

Les cinq amis rirent en cœur. Avant que tout le monde parte déjeuner, Jeremy rattrapa Ulrich.

- Ulrich ! Appela t-il. Je voudrais te parler un moment.

- De quoi ?

- Heu...de tes billets.

- Ok j'arrive.

Les trois autres sortirent en silence mais Aelita resta derrière la porte car celle-ci voulait parler à jérémie. «  Bon, je vais l'attendre ici ».

De retour dans la chambre du petit génie, Jeremy et Ulrich commencèrent à discuter.

- Bon, je t'écoute, c'est à propos d'Aelita c'est ça ? Demanda Ulrich d'une voix posée.

Jeremy fit les yeux ronds.

- Comment t'as su ? Réussit-il à prononcer .

- Oh voyons, tu ne me crois pas assez idiot pour gober un mensonge pareil. Et puis en plus, ça ne t'aurait pas dérangé d'en parler avec les autres sinon. Alors, vas-y accouche!

- Bah...Heu...comment dire ? Tu crois qu'Aelita s'intéresse à moi? Je veux dire, plus qu'amicalement ?

- Ohhhhh. Jeremy voyons, Aelita t'adore, elle t'aime et je ne vois pas pourquoi tu en doutes.

- Ch'sais pas. Des fois j'ai l'impression qu'elle m'aime juste comme un ami.

- Mais t'as pas encore compris que c'est à toi de faire le premier pas imbécile ! Elle n'attend que ça !

- Faire le premier pas, faire le premier pas... tu peux parler toi avec Yumi !

- Moi c'est différent.

- Qu'est-ce qu'est différent ? Le fait qu'elle soit en 3ème et que si elle passe en 2nd tu risquerais de ne plus la revoir ? Tu me parles de faire le premier pas, mais Yumi elle attend que tu le fasses depuis belle lurette !

- Eh ! Je croyais qu'on parlait de toi hein ? Alors, dis-moi ce que tu ressens pour elle. Dis-moi se que tu ressens quand tu passes à coté d'elle, quand tu sens son souffle, quand vos yeux se croisent.

- Ce...ce que je ressens pour elle est indicible. Quand je la vois, sa simple silhouette me donne des frissons. Quand nos yeux se croisent, mon sang se glace. Quand elle s'assoit à côté de moi, mon cœur bat si vite qu'on pourrait l'entendre à des kilomètres. Je rêve d'elle chaque nuit : je rêve que je l'embrasse. Sans elle, y a comme un vide dans mon âme. Avec elle je me sens bien, calme, apaisé... enfin en bref, je l'aime et je me demande si je n'ai pas dépassé le stade du simple amour.

Derrière la porte, Aelita souriait, elle savait qu'elle n'aurait jamais dû écouter mais la curiosité l'a emportée dès que Ulrich avait prononcé son nom et c'est pour ça qu'elle partit en courant. « Maintenant, je n'ai plus besoin d'aller voir Yumi, hi! hi!. Mais au fait, qu'est-ce que je voulais demander à Jeremy ? »

De retour dans la chambre:

- Ouf, ça fait du bien de se confier. Soupira-t-il.

- Ce qui est clair, c'est que t'es bien parti pour être poète.

- J'y ai déjà pensé.

- De quoi ? Être poète ?

- Mais non idiot. Lui écrire un poème.

- Et pourquoi tu l'as pas fait ?

- Parce que dès que je me retrouve devant ma feuille de papier, je perds tous mes moyens. Mais c'est pas grave.

La sonnerie retentit.

- Bon, allez! on va manger. Au fait, t'as dit queYumi n'attendait que ça, que je fasse le premier pas ?

- Ah ah, je croyais qu'on ne parlait que de moi ?

Et Jeremy sortit en courant Ulrich sur les talons.

- Eh ! Attend ! Jeremy!

 

 

Chapitre 5

Dîner mouvementé.

 

A la cantine, les 4 amis se retrouvèrent autour d'une table. Odd se goinfrait, Jeremy et Ulrich avaient fini et Aelita prenait son temps l'air rêveuse et avec un large sourire aux lèvres. Quelquefois, elle lançait un regard furtif à Jeremy.

Sissi fit son entrée. Elle arriva à la table où se trouvaient nos héros et regarda Odd avec un air de profond dégoût.

- Regardez-moi ça ! Dit-elle à Hervé et Nicolas. C'est pitoyable non! de la façon dont il s'empiffre! Ses deux toutous se mirent à rire bêtement.

Et Odd rétorqua :

- Je préfère m'empiffrer comme tu dis et rester svelte plutôt que de bouffer de vulgaires feuilles de salade pour rester mince. Au fait, t'aurais pas pris deux kilos cette année ? ah non! j'avais oublié : c'est la balance de Yolande qu'est détraquée.

Tout le monde riait sauf Sissi mais cette fois, elle avait plus d'une corde à son arc.

- Alors Jeremy, on se balade dans le dortoir des filles?

Elle savait qu'elle avait touché le point sensible et en profita.

- C'est pas très prudent tu sais!

Mais Aelita, qui ne voulait pas qu'on leur gâche la soirée décida de toucher Sissi comme elle avait touché Jeremy.

- Cause toujours, en attendant on a vu personne aller dans le dortoir des filles pour t'y rencontrer et c'est pas demain la veille que ça arrivera !

Tout le monde riait aux éclats. Sissi fut ce soir la risée du collège et partit en courant.

Le reste de l'équipe était resté bouche bée.

-Alors là chapeau Aelita ! j'aurais jamais fait mieux! la félicita Odd.

- Odd, on dirait que cette fois, l'élève a belle et bien vaincu le maître. Ricana Ulrich.

Rien ne pouvait mettre Aelita de mauvaise humeur ce soir, il en était pas question.

Quand toute la bande eut fini de manger, Jeremy se leva et proposa.

- Bon, Excursion à 10h ? Histoire qu'on digère pour mieux plonger ?

- Pas d'problème, j'envoie un message à Yumi.

Ulrich prit son portable et envoya « Lyokô. 10h »

- Bon, quant à moi, je vais préparer votre départ.

- Je viens avec toi.

- Si tu veux Aelita. Bon alors à tout à l'heure les gars !

 

 

Chapitre 6

Excursion.

 

À 9h40, dans l'usine, Jeremy et Aelita préparaient l'excursion sur Lyokô.

- Bon, c'est prêt : Les véhicules, le territoire, l'écran de code. Il ne manque plus que...

Le bruit d'ouverture de l'ascenseur retentit.

- Nous !

Jeremy se retourna et vit Ulrich et Odd accompagnés de Yumi.

- Mais il n'est que 9h40 ?!

- On savait que tu finirais en avance, comme d'habitude.

- Aelita s'avança dans l'ascenseur et appuya sur le bouton rouge qui permettait de descendre dans la salle des scanners.

Après un moment, dans la salle où se trouvaient Ulrich, Odd, Yumi et Aelita, les haut-parleurs firent retentir la voix de Jeremy avec un écho.

- Je vous virtualise sur le territoire forêt, à 500 mètres de la fin du secteur. Aelita, tu plongeras en dernier.

Yumi s'avança dans le scanner de gauche, Odd vers celui du centre et Ulrich celui de droite.

- Je lance la procédure de virtualisation : Transfère Yumi, Transfère Odd, Transfère Ulrich.

Les scanners se refermèrent et les cartes virtuelles de Yumi, Odd et Ulrich apparurent sur l'écran de Jeremy.

- Scanner Ulrich, Scanner Yumi, Scanner Odd.

Des rayons laser transpercèrent le corps de chacun de nos Héros et les cartes virtuelles se remplirent d'une lueur jaune.

- Virtualisation !

Et Jeremy tapa sur la touche « Entrée » de son clavier.

Ulrich, Odd et Yumi reprirent forme dans le monde virtuel.

- Ok, Aelita c'est à toi !

Aelita se plaça dans l'un des scanners et attendit.

- Transfère Aelita. Scanner. Virtualisation !

Aelita apparut sur le terrain vert dans un bruit informatique ; habituée maintenant à être virtualisée, elle retomba avec souplesse sur le sol.

- Étrange. Murmura Ulrich la main sur son sabre. Aucun monstre, rien, pas un Krabe.

