Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Un monde sans danger
Écrite par Lucia le 05/12/2012 à 10h45
Note : 13,5/20 Catégorie : Chansons
Lue 2629 fois Et si la chanson "un monde sans danger" avait été soufflée à l'oreille des musiciens... ?
 
 

 
 

Un monde sans danger

 

- Aelita? C'est à ton tour, ne traîne pas!

 

La jeune fille aux cheveux rose bonbon cria qu'elle arriverait dans quelques secondes, le temps de finir quelque chose.
Ce quelque chose se résumait en une feuille de papier et un crayon qu'elle tenait dans les mains, relisant les dernières lignes qu'elle venait d'inscrire de son écriture droite.
Paraissant satisfaite d'elle-même, elle se releva, posant sa composition au passage sur une table, bien en évidence, avant de sortir en direction de la scène encore vide.

 

Elle ne serait remplie que dans plus d'une semaine, mais elle savait que déjà, tous les billets s'étaient vendus. Et rien que l'idée de faire la première partie d'un concert qui avait autant de succès, elle sentait son ventre se tordre pour faire des nœuds.

 

***

 

- Alors, la star, pas trop nerveuse?

 

La voix joyeuse du maigrichon - pardon, svelte - habillé en violet fit sursauter l'interpellée, qui laissa tomber la brosse qu'elle tenait, la faisant résonner sur le rebord de la table devant laquelle elle s'était installée.
De toute évidence, si, elle l'était.

 

Se retournant, elle trouva quand même le courage de lancer un sourire mal assuré à ses amis qui se tenaient là, un air encourageant peint sur chaque visage.
Que ferait-elle s'ils n'étaient pas là?
Elle se décida enfin à répondre, sur un ton aussi plaisantin qu'elle le pouvait:

 

- Mieux que la dernière fois en tout cas. Au moins, je suis sûre que Xana n'attaquera pas aujourd'hui!

 

Un sourire entendu passa sur toutes les lèvres. Cela faisait déjà plusieurs mois qu'ils avaient débranché le Supercalculateur, sur un vote unanime, mettant fin à leur vie d'aventurier, mais pas pour autant à leur amitié. Au contraire.
Depuis, si Odd continuait son marathon de fille, Aelita et Jérémie se rapprochaient toujours un peu plus, doucement mais sûrement. Quant à Yumi et Ulrich, il avait suffi d'un moment de nostalgie pour que tout se confirme - enfin! avaient d'ailleurs déclaré Odd et Hiroki.

 

Une des techniciennes passa la tête par l'entrebâillement de la porte, annonçant à Aelita que ça allait être à elle d'ici quelques minutes seulement. Ses quatre amis s'apprêtaient à sortir de sa loge quand Aelita les rappela d'un haussement de voix. Elle leur déclara alors, un sourire énigmatique aux lèvres:

 

- Je vous ai réservé une petite surprise, ce soir. J'espère qu'elle vous plaira!

 

Ils ne purent rien apprendre de plus et furent mis à la porte en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, condamnés à rejoindre les autres qui hurlaient déjà d'impatience dans la salle de concert...

 

***

 

- Aelita! Ici!

 

Mademoiselle Einstein, comme l'avait surnommée Sissi à plusieurs reprises, tourna la tête en direction de la voix qu'elle avait entendue.
Sitôt sa partie finie, elle était partie, sous les applaudissements, en direction des loges pour se désaltérer un peu, puis avait rejoint la salle de concert incognito, cherchant des yeux ses amis.

 

Ceux-ci se trouvaient vers le milieu de la salle, vers un coin moins bondé que le reste - autant que cela pouvait se faire, vu le succès qu'avait le trio de musicien parmi les jeunes.
Les rejoignant avec le sourire, elle les étreignit brièvement, avant de se tourner vers le groupe, attentive à leur musique, à présent.
Jérémie se tourna vers elle, l'air curieux. Visiblement, sa petite phrase de tout à l'heure le torturait encore. Il ne tarda pas à lui glisser à l'oreille:

 

- Dis donc... c'était quoi, ta surprise?

 

D'un sourire, elle glissa un doigt sur ses lèvres, le faisant virer au rouge écarlate, avant de lui murmurer - enfin plutôt de lui hurler, vu le nombre de décibels ambiants - d'être patient, qu'il comprendrait vite.

 

La soirée passa en un éclair, les divers titres les plus connus étant joués à tour de rôle, chantés à la fois par les musiciens et par le public, qui était comme enflammé, au grand bonheur du groupe.
Enfin, l'heure de la dernière chanson arriva.

