Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Notre destin est entre nos mains...
Écrite par Yumimi le 22/03/2008 à 08h43
Note : 16,3/20 Catégorie : Amour
Lue 11362 fois Ma première fanfiction, sur l'amour entre Ulrich et Yumi, plus quelques attaques de Xana ! Voilà, j'espère que vous aimerez ! Bonne lecture !! Pour ceux qui souhaitent avoir la suite, je la poste sur le forum presque chaque jour, je vous mets un lien http://forum.codelyoko.fr/viewtopic.php?t=2903&postdays=0&postorder=asc&start=0 Merci, et laissez moi vos notes ;)
 
 

 
 

Notre destin est entre nos mains...

 

 

 

 

C'est samedi après-midi, Aelita, Jérémie, Odd et Ulrich se sont retrouvés au distributeur.

Ils attendent patiemment que Yumi arrive, en particulier un :

Ulrich angoissé : Mais qu'est ce qu'elle fait ? Elle devrait déjà être là ! Jérémie, t'a vérifié si il y a pas une tour d'activé ?

Odd : Eh oh ! Du calme monsieur l'amoureux ! Elle va arriver ta Yumi !

Ulrich : Ah ah ah ! Très drôle Odd ! Et puis je t'ai déjà dis que Yumi et moi on est juste copains et c'est tout !

Odd soupirant : Comme tu veux...

Aelita regardant Odd : Ca va pas ? D'habitude tu lui aurais au moins ressorti une ânerie ! Tu laisses tomber bien rapidement je trouve !

Ulrich étonné : L'encourage pas !

Odd mine dépité : Non, mais c'est qu' aujourd'hui on devait avoir du couscous boulettes mais y a eu une erreur dans les commandes et comme tu as pu le constater on s'est retrouvés avec des épinards béchamel !

Jérémie : Ah Odd et son estomac ! Une grande histoire !

Odd : Quand Rosa m'a annoncer ça j'ai vu tout mes repas défiler devant mes yeux !

Ulrich : Et dis moi ça a pris combien de siècle ? Nan parce que vu tout ce que tu as déjà manger au petit dej' ça a du prendre une éternité, mais si t'as vu tout tes repas !

Jérémie : Bon vous avez pas bientôt fini les gamins ? Avec Aelita on commence a en avoir marre !

Yumi : Avoir marre de quoi ?

Ulrich s'interrompant brusquement : Euh...de rien. Alors pourquoi t'es en retard ?

Odd intervenant : Explique lui vite, histoire de le rassurer, tu l'aurais vu il était en train de se faire en sang d'encre !

Ulrich lance des regards noirs à Odd. Yumi ne relève pas la fin de la phrase de ce dernier.

Yumi : J'étais en train d'expliquer à Hiroki comment on trace une bissectrice.

Aelita : C'est sympa de ta part !

Ulrich : Ouais, après faudra tenter d'expliquer à Odd que dans un repas y a pas deux plats, mais un seul !

Odd boudeur : Bon t'as fini avec mes habitudes alimentaires ?

Jérémie : Passons, alors on fait quoi cette aprèm ?

Odd : Je vous aurais bien proposé de regarder la totale des épisodes de L'hôpital de l'horreur mais je sens que je vais encore me faire envoyer promener !

Ulrich : Exactement ! Ca fait combien de fois que tu te les repasses en boucle ?

Odd : Bof ! Peut-être une vingtaine, pas plus !

Ulrich : T'en a pas marre à force de voir encore et toujours les même choses ?

Jérémie : Stop ! Bien que vos petites disputes soient fascinantes ça ne nous aide pas franchement à décider de ce qu'on va faire !

Aelita : Jérémie a raison ! Moi je propose une balade dans le parc, ça vous dit ?

Ulrich et Odd continuent de se chamailler.

Yumi regardant les deux garçons : Oui, c'est une bonne idée, maintenant faut voir si on va pas être obligé de leur mettre une laisse pour qu'ils arrêtent de s'entretuer ! J'vous jure de vrais gamins !

Aelita : T'as pas tort ! Allez on y va ?

Yumi, Ulrich, Jérémie, Odd : Ok !

 

Comme Aelita l'avait proposé, le petit groupe se dirige vers le parc, Odd profitant de cette sortie pour promener Kiwi.

Odd : Mais oui c'est un bon chien ça !-Odd lance un bâton- Allez ! Va chercher mon Kiwi !

Kiwi regarde son maître avec un regard d'incompréhension avant de se coucher au pied de celui-ci.

Ulrich : Ah oui ! T'as raison quand tu dis que ton chien tient de toi ! C'est un vrai génie !

Odd : Non mais c'est à force de rester des heures tout seul dans la chambre, le pauvre a les neurones un peu rouiller !

Yumi : Bon alors on fait quoi maintenant ?

Aelita : Bah on profite de cette magnifique journée ensoleillée ! C'est probablement une des dernières de cette année, l'hiver arrive à grand pas ! Ca ne m'étonnerait pas qu'il neige très bientôt, les températures n'arrêtent pas de chuter.

 

Nos cinq amis marchent donc le long du fleuve tout en discutant, Odd et Kiwi étant légèrement devant, Aelita et Jérémie au milieu, Ulrich et Yumi fermant la marche.

Le « couple » marche sans rien dire, aucun des deux ne sachant quoi dire, Ulrich regarde ses pieds, Yumi semble dans ses pensées lorsque celle-ci prend la parole.

Yumi : Au fait Ulrich.

Ce dernier redresse la tête, et regarde son amie.

Yumi : Sissi continue de te courir après ?

Ulrich déçu que leur discussion porte sur Sissi : Euh...Ouais...Et toi avec William ? Vous en êtes où ?

Yumi : Ben, il m'assomme toujours de ses plans drague à deux balles !

Ulrich sourit : Bah il finira bien par lâcher prise ! Enfin, si il t'intéresse pas...

Yumi étonnée : Bien sûr que non ! Il est bien trop arrogant, il a toujours pas compris que ça marchera jamais entre nous !

Ulrich : Oh.

Odd : Alors les amoureux, est-ce que dans votre discussion vous avez décidé à quand seront les fiançailles ?

Ulrich et Yumi rougissent.

Aelita sentant que ses amis sont dans une impasse : T'as pas bientôt fini ? Et toi t'en est où avec Julie ? Et puis Marina ?

Au tour d' Odd de piquer un fard.

Jérémie : Bon il serait peut-être temps de rentrer, non ? Jim va nous passer un savon si on est pas là à l'heure !

Yumi : Oui et mes parents vont s'inquiéter si je suis pas rentrée quand la nuit sera tombée !

Le groupe décide de partir, mais Ulrich n'a pas envie de voir cette superbe journée s'arrêter et fait une proposition au groupe.

Ulrich : Attendez ! On a qu'à rester juste le temps que le soleil se couche ! Après on rentre promis.

Yumi : C'est vrai que le ciel est particulièrement beau ce soir, ce serait dommage de louper ça !

Jérémie : D'accord mais après on file...-Jérémie regarde Odd-...et sans arrêt à la boulangerie.

Odd : C'est pas juste ! Tout ça parce qu' Ulrich veut rester encore un peu avec sa chérie !

Nouveau rougissement de la part d'Ulrich et de Yumi.

Aelita : Odd t'es vraiment pas possible ! Sinon on a qu'à partir devant avec Jérémie, et Odd, comme ça vous vous restez regarder le soleil se coucher, et Odd pourra aller s'acheter de quoi faire taire son ventre !

Odd regardant son ventre : Mais oui, t'inquiète pas on va bientôt te remplir !

Ulrich un peu gêné à la perspective de rester seul avec Yumi.

Ulrich : Bah...Oui si vous voulez, ça te dérange pas Yumi ?

Yumi elle aussi gênée : Ben non...

Odd : Bon alors à plus les amoureux !

Aelita, Jérémie, Ulrich, Yumi : ODD !

Odd : Ca va, j'ai rien dit !

 

Aelita, Jérémie, Odd ainsi que Kiwi partent donc en laissant là nos deux amis.

Yumi s'assoit dans l'herbe, Ulrich la rejoint. Tous les deux restent là à observer ce magnifique paysage tout en étant dans leurs pensées.

Ulrich : « Qu'est ce que je peux dire ? Je suis là avec la fille de mes rêves et je trouve rien à dire ! »

Yumi : « Ce silence commence à devenir gênant, il serait bon qu'un de nous deux dise quelque chose. »

Ulrich, Yumi en même temps : Je...

Ulrich : Vas-y...

Yumi : Non toi...

Ulrich se demandant quoi inventer : Ben, je trouve qu'on a passés une super journée !

Yumi : Ouais moi aussi, pas de Sissi ou de William pour nous embêter...

Ulrich : Ouais ! Mais on pourrait ne pas parler d'eux ?

Yumi surprise : Bah...Oui, de quoi tu voudrais parler ?

Ulrich se rapprochant d'elle : De rien, je veux juste...être avec toi et regarder le soleil se coucher.

Yumi rougissant : Tu as raison.

Tandis que Yumi observe l'horizon, Ulrich, lui, la contemple. Lorsqu'elle s'en aperçoit, celle ci rougit encore plus, et Ulrich détourne les yeux.

 

Quelques minutes plus tard, le spectacle est terminé, Ulrich propose à Yumi de la raccompagner chez elle, afin d'avoir vraiment passé une journée parfaite du début à la fin.

Yumi : Oui c'est gentil.

En chemin, comme le reste des moments qu'ils passent ensemble, un long silence s'installe.

Arrivés devant chez elle, Yumi se tourne vers Ulrich.

Yumi : Merci de m'avoir raccompagné.

Yumi embrasse Ulrich sur la joue ce qui le fait rougir une fois encore, lorsqu' Hiroki ouvre la porte.

Hiroki : Ouais !! Yumi elle sort avec Ulrich !

Yumi légèrement énervée : J'espère que tu cours vite ! Attends voir si je t'attrapes !!

Ulrich sourit puis prend le chemin du retour.

Une fois rentré à l'internat, Ulrich se laisse tomber sur son lit, tandis qu' Odd commence à l'assaillir de questions.

Odd : Alors, alors ?? Ca y est ??

Ulrich : Ca y est quoi ?

Odd : Tu l'as embrassé ??

Ulrich quelque peu irrité par la question : Oh ! Non !! Arrêtes avec ça ! Tu sais très bien qu'on est seulement amis ! Combien de fois je devrais te le dire ?

Odd : Tu pourrais me le répéter un million de fois je te croirai pas ! Ca se voit que t'es complètement raide dingue d'elle !

Ulrich renonçant à mentir à son meilleur ami : Ca se voit tant que ça ?

Odd regard triomphant : Youpi !! Je le savais !

Ulrich souriant : Pfff, t'es vraiment impossible à vivre !-Perdant son sourire -De toute façon, ça ne changerai rien ce que moi j'éprouve, je sais qu'elle, elle ne ressent rien pour moi à part de l'amitié...

Odd : Qu'est ce qui te fait dire ça ?

Ulrich tapant légèrement sur la tête d'Odd : Allô la terre ! J'appelle la lune ! Tu te souviens pas ? Il y a quelques mois, elle m'a dit qu'on étaient copains et puis c'est tout.

Ulrich s'assombrit en y repensant. Ce jour là, la jeune japonaise avait brisé son cœur, mais depuis notre samouraï a perdu son chagrin cependant ses sentiments pour elle n'ont pas changé.

Ulrich s'endort, chassant ces mauvais souvenir de son esprit, en repensant au présent et à la super journée qu'ils venaient de passer.

 

Le lendemain matin, dans la chambre de Jérémie.

Jérémie : Oh ! Mais c'est pas possible ! Qu'est ce que j'ai bien pu faire de mes programmes ? Ah ! Les voilà enfin !

Aelita entre dans la chambre du petit génie.

Aelita : Bonjour Jérémie ! Ca va ?

Jérémie : Oui sa va mieux, maintenant que j'ai retrouver mes codes de programmes !

Aelita amusé : T'as pas l'air d'avoir beaucoup dormi !

Jérémie : Non, j'ai passé la nuit à chercher un moyen de ramener ton père, et je crois que j'ai trouvé.

A ce moment un bip sonore provenant de l'ordinateur de Jérémie se fait entendre.

Jérémie : Oh non ! Xana vient d'activer une tour ! Territoire de la banquise.

Aelita : Je préviens les autres, on te rejoint à l'usine !

Jérémie : D'accord faites vite je ne sais pas encore ce que manigance Xana, mais c'est sûrement rien de bon !

Aelita : Ok je file !

 

Aelita réussi assez vite à trouver Odd, encore à la cafétéria entrain de prendre son petit-déjeuner. Yumi est chez elle, en revanche Ulrich est introuvable.

Ce dernier est tout simplement au gymnase en train de faire son entraînement de pentchak-sikat. Ulrich enchaîne les coups de pied sautés avec une grande agilité, on devine tout de suite pourquoi il se débrouille si bien sur Lyoko. Soudain, Ulrich s'aperçoit qu'il a reçu un sms de Yumi : Alerte XANA, Rdv à l'usine.

 

Ulrich se précipite sur son sac pour rejoindre les autres lorsque un Méga-tank apparaît devant lui.

Ulrich : Oh non ! Pas encore ! Combien de fois Xana va-t-il nous faire ce coup là ?

Le jeune samouraï se met donc à courir à toutes jambes et essaye de trouver un objet qui puisse lui servir de sabre. Ulrich se munit donc d'un javelot, il saute sur le Méga-tank et vise l'œil de Xana. Le javelot se plante profondément avant qu'il ne saute du monstre. Celui-ci explose.

Ulrich : Ouf, je pensais pas que ça serait si facile !

D'un coup, Ulrich ouvre de grands yeux. Cinq Méga-tank viennent d'apparaître !

 

Sur Lyoko.

Odd : Alors Einstein ! Où elle est cette tour activée ?

Jérémie : A 50 degré Ouest !

Aelita : Bien reçu Jérémie ! On fonce !

Yumi anxieuse : Dis Jérémie t'as pas de nouvelle d'Ulrich ?

Jérémie : Non, désolé. Attends, il est entrain de m'appeler.

 

Ulrich : Jérémie ! J'ai cinq Méga-tank aux fesses moi ! Qu'est ce que vous faîtes ?

Jérémie : Ca va Ulrich, Tu n'es pas blessé ?

Ulrich : Pas encore mais ça va pas tarder !

Jérémie : Compris les autres se dépêche ! En attendant essaye de te défendre comme tu peux.

Ulrich : Qu'est-ce que tu crois que je fais depuis un quart d'heure ?

 

Jérémie : Ulrich a une troupe de Méga-Tank à ses trousses !

Yumi : Et il s'en sort ?

Jérémie : Ben il fait ce qu'il peut !

Yumi : Alors faut pas qu'on traîne !

Odd moqueur : Tiens tiens Yumi, t'as la trouille que ton Ulrich chéri se fasse embêter par les vilaines bébêtes de Xana ??

Yumi rougissant : Bah euh, c'est qu'ils sont coriaces les Méga-tank...

Odd content d'avoir viser juste : Mais oui.

Aelita : Bon, dépêchez-vous sinon Ulrich risque pas de s'en sortir !

Yumi sérieuse : T'as raison.

Nos trois amis courent donc à travers le territoire de la Banquise.

Aelita : Tour en vue !

Jérémie : Attention, vous avez trois Krabes et quatre Bloks en approche ! Ah et deux Frolions aussi !

Yumi : Et ben on peut dire que Xana n'y est pas aller de mains morte cette fois !

Odd : Mais t'en fait pas on va le sauver ton Ulrich !

Yumi rougit.

Aelita : T'as pas bientôt fini de les embêter ? Attention Yumi !

Yumi se retournant : Quoi ?

La geisha reçoit un tir de Krabe en pleine poitrine

Yumi : Aïe !

Jérémie : Yumi il ne te reste plus que 30 points de vie ! Fais attention, encore un tir et c'est retour sur terre.

Yumi : Ok ! Décidément j'aime pas les fruits de mer !

Odd réussit à tuer deux Krabes et les deux Frolions. Aelita s'occupe du dernier Krabe, Yumi tue trois Bloks.

Odd faisant le salut militaire : Opération Nettoyage des monstres, terminé !

Yumi suspicieuse : Tu n'avais pas dit qu'il y a avait quatre Bloks ?

Jérémie : Si...C'est étrange je ne vois pas l'autre.

Yumi : Ah !!

Le dernier Blok apparaît derrière Yumi et la dévirtualise.

 

Du côté d'Ulrich.

Ulrich : Yaaaaaa !!!

Ulrich essoufflé s'assoit dans un coin du gymnase. Son répit n'est que de quelques instants, d'autres Méga-tank arrivent, dès qu'il a finit de les tuer une autre armée arrive et ainsi de suite. Soudain, trop épuisé pour esquivé, Ulrich se prend un tir de Méga-tank. Le jeune brun pousse un cri de douleur, et est projeté de plusieurs mètres en arrière contre un mur. Alors qu'un des Méga-tank s'apprête à lui donner le coup fatal, le monstre est dévié puis explose en centaine de morceau. Ulrich est presque inconscient, quand la jeune japonaise s'approche de lui

Ulrich murmurant : Yumi...

Yumi : Chut, ne dis rien.

Ulrich appui sa tête sur l'épaule de son amie.

Yumi : Je suis désolée de ne pas être venu plus tôt.

Ulrich : Ne t'en veux pas, tu n'y es pour rien...

Yumi pose sa tête sur celle de son ami. Lorsqu'un Méga-tank tir sur elle.

 

Sur Lyoko, Odd vient de détruire le dernier Blok.

Odd : Fonce Aelita !

La jeune fille se précipite vers la tour, elle s'élève dans les airs, et rejoins l'interface. Aelita pose sa main et entre ainsi le Code Lyoko.

Aelita : Tour désactivée.

Jérémie : Pourvu qu'il ne soit pas trop tard ! Retour vers le passé !

Une intense lumière blanche enveloppe toute l'usine puis le collège ainsi que le gymnase et toute la ville.

 

Retour au dimanche matin. Odd est toujours devant son bol, mais cette fois ses amis sont avec lui.

Odd sentant que tout les regards sont tournés vers lui : Quoi encore ??

Ulrich : Comment tu peux manger tout ça ? Et une deuxième fois en plus !

Odd : Bah ça creuse de combattre sur Lyoko ! C'est fatiguant, ça se voit que toi t'étais pas là !

Ulrich : Oui c'est vrai que moi je me suis juste pris un tir de Méga-tank pour de vrai, alors c'est pas normal que je ne sois pas en super forme !

Odd : Exactement ! -se rendant compte de ce qu'il vient de dire- Euh...

Tout le monde rigole, Yumi échange un regard avec Ulrich, ils se sourient tous les deux.

Odd le remarquant : Je me demande s'il s'est pas passé quelque chose entre eux pendant qu'ils étaient au gymnase !

Ulrich, Yumi détournant leur regard et rougissant : Non mais qu'est ce que tu racontes ?!?

Tout le monde rit une nouvelle fois.

La journée passe tranquillement, nos héros profite de leur week-end bien mérité.

 

 

Une semaine à passé, les programmes de Jérémie ont mystérieusement disparu. Le petit génie têtu a entreprit de tout recommencer. C'est pourquoi il passe tout son temps libre sur son ordinateur à chercher comment il peut ramener le père d' Aelita sur terre.

Alors qu'il pianote sur son clavier, une fenêtre avec un point d'exclamation apparaît sur son écran.

Jérémie : Oh non ! Xana ne nous laisse vraiment pas en paix ! Je me demande ce que sera son attaque cette fois.

A peine a-t-il finit de dire ça qu'une fumée noire sort d'une prise électrique.

Le spectre s'introduit alors dans le corps du jeune garçon. Celui-ci se lève et prend le chemin qui mène à la chambre de la jeune fille aux cheveux rose.