- Je pense que Xana ne se doutait pas que l'on viendrait s'il n'attaquait pas. Voici vos véhicules.

L'overboard d'Odd, l'overbike d'Ulrich ainsi que l'overwing de Yumi se matérialisa devant eux.

- On est vraiment feignant. Fit remarquer Odd. On est à 500 mètres de la fin du secteur et on utilise nos véhicules.

- Bah ! t'as qu'à y aller à pieds et nous on t'attendra. Répondit Yumi.

- Trêve de bavardage et allez- y !

Nos quatre héros enfourchèrent leur véhicule. Aelita monta avec Yumi sur l'overwing.

Une fois au bord du précipice, Odd s'adressa à Jeremy :  « C'est bon Einstein, tu peux y aller » Et Jeremy entra le code Scipio. Une grosse sphère avec un signe bleu apparut soudain. Elle les enveloppa et fila vers une lumière blanche étincelante. Plus on avançait et plus on voyait des données numériques et enfin une immense boule bleue qui représentait le 5ème territoire. La sphère déboucha dans une gigantesque salle bleue cylindrique et libéra ses passagers. Odd se plia en quatre, se tenant le ventre.

- Odd, on t'avait dit de ne pas trop t'empiffrer ! Se moqua Ulrich.

- Ouais, bah heureusement que je suis virtuel car sinon j'aurais vomi tout le dîner.

La porte s'ouvrit et Jeremy prononça la nouvelle phrase devenue rituelle : « Vous avez trois minutes pour trouver la clef  ! »

Ils coururent le long de l'immense couloir et atteignirent une gigantesque salle de forme géométrique.

- Jeremy, il n'y a pas l'ombre d'un monstre, l'informa Aelita. Par contre, il y a une centaine de clefs. On aura jamais le temps de trouver la bonne !

En effet, la salle était remplit de clefs sur les murs.

- Moi j'en ai qu'une sur mon écran mais elle se déplace sans arrêt. Appuyez sur toutes les clefs pour isoler la bonne.

- Plus facile à dire qu'à faire !se plaignit Odd. On va devoir les faire une par une.

- Pas forcément une par une. Dit Ulrich avec un sourire malicieux aux lèvres.

Ulrich utilisa son supersprint pour en activer plusieurs en même temps, Odd utilisa son agilité pour faire plusieurs rangers et Aelita créa une tablette bleue pour que Yumi la fasse voler afin d'activer certaines clefs inaccessibles.

- Il ne reste qu'une minute ! les informa Jeremy.

- C'est bon, il ne me reste plus qu'une ranger.

- Nous aussi.

- Moi j'ai fini.

Ulrich termina sa rangée. Il ne restait plus que trente secondes et une dizaine de clefs à enclencher.

- On y est presque. Assura Aelita.

Il ne restait plus qu'une clef et cinq secondes.

Voyant qu'elle était trop loin pour l'atteindre, Aelita prit son élan et sauta aussi loin qu'elle put. Elle atteignit la clef et réussit à l'enclencher. Mais elle tombait de haut, de trop haut. Voyant qu'Aelita courait un grave danger, Yumi se concentra davantage sur elle que sur sa tablette. Aelita fut retenue au ¾ de sa descente vertigineuse. Mais Yumi ne put la retenir plus longtemps car si elle s'occupait d'Aelita, elle ne pouvait retenir la tablette de la chute et fut obligée de libérer Aelita de son lien psychique. Aelita retombait sur les fesses sans dommage et Yumi redescendit lentement.

- Ouf, bien joué Yumi ! c'était moins une. Et aussi bravo à Aelita qui nous a prouvé une fois de plus qu'elle avait un vrai talent de cascadeuse.

- Merci Odd. Allez ! direction la surface extérieur.

Ils arrivèrent dans la salle où se trouve l'ascenseur, y montèrent et se laissèrent transporter. A son arrêt ils continuèrent leur route. Une porte géante s'ouvrit, laissant place à l'interface extérieur.

- Bon, Aelita, recherche tout ce qui nous sera utile. Avec un peu de chance, tu trouveras peut-être un programme sur Xana qui nous donnerait des informations précises sur ton virus. Si c'est le cas, je pourrai soustraire manuellement les anomalies de ton corps terrestre. C'est à dire, tes cauchemars et tes hallucinations.

- Je ferai de mon mieux.

Odd surveillait les arrières d'Aelita, Ulrich et Yumi, quant à eux, surveillèrent ses côtés. Après un bref moment de calme, Yumi s'exclama: « Regardez, les mantas sont d'sortie » Les mantas foncèrent sur nos héros et tirèrent plusieurs lasers. Ulrich et Yumi les paraient assez facilement avec leurs armes et Odd faisait plusieurs acrobaties pour dévier les coups. Une des trois mantas piqua soudain sur Odd. Celui-ci riposta en lui envoyant une flèche laser en plein sur le symbole qui se trouvait sur le dos du monstre.

- Aelita, rend moi la main, ça devient chaud chez vous !

- Encore quelques minutes Jeremy, je crois que j'ai trouvé quelque chose d'intéressant.

- Fais vite alors !

Yumi lança l'un des ses éventails sur l'une des mantas. Celle-ci esquiva l'arme. C'est alors que Yumi fut prise dans un aura blanc. Elle posa sa main gauche sur son front et fit plusieurs grands gestes avec son bras droit. L'éventail qui avait raté sa cible revient en force vers le monstre et le détruisit. Yumi sauta et rattrapa son éventail de métal. Ulrich déviait plusieurs lasers avec son sabre digital. La manta fonça vers lui. Ulrich fit un bond sur le côté et coupa net l'aile droite de la manta qui partit en vrille pour mieux s'écraser sur le mur du 5ème territoire. Avant même de pouvoir reprendre leur souffle, d'autres mantas avaient éclos.

- J'te rends la main Jeremy.

- Ok, voici vos véhicules, le tunnel nord est ouvert.

Chacun montèrent sur leur véhicule respectif et Aelita monta avec Yumi sur l'overwing. Ils étaient maintenant dans les airs et se dirigèrent vers le tunnel. Bizarrement, les mantas n'attaquèrent pas le petit groupe qui s'engouffra dans le passage vers le territoire forêt. Une fois entré dans la tour de passage, Jeremy re-matérialisa Aelita qui reprit forme dans l'un des scanners.

- Bon boulot les gars, je vous dévirtualise illico !

Jeremy appuya sur la touche Entrée de son clavier.

- Matérialisation Odd, Matérialisation Ulrich, Matérialisation Yumi.

La lueur jaunâtre qui emplissait les cartes virtuelles de nos héros se dissipa et ils reprirent forme humaine dans les scanners.

 

 

 

Chapitre 7

Retour vers un lointain passé.

 

Aelita, Odd, Ulrich et Yumi se dirigèrent vers l'ascenseur qui les ramena à l'étage où se trouvait Jeremy. La porte en acier s'ouvrit avec un bruit électrique et un dégagement de vapeur.

- Alors ? Demanda Aelita. Intéressant ?

Jeremy se tourna vers Aelita.

- Tu rigoles ? Tu n'as pas trouvé de programme concernant Xana ou ton virus.

Silence dans la salle. Jeremy radoucit son visage et se mit à rire.

- T'as trouvé bien mieux que ça !

Soupir de soulagement de tout le monde.

- Avec ça, je pourrai diminuer l'accumulation de puissance de Xana à chaque retour dans le temps. La réduire voire même la stopper !

- Génial ! Ce sera plus pratique.

- Et on pourra en profiter. Rajouta Odd

- Oui, pour les examens... et les études. S'empressa d'ajouter Yumi.

- Pour avoir les réponses tu veux dire ! Continua Odd.

- Je ne crois pas que vous avez les idées en place les gars. Aucun profit personnel je vous rappelle.

- Oh ! allez Jeremy ! tu crois que quelqu'un d'autre que nous se gênerait ? Insista Odd

- Peut-être, mais c'est nous qui l'avons trouvé, alors laisse tomber. Si l'un de vous veut utiliser le retour vers le passé, il faudra qu'il justifie son envie devant moi car je vous rappelle que je suis le seul ici à pouvoir le lancer.