 

À la surprise de tout le monde, le chanteur prit la parole, pour annoncer:

 

- Suite à une décision commune, cette chanson n'a pas été vraiment prévue. Nous avons... trouvé les paroles il y a très peu de temps, mais nous voulions vous l'offrir tout de même. Alors... c'est parti!

 

Les premières notes de piano résonnèrent, suivies d'accords de guitare, puis la batterie à son tour entra en scène.
Aelita sentit son sourire faire le tour de sa tête en voyant le regard totalement abasourdi de ses quatre meilleurs amis, lorsque le chanteur commença son couplet.

 

Il existe un monde virtuel et différent
Où chaque seconde fait de nous des combattants
Notre seul espoir est de tout reprogrammer


On ira, on saura, sauver notre existence
Se donner une chance de tout effacer
On ira, on saura, sauver notre existence
Pour refaire un monde sans danger


Code Lyoko, tout reprogrammer,
Code Lyoko, un monde sans danger
Code Lyoko, tout reprogrammer,
Code Lyoko, un monde sans danger

 

- Aelita... t'es... t'es vraiment géniale...

 

L'ancienne gardienne du monde évoqué en chanson ne parvint pas vraiment à déterminer de qui venait la voix, parmi son groupe d'amis.
Elle aussi était totalement charmée par ce que les Subdigitals avaient fait de ses paroles. Bien sûr, ces dernières étaient intactes, mais sublimées par la chanson, soulignées sans trop ressortir... ils méritaient vraiment leur succès.

 

Tout est numérique et pixellisé dans ce monde
Il nous faudra du courage et de l'entraide
Mais dites-vous bien que l'on risque notre vie


On ira, on saura, sauver notre existence
Se donner une chance de tout effacer
On ira, on saura, sauver notre existence
Pour refaire un monde sans danger


Code Lyoko, tout reprogrammer,
Code Lyoko, un monde sans danger
Code Lyoko, tout reprogrammer,
Code Lyoko, un monde sans danger

 

Peu à peu, plusieurs vagues de souvenirs lui revinrent en mémoire, au fil des paroles qui étaient sorties de sa plume.
Elle n'était pas grande poétesse et préférait de loin sa table de mixage à une feuille et un stylo, mais elle avait écrit ces quelques rimes en songeant à Lyoko, à cette vie qu'avait été la sienne pendant plusieurs années, avant de retourner enfin au monde humain.
Même si elle avait perdu son père là-bas, elle avait en revanche gagné quelque chose de précieux.
Quelque chose de très précieux.

 

On vous promet de donner le maximum
Contre la menace, et de sauver tous les hommes


On ira, on saura, sauver notre existence
Se donner une chance de tout effacer
On ira, on saura, sauver notre existence
Pour refaire un monde sans danger

 

Elle poussa un soupir heureux, bien vite repris par celui qui l'avait, alors, sortie de son long sommeil. Enfin, avec un sourire, celui-ci passa un bras autour de sa taille, imitant Ulrich qui avait fait de même avec Yumi depuis longtemps.
Odd, ne voulant pas rester en retrait, se fit un plaisir de jouer le trait d'union entre les deux couples, passant un bras autour du cou de chaque demoiselle, riant aux éclats.

 

On ira, on saura, sauver notre existence
Se donner une chance de tout effacer
On ira, on saura, sauver notre existence
Pour refaire un monde sans danger...

 

Au milieu de la salle de concert, cinq jeunes étaient réunis, les bras entrecroisés et les yeux pleins de souvenirs à l'évocation des paroles de cette chanson.

Oui, à eux cinq, ils avaient réussi à créer un monde sans danger...

 

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de Yumi01 - Posté le 22-11-2015 à 10:26

Génial (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love)

Note :
20
Commentaire de Loree - Posté le 15-06-2013 à 09:53

mince pourquoi je l'oublie tout le temps ?-_-'

Note :
0
Commentaire de Loree - Posté le 15-06-2013 à 09:52

j'adore !XD

Note :
1
Commentaire de thuthurcodelyoko - Posté le 20-02-2013 à 17:46

Je n'aime pas ...

Note :
20
Commentaire de petite-mangue - Posté le 31-12-2012 à 15:02

Très belle histoire, tu arrive bien à mélanger la narration avec les paroles de la chanson. Je vois bien Aelita faire ce genre de choses^^. Voilà un 20 bien mérité.

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]