Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Saison 5 alternative
Écrite par ace007 le 11/06/2013 à 09h22
Note : 14,5/20 Catégorie : Futur de la série
Lue 5560 fois Une suite possible de la saison 4 de Code Lyoko. Bonne lecture.
 
 

 
 

Depuis un petit moment je me suis mit à écrire des scénarios pour une saison 5 alternative.

Pour l'instant j'ai finit seulement les trois premiers épisodes, mais je rejouterais les autres au fûr et à mesure, alors penser à regarder de temps à autre pour voir le nouveau. J'éspère que ça vous aimerez.

N'hésiter pas à me faire part de vos critiques pour m'aider à améliorer ma fict.

Sans vous faire patienter plus long temps, voici les épisodes. Bonne lecture.

 

 

1/Le retour de XANA

Trois mois étaient passés depuis l'extinction du supercalculateur, et les vacances d'été étant passés les Lyoko-Guerrier avaient tous monté d'une classe, Odd, Ulrich, Jérémie et Aelita étaient maintenant en seconde alors que Yumi et William étaient en première.
Aelita s'isolait souvent seule à l'Ermitage pour penser à son père. Jérémie passait son temps à étudier les notes qu'il avait prit tout au long de la lutte contre XANA. Ulrich voyait ses notes grimper et continuait à s'entraîner aux arts martiaux avec Yumi. Cette dernière était plus joyeuse qu'avant, sa relation avec Ulrich était restée identique même si ils se prenait moins la tête, surtout grâce à Yumi qui avait définitivement mit William sur la touche. Quand à Odd il était resté fidèle à lui même et se plaignait de temps à autre du manque d'action de sa nouvelle vie.

Sinon ils menaient une vie normale de lycéen, loin des sinistres complots de XANA pour dominer le monde ou éliminer ses ennemis. Mais tout changea un beau mercredi d'octobre.

 

Vingt minutes avant le début des cours les grilles du lycée s'ouvrirent pour laisser
entrer les externes, parmi eux Yumi. La jeune fille traversa la cour et aperçut Ulrich et Odd sous un arbre.

Yumi: Salut tout les garçons. Alors comment ce présente votre matinée?
Ulrich: La routine, cours de sciences et contrôle d'italien.
Odd: Qu'est que ça peut être ennuyant une vie bien tranquille.
Yumi: Tu ne vas pas recommencer à te plaindre.
Odd: Ben si, comment reprendre une vie normale après ce qu'on a vécut.
Ulrich: Peut être grâce au notes qui remontent.
La sonnerie interrompit soudain les trois adolescents, ils se séparèrent pour rejoindre leur salle de classe.

 

Odd et Ulrich retrouvèrent Jérémie devant la salle de science.
Odd: Salut Einstein. Aelita n'est pas avec toi?
Jérémie: Non je ne l'ai pas vu ce matin, elle doit être à l'Ermitage.
Ulrich: Encore?
Jérémie: Elle a toujours du mal à faire le deuil de son père.
Odd: Et regardez qui arrive.
Leur amie au cheveux roses venait d'apparaître dans le couloir et les rejoignis avec l'air triste qu'elle avait toujours quand elle pensait à son père. Les trois garçons la saluèrent mais n'ajoutèrent rien pour ne pas la bousculer. Mme Hertz arriva et fit rapidement rentrer les élevés en dans la salle.

 

Mme Meyer fit de même avec sa classe de Yumi. Celle-ci prit sa place habituelle et William se vint s'assoir à côté d'elle. Même si Yumi lui avait ouvertement signifié qu'il n'avait plus aucune chances d'avoir son cœur, la jeune fille s'était tout de même réconcilié avec le beau ténébreux à la condition que celui-ci arréte de la draguer. Elle n'avait pas oublié la xanatification de William mais Lyoko c'était maintenant du passé. 

 

Pour la classe de Jérémie, le cours de sciences fit place au contrôle d'italien, seule matière si on oubliait le sport où Jérémie ne brillait pas. Dans la salle on entendait seulement le bruit des stylos glissant sur les feuilles. Jérémie ce débattait toujours avec la conjugaison d'un verbe quand la sonnerie annonça la fin du cours et le jeune génie dû rendre sa copie sans avoir fini son devoir. En sortant de cour il se joignit à ses amis.
Odd: A enfin midi, et aujourd'hui c'est hachis.
Jérémie: Vous me réservée une place, je dois aller dans ma chambre pour surveiller un programme que j'ai lancé ce matin.
Ulrich: C'est quoi comme programme?
Jérémie: Oh juste un truc qui permet de résumer une page internet en quelques lignes. Rien de bien compliqué par rapport ceux que j'ai fait contre XANA.
Aelita sorti soudain du mutisme dans lequel elle c'était murée toute la matinée.
Aelita: Je t'accompagne, ça me changeras les idées.

Jérémie (en souriant):  Avec plaisir.
Les deux cerveaux de la bande se dirigèrent en direction de l'internat. Ulrich et Odd prirent alors la direction du réfectoire.

 

Ils furent vite rejoint par Yumi qui prit place avec eux.
Ulrich: Re-salut.
Yumi: Jérémie et Aelita ne sont pas avec vous?
Ulrich: Ils arrivent. Jérémie voulait surveiller un de ses nouveaux programmes.
William passa à côté d'eux et les salua avant de rejoindre deux de ses camarades de classe. Ses relations avec les ex-Lyoko-Guerriers avaient beau être cordial il avait ses propres amis. Ulrich poussa un discret soupir de soulagement envoyant son ex-rival s'éloigner, il savait bien que Yumi avait mit fin à toute ambiguïté concernant William sa jalousie était encore très forte et il ne pouvait s'empêcher de le soupçonner d'essayer de la séduire malgré l'interdit de la jeune fille. La sonnerie de son portable coupa sa réflexion, le jeune décrocha et fronça les sourcils en entendant le message de son interlocuteur, il raccrocha rapidement et se tourna vers les autres en disant:

Ulrich (fronçant les sourcils): Jérémie veux nous voir d'urgence dans sa chambre.
Yumi (intriguée): Pourquoi?
Ulrich: Aucune idée mais il avait l'air très agité.
Yumi et lui se levèrent.
Odd (la bouhe pleine): Hé attendez on n'en ai pas encore au désert.
Yumi (soupira): Odd.
Odd: Ok j'arrive.
Il se leva à son tour avec un regard dépité vers son plateau à moitié entamé, il n'avait même pas encore prit de rab.
Odd: Einstein a intérêt d'avoir une bonne raison de couper mon repas.

Les trois adolescents quittèrent le self et rejoignirent l'internat.

 

Jérémie ne pouvait pas quitter des yeux l'écran de son ordi, il se répétait sans cesse mentalement c'est impossible ce n'est pas réel. Il sursauta en entendant la porte s'ouvrir derrière.
Odd: Jérémie à cause de toi j'ai pu finir mon repas alors si c'est pas important je te casse tes lunettes.
Jérémie: Regardez le mail que j'ai reçu.
Il s'écarta de l'écran et dévoila un simple message de quatre lettres: XANA. Ils restèrent tous interloqués quelques secondes.
Ulrich: Qui te l'a envoyé?
Jérémie: J'en sais rien. Mais on n'est sensé être que six à connaître la vérité.
Yumi: Mais qu'est que ça veut dire?
Jérémie: J'en sais rien non plus.
Ils restèrent un instant sans parler, Aelita brisa soudain le silence:
Aelita: Alors on fait quoi?
Jérémie: D'ici je ne peux rien faire donc on n'a pas trente-six milles possibilité, soit on ignore le message, soit on rallume le supercalculateur pour en savoir plus.
Odd (levant la main): Moi je vote pour le rallumer.
Yumi: Pas si vite. On va pas rebrancher le supercalculateur pour un simple mail.
Odd: Tu veux quand même pas ignorer ce message.
Yumi (soupçonneuse): Dis donc toi, tu n'aurais pas quelque chose avoir avec cette histoire.
Aelita: Tous le monde ce calme. S'énerver ne résoudra pas le problème. Odd à raison il faut savoir qui est à l'origine du message et savoir pourquoi il nous l'a envoyé.
Ulrich: Une minute, qui à bien pu nous envoyer ce message. Comme l'a fait remarquer Jérémie nous somme les seuls avec William à connaître la vérité et je ne pense pas que ce soit l'un d'entre nous.
Jérémie: Si on veux découvrir la vérité on doit retourner à l'usine.
Ulrich, Odd et Aelita se regardèrent avant de hocher la tête. Tout le monde se tourna vers Yumi.
Yumi: Vous êtes sûr de vous?
Jérémie: C'est pas comme si on avait le choix.
Yumi prit une grande inspiration avant de se résigner et d'acquiescer d'un hochement de tête.
Jérémie: Alors c'est d'accord, cet aprem on va à l'usine pour vérifier tous ça.
Aelita: Et pour William?
Yumi (d'un ton ferme): On le laisse en dehors de tout ça pour le moment.
Les autres échangèrent un regard surprit mais acceptèrent la décision de Yumi.