- C'est bon, t'emporte pas Jeremy.

- Ouais ! t'a raison Ulrich, j'me calme...

Mais avant qu'une phrase ne sois rajoutée, L'écran de Jeremy devint noir avec l'œil de Xana au centre en rouge.

- Qu'est-ce qui se passe ? Jeremy, dit nous ce qui se passe ! S'affola Yumi.

L'écran se ralluma et la Terre tournait à l'envers sur l'écran avec en dessous un compteur. Jeremy se réinstalla sur son fauteuil et pianota sur son ordi.

- Il prend le contrôle du retour dans le temps !

- Encore ?

- Non cette fois c'est différent : il ne nous renvoie pas 24 heures en arrière.

- Alors combien ? Demanda Odd apeuré.

- Pour l'instant une semaine et ça continue.

- Fais quelque chose Jeremy ! Lui cria Yumi.

- J'essaye mais le clavier est bloqué, je ne peux rien faire, Xana contrôle tout !

Les chiffres continuaient à défiler de plus en plus vite.

- On en est à... un an ! Cria Jeremy.

- C'est pas possible, il n'a pas assez de puissance. Déclara Ulrich.

- Il va nous envoyer au moyen âge ou quoi ? Tenta Odd.

Jeremy le regarda.

- Le stade du moyen âge est déjà dépassé...

Il se tourna vers Ulrich.

- ...et pour se faire, il a activé cinq tours ! Continua-t-il.

- Cinq tours ? Mais où veut-il en venir ?

- On va le savoir très bientôt, le chrono ralentit, on va être fixé. Répondit Yumi en regardant l'écran de Jeremy.

Le chrono finit par s'arrêter et la chose qui leur sauta tout de suite aux yeux fut les six zéro d'affilée. Ils eurent le courage de regarder les deux autres chiffres : un six et un cinq.

- Mon dieux... Réussit à dire Jeremy. Soixante-cinq millions d'années.

La touche Entrée s'enfonça toute seule. Mais cette fois, la lueur blanche qui recouvrait la Terre, devenue rouge et engloba tout le système solaire. Le processus dura 1 minute, une très longue minute. La lumière rouge disparut enfin et Aelita, Jeremy Ulrich et Odd se retrouvèrent allongés dans l'herbe à l'endroit où devrait être le collège et Yumi se retrouva sur un rocher qui se trouvait là où devrait être sa maison.

 

 

 

Chapitre 8

Il y a 65 millions d'années.

 

Les quatre collégiens se réveillèrent. Aelita, la première levée, regarda autour d'elle. Elle ne reconnaissait rien du monde où elle se trouvait la veille. Une végétation dense et humide, des fougères et des arbres à perte de vue. Aelita prit peur.

- Jeremy ? Cria-t-elle.

- Je suis là.

Elle se retourna et vit Jeremy se relever péniblement.

- Où sont Odd et Ulrich ? Demanda-t-il.

Il regarda autour de lui.

- Nous sommes là Jeremy !

- Où ça ? J'vous vois pas.

- Regarde en l'air !

Jeremy leva la tête et vit Ulrich et Odd perchés sur un arbre en train de leur faire signe de la main. Odd fut le premier à descendre suivit d'Ulrich qui retomba sur les fesses.

- Aïeeee !!!

- Ha ! Ha ! Ha ! Tu n'as pas l'agilité d'un félin comme moi Ulrich.

- On est pas sur Lyokô j'te signale! grogna Ulrich .

Ils s'étaient réunis et Jeremy prit la parole. XXX

- Incroyable, quand je pense que nous sommes à l'époque du crétacé, sa m'sidère. Aelita, a tu déjà entendu parler des dinosaures ?

- Bien sûr Jeremy. Ils m'intéressaient beaucoup, quand j'était dans les tour je lisait et regardait pas mal de document via l'interface. Tu te rend compte qu'il y a plus de six cent espèce connue par les humains.

Odd toussota.

- Jeremy, j'ai un peu de mal à respirer. Se plaignit-il.

- C'est normal, l'atmosphère et très différente de celle du présent. Tu t'y fera, t'inquiet.

- JEREMIE ! OU EST YUMI ? S'affola Ulrich en regardant énergétiquement dans toute les directions.

Ils se regardèrent.

- Elle doit être au même endroit que là où elle se trouvait il y a 24 heure dans le présent. Comme nous, elle doit être « Chez elle ».

Yumi se releva péniblement de son roché. Ébloui par le soleil, elle mit sa main sur son front affin de cacher ses yeux du soleil le temps que ses pupilles se fasse à la luminosité. Elle avait un peu de mal à respirer. Elle voulu faire un pas en avant mais elle se stoppa net lorsqu'elle entendit un cri effrayant, puis un deuxième, puis un troisième. D'autre crie s'élevait au loin mais ils était moins proche que les trois premier. Terrorisée, Yumi ne pouvait garder son calme, c'était la première fois qu'elle se sentait si seul, si fragile, si abandonnée, si effrayée. Elle entendit un autre cris, ils se rapproches, mais quoi ? Yumi décida de faire face à sa peur, elle essaya de se ressaisir. Elle aperçu un arbre. Ne voyant aucune autre issue elle y grimpa. Elle se sentirait au moins un peu plus en sécurité. La peur décuplait son énergie et elle grimpa à l'arbre sans problème et s'assit sur un branche. Un peu soulagée, elle inspira profondément et expira calmement. Soudain, un sifflement la fit sursauter. Elle regarda les alentours mais elle ne vit rien, que des fougères, des rochés et de la terre. Mais en regardant plus attentivement, elle réussi à distinguer une tête sortir des fougère. Juste la tête. Elle ne vit rien d'autre. Son museau était allongé et ses yeux la terrifiait. Il était plutôt de couleur sombre. Elle entendit un autre sifflement qui venait de droite. Elle se retourna précipitamment et vit une seconde tête sortir des fougères. Un Troisième sifflement se fit entendre à sa gauche, elle était encerclée. Elle savait à quel espèce elle avait affaire est la craignait. Un seul et unique mot pouvait sortir de sa bouche et elle le chuchota : « Raptors »

 

 

Chapitre 9

Retrouvaille .

Jeremy, Aelita, Odd et Ulrich avaient également entendus les cries des Raptors.

- Bon, on à deux paléontologues avec nous alors on ne risque rien. Se rassura Odd.

Mais un rugissement, un terrifient rugissement se fit entendre.

- Bon d'accord, j'ai rien dit.

Un cri si puissant que l'on redoutait sa taille, un cri aussi puissant que son nom l'indique.

- Je crois que c'est un Tyrannosaure. Réussi à prononcer Jeremy pétrifié.

- J'ai lu un truc sur ces bébête, il parait que c'est le plus puissant carnivore.

- Monsieur est un savant maintenant ? Se moqua Ulrich.

- Je croie que l'heure n'est pas à la rigolade mais à la course !

- Si on cour, vaudrai pt'être mieux courir dans la direction de Yumi ! Cria Ulrich à Jeremy qui s'apprêtai à s'enfuir.

- Excellente suggestion !

Le rugissement se fit une nouvelle foi entendre et le groupe fuit à toute jambe dans la direction de Yumi.