Aelita voyant sa porte s'ouvrir : Tiens ? Oh salut Jérémie ! Ca va ?

Le jeune garçon ne répond pas.

Aelita : Tu te sens bien ?

Aelita aperçoit alors le symbole de Xana dans les yeux de son ami.

Aelita : Oh non !!

Elle tente de s'échapper mais Jérémie l'en empêche et lui envoi une charge électrique qui plonge la jeune fille dans une sorte de coma.

Yumi qui passe devant la chambre devine ce qui vient de se produire.

La geisha suit Jérémie et la jeune fille qu'il porte sur son épaule.

Ulrich pendant ce temps essaye de convaincre Odd qu'il faut se lever.

Odd : Mais pourquoi ??-enfouissant sa tête sous l'oreiller- J'ai pas envie de me lever ! Le samedi s'est fait pour se reposer !

Ulrich soupirant : Comme tu voudras !

Odd relève la tête surpris quand tout d'un coup...

Odd : Ulrich ! Mais qu'est ce que tu fais ?

Ulrich tirant son ami par les pied : Et bien puisque tu ne veux pas te lever de toi même c'est moi qui vais m'en occuper !

Odd s'agrippant aux barreaux : Nooon ! Je veux pas !

Soudain, pendant cette lutte acharnée, Ulrich sent son portable vibrer.

Ulrich : Allô Yumi ?

Yumi chuchotant : Ulrich, Xana vient de prendre possession de Jérémie, il est entrain de virtualiser Aelita sur Lyoko ! Rejoigniez-moi à l'usine toi et Odd.

Ulrich : Ok à tout de suite !

Odd : Qui c'était ?

Ulrich : C'était Yumi, Einstein s'est fait Xanatifié !

Odd : Oh non, une raison de plus de me lever...

Ulrich souriant : Exactement !

 

De son côté Yumi, est maintenant tout près de Jérémie.

Elle s'approche doucement lorsque ce dernier la voit.

Jérméie : Hmm...

Yumi sautant sur lui d'un coup de pied : Yaaaa !

Jérémie attrape la jambe de la jeune fille et la propulse contre le mur.

Yumi étourdie par le coup  : Ahh...

Aelita pendant ce temps se réveille sur Lyoko dans le territoire de la forêt.

Aelita : Où...Où suis-je ? Jérémie ?

Aelita se relève lorsque la méduse s'approche d'elle.

Elle est prête à l'entourer de ses tentacules, lorsqu'un sabre les lui coupe.

Aelita : Ulrich !

Ulrich : Salut princesse !

Odd : C'est pas gentil d'être venu sans nous !

Aelita sourit.

Ulrich : Bon j'ai assommé Einstein et j'ai regardé l'écran, bonne nouvelle la tour activée est sur ce territoire, mauvaise nouvelle y a une trotte jusque là-bas !

Odd : C'est pas grave ça nous fera les pieds !

Ulrich étonné de la réaction d' Odd : Je croyais que tu voulais dormir toi ?

Odd : Bah pas quand la petite amie de mon meilleur ami est en danger !

Ulrich qui n'a pas comprit : La petite amie de.....ODD !

Odd déjà loin devant : Allez les jeunes on y va oui ou non ??

Ulrich, Aelita : On arrive !

Yumi sur terre se débat contre le spectre de Xana.

Elle réussit à le mettre Ko. Cependant il se réveille et s'approche dangereusement de la belle japonaise.

Sur Lyoko les garçons se retrouvent face à une dizaine de Kankrelats. Aelita déploie ses ailes et s'envole vers la tour. Elle est touchée à quelques mètres de son objectif par un Kankrelat.

Aelita se relevant : Aïe !

La jeune humanoïde court alors en direction de la tour.

Ulrich détruisant les monstres de ses sabres : Dépêche-toi Princesse ! On va pas tenir longtemps et Yumi non plus !

Odd : C'est marrant quand vous êtes pas ensemble vous êtes toujours stressés comme c'est pas possible ! Yumi était dans le même état la dernière fois !

Ulrich rougit : C'est vrai ?

Ulrich et Odd détruisent les derniers Kankrelats lorsqu' Aelita pénètre dans la tour.

Une fois le code entré Ulrich se tourne vers Odd.

Ulrich : Bon maintenant va falloir qu'on se dévirtualise !

Odd : Oh non je déteste ça !

Ulrich : Allez à trois.

Ulrich, Odd : Un...Deux...Trois !

Odd tire une flèche laser et Ulrich plante son sabre dans le ventre de son ami.

Une fois revenu dans les scanners.

Ulrich plié sous la douleur : Ahh, ça fait mal tes fléchettes !

Odd dans le même état : Crois moi ton sabre me fait le même effet !

Le petit génie se réveille quand Odd et Ulrich apparaissent à l'entrée de l'ascenseur.

Jérémie : Qu'est ce que je fais ici moi ?

Odd : Oh rien, T'as juste essayer de tuer Aelita !

Jérémie paniqué : QUOI ??

Ulrich : Du calme Einstein, t'as juste était posséder par Xana, elle a rien ta princesse !

Jérémie : Ah ! Mais elle est où là ?

Ulrich ne répond pas et ce précipite vers Yumi étendue sur le sol.

Ulrich : Yumi, Yumi tu m'entends ?

Yumi : U...Ulrich ?

Ulrich : Oui , je suis là.

Odd : Bon Jérémie pour Aelita elle est encore sur Lyoko !

Jérémie : Merci Odd !

Ulrich enlace Yumi.

Ulrich : Ca va aller ? Ou tu préfère un retour vers le passé ?

Yumi souriant : Non, ça va aller. Merci.

Ulrich : De rien.

Odd : Oh ! Qu'ils sont mignons !

Jérémie, Aelita : ODD !

Odd : Mais quoi ? Je ne fais que constater !

Ulrich : Allez on rentre ?

Ulrich aide sa geisha à se relever.

Ulrich : Tu veux que je te porte ?

Yumi retombant sous l'effet des coups : Je...

Le samouraï n'attend rien de plus, il passe ses bras autour de la taille de la jeune fille et la soulève délicatement.

Personne ne dit rien, pas même Odd.

Nos cinq amis rentrent à l'internat.

Odd : Je me demande ce qu'on va manger ce midi !

Ulrich : J'en reviens pas ! Tu penses encore à ton estomac !

Odd : Chacun ses priorités ! Moi c'est mon estomac, toi c'est Yumi !

Ulrich s'apprête à répliquer, lorsque la japonaise ouvre les yeux, et s'aperçoit qu'elle est toujours dans les bras d'Ulrich. Celui-ci s'arrête et la pose sur un banc du parc.

Yumi : Merci. Je crois que je vais rentrer me reposer.

Ulrich : D'accord. Tu veux qu'on te raccompagne ?

Yumi : Non c'est gentil.

Yumi rentre donc péniblement chez elle. Elle passe un coup de fil à Ulrich, qui lui avait demandé de l'appeler dès qu'elle serait rentré.

Odd : T'es rassuré ?

Ulrich : Oui, et toi t'es rassasié ?

Odd grand sourire : Oui !

La journée passe tranquillement sans autre interruption nécessitant l'intervention de nos héros.

 

Quelques jours plus tard, Yumi est de nouveau sur pied, et en pleine forme. Mais elle n'a pas pour autant oublié le comportement du jeune garçon envers elle. La belle japonaise est dans ses pensées lorsque quelqu'un l'interpelle. Elle se retourne et voit la tignasse en pétard de William. Les lyoko-guerriers et William ne se sont quasiment pas parlés depuis que ce dernier est revenu sur terre, hormis avec Yumi, William n'a aucun contact avec eux.

William : Salut Yumi ! Alors ça va ?

Yumi amicale mais distante : Oui et toi ?

William lui prend la main.

Ulrich passe à ce moment, et aperçoit son amie en train de sourire et de tenir la main à son pire ennemi. Les relations d' Ulrich et William s'étaient de nouveau envenimés une fois que ce dernier était retourné parmi eux sur terre et avait recommencer à draguer Yumi. Ulrich interprétant mal ces gestes, croit que ses craintes se sont concrétisés : Yumi préfère William à lui. Il part la tête baissé.

Yumi retire sa main.

William n'étant pas déstabilisé de voir son initiative repoussé : Bien ! Je voulais te demander ça te dirait un petit tête-à-tête ? Rien que toi, moi et mon sublime charisme ?

Yumi exaspérée par le comportement de William : Décidément tu changeras jamais ! Combien de fois va-t-il falloir que je te dise non avant que tu me foutes la paix ???

William : Autant de fois que tu voudras ça changera rien ! Tu ne vas pas résisté encore bien longtemps à mon charme !

Yumi énervée : Bon, écoute ! Je sais pas comment faire pour que ça rentre dans ta petite tête ! Mais je ne t'ai jamais aimé ! Je ne t'aime pas ! Et je ne t'aimerai jamais ! De toute façon j'aime quelqu'un d'autre ! Compris ?

William un peu secoué par les propos de la jeune fille : O...Oui.

Yumi : Bien !

Elle tourne les talons

William : Je peux savoir qui tu aimes ?

Yumi ne répond pas.

William : C'est Ulrich c'est ça ?

La belle japonaise ne répond toujours pas et s'en va rejoindre sa bande. Elle rumine sa colère toute seule. Tout le monde lui dit bonjour sauf Ulrich. La jeune fille est étonnée en voyant que le samouraï ne lui accorde pas même un regard. Il prétexte même qu'il a un devoir à rendre et s'éclipse.

Yumi : Qu'est ce qu'il a Ulrich ?

Odd : Bah je sais pas trop, j'ai cru comprendre qu'il t'avait vu avec William et que vous étiez très, très proche. Il a marmonné un truc comme : Yumi, main, William. Tu peux me renseigner parce que j'ai pas tout compris !

Yumi : Oh ! Comme si j'avais pas assez de problème comme ça ! Pourquoi il est jaloux ? Je l'ai rembarré une nouvelle fois le William.

Odd : Tu le connais il a du entendre le début de la conversation puis partir ronchonner. Sinon qu'est ce que tu lui as dit à William ?

Yumi : Ben en gros que je l'aime pas, et que je l'aimerai jamais.

Odd : Ah.

Yumi préfère garder pour elle la fin de leur discussion.

Ulrich quant à lui est dans le parc, il tape dans des cailloux pour se défouler, quand Yumi surgit derrière lui.

Yumi : Ulrich...

Ulrich : Laisse moi. Je veux être seul.

Yumi : Non, je veux que tu saches ce qui s'est passé, avec William.

Ulrich soupirant : A quoi ça servirait ? Tu l'aimes non ?

Yumi criant presque : C'est pas vrai t'es encore plus têtu que lui ! Une bonne fois pour toutes, JE NE L'AIME PAS !

Ulrich effectivement têtu : Qu'est ce qui me le prouve ?

Yumi s'énervant : Oh et puis si tu veux pas me croire c'est ton problème !

Ulrich ne voulant pas provoquer une nouvelle dispute : Non attends Yumi ! Je suis désolé ! Je te crois...

Yumi : Pour de vrai ?

Ulrich : Oui.

Yumi sérieuse mais gênée : En plus t'as pas à être jaloux de lui ! Il a rien que tu pourrais lui envier.

Ulrich rougissant : Bon, d'accord.

Sur ce ils repartent tous les deux vers Odd, Aelita et Jérémie.

Odd : Bon, cette fois c'est fait ?

Yumi : Quoi ?

Ulrich devinant les pensés du garçon à la mèche violette, se tape le front avec sa main.

Ulrich : Odd... Arrêtes avec ça !

Yumi : Mais quoi à la fin ?

Odd : Bah je veux savoir si vous vous êtes enfin...-Ulrich met la main sur la bouche de son ami-

Ulrich : ...réconciliés ! Oui Odd, on s'est réconciliés !

Odd toujours avec la main d'Ulrich devant les bouche : Non ...Mpfft...C'est pas ce que je voulais...Mpftt ...dire !

Ulrich chuchote à l'oreille d' Odd : Je te préviens si tu finis ta phrase t'auras le droit à mon réveil spécial tous les matins à 6 h !

Odd se souvenant d'Ulrich le tirant par les pied : D'accord, d' accord ! J'abandonne !

Ulrich le lâche enfin. Il sourit espérant passer  le reste de la journée tranquille lorsque une voix haut perché crie son nom.

???: Mon Ulrich chéri !

Ulrich : Oh non pas elle...

Sissi se précipite vers lui.

Sissi : Alors mon Ulrich, où tu étais ce matin ?

Ulrich : Le plus loin possible de toi !

Sissi : Voyons mon Ulrich, pourquoi tu me parles comme ça ?

Ulrich exaspéré : Primo je suis pas TON Ulrich, secundo je voudrais que tu me lâches, Ok ? Oublis moi !

Sissi continuant : Mais je...

Ulrich criant : FICHES MOI LA PAIX !

Sissi : Ben...

Le groupe s'en va. Laissant en plan leur chère miss monde.

Ulrich chuchotant à Yumi : Je peux t'assurer que toi non plus tu n'as rien à lui envier !

Yumi rougissant : M...Merci.

Jérémie : Bon, j'ai fini de refaire les programmes !

Yumi : Déjà ?

Aelita : En même temps dès qu'il a une seconde il se recolle sur son Pc !

Jérémie : Et bien ça a porté ses fruits !

Odd : Des fruits ? Où ça ? Où ça ?

Ulrich : Du calme le ventre à pattes ! C'est juste une expression !

Jérémie : Bref je vous propose de faire l'essai cet aprèm' vu qu'on a pas cours.

Odd : Ok pour moi !

Aelita : Moi aussi.

Ulrich : Idem.

Yumi : Désolé ça sera sans moi.

Le groupe se tourne vers Yumi.

Ulrich : Comment ça ?

Yumi : Mes parents ont prévu de nous emmener Hiroki et moi visiter les bureaux de travail de mon père. Et je peux pas y échapper ! Bonjours l'ennui...

Aelita : C'est dommage que tu ne puisses pas venir.

Yumi déçu : Oui, moi aussi je préfèrerais être avec vous. D'ailleurs il faut que j'y aille. A plus tard !

Jérémie : Bon et bien tant pis, on ira sans Yumi.

Odd : Ouais mais d'abord : A table !

Ulrich, Jérémie, Aelita : Celui là alors...

 

Après s'être rempli l'estomac nos amis vont donc à l'usine, pour pouvoir mettre en application le programme de Jérémie en espérant que celui ci fonctionne.

Jérémie : Bon vous êtes prêt ?

Aelita, Ulrich, Odd : Parés !

Jérémie : Transfert Odd, transfert Aelita, transfert Ulrich. Scanner Odd, scanner Aelita, scanner Ulrich. VIRTUALISATION !

 

Les trois amis apparaissent chacun leur tour sur le territoire des montagnes.

Jérémie : Bien, Aelita la tour où j'ai transféré les données se trouve à 75 degré Sud-Est.

Aelita : Ok merci Jérémie !

Jérémie : Restez prudent, on ne sait jamais quel mauvais coup Xana peut préparer !

Odd : T' inquiète Einstein ! On la protège ta Princesse !

Jérémie rougissant : Oui bah c'est normal que je m'inquiète !

Odd : Oui, t'es comme Ulrich !

Ulrich : Odd, si tu veux pas te reprendre un coup de sabre je te conseil de la mettre en veilleuse !

Odd : Compris Chef !

Quelques minutes après, Aelita est dans la tour.

Aelita : C'est bon Jérémie ! Je suis connectée, j'active tes programmes !

Jérémie : Ok !

Odd : Alors Ulrich, vous en êtes où avec Yumi ?

Ulrich s'énervant : Nul part ! Arrêtes avec tes questions stupides ! Tu vois bien qu'il ne se passe rien !

Odd d'un regard compréhensif : Ca te rend triste ?

Ulrich affecté : Bah ouais... C'est compliqué entre nous, ça l'a toujours été. J'aurais pensé qu'en acceptant le fait qu'elle ne souhaite pas qu'on soit plus que des amis ça m'aurait aidé à l'oublier mais...

Odd devinant la suite :...Mais tu n'y arrives pas.

Ulrich impuissant : Non...

Odd : T'en fais pas, je suis sûre que bientôt tout va s'arranger.

Ulrich incrédule : Ouais...

Odd : Bon c'est pas tout ça mais faut que je continu de t'embêter moi ! Je vais m'ennuyer sinon !

Ulrich sourit : T'as raison c'est un vrai passe-temps de me torturer ! M'obliger à supporter tes ronflements et l'odeur de tes pieds tout les jours c'est un véritable supplice !

Odd : Eh ! Moi au moins je passe pas mes nuits à répéter en boucle : Yumi...Yumi je t'aime !

Ulrich rougissant à toute vitesse : Q...Quoi ? Je dis vraiment ça ?

Odd : Bien sûr que non ! Je te taquine !

Jérémie : Les garçons ! Attention ! La méduse est en approche !

Ulrich dans ses pensées n'entend pas les mises en garde de son ami. Il est alors soulevé du sol par les tentacules de la méduse. Odd essai de lui venir en aide mais se fait dévirtualiser par un Blok.

Odd dans le scanner : Einstein ! Qu'est ce qu'il se passe ?

Jérémie : J'en sais rien ! La méduse est entrain de lui injecté une substance ! Aelita, on arrête tout, je te ramène !

Aelita : Ok Jérémie.

Jérémie : Materialisation Aelita !

Sur Lyoko la méduse relâche enfin Ulrich. Celui-ci tombe lourdement sur le sol, lorsqu'il se relève il se fait immédiatement dévirtualiser tout comme Odd par le Blok.

Dans la salle des scanner, Aelita, Odd et Jérémie attendent anxieusement Ulrich. Lorsque le scanner s'ouvre, Ulrich est là, il va bien, comme après chaque dévirtualisation.

Odd : Bah alors vieux, qu'est ce qu'il s'est passé ? Ca va ?

Ulrich : Oui...Oui je crois.

Jérémie : Je vais vérifier tout de suite ce que t'as injecté la méduse.

Odd regardant Ulrich droit dans les yeux : En tout cas tu t'es pas fait Xanatifié !

Jérémie revenu du labo : Ben je sais pas ce qu'il s'est passé, c'est comme si tu ne t'étais pas fait prendre dans les filets de la méduse.

Odd : Tu veux dire dans les tentacules !

Jérémie : Odd c'est une expression !

Odd : Ahhhhhh !

Le petit groupe retourne au collège. Jérémie ne tenait pas à ce que ses amis retourne une seconde fois sur Lyoko, assez d'événement pour la journée !

Une fois dans leur chambre, Odd demande à Ulrich :

Odd : Au fait Ulrich, qu'est ce que tu penses de mon nouveau tee-shirt ?

Ulrich : Il est affreux.

Ulrich se rendant compte de ce qu'il venait de dire plaque sa main sur sa bouche.

Odd : Quoi ? Attends une minute !

Ulrich : Je suis désolée, j'ai pas fait exprès !

Odd ne comprenant pas : Attends, t'as pas fait exprès de me dire que mon tee-shirt est affreux ?

Ulrich ne comprenant pas non plus : Non ! C'est comme si je pouvais pas m'empêcher de dire ce que je pense !

Odd : Donc tu penses vraiment que ce tee-shirt est affreux ?

Ulrich : C'est pas le problème ! Odd pose moi une question.

Odd : Bien alors, qu'est ce que tu penses de la tenue de lyoko-guerrière de Yumi ?

Ulrich : Je la trouve super sexy avec !

Ulrich place une nouvelle fois sa main sur sa bouche tout en rougissant.

Odd mort de rire : Ah ! J'en étais sur ! Comment tu la dévorais des yeux !

Ulrich : Odd, on a un gros problème ! Je peux pas m'empêcher de dire la vérité !