 

Profitant de l'absence de cour durant l'après-midi ils filèrent à l'usine en passant par les égouts. Le chemin leur rappela leur ancienne vie, et aucun d'eux ne prononça un mot durant tout le chemin, ils étaient trop occupés à se revivre leur souvenir. Une fois à l'usine les ex-Lyoko-Guerriers prirent le monte-charge pour descendre dans la salle du supercalculateur. Chaque seconde les mettaient de plus en plus mal à l'aise, finalement les portes du monte-charge s'ouvrit révélant la machine à la base de leur aventure qui sortait de son logement. Le groupe s'aligna devant sans un mot, et une minute passa sans que l'un d'entre eux face un geste. Finalement Jérémie se décida et avança d'un pas lent vers l'ordinateur, la gorge nouée par l'émotion, il prit la manette d'activation. Hésitant, le jeune garçon se tourna vers ses amis, il parvint à articuler:
Jérémie: Une objection?
Les autres secouèrent négativement la tête et Jérémie prenant une grande inspiration abaissa la manette avant de reculer d'un pas. Le supercalculateur se remit en route en émettant un flash aveuglant, et les Lyoko-Guerriers reprirent l'ascenseur pour aller au labo. Comme par enchantement le mal aise c'était dissipé et Odd demanda:
Odd: Vous croyez que Lyoko est intact?
Jérémie: Attend deux secondes.
Il reprit son ancienne place devant le pupitre et alluma les écrans, Jérémie les examina avec attention.
Jérémie: Lyoko est de nouveau en ligne et intact. Bon je vérifie que notre cher ennemi est bien mort et je m'occupe du message.
Aelita: Tu pense que XANA a pu survivre?
Jérémie: Je ne vois pas comment il aurait fait. Mais je préfère vérifier.

 

Une heure plus tard Jérémie s'étira avec un soupir, Odd qui dormait au fond du labo se réveilla.
Odd: T'as trouvé quelque chose.
Jérémie: Non rien du tout, enfin pour l'instant. J'ai remit en route le superscann, pour qu'il fouille le réseau mais ça va prendre du temps, si il y a quelque chose à trouver. Mais je vais rester là m'assurer que tout est en ordre au cas où.
Ulrich: Bon dans ce cas, je retourne au lycée. On a encore un contrôle demains et je voudrais réviser.
Yumi: Attend, je rentre avec toi.
Ils prirent tous les deux le monte-charge et remontèrent à la surface laissant Jérémie avec Odd et Aelita.

 

Les deux adolescents rentrèrent au lycée par les égouts, en sortant dans le parc Ulrich referma la plaque et se releva. Tournant la tête en entendant un bruit il remarqua alors Michel Rouiller, le jardinier de l'établissent.
Ulrich: Bonjours monsieur.
Soudain Yumi à côté de lui cria:
Yumi: Ulrich, attention.
Le jardinier leva la main et lança une décharge électrique en direction du jeune homme qui l'esquiva d'une roulade et se releva à côté de Yumi.
Ulrich: Mais qu'est que...
Il se tut en remarquant le symbole palpitant dans les yeux de l'homme.
Yumi: On cours!
La jeune fille prit la main de son ami et l'entraîna dans sa fuite.

 

Au labo Jérémie travaillait toujours quand sous ses yeux le superscann s'activa et montra une tour activée par XANA. Les trois adolescents dans le labo restèrent sans voix un long moment. Retrouvant l'usage de la parole Odd se tourna vers Jérémie:
Odd: Einstein tu as bien dit que XANA était mort, non?
Jérémie (se prenant la tête entre les mains): Pitié dîtes moi que je rêve, c'est un cauchemar.
Odd pinça alors le bras de Jérémie.
Jérémie: Aïe! Mais qu'est qui t'as prit?
Odd (avec un sourire): Si t'as sentit ça alors tu ne rêve pas
Jérémie (agacé): C'est pas le moment de faire des blagues. J'appelle Ulrich et Yumi.
Aelita: Attend. C'est peut être juste un bug.
Jérémie réfléchi deux secondes avant d'approuver.
Jérémie: Tu as raison, avant de s'affoler il faut vérifier. Allez aux scanners.
Odd ne se fit pas le dire deux fois, il fonça à l'échelle et descendit suivit par Aelita. Les deux adolescents prirent position dans deux scanners.
Odd: Jérémie, c'est quand tu veux.
Le génie lança alors la procédure de virtualisation.
Jérémie: Transfert Odd. Transfert Aelita. Scanner Odd. Scanner Aelita. Virtualisation.

 

Sur le territoire de la montagne, Odd et Aelita apparurent à quelques mètres du sol, une fois complètement virtualisés ils tombèrent au sol où ils se réceptionnèrent avec aisance. Odd fit une rapide inspection visuel de son avatar et déclara:
Odd: Une tête, deux bras, deux jambes, une queue, le compte est bon. Bravo Einstein t'as pas perdu la main.
Jérémie: Merci. La tour se trouve au Nord de votre position. Je vous envois vos bécanes.
Aelita: Bien reçu.
Les deux Lyoko-Guerriers prirent les véhicules qui venait d'apparaître et partirent dans la direction indiquée par Jérémie.

 

Dans le parc Ulrich et Yumi cherchaient toujours à échapper au jardinier mais celui-ci les suivait de près.
Yumi (haletante): Je peux pas croire que ça recommence.

 

Odd: Jérémie tu veux une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle.
Jérémie (inquiet): Je t'écoute.
Odd: La bonne c'est que ton superscann marche super bien.
Aelita: La mauvaise c'est que XANA est bien de retour, continua Aelita. On a trois Krabes pour garder la tour.
Jérémie (soupirant): Dit moi que c'est une blague.
Aelita: Désolé Jérémie mais non.
Jérémie: Restez en stand by, j'appelle Ulrich et Yumi.
Odd (étonné): Pour trois Krabes, pas besoin de renfort.
Aelita: Odd! Il faut au moins les prévenir.
Ils patientèrent une minute avant que Jérémie leur annonça:
Jérémie: Je n'arrive pas à les joindre.
Aelita: Bon alors on doit vite désactiver cette tour. Odd une idée?
Odd (avec un sourire): Je fais l'appât et tu fonce à la tour. Comme au bon vieux temps.

Il accéléra sur son overboard et fonça vers les monstres. Les Krabes le remarquèrent et commencèrent à lui tirer dessus mais Odd esquiva tous les lasers grâce à une série d'acrobaties avant de repartit vers un plateau voisin, suivit par deux Krabes.

 

Rouiller lança une nouvelle décharge qui toucha Yumi dans le dos, la jeune fille s'écroula avec un cri. Ulrich s'arrêta pour venir en aide à son amie, mais il se prit également une décharge qui l'envoya par terre. Rouiller s'approcha d'eux la main levée et entourée d'électricité, le symbole dans ses yeux palpitait plus que jamais, quand soudain il se dépixélisa et s'effondra, derrière lui se tenait William avec une branche en guise de massue.
William: Un peu d'aide.
Yumi (en se relavant): Qu'est que tu fait ici.
William: Je me baladai tout simplement dans le parc. Mais c'est quoi ce délire, je croyait que XANA était mort.
Ulrich: Nous aussi, mais on se posera des questions plus tard, il va se relever d'un instant à l'autre, on devrait trouver un endroit pour ce planquer.
Yumi acquiesça, ils partirent tous les trois vers la cabane à outils et s'y cachèrent.

 

Le plateau où se trouvait maintenant Odd était occupé par une montagne au centre ne laissant que deux petits chemins de chaque côté, le jeune homme la contourna mais son overboard fut abattu par un tir chanceux, le précipitant vers la mer numérique. Odd se raccrocha de justesse au bord de la plate-forme avec ses griffes, le Krabe responsable de sa chute s'approcha mais ne voyant rien il fit demi-tour. Odd en profita, il remonta sur le plateau sauta sur un rocher à côté du Krabe puis sauta de nouveau au dessus du monstre en criant:
Odd: Flèche laser!
Il tira trois projectiles qui atteignirent la cible sur la carapace et firent exploser le monstre.
Jérémie: Bravo Odd.
Le jeune homme regarda les deux chemins qui contournaient la montagne mais n'y vit pas sa cible.
Odd: Ça alors où est ce qu'il est passé ton copain?
Jérémie: Attention au dessus de toi.
Le deuxième Krabe était passé par dessus la montagne utilisant ses pattes pour escalader les parois abruptes, Odd le visa et s'écria:
Odd: Flèche laser!
Le Krabe tira en même temps et les deux combattants furent dévirtualisés en même temps.

 

Au labo Jérémie reçut un coup de fil d'Ulrich auquel il s'empressa de répondre:
Jérémie: Ulrich enfin, j'essaye de te joindre depuis dix minutes. XANA est de retour.
Ulrich: Merci de l'info mais on s'en était rendu compte. Roullier est sous son contrôle et nous poursuit. Pour l'instant Yumi et moi somme cachés dans la cabane du parc avec William, mais...
Le jeune homme s'interrompit avant de reprendre d'un ton pressant:
Ulrich: Il viens de nous retrouver. Dit à Aelita de se dépêcher.