Toujours dans son arbre, Yumi ne bougeait pas d'un pouce, elle était pris en chasse et le savait bien. «  C'est étrange, ils ne bouge pas. Qu'est-ce qu'ils attendes ? Si ils croie que je vais descendre bien gentiment pour me faire bouffé, il se mettent les griffes dans l'œil ! » Soudain, elle eu un frisson, elle sentait qu'on l'observait derrière elle . Le contacte du vent avec les fougère l'effrayait. Le seul problème c'est qu'il n'y avait pas de vent ! Il s'était arrêté depuis dix bonnes minutes et elle avait chaud : elle était en plein soleil. Les fougère continuaient à bouger et Yumi se rendit vite compte qu'il ne s'agissait pas du vent mais d'un dinosaure. Un dinosaure beaucoup plus gros que les vélociraptors. Elle réussi néanmoins à discerner tant bien que mal les contours. «  Il à des pique sur les yeux. Je me souvient maintenant que j'ai lut quelque chose à se sujet. Il à put existée des dinosaures capable de se confondre avec leur environnement comme les caméléons. Comment c'appelai cet espèce déjà? Carni... non, ça commence par carno. Heu... CARNOTAURE ! Ça y est j'm'en souvient  ! » Elle continua à attendre. « Si il est là, se n'est sûrement pas pour moi, il doit convoiter une proie plus grosse. S'il pouvait me débarrasser de ces raptors se serai génial. Mais après ? Quel silence. »

Ulrich, Odd, Jeremy et Aelita courrait aussi vite qu'ils pouvaient. On n'entendait plus le rugissement du T-rex mais le bruit du contact de ses pattes et du sol, était comme un tremblement de terre pour nos héros qui accélérait leur cours. Ils couraient, ils couraient. Les fougères leur fouettait le visage, le corps. Ils entendaient les arbre craquer et tomber derrière eux. Aelita se pris les pied dans une racine et bascula en avant. Jeremy, qui courrai derrière elle s'arrêta pour la relever. Jeremy, distingua quelque chose au loin mais il ne pouvait s'arrêter plus longtemps, il fallait continuer la course. Il pris la main d'Aelita et fonças vers les autres qui les attendaient. Ils se trouvait à 25 mètres de l'arbre de Yumi.

Le silence qui rodait autour le l'arbre où était perchée Yumi se fit rompre par des craquement d'arbres. De l'endroit où elle se trouvait, elle réussi a apercevoir Ulrich, Odd et Jeremy qui tenait Aelita par la main en courant. Son cœur fit un bond dans sa poitrine. Elle voulu les appeler mais elle se dit que si elle faisait cela, elle se ferait prendre. Le Carnotaure poussa un cri effrayent qui fit sursauter les raptors. Profitant de l'effet de surprise, l'animal fondit sur sa proie et réussi à dévorer le raptor le plus proche qui essayai de se débattre. Yumi se boucha les oreilles pour ne pas entendre les cri du raptor qui agonisait et le craquement de ses os. Un autre cri se fit entendre, Yumi se déboucha les oreilles. Se cri n'était ni celui des raptors, ni celui du carnotaure. Se rugissement était synonyme de puissance. En l'entendant, le carnivore laissa sa nourriture pour s'enfuir. « S'il s'enfuit, c'est peut-être qu'il y a une raison » pensa Yumi effrayée. Le groupe qui venait de passer les dernière fougères avant d'atteindre l'arbre de Yumi vit le carnotaure s'enfuir et alors il comprirent que le Tyrannosaure n'en avait pas après eux mais après un autre dinosaure. Ils en furent soulager mais décidèrent de se cacher derrière un arbre pour être sûr d'être hors de porté du T-rex.

- Eh oh, les amis ! Tanta Yumi qui était juste au dessus d'eux.

Le groupe leva la tête et ils virent Yumi leur faire des signes de la main. Mais ils n'eurent pas le temps de lui parler que le T-rex cassa les derniers arbres qui le cachait des yeux de nos héros. C'est alors qu'ils le virent. Il était plus grand qu'ils ne l'avait imaginés. Un sur 100 000 de ces monstres possède une peau très sombre rappelant la couleur des marécages. Il s'agissait sans aucun doute du plus puissant prédateurs terrestre. Il ouvrit sa mâchoire féroce et rugi en courant vers le carnotaure qui tentait de lui échapper. Yumi fut si troublé par se qui vient de se passer qu'elle tomba de sa branche en criant. Ulrich réussi à la rattraper de justesse. Le groupe enfin réuni regardèrent s'éloigner le T-rex.

- Ouf... Je vient d'assister à un vrai cour d'SVT sur la chaîne alimentaire.

- Et nous à un vrai cour d'EPS. Ironisa Odd

Plusieurs cri d'animaux retentir dans la foret.

- Faut pas rester là ! Déclara Jeremy.

- T'a raison. Répondit Ulrich.

Et Odd, Ulrich, Yumi, Jeremy et Aelita continuèrent leur route à la recherche d'un abri pour passer la nuit.

 

 

 

Chapitre 10

La grotte.

 

Un peu plus tard, ils arrièrent à une grotte humide et déserte.

- Bon, la nuit va bientôt tomber. Regardez, le soleil se couche,fit remarquer Jeremy. Je suggère que l'on dormions ici pour cette nuit, nous continuerons demain à la levé du jour.

L'offre fut tout de suite accepter et s'installèrent dans la grotte. La nuit tombée, nos héros s'endormirent. Odd et Ulrich étaient allongés sur le dos à côté de Yumi. Quant à Aelita et Jeremy, ils s'étaient rapprochés l'un de l'autre durant la nuit et s'endormirent. Allongés côte à côte en se prenant dans les bras, ils s'étaient mis à environs deux mètres des autres. Odd, qui les avait vu, ne pu se retenir de le dire à Ulrich. Il lui chuchota à l'oreille : « Eh Ulrich, Regarde ». Il pointa du doit Aelita et Jeremy qui s'était déjà endormis.

- Si ils sont pas amoureux ces deux là je veux bien me faire matérialiser en kenkrela.

Yumi et Odd rigolèrent doucement de se que venait de dire Ulrich. Soudain le regard d'Ulrich et de Yumi se croisèrent, ils rougirent un peu et se retournèrent sur le dos. Odd mit son grain d'sel : « Y'en à qui devrait prendre exemple sur Jeremy et Aelita! »

Mais Ulrich et Yumi ne l'écoutait pas, en fait ils s'était endormis. À l'aube, Ulrich, Odd et Yumi s'était réveillés et s'approchèrent doucement d'Aelita et Jeremy. Leur visage et leur corps était presque littéralement collé. La jambe gauche d'Aelita était entre celles de Jeremy.

- Ils sont pas mignons comme ça ? S'attendrit Yumi.

Odd, qui avait plutôt remarqué la position de la cuisse d'Aelita, ne pus s'empêcher de rajouter : « Vous croyez qu'au lieu de lui expliqué, Jeremy ne lui à pas montré se que voulait dire l'expression faire l'amour ? »

- Odd ! Dirent Yumi et Ulrich outrés.

- C'est bon, c'est bon, j'ai rien dit.

Ulrich s'approcha et s'accroupi.

- Il faut vraiment les réveiller maintenant ? Ils on l'aire plutôt bien comme ça.

- A mon grand regret. Répondit Yumi.

- Dommage que j'ai pas mon appareille photo, Milly et Tamia aurai un scoop.

Ulrich mit sa main sur l'épaule de Jeremy et le secoua.

- Jeremy, oh Jeremy, réveille toi !

Jeremy ouvrit enfin les yeux et vit ses amis le regarder avec un large sourire inhabituelle. Il réalisa enfin qu'il avait tenait Aelita dans les bras depuis la veille. Il rougit et réveilla Aelita.

- Vous n'avez pas bougé d'un poil ! Renchérie Odd.

Se fut au tour d'Aelita de rougir. Ils se levèrent énergétiquement.

- Bon, en route ! Se précipita de dire Jeremy.

- Eh attend Einstein, je meure de faim moi.

- En passant, on mangera des fruits. Le rassura Ulrich.

- Ça m'rassure drôlement.

- Les neurones de Monsieur Della Robia sont priés de remonter dans son cerveau.

- Ouhai bah les tiens devrait descendre dans ton estomac plus souvent.

Yumi intervient avant que ça ne dégénère.

- Bon, c'est bien joli tout ça mais comment on retourne chez nous ?

- Bonne question. Rajouta Ulrich l'air inquiet.

Jeremy s'avança vers eux.

- Écoutez, j'ai peut-être une solution : Quand on tentait d'échapper au T-rex, Aelita à trébuché. Quand je l'est aidé a se relevé, j'ai aperçu quelque chose au loin. Comme un bâtiment. Si c'est-ce que je pense, on à peut-être notre chance de salut.

- Tu veux dire que t'a vus l'usine ?

- Exactement. Mais le seul problème est que nous devons l'atteindre. Et si nous y arrivons, je ne voie pas comment faire pour aller dans le futur.

Le silence résonna dans grotte et soudain, Aelita eu une idée.

- Moi je sais ! On est venu ici car Xana à activé 5 tours ok ? Bon, alors il suffit d'employer la même méthode pour revenir dans notre présent.

