Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Corruption des Ténèbres / Episode 1 : Derrière l'ombre de Yumi...
Écrite par Yumi71Ishiyama le 11/07/2011 à 11h33
Note : 17,1/20 Catégorie : Futur de la série
Lue 4819 fois X.A.N.A a été anéanti, mais pas la véritable menace. Un lourd secret sommeille au plus profond de l'un de nos héros, Yumi. Comment ses amis régiront-ils à ça ?
 
 

 
 

Quoi de plus simple ! X.A.N.A a été anéanti il y a de cela trois bons mois, et chacun de nos Ex-Lyokoguerrier a anfin repris une vie paisible et normale...ou plutôt, pas encore.

Et oui, derrière cette vie "presque normale", un secret sur le point d'être découvert risque de bouleverser entièrement nos héros et le monde entier !...


A quoi est dû l'étrange comportement de Yumi ?

A qui appartient ce lourd "secret" ?

Quel en est l'origine ?

Sera-t-il ami ou ennemi ?

Le porteur de ce même secret était-il au courant de tout cela ?

Qu'adviendra-t-il des relations amoureuses de chacun ?....


Episode 1 : Derrière l'Ombre de Yumi...

 

Odd : J'vous jure ! Cinq semaines sans purée / boulettes au menu ! C'est d'la pure discrimination !

Ulrich : Odd, si t'es pas content, tu n'as qu'à attendre les plats de la semaine prochaine !... J'y pense : je n'ai pas croisé Yumi à la cantoche. Ou elle peut être ?... Et toi, le gourmet ?

Odd : Hmmm ? Tu dichais ? Décholé, y'ai pô entendu, ye manyeais.

Ulrich : Rien, laisse tomber.

 

Jérémie et Aelita arrivent enfin à la cantine. A la même inquiétude qu'Ulrich, tout le monde se pose des questions !

 

Jérémie : Salut Odd, salut Ulrich. Yumi n'est pas avec vous ?

Ulrich : Non, elle n'est pas encore arrivée. Mais tu sais, deux minutes plus tôt, j'avais posé la même question à Odd. ("Tu parles, il préfère manger plutôt que s'inquieter !")

Aelita : Ca ne lui ressemble pas d'être en retard... Elle doit avoir sa raison.

Ulrich : Bon... Alors, de quoi voulais-tu nous parler ?

Jérémie : Ah oui, j'ai failli oublier ! En fait, j'ai réussi à moduler différents atomes grâce aux scanneurs de l'usine et pour les morfondre en des sortes "d'anti-virus" pour êtres-vivants. Cela pourra peut-être soigner le mal de dos de Monsieur Moralès ! Et donc, j'ai tout de suite... (Continue de parler...)

 

Pendant que Jérémie expliqua sa découverte à ses amis, Yumi arrive enfin à la cantine,... et dans la bonne humeur, en plus !

En effet, son retard était dû à une demande au bureau du Proviseur. Il souhaitait que Yumi accompagne les élèves de 6° et de 5° pour le prochain voyage scolaire qui aura lieu à la fin de l'année.

Elle prit un plateau, se fit servir par Rosa, et s'installa vers les autres. Pour le repas, c'est Odd qui va être content !

 

Yumi : Salut les gars. Désolé, j'avais une affaire personnelle à régler.

Ulrich : Une affaire personnelle ?

Yumi : Rien; j't'expliquerais.

Odd : Non mais t'y crois pas ! Elle a eu droit à purée / boulettes ! Et moi, alors ?!

Yumi : A vrai dire, c'est Sissi qui a demandé à Rosa de te donner des choux de bruxelles et du porc à midi au lieu de purée / boulettes.

Odd : Sissi ? J'y crois pas ! Comment elle peut faire une chose pareil !

 

Sissi arrive par derrière. Tout le monde avait souhaité ne pas la voir, mais le mal est fait. Et cette fois, les deux zigotos qui lui servaient de "loyaux serviteurs" n'étaient pas derrière elle.

 

Sissi : Ah, Ulrich, tu es là !... Ah, Odd ! Alors, comment trouves-tu ton repas ? Délicieux, n'est-ce pas ?

Odd : A vrai dire, le porc a le même goût que ton dernier commentaire devant Hervé. Il est "porc" comme toi, tu vois l'genre ?