 

Près de la tour Aelita esquiva un tir et lança un champs de force qui passa à deux millimètre du Krabe. elle entendit Jérémie lui dire:
Jérémie: Aelita, Odd est hors jeu et Ulrich, Yumi et William sont en danger, alors fait vite.
Aelita: Comprit, un dernier détail à régler et je désactive la tour.
Le Krabe abattit son overwing, mais Aelita se réceptionna en roulade et termina sa course juste en dessous du monstre et lui lança un champ de force qui le fit exploser.
Aelita: C'est bon.

Elle courut jusqu'à la tour et passa à travers la paroi.

 

Roulier enfonça la porte et se dirigea vers les trois jeunes au fond de la cabane. William prenant sa branche se précipita vers lui avec un grand cri de guerre mais le jardinier arrêta le coup et envoy William contre un mur, puis il se tourna vers les deux autres décidé à en finir.

 

Aelita atteignit la plate-forme supérieure de la tour et posa la main sur l'interface et rentra le code Lyoko. Le halo de la tour passa du rouge au blanc.

 

Rouiller électrocutait à mort Ulrich et Yumi quand soudain il s'effondra. Ulrich se releva en chancelant et tendit la main à Yumi qu'il aida à se relever, de son côté William se releva en s'adossant au mur. Ulrich prit son téléphone par terre.
Ulrich: Juste à temps, merci.

 

Plusieurs minutes plus tard ils étaient tous réunit au labo, sauf William qui avait emmené Rouiller à l'infirmerie où il dirait l'avoir trouvé comme ça dans le parc.
Jérémie: Je ne comprend toujours pas comment XANA à pu survivre. Mais une chose et sûr il est vivant.
Odd (ironique): Brillante analyse, mais on fait quoi maintenant?
Jérémie: Lancer mon programme multi-agent ne servirait à rien, XANA sait de toute évidence comment en réchapper, et de toute façon il faudrait que je le reprogramme et sans Franz Hopper ça me prendrait des siècles.
Ulrich: Tu ne répond pas à la question.
Jérémie: Pour te répondre il me faudrait savoir comment XANA à échappé à mon programme, sans ça je n'ai aucune idée de la marche à suivre.
Yumi: Et le mail, qui nous les a envoyé?
Jérémie: Le message viens du réseau donc c'est XANA, mais pourquoi il a fait ça? C'est pas logique.
Ulrich: Il voulais probablement nous pousser à rallumer le supercalculateur pour nous supprimer.
Jérémie: Peut être, il faudra enquêter.
Ulrich: D'accord, mais on a un autre problème: William.
Jérémie: Exact.
Aelita: Je pense qu'on peut lui donner une seconde chance. Ils vous a aidé et il doit avoir comprit la leçon.
Odd: Je suis d'accord avec Aelita.
Jérémie: Moi aussi. On aura besoin d'un combattant de plus.
Yumi: Non. Il trop tête brûlée et trop puéril.
Ulrich (surprit): Tu lui en veut encore?
Yumi: J'ai de bonne raisons, il a détruit Lyoko. On ne peut pas lui faire confiance après ça.
Aelita: Je te rappelle que j'ai détruit les quatre territoires de surface, et pourtant tu me fais toujours confiance, non?
Yumi: Oui mais ce n'est pas ta faute tu était contrôlée par XANA.
Aelita: Et pas William?
Yumi regarda ses amis et avant de dire:
Yumi: Puisque tout le monde est contre moi je suis bien obligée d'accepter. Mais on ne lui laisse aucune marge de manœuvre et au moindre problème on le vire.
Jérémie: Bon maintenant que le problème William et réglé il trouver un moyen d'en finir avec XANA. En attendant il nous recommencer ce battre.
Si Odd appréciait cette perspective, Jérémie, Aelita et Ulrich restait beaucoup plus mal aise, quand à Yumi elle complètement déprimé à l'idée de reprendre la lutte.
Ulrich (soupirant): Génial, et moi qui commençait à avoir de bonnes notes.
Jérémie: Je viens de me souvenir qu'on est le 9 octobre. Ça fait trois ans jour pour jour que j'ai rallumé le supercalculateur pour la première fois.
Les autres le regardèrent avec étonnement. Ainsi tout recommençait. Mais une lueur de détermination s'alluma en chacun d'eux, que ça leur plaise ou non la lutte devait reprendre et cette fois ils étaient bien décidés à y mettre fin une bonne fois pour toute.

FIN

 

 

2/Séisme

Après le retour de XANA et la réintégration de William une semaine entière passa sans la moindre attaque de la part du programme, mais les Lyoko-Guerriers n'étaient pas dupes, ils savaient que leur ennemi préparait quelques chose. Mais en plus de XANA le groupe avait deux autres problèmes. Le premier était la mauvaise humeur de Yumi avec William, qui essayait tant bien que mal prouver qu'il avait retenu la leçon de sa première mission. Le deuxième était Aelita, depuis le retour de XANA elle ne parlait presque pas et ses amis devinait ce qui la tourmentait, si XANA avait survécut c'est que le sacrifice de Franz Hopper avait été inutile.

 

Au réfectoire du lycée, Ulrich et son compagnon de chambre prenaient leur petit déjeuner. Ils furent bientôt rejoint par Jérémie et William.
Ulrich: Tiens Aelita n'est pas avec vous?
Jérémie: Je crois qu'elle est de nouveau à l'Ermitage.
William: Elle avait déjà du mal à supporter la mort de son père, alors imagine quand elle est a apprit que son sacrifice n'a servi à rien.
Ulrich (à Jérémie): Tu devrais aller lui parler.
Jérémie: Je sais mais qu'est que je dois lui dire. Je suis un zéro pointé en diplomatie.
Les autres échangèrent un regard sans rien ajouter. Finalement Jérémie reprit la parole:
Jérémie: J'ai décider de reprogrammer le Skid.
Ulrich: Pourquoi?
Jérémie: Je ne sais pas comment battre XANA, mais je suis sûr que la réponse se cache dans le réseau.
Odd: Mais t'avait pas dit que tu ne pourrais pas reprogrammer le Skid avant un bon bout de temps.
Jérémie: J'ai une parti du programme du Skid sur des CD, c'est déjà ça en moins à refaire. En plus Aelita et moi on l'a déjà fait donc on ira beaucoup plus vite cet fois.
William (excité): Combien de temps?
Jérémie: Si Aelita m'aide, un mois environs.

 

Les cours de la matinée commencèrent avec un cour de sport supervisé par G.I Jim, qui commença par faire l'appel.
Jim: Poliakoff.
Nicolas: Présent.
Jim: Gauthier.
Théo: Présent.
Jim: Stone.
Personne ne répondit. Jim cria encore plus fort:
Jim: Stone.
Mais toujours aucune réponse.
Jim: Belpois, tu sais où est Stone?
Le jeune génie prit deux secondes pour réfléchir et répondit:
Jérémie: Elle est à l'infirmerie, monsieur.
Jim haussa les épaules et continua à faire l'appel.

 

Dans la chambre de Jérémie l'ordinateur s'alluma et le superscann afficha une tour activée.


Au même moment les lampadaires du parc grésillèrent et plusieurs spectres s'échappèrent pour plonger dans le sol.

 

En cours de science Yumi notait les formules inscrites au tableau et faisait mine d'ignorer totalement William assit à côté d'elle.
William (chuchotant): Arrête un peu d'être de mauvaise humeur, je croyait que tu m'avait pardonné.
Yumi (chuchotant et d'une voix glaciale): Certainement pas, je n'ai jamais pu te pardonner.
William (chuchotant): Tu m'avais dit pourtant que tu avait oublié tout ça.
Yumi (toujours sur le même ton): Parce que je pensait que Lyoko c'était terminé. Tu t'est comporté comme un abruti et tu nous à tous mit en danger, y comprit toi même.
William (à voix basse): Je t'assure avoir comprit la leçon.
Yumi (à haute voix cette fois): Tu devrait noter le cours au lieux de parler.
Mme Hertz: Très bien répondu Mlle Ishiyama. Dunbar vous me ferrez deux heures de colle pour avoir importuné votre voisine.
William baissa les yeux visiblement dépité. Même si il avait arrêter de draguer Yumi il était toujours amoureux d'elle. Après l'extinction du supercalculateur la jeune japonaise avait été d'accord pour ce réconcilier avec lui, mais la réapparition de XANA avait ramené à la surface la rancune de la jeune fille. William n'avait jamais été aussi en colère contre quelqu'un, XANA l'avait déjà capturé lors de sa première mission, le ridiculisant au passage devant Ulrich et les autres, et mettant Yumi en colère contre lui. Et voilà que maintenant qu'il avait plus ou moins réussit recoller les morceau avec son amie que ce satané programme réapparaissait pour tout mettre en l'air. L'ex-XANA-Guerrier était bien décidé à faire bouffer ses tentacules à la Méduse si il se retrouvait de nouveau face à elle.