Tout le monde tourna la tête vers Jeremy qui réfléchit un instant. Ils attendaient la réponse du géni.

- Non ! Car même si on réussissait à activer 5 tours simultanément, se qui nous donne que très peu de chance, le supercalculateur n'est pas fait pour retourner dans le futur, ou notre présent, c'est pareil.

- Mais si : Si tu inverse le processus, il pourrait la faire..

- En théorie oui mais même si je réussi, le futur n'est pas encore tracé ici.

- De tout façon, même si l'on changeai l'écosystème, le résultat sera le même : la fin du crétacé est marqué par se cataclysme qu'a touché la Terre. Et vus que nous n'allons pas dans le futur à partir de notre présent mais du passé, on à des chance de retourner pile là où nous étions y'a 24 heures.

Jeremy réfléchi un instant puis déclara.

- C'est plausible, et puis, qu'avons-nous à perdre ?

- Moi j'ai pas tout compris. Dit Odd en se grattant la tête. Mais tentons l'coups ! Mais mangeons un morceau avant de commencer à marcher.

- Bien sûr, et que dirai tu de manger du Tyrannosaure en boite ? Se moqua ulrich.

- Super, j'suis mort de rire.

- Bon, on vas faire comme on à dit : on mangera des fruits en marchant.

Et le petit groupe se mit en route à la conquête de l'usine !

 

 

Chapitre 11

1/4

La prairie.

 

Les groupe se mit en route vers l'usine. Au passage ils traversèrent une prairie immense, et dans celle-ci, un grand filet d'eau où était regroupé une dizaine d'espèces différentes.

- Ouah ! Regardez ça ! S'exclama Jeremy qui n'en croyais pas ses yeux, il leva la tête. Mon dieu... des brachiosaures avec des camarasaurus.

- Ils sont dangereuses ? Questionna Ulrich qui fixait plutôt leur queux.

- Théoriquement non. En fait, on est si petit par rapport à eux qu'il ne font même pas attention à nous.

- Et ceux là, regardez. S'exista Aelita, des tricératops. Ce sont mes préférés.

Jeremy qui vit les tête angoissé de ses amis, se précipita d'ajouter :  « on ne risque rien du moment où ne les attaque pas. »

Une quinzaine de parasorolofus, d'houranosaurus et d'edmontosorus s'était regroupés près du cour d'eau et buvaient sous les yeux émerveillé du groupe.

- Comment ça se fait qu'autant de dino sois regroupé ? Demanda Yumi.

- A cause du cour d'eau. Répondit Jeremy.

- Mais alors, si il y a des herbivores près du cour d'eau, il y aura forcément de carnivores ? Demanda Odd soucieux.

Jeremy et Aelita lui fit un signe de tête et Odd compris la réponse.

- Eh, s'est quoi ces p'tit truc vert ? Dit Ulrich d'un aire amusé.

Un groupe de petit dinosaures vert à deux pattes gazouillait en les regardant et en sautillant.

- Des Procompsionatus Triasicus, mais on les appel plutôt des Compys. Ils sont carnivores mais ils sont présumés être nécrophages. Ils serai aussi plutôt charognards vue leur taille. Mais s'ils s'attaque à un dinosaure, il essai avec des proies facile ou malades. Mais leur dents referme du poison, une sorte d'anesthésie global : la proie s'endors et se laisse dévoré sans douleurs. Enfin s'est se qu'on pense.

- C'est horrible ! J'suis bien content de vivre dans notre époque, enfin, façon d'parler. Ajouta Odd.

- Si tu voyait le dilophosaure...

- J'préfère pas...

- Dit donc Jeremy, si les compy sont là, commença Yumi, y'a des chances d'en voir des plus gros ?

- Des chances ? Non, mais de la malchance peut-être.

- C'est désespérant. Se plaignit Odd en laissant tomber ses bras le long de son cors courbé en avant.

- Bon, on approche de la forêt, l'usine n'est plus très loin mais soyons vigilent. Informa Yumi en regardant autour d'elle.

 

 

 

Chapitre 11

2/4

la forêt.

 

Une large étendue d'un terrain impénétrable occupé principalement par de grands arbres et par des arbustes, des arbrisseaux et diverses plantes se dressait devant nos héros.

- Comment on va faire pour repérer l'usine avec cette forêt dense ?

- Y'a pas trente-six mille moyens d'le savoir. Dit Ulrich en souriant, il regarda un grand arbre et regarda Odd qui recula un peu.

- Eh, pourquoi moi ? T'a vu la taille de l'arbre ?

- Justement, tu va pouvoir nous montrer ton agilité de félin. Ajouta Ulrich.

- Et puis qui d'autre que toi pourrai monter là haut et nous montrer la bonne direction pour trouver l'usine ? On rentrerai chez nous et on pourra enfin aller manger normalement.

Odd leva la tête et se tourna vers ses amis.

- C'est vraiment pour vous faire plaisir !

- Ou plutôt pour satisfaire ton vorace appétit. Rectifia Yumi.

- Ah ah ah ! Le T-rex à trouvé un prédateur !

Et Odd grimpa à l'arbre sous les moqueries de ses amis.  « On va dire que c'est leur revanche pour toute les fois où c'était moi qui les cassait »

Aelita porta ses mains vers sa bouche.

- Alors Odd ? Ça va ?

- On s'accroche, on s'accroche !

- Tu vois quelque chose ? Demanda Jeremy.

Odd, qui avait enfin atteint le sommet de l'arbre s'était agrippé à une branche avec sa main gauche et porta sa main droite sur le front pour se protéger du soleil.

- Ouhai ! J'la voie ! Elle est vers le nord. Mais y'a un précipice qui nous bloquent. Si on tente de le contourner, je dirait qu'on est à 2 heures et demi de marche. Si on tente de le traverser, je dirais environs 1heure. Il y a aussi un rivière assez petite qui nous demandera 10 minutes, peut-être 20. Le seule problème c'est que je ne vois pas comment la traverser.

- Ok merci Odd, tu peu descendre ! On vas faire le point ! Cria Ulrich.

- Facile à dire, j'aimerai t'y voire toi !

- Oui mais moi je n'est pas ta célèbre agilité de félin rappelle toi !

- C'est bon de se sentir soutenu par ses amis. Vive la solidarité !

Odd réussi à descendre tant bien que mal. Une fois réunie, le groupe se concerta.

- Bon, on choisit quoi ? Demanda Jeremy. La rapidité ou la sécurité ?

- Sécurité ? Je croit que je suis bien placé après avoir rôtie au soleil pendant 30 bonne minutes et avoir été pris en chasse par des raptors pour dire qu'il n'y a aucune sécurité ici. Je vote donc pour la rapidité.

- Mouais, moi aussi.

Le vote était unanime : la rapidités l'emportait.

- Ok alors en route vers le nord.

Et le groupe repartie en direction du précipice.

 

 

 

Chapitre 11

3/4

Le précipice.

 

Ils avaient tous ramassés un bâton et écartèrent les branches sur leur passage. Ils arrivèrent au ravin après 30 minutes de marche acharné à lutter contre les branches, les arbres, les fougères et la peur.

- Bon, tout ça est très bien, mais comment on fait pour traverser ? Demanda Odd d'un aire moqueur.

- Moi j'ai bien une idée mais ça peut être risqué. S'imposa Ulrich

- Dit toujours. Lui répondirent les autres.

- Eh bien voila : quand Odd avait invité son amie Sam dans le lysée, elle était prisonnière dans une classe alors que le lysée était près à être ensevelit dans des tonne de bout. Elle se trouvait de l'autre côté du bâtiment. Alors, pour y aller, j'ai utilisé un javelot et une corde. Ça peu peut-être marcher avec un bâton et une liane.

- Ouhai, ça peu marcher. En tout cas, ça ne coûte rien d'essayez. Acquiesça Yumi.

Et le groupe chercha un grande liane ainsi qu'un grand bâton qu'ils n'eurent d'ailleurs aucun mal à trouver.

Ulrich se tourna vers le ravin la liane qui faisait office de corde et le bâton à la main.