Odd : Eh mais c'est vrai d'habitude tu m'aurais envoyer sur les roses !

Ulrich : Faut allez voir Einstein !

Les deux garçons vont donc voir leur copain à lunettes.

Odd : Einstein, on peut entrer ?

Jérémie : Oui, Oui allez-y !

Odd et Ulrich s'exécutent donc.

Jérémie voyant l'air inquiet de ses amis : Quel est le problème ?

Odd : Ben voilà, en fait Ulrich arrive pas à mentir !

Jérémie : Oui mais jusque là y a rien de bizarre !

Odd : Non mais il peut pas faire autrement que de dire ce qu'il pense !

Jérémie haussant les sourcils : Vraiment ?

Ulrich : Oui, avec Odd on a... fait un test.

Jérémie : Un test ?

Odd : Ouais je lui ai demandé comment il trouvait Yumi avec sa tenue de Lyoko et il m'a répondu...-Ulrich plaque sa main sur la bouche d' Odd-

Ulrich : ...Ce que je pensais, mais que pour rien au monde je n'aurais dit à voix haute normalement !

Odd étant relâché s'empresse de dire : Il a dit qu'il la trouvait super sexy avec !

Jérémie étonné et amusé : Ah...Je vois...

Ulrich rougissant à vive allure : Oui bon... Est-ce que tu sais ce qui m'arrive ?

Jérémie : Ca doit avoir un rapport avec ce que t'a injecté la méduse.

Ulrich : Et qu'est ce que je peux faire ?

Jérémie : Ben pour l'instant j'en sais rien ! Je vais y réfléchir ! En attendant je vous conseil de retourner vous couchez !

Odd, Ulrich : Ok ! Bonne nuit Einstein !

Une fois les garçons partis.

Jérémie : Oui bah ça m'étonnerait que ça soit une bonne nuit ! Je vais devoir la passé à chercher une solution !

Jérémie se met donc au travail, prêt à passer une nuit blanche.

 

Le lendemain matin, le petit groupe s'est retrouvé au distributeur, il ne manque que Yumi.

Les trois garçons racontent donc à Aelita ce qui leur est arrivé, Ulrich empêchant Odd de parler de sa « révélation » à propose de la tenue de Yumi.

Aelita : Donc tu ne peux vraiment dire aucun mensonge ?

Ulrich : Ben non je crois pas...

Aelita : Bah dis moi ce que tu penses à propos de Jérémie et moi.

Jérémie : Euh je suis pas sûr que ça soit une bonne idée.

Aelita : Si vas-y !

Ulrich répondant à toute vitesse : Je pense qu' Einstein est beaucoup trop coincé et qu'il a trop la trouille pour aller de l'avant avec toi alors qu'il devrait !

Comme la veille, Ulrich ouvre de grands yeux et plaque sa main sur sa bouche.

Ulrich : Désolé Jérem' !

Jérémie un peu vexé : Pas grave...

Aelita n'étant pas perturbée par les mots d'Ulrich : N'empêche que c'est super embêtant ! Imaginez que quelqu'un lui demande pourquoi il rentre tard le soir...

Odd : Il répondra qu'il est avec Yumi ?

Ulrich envoi des éclairs à Odd.

Jérémie : Non ! Mais Aelita à raison, ça risque de mettre notre secret en danger !

Aelita : Qu'est ce qu'on peut faire ?

Jérémie : J'ai fait des recherches cette nuit, et à priori ton état est provisoire.

Ulrich : Provisoire ?

Jérémie : Oui logiquement demain tu seras redevenu normal.

Ulrich : Super...Et en attendant je fais quoi moi ? Je dis leur quatre vérité à tout le monde ?

Jérémie : Bah j'en sais rien moi, j'suis pas magicien !

Yumi arrive à ce moment.

Yumi : Salut tout le monde ! Bah dis donc vous en faîtes une tête !

Ulrich brièvement : Salut Yumi, bon moi j'y vais.

Yumi regarde son ami la snober. Odd rejoins le samouraï.

Yumi : Mais qu'est ce qu'il a encore ?

Jérémie : Ben en fait hier quand on a été sur Lyoko, la méduse l'a attrapé.

Yumi horrifié : Quoi ?? Pourquoi vous m'avez pas prévenu ? Et ça va il a rien de grave ?

Jérémie : Non, rassure toi ça va, mais...

Yumi : Mais quoi ?

Aelita : Ben depuis hier soir il peut pas s'empêcher de dire la vérité.

Yumi étonnée : Sérieusement ?

Aelita, Jérémie : Ouais !

 

Du côté d'Ulrich et Odd.

Odd : Eh ! Pourquoi t'es partis ?

Ulrich soupirant : Tu t'en doutes pas ?

Odd : Ben non.

Ulrich : On va dire que j'ai pas vraiment envie de faire de gaffe avec Yumi !

Odd : Quel genre ?

Ulrich : Bah lui dire ce que je ressens pour elle !!

Odd : Bah ça serait pas une gaffe ! Au contraire !

Ulrich : Si justement ! Je veux que si je me décide à lui dire un jour ça soit de mon plein gré ! Pas en ayant les neurones manipulés par un virus !

Odd : Oh...

Odd repart en direction du groupe tandis qu'Ulrich se réfugie dans leur chambre.

Yumi : Alors ça va ?

Odd : Oui, il est un peu fatigué.

Yumi : Ah ?

Odd : Bon c'est pas tout ça mais les cours vont bientôt commencer !

Jérémie surpris : Nan ! Odd pressé d'aller en cours ! Impossible !

Les filles rentrant dans son jeu.

Yumi : Tu te sens pas bien Odd ?-Yumi place sa main sur le front de son ami-Tu m'as l'air un peu chaud !

Aelita : Tu veux qu'on t'emmène à l'infirmerie ?

Odd vexé : Ah ah ah... Très drôle ! Ah non mais franchement ! Trop marrant... Et on ose appeler ça des amis !

Yumi : Rooo fais pas la tête !

Les trois amis éclatent de rire et s'en vont en cours.

Ulrich rejoins la classe quelques minutes plus tard.

Ulrich : « Pourvu qu'il n'y est pas de problème ! »

Les heures se déroulent sans incident heureusement pour Ulrich.

A la fin du cours alors que celui-ci allait rejoindre Yumi, Sissi se poste devant lui et le regarde droit dans les yeux.

Ulrich : Qu'est ce que tu me veux ??

Sissi continue de le regarder. Yumi passe juste à côté, Sissi la remarque mais pas Ulrich.

Ulrich : Bon moi j'ai pas toute la journée alors à plus.

Sissi se précipite alors contre lui et l'embrasse avec fougue.

Yumi lâche son sac et s'enfuit vers le parc.

Ulrich se détache vivement de Sissi et lui inflige la plus grosse baffe qu'il ait jamais donné, la faisant tomber sur les fesses. Ayant aperçut Yumi partir à toutes vitesse Ulrich la poursuit en courant du plus vite qu'il peut.

Ulrich : Yumi attends !

Yumi pleurant : Non ! Vas-t-en ! Je ne veux plus jamais te voir !

Ulrich : Attends je peut t'expliquer !

Yumi : Quoi ?? Qu'est ce que tu peux dire ??

Ulrich : Que je l'ai...-Ulrich se sentant bizarre-...volontairement embrassé et que je l'aime !

Yumi : Quoi !?!

Ulrich : Non c'est pas ce que je voulais dire , enfin si, non !

Yumi : Je ne veux plus jamais te parler !

Ulrich : Yumi !

Ulrich ne comprenant pas ce qui vient de se passer court en direction du petit génie.

Ulrich criant : Einstein ! J'ai un gros problème !

Jérémie : Quoi ? Qu'est ce qui se passe encore ?

Ulrich : Sissi m'a embrassé et quand j'ai voulu tout expliquer à Yumi j'ai sorti un big mensonge alors que je voulais lui dire la vérité !

Jérémie : Je vois, visiblement Xana à fait en sorte que lorsque tu veux mentir tu ne peux pas et inversement.

Ulrich : Mais qu'est ce que je peux faire ? Yumi me déteste et ne veux plus jamais entendre parler de moi !

Jérémie : Bah on trouvera bien le moyen de lui expliquer ! Elle comprendra.

Ulrich : Tu crois ?

Jérémie posant une main sur l'épaule de son ami : J'en suis sûr !

C'est donc triste et tourmenté qu'Ulrich rentre dans sa chambre.

La fin de cette journée, il l'attendait avec impatience.

Ulrich :  « Allez ! Demain tout sera rentré dans l'ordre ! »

Le soir Ulrich ne vient pas au réfectoire, lorsqu' Odd le rejoins il lui explique qu'il a réussit à parler à Yumi et à lui expliquer la situation. Yumi croit Odd sauf pour le baiser, la belle japonaise n'arrive pas à croire qu'Ulrich n'y est pour rien alors qu'il n' a même pas repoussé Sissi, du moins c'est ce qu'elle croit.

Odd : Je lui ai assuré que jamais tu n'aurais embrassé Sissi de ton plein gré !

Ulrich : Merci Odd, t'es un con !

Odd indigné : Quoi ???

Ulrich : Désolé, je...-Ulrich prend une feuille et écrit quelque chose dessus-

Odd la lit : « Je suis désolé je voulais dire merci Odd t'es un super pote ! »Ah bah de rien !

Ulrich fait un signe de tête et se couche, espérant que le lendemain ses problèmes seront réglés.

 

A son réveil Ulrich s'empresse de réveiller Odd, ou tout du moins essaye.

Odd : Hein ?? Quoi ?

Ulrich impatient : Debout Odd faut que je sache si je suis guéri !

Odd ronchon : Roooo ! Mais oui, mais oui t'es guéri !

Ulrich : Arrêtes fait pas l'idiot !

Odd soupirant : D'accord...Je me lève ! Mais pour la peine tu me donnes ton croissant !

Ulrich : Ok ! Va pour mon croissant !

Odd s'assoit sur son lit.

Odd : Bon alors qu'est ce que tu penses de Sissi ?

Ulrich : C'est une vrai peste ! Une pauvre fille qui mérite pas qu'on s'intéresse à elle...-S'arrêtant d'un coup- Super ! J'suis guéri !

Odd encore endormi : Ouais génial...Bon maintenant retour au pays des rêves...Zzz...

Ulrich sourit : Merci Odd...

Ulrich se précipite dans les douches. Pressé de pouvoir s'expliquer avec Yumi.

Surtout qu'avant de s'endormir notre jeune guerrier s'est fait une promesse...

 

Vers 10h le groupe est de nouveau au distributeur. Cependant Yumi n'accorde toujours pas un regard à Ulrich.

Ulrich : Yumi... Je peux te parler ?

Yumi soupirant : Je sais pas trop...

Ulrich d'un regard suppliant : S'il te plaît !

Yumi : Bon Ok...

Ulrich entraîne la belle japonaise vers le parc.

 

Yumi : Bon qu'est ce que tu voulais me dire ?

Ulrich : D'abord promets moi de m'écouter jusqu'au bout et de ne pas m'interrompre.

Yumi : Ok c'est promis.

Au fond d'elle, la geisha n'arrive pas à lui en vouloir.

Elle écoute donc ce que son ami a à lui dire.

Ulrich : Voilà...Je voudrais vraiment que tu me pardonnes pour hier, je te jure que c'est Sissi qui m'a sauté dessus !

Yumi oubliant sa promesse : Oui mais ça avait pas l'air de t'embêter !

Ulrich : Yumi, tu m'as promis !

Yumi : C'est bon je me tais.

Ulrich : Si tu savais combien je m'en veux pour ce que je t'ai dit hier ! Je ne voulais pas te dire ça. Pour rien au monde je n'aurais voulu te faire souffrir !

Yumi regard compréhensif : Vraiment ?

Ulrich : Oui je t'assure ! J'étais sous l'emprise de XANA.

Yumi : Alors pourquoi hier matin tu m'as snober ?

Ulrich gêné et rouge : Ben en fait j'avais peur de te dire un truc, que je tenais absolument à te dire mais pas influencer par Xana, je voulais te le dire de moi même !

Yumi : Oh. Bon bah, je te pardonne.

Ulrich : C'est vrai ?

Yumi : Oui, je ne peux pas t'en vouloir pour quelque chose dont tu n'es pas vraiment coupable ! Bon à plus tard !

Ulrich : Au fait, ce que je voulais te dire...

Yumi se retourne et fait face au jeune homme.

Ulrich : Ben en fait...-Bipbibidip Bipbibidip-

Le portable d' Ulrich se met à sonner.

Ulrich décroche : Allô ? Odd. Oui, on se retrouve dans la chambre dans 10 minutes ! Ok, à tout à l'heure !

Ulrich : Excuse moi. Alors...

Hiroki : Yumi ! Maman m'a dit qu'il faut que tu rentres avec moi ce soir ! Et je veux y aller maintenant sinon je vais louper ma série !

Yumi : D'accord Hiroki on y va !-regardant Ulrich-Excuse moi ! On se voit demain ?

Ulrich souriant : Oui pas de problème. A demain !

Yumi répondant au sourire : Oui...A demain !

Ulrich est content de s'être réconcilié avec Yumi mais déçu de ne pas avoir pu dire à la jeune fille ses sentiments pour elle. Une fois Yumi partit.

Ulrich pour lui-même : « Je te promets Yumi, un jour, je te dirais à quel point je t'aime... »

La soirée passe, Odd ne pose pas de question à son meilleur ami voyant qu ‘il n'a pas l'air de vouloir partager ce qu'il a sur le cœur.

Le lendemain matin alors que nos cinq amis sont au réfectoire, le principal rentre dans le self et prend la parole :

Mr Delmas : Bonjour à tous ! En raison des fêtes de fin d'années qui vont bientôt avoir lieu une soirée spécial est prévu ce soir ! Alors pas de cours aujourd'hui, ainsi les internes pourront décorer la salle où se déroulera le bal et les externes peuvent rentrer chez eux pour se préparer. Sur ce je vous souhaite une bonne journée !

Une fois le principal partit tout le réfectoire se remplit de cris de joie, Odd en faisant parti :

Odd : Youpi !!!! Hourra ! Pas d'interro de Chimie aujourd'hui !!!

Jérémie : Mouais...Moi je suis un peu déçu...

Odd : Déçu ? T'es un peu trop dans tes bouquins toi ! Faudrait sortir de temps en temps !

Jérémie : Ah oui, et si t'es si heureux c'est parce que tu sais avec qui tu vas y aller ?

Le visage d' Odd s'assombrit.

Odd : Oh non ! Avec qui je vais y aller ??-Odd réfléchit un instant- Ca y est je sais qui je vais inviter !

Yumi : Ah ? Et à qui tu vas demander de t'accompagner ?

Odd : Mais à toutes les belles filles de Kadic !

Aelita : Tu vas aussi demander à Sissi ?

Odd : Aelita, t'es bouchée ou quoi ? J'ai dit les Belles filles de Kadic, pas les pestes !

Tout le monde éclate de rire, Ulrich lui aussi à retrouver le sourire depuis qu'avec Yumi ils se sont réconciliés.

Odd et lui remontent dans leur chambre.

Odd s'adressant à Ulrich : Alors ?

Ulrich : Alors quoi ?

Odd : Tu vas inviter Yumi ?

Ulrich : Bah je sais pas trop...

Odd : Tu veux qu'elle croit que ce que tu lui as dit hier c'est du flan ?

Ulrich : Non mais... Hier j'ai failli lui dire que... je l'aime...

Odd : Bah pourquoi tu as seulement failli ?

Ulrich : Parce qu'on a été interrompu d'abord par mon portable puis par Hiroki !

Odd : Décidément vous avez pas de chance tous les deux !

Ulrich : Non, ça c'est sûr !

Odd : Alors qu'est ce que t'attend ? Cette soirée c'est l'occasion rêvé pour lui avouer !

Ulrich réfléchissant : « Après tout pourquoi pas ? Je l'aime et j'ai qu'une envie... lui dire toute la vérité ! »

Ulrich : Bon bah aller !!

Odd : Quoi tu vas lui dire ?

Ulrich : Oui ! Ca fait trop longtemps que j'ai ça sur le cœur !

Odd en profitant : Ah et depuis combien de temps ?

Ulrich ne se rendant pas compte du piège : Depuis la première fois où je l'ai vu !

Odd mort de rire : AHAHAH ! Tu te verrais !!

Ulrich : Odd ça se fait pas de profiter du moment !

Odd : Oh que si !

Ulrich : D'accord dans ce cas je vais dire à Sissi que t'es raide dingue d'elle !

Odd faisant mine de vomir : Ah !!! C'est bon je retire ce que j'ai dit !

Ulrich content de lui : J'espère bien !

Odd redevenant sérieux : Aller... Fonce, t'as plus à hésiter, vous êtes faits l'un pour l'autre.

Ulrich souriant : Merci, moi je te souhaite de trouver quelqu'un avec qui y aller !

Odd : Ouais, remarque pour moi je m'inquiète pas trop, en revanche...Notre duo de génie aurait bien besoin d'un petit coup de main !

Ulrich : T'as pas tort ! Tu viens on va aller convaincre Einstein d'inviter Aelita !

Odd : Et c'est parti ! Je sens que je vais finir conseiller en amour moi !

Les deux garçons rigolent.

Dans la chambre de Jérémie.

Ulrich : Aller Einstein c'est pas sorcier !

Odd : Répète après moi : Aelita, veux-tu aller à la soirée avec moi ?

Jérémie : Arrêtez !

Odd : On essaye juste de t'aider nous !

Jérémie retrouvant son calme : Et bien figurez-vous que contrairement à ce que vous pensez, je n'ai pas besoin de votre aide pour inviter Aelita !

Odd levant les yeux au ciel : Mais bien sûr...

Jérémie : Tu ne me crois pas ? Bah t'as qu'à aller lui demander ! Je lui ai déjà proposer et elle a accepter !

Odd et Ulrich ouvrent de grands yeux tandis que Jérémie croise les bras et regarde ses amis avec un sourire de fierté.

Ulrich : Non sérieux ?? T'as invité Aelita !

Jérémie : Bah ouais ! Ce que tu m'as dit l'autre jour m'a été utile, j'me suis dis qu'il fallait que je me bouge un peu plus !

Odd : J'y crois pas ! Moi qui vous croyais pire qu'Ulrich et Yumi !

Ulrich tapant Odd : Eh !

Odd : En parlant de ça, faudrait peut-être que t'ailles l'inviter ta Yumi !

Ulrich rougissant : O...Oui, j'y vais, à tout à l'heure !

Jérémie, Odd : A plus ! Bon courage !

Ulrich : Merci !

Une fois dans le couloir.

Ulrich pour lui-même : « Effectivement je vais en avoir besoin ! »

Ulrich prend le chemin qui mène à la maison de la fille qui hante ses journées ,et ses nuits, qui lui apporte

ses joies, et ses tristesses.

Arrivé devant chez elle, le samouraï respire un grand coup avant de sonner à la porte.

C'est Mme Ishiyama qui lui ouvre.

Mme Ishiyama : Oh ! Bonjour Ulrich !

Ulrich poliment : Bonjour, est-ce que je pourrais voir Yumi s'il vous plaît ?

Mme Ishiyama : Bien sûr ! Entre je t'en prie !

Ulrich souriant : Merci !

Mme Ishiyama monte dans la chambre de sa fille : Yumi ! Ulrich est en bas il voudrait te voir.

Yumi : D'accord merci maman ! Dis lui qu'il peut monter !

Mme Ishiyama : Entendue !

Ulrich monte donc les marches le cœur battant, pensant à ce qu'il voulait dire.

Yumi : Salut Ulrich ! Ca va ?

Ulrich : Oui, et toi ?

Yumi : Bien ! Je prépare ma tenue pour ce soir !

Ulrich : Oh, et tu vas porter quoi ?