 

Jim: Lamentable Belpois. Même un unijambiste pourrait te battre. Suivant.
Jérémie enfonça la tête dans les épaules vexé et rejoignit Odd et Ulrich qui avait finit leurs 400 mètres depuis longtemps. Odd lui fit une tape amicale dans le dos.
Ulrich: Aller ne fait pas cette tête, même si t'est nul en sport tu te rattrape largement dans les autres matières.
Odd (avec un sourire): Tout l'inverse d'Ulrich.
Ulrich: Rigole autant que tu veux Odd mais j'ai une meilleure moyenne que toi maintenant.
Odd s'apprêtait à répondre quand une légère secousse ce fit ressentir. Elle dura à peine cinq secondes et fit seulement tomber une gourde d'eau posée sur les gradins. Tout le monde s'arrêta surprit, mais Jim relança son cours vite fait bien fait.
Jim: Pourquoi vous vous arrêtez. Aller reprenez le travail bande de limaces. Stern, Della Robbia en piste pour une nouvelle course.
Ulrich et Odd haussèrent les épaules et commencèrent un nouveau tour de stade. Sur les gradins Jérémie avait l'air inquiet.

 

Le cours de sport s'acheva mais deux autres secousses s'était faites ressentir, et Jérémie était préoccupé. Alors que les secondes rejoignait les vestiaires un autres micro-séisme secoua alors tout le lycée et si les trois adolescents ne s'était pas appuyés sur le mur du gymnase ils seraient tombés comme bon nombre de leur camarades dans le stade. Quand la secousse s'arrêta Odd avisa Sissi qui se relevait.
Odd: Hé Sissi que fait tu par terre, être debout c'est trop intelligent pour toi?
La jeune fille prit un air hautain et s'éloigna sous les rires d'Odd.
Ulrich: Doucement on est sensé la considérer comme une amie.
Odd: Désolé mais c'est parti tout seul.
Ils rentrèrent dans les vestiaires et commencèrent à se changer.
Jérémie (inquiet): C'est bizarre toutes ses secousses, vous ne trouvez pas?
Odd: Arrête ta parano Einstein, les séismes ça peut arriver.
Ulrich: Odd a raison Jérémie, et si je me souviens bien de mes cours de sciences les séismes on souvent des répliques.
Jérémie (toujours inquiet): Oui mais si tu avait suivit la fin du cours tu saurais que la région est en risque sismique faible.
Il prit son ordi portable dans son sac et l'alluma.
Jérémie: C'est bien ce que je pensait. Tour activée sur le territoire du désert. J'appelle Aelita. Ulrich tu t'occupe de Yumi et William.
Le jeune homme sursauta en entendant le nom du beau ténébreux. Même si Ulrich reconnaissait les talents de William en tant que combattant et avait approuvé sa réintégration il n'aimait pas du tout le voir traîner avec Yumi, étant persuader que celui-ci n'avait pas abandonner ses tentatives de séduction. Mais il décrocha quand même son portable et composa le numéro de Yumi.

 

Aelita était assise sur son ancien lit à l'Ermitage, des larme coulaient sur son visage alors qu'elle regardait une photo où on la voyait en compagnie de ses parents. La sonnerie venant du téléphone de la jeune fille interrompit sa rêverie, elle sécha ses larmes et répondit.
Jérémie: Aelita désolé de te déranger mais XANA a lancé une attaque. Il faut que tu vienne à l'usine.
De nouvelles larmes apparurent au coin des yeux de l'ange virtuel. A chaque fois qu'elle pensait à XANA elle pensait au sacrifice inutile de son père. Elle ravala ses larmes et dit:
Aelita: J'arrive.
Elle raccrocha et sortie de la chambre et descendit au sous-sols pour rejoindre l'arrière de la maison et de là les égouts. Soudain une secousse bien plus puissante que les précédentes précipita Aelita au sol. La jeune fille se releva et remarque que la porte qui permettait d'accéder à l'arrière de la maison était bloquée par un morceau de l'étage qui c'était effondré, se retournant elle constate avec effroi que l'escalier c'était également effondré.

 

Au lycée, les trois secondes s'apprête à prendre le passage du gymnase, alors qu'Odd ouvre la porte, Ulrich raccrocha son portable et annonça:
Ulrich: Yumi et William nous rejoignes.
Ils s'engagent alors dans le passage mais à peine arrive t-ils dans les égouts que le téléphone de Jérémie sonna, continuant de courir le jeune blondinet le décrocha.
Jérémie: Aelita?
Il s'arrêta soudainement.
Jérémie: Quoi?
Ses deux compagnons s'arrêtèrent à leur tour pour le regarder.
Jérémie: Ne t'inquiète pas je t'envoie de l'aide.
Il raccrocha et se tourna vers Ulrich et Odd:
Jérémie: Une partie de l'Ermitage c'est effondrée à cause de la dernière secousse, et Aelita est bloquée.
Ulrich: La poisse. Sans elle on peut désactiver la tour.
Jérémie: Odd et toi vous devez aller la sortir de là à tout prix. Moi je rejoint l'usine, j'enverrai William et Yumi faire le ménage sur Lyoko dès qu'il me rejoindrons.
Odd: A vos ordres mon général.
Alors que le petit génie fila vers l'usine, les deux Lyoko-Guerriers repartirent dans l'autre sens pour rejoindre l'ancienne demeure d'Aelita.

 

A l'Ermitage un nouveau séisme secoua la maison et fit tomber une armoire sur la jeune fille.

 

Au même moment Jérémie arrive à l'usine et descend rapidement au labo où il s'installe à sa place habituelle.

 

Dans la vielle maison d'Hopper, Odd et Ulrich sorte du passage menant aux égouts. Le jeune excentrique avait son portable à l'oreille.
Odd: Comprit Aelita. Tiens bon.
Il se tourna vers son compagnons.
Odd: Aelita c'est prit un meuble dessus. Elle va bien mais elle a une jambe coincée dessous.
Les deux adolescents contournèrent la maison pour passer par la porte d'entrée. Ils virent immédiatement que l'escalier qui descendait au sous-sols était effondré, mais il n'était pas encore bouché.
Odd: Ok pour la descente c'est facile, mais pour remonter ça va être une autre pair de manche.
Ulrich: Il nous faut une corde. Essaye d'en trouver une. Je descend dégager Aelita.
Son camarade approuva et sorti de la maison. Ulrich s'approcha du trou et se laissa glisser en bas. Il remarque immédiatement son amie, qui avait bien une jambe coincée sous une armoire.
Ulrich: Tiens bon princesse j'arrive.
Aelita: A enfin.
Ulrich: Mieux vaut tard que jamais.
Le jeune homme prit alors l'armoire entre ses mains et essaya de la soulever.

 

A l'usine Jérémie regardait les infos sur son putitre.
Journaliste: Plusieurs secousses on été ressentit ce matin dans toute le région parisienne. Pour l'instant les dégâts sont minimes, mais ces micro-séisme augmente en intensité et inquiètent les autorités. Par précaution les écoles et les hôpitaux ont été évacués.
Le jeune adolescents entendit alors William et Yumi arriver par le monte-charge.
Jérémie: A vous voilà enfin.
William: Le proviseur a fait rassembler tout le monde pour évacuer le lycée, ça n'a pas était facile de s'éclipser discrètement.
Yumi: Où sont les autres?
Jérémie: Aelita était à l'Ermitage mais un effondrement la coincée là bas. J'ai envoyé Odd et Ulrich la chercher. En attendant vous ferez le ménage sur Lyoko.
William: Pas problème. J'ai un compte à régler avec XANA.
Il reprit le monte-charge suivit de Yumi qui avait l'air d'avoir croquée une pomme acide. Le beau ténébreux appuya sur le commande avec un sourire au lèvre sans se soucier du regard noir de son amie. Les deux adolescents arrivèrent dans la salle des scanners et prirent place dans deux des caissons.
William (enjoué): On est prêt.
La jeune fille croisa les bras l'air agacée et regarda le scanner se refermer sur elle.
Jérémie: Transfert Yumi. Transfert William. Scanner Yumi. Scanner William. Virtualisation.

 

Les deux avatars apparurent dans le ciel du désert et une fois formés ils tombèrent au sols. William eu un cri de surprise en se voyant.
William: Jérémie c'est quoi cette tenue.
Il était habillé de la même façon qu'à l'époque où il était le lieutenant de XANA. Il n'avait cependant pas le symbole du programme sur le front bien que celui-ci ornait toujours son torse.
Jérémie: Quand on t'as libéré de XANA on a effacé seulement les programmes qui te contrôlaient et empêchait ta matérialisation, sinon tu as gardé ce qu'il a programmer pour toi.
Yumi: Pas le temps de discuter. Où est la tour?
Jérémie: A l'Ouest. Vous aller devoir y aller à pied les séismes ont endommagé le supercalculateur, j'ai pas assez de puissance pour matérialiser les véhicules.
Les deux combattants virtuels haussèrent les épaules et partirent en courant dans la direction indiquée par Jérémie.