- Ok, le truc maintenant c'est de l'accrocher en haut d'une branche et de lancer le bâton le plus loin possible pour qu'il se coince sur une branche d'en face. Le premier courra le risque à se que les bâton casse ou s'enlève de l'autre arbre mais si tout se passe bien, il faudra qu'il ou elle l'attache solidement à une branche. Maintenant la seule question est : Qui s'y colle ?

Tout le monde le regarda avec un sourire. Ulrich se retourna et les vit lui sourire ironiquement.

- Tu l'a fait une foie au collège, tu le refera ici . Se moqua Odd.

Le rugissement du T-rex se fit entendre.

- Et le plus tôt serai le mieux Ulrich ! Ajouta t-il.

- J'me grouille !

Ulrich monta à l'arbre assez facilement grâce aux branches basses, il attacha solidement le bâton à la liane et la liane à l'arbre. Il lança le bâton le

- Ok, le truc maintenant c'est de l'accrocher en haut d'une branche et de lancer le bâton le plus loin possible pour qu'il se coince sur une branche d'en face. Le premier courra le risque à se que les bâton casse ou s'enlève de l'autre arbre mais si tout se passe bien, il faudra qu'il ou elle l'attache solidement à une branche. Maintenant la seule question est : Qui s'y colle ?

Tout le monde le regarda avec un sourire. Ulrich se retourna et les vit lui sourire ironiquement.

- Tu l'a fait une foie au collège, tu le refera ici . Se moqua Odd.

Le rugissement du T-rex se fit entendre.

- Et le plus tôt serai le mieux Ulrich ! Ajouta t-il.

- J'me grouille !

Ulrich monta à l'arbre assez facilement grâce aux branches basses, il attacha solidement le bâton à la liane et la liane à l'arbre. Il lança le bâton le plus loin possible et il atterrie derrière un arbre. Ulrich ramena la liane mais le bâton ne resta pas derrière l'arbre et revient vers Ulrich. Celui-ci se concentra, il ferma les yeux pendent quelque instant et relança le bâton qui cette fois ci resta bloqué entre 2 branches.

- Ça y'est, j'ai réussi les gars !

Le cri du Tyrannosaure se rapprocha.

Ulrich pris une autre petite liane et l'enroula autour de la grande et se laissa glisser de l'autre côté sans encombre. Il atteignit l'autre branche et attacha solidement la liane à celle-ci. Yumi monta aussi rapidement qu'elle put et utilisa la même technique qu'Ulrich : elle enroula une seconde liane et se laissa tomber. Elle rejoignit Ulrich qui amortit sa longue descente.

- Ok ! À toi Aelita ! Cria Yumi en portant ses main à sa bouche.

Aelita monta à l'arbre avec un peu de difficulté. Jeremy l'a regarda monté.

Odd regarda Jeremy puis Aelita ; Il se retourna vers Jeremy et lui chuchota.

- Eh Einstein ! T'a pas fini de reluquer en dessous la jupe d'Aelita ?

Jeremy, surpris, regarda Odd qui avait un petit sourire aux lèvres.

- Remarque, j'te comprend...

- Mais t'est pas bien. Comme si je ferait ça moi !

- Ouhai, c'est c'qu'on dit !

Jeremy rougit un peu et bouda en mettant ses mains dans ses poches, énervé d'avoir été découverts par Odd.

- Eh les garçons, c'est à vous ! Cria Aelita qui avait déjà passé de l'autre côté.

Jeremy grimpa à l'arbre. Sans grosse difficulté et Atteignit la branche où se trouvait Aelita et les autres. Des bruits de pas résonnait comme des tambours, les arbres s'arrachèrent.

- Odd ! Monte ! Vite ! Crièrent les quatre autres.

Odd monta aussi vite qu'il le put. Peut-être trop vite. Sa main glissa d'une branche et le déséquilibra. Il tomba et atterrit lourdement sur le sol.

- Odd ! J't'en pris monte ! Vite !

Odd, essoufflé, se releva et à bout de force, il escalada l'arbre les larme au yeux tellement sa chute lui faisait mal. Dans un ultime effort, il réussi à atteindre la branche où se trouvait la liane. Odd, épuisé et soufrant fit une courte halte. Mais les dernières branches qui bloquait le passage au T-rex tombèrent. Celui-ci rugi si fort que Odd qui était à la auteur de sa gueule, resta pétrifié. Le T-rex s'avança de son repas, il ouvrit la gueule pour dévoré Odd, toujours paralysé. Soudain, une pierre s'écrasa sur le museau du dinosaure. Celui-ci, fout de rage, regarda d' où provenait le projectile.

- Odd !

Odd repris ses esprit et sauta sur la liane. Le T-rex s'aperçu que son repas s'enfuyait. Fout de colère, il continua à rugir quelque second et repartie. Odd s'allongea près de ses amis.

- Oh Odd, tu va bien ?

- Non, je croit que je ne sens plus mes jambes.

Ulrich se ôta des jambes de Odd.

- et comme ça, sa vas mieux ?

- Au poile !

Ne restons pas là, c‘est pas très prudent d'être sur une branche d'arbre à cinq.

Le groupe redescendit de l'arbre dans le même ordre qu'ils étaient monté. Ils se remirent en route, aveugle au danger qui les menaçaient. L'objectif était de regagner l'usine à tout pris.

 

 

Chapitre 11

4/4

La rivière.

 

Après avoir traversé le ravin, nos héros s'avancèrent vers leur dernier espoir de retourner chez eux. Odd, Ulrich, Aelita, Jeremy et Yumi continuèrent a avancer. Ils arrivèrent à une grande rivière.

- « Assez petite » ? Tu t'ai foutu d'nous ou quoi ?! Dit Ulrich en se retournant vers Odd.

- Bah faut dire aussi que de la ou j'était je pouvait pas savoir. Elle paraissait assez petite quand j'était dans l'arbre.

- 10 minute... pff. Bon quand faut y'aller, faut y'aller !

- Ouhai, mais la même question se pose : comment on traverse ?

- Ben, pourquoi on ferait pas un petit radeau ? Demanda Odd l'aire innocent.

- Odd, tu voie sa dans les filme mais là, tu voie, on est dans la réalité et de plus, on a rien pour faire un radeau. S'énerva Ulrich.

- Oh, du calme Ulrich, t'est à bout nerf là ! Lui rappela Jeremy.

- Excuse Jeremy mais cet endroit...

- T'inquiet Ulrich, le coupa le petit génie. On va traverser à la nage s'il le faut mais on retournera chez nous.

- Eh Einstein, y'aura pas besoin d'y aller à la nage. Corrigea Yumi. Quand j'ai été en vacance, avant d'être à Kadic, j'ai fait scoute ! Dit-elle sous les yeux rond de ses amis qui venait de le découvrir. Heu...et donc, je sais à peu près comment fabriquer un petit radeau.

- Génial ! Aller montre nous !

- Je pourrait pas le faire seul ! Je vous dirait ou poser les lianes et les branches. Aller, au boulot !

- Sir, yes sir !

Tout le groupe s'activait, ils posaient des branches et les attachaient avec les liane sous le commandement de Yumi. Ils y passèrent trois quart d'heure en s'y mettant à font. Et une fois fini, ils regardèrent leur œuvre.

- Pas mal, maintenant est-ce qu'il va couler ?

- Normalement non, car on l'a construit pour six alors vus qu'on est que cinq, il tiendra le coup, enfin je croie.

- Bon bah de tout de façon, on à pas le choix, et on continuera à la nage si ça foire.

Et il mirent le radeau à l'eau : il flottait !

Le rugissement du T-rex retentit.

- Oh non, s'est pas vrai ! Il n'abandonne jamais ou quoi ?

- Vite, au radeau !

Ils se mirent dessus et quittèrent la terre ferme. Ils s'aidaient avec des morceau de branche pour le faire avancer.

- Plus vite !

- Oh, Relaxe, ils ne nous suivra pas là ou on est !

- Odd, ne crois pas que les T-rex ne savent pas nager !

- Quoi ? Ils peuvent ? S'inquiéta Yumi.

- Bien sûr qu'ils le peuvent et...

Le T-rex venait de sortir de la jingle. Il avança vers la rivière mais il recula, il baissa sa tête et rugit !

- Tien, tu voie, il ne nous suivra pas ! J'ai toujours raison.