Pour simple réponse Yumi sourit et montre à Ulrich une longue robe noire avec un début de manche s'arrêtant juste après les épaules et ornée de petit brillants.

Ulrich stupéfié : Wah ! Elle est magnifique ! Je suis sûr qu'elle t'ira super bien !

Yumi rougissant : Merci !

Ulrich reprenant ses esprits : Au fait tu sais quoi ? Jérémie a inviter Aelita à la soirée !

Yumi surprise : Non sérieux ! Il a osé lui demander ! C'est super !

Ulrich : Ouais...A ce sujet, je voulais te demander, ça te dirait d'être...-prenant son courage à deux mains- d'être ma cavalière ?

Yumi semblant heureuse : Oui avec plaisir !

Ulrich rassuré montre son plus beau sourire : Vraiment ?

Yumi rouge : Oui...Pour être franche...J'espérais que tu me le demandes !

Ulrich rouge à son tour : Bah tant mieux alors ! Bon bah on se retrouve tout à l'heure devant le réfectoire, il sert de salle de bal.

Yumi : D'accord ! A tout à l'heure !

Ulrich : A tout à l'heure !

Ulrich une fois dehors saute de joie.

Ulrich : Yes !!!

Du côté d' Odd.

Odd : Alors tu veux bien ? Pitié dis pas non !

Marina : D' accord Odd ! Mais arêtes de me supplier ! Ca me gene !

Odd : Ok Super !!! A tout à l'heure ma belle !

Marina rigolant : A tout à l'heure Odd !

 

Odd retourne dans la chambre et y trouve Ulrich, visiblement ça s'était bien passé.

Odd : Alors ?

Ulrich : C'est bon je lui ai demandé, elle a dit oui !

Odd : Super moi j'y vais avec Marina !

Ulrich : Bah t'as de la chance dis donc !

Odd : Eh ! Pas touche sinon je le dis à Yumi !

Ulrich : T'en fais pas ! Y a que Yumi qui m'intéresse -se rendant compte de se qu'il vient de dire- mais si tu le répètes je te tue !

Odd : T'en fais pas motus et bouche cousue !

 

Les quelques heures qui séparent nos amis de la soirée touchent à leur fin.

Quand le moment d'aller chercher leur cavalières approche les trois garçons se retrouvent. Odd est en blanc avec une cravate violette, Jérémie a un costume noir avec une chemise bleu et Ulrich est lui aussi en noir mais avec une chemise blanche, ce dernier sachant comment la robe de sa cavalière serait il a fait attention de porter des vêtements qui s'accorderaient bien ensemble. Lorsque les garçons descendent rejoindre les filles elles sont toutes les trois entrain de rigoler. Aelita porte une robe rose pastel avec de petits nœuds comme bretelles, Marina est en longue robe violette, et Yumi porte sa fameuse robe noire.

Lorsqu'il la voit, Ulrich se met à rougir et à l'observer avec de grands yeux et bouche bée.

Ulrich regardant Yumi : Tu...Tu es magnifique...

Yumi rougissant au compliment : Merci, tu es très beau toi aussi.

Ulrich rougi à son tour.

Odd : Bon c'est pas que je m'ennui les amoureux mais j'ai envie de danser moi !

Ulrich et Yumi rougissent de plus belle.

Ulrich : Oui, on vient !

 

Alors que nos six amis s'apprêtent à franchir la porte Jérémie s'exclame.

Jérémie : Oh zut j'ai oublié un truc dans ma chambre ! Allez-y je vous rejoins !

Odd : Ok Einstein !

Jérémie se précipite donc dans sa chambre lorsqu'une sonnerie inquiétante se fait entendre.

Jérémie : Non ! C'est pas vrai !! Pas ce soir !

L'ordinateur affiche le symbole de Xana, le superscan a repéré une tour activé...

Le petit génie fonce donc vers la salle de bal, dans laquelle il aurait du passer la plus belle soirée de sa vie en compagnie d'Aelita et de ses amis, pour prévenir le petit groupe que la soirée est annulée, du moins temporairement.

Ulrich : Et flute ! C'est pas croyable ! On peut pas passer un moment tranquille ?

Jérémie : Désolé les amis, on n'a pas le choix !

Marina : Odd, où est-ce que vous allez ?

Odd regardant ses amis : Euh...on t'expliquera plus tard !

Nos héros laissent donc Marina en plan, et fonce à l'usine.

Ulrich, Odd, Yumi et Aelita descendent directement au scanner tandis que Jérémie s'installe dans son fauteuil.

Jérémie : Bon alors la tour activé est sur le territoire des montagnes ! Les garçons vous plongez en premier !

Ulrich et Odd prennent place dans les scanners.

Jérémie : Transfert Odd, Transfert Ulrich, scanner Odd, scanner Ulrich, Virtualistion !

Le samouraï et le félin apparaissent rapidement, et sont rejoins par les filles.

Jérémie : Attention, vous n'êtes pas tous seul ! Il y a dix Frôlions, une Tarentule et cinq Krabes qui vous attendent...et la Méduse !

Yumi : Qu'est-ce qu'elle nous veut encore celle là ?

Odd : Bon moi je m'occupe des Frôlions. Aelita, reste derrière ! Yumi je te laisse les crustacés, comme je sais que t'adore ça !

Yumi : Quelle délicate attention Odd...

Ulrich : J'me charge de la méduse ! J'ai un vieux compte à réglé avec elle...

Odd tire plusieurs flèches lasers et dégomme la moitié des Frôlions, Yumi s'arme de ses éventails et détruis la tribu de Krabes.

Ulrich : Supersprint !

Le samouraï fonce vers la méduse dans l'idée de la détruire, lorsque celle-ci l'évite.

Ulrich manque de tomber dans la mer numérique quand il se retient à la paroi.

Yumi : Ulrich !

Odd : Fonce l'aider ! Moi je nous débarrasse des derniers groupies ! Allez Bertrand ! Fais pas ton timide ! Flèches lasers !

Aelita lance quelques champs de force avant de déployer ses ailes et de s'envoler vers la tour.

Yumi accourt vers son ami.

Ulrich : Yumi !

Yumi : Tiens bon j'arrive !

Seulement, la Tarentule dont personne ne s'est occupé manque de dévirtualisé Yumi. La geisha est propulsé hors du territoire.

Yumi : Aaah !

Ulrich la rattrape de justesse.

Ulrich : C'est bon je te tiens !

Le jeune homme sent pourtant sa main glisser le long de la paroi.

Ulrich : Jérémie ! Elle en est où Aelita ?

Jérémie : Tenez-bon ! Elle récupère quelques données à propos du 5ème territoire !

Ulrich : Oui bah faudrait qu'elle se dépêche ! Je vais pas tenir bien longtemps !

Yumi : Ulrich , on est trop lourd ! Lâches moi !

Ulrich : Non jamais ! Jamais je ne te laisserais tomber ! On va s'en sortir, tous les deux !

Yumi pas très rassuré : D'accord...

Le samouraï met toute sa force. Il ne peut pas abandonner, il sait trop bien qu'un seul moment d'inattention, et il perdrait à tout jamais ce qui est le plus précieux pour lui. Yumi...

Jérémie : C'est bon ! On y va ! Retour vers le passé !

Un immense faisceau blanc enveloppe tout Lyoko, et l'usine ainsi que la ville et ses habitants.

 

Le retour vers le passé, les ramènent juste avant que Jérémie ne remarque la tour activé.

Devant la porte Odd pense aux même réflexions qu'il a fait un peu plus tôt dans la soirée à Ulrich et Yumi.

Ces derniers, continuent de se regarder attentivement, en rougissant bien entendu.

 

Le petit groupe de six rentre donc dans la salle comme il s'apprêtait à le faire quelques heures auparavant.

Odd rentre avec Marina à son bras. Pendant ce temps les trois autres Lyoko-guerriers demande à Jérémie.

Ulrich : Au fait c'était quoi l'attaque de Xana ?

Jérémie : Aucune idée ! A mon avis ça n'a servit que de diversion pendant qu'il prépare autre chose.

Aelita : Mais quoi ?

Jérémie : Peut-être une armée, ou de nouveaux monstres. Je ne sais pas.

Les quatre retardataires rentrent donc dans la salle rejoindre Marina et Odd, ce dernier s'étant précipité vers le buffet bien sûr, avec l'intention d'engloutir tout ce qu'il trouverait...

La musique est à fond. On avait proposé à Aelita d'être Dj mais comme Jérémie l'avait invité elle avait poliment refusé. Odd et Marina sont les premiers à se mettre à danser, petit à petit d'autres élèves les rejoignent.

Lorsqu' arrivent les slows, Jérémie prend Aelita par la main et se met à danser avec elle. Odd fini par faire accepter à Marina qu'elle danse avec lui. D'autres couples se mettent aussi à danser. Yumi est assise sur une chaise. Ulrich se dirige alors vers elle.

Ulrich tendant une main vers la belle japonaise : Tu m'accordes cette danse ?

Yumi sourit : Avec plaisir.

Lorsqu'ils rejoignent les autres duos, tout le monde a les yeux scotchés sur eux. Ulrich passe alors ses bras autour de la taille de la jeune fille, Yumi elle prend Ulrich par les épaules, puis au fur et à mesure de la danse, ses bras s'entourent autour du cou du jeune homme, et ce dernier resserre son étreinte. Ulrich profite de cet instant qu'il a tant attendu, cependant il lui manque une chose. Il sait que dès que la musique se sera arrêter tout redeviendra comme avant, il ne seront de nouveau que des amis. Et ça il ne peut le supporter. Quand le slow est fini il se tourne vers Yumi.

Ulrich : Dis Yumi, je peux te parler dehors deux minutes s'il te plaît ?

Yumi : Bien sûr Ulrich.

Une fois dehors la fraîcheur de la soirée se fait sentir, Yumi n'a rien sur les épaules. Ulrich lui propose sa veste.

Yumi : Merci c'est gentil.

Ulrich : Yumi, quand on a dansé tous les deux...

Yumi : Oui ?

Ulrich respire profondément puis se lance.

Ulrich : Je me disais que...que je ne voulais pas que la musique se termine, j'aurais voulu que le temps s'arrête, pour garder ce moment, ne jamais l'oublier...

Yumi émue par les paroles du jeune homme : ...

Ulrich : Ce que je veux te dire Yumi c'est que...Je t'aime. Depuis la première fois que je t'ai vu, je t'aime. Je sais que toi tu veux qu'on soit copains et puis c'est tout, mais je n'y arrives pas ! Il fallait que je te dise ce que je ressens vraiment...

Yumi : Ulrich...

Ulrich : Je suis désolé...

Yumi toujours émue : Ulrich, Je...Je t'aime aussi. J'ai dit ça car je voulais qu'on arrêtes de se disputer constamment mais moi non plus j'ai jamais réussi à t'oublier ! Je t'aime.

Ils se rapprochent peu à peu. A ce moment Odd ouvre les portes.

Odd : Bah alors les amoureux ! Qu'est ce que vous fabriquez ?

Les deux amoureux en question se reculent vivement.

Ulrich souriant : Odd, t'as le don de gâcher les meilleurs moments tu sais ! 

Odd : Ah ? Bon vous rentrez !

Yumi : Ok Odd c'est bon !

Les trois amis rentrent donc. Plusieurs danse passe Ulrich se déchaîne sur la musique avec Jérémie et Odd, Les filles pendant ce temps discutent. Mais lorsque les slows reprennent Yumi se lève et se dirige vers Ulrich, celui-ci sourit et prend Yumi dans ses bras. Cette fois ils dansent collés l'un à l'autre. A côté d'eux un autre couple tente de progresser. Jérémie s'approche timidement de la jeune fille aux cheveux roses puis tendrement l'embrasse. Ulrich et Yumi se regardent et rougissent. Doucement ils se rapprochent l'un de l'autre jusqu'à sentir leur souffle se mélanger. Puis Ulrich franchit le pas, il s'avance et fait de se rapprochement un vrai baiser. Ce baiser dure quelques secondes seulement mais pour les deux adolescents il est aussi long que le temps qu'ils ont mis à s'avouer leur amour. Lorsqu'ils se détachent l'un de l'autre Ulrich voit les yeux de Yumi pétiller. Celui-ci comprend, il se rapproche de nouveau d'elle et échange un nouveau baiser.

A la fin de la danse Ulrich prend la main de Yumi dans la sienne, et se dirige vers leurs amis.

Ulrich regarde Odd : Odd ?

Odd : Quoi ?

Ulrich sourit puis regarde Yumi : Ca y est !

Odd : Ah bah enfin ! Depuis le temps ! Vous vous êtes enfin embrassés ! Bon bah maintenant j'attends la suite !

Ulrich, Yumi : La suite ?

Odd : Bah oui ! A quand le petit Ulrich junior ??

Aelita voyant ses amis rougirent : Fiches leur la paix un peu ! Et toi alors ? Tu n'as même pas embrassé Marina !

Marina et Odd rougissent.

Odd : Bah euh...Ca vous regarde pas !

Les six amis se mettent à rire, pensant chacun à leur futur, mais aussi et surtout à leur présent...

 

 

Fin du Tome 1

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tome 2

 

Revenons quelques jours en arrière...La soirée, tout c'était parfaitement passé. Enfin presque. Xana avait quand même essayer d'interrompre ce moment magique. Et comme l'avaient pensé nos lyoko-guerriers, Xana avait cammouflé ses vrais projets par cette soi-disant attaque. Enfin, pour l'instant nos héros vivent sans le savoir, et c'est peut-être mieux pour eux...

Samedi matin, dortoir des garçons.

Ulrich : ODD !!! Odd rends-moi ça !!

Odd : Nan nan ! T'as qu'à m'attraper si tu veux le récupérer !

Ulrich : Raaa !!

Nos deux amis sont dans leur chambre, Ulrich essaye désespérément d'attraper Odd. En effet ce dernier lui à pris une chose qui lui appartient...

Ulrich criant : Rends-moi mon journal !!!!

Odd lisant les pages les plus récentes :"...A la soirée j'ai dansé avec Yumi, tout était parfait, et elle était absolument sublime..."

Ulrich : ODD ! Ca suffit maintenant arrêtes !

Odd toujours le journal à la main : Ouh ! Ca devient intéressant !!! "Avec Yumi on étaient à deux doigts de s'embrasser quand Odd nous a interrompu, qu'est ce qu'il est lourd des fois !" -Odd relève la tête-Comment ça j'suis lourd ????

Ulrich : LOURD ! Comme un sac de dix tonnes remplis de tes blagues pourries ! Tu vois quoi ! Allez rends-le moi !

A ce moment Yumi ouvre la porte.

Yumi : Salut les garçons ! Ca va ?

Ulrich s'arrête et profite qu'Odd salut Yumi pour récupérer son journal et le cacher derrière son dos.

Ulrich : Sa...Salut Yumi.

Yumi aperçoit le journal, mais préfère ne pas faire de commentaire, imaginant très bien pourquoi ses deux amis sont essoufflés.

Aelita, Marina et Jérémie les rejoignent quelques minutes après.

Aelita : Bon on y va ?

Ulrich : Oui, si Odd a fini de me faire tourner en bourrique !

Aelita : Comment ça ?

Ulrich : Laisse tomber...

Odd : Oui, il va pleurer si il a pas son cota d'heures avec Yumi.

Ulrich, Yumi : ODD !

Odd : Ca va ! Ca va ! J'ai rien dit ! -marmonnant pour lui-même- Même si j'ai raison !

Ils décident d'aller faire un tour en ville, le moment idéal, Noël approche à grands pas, et chacun pense à ce qu'il va offrir à la personne qui occupe son cœur.

Un peu plus tard, les couples, bien qu'Odd et Marina ne soient pas encore ensemble, se séparèrent, les filles d'un côté, les garçons de l'autre. Les filles s'arrêtent devant une boutique de parfum. Tandis que les jeunes hommes eux, sont devant une bijouterie.

Odd les mains sur la tête : Ah la galère ! Ca va me coûter les yeux de la tête si je veux faire un cadeau à Marina ! J'ai pas une tune !

Jérémie : Comment ça ? T'as pas mis d'argent de côté ? Moi c'est ce que j'ai fais pour Aelita.

Ulrich : Moi aussi, je veux dire pour Yumi.

Odd : Oui mais moi contrairement à vous je savais pas il y a quelques mois que j'aurais un cadeau de plus à acheter ! C'était facile pour vous, toi Jérémie, vous avez toujours été plus ou moins ensemble avec Aelita, et l'autre -désignant du doigt Ulrich- Ca fait des siècles qu'il avait prévu des sous pour sa Yumi chérie !

Ulrich rougi à ces mots. A chaque fois qu'il repense au fait que maintenant avec Yumi, ils sont ensemble le samouraï est envahit d'une sensation de bonheur.

C'est vrai, depuis des années il souhaitait que cela arrive et d'un coup son rêve c'était réalisé. Il revient à la réalité quand Odd lui dit :

Odd : Je parie que t'es encore entrain de penser à elle !

Ulrich ne cherchant pas à le cacher répondit simplement : Exactement !

Odd : N'empêche que comme cadeau je sais ce que tu peux lui offrir !

Ulrich : Ah oui ? Et quoi ?

Odd : Que dirais-tu d'un petit Ulrich Junior ?

Ulrich rougi : Ca va pas Odd ??? Je t'ai déjà dit d'arrêter avec ça !

Odd : Ouais mais c'est aussi ce que tu m'avais dit pour le fait que vous alliez vous embrassez !

Ulrich : Odd ! Cette fois c'est complètement différent ! Tu ferais mieux de trouver une idée pas chère pour Marina... Bah pourquoi toi tu l'embrasses pas tiens ?

Odd : Yumi ?

Ulrich : Mais non imbécile, Marina !

Odd devient rouge comme une tomate.

Jérémie : Bon vous regardez les bijoux ou vous parlez de votre futur progéniture ?

Ulrich : Hum...T'as raison Einstein !

Jérémie qui observait déjà la vitrine depuis plusieurs minutes opte pour un pendentif avec le prénom d'Aelita dessus, c'est vrai, depuis qu'elle était sur terre, elle n'avait jamais eu ce genre de cadeau. Odd, lui, achète une paire de boucles d'oreilles avec des petits cœurs, au fond il est peut-être romantique. Quant à Ulrich, lui, choisi un cadeau spécial. Deux gourmettes avec leurs noms, Ulrich porterait celle au nom de la jeune fille et inversement, ainsi ils seraient toujours un peu ensemble, il prend aussi un livre avec des photos des plus beaux parcs Japonais. Il demande aussi un service à Jérémie en rapport avec Lyoko.

Ulrich : ...Sil te plaît.

Jérémie : Je vais voir ce que je peux faire... Je ne te promets rien. En tout cas, c'est une super idée que tu as eu !

Ulrich : Merci !

Du côté des filles les emplettes avancent bien. Elles ont quitté la parfumerie et sont maintenant dans un magasin de vêtements.

Yumi : Aelita ? Qu'est ce que tu as pris pour Jérémie ?

Aelita : Je sais pas trop, c'est la première fois que je choisis un cadeau, surtout pour lui.

Yumi : Voyons, les goûts de Jérémie...A mon avis il aime les choses simples, offre lui tout simplement une photo de vous deux !

Aelita : Bonne idée !

Marina : Moi j'ai pris la saison 4 de L'Hôpital de l'Horreur pour Odd !

Yumi : Là t'es sûre que ça va lui plaire !

Marina souri, elle avait plus ou moins rejoint la bande.

Yumi : Moi j'hésite encore pour Ulrich.

Aelita : Ah bon ? Mais tu le connais pourtant par cœur. Depuis le temps !

Yumi se dit, oui depuis le temps. Elle, aussi, a du mal à se dire qu'ils sont ensemble, qu'ils forment désormais un vrai couple, elle s'en sent heureuse mais est cependant un peu désorienté.