 

Ulrich essayait toujours de libérer Aelita mais l'armoire ne bougeait pas d'un pouce. Soudain il entendit Odd crier.
Odd: C'est bon je suis de retour avec une corde.
Ulrich: Attache la en haut et rejoint moi.
Suivant les instructions de son camarde, le jeune homme attacha solidement la corde à la rambarde et se laissa glisser en bas.
Ulrich: Aide moi à libérer Aelita.
Odd acquiesça et se mit au travail, à eux deux ils parvinrent à soulever le meuble suffisamment pour que la jeune fille puisse sortir sa jambe.
Aelita: Merci.
Odd (essoufflé): Qu'est que tu ferrais sans nous.
Ulrich: C'est pas le moment de traîner joli cœur.
Les trois adolescents s'approchèrent de la corde qui pendait.
Odd: Passe la première princesse.
La gardienne de Lyoko prit la corde et s'en aida pour remonter dans l'entrée de la maison.Quand elle arriva en haut un nouveau séisme secoua tout l'Ermitage, un gros morceau s'effondra. La poussière se dissipa enfin, Aelita découvrit avec horreur que l'escalier était entièrement envahi de gravas.
Aelita (inquiète): Odd? Ulrich?
Aucune réponse ne lui parvint.
Aelita (paniquée): Odd? Ulrich? Allez répondez moi s'il vous plaît.
Grand silence. Soudain la jeune fille entendit une voix étouffée.
Odd: Ça va Aelita, on n'a rien de cassé. Mais je crois qu'on ne pourra pas sortir d'ici.
Ulrich: Il faut que tu rejoigne l'usine toute seule.
Aelita: Mais vous?
Ulrich: Notre seule chance c'est que tu désactive la tour et que Jérémie enclenche le retour vers le passé.
La jeune fille hésita.
Odd: Aller princesse file vite.
Aelita se tourna est quitta l'Emitage en courant, avant de franchir la porte elle lança:
Aelita: Tenez bon.

 

Sur Lyoko William et Yumi étaient cachés derrière deux rochers près de la tour activée et observaient les deux Tarentules qui la gardait. La jeune japonaise ne pouvait empercher de regarder nerveusement l'ex-XANA-Guerrier à cause de sa tenue qui lui rappelait de mauvais souvenirs.
Yumi: Aller on va faire le ménage pour Aelita. William tu reste derrière moi et tu intervient à mon signal.
William: Mais...
Yumi (agacée): Pas de mais William. Tu fais ce que je te dit.
William: Je veux bien mais j'interviens avec quoi.
En effet il n'avait pas son épée.
Yumi: Tu pouvais faire apparaître et disparaître ton épée à volonté.
William: Comment?
Yumi: Concentre toi un peu. C'est instinctif.
William se concentra pour faire apparaître son épée mais au bout d'une minute il ne se passait toujours rien.
William: Je n'y arrive pas. Je n'ai peut être pas garder les pouvoirs que XANA m'as donné.
Yumi: Tu as gardé la tenue, alors je suis sûr que c'est pareil pour les pouvoirs. Bon on va passer à la manière forte.
William (surprit): Hein?
Yumi posa une main sur sa tempe alors qu'une aura l'entoura, et elle souleva le rocher qui cachait William, le mettant à découvert.
William: Hé mais...
Bien entendu les deux gardiennes de la tour repérèrent le jeune homme et lui tirèrent dessus. Sans vraiment être conscient de ce qu'il faisait William fit apparaître son arme et se protégea des lasers. Finalement un tir le toucha à la jambe et un autre le projeta à terre mais Yumi détruisit les deux monstres avec ses éventails avant qu'ils puissent achever son compagnon.
Yumi: Tu vois quand tu veux.
William (en colère): Mais qu'est qui t'as prit de faire ça.
Yumi: Je t'ai mit en danger pour te pousser à utiliser tes pouvoirs de manière instinctive.
William regarda son épée et la fit disparaître. Il se calma un peu, Yumi avait raison, maintenant il savait comment recommencer.
Jérémie: Ne vous endormez pas. Cinq Krabes en approche.

 

A l'Ermitage les deux garçons attendait que leurs amis s'occupe de la situation. Une nouvelle secousse se fit ressentir et un fin nuage de poussières tomba du plafond.
Odd: J'espère qu'Aelita est déjà dans la tour.
Ulrich approuva en silence.

Aelita courait sur le pont à toute vitesse, rentrant dans l'usine elle se saisit d'une corde et arriva devant l'ascenseur. La jeune fille descendit directement aux scanners, en sortant du monte-charge elle annonça:
Aelita: Jérémie je suis en bas.
Jérémie: Est-ce que ça va?
Aelita: Pas le temps, Ulrich et Odd son en danger.
Jérémie: Ok. Transfert Aelita. Scanner Aelita. Virtualisation.

 

La jeune fille se retrouva sur le territoire du désert et sans traîner elle activa ses ailes et fila en direction de la tour où William et Yumi livrait une bataille contre les Krabes.
Jérémie: Aelita arrive.
Yumi: Et les garçons?
Jérémie: Aelita m'a dit qu'ils étaient en danger.
William: Alors on ferait mieux dégager un passage rapidement.
Yumi approuva et se débarrassa du Krabe devant elle, de son côté le beau ténébreux avait détruit deux Krabes en mêlant supersmoke et coup d'épée. Alors qu'il se battait contre l'un des deux derniers, l'autre attaqua Yumi. La jeune fille lança un éventail mais son adversaire esquiva et tira sur Yumi qui venait de se retrouver sans protection, le tir éjecta la geisha virtuelle au bord du plateau, elle se raccrocha pour éviter une chute. Le Krabe qui l'avait touché s'approcha d'elle et voulu la faire tomber mais l'éventail de la japonaise réapparut et le toucha en pleine cible. Malheureusement les doigts de Yumi commencèrent à glisser et elle chuta vers la virtualisation définitive. William se retourna à temps pour la voir tomber et réagissant en une fraction de seconde il fendit l'air avec son épée projetant une puissance onde de choc qui dévirtualisa son amie. Mais son ennemi profita de l'inattention temporaire du jeune homme et le renvoya dans les scanners.

 

Yumi était assise dans l'un des scanners le souffle court. Elle entendit alors un autre scanner s'ouvrir et vit William en sortir la main contre le flanc. Le jeune fille le regarda et fit:
Yumi: Merci.
William répondit d'un signe de tête et ensemble il remontèrent au labo.

 

Jérémie surveillait la progression d'Aelita sur ses écrans.
Jérémie: Attention tu est toute seule et il reste un Krabe.
L'ange virtuelle ne répondit pas et accéléra ses battements d'ailes. Sur le radar on pouvais voir le point jaune de la Lyoko-Guerrière foncer comme un boulet de canon sur le point rouge. Celui-ci disparut soudain quand Aelita détruisit le monstre d'un unique champs de force sans même ralentir son vol. Les trois adolescents présent au labo secouèrent la tête impressionnés. Une secousse bien plus puissante que les autres fit alors trembler toute l'usine, ils levèrent les yeux au plafond pour voir des fissures apparaître.

 

La gardienne de Lyoko se posa devant la tour et replia ses ailes avant d'y entrer.


A l'Ermitage, une pluie de gravas extrêmement fin tomba du plafond.


A l'usine les fissures se rejoignirent et des bloc commencèrent à chuter.


Aelita avança au centre de la plate-forme et commença à s'élever.


Les gravas qui tombaient du plafond sur Ulrich et Odd se transformèrent en débris alors que les deux adolescents se protégeaient tant bien que mal avec ce qu'ils avaient pu trouver.


Jérémie avait le doigt juste au dessus la touche Enter de son clavier alors que Yumi et William regardait avec effroi le plafond se fissurer de plus en plus et des blocs de plus en plus gros se détacher pour s'écraser tout autour d'eux.


Dans la tour la jeune fille arriva à l'interface et posa la mains dessus pour taper le code Lyoko.


L'effet dans le monde réel fut immédiat et la secousse s'arrêta mais les débris continuèrent à pleuvoir, sans perdre une seconde Jérémie appuya sur son clavier et fit:
Jérémie: Retour vers le passé.
Une lueur aveuglante apparue et engloba toute la planète.

 

Retour le matin même dans la cours du lycée. Les six Lyoko-Guerriers sont tous réunit autour d'un banc. Jérémie finissait alors d'expliquer à Aelita et Yumi son idée de re-programmation du Skid.
Jérémie: Mais j'ai besoin de toi Aelita.
Aelita (l'air ailleurs): Hein? Excuse moi Jérémie je pensait à autre chose. Tu disais?
Jérémie lui prit doucement la main.
Jérémie: Écoute je sais que tu pense que ton père c'est sacrifé pour rien, mais réfléchit deux seconde. C'est lui qui a crée XANA et c'est lui qui a finalisé mon programme. Il devait savoir que XANA ne serait pas détruit.
Aelita: Alors pourquoi s'est-il sacrifié?
Jérémie: Je suis sûr que si ton père c'est sacrifié c'est pour nous permettre de vaincre XANA. D'une façon ou d'une autre le programme multi-agent a dû affaiblir notre ennemi pour qu'on puisse lui porter le coup de grâce. Mais si on veut en finir on a besoin de toi.
Yumi: Je ne pense pas que ton père est voulu te voir dans cet état.
Aelita regarda ses amis.
Aelita: Vous avez raison, il faut ce concentrer sur l'avenir et en finir pour de bon avec XANA.
Ulrich jeta un regard vers William. Yumi lui avait expliquée ce qui c'était passé sur Lyoko, et même si le jeune homme était reconnaissant en vers William pour avoir sauver Yumi, sa jalousie le rendait encore plus soupçonneux qu'au par avant.