 

Tout le groupe éclate de rire, à part Sissi, éventuellement.


Sissi : Tes blagues à deux balles, tu peux te les garder, MONsieur chaussette puante!

 

Eclat de rire total. Tout le monde se rejoint dehors, puis retournent en cours.

Quelques heures plus tard, à la fin des cours, tout le monde se regroupa, mais Sissi vient se mêler à l'attroupement.

 

Sissi : Eh Ulrich, j'oubliais ! Ca te dirait de me rejoindre dans ma chambre après ?

Odd : Sissi, ça te dirait de venir avec moi chez Barbie-Club-de-Coiffure pour voir la dernière perruque nauséabonde en vitrine ?

Sissi : Ah ah, très drôle. Tu peux te la coller là où je pense, TA demande !  (elle s'en va, énervée)

Aelita : Bien joué, Odd, mais c'était un peu grossier !

Odd : Ben quoi ? Au moins, elle l'aura cherché ! "Oh, mon Ulrich !... Tu veux sortir avec...."

Ulrich : N'en rajoute même pas un mot.

Odd : J'ai compris ! Ulrich a la nausée ! Attention à ne pas tout reccracher !

Ulrich : ...

Odd : Oh, et encore une autre ! S'il continue à ne plus parler, c'est Yumi qui sera fâchée !

Ulrich et Yumi : LA FERME !

Odd : Beuh ?

Jérémie : Odd, t'en fais trop.  (il prend son ordi en même temps de dire ses paroles)

Yumi : Bon, c'est pas ça, mais vu l'heure, faut que j'rentre ! C'est mes parents qui vont être furieux si je ne suis pas à l'heure...

Aelita : Tu veux qu'on te raccompagne ?

Yumi : Non, ce sera bon comme ça. Et puis, je ne veux pas vous déranger plus longtemps. A demain !

 

Yumi quitte le collège, sous les "au revoir"  de ses amis. Elle prend donc la petite ruelle et rentre enfin chez elle. Hiroki était devant la télé. Sa mère préparait le repas du soir, son père dormait sur le canapé.

 

Pendant ce temps, au collège Kadic...


Odd : Kiwi ! Viens mon chien !... (Kiwi saute sur les jambes de son maître )... Bon toutou !

Aelita : C'est bientôt l'heure d'aller manger, Odd. Tu ferais mieux de te dépêcher !

Odd : Désolé, mais j'ai pas faim ! Vu ce que je risque de manger !

Jérémie : Dommage, ce soir c'est couscous ! Et une méga glace en dessert !

Odd : ...?!

Aelita : Et le mieux dans tout ça, c'est que Yumi a demandé à Rosa de te donner sa part !

Odd : .........?!!

Ulrich : Il y aura même du Rab, c'est pour te dire...

Odd : C'est bon, JE VIENS !!!

Jérémie : Enfin une bonne nouvelle !

 

Tout le petit groupe se dirigea à la cantine. Pour le bonheur de tous, Sissi n'était pas encore là.

 

Odd : C'est calme quand la Pousse de Beauté n'est pas là, vous ne trouvez pas ?

Ulrich : Mouais, trop calme... ("Je me demande comment va Yumi...")

Aelita : Ben, tu manges pas, Jérémie ?

Jérémie : Hein ? Euh... Si si, je vais manger, ne t'en fais pas !  (il se dépêcha d'avaler tout ce qui restait dans son assiette )... Voilà, j'ai fini !

Odd : Ben?! Il a fini avant moi !

Ulrich : Ca te dérange, Odd ? Parce que là, t'es dernier !

 

Tout le monde se mit à rire... sauf Odd.

 

Le lendemain, Odd était réveillé le premier. Il commença à balancer des oreillers sur son camarade de chambre, pour le pousser à se lever. Mais celui-ci ne réagit pas. Il dormait profondément. Odd eut donc une autre idée : aller réveiller Jérémie... avec délicatesse !


Odd : Pss... Jérémie, réveille toi ! Aelita sort avec Nicolas !

Jérémie : Qu..que.. QUOI ?!!

Odd : Ahah ! T'es facile à berner, tu sais !

Jérémie (tout en rougissant ) : C'était pas drôle, Odd !

Odd : Bon, c'est pas ça mais, faut réveiller Roméo !