La geisha prend finalement une tenue d'entraînement de penchak-silat, Ulrich s'étant plains quelques jours auparavant que celle-ci lui était trop petite. Ainsi que, comme elle l'avait suggéré à Aelita, une photo d'eux deux, prise par Milly et Tamiya le soir de la fête.

Ils se retrouvent et rentrent tous ensemble, sauf Yumi qui repart chez elle.

Avant de partir elle dépose quand même un baiser sur les lèvres d'Ulrich. Celui-ci bien évidement rougit, mais à la surprise du groupe retient Yumi par le bras et l'embrasse de nouveau amoureusement. Ulrich et Yumi se détachent de cette douce étreinte.

Odd : Bah je vous l'avez dit ! S' il a pas son cota il se transforme en monstre à bisou ! J'ai peur pour moi ce soir !

Tout le monde rigole.

A l'internat, Odd et Marina sont descendus manger. Notre ventre sur pattes est ravit de voir qu'il n'est pas le seul à avoir un grand appétit. Marina et lui ne sont cependant pas un vrai couple mais, pour la première fois, Odd est vraiment amoureux, maintenant il connaît la peur de savoir ce que l'autre pense, la joie que l'on a lorsqu'on voit la personne qu'on aime le plus. Et chaque éclat de rire qu'ils ont ensemble les rapprochent chaque jour un peu plus. Ce soir, Odd se demande comment il pourrait parler à Marina. Il remonte dans sa chambre pour réfléchir à ce qu'il compte dire à la fille qu'il aime.

Ulrich est allongé sur son lit à rêvasser, probablement de Yumi, lorsqu' Odd ouvre la porte et pousse un long soupir.

Ulrich connaissant son camarade de chambre par cœur : Oula... Pour que tu soupire à ce point il doit y avoir un truc qui te tourmente. Le riz au curry du dîner n'était pas assez épicé ?

Odd : Très drôle ! Contrairement à ce que tu penses je ne pense pas qu'à mon estomac !

Ulrich : Oh ! Là y a vraiment un truc qui tourne pas rond...

Odd soupirant une nouvelle fois : T'as raison...

Ulrich : Raconte.

Odd : Ben voilà...En fait je crois que moi,-bombant le torse- le célibataire libre et endurcit...-il se dégonfle- je suis amoureux...

Ulrich : Ah bah je me demandais quand tu t'en rendrais compte, c'est vrai que toi tu devais pas savoir ce qui t'arrivais vu que t'a jamais été amoureux !

Odd : Tout juste ! Moi je suis pas accro à une certaine Yumi depuis des années !

Ulrich rougi : Ouais ben peut-être mais n'empêche que maintenant, on sort ensemble.

Odd : Mouais, bref, qu'est ce que tu me conseil ?

Ulrich : Pour Marina ?

Odd : Comment tu sais que c'est elle ?!?

Ulrich : Odd...Ca se voit c'est tout. Alors quel est le problème ?

Odd : Ben je sais pas comment je pourrais lui dire.

Ulrich : Ca me rappel quelque chose...Je sais pas trop quoi, mais ça me rappel un truc... Comme c'est mignon, Odd...Marina...Marina...Odd...

Odd ronchon : Bon t'as fini ?

Ulrich souriant : Oui, désolé, je savoure, depuis des années je subi tes blagues sur Yumi et moi, alors maintenant j'en profite.

Odd : Alors ? Comment je peux faire ?

Ulrich : Bah, je sais pas moi ! T'as bien vu, avec Yumi, ça s'est fait le soir de la fête, t'as qu'à profiter de Noël pour lui dire.

Odd : Tu sais que t'es pas bête....-Ulrich sourit-...Je t'ai sous-estimé !

Ulrich tapant Odd : Eh !

Une bataille d'oreiller termine leur conversations.

Le lendemain matin, lorsque Yumi rejoint le groupe elle n'a pas le moral.

Yumi triste : Salut...

Ulrich : Bah alors ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Odd : Oui, pourquoi tu lui as pas sauté au cou en criant « je t'aime mon amour !! » ?

Ulrich : ODD !!!

Yumi : Bah, en fait...Mes parents m'ont annoncé un truc et j'ai du mal à digérer.

Odd : Ca avait quel goût ???

Aelita, Jérémie, Ulrich : ODD !

Odd sourit bêtement.

Jérémie : Qu'est-ce qu'il t'ont dit de si terrible ?

Yumi : Ben en fait je vais être de nouveau grande sœur...

Marina : C'est super !

Odd : Et c'est ça qui te tracasse ?? Moi je serais content à ta place !

Yumi : Mais oui pour ça je suis heureuse mais...

Ulrich : Mais quoi ?

Yumi : A cause de ça...On va devoir déménager.

Nos amis ouvrent de grands yeux. Ulrich s'exclame.

Ulrich : QUOI ?? Mais c'est pas possible ! Pourquoi ?

Yumi : La maison est trop petite, il nous manquerait une chambre.

Tout le monde se tait, ne sachant pas quoi dire.

La journée passe lentement pour nos aventuriers, Jérémie et Aelita connaissant déjà leurs cours par cœur, ils s'ennuient, Odd ronfle sur sa table, Yumi est dans ses pensées, énervée et triste. Ulrich, lui, cherche désespérément un moyen pour empêcher sa japonaise de le quitter.

Dans son lit, le jeune samouraï se tourne encore et encore sans trouver ni le sommeil, ni de réponse. Quand soudain.

Ulrich pensant : « Ca y est ! J'ai trouvé !!! »

Le matin, Ulrich se dépêche de descendre, pressé de retrouver toute la bande pour leur proposer son idée. Marina n'est pas là.

Ulrich aux autres : Salut tout le monde !

Odd : Qu'est-ce que t'as ? T'es drôlement joyeux.

Ulrich se tournant vers Yumi : C'est parce que j'ai trouvé un moyen pour que tu puisses rester avec nous !

Yumi peu convaincue : Vraiment ?

Ulrich : Oui, en fait...

Des bips retentissent à ce moment de l'ordinateur de Jérémie.

Jérémie : Mince ! Tour activée, tu nous diras plus tard Ulrich.

Ulrich : Ok...

Aelita : Où est situé la tour ?

Jérémie : Territoire du désert.

Odd : Allez c'est reparti !

Nos Lyoko-guerriers courent jusqu'à l'usine, mais sur le chemin une foule immense s'enfuit du centre ville, les héros intrigués se doutent que Xana est derrière tout ça.

Jérémie : Il faudrait qu'un de nous reste pour voir ce qu'il se passe !

Ulrich : Je m'en occupe !

Jérémie : Ok !

Yumi : Sois prudent !

Ulrich sourit.

Jérémie, Aelita Yumi et Odd continuent leur chemin tandis qu'Ulrich se dirige là d'où l'agitation semble venir.

Ulrich s'arrêtant brusquement : Ah !!!

Une horde d'animaux foncent droit vers lui.

Jérémie appel Ulrich.

Jérémie : Alors c'est quoi l'attaque ?

Ulrich : Les animaux du Zoo se sont échappés ! Et ils ont pas l'air content de retrouver la liberté, ils écrasent tout sur leur passage !

Jérémie : Ok je dis aux autre de se grouiller !

Ulrich : Et Jérem'... Si y en a un qui se fait dévirtualiser surtout tu me l' envois pas ! C'est déjà la panique ici pas besoin d'être plus nombreux !

Jérémie : Compris.

 

Sur Lyoko.

Yumi : Jérémie ! Tu peux me reprogrammé un éventail ?

Jérémie : Déjà ? Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ?

Yumi regardant Odd : Disons qu'un petit malin à voulu l'essayer et n'a pas su le rattraper !

Odd : Scuse ! Mais comment on peut manier un truc pareil ?

Jérémie : Bon, foncez, la tour est à 25° au sud de votre position !

Aelita : On y va !

Jérémie : Je vous envois vos engins ! Overwing, Overboard ! Aelita tu montes avec Yumi.

Les trois Lyoko-guerriers parcourent donc le territoire aussi vite que leur permettent leur véhicules.

 

Sur terre.

Le samouraï essai de prendre la route menant à l'usine. Une troupe continu de le poursuivre, allant de plus en plus vite. Ulrich se cache et observe.

Ulrich pour lui-même : C'est bizarre ils continuent...Oh non ! L'usine !

 

Sur Lyoko.

Aelita : C'est bon j'ai la tour en vue mais on n'est pas tous seul !

Jérémie : Je vois ça ! Vous avez cinq Krabes et deux Bloks qui arrivent.

Yumi : Odd et moi on s'en charge ! Aelita tu fonces à la tour !

Aelita : Ok.

Odd : A nous trois ! Micheline, Robert ! Faut pas avoir peur d'Odd le magnifique ! Aïe !

Yumi : Tu parles ! Odd le magnifique il est pas si génial que ça !

Jérémie : Tu viens de perdre 40 points de vie Odd ! Fais gaffe !

Odd : C'est pas gentil ça les cocos !

Jérémie : C'est bon, Aelita est bientôt arrivé ! Oh non, l'un de vous peut aller l'aidé, il y a une tarentule qui lui barre l'entrée !

Yumi : Je m'en charge !

Yumi fonce vers la tarentule mais le monstre la dévirtualise à coups de tirs lasers.

Yumi dans les scanners.

Yumi : Jérémie. Où il est Ulrich ?

Jérémie : Ben en chemin, mais il m'a demandé que personne ne viennent l'aider. Il a dû se douter que tu voudrais venir !

Yumi souriant malicieusement : Exactement !

La geisha quitte l'usine en courant.

Jérémie : Yumi ? Yumi t'es là ? Roo non elle est partit. Décidément ces deux là ! J'appelle Ulrich pour le prévenir.

Ulrich : Allô ?

Jérémie : Ulrich c'est Jérémie...

Ulrich : Eh Einstein ! Y a le troupeau qui se dirige vers l'usine !

Jérémie : Quoi ? Mais Yumi vient de partir à ta rencontre, si elle les croise ça risque d'être dangereux !

Ulrich : Oh ! Elle en a encore fait qu'à sa tête ! Bon je la rejoins !

Ulrich raccroche et court le plus vite possible. Arrivés sur le pont il voit sa belle japonaise inanimé gisant au sol. Du sang coule.

 

Sur Lyoko.

Aelita : C'est bon Jérémie, tu peux nous rematérialisé.

Odd : Ouais le peu qui reste du grand Odd...est affamé !

Aelita rigole : Bah ? Ca change pas de d'habitude.

Jérémie : Je vous ramène. Matérialisation Aelita, matérialisation Odd.

Odd : Ah ça fait du bien d'être de retour surtout que ce midi...

Jérémie, Aelita ensemble : ...Oui, on sait ! C'est couscous boulette !

Jérémie inquiet : Oh !

Aelita : Qu'est-ce qui se passe ?

Jérémie : Bah j'espère que Yumi et Ulrich on pas trop de problème parce que j'arrive pas à déclencher le retour vers le passé. Xana m'a balancé un virus.

 

Sur terre.

Le jeune homme s'empresse de rejoindre celle qui détient son cœur depuis de nombreuses années déjà. La fille qu'il aime le plus au monde est là, sous ses yeux, prête à mourir...Ulrich rappel Jérémie.

Ulrich : Jérémie, tu dois absolument lancer un retour vers le passé ! Yumi est blessée !

Jérémie : Je veux bien mais Xana m'a buggé le retour vers le passé. Ca risque de prendre un peu de temps !

Une fois qu'il a raccroché le samouraï se dit pour lui même « Mais Yumi elle n'en a plus beaucoup, du temps ! »

Il se rapproche encore, plus inquiet que jamais il ne l'a été.

Ulrich : Yumi !

Ulrich s'accroupi et serre la belle geisha contre lui. La jeune fille ne réagi pas. Une larme coule le long de la joue du jeune guerrier.

Ulrich : Yumi...Yumi je t'en prie ! Ne me laisse pas ! Tu es plus forte que ça, je le sais ! Je t'en supplie, ne pars pas !

Soudain la geisha ouvre péniblement les yeux, et dit à Ulrich d'une voix presque imperceptible.

Yumi : Ulrich...Je t'aime...

Les larmes se font plus intenses sur le visage du jeune homme.

Ulrich : Moi aussi Yumi ! Moi aussi ! Reste...Tiens bon... Jérémie va nous sortir de là.

Yumi esquisse un léger sourire mélangeant de l'amour, de la peur mais aussi de l'espoir.

Ulrich la regarde amoureusement puis l'embrasse, espérant que ça ne soit pas la dernière fois.

Quand soudain, un immense rayon lumineux les englobe. Jérémie a réussi. Xana ne gagnera pas. Pas cette fois.

Nos héros sont de nouveau au matin. Mais cette fois Ulrich, va pouvoir leur dire ce qui permettra sans doute à la jeune japonaise de rester avec eux.

Aelita : Alors c'est quoi ta brillante idée ?

Odd : Oui dis nous ! Qu'est ce qui va faire que ta chère Yumi ne parte pas on ne sait où.

Après avoir écrasé le pied d'Odd, Ulrich prend la parole.

Ulrich : Bah ton problème c'est qu'il vous manque une chambre...

Yumi : En gros c'est ça, oui.

Ulrich : Et ben si toi t'en avais envie, et si tes parents accepte...

Odd impatient : Bon craches le morceau !

Ulrich : Pourquoi tu deviendrais pas interne ?

Yumi semble songeuse, après tout, pourquoi pas ?

Tout le monde attend la réponse de la jeune fille.

Aelita pour la convaincre : Oui, en plus tu pourrais être dans ma chambre !

Odd essayant à son tour : Et le soir tu pourras rejoindre Ulrich !

Une nouvelle fois, Odd se fait joliment piétiné.

Yumi : Bon, bah...Si mes parents sont Ok, moi aussi !

Tout le monde sourit, Ulrich le premier. Le jeune couple échange un baiser.

Odd : ...Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants !

Ce dernier pris soin de cacher ses pieds avant de lancer à ses amis cette énième blague.

La bande éclate de rire.

Le soir chez Yumi.

Mr et Mme Ishiyama sont dans le salon, et de bonne humeur, un avantage pour Yumi !

Hiroki joue à sa game boy. La jeune demoiselle s'approche timidement de ses parents.

Yumi : Papa ? Maman ? Je peux vous parler ?

Mme Ishiyama : Bien sûr ma chérie !

Yumi : Voilà, je sais que la venue de mon petit frère ou de ma petite sœur vous chamboule beaucoup, et, j'aimerais vraiment ne pas avoir à déménager, alors avec mes amis on a trouvé une solution qui nous arrangerez peut-être tous.

Mr Ishiyama pas très convaincue : On t'écoute.

Yumi respire à fond et se lance.

Yumi : On s'est dit que si je devenais interne je pourrais laisser ma chambre au bébé et comme ça on serait pas obliger de déménager. En plus Hiroki s'est très attaché à l'école, n'est ce pas Hiroki ?

Hiroki : Oh oui papa maman ! Je pense que si on déménage maintenant ça va me perdre et je vais louper mon année ! Vous ne voudriez quand même pas que je redouble ?!?

Mme Ishiyama : Non, voyons !

Yumi : Alors vous seriez d'accord ?

Mme Ishiyama : Demande à ton père, si ça te plairait moi je n'y vois pas d'inconvénients.

Yumi se tourne vers son père.

Yumi : Papa ?

Mr Ishiyama : Et, tu es certaine que tu seras bien, tu sais on a pas les même libertés que chez soi.

Yumi : J'en suis consciente, ne t'en fais pas.

Le père de la jeune fille réfléchit quelques instants puis déclare.

Mr Ishiyama : Si tu continus à nous ramener de bons bulletins et que tu ne t'attires pas d'ennui...Je te donne mon accord.

Yumi baisse la tête en signe de respect et souri : Merci.

Mr Ishiyama : Et, hum...Dis moi, tu es toujours avec, comment il s'appel déjà ?

Yumi anxieuse : Ulrich ? Oui.

Mr Ishiyama sourit : Bien, c'est un bon garçon.

Yumi : Oui, tu as raison, et...à vrai dire, c'est lui qui as eu l'idée.

Mme Ishiyama : Il a l'air de beaucoup tenir à toi.

Yumi rougi et sort du salon suivi d'Hiroki.

Yumi à voix basse : Merci p'tit frère !

Hiroki : Ca va te coûter cher grande sœur !

Yumi, pour mettre toutes les chances de son côté, avait demandé à Hiroki de jouer le jeu auprès de leur parents, et comme ce dernier apprécie beaucoup Ulrich il avait accepté sans trop faire de chantage à sa sœur.

Lorsque la jeune fille retourne au collège le lendemain, tout le monde est ravi qu'elle puisse rester.

Jérémie : En plus on aura moins de difficultés si Xana attaque.

Aelita se tourne vers Yumi : Si tu veux on ira demander au principal s'il est d'accord pour qu'on soit dans la même chambre.

Odd : Et j'vais peut-être l'avoir mon Ulrich junior maintenant !

Ulrich, Yumi, Jérémie, Aelita : ODD !!

Les deux amoureux en question rougissent.

Les cours passent, les uns après les autres, bizarrement Ulrich à retrouver goût à l'école, enfin presque, il se contente de maintenir une moyenne au dessus de 12.

Le principal accepte la demande des deux jeunes filles. Aelita pourra partager sa chambre avec Yumi.

Après avoir préparer toute ses affaires Yumi et son père se rendent au collège. Mr Ishiyama inscrit donc sa fille en tant qu'interne. Juste avant son départ la bande rencontre Mr Ishiyama, sauf Ulrich qui le connaît déjà. Le père de Yumi prend le jeune homme à part quelques minutes.

Ulrich : Vous vouliez me parler ?

Mr Ishiyama : Je voulais juste te dire...de prendre soin de Yumi.

Ulrich souriant mais sérieux : Je vous le promets. Vous pouvez compter sur moi monsieur.

Mr Ishiyama souri à son tour : Bien.

Ulrich est heureux pas seulement parce que la fille qu'il aime reste à ses côtés mais aussi parce que ses parents semble l'accepter.

Ulrich rejoint Yumi.

Yumi inquiète : Qu'est-ce qu'il te voulait ?

Ulrich sourit : Il m'a demandé une faveur...

Yumi curieuse : Et c'est quoi ?

Ulrich prend Yumi dans ses bras : De prendre soin de toi.

Yumi : Et qu'est-ce que tu lui as répondu ?

Ulrich : Qu'il n'en était pas question !

Yumi se détachant de l'étreinte et étant faussement indignée : Quoi ?!?

Ulrich : Je plaisante, j'lui ai dit qu'il pouvait compter sur moi.

 

Le 25 décembre est maintenant dans 3 jours. Yumi est installé dans sa nouvelle chambre. Aelita lui explique le fonctionnement pour les douches, les horaires...Ulrich, lui, semble aux anges. Dès qu'il voit la jeune japonaise son cœur bat plus fort. Rien ne semble pouvoir perturber ces moments...Et pourtant. Une personne pourrait bien venir casser le bonheur de ce jeune couple. William . Lorsque ce dernier apprend que Yumi est devenu interne, il l'a colle de plus en plus, bien entendu lorsqu' Ulrich n'est pas là. Mais pour le moment Yumi supporte sans trop de mal ses blagues à deux balles.

La bande se dirige vers le réfectoire.

Odd : Eh Ulrich ! Ce soir c'est spaghettis bolognaise !

Ulrich : Et alors ?

Odd : Bah ? T'as jamais vu la belle et le clochard ?

Ulrich comprend : Et toi t'as déjà vu mon point dans ta tête ?

Yumi : Oh arrêter un peu les garçons, de vrais gamins j' vous jure !

Ulrich et Odd font mine de bouder.

Yumi à Marina : Je sais vraiment pas comment tu fais pour supporter Odd.