FIN

 

 

3/L'armée de l'Empereur

La fin du mois d'Octobre et le débuts de Novembre furent pour les Lyoko-Guerriers relativement calme. XANA lança plusieurs attaques mais ils les neutralisèrent sans difficulté et n'eurent même pas a utiliser le retour vers le passé une seule fois, à croire que leur ennemi n'était pas au mieux de sa forme.
Aelita se sentait beaucoup mieux après que ses amis lui aient affirmé l'utilité du sacrifice de son père. Elle passait une bonne partie de son temps avec Jérémie sur la programmation du Skid. Les quatre autre membre de la bande menaient une vie de lycéen banal, partager en entre études et loisirs. Yumi avait visiblement pardonnée William et ne l'ignorait plus comme elle l'avait fait après sa réintégration. Bien sûr Ulrich ne pouvait s'empêcher d'être jaloux et surveillait William pour être savoir si il voyait Yumi en cachette.

 

Ulrich et Odd déjeunaient tranquillement en compagnie des deux premières. Le samouraï virtuel ne pouvais s'empêcher de jeter des regards soupçonneux à William mais personne ne le remarqua. Jérémie et Aelita les rejoignirent bientôt et pendant qu'ils prenait place Odd leur lança:
Odd: Vous étiez encore sur le Skid?
Jérémie: Non. On travaillait sur une idée géniale d'Aelita.
William: Et c'est quoi?
Jérémie: Comme vous le savez j'ai relancé le superscann dans le réseau. Mais pour l'instant je n'ai rien trouvé. Pour accélérer les choses Aelita a eu l'idée de remonter la source des attaques de XANA.
Ulrich: Super. Mais comment on va faire ça?
Jérémie: C'est simple, quand XANA active une tour, il envoi des informations à celle-ci pour diriger son attaque.
Aelita: Si je rentre dans une tour activée je peux trouver les coordonnées d'émission de ses informations et les envoyer à Jérémie avant de la désactiver.
Odd: Donc on doit attendre une attaque de XANA.
Jérémie (hochant la tête): C'est ça.
William: Une fois qu'on aura les coordonnées tu nous envoi sur place.
Jérémie approuva de nouveau.
Ulrich: Je pensait ne jamais dire ça, mais j'espère que XANA attaquera vite.

 

Les six adolescents finirent leur repas et sortirent dans la cours. Ils continuèrent un moment à discuter entre eux de sujet plus ou moins sérieux jusqu'à la sonnerie.
Yumi: Bon on doit vous laisser. Cet aprem Mr Fumet nous fait visiter l'exposition sur la chine antique au musée.
Jérémie: Vous avez de la chance. Pour nous les seules sortie prévu c'est les cours de natation.
Odd (en rigolant): Ça tombe bien comme ça tu pourra nous exhiber ton physique d'athlète.
A l'exception de Jérémie toute la bande éclate de rire.
William: Aller à ce soir.
Il s'éloigna avec Yumi sous le regard noir d'Ulrich.
Aelita: Nous aussi il qu'on aille en cour.
Elle parti avec Jérémie, avant de les suivre Ulrich regarda encore une fois dans la direction où était parti les deux premières. Odd le remarqua et lui donna un coup de coude en disant:
Odd: T'es pas croyable. Tu sais bien que Yumi c'est lassée des plans de drague de William.
Ulrich: Je n'en suis pas sûr. Surtout depuis qui lui a sauver la vie.
Le jeune homme se souvenait du jour où il avait sauvé Yumi d'une chute dans la mer numérique et qu'ils avaient faillit s'embrasser.
Odd: T'es encore plus parano qu'Einstein avec XANA. Entre Yumi et William c'est copain et c'est tout.
Ulrich: Alors pourquoi William a encore fait le mur cette nuit. Je pari qu'il la rejoignait.
Odd: Dit moi pas que tu as encore veillé toute la nuit pour savoir si il sortait.
Ulrich ne répondit pas et Odd continua.
Odd: De toute façon il n'a fait qu'aller voir «La nuits des loups-garous 3». Super film d'ailleurs.
Ulrich: Super plan de drague plutôt.
Odd: Même pour tes beau yeux Yumi n'irait pas voir un film d'horreur. Alors imagine avec William, si il lui proposait on pourrait mesurer sa colère sur l'échelle de Richter. Arrête d'angoisser, je te rappelle que nous avons un cours maths.
Le clown de la bande traîna tant bien que mal son camarade en classe.

 

Le car du collège arriva devant le musée et les premières descendirent. Le professeur d'histoire donna ses dernières instructions.
Mr Fumet: Je vous demanderais de vous comporter correctement et de toucher à rien. Et je rappelle qu'il faudra me rendre vos formulaires à la fin de la visite, c'est un travail noté. J'espère avoir été assez clair.
Tous les adolescents approuvèrent et suivirent leur professeur dans le musée.

 

Mme Meyer: Qui peut donc me donner la définition d'un polynôme du second degré? Odd?
Le jeune homme se réveilla en sursaut et répondit:
Odd: Heu c'est x facteur de la racine du quotient de c par d à la puissance b.
La prof de maths resta un instant interdite devant cette définition farfelue avant de se tourner vers quelqu'un d'autre.
Mme Meyer: Jérémie.
Jérémie: Une fonction est un polynôme de second degré quand elle est de la forme «ax²+bx+c» si et seulement si «a» est non nul.
Mme Meyer: Excellent. Maintenant Odd je vais vous mettre un -5+(4*5)-(30/2) sur vingt pour votre réponse.
Odd: Hein? 18/20.
Jérémie: Non c'est plutôt 0/20.
Toute la classe de s'esclaffa.

 

Sur le territoire du banquise le calme plat régnait, mais bientôt quatre Tarentules le traversèrent et se positionnèrent devant une tour qui s'entoura d'un halo rouge.

La tour généra un spectre qui sorti d'un plafonnier du musée et descendit sur les statues en contre bas dans une salle vide de monde. Les statues commencèrent à bouger puis le remue ménage s'arrêta et la salle retrouva son calme d'origine.

 

Au lycée, les secondes sortirent de cours et rejoignirent la cours de récré, Jérémie entendit alors un bruit venant de son sac.
Jérémie: Attendez une minute.
Il posa son sac et sorti son ordi portable qui indiquait qu'une tour était activée.
Jérémie: Attaque de XANA. Bon tant pis pour le cours de sport, direction l'usine.
Ulrich: Voilà une chance mettre en pratique l'idée d'Aelita.
Jérémie: Ouais espérons que ça marchera.
Odd: Toujours aussi optimiste Einstein.

 

Au musée dans la salle des statues le professeur d'histoire expliquait à ses élèves:
Mr. Fumet: Les empereurs chinois se faisait enterré avec une armée de statues censées les servirent dans l'au-delà, ici on vois principalement des soldats car la tombe d'où elles ont été extraites est celle d'un empereur connu pour ses conquêtes militaires...
Yumi sentit son portable vibrer elle fit un signe de tête à William, celui-ci fit un pas de côté et cacha la jeune fille qui décrocha.
Ulrich: XANA a activé une tour, rapplique à l'usine.
Yumi: Ok, on arrive.
Elle raccrocha et glissa à l'oreille de William:
Yumi: SOS XANA.
Le jeune homme approuva d'un signe de tête. Mr Fumet commença à emmener sa classe dans la salle suivante sans voir que Yumi et William restaient en arrière. Une fois leurs camarades disparus les deux adolescents se dirigèrent vers la sortie opposée de la salle au statues. La jeune fille était à deux pas de la porte quand une grille de fer ferma la sortie. Yumi se retourna et s'aperçut alors que la deuxième sorti de la salle était également condamnée. Pire sous le regard horrifié des deux jeunes les statues de la salle prirent vie pour se dirigeait vers eux les armes prêtes à servir.

 

Les autres au Lyoko-Guerriers étaient près à être virtualisés quand Jérémie reçut soudain un appel de Yumi, celle-ci avait réussit a appeler son ami pendant que William retenait les statues. La jeune expliqua rapidement la situation au musée, Jérémie lui répondit.
Jérémie: Tenez bon j'envoie les autres sur Lyoko et on s'occupe de la tour.
Il coupa la communication et annonça aux autres:
Jérémie: XANA a bouclé le musée et prit possession des statues de l'expo. Yumi et William sont en danger, il faut se grouiller
Odd: On ferra vite. Si monsieur veut bien nous virtualiser.
Jérémie lança la procédure.
Jérémie: Transfert Aelita. Transfert Odd. Transfert Ulrich. Scanner Aelita. Scanner Odd. Scanner Ulrich. Virtualisation.

 

Les trois avatars se matérialisèrent sur la banquise, Odd et Ulrich sautèrent sur leur véhicule et Aelita monta derrière le samouraï, puis les trois Lyoko-Guerriers se dirigèrent vers la tour à pleine vitesse.