- Tout le monde sais que les reptiles savent nager Odd !
Sur la rive le T-rex était énervé et rugissait en reculait et avançant d'un pas incertain. Le tyrannosaure sauta dans la rivière et se mit aussitôt à avancer dans leur direction. Ils observèrent la façon dont le T-rex nageait. L'animal avait maintenant de l'eau jusqu'à la poitrine, mais son énorme tête dépassait largement de la surface de la rivière. Il ressemblait à un crocodile et il nageait comme un crocodile en donnant de grand coup de queux qui faisait bouillonner l'eau derrière lui. Derrière la tête du tyrannosaure, on pouvait distinguer la bosse du dos et les reflet de la queux quand elle brisait la surface de la rivière.

- Oh là on est mal ! Il faut aller plus vite !

Jeremy et Odd à gauche, Yumi et Ulrich à droit ramais avec leur bâtons. Aelita ne pouvait plus faire un seul mouvement, elle tremblait comme si elle venait de prendre une douche froide. Ils était à la moitié de la rivière mais ne distinguai pas la fin de celle-ci. Le T-rex était à quelque mètres d'eux. Aelita pouvait entendre la respiration de l'animal qui se rapprochait. Le groupe de quatre pagayait aussi vite qu'ils le pouvait et la peur décuplait leurs force : ils se ressentait plus la fatigue. Le tyrannosaure rejeta la tête en arrière et ouvrit ses puissante mâchoires garnie de longue dents recourbés en sabre. Bandant touts les muscles de son cou, le dinosaure projeta sa gueule en avant , ratant de peu le radeau. Le T-rex disparut sous l'eau ne laissant qu'une traîner de bulle qui vinrent éclater à la surface de la rivière.

- il à du se noyer ! Dit Odd essoufflé.

Mais Aelita n'était pas de cet avis, elle s'approcha du bort...Elle vit quelque bulles et une ondulation à la surface de l'eau...se rapprochant de leur radeau...

- Préparez vous, sa vas secouer ! Hurla-t-elle au moment où la tête jailli sous le radeau, le projetant en l'aire. Le groupe cria. Le radeau tourna avant de retomber sur l'eau avec des écumes. Le T-rex s'approcha vers eux mais un crie lui détourna l'attention : c'était un edmontosorus qui s'abreuvait. Le T-rex qui ne réfléchit que par son estomac, changea de direction, convoitant une proie bien plus grosse. Le groupe terrifié, le regardait se diriger vers l'herbivore sans défense.

- Ouf, eh ben là, il s'en est fallut d'peu. J'ai vraiment cru qu'on allait y passé. Dit Odd soulager.

Aelita s'écroula à genoux sur le radeau, elle porta ses main à ses yeux et commença à pleurer. C'était un vrai choc émotionnelle. Jeremy se précipita vers sa bien aimée et la pris dans ses bras. Ils s'enlacèrent.

- Chute... s'est fini, on n'a plus rien à craindre, l'usine n'est plus très loin. On vas rentrer chez nous.

Aelita leva la tête qu'elle avait enfouit sous l'épaule de Jeremy. Elle le regarda et lui sourit tendrement. Jeremy, un peu gêné par se regard lui sourie timidement. Le radeau avait enfin atteint d'autre rive et l'usine était proche.

 

 

Chapitre 12

L'usine.

 

Autour d'eux, la végétation était moins fertile et moins dense. Ils arrivèrent bientôt à distinguer l'usine.

- regardez la bah ! Dit Aelita en pontent sont index vers le bâtiment.

Mais dés qu'elle prononça ces mots, des sifflements terrifiant se firent entendre suivit de plusieurs grognements.

- Je reconnaît ces sifflements. Dit Yumi terrifiée. Se sont des raptors

Jeremy la regarda avec des yeux affolé puis se tourna vers les autres.

- Courez, droit à l'usine. Ne vous arrêtez pas. COUREZ !

Le groupe sprinta vers l'usine sans se retourner. Ils courraient sans relâche, ils courrait à en perdre haleine.

- Super sprint ! Cria Ulrich.

Le reste du groupe le regarda d'un aire étrange.

- Bah quoi, sa coûte rien d'essayer.

Et ils continuèrent leur course acharné. Ils arrivèrent enfin à l'usine, les sifflement des raptors perçai leur tympans. Les proie sautèrent et atteignirent les câbles qui pendaient et les agrippèrent. Un raptor les rattrapa et sauta pour arriver devant nos héros qui s'apprêtai à entrer dans l'ascenseur. Les petit groupe recula au fur et à mesure que le raptor avançai. Il se trouvait juste devant l'ascenseur, le raptor leva la tête poussa un crie qui résonna dans tout le bâtiment. D'autre cries au loin se firent entendre.

- Ils appelle les autres ?! S'étonna Ulrich.

- les raptors cuminique entre eux, ce sont les dinosaures les plus intelligents.

Le dinosaure plissa ses gencives et plia les pattes arrières.

- Il va sauter sur nous !

Dés que le raptor bougeai, le groupe s'apprêtait à l'esquiver. L'ascenseur était à 2 mètres devant eux mais le raptor empêchait la fuite. Odd trébucha sur une longue bar de fer. En se relevant, il la saisi et chuchota à ses amis : « préparez vous, dés qu'il sera sonnée, on cour droit dans l'ascenseur ».

Odd s'avança doucement et mélangent vitesse et puissance il donna un puissant coup un bâton sur la gueule du raptor qui le fit hurler de rager. Le groupe profita de l'absence de l'animal pour courir vers l'ascenseur. Le raptor reprit vite ses esprit et sauta sur eux les griffe en avant... par chance, Jeremy avait appuyé sur le bouton juste à tant et le raptor se cogna sur la porte de métal pour s'écrasé lourdement au sol en hurlant rage.

- Ouf fit Jeremy en s'appuyant contre le mur avec son dos. C'était moins une, s'avez vue à quel vitesse vont ces saleté ?

L'ascenseur s'arrêta et libéra le passage vers le labo.

- C'est claire mais le problème est que si il passe par le corridor, on est foutu.

 

 

Chapitre 13

Retour vers le futur .

 

Jeremy s'installa sur son fauteuil et tapa quelque données.

- Tout est opérationnelle ! J'ai également verrouillé la porte du corridor, malheureusement, les cameras de surveillances indique que notre raptor était déjà passé.

- Et mince, faut se grouiller et espérer qu'il mette du temps à trouver la sortie du corridor.

- Bon, écouter, je peu activer les cinq tours, mais la difficulté n'ai pas là : je ne pourrait garantir que Xana n'en prenne pas le control.

- Tente quand même, il doit sûrement récupérer après se qu'il à fait.

- Ok, je tente le tout pour le tout : Tours activé !

Cinq tours s'activèrent sur Lyokô. Leur halos habituellement bleu, se teignit en vert.

- Je lance le programme de retour vers le futur, sois notre présent.

Jeremy tapa si vit sur le clavier que les autres ne distinguaient pas ses doigts. Au bout d'un moment, il tapa sur la touche entré. Il fit tourner son fauteuil vers ses amis.

- Ok ! J'ai lancer le programme mais le processus sera long car comme je vous l'ai dit, le supercalculateur n'ai pas fait pour aller dans l'futur.

- Combien de temps ?

- Dix minutes si tout se passe bien.

- Dix minutes ? S'écrièrent Ulrich et Odd. Mais c'est trop long : le raptor nous aura déjà digéré !

- écoutez, c'est déjà pas mal qu'on puisse aller dans le futur, alors dix minute, c'est largement suffisant, dit Yumi essayant de faire régner le calme. Car après tout, c'est elle la plus âgée et donc la plus responsable.

- Vous oubliez le raptor : s'il réussit à trouver la sortie du corridor, on est foutu.

- Je sais, il faut espérer qu'il tarde un peu, beaucoup...

Le groupe attendit, à chaque crie, ils sursautèrent s'apprêtant à affronter le raptor, mais c'était les échos de son crie qui venait jusqu'à eux.

Il patientèrent pendant trois minutes.

- Encore sept minute ! Se plaignis Odd en regardent l'écran de Jeremy.

- Merci de nous remonter l'morale Odd !