Marina : Je te retourne la question pour Ulrich.

Yumi : Arrêtes il est pas si terrible.

Odd faisant comme un enfant : Toute façon je le sais que c'est lui que tu préfères !

Ulrich prend Yumi par la taille : Exactement !

Odd voudrait se tourner vers Marina, mais n'ose pas.

Ca fait maintenant plus d'un mois qu'Ulrich et Yumi sortent ensemble, le petit couple est au beau fixe. Mais un élément vient perturber ce bonheur quelques heures plus tard...

Dans les couloirs, un ex-Lyoko-guerriers traîne en ruminant sa colère...

William : ...Et comme si ça suffisait pas que je ne puisses plus traîner avec eux, enfin surtout avec Yumi, il a fallut que cet espèce d'abruti d'Ulrich lui avoue qu'il l'aime !! Je récupèrerai Yumi... Par n'importe quel moyen ! Elle est pour moi, et pour personne d'autre !

 

Aelita est dans la chambre de Jérémie avec ce dernier. Car même si Xana les laissent en paix, la jeune fille aux cheveux roses, elle, a l'esprit perturbé. Son père, Franz Hopper, lui manque terriblement. Il est toujours perdu dans le réseau. Les recherches continuent.

Pendant ce temps Yumi est seule dans leur chambre. Au début dormir dans un lit différent du sien lui était difficile mais elle a finit par s'y habitué. Alors qu'elle se change, on toque à la porte. La jeune fille a oublié de fermer la porte à clé.

Yumi : Euh deux minutes ! Je me change !

??? : Ah...Tant mieux alors !

La porte s'ouvre à la volée laissant apparaître William, Yumi est encore en pantalon mais en soutien-gorge, elle s'empresse d'enfiler son haut de nuit.

Yumi criant : WILLIAM ! Qu'est-ce que tu fais là ? T'as pas le droit d'être dans les dortoirs des filles, en plus à cette heure-ci !

William : Je le sais, mais je voulais te parler.

Yumi suspicieuse : Que veux-tu me dire ?

William se rapproche de plus en plus de Yumi, celle-ci recule jusqu'à être bloquée contre le mur.

Le jeune homme d'une voix douce murmure dans le cou de Yumi.

William : Laisse tomber ce crétin d'Ulrich, tu mérites mieux, tu mérites...quelqu'un comme moi.

Yumi : Laisses-moi ! J'aime Ulrich et rien ne pourra me faire changer d'avis !

Sur le visage de William un sourire sarcastique se dessine.

William : Même pas un baiser ?

Yumi se débat : Je t'ai dit de me laisser !

William l'immobilise en la prenant par les poignets.

William : Juste un baiser...

Il se rapproche encore jusqu'à ce que ses lèvres rencontrent celle de la jeune fille qu'il détient.

Yumi sent quelques larmes lui couler sur les joues. La geisha essaye de se libérer, en vain. Plusieurs fois elle tente des prises mais la force qui la retient l'empêche d'agir. William passe alors sa main sous le tee-shirt de la jeune fille et la plaque sur un lit en continuant de l'embrasser.

Yumi criant : ARRÊTES !

Yumi ferme les yeux espérant qu'un miracle se produise. Soudain la force qui la retenait semble l'avoir quitté. Elle ouvre les yeux et à juste le temps de voir Ulrich entrain de se battre contre William lorsqu'elle s'évanouit. Quand elle se réveille elle voit William allongé sur le sol, il semble inconscient. Ulrich, lui, est à côté d'elle et lorsqu'il se rend compte que la jeune japonaise est de nouveau consciente, il la serre contre lui. Plus fort qu'il ne l'a jamais fait auparavant. Yumi continu de pleurer.

Yumi d'une voix faible : J'ai...J'ai eu si peur...

Ulrich la serrant toujours tente de la consoler d'une voix douce : Je suis là maintenant, tu n'as plus rien a craindre...

Yumi : Ulrich...

La jeune fille se calme peu à peu. Soudain Jim apparaît à la porte. Lorsqu'il voit William étendu sur le sol il s'écrie.

Jim : Ah !!! Qu'est ce qui s'est passé ici ? Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ?

Ulrich : Vous en faîtes pas Jim, il est juste un peu sonné, mais il l'a mérité.

Jim s'apprête à répliquer en criant lorsqu'il voit les yeux rouges de Yumi.

Jim d'une voix calme : Quelqu'un peut m'expliquer ? Qu'est ce que tu fais ici Stern, et Dunbar ?

Yumi qui à présent a retrouver ses esprits répond.

Yumi : Je...Je me changeai quand William est entré, il...il m'a plaqué contre le mur et m'a embrassé, et puis il...il...-La gorge de Yumi se serre- il a mis sa main sous mon tee-shirt et si Ulrich n'était pas arrivé je...

Jim compréhensif pour une fois : C'est bon j'ai compris...Bon euh...J'emmène Dunbar à l'infirmerie, Mademoiselle Ishiyama vous m'accompagnez, Stern, je suppose que tu veux rester avec elle ?

Ulrich : Si c'est possible oui.

Jim : Bon bah j'embarque tous le monde !

En chemin, Ulrich est écœuré d'avoir à porter la personne qui vient de faire souffrir sa petite-amie. Dès qu'il le peut il rejoint Yumi. Il la prend de nouveau dans ses bras.

Jérémie, Odd, Marina et Aelita qui ont été mis au courant se précipitent à l'infirmerie.

Aelita aperçoit Yumi assise sur une chaise. Elle la rejoint. Ulrich parle avec l'infirmière.

Aelita la prend par les épaules : C'est ignoble ce qu'il t'a fait ! Quel monstre !

Odd n'a pas du tout envie de rire pour une fois, il s'assoit à son tour à côté de la jeune japonaise.

Odd : On va s'arranger pour qu'il le paye se pourri !

Jérémie : On est là si t'as besoin.

Marina : Tu peux compter sur nous !

Aelita : Je m'en veux ! Si j'étais pas partie rien de tout ça ne serait arrivé !

Yumi : C'est pas ta faute. Heureusement qu'Ulrich est arrivé...

Odd essayant de redonner le sourire à son amie : Bah, c'est ton héros !

L'idée d'Odd fonctionne.

Yumi sourit : Tu as raison.

William reprend ses esprits. Il passe devant eux, les regarde, et part.

Odd : Wah ! Il l'a salement amoché ! Quand il se bat il fait pas semblant Ulrich !

En effet, William avait un œil au beurre noir, et une entorse au poignet.

Ulrich pendant ce temps continu de répondre à Yolande l'infirmière.

Yolande : Donc tu es certain qu'il l'a bien agressé...de cette façon?

Ulrich indigné : Non mais vous avez vu dans quel état est Yumi ?!? Vous croyez qu'on irait inventé quelque chose comme ça ?!?

Yolande : Non mais s'il n'y a pas de témoin, il sera moins sanctionné.

Ulrich : Je peux vous l'assurer !

Il est déjà 23 heures quand nos amis vont se coucher. Le principal a été réveillé. William est sanctionné de deux mois de renvoi. Ulrich prend deux heures de colles pour avoir frappé un élève.

Dans le bureau n'était présent qu'Ulrich, Yumi et William. Lorsqu'ils sortent William rentre au dortoir quand Ulrich le rattrape et le prend par le col du tee-shirt.

Ulrich : Je te préviens, tu touches encore une seule fois à Yumi, rien qu'une fois !!...Et je peux te promettre que c'est pas à l'infirmerie qu't'iras !!!!

William se détache d'Ulrich et monte sans un mot.

Pendant ce temps le reste de la bande discute avec Yumi.

Odd : C'EST TOUT ????? Il a que deux mois de renvoi !

Yumi : Oui, la dernière fois que son père est venu il a foutu les jetons au principal, alors du coup c'est sur qu'il a la trouille que ça recommence.

Aelita : C'est injuste qu'Ulrich ait des heures de colles en plus !

Yumi : J'suis d'accord avec toi mais on a pas le choix. Moi ce qui me fait le plus peur c'est pas ça.

Marina : Et c'est quoi ??

Yumi : Mon père a accepté que je sois interne à condition que je ne m'attires pas d'ennui ! Je vous dit pas quand il va apprendre ce qu'il s'est passé. Je suis pas certaine qu'il soit d'accord pour que je reste.

Odd : Mais si ! On lui diras que t'as un super garde du corps prêt à tout pour toi !

Yumi sourit : Ouais ! C'est vrai qu'il est génial !

Ulrich arrive à ce moment.

Ulrich : Qui est génial ?

Yumi rougi.

Odd : Oh le chat du voisin !

Ulrich : Vraiment ?

Odd : Ben non, toi ! Oh la la Yumi, il est peut-être génial comme tu dis mais en tout cas il est pas très futé !

Ulrich : Eh !

Aelita : Bon allez tout le monde au lit ! Tu viens Yumi ?

Yumi : J'arrive, Ulrich tu peux rester deux minutes s'il te plaît ?

Ulrich étonné : Bien sûr !

Odd : Bonne nuit les amoureux !

Jérémie, Aelita, Marina : ODD !!

Une fois les quatre amis partis.

Yumi : Euh...Je...Je sais vraiment pas comment je pourrais te remercier...Sans toi j'aurais peut-être été...

Ulrich la coupant : ...Si tu veux vraiment faire quelque chose pour moi, je sais quoi...

Yumi : Et qu'est-ce que c'est ?

Ulrich : Oublier. Je veux que tu oublis cette horrible soirée, que tu oublis ce pauvre mec.

Yumi : J'essaierai...Encore merci d'être arrivé à temps...

Ulrich sérieux : Yumi, je tiens bien trop à toi pour imaginer une seule seconde que je ne sois pas venu.

Yumi souri : Tu es super.

Ulrich souri à son tour : En plus j'avais promis à ton père. Et...En fait j'ai bien une idée d'un truc qui me ferait plaisir...

Yumi maintien son sourire : Ah ? Dis.

Ulrich lui prenant les mains : Que tu m'embrasses...

A ces mots Yumi repense à la scène qui venait de se produire.

Yumi retire ses mains. Ulrich est étonné.

Yumi : Je...Je suis vraiment désolé Ulrich, mais avec tout ce qui s'est passé je...

Ulrich comprend son erreur, il a voulu sans y penser forcer Yumi à l'embrasser.

Yumi détournant les yeux : Excuse-moi.

Ulrich essai de rassurer Yumi : Je ne t'en veux pas, je comprend. T'en fais pas.

Yumi tente de sourire puis monte se coucher.

Arrivée dans la chambre, Yumi se change, une seconde fois.

Alors qu'Aelita éteint la lumière celle-ci la rallume immédiatement.

Yumi : Qu'est ce qu'il y a tu as oublier de faire quelque chose ?

Aelita : Oui, d'être une amie.

Yumi surprise : Comment ça ?

Aelita : Depuis...l'incident...je ne t'ai même pas demander si tu voulais en parler ou si tu avais besoin de quelque chose.

Yumi souri : Rien que parce que tu t'en ai rendu compte ça prouve que tu es une amie !

Aelita : Tu veux discuter ? Depuis que je suis arrivé ici, j'ai toujours été toute seule dans ma chambre mais je me disais que ça serait peut-être marrant de papoter.

Yumi : Moi non plus j'ai pas l'habitude ! J'ai pas de sœur.

Aelita souri : Bah on a qu'à faire comme si on l'était ! Après tout Odd est bien mon cousin ! Pourquoi tu serais pas ma sœur ?

Yumi rigolant : T'as raison !

Aelita : Alors ? Qu'est ce que tu voulais à Ulrich tout à l'heure ?

Yumi : Le remercier. Lui c'est pas un pauvre crétin comme certains qui le sont le pense !

Aelita : Oubli tout ça.

Yumi souri : C'est aussi ce qu'Ulrich m'a dit !

Aelita : Bah vous êtes trognon tous les deux ! J'ai beau disputer Odd chaque fois qu'il vous fait une remarque, on pense la même chose nous aussi !

Yumi faisant semblant d'être véxée : Aelita ! Je croyais que tu étais ma sœur !

Les deux filles rigolent.

Yumi : Et toi avec Jérémie ? Vous en êtes où ?

Aelita : Oh, on patine ! -nouveau rire- Nan, mais il fait son possible, il progresse.

Yumi : Tant mieux !

Aelita : Moi ceux qui m'amuse ce sont Odd et Marina !

Yumi : Ouais ! Avant Odd faisait toujours des remarques à Ulrich à propos de nous deux. Je suis sûre que maintenant il se venge !

Aelita : A les garçons !

Les filles continuent de parler une bonne partie de la nuit. Elles discutent notamment de William, car Yumi a besoin de vider son sac.

La jeune japonaise s'endormit plus facilement qu'elle ne le craignait. Parler avec Aelita, une vraie amie, ça lui avait fait du bien.

 

Le lendemain matin Yumi va dans le bureau du proviseur qui lui avait donné rendez-vous la veille pour appeler son père. Après quelques minutes, son père et elle s'étaient mis d'accord pour qu'elle rentre chez elle aujourd'hui, histoire de mettre les choses au claire.

Mme Ishiyama au fur et à mesure que leur fille leur raconte ce qui lui été arrivé devient de plus en plus pâle.

Mme Ishiyama : Oh ma chérie ! Quel monstre ce garçon ! Et tu dis qu'il n'a eu que deux mois de renvoi seulement ?

Yumi : Oui, c'est injuste. Mais son père et le principal ont déjà eu quelques différents.

Mme Ishiyama : Et Ulrich ? Il n'a pas été blessé ?

Yumi : Non heureusement !

Le père de Yumi se tait mais prend la parole au bout d'un moment.

Mr Ishiyama : Si j'ai bien compris c'est grâce à lui que tu t'en es sortis.

Yumi : Oui.

Mr Ishiyama serre sa fille dans ses bras : Yumi, remercie le de ma part. Tu es l'une des personnes qui m'es le plus chère, sans lui tu aurais encore plus souffert. Il a tenu sa promesse. Ce garçon à sauvé ma fille, je saurais m'en souvenir.

Yumi : Donc vous me permettez de rester interne ?

Mr Ishiyama sourit : Seulement si je sais qu'il continu de veiller sur toi.

Yumi sourit elle aussi : Bien, tu peux en être sûr.

Yumi va dans sa chambre et pensant à Lyoko : « Il m'a sauvé plus de fois que tu ne le penses ! »

Le soir Yumi reste dormir chez elle.

Ce même soir Ulrich s'inquiète. Et si les parents de Yumi ne la laissez pas interne ? Elle devrait partir, partir loin de lui...Le jeune homme a du mal à trouver le sommeil, il revoit William maintenir sa petite-amie contre son gré. Il entend ses cris, revoit ses larmes et ne peut cessé de repenser au fait qu'il l'a fait souffrir...

 

Le matin lorsque Yumi arrive au réfectoire, elle affiche un grand sourire.

Ulrich comprend qu' elle reste interne. Il voudrait courir l'embrasser mais a peur de la brusquer comme la veille. Yumi s'en doute et fait donc le pas. Elle s'assoit à côté de lui puis l'attire contre elle et l'embrasse amoureusement sous les yeux ébahis d'Odd.

Yumi après avoir mis fin à ce baiser : Là ! Tu l'as eu ton cadeau de remerciement !

Odd : Et ben ça c'est du bisou !

Jérémie, Aelita, Marina : ODD !!

Yumi : Bof laissez...J'suis de bonne humeur, mes parents me laissent interne car ils savent qu'Ulrich est toujours là pour moi...

Odd : C'est trop mignon ça !

Ulrich ne dit rien, il est resté sous le choc de cet intense baiser. Il affiche un léger sourire et est rouge comme une tomate.

Odd voyant Ulrich immobile depuis déjà 5 minutes : Dites ? Vous croyez qu'il va restez longtemps comme ça ?

Aelita : Je sais pas trop...Faut dire que Yumi y a été fort ! Ca te ressemble pas. -Aelita regarde Ulrich- Remarque ça a pas eu l'air de lui déplaire !

Ulrich revient finalement à la vie, bien qu'il reste rouge et silencieux. Il prend son petit déjeuner sans un mot quand Yumi reprend la parole.

Yumi : Et t'as un autre petit cadeau.

Odd : Arrêtes ! Recommences pas tu vas nous le remettre sur pause pendant 10 minutes !

Marina : Odd a pas tort !

Odd regarde Marina : Ah oui ?

Yumi : Ulrich, mon père tient à te remercier, il m'a dit qu'il saurait s'en souvenir...Mais pour que je reste interne il m'a demandé une chose.

Ulrich qui a retrouvé l'usage de la parole : Et c'est quoi ?

Yumi : Que tu continue de veiller sur moi.

Ulrich prenant Yumi dans ses bras : Promis !

Odd : Et c'est reparti...Vous voulez pas arrêter de vous embrassez 5 minutes ?

Jérémie les défendant : Bah ! T'es juste jaloux d'eux !

Odd marmonne : T'as p'têtre pas tort...

Dans la cour on voit une voiture noire faire son entrée, le conducteur attend visiblement quelqu'un.

William arrive alors avec ses valises, prêt à ne pas revenir avant un bon moment. Il se rend compte maintenant de ce qu'il a infliger à Yumi, il regrette, mais c'est trop tard. Par la fenêtre du réfectoire Ulrich l'aperçoit et lui lance un regard noir, un regard remplit de haine et de colère, il aurait été en face de lui, le samouraï n'aurait pas su se maîtriser et aurait repris le combat. Seulement la petite bande est au courant...Le principal a préféré étouffer l'affaire et que les élèves ne soient pas mis au courant. L'ex-Lyoko-guerriers monte et disparaît au loin dans la ville.

Aelita : Allez, demain c'est Noël ! C'est génial ! J'avais presque oublié !

Ulrich sourit : Comment on peut oublier Noël ??

Jérémie : Bah quand on connaît pas c'est normal !

Marina : Comment ça quand on connaît pas ?

Jérémie s'aperçoit qu'il a gaffé.

Jérémie bafouille : Bah oui...quand...quand on est interne c'est pas pareil que quand on est chez soi... C'est une nouvelle expérience !

Marina semble se satisfaire de cette réponse.

Marina : Oui ! Moi j'suis une habitué maintenant !

Ulrich : Comme nous ! Y a que pour Yumi et Aelita que ça va être nouveau !

Yumi : C'est vrai tiens ! Cette année je vais passer Noël ici...

Yumi est un peu triste à l'idée que pour la première fois elle ne sera pas avec ses parents et son petit frère pour fêter ça. Mais l'avantage qui comble cette tristesse, c'est qu'elle sera avec ses amis, et avec Ulrich. Ulrich, son petit-ami, qui vient de lui prouver une nouvelle fois combien il l'aime...

Après le petit déjeuner, Jérémie prend Ulrich à part.

Jérémie : Eh Ulrich, c'est bon pour ce que tu m'avais demandé, tu sais pour Yumi et toi sur Lyoko.

Ulrich : C'est vrai ? C'est cool. J'espère que ça lui plaira...

Jérémie rigolant : Vu comment elle vient de t'embrasser ça m'étonnerait que ça la dérange !!

Ulrich rougi en y repensant : Oui bon... En attendant j'espère que Xana ne lancera pas d'attaque tout de suite ! Ca gâcherai la surprise !

Jérémie : D'une manière générale, je l'espère aussi !

En fin d'après-midi Yumi appelle ses parents. Elle leur souhaite d'avance un joyeux Noël ainsi qu'à Hiroki auquel elle a acheté un nouveau jeu vidéo.

Mme Ishiyama : C'est dommage que tu ne rentres pas !

Yumi : Je sais mais vous partez au Japon, je ne serais pas rentré pour les cours, et puis ça va me changer les idées d'être avec mes amis !

Mme Ishiyama : Comme tu veux, ce qui compte c'est que tu sois heureuse !