 

Au musée la situation devenait critique. Les deux ados se défendait comme des diables avec des extincteurs en guise d'arme. Mais malgré leur pertes les statues étaient toujours aussi nombreuses poussant les Lyoko-Guerrier vers la sortie toujours fermée. Un soldat de terre cuite se précipita, lance en avant, vers Yumi qui esquiva la pointe d'un pas sur le côté. La lance se planta alors juste à côté de la porte dans le dispositif de fermeture de la grille. Le court circuit qui en résultat ouvrit le passage.
Yumi: William, viens.
Le jeune homme jeta un regard en arrière et aperçut que la sortie était libre. Sans attendre il fila rejoindre Yumi. Ensemble les deux combattant quittèrent la pièce et s'enfuirent à travers le musée étrangement vide.

 

Ulrich et Odd arrêtèrent leur engin en vue de la tour pour observer les forces en présence.
Odd: Quatre Tarentules, du gâteau.
Aelita: Aller on y va.
Reprenant leur course, ils foncèrent droit sur la tour. Les Tarentules les apercevant, commencèrent un tir de de barrage mais Ulrich et Odd esquivèrent tout les lasers.
Ulrich (à Aelita): Go!
La jeune fille déploya ses ailes et s'envola, alors qu'Ulrich sauta de son overbike qui continua sa course et percuta une Tarentule qui fut détruit par le choc. Il sorti ses deux sabres et para les tirs de deux autres monstres, Odd déboula à pleine vitesse et passa au dessus de son compagnon d'arme.
Odd: Flèche laser.
Une autre Tarentule explosa. Mais la quatrième dirigea son feu vers Aelita et la toucha, la jeune fille tomba au sol, Ulrich en fut légèrement distrait ce qui permit à la Tarentule de passer sa garde et de le dévirtualiser.

 

De leur côté William et Yumi continuaient à fuir les statues et finirent par arriver sur le toit du bâtiment. Sans perdre un instant le jeune homme ferma la porte et coinça une barre de métal qui traînait par terre contre la porte.
William: Ça ne va pas les retenir indéfiniment mais c'est déjà ça.
Son amie approuva. Mais bientôt des coups sourd venant de la porte se firent entendre.
William (murmurant): J'espère que les autres vont faire vite.

 

Aelita se redressa et aperçut la Tarentule qui l'avait abattu se mettre en position pour la dévirtualiser. Mais Odd toujours sur son overboard tira trois flèches laser qui la la touchèrent sans la détruire mais celle-ci fut distraite juste le temps qu'il fallut à Aelita pour envoyer un champ de force qui la fit exploser.
Odd: File à la tour princesse, je m'occupe de la dernière.
La jeune fille se releva et fonça à la tour, pendant que Odd fonçait sur la dernière Tarentule. Celle-ci riposta obligeant Odd à se protéger.
Odd: Bouclier.
Le bouclier violet absorba plusieurs impact, mais l'un des tirs toucha la jambe du Lyoko-Guerrier qui fut déstabilisé et un autre tir le dévirtualisa. Il avait quand même gagné suffisamment de temps pour qu'Aelita atteigne la tour et passe à travers la paroi, elle monta à l'étage supérieur et commença à manipuler l'interface.
Aelita: Jérémie, j'y suis je vais chercher les coordonnées et je te les envois.
Jérémie: Dépêche toi Yumi et William sont en danger.

 

Les statues finirent par avoir raison de la porte et commencèrent à investir le toit. William les chargea avec son extincteur. Deux statues volèrent en éclats sous ses coups, mais une troisième abattit sa masse sur la tête du jeune homme le mettant KO. Les soldats de terre cuite se tournèrent alors vers Yumi et s'avancèrent pour la tuer. La jeune fille recula mais son pied dérapa sur le bord du toit et elle commença à tomber. Elle se raccrocha de justesse à la gouttière, mais le répit n'était que temporaire, une statues s'approcha d'elle pour la faire tomber.

 

Sur Lyoko Aelita manipulait toujours l'interface et annonça enfin:
Aelita: Jérémie c'est bon je crois que j'ai trouvée. Je t'envoie ça.
Elle appuya sur l'interface et barre d'envoi apparut, elle prit quelques secondes à se remplir.
Jérémie: Ok j'ai tout reçu désactive la tour maintenant.
Aelita posa alors la mains sur l'interface et commença taper le code Lyoko.

 

Le soldat leva le pied pour écraser la main de la jeune japonaise et lui faire lâcher prise.

 

L'interface afficha «Code Lyoko» et les données sur les murs de la tour s'effondrèrent.

Aelita: Tour désactivée.

 

La statue arrêta sont pied à quelques centimètre de Yumi, celle-ci soupira. Mais ses doigts glissèrent et elle tomba, fort heureusement William c'était remit de sa blessure et rattrapa Yumi juste attend.
Yumi: Merci.
William: Je ne pourrais pas tenir longtemps, j'espère que Jérémie va se dépêcher pour le retour dans le temps.
Sa prédiction se vérifia rapidement et la main de la jeune fille lui échappa et elle recommença à tomber.
William: YUMI!

 

Au labo Jérémie appuya sur la touche Enter.
Jérémie: Retour vers le passé.
Une lueur blanche noya le labo puis toute la ville et engloba finalement la planète.

 

Après avoir vécut une seconde fois la journée, les six Lyoko-Guerriers se réunirent au labo juste avant le dîner.
Jérémie: Les données qu'Aelita a volé dans la tour étaient extrêmement intéressantes.
Yumi: Tu sait où ce cache XANA dans le réseau?
Jérémie: Oui, avec les coordonnées de l'origine de l'attaque j'ai détecté un Replika sous son contrôle.
Ulrich: Génial. Une fois le Skid terminer on pourra aller le détruire.
Jérémie: Pas si vite. La première mission serra de récupérer des infos sur XANA dans ce Replika. On découvrira peut être le moyen de le battre. Et en plus le Skid et loin d'être finit.
William: Combien de temps avant l'ouverture de la pêche numérique?
Aelita: Si tout va bien, une ou deux semaines.
Odd: D'ailleurs en parlant de pêche, on a du poisson pané à la cantine, alors si on pouvais se dépêcher.
Les autres approuvèrent et le groupe rejoignit le lycée par les égouts.

 

Les six adolescents réapparurent dans le parc.
Odd: Dit donc Yumi, ça devient une habitude d'être sauvée d'une chute mortelle par William.
La jeune fille rougit un peu et Ulrich lança un regard noir à William.
Ulrich: C'est vrai, à croire que tu attend le dernier moment juste pour avoir l'air héroïque.
William (en colère): Si c'est ce que tu croit, je la laisserait tomber la prochaine fois et on verra si tu serra plus heureux comme ça.
Les deux adolescents étaient sur le point de ce jeter l'un sur l'autre.
Yumi (en colère): Ça suffit. William et Ulrich suivez moi, j'ai un truc à vous dire.
Les deux garçons se jetèrent un regard assassin avant de la suivre.
Odd (à Jérémie et Aelita): On ferrait mieux de s'éloigner.

Les trois adolescents partir en direction du self au moment où la voix de Yumi s'éleva.

 

Finalement Ulrich et William rejoignirent leur trois amis au réfectoire. Ils prirent place à la même table en silence mais ne touchèrent pas à plateau, l'air boudeur.

Odd: Alors qu'est que vous à dit votre petite amie.
William et Ulrich (en cœur): La ferme Odd.
Odd: T'y croit pas. Il sont enfin d'accord sur quelque chose.
Aelita et Jérémie pouffèrent de rire tandis que les deux beaux gosses fusillèrent Odd du regard.

FIN

Voilà pour les trois premiers épisodes. J'èspère que vous les avez aimé. 

Prochain épisode: Doppelgängers.

 

 

Voilà l'épisode 4. Bonne lecture.

 

4/Doppelgängers

Au foyer Ulrich et William était en train de se faire un baby foot sous l'arbitrage d'Odd. Soudain William fit une superbe roulette et mit un but à Ulrich.
William: 11 à 8. J'ai gagné.
Ulrich: C'est sûr qu'avec des roulettes tu peux pas perdre tricheur.
William: Répète un peu pour voir.
Odd (à part): Super l'ambiance.
Ulrich s'appétait à répondre à William quand Yumi rentra dans le foyer. Immédiatement les deux garçons se turent, mais Yumi remarqua quand même leur colère.
Yumi: Qu'est qui ce passe encore?
Odd: Trois fois rien. Une dispute comme d'hab.
Yumi soupira.
Yumi: Vous êtes incroyable les garçons. Malgré ce que je vous est dit vous vous battez encore.Vous pouvez pas être détendu comme Odd.
Ulrich: Pour avoir ses notes.
William: Et toute une ribambelle d'ex-conquête. Pas questions.
Odd: Hé! Ma vie est bien plus fun que la votre. Alors je vous interdit d'en parler comme ça.
Le débats menaçait de mal tourner mais Jérémie et Aelita les rejoignirent.
Jérémie: Grande nouvelle, le Skid est maintenant opérationnel.
Les trois garçons ce calmèrent instantanément.
Ulrich: Génial on va enfin pouvoir aller sur ce Replika.
Jérémie: Ouais et vous partez cet après-midi même.
Yumi: On fait quoi un fois sur place.
Jérémie: J'active une tour et je balance un virus qui cherchera des informations sur XANA. Avec un peu de chance on trouvera quelques choses d'intéressant.