Et ils continuèrent à attendre. C'était long, c'était trop long ! Aelita vient s'assoire à côté de Jeremy et blotti sa tête sur son épaule. Jeremy, gêné, ne savait pas quoi faire... il regarda Ulrich qui lui fit signe de mettre sa main autour d'elle. Jeremy mit sa tête sur la sienne et fit se que Ulrich lui avait mimé. Aelita s'agrippa alors au vêtement de Jeremy et inspira profondément, elle se sentait bien dans ses bras.

Jeremy ne savait plus trop quoi faire, les sentiments qu'il éprouvait pour Aelita le dépassait. Il dit alors : «  tu verra, on vas s'en sortir. Plus que cinq minutes et on retournera chez nous » Un autres crie les fit sursauté mais ils s'étaient habitué maintenant. Aelita se redressa et fixa Jeremy dans les yeux, se qui le rendit extrêmement mal à l'aise.

- Jeremy, tu sais, au cas où on ne s'en sortirait pas, je voulait te dire que je t'ai entendue hier dans ta chambre avec Ulrich.

Jeremy rougit, il n'arrivait plus à la regarder dans les yeux. Il prit son courage à deux main et osa lui demander : « tu m'a entendu ? Eh... et toi, tu...tu ressent quoi pour moi ? » Il ne pouvait supporter son regard plus longtemps, il baissa la tête honteux. Aelita sourit et lui releva la tête, elle lui enleva les lunettes et enroula son bras autour de son coup pour mieux l'embrasser. Jeremy n'eu pas le temps de comprendre se qui se passait : il l'embrassait déjà avant de le savoir. Ils attendait se moment depuis longtemps, du jour ou ils se sont rencontrer jusqu'à aujourd'hui. Se baisé n'était plus un rêve inaccessible. Ils inspiraient fort et ne pouvaient décoller leurs langues l'une de l'autres. Yumi et Ulrich les regardaient, ils étaient heureux pour leurs amis qu'ils puissent partager se moment qui resterai dans leurs mémoires pour toujours. Mais ils avait comme un vide dans l'estomac, Leur regard se croisa, ils rougirent mais ne disaient rien car de tout de façon, aucun mots ne pouvait leur faire dire se qu'ils ressentait l'un pour l'autres. Leurs visages se rapprochèrent, se penchèrent et ils finirent par s'embrasser également. Se fameux baisé qu'ils n'avait pas pue s'échanger sur Lyokô, ils se l' échangèrent sur Terre. Odd, quand à lui, surveillait la porte du corridor. Il se retourna et les vit... «  Ils faut vraiment que je me case un d'ces jour » Pensa-t-il. Aelita, Jeremy, Yumi et Ulrich étaient au septième ciel mais un crie épouvantablement fort les fit redescendre sur Terre. Odd se dirigea vers ses amis le bâton de fer à la main.

- Le raptor... il arrive.

Jeremy fonça sur son ordinateur il reste 2 minutes. «  Le temps est passé vite ?! » pensa-t-il en regardant Aelita.

- Il reste 2 malheureuse minutes.

- Et que dirais tu de 20 bonnes minutes dans l'estomac d'un raptor ? Se moqua Odd.

Le raptor sauta pour atterrir tout proche de nos héros, le raptor grogna et montra ses dents. Aelita s'agrippa au torse de Jeremy et Yumi au coup d'Ulrich. Soudain au moment où le raptor allait fondre sur ses proies, un lumière blanche fit luire l'ordinateur.

- Ses Franz, il fait bouster l'énergie des tours !

Le chrono tourna maintenant à la vitesse grand V. On ne voyait plus les chiffres défiler. Le raptor sauta les griffe en avant sur nos héros qui se baissèrent en attendant le choc. Mais une lumière verte sortie du super calculateur pour engober in extremis le raptor, l'usine et le monde.

 

 

Chapitre 14

forever and ever.

 

Au collège, le groupe était à la cafete. Et tout recommença : Sissi s'approcha vers eux, Odd allait recommencer son numéro mais Ulrich le retient par l'épaule. Ses amis le regarda d'un air soupçonneux.

- Salut Ulrich sa va ? Dit-elle en passant la main dans ses cheveux.

Ulrich empoigna Yumi et l'embrassa comme il l'avait embrassé il y a 65 millions d'années plus tôt sous les yeux rond de Sissi.

- Ouhai et toi sa vas ?

Sissi repartie plus irrité que jamais devant Milly et Tamia qui n'avait pas perdu une miette du spectacle.

- Avec cette photo, c'est le Scoop assurer. En gros titre «  Ulrich et Yumi : l'amour se révèle enfin »

- Attend, regarde !

Jeremy et Aelita se rapprochèrent doucement et s'embrassèrent aussi fougueusement que la première fois.

- Là, c'est sûr, maintenant on à un super scoop. Je vois d'ici le gros titre : Aelita et Jeremy : l'amour qui l'emporte sur la timidité »

- Pas mal Tamia, on publiera les deux photos demain, j'en connaît qui auront un grosse surprise. hi hi !

De retour à la cafete, le groupe d'amis se tourna vers Jeremy et Aelita.

- Alors ? Vous avez fait le nécessaire pour que ça ne se reproduise plus ?

- Oui, j'ai réussi à déplacer le programme du retour vers le passée dans un coin sécurisé du supercalculateur. Commença Jeremy.

- Xana avait créer un programme qui pouvait contrer le système de triage de Jeremy. On l'a amélioré. Continua Aelita Et en fouillant un peu dans le programme de Xana on a trouvés des données très importante sur lui, ou plutôt de la façon dont-il à été créé.

- Se qu'on a découvert ma permit de comprendre mieux le virus d'Aelita. Et j'ai vue que le « virus » d'Aelita à beaucoup de différence avec les code qu'utilise Xana. J'en ai conclue que Xana ne lui a pas implanté de virus.

- Alors qu'est qu'elle a ?

- Je ne sais pas encore mais je vais trouvé : c'est même sûr et bientôt je vous le dirait.

- Jeremy, appela Aelita, tu sais, si tu veux qu'on reste ensemble et tout, il va falloir que tu passe moins de temps avec ton ordi.

- Mais...mais...d'accord ! Tu es se que j'ai de plus cher et je passerai plus de temps avec toi, c'est promis. Lui dit-il en souriant.

Aelita tomba dans les bras de Jeremy qui a vite appris a l'embrasser.

Ulrich, en les voyant, se tourna vers Odd.

- Dit donc Odd, c'est quand que tu t'case ?

Le téléphone d'Odd sonna.

- Halo ? Sam ? Salut ça va ? Moi aussi. Demain ? Bah heu... non j'peu pas mais... attend ne quitte pas.

Odd chuchota à Ulrich: «  Tu pourrait avoir un sixième billet pour les subsonics ? »

- Ouhai, je vais me débrouiller.

-... Halo Sam ? Ouhai euh écoute, moi je pourrait pas mais toi je croie que si tu viens demain à 21h30 tu aura une petite surprise. Non non, t'inquiète tu va adorer ! Aller à demain.

Et il raccrocha...

- Alors Ulrich, t'a ta réponse ? Je croie que je vais me caser plus tôt que tu ne l'croit.

Et ils rirent de bon cœur. Ils repartir vers le réfectoire bras dessus bras dessous.

Ce voyage dans se lointain passé leur avaient apporté une grande maturité.

Par la suite, Aelita et Jeremy ne se sont plus jamais quittés : Il y avait comme une sorte de lien psychique entre eux. De même pour Yumi et Ulrich. Par contre, Odd avait une certaine tendance a changer de fille comme de chemise...

 

 

FIN

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de jeremiebelpois974 - Posté le 05-12-2012 à 19:07

je peux plus me passer de cette histoire tellemant elle est bien, si je met 20, c'est pas assez

Note :
20
Commentaire de love-Yumi - Posté le 23-08-2012 à 21:37

Trop bien ! XD

Note :
20
Commentaire de yaslita - Posté le 15-10-2011 à 14:07

remonte

Note :
20
Commentaire de yaslita - Posté le 15-10-2011 à 14:07

remonte

Note :
20
Commentaire de yaslita - Posté le 15-10-2011 à 14:07

remonte

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]