Jérémie : Ok, ok...

 

Jérémie et Odd retourne dans la chambre d'Ulrich. Celui-ci dort toujours, il n'avait pas l'intention de se réveiller !

 

Jérémie : Ulrich, réveille toi !

Ulrich : Hm... Laisse moi dormir encore un peu... hmm..

Jérémie : ... Yumi, elle sort avec Mathias, le gars de 3°.

Ulrich : Qu..que...QUOI ?!!

Jérémie : J't'ai eu !

 

Au même moment, chez les Ishiyama, Yumi dormait encore. Il était assez tôt, mais elle avait prévu de partir plus tôt au collège pour passer un peu plus de temps avec les autres.

 

Mme Ishiyama : Yumi, ma puce, c'est bientôt l'heure de te lever ! Yumi !

Yumi : Hmm... Mouais.. J'me lève !

 

Yumi commença à ouvrir ses yeux. Le soleil était fort, elle avait beaucoup de mal à les ouvrir. Elle asquiesca une grimace. Puis, une fois totalement réveillée, elle prit un soudain sursaut...

 

Yumi : Qu..Qu'est-ce que c'est...que ça ?

 

En effet, son sursaut n'avait rien d'habituel. Tout autour d'elle, armoire, vêtements, rideaux, peluche, livres et autres étaient en lévitation. Elle se frotta les yeux, cela devait être un rêve. Mais pourtant, non.

 

Yumi : Pourquoi... tout lévite ? C'est.. moi... qui fait ça ?... Mais... C'est impossible !

Mme Ishiyama : Yumi, il y a un problème ?

Yumi : N...Non, ce n'est rien...

Mme Ishiyama : Attends, je monte.

 

Ce n'était pas du tout le moment ! Sa mère montait dans sa chambre. Quelle sera sa réaction en voyant ...

 

Mme Ishiyama : Que... Ca lévite ? Yumi...

Yumi : Je ne sais pas ! Je me suis réveillée et... j'ai eu un choc et... j'ai vu tout ça...

Mme Ishiyama, inquiète, surprise et ayant l'air de cacher quelque chose : ... Pour le moment, on n'en parlera pas à ton père.

 

Elle redescendit dans la cuisine. L'évènement l'avait totalement retournée. Yumi en fit de même. Elle s'habilla en vitesse, et alla déjeuner.

 

Yumi : ... Tu sais quelque chose, n'est-ce pas ?

Mme Ishiyama : Je ne sais pas...

Hiroki : M'man ! La chambre de Yumi est re-tom-bée !

Yumi : HEIN ?!!

 

Pendant ce temps, le père de Yumi rentra à la maison. Un doux baiser sur les joues de sa femme, et il alla se reposer sur le canapé, avec en prime, la télé allumée.

 

Mme Ishiyama : Chéri, je peux te parler deux minutes ?

Mr Ishiyama : Hmm ? Bien sûr !

 

Yumi remonta dans sa chambre. Elle prépara son sac pour la journée. Et en effet, son frère avait raison. Tout ce qui léviatait était retombé à l'état initial. Ce pouvoir, il était beaucoup plus puissant que celui qu'elle avait jadis sur Lyoko. Le comportement de sa mère... Elle voulait en avoir le coeur net. Elle redescendit dans la salle, où ses parents parlaient. Ils parlaient à son sujet.

 

Mme Ishiyama : Je te jure ! Tout lévitait ! Tu penses que...

Mr Ishiyama : Oui... Je pense qu'elle commence...l'éveille... De toute façon, cela se serait passé un jour ou l'autre... Le pouvoir de lévitation n'est qu'un début.

Mme Ishiyama : Moui... Mais pourquoi maintenant ?....

 

Yumi n'en croyait pas un seul mot. Elle, pourtant si mûre et innocente, était sur le point de s'éveiller, en "un monstre" dépourvut de pouvoir ! Mais pourquoi elle, pourquoi ?!.... C'est après tout cela qu'elle partit au collège, sans même dire un mot...

 

Odd : Eh, Ulrich, devinne qui j'ai vu en sortant de la douche !

Ulrich : J'sais pas moi, Andréas ? Sam ?

Odd : Non, Sissi et ses royaux serviteurs pots d'colle !