Yumi : Merci maman ! Embrasses papa et Hiroki de ma part.

Mme Ishiyama : Je n'y manquerais pas.

Yumi : Au revoir maman !

Mme Ishiyama : Au revoir ma chérie.

Lorsque Yumi raccroche elle se sent d'abord nostalgique puis se dit qu'elle va effectivement passer de supers bons moments avec ses amis.

Ulrich : Tu viens Yumi ?

Yumi : Tout de suite !

Nos six amis vont se promener dans le parc. Odd cache Kiwi sous son pull puis sort.

Lorsqu'ils sont assez loin du collège Odd s'adresse à Marina.

Odd : J'ai un secret à te confier...

Les Lyoko-guerriers et Jérémie regardent Odd avec des grand yeux se demandant si leur ami est sur le point de lui révéler l'existence de Lyoko et de Xana.

Marina : Et c'est quoi ce secret ?

Odd libère alors la grosse masse enfouit en dessous de ses habits.

Odd tout fier : Je te présente Kiwi !

Les quatre amis soupirent intérieurement.

Marina sourit mais est surprise : T'as un chien ?

Odd : Oui, mais c'est un secret, faut surtout pas que Jim l'apprenne !

Marina : J'adore les chiens !

Ulrich voulant aider Odd : A la la ! Vous en avez des points en communs tous les deux !

Marina et Odd qui été entrain de caresser le chien relèvent la tête et rougissent.

Odd : Bon euh...On y va ?

Pendant leur balade, Jérémie et Aelita discutent de programmes qu'ils doivent mettre au point pour retrouver Franz Hopper. Odd et Marina s'amuse avec Kiwi tandis qu'Ulrich et Yumi marchent mains dans la main en discutant.

Ulrich : Allez ! Dis-moi !

Yumi : Nan tu sauras pas avant demain !

Ulrich suppliant : Qu'est-ce que je peux faire pour que tu me dises ce que je vais avoir ?

Yumi amusé : Je sais pas... Peut-être que si tu me dis ce que toi tu vas m'offrir, je te le dirais...

Ulrich : Ah non ! Pas questions ! C'est une surprise !

Yumi : Comme tu voudras... Dans ce cas t'as qu'à être patient.

Ulrich se préparant : Et si je te chatouillais ?

Yumi ripostant : T'as pas intérêt sinon t'auras rien du tout demain !

Ulrich et elle s'amuse à se titiller l'un et l'autre. Comme Odd le dit, généralement ça se termine en baiser.

En fin de soirée, tout le petit groupe se retrouve au foyer, où les quelques internes qui ne sont pas rentrés chez eux, sont entrain de faire une petite fête.

Tout le monde danse, s'amuse, Yumi ne pense même plus au incident qui l'on secoué ces derniers jours.

Avant d'aller se coucher, chacun a déposé ses paquets au pied du sapin mis pour l'occasion.

Quand l'heure de dormir arrive, nos six amis s'endorment, en se demandant ce que leur réserve le lendemain. Pour une fois, même Jérémie pense à Noël, et non pas à Xana, Lyoko et tous les problèmes qui s'en suivent. C'est donc paisible que tous partent au pays des rêves...

Contrairement à d'habitude, tout le monde se lève tôt, même Odd ! Vers 8h, les pensionnaires se retrouvent devant leur petit déjeuner. Chacun est impatient d'aller voir ce qu'on lui a offert. Le principal a été chargé par certains parents de jouer les Père-Noël, ce qu'il a bien sûr fait.

Une demi-heure après tout les élèves se regroupent autour du sapin. Sur tous les visages on voit les même expressions de joie et d'attente insoutenable. Jim est resté en chaussons et pyjama ce qui lui vaut quelques rires de la part d'Odd et d'autres, lorsqu'ils découvrent les pantoufles nounours de leur surveillant.

Jim vexé : Pff...Ils ont pas de goût ces gosses !

Mr Delmas de bonne humeur : Bon et bien si tout le monde est là, je crois que vous pouvez déballer vos cadeaux !

Dans tout le foyer on entend des « Ouais, Génial ! » et des bruits de papier froissé.

Milly : Ouais ! Super ! J'ai eu une nouvelle caméra !

Tamiya : Et moi un nouveau micro !

Les deux petites journalistes se sautent dans les bras.

Sissi : Ah ! Enfin j'ai mon nouveau miroir !

Hervé : Et qu'est-ce qu'il a de plus que l'autre ?

Sissi : Il est deux fois plus grand ! Comme ça je peux encore mieux m'admirer ! Merci mon p'tit papounet !

Du coté de nos héros. Bizarrement, personne n'ose ouvrir ses paquets, lorsqu'Aelita prend la parole.

Aelita : Bon moi je me lance !

Elle saisi un petit paquet recouvert de papier rose avec un petit mot.

Aelita le lit : « Pour Aelita, de la part de Jérémie. Joyeux Noël parmi nous ! »

Lorsqu'elle l'ouvre, elle est surprise de découvrir le collier avec son prénom.

Aelita : Wah ! Il est magnifique ! Jérémie, ça a du te coûter une fortune !

Jérémie rouge : Bah tu sais rien n'est trop beau pour toi !

Aelita lui sautant au cou : Oh Merci !!!

Jérémie ouvre une enveloppe posé sur ses chaussures.

Aelita gênée : Je suis désolée...Je savais pas quoi t'offrir.

Jérémie observe attentivement la photo. On le voit avec Aelita entrain de rigoler comme deux petits fous.

Jérémie : Aelita, moi je trouve ça parfait !

Aelita : Je t'ai aussi pris un autre petit truc...

Aelita tend un autre paquet à Jérémie.

Jérémie : Oh ! Des nouveaux Cd-Roms ! Merci j'en avais plus.

Odd : En même temps vu que tu passes tout ton temps sur l'ordi c'est pas étonnant.

Jérémie : Toi ouvres tes paquets et tais-toi !!!

Odd : Ca va ! Ca va ! J'les ouvre....-Odd déchire le papier qui entoure son cadeau-...C'EST TROP GENIAL !!! La saison 4 ! Je l'ai cherché partout ! On m'a dit qu'ils étaient en rupture de stock ! Qui est-ce qui me l'a offert ?!?

Marina sourit timidement et lève une main : C'est moi...

Odd s'en réfléchir saute au cou de son amie : T'es géniale !!!

Quelques secondes après Odd se détache et se rend compte de ce qu'il vient de faire Les deux adolescents rougissent.

Odd rouge : Bon euh...T' ouvres pas l'tien ?

Marina l'ouvre et lorsqu'elle découvre les boucles d'oreilles en cœur, celle-ci rougit encore plus.

Ulrich fait signe à Odd de se lancer.

Odd rassemblant tout son courage : En fait...Je voulais te mettre un petit mot à côté mais...

Marina devinant mais voulant s'assurer : Tu voulais mettre quoi ?

Odd : Ben euh...

Marina : Ca ?

La jeune fille regarde le blondinet et se rapproche de plus en plus jusqu'à l'embrasser. Pour une fois, elle a décidé de mettre sa timidité de côté au plus grand bonheur du félin virtuel.

Odd sous le choc et rouge : Bah euh...A peu près ça, oui...

Tout le monde rigole.

Yumi regarde Ulrich : Bon y reste plus que nous deux !

Ulrich : Bah oui...

Ulrich ne bouge pas.

Yumi étonnée : Bah alors je croyais que t'étais impatient de savoir ce que t'allais avoir ?

Ulrich : Oui mais je voudrais d'abord que tu ouvres les tiens...

Yumi : Non, on les ouvrent ensemble !

Ulrich souriant : Bon ok !

Les deux amoureux s'exécutent donc.

Ulrich s'empare d'un premier paquet où il découvre la tenue de penchak-silat flambant neuve.

Ulrich : Yumi ! Elle est géniale !

Puis il ouvre une enveloppe identique à celle de Jérémie. On les voit tous les deux à la soirée, Yumi dans sa grande robe noire, Ulrich dans son costume.

Aelita : Bah vous êtes bien sur cette photo !

Odd : Oui, vous êtes trognon !

Milly et Tamiya arrive alors à ce moment et prennent une photo, lorsqu' Odd et Marina se tiennent la main.

Milly : Cheese !

Ulrich rigole : Maintenant on est a égalités !

Odd récupère la photo où il se découvre main dans la main avec sa nouvelle petite-amie.

Tamiya : Ca fera 1 euros siouplait !

Odd abasourdi : Quoi ??

Ulrich : Rien que pour t'obliger à la garder je la paye.

Ulrich tend une pièce aux deux filles.

Milly : Merci !

La jeune japonaise ouvre son premier paquet et y découvre le livre qu'Ulrich lui a acheté.

Ulrich : Vu que tu pouvais pas partir cette année je me suis dit que ça te plairait p'têtre...

Yumi : C'est super ! T'as eu une bonne idée.

La jeune fille embrasse le samouraï sur la joue.

Ulrich rouge : Euh...Y a un autre paquet pour toi...

Yumi reste sans voix lorsqu'elle déballe le paquet qui contient les deux gourmettes.

Yumi : ...

Ulrich toujours rouge : C'est un peu un cadeau, pour nous deux...

Yumi réagit enfin et enlace le jeune homme. Une fois détaché de cette étreinte elle observe les bijoux une nouvelle fois.

Yumi : Ulrich, c'est génial ! Elles sont vraiment magnifique !

La jeune fille embrasse tendrement Ulrich.

Ulrich gêné : J'avais prévu que je porte celle à ton nom et puis que toi...Bah tu prennes la mienne.

Odd : Oui, Yumi tu comprend ! Ca remplace les alliances ! C'est un peu comme une demande de fiançailles !

Les amoureux rougissent.

Ulrich : Bah euh...Pas exactement mais voilà quoi, pour te rappeler que je suis toujours près de toi quoi qu'il arrive...

Le jeune homme passe le bracelet au poignet de Yumi puis celle-ci fait de même pour lui. Le couple partage un nouveau baiser.

Odd : Je vous l'avez dit ! On se croirai à un mariage ! Y a même le baiser !-Odd fait semblant de pleurer- J'ai la larme à l'œil !

Aelita : Jérémie, et si je te disais que je suis jalouse tu ferais quoi ?

Jérémie inquiet : Jalouse ? Mais de qui ?

Odd : Laisse tomber Aelita, Jérémie c'est peut-être un génie de l'informatique mais quand il s'agit d'amour il est encore plus nul qu'Ulrich !

Ulrich se détachant de sa japonaise : Eh !

Aelita embrasse le petit génie : Voilà ce que je voulais !

Jérémie écarlate : Ah, euh, oui...Excuses-moi...

Odd : T'en fais pas, elle a pas l'air de t'en vouloir.

Ulrich chuchotant à Yumi : Et...T'as une autre petite surprise qui t'attend sur...Enfin tu vois où...

Yumi surprise : Ah bon ? Et c'est quoi ?

Ulrich : Attends...

Le jeune guerrier se tourne vers Jérémie

Ulrich : Einstein !

Jérémie : Oui ?

Ulrich chuchotant : Est-ce qu'on pourrait aller où tu sais ?

Jérémie : Maintenant ?

Ulrich : Bah ouais, je voudrais montrer à Yumi son autre cadeau. Si tu veux pas venir de toute façon je sais m'en servir.

Jérémie : Bon ok mais vous attirez pas d'ennui !

Yumi soupirant : Ca porte la poisse de dire ça...

Les deux jeunes s'éclipse donc vers l'usine.

Yumi pas très rassurée : Tu es sûr que tu sais ce que tu fais ?

Ulrich : Mais oui ! T'en fais pas ! On est virtualisé et cinq minutes après l'ordi nous rematérialise automatiquement !

Yumi toujours pas confiante : Si t'es sûr de toi...

Ulrich souriant malicieusement : Et Yumi ! Quand on sera sur place tu fermes les yeux, ok ?

Yumi : Comme tu veux !

La geisha et le samouraï rentrent dans les scanners. Comme à chaque fois ils atterrissent au bout de quelques secondes. Ulrich a programmé le territoire du désert.

Yumi : Je peux ouvrir les yeux maintenant ?

Ulrich : Attends deux secondes...C'est qui le plus impatient maintenant ?

Yumi sourit tout en gardant les yeux fermés : C'est toujours toi !

Ulrich : Tout d'abord je voudrais que tu te laisses faire...Parce qu'y a un truc que j'ai toujours eu envie d'essayer sur Lyoko...Depuis qu'on a failli le faire...

Yumi curieuse : Et c'est quoi ?

Ulrich : ...

Le jeune homme se rapproche de la belle japonaise, puis l'embrasse tendrement.

Ulrich : Wah...C'est super bizarre quand on est ici !

Yumi qui a ouvert les yeux sourit : J'suis d'accord mais c'est quand même pas juste pour avoir une nouvelle sensation que tu m'as amené ici ?

Ulrich : Nan !...Regarde ta main...

Yumi observe donc son gant. Sur le dessus deux petit sabres croisés sont dessinés, les même qu'Ulrich porte.

La jeune fille observe alors la main de son ami. Sur son gant à lui est présent un éventail identique à celui qu ‘elle utilise pour combattre.

Ulrich souriant : J'ai demandé à Jérem' s' il pouvait pas rajouter ça, comme ça même sur Lyoko on sera ensemble ! Et c'est Odd qui les a dessiné au départ, c'est un travail collectif ! Ils ont fait du bon boulot !

Yumi : C'est vraiment beau ! J'adore ton idée ! Moi aussi je te donnes un autre cadeau...

Ulrich : Ah ?

Yumi : Tout d'abord...

Elle l'embrasse elle aussi.

Yumi : T'avais raison...C'est super bizarre, mais c'est cool aussi.

Ulrich : Et l'autre c'est quoi ?

Yumi faisant semblant d'être vexée : Ca te suffit pas ?? Bon je te proposes aussi qu'un soir on sorte juste tous les deux et puis qu'on se fasse un resto et un film. Ca te va ?

Ulrich : Absolument ! Mais t'es sûre que t'es parents seront d'accords ?

Yumi : Mon père a dit qu'il retiendrait ce que t'as fait l'autre soir...Ca m'étonnerait qu'il dise non !

Ulrich : C'est super !

Les deux Lyoko-guerriers sont sur le point de s'embrasser une nouvelle fois lorsque la rematérialisation opère.

Ulrich dans les scanner : Ah zut !

Yumi riant : Ca s'ra pour la prochaine fois ! T'en fais pas.

Ulrich : On rentre ? C'est pas tout ça mais je commence à avoir sérieusement faim !

Yumi faussement inquiétée : Pitié ! Tu vas pas te transformer en Odd ?!? Si c'est ça je préfère rompre tout de suite !

Ulrich rigole et prend Yumi dans ses bras : Nan j'te rassure ! J'arriverais jamais à imiter ses blagues aussi pourries !

Les deux amoureux rient en imaginant le personnage.

Au collège.

Odd : Ah bah c'est pas trop tôt ! Où vous étiez passés ?

Yumi riant de plus belle : Tu vois ! Tu te transformes en Odd ! Et Odd en Jérémie !

Ulrich riant lui aussi : Ah t'imagines le mélange !

Aelita arrive à ce moment : Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ?

Yumi se calmant : Laisses tomber, je te raconterais plus tard !

Jérémie discrètement à Ulrich : Alors ça lui a plu ?

Yumi qui a entendu : Oui ! Beaucoup, merci !

Soudain des bips inquiétant émanent de l'ordinateur portable du petit génie.

Jérémie : Les amis ont a un problème !

Odd : Quoi ? Aujourd'hui ? Et Xana alors, il connaît pas Noël ??

Jérémie : Faut croire que non !

Aelita : Bon faut qu'on y aille.

Ulrich : Ouais mais discrétos ! Je vous rappelle que Marina elle est pas au courant !

Odd les mains sur la tête : J' vous raconte pas comment elle va m'en vouloir de me barrer le jour de Noël !

Aelita : Oui mais on a pas le choix !

Jérémie : Et on a un autre problème...

Aelita : Lequel ?

Jérémie : Bah Ulrich et Yumi sont déjà aller sur Lyoko aujourd'hui, y pourront pas vous venir en aide !

Aelita : Ah ? Pourquoi vous y êtes allés ?

Yumi et Ulrich rougissent en repensant aux baisers qu'ils ont échangés.

Ulrich :...Euh, je voulais lui montrer son autre cadeau...

Odd : Ah et ça ta fait plaisir au fait ?

Yumi : Oui, c'est super bien fait !

Le couple reste rouge lorsque leur regard se croisent.

Odd le remarquant : Ah mon avis vous avez pas fait que ça !

Yumi bégayant : Qu...Qu'est-ce que tu racontes ?

Odd : Mouais, mouais...Ca sent le coup fourré ça !

Jérémie : Oui bon ça résout pas le problème ! Avec vous deux en moins ça va être coton !

Aelita : C'est pas gagné !

Odd : T'en fais pas princesse ! Odd le magnifique est là pour te protéger !

Aelita pas rassuré : Et c'est quoi l'attaque ?

Jérémie : J'en sais trop rien... Xana nous a déjà fait le coup de ne pas lancer d'attaque, du moins sur terre.

Ulrich protestant : Ouais si t'oublis les animaux du zoo qui se sont enfuis et qui ont foncé sur Yumi ! J'ai eu les jetons cette fois là !

Odd : Comme c'est trognon !

Yumi : Vu que moi je vais servir à rien, je peux p'têtre rester avec Marina, si vous vous mettez à sortir ensemble faut que je l'informe de certaines choses à ton sujet !

Ulrich : Oublis pas ses ronflements et les odeurs de pied !

Odd préoccupé : Tu vas pas faire ça hein ???

Yumi : On va voir ! Ca va dépendre de ton instinc à faire des blagues nulles sur les autres ! Si tu te contrôles peut-être, je dis bien peut-être que je ne lui dirais rien !

Jérémie : Bon allez on se dépêche à tout à l'heure !

Yumi : A tout' !

Odd discrétement à Ulrich : Elle est terrible ta copine !

Yumi : J'ai entendu !

Odd grand sourire : ...Terriblement super !!

Ulrich : Toi, si tu continus de l'énerver tu vas pas faire long feu !

Une fois la bande partie.

Yumi : Bon alors, où elle est passé Marina ?

La jeune japonaise la cherche des yeux dans le foyer.

Yumi : Ah ! Elle est là !

Marina est dans un coin, l'air triste, elle observe le bijou qu'Odd vient de lui offrir.

Yumi : Bah alors ? T'en fais une tête. Qu'est-ce qui va pas ?

Marina : Ben, j'suis un peu déçu...J'pensais qu'Odd serait avec moi aujourd'hui, c'est pour ça que je suis pas rentrée chez moi. Et résultat je me retrouve toute seule...

Yumi souriante : Mais non ! T'es plus toute seule maintenant.

Marina : T'es pas avec Ulrich ?

Yumi soupirant : Et non ! Tu vois ça doit être un truc de mecs...

Marian : Mais Jérémie il est avec Aelita lui ! D'ailleurs...Où est-ce qu'ils sont tous passés ?

Yumi cherchant une excuse : Euh...Je sais pas...Mais si tu veux on peut aller en ville. D'habitude le shopping c‘est pas trop mon truc, mais si ça peut te remonter le moral !

Marina sourit : Oui, t'es sympa !

Yumi : Bah faut bien, vu c'qui t'attend avec Odd !

Marina : C'est à dire ?

Yumi : Oh, bah va falloir que tu apprennes à supporter ses blagues qui font rire que lui !

Marina : Tu sais, Odd j'le connais depuis pas mal de temps, c'est juste que j'osais pas trop lui parler. On se disaient bonjour comme ça et puis l'autre soir à la fête, il m'a invité, c'est à partir de là qu'on a commencé à vraiment bien s'entendre.