 

En débuts d'après-midi les six adolescents allèrent à l'usine, Jérémie s'arrêta au labo et les autres continuèrent jusqu'aux scanners, prenant place devant l'interface de contrôle Jérémie annonça:
Jérémie: Honneur aux dames.
Yumi et Aelita se mirent chacune en position et Jérémie lança la procédure.
Jérémie: Transfert Yumi. Transfert Aelita. Scanner Yumi. Scanner Aelita. Virtualisation. A vous messieurs.
Les trois garçons se mirent en place et Jérémie recommença:
Jérémie: Transfert Odd. Transfert Ulrich. Transfert William. Scanner Odd. Scanner Ulrich. Scanner William. Virtualisation.
Les trois avatars apparurent dans l'aréna au côté des filles qui les attendaient. William se regarda surprit.
William: Pourquoi j'ai changer de tenue.
Il était vêtu d'une combinaison noire, avec un trait orange qui descendait sur le sternum avant de se diviser en deux et se rejoindre dans son dos, deux autres ornaient ses bras, encadrant ses épaules avant de descendre jusqu'au bout des mitaines, et deux dernier partaient des hanches, se rétrécissaient à mi-cuisse avant de continuer sur le reste de la jambe. Il portait en outre une ceinture comme celle d'Ulrich mais en orange, une paire de botte noire et orange et son bracelet couvert de piquants.
Jérémie: Je me suis dit que tu serais content de perdre le couleur de XANA, alors j'ai reprogrammer ton apparence.
William fit apparaître son épée qui quasi identique à celle qu'il portait lors de sa première virtualisation, excepté que le symbole que le symbole qui l'ornait était maintenant sur fond orange, et non blanc, que la garde et le pommeau étaient totalement noir et la poignée était orange. Il la fit disparaître et lança:
William: Merci Jérémie.
Ulrich: C'est pas tout mais on a une mission a accomplir.
Le groupe parti alors en direction du garage Skid. Alors qu'ils montaient avec l'ascenseur William demanda:
William: Au fait c'est comment de piloter un navskid?
Odd: C'est comme dans Galactic Battle.
Le Skid apparut alors et Yumi fit remarquer:
Yumi: Je ne pensait plus jamais le revoir.
Les autres acquiescèrent, une fois l'ascenseur immobilisé ils se précipitèrent vers les plots d'embarquements.
Aelita: Jérémie on y est.
Jérémie: Ok, alors embarquement.
Les cinq combattants virtuel furent téléportés vers le vaisseau. Aelita apparut dans le module principal et les autres dans les Navskids.
Jérémie: Désarrimage.
Les amarres du Skid se retirèrent et Aelita prit les commandes et annonça:
Aelita: Décollage.
Les réacteurs auxiliaires du vaisseau s'enclenchèrent et il s'éleva doucement avant de sortir du garage et d'arriver dans la voûte céleste.
Jérémie: Tunnel ouvert.
Le Skid s'engagea dans le tunnel et sorti dans le ciel de Lyoko.
Aelita: Paré à plonger?
Yumi: Prête.
Ulrich: Paré.
Odd: Quand tu veux princesse.
William: Va s'y.
Aelita: Alors go.
Le sous-marin chuta alors à grande vitesse vers la mer numérique, s'arrêta une ou deux secondes à quelques mètres au dessus des flots avant de finir sa descente et de disparaître.
Aelita: C'est bon Jérémie on arrive au sas.
Jérémie: Bien reçut.
Le Skid sorti de Lyoko et s'arrêta.
Aelita: Rotation.
L'arbre qui tenait les Navskids se mit à l'horizontal, puis la jeune fille enclencha les réacteurs principaux et le vaisseau s'éloigna du monde virtuel.
Jérémie: Cap au 150 pour trouver un hub.
Le sous-marin vira selon les indications de l'opérateur.

 

Jérémie suivait depuis le labo la progression de ses amis donnant de temps à autre des renseignements pour les guider. Le voyage se déroula sans incident et le Skid arriva enfin en vue du Replika.
Aelita: Replika en vue.
Elle s'arrêta devant le sas et fit pivoter l'arbre principal du vaisseau, puis elle appuya sa main sur un lecteur d'empreinte du tableau de bord.
Aelita: Clé numérique enclenchée.
Immédiatement un faisceau de données relia le Skid au sas du Replika.
Jérémie: Attendez une minute... C'est bon je vous ouvre.
Ulrich: Voyons voir ce que nous réserve XANA.
Le sas s'ouvrit comme une fleur et le vaisseau s'engagea dans le passage qui se referma juste après. Il sorti alors de la mer numérique et se dirigea vers le territoire en surplomb.
Jérémie: Comme d'habitude un seul territoire, celui du désert. Aelita connecte toi à une tour à l'Est.
Le Skid passa au dessus d'un canyon et se dirigea vers la tour indiquée par Jérémie. Il se stoppa juste à côté et un halo de fumées rosâtre s'échappa du vaisseau pour le connecter à la tour.
Aelita: C'est bon.
Jérémie: Ok j'active la tour.
Celle-ci se para immédiatement d'un halo vert.
Jérémie: Vous pouvez débarquer. Aelita va dans la tour pour surveiller le programme, les autres vous rester à proximité, XANA va sûrement réagir. Je vous rappelle que si je perd le contrôle de la tour avant que le virus est trouvé quelques choses on doit tout recommencer.
Odd: T'inquiète pas Einstein.

 

Aelita était à l'étage de la tour surveillant l'action du virus alors que dehors Odd faisait le fou sur son overboard sous les regards amusés d'Ulrich, Yumi et William. Soudain sur les écrans de Jérémie plusieurs points rouge apparurent.
Jérémie: Réveillez vous, XANA envoi des monstres pour vous accueillir.
Odd: C'est gentil de sa part on allait commencer à s'ennuyer.
Ulrich: Bon alors préparons nous à saluer nos hôtes.
Les quatre combattants ce déployèrent pour intercepter les monstres. Un nuage de sable apparut annonçant l'arrivée des monstres de XANA, et bientôt quatre Tarentules firent leur apparitions.
Odd: Chargez.
Toujours sur son overboard il accéléra en direction des monstres, suivit de d'Ulrich sur son overbike et Yumi sur son overwing.
Yumi (en criant à William): Traîne pas trop.
William: Supersmoke.
Il se transforma en fumée noire et suivit ses amis. Odd arriva le premier vers les Tarentules en rasant le sol, avant qu'elles puissent réagirent il se dirigea vers l'une d'elle et juste avant l'impact il sauta, l'overboard passa en dessous du monstre et Odd au dessus, il en profita pour lancer trois flèches laser en pleine cible avant de se réceptionner sur sa planche. Ulrich arriva le second, comme il en avait l'habitude il sauta de sa moto qui continua sa route percutant une Tarentule. Un autre le visa alors qu'il n'était pas encore relever, mais elle n'eus pas le temps de tirer que William l'envoya au paradis des monstres avec une onde de choc.
Yumi s'occupa de la dernière Tarentule avec un magnifique lancer d'éventail.

William: Voilà le ménage est fait.
Jérémie: Bravo super boulot.
Odd (déçut): Personne d'autre?
Jérémie: Si deux Mégatanks en approche rapide de la tour. Il ne faut pas qu'ils la déconnecte.
Ulrich et William se regardèrent puis invoquant leur pouvoir ils filèrent à toute vitesse vers la tour. Les Megatanks se mirent alors en position de tir et chargèrent leur puissant rayon, mais au moment de tirer sur la tour, Ulrich et William arrivèrent et parèrent les rayons avec leur épée, mais la puissance du tir les faissaient reculer lentement.
Odd: Flèche laser.
Le Megatank devant Ulrich touché par plusieurs projectiles explosa, et l'éventail de Yumi se chargea du second.
Ulrich: Juste à temps.
Odd: Qu'est que vous feriez pas sans moi.
Ulrich leva les yeux au ciel.
Jérémie: Attention vous avez des... des trucs en approchent.
Yumi: Tu peux être plus précis, des Bloks, des Tarentules...
Jérémie: Pas vraiment, je n'arrive pas à les identifier.
William: Alors c'est quoi?
Jérémie: Je ne sais pas mais sûrement rien de bon.
Les quatre combattants scrutèrent l'horizon mais rien n'apparaissait.
Odd: Einstein t'est sûr que ton radar...
Il s'interrompit soudain.
Jérémie: Qu'est qu'il se passe?
Ulrich, Odd, William et Yumi reculaient doucement. Devant eux se tenaient les répliques exact aux couleurs de XANA de chaque Lyoko-Guerrier.
Yumi: Jérémie, je ne sais pas comment il à fait mais XANA nous a clonés.
Jérémie: Alors ça c'est une très mauvaise surprise.
Odd: Sans blague.
Jérémie: Aelita on a un problème, les autres on besoin d'aide.
Aelita: Ok je descend.

 

Aucuns des deux camps n'avait fait un geste. Mais quand Aelita sorti de