Ulrich : Très drôle .... Bon, si t'as rien d'autre à dire... Je vais vers les distributeurs.

Odd : Pas d'soucis !

 

Ulrich s'en va aux distributeurs. Le rêve qu'il avait fait cette nuit l'avait totalement choqué.

 

Jérémie : Ah tiens, Ulrich, je t'attendais. Ben, t'en fais une tête, Sissi t'a demandé en mariage, ou quoi ?

Ulrich : C'est que... j'ai fait un drôle de rêve cette nuit...

Aelita : Un rêve ? Et c'était quoi ?

 

(Ulrich se met donc à raconter son rêve aux autres, pendant qu'Odd les rejoints.)

 

Jérémie : Ben ça ! Tu as donc vu une sorte d'ombre ou spectre noir qui appelait le nom de Yumi ?

Ulrich : Oui, mais ce n'est qu'un rêve, non ?

Aelita : Oui, ne t'en fais pas !

Odd : Roméo fait des rêves à s'en mettre plein la tête, hein ?! C'est qu't'es mignon quand tu fais ça !

Ulrich : Toi, la ferme.

 

Quelques minutes plus tard, Yumi arrive enfin au collège.

 

Odd, qui regardait Sissi avec attention : T'y crois pas ! Sissi a envoyée une demande en mariage au neveu de Jim, ou quoi ! T'as vu sa tête ?!

Jérémie : Tu la connais, Odd. Tout dans le look, rien dans le crâne... Même son cerveau, ça fait un moment qu'il l'a quitté !

Aelita : Regardez, Yumi arrive !

Odd : Oh oh ! Elle a pas l'air de bonne humeur ! Tout comme notre Ulrich !

Jérémie : Eh, Yumi !

 

Yumi ne regarda même pas ses amis. Elle passa son chemin, prise dans ses pensées. Elle n'arrivait pas à oublier ce qui lui arrivait. C'était impensable.

 

Jérémie : Ben ?! Qu'est-ce que je lui ai fait ?!

 

Ulrich et les autres ne tardent pas à la suivre, inquiets.

 

Ulrich : Eh ! (Ulrich prit Yumi par son bras ) Qu'est-ce qui te prend ? Ca te r'ssemble pas.

Yumi : Lâche moi...

Jérémie : Quelque chose ne va pas Yumi ? Tu n'es pas normale depuis hier...

Yumi : Rien... Il n'y a rien... Alors laissez moi tranquille...

Odd : T'y crois pas ! Yumi est pire que dans ses états ravageux ! On croirait la scène de la trahison dans le film de Frankestein !

Jérémie : Odd !

Aelita : S'il te plaît, explique nous ce qu'il se passe !

Yumi : Non....

Ulrich : Tu me fais peur, là... Mais je te retiendrais jusqu'à ce que tu nous dises ce qu'il s'passe !

 

Yumi était furax. Elle ne savait pas comment réagir. Son cerveau bouillonait, ses membres ne réagissaient plus.

 

Ulrich : Alors ?

Yumi : ... LACHEZ MOI !!!!!

 

Tout d'un coup, il émanait de Yumi une aura blanche, très ravageuse. Un immense vent reppoussa ses amis vers le mur à côté. Tout le monde en tremblait. Yumi avait peur.... Elle ne savait pas quoi en penser.

 

Jérémie : Yu... Yumi... C'était quoi, ça ?!......

 

A suivre dans le prochain épisode !

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de cloclo44CL - Posté le 23-09-2015 à 19:48

super bien penser!(blabla) (mad) (hihi) ;) (cc) (jap) (jap) (jap) ;-) :-) :) :-P (multi) (spin)

Note :
20
Commentaire de Lyoko1403 - Posté le 28-06-2013 à 17:58

Trop bien!!!

Note :
20
Commentaire de yumi2b - Posté le 15-07-2012 à 15:08

j'ai oublié la note dsl

Note :
0
Commentaire de yumi2b - Posté le 15-07-2012 à 15:08

Trop, trop cool peux pas faire mieux bonne chance pour les 53 épisode.(blabla) (bounce) (bounce)

Note :
20
Commentaire de Yumi71Ishiyama - Posté le 14-11-2011 à 17:32

Ça y est, l'épisode 3 est écrit ! Il reste plus qu'aux administrateurs de le valider ! =)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]