Yumi complétant : Et maintenant te voilà casé avec ce ventre à pattes !

Marina : Oui, effectivement, je sais pas comment il fait pour être aussi svelte avec tout c'qu'il mange !!

Yumi : Ah ! Je crois que les prières d'Odd on été entendu !!

Marina : Pourquoi tu dis ça ?

Yumi : Parce que je crois bien que tu es la seule personne qui l'ai qualifié de svelte et non pas de maigrichon !

Les deux filles rigolent en se dirigeant vers le centre ville.

Sur Lyoko.

Odd : Aïe, aïe, aïe ! J'espère que Yumi est pas entrain de me descendre sur place !

Ulrich à côté de Jérémie : Nan j'pense pas ! C'est pas son genre !

Odd : Tu parles !

Aelita : Bon la tour est là-bas !

Jérémie : Oui, et y a une dizaine de Kankrelats qui vous attendent !

Aelita effrayée : Une dizaine ??? Sans Ulrich et Yumi on va jamais y arriver !!

Odd : Mais si ! Je suis là oublis pas !

Aelita : Ouais mais bon on peut pas dire qu'à deux contre dix on a beaucoup de chance de gagné !

Odd : Allez on y va !

Le chat virtuel fonce vers l'armée de Kankrelats. Sur ses quatres pattes, le félin atteint rapidemment le petit groupe. Il décoche une rafale de flèches lasers qui tue trois monstres. Aelita au bout de quelques champs de force a tué deux Kankrelats.

Aelita essouflé : Jérémie tu pourrais nous envoyer nos véhicules ?

Jérémie : Pas de problème princesse !

Quelques manipes sur son clavier plus tard...

Jérémie : Les véhicules de ses messieurs, dames sont avancés.

Odd : Ouais merci, allez -tire une flèche lasers- plus que quatre !

Aelita : Ahhh !!! C'est quoi ça Jérémie ??

Jérémie : J'en sais rien ! On dirait un nouveau monstre !

Devant les deux Lyoko-guerriers, une créature de la taille des Bloks, ressemblant fortement à une arraigné s'approche dangereusement.

Aelita : Jérémie ! Lors de notre première translation avec Odd, on avait pas vu ces bestioles ??

Odd : Eh ouais !! C'est pour ça que leur grosses papattes velues me rapellais quelque chose.

Jérémie : Oui c'est probable.

Odd tire plusieurs flèches, sans résultat.

Odd : Eh Einstein où est-ce qu'il faut les visées ? Parce que sur leur gros popotins j'ai déjà essayé et ça fait rien !

Jérémie : Sur leur crânes ! Le symbole est dessus. Mais faîtes attention ! Je viens de faire des recherches et elle peuvent projeter des toiles qui non seulement

vous emprisonnent pour quelques minutes mais qui vous retire aussi 50 points de vie !

Odd : Dis t'aurais pas une chaussure géante pour nous en débarrasser ??

Aelita : Odd c'est pas le moment de plaisanter ! Je me charge des derniers Kankrelats ! Toi occupe toi d'elle !

Odd : Pouquoi c'est toujours moi ?? J'ai horreur des arraignés !

Aelita taquinant son ami : T'as qu'à retiré tes chaussures ! Qui sais, avec l'odeur elle s'enfuira peut-être toute seule !

Odd véxé : Ah, ah, ah ! T'es très drôle ! Tu devrais pensé à être comique !

Aelita : C'est bon Odd ! Je plaisante !

Odd : Mouais...Bon à nous deux ma belle !

Aelita : Champs de force !

Il ne reste plus qu'un Kankrelats, cependant Odd a du file à retorde avec ce nouveau monstre. Tout en cherchant à éviter les jets de filets, ce dernier tente en vain d'atteindre le signe de Xana.

Odd : Elle est corriace cette bêbête !

Aelita : Bon, j'essaye d'aller à la tour ! Fais diversion !

Sur Terre.

Marina : Merci Yumi ! Cette balade m'a redonné le moral !

Yumi : Bah c'est normal ! Je pouvais pas te laisser comme ça.

Marina : Sinon, je voulais te demander, Ulrich il pratique quoi comme sport ? Vu la tenue que tu l'a offert, je pense pas que ça soit pour faire joli !

Yumi souriant : Nan effectivement ! Il fait du penchak-silat.

Marina : Et toi ?

Yumi : Moi je touche un peu à tous les arts-martiaux.

Marina : Vraiment ? Moi j'adore tous ce qui nécessite le combat !

Yumi : Ah bon ? Je savais pas, je t'ai jamais vu aux entrainements.

Marina : Bah...En fait vu que je connaissais personne je voulais pas y aller toute seule.

Yumi : T'aurais du ! C'est comme ça qu'on se fait des amis. La preuve, Ulrich et moi c'est pendant un entraînement qu'on s'est rencontré.

Marina : Oh ! C'est trop mignon !

Yumi protestant : Ah non tu vas pas devenir comme Odd hein ?

Marina rigolant : Pas de problème de ce côté là ! Mais je peux te poser une question un peu...personnel ?

Yumi : Bah euh...oui.

Marina : Comment ça s'est passé quand t'as vu Ulrich la première fois ?

Yumi rougit : Bah, en fait, on a combattus, on été les deux seuls avec Jim ce soir là. Et puis bah, en fait, pendant le combat je sais pas trop comment dire mais euh...

Marina : Ca a été un coup de foudre ?

Yumi : Euh...On peut dire ça comme ça...Mais après le combat vu que je l'avais battu, il ne m'a même pas salué ! Mais pourtant je sais pas...C'est son sale caractère qui m'a plu...

Marina : Désolé de t'avoir embarassé...

Yumi sourit : Non t'en fais pas, ça n'a fait que de me rappeler des bons souvenir. Mais toi et Odd alors ? Coup de foudre ou pas ?

Marina : Bah je sais pas trop, j'ai du mal à savoir...Je crois que ouais, la façon en plus qu'il a eu de me demander d'être sa cavalière, à genoux entrain de me supplier, je m'en souveindrais toujours, j'étais morte de rire mais lui dit pas que je te l'ai dit !

Yumi : Promis ! Ah les mecs et leur fièrté j'te jure !

Marina : Je te le fais pas dire ! Mais c'est vrai que j'suis vraiment déçu pour aujourd'hui.

Les deux filles, se promènent encore un peu avant de rentrer au collège.

Sur Lyoko.

Aelita a déployé ses ailes et s'envole maintenant vers la tour.

Odd finit par avoir la créature.

La jeune fille aux cheveux roses rentre dans la tour puis après avoir atteint l'interface, appose sa main.

Aelita : Tour désactivé...

Jérémie : Matérialisation Aelita, Materialisation Odd.

Ulrich : C'était quoi cette bestiole Jére'm ?

Jérémie : Bah comme Odd l'a dit, ça ressemble beaucoup aux ciber-arraignés qu'ils avaient rencontré. Je vais faire quelque recherches cet après-midi.

Le petit groupe rentre, en chemin ils rencontrent Marina et Yumi. Le nouveau membre du groupe ne donne a Odd que des yeux montrant clairement qu'elle lui en veut. Le reste de la bande décide de les laisser tous les deux.

Odd : J'suis désolé Marina.

Marina : Est-ce que j'peux juste savoir où t'étais ?

Odd bafouillant : Bah...Euh...Je traînais avec Ulrich et Jérem'. Ils...cherchaient quel film on irait voir la semaine prochaine.

Marina naïve : Bah pourquoi tu m'as pas prévenu ?? On y serait aller ensemble !

Odd : Bah je sais pas ! Je pensais pas que c'était important !

Marina haussant le ton : Nan c'est vrai ! Tu me laisses tomber le jour de Noël sans rien me dire mais c'est pas grave !

Odd s'emportant à son tour : Oh ! Arrêtes ! Sois pas idiote, je me suis excusé et tu sais que c'est pas ce que j'ai voulu dire !

Marina ahurie : Maintenant c'est moi l'idiote ?!? Pff ! Et dire que je sors avec un gars comme toi !

Odd criant presque : Bah si ça te va pas on a qu'à plus être ensemble !

Marina : Parfait !

Odd : Parfait !

Après cet intense dispute, les deux adolescents rentrent chacun de leur côté. Odd s'énerve tout seul. Marina pleure, en se demandant pourquoi, alors qu'ils venaient juste de se mettre ensemble cette dispute pour pas grand chose vient tout gâcher...Lorsqu'Ulrich récupère son colocataire dans leur chambre ce dernier est de mauvaise humeur.

Ulrich voulant blaguer : Alors Odd qu'est-ce que vous avez fait ? Tu l'as embrassé passionnément en lui disant je t'aime ??

Odd : Oh toi lâches moi ! C'est pas l' moment !

Ulrich : Apparemment ça s'est mal passé...

Ulrich pensant : "On aurait pas échanger les rôles ??"

Ulrich curieux : J'fais la même tête quand j'viens de me disputer avec Yumi ?

Odd : Ouais et pire !

Le jeune homme s'assoit sur son lit.

Ulrich : Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Odd : Nan mais j'me suis excusée et puis après elle m'a demandé où j'étais, à partir de là on a commencé à s'énerver ! Rooo et puis j'en ai marre de Lyoko !!

Ulrich surpris : Quoi ?!? Mais je croyais que t'aimais ça l'aventure, l'héroïsme...

Odd : Bah plus maintenant ! J'en ai ras le bol, déjà que Lyoko m'a bousillé mon histoire avec Sam, maintenant avec Marina !! J'en peux plus de tous ces secrets !

Ulrich : Attends !! Tu vas pas tout dire à Marina comme t'avais fait avec Bringa, hein ?!?

Odd : Nan, mais...j'suis pommé...

Ulrich : Bah, j'suis sûr que vous allez vous réconcilier.

Odd : Moi j'suis pas aussi certain.

Yumi et Aelita sont avec Marina, qui leur raconte la même histoire.

Marina se tournant vers Aelita : Bah alors, où vous étiez ? Moi Odd m'a dit que vous étiez allez choisir le prochain film qu'on ira voir, mais j'y crois pas trop à son histoire.

Aelita gênée de devoir mentir : Bah si, c'est ce qu'on a fait. Mais j'suis sûr qu'y pensez pas c'qu'il t'as dit au sujet que vous sortiez ensemble.

Marina : Tu crois ?

Yumi : Mais oui, c'est juste que vous vous êtes enerver et du coup vous avez dit n'importe quoi ! Demande à Aelita, -Yumi souriant-...Ulrich et moi ça nous arrive tout le temps !

Marina : Ouais, mais vous c'est pas pareil, Ulrich il t'a déjà dit qu'il t'aime...

Yumi rougissant : Ouais mais j'suis sûre qu'Odd il t'aime aussi.

Marina s'énervant de nouveau : Tu parles ! Il est sorti avec toutes les filles de 4ème du collège ! Ca m'étonnerait qu'il sache ce que c'est que d'être amoureux !

Aelita : Marina, c'est la première fois qu' Odd offre quelque chose à une fille qui soit autre qu'une boîte de chocolat à moitié vide ! Ca signifi pas rien, j'en suis sûr !

Yumi : Bon je vous laisse dix minutes et je reviens ! -Yumi regarde Marina- T'en fais pas ! J'suis sûr que tous va s'arranger.

Après ces quelques paroles la japonaise sort et va dans la cour rejoindre Ulrich.

Ulrich : Alors ?

Yumi : Bah Marina est dans tout ses états...Elle se demande si Odd l'aime vraiment...

Ulrich : Bah faut pas, Odd me l'a dit lui même l'autre jour !

Yumi : Hmm...Faudrait faire en sorte qu'ils se parlent ! Ils vont pas rester fâcher éternellement !

Ulrich : Nan c'est sûr...Mais ce qui m'inquiète le plus c'est pas ça...

Yumi : Alors c'est quoi ?

Ulrich : Odd a dit qu'il en avait marre de Lyoko.

Yumi surprise : Quoi ?!? D'habitude c'est toi qui dit ça !

Ulrich : Ouais bon, on parle pas de moi là. Qu'est-ce qu'on fait alors ?

Les deux amis cherchent une solution en vain.

Le soir, l'ex-couple ne s'adresse pas un regard. L'ambiance à table est explosive.

 

Marina faisant maintenant partie de la bande, reste avec ses amies, les garçons sont d'un côté tandis que les filles sont de l'autre. Seul Yumi et Ulrich se retrouvent de temps en temps pour faire le point et se détendre ensemble. Cette dispute les a pourtant un peu séparés...

Cela fait maintenant trois jours que la guerre s'est installé entre Marina et Odd, chacun pensant que c'est à l'autre de faire le premier pas.

Ulrich : Allez quoi Odd ! C'est idiot ! Vous allez pas restez fâché pour si peu...

Odd entêté : Pourquoi j'irais m'excusé ??? C'est elle qu'à dit qu'elle voulait plus de moi !

Ulrich se tournant vers Jérémie : Bon moi ça fait des heures que j'essaye de lui faire comprendre alors maintenant c'est ton tour Einstein ! Moi je vais voir Yumi.

Jérémie souriant : Tu peux plus te passer d'elle on dirait !

Pour toute réponse le jeune homme rougit et quitte la pièce.

Jérémie soupire : A ces deux là !

Puis le petit informaticien se tourne vers son ami à la mèche violette.

Jérémie : Ecoute Odd, j'suis pas un pro en amour, comme tu t'amuses souvent à me le rappeler, mais je sais une chose...

Odd : ...

Jérémie : Je sais que...si je m'étais fâché avec Aelita, jamais je ne la laisserais partir sans rien tenter, alors oui faut mettre sa fierté de côté, mais ça vaut le coup tu crois pas ?

Odd écoute, puis finit par se lever, et se tourne vers Jérémie.

Odd souriant : Merci Einstein ! T'es pas si nul que ça finalement !

Jérémie : Je dois prendre ça comme un compliment ???

Lorsqu'Odd part Ulrich revient.

Ulrich : Alors ? Qu'est ce qui se passe ? Il va déprimer ailleurs ?

Jérémie fier de lui : Nan, il va parler à Marina.

Ulrich ouvre de grands yeux : Quoi ?!? Tu te fous de moi ??? Ca fait trois plombe que j'essaye de le convaincre et toi comme ça en cinq minutes ça y est ! Comment t'as fait ?

Jérémie : Je lui est parlé d'Aelita et moi. T'aurais du faire ça avec Yumi, en plus vous qui vous disputé tout le temps, ça aurait été un très bon exemple de comment se réconcilié après.

Ulrich véxé : T'exagère Jére'm ! Ca fait des semaines qu'on s'est pas disputés ! D'ailleurs j'crois que c'est notre record...

Jérémie rigolant : C'est très possible ! Bon moi faut que je me remettes à mes recherches ! A plus tard Ulrich !

Ulrich : A plus Einstein !

 

Pendant ce temps...Un Lyoko-guerrier à l'apparence d'un chat fait les cent pas dans le couloir du dortoir des filles.

Odd : J'y vais...J'y vais pas...J'y vais...J'y vais pas...

Le jeune homme change tout le temps d'avis, lorsque la porte de la chambre de son amie s'ouvre, laissant apparaître une Marina bien triste. Quand elle relève la tête elle est surprise de voir le garçons à la mèche violette, l'air tout aussi désolé qu'elle.

Odd : Je...Je voulais...M'excusé...Je pensais pas ce que je t'ai dit l'autre jour et...ben...j'ai pas envie qu'on se sépare pour une broutille...

Marina : Moi non plus, ce serait bête quand même...Surtout qu'à part ça on s'entendait plutôt bien tous les deux, non ?

Odd : Bah oui, et puis en plus...-Odd rougit ce qui ne lui arrive pas souvent- ...Pour être franc, tu me manques...

Marina : A moi aussi !

S'en suivit d'un câlin signant le traité de paix. Yumi arriva à ce moment.

Yumi : Ah bah enfin ! C'est Ulrich qui vous as réconciliés ?

Odd : Nan c'est Einstein !

Yumi ouvre de grands yeux : Oula Ulrich battu par Jérémie, j'vais le récupérer d'un humeur massacrante !

Odd : Oui, ton petit Ulrich chéri !

Yumi sourit : Bah on dirait que t'as retrouvé la pêche ! Tu recommences t'es pauvre blague...

Odd et Marina ne se quittèrent pas de la journée. Le soir au réfectoire, la bande a retrouvé sa merveilleuse entente.

Marina : Mais la prochaine fois tu me préviens avant de me laisser toute seule, ok ?

Odd espérant pouvoir tenir parole : Ok.

Ulrich prenant Yumi dans ses bras : Bon c'est pas tout ça mais moi je vais me coucher !

Yumi : Ouais moi aussi !

Odd : Ensemble ???

Jérémie, Aelita, Marina, Ulrich, Yumi : ODD !!!

Odd leur montre son plus beau sourire.

Le samouraï raccompagne Yumi jusqu'à sa chambre.

Yumi : Quelle pagaille ! Heureusement qu'ils se sont réconciliés, j'en pouvais plus de voir le groupe séparés en deux !

Ulrich sourire malicieux : T'en pouvais plus de pas être avec moi ???

Yumi rougit : C'est pas ce que j'ai dit ! Tu déformes tout !!

Ulrich : Mais oui...-Ulrich rougissant à son tour- Bah si toi non, à moi si, tu m'as manqué...

Après ces quelques paroles romantique le couple partage un baiser, un long baiser, qui ne s'arrête seulement parce qu'Aelita arrive.

Ulrich gêné : Bon...Euh...Bonne nuit les filles...

Aelita : T'en fait pas, vous arrêter pas pour moi, continuer de vous embrassez tranquillement...

Ulrich, Yumi : AELITA !!

Aelita : Quoi ? Y avait pas Odd fallait bien que quelqu'un le remplace !

Du côté d'Odd et Marina.

Odd : Bon bah euh...Bonne nuit.

Marina regarde Odd dans les yeux : Fais pas l'idiot ! Embrasses-moi.

Odd : Eh ! Ca se fait pas de réclamer ! Et puis je croyais que t'étais du genre timide toi ?? T'as changé en trois jours ?

Les deux amoureux se sourient puis s'embrassent, pour Odd c'est le signe que tout s'est effectivement arrangé.

Aelita est dans la chambre de Jérémie.

Aelita : Bon bonne nuit Jérémie !

Jérémie sourit : Bonne nuit Aelita.

La jeune fille se retourne avant de partir.

Aelita : Dis Jérémie...Tu me promets qu'on se séparera jamais ?

Jérémie : C'est à cause d'Odd et Marina que tu me demandes ça ?

Aelita : Entre autre, oui...

Jérémie : Aelita, c'est des choses qui arrivent, je peux pas te promettre qu'on se disputera jamais, en revanche je te jure que jamais je ne cesserai de t'aimer.

Aelita sourit : Merci Jérémie...

Le duos de génie, comme Odd les surnomme, partage lui aussi un baiser.

Ce soir tous les couples sont soudés, plus que jamais, chacun espérant que ça reste ainsi pour toujours.

 

 

Fin du Tome 2, à suivre...

 

 
 

Commentaires
 
Note :
18
Commentaire de Gothicqua - Posté le 01-06-2013 à 08:00

Super fanfic le seul bémol c'est que william a failli violer yumi.

Note :
20
Commentaire de Riri58 - Posté le 10-03-2013 à 08:05

Bravo une belle histoire d'amour je te donne 20/20

Note :
20
Commentaire de 69_Ulrich_Yumi_69 - Posté le 26-12-2012 à 23:31

J'ai oublier la note

Note :
0
Commentaire de 69_Ulrich_Yumi_69 - Posté le 26-12-2012 à 23:31

<3 J'ai adoré mais chui vraiment étoné que William a essayé de violé Yumi!!!

Note :
19
Commentaire de YxU - Posté le 22-07-2012 à 11:09

William as essayer de violé Yumi ? OMG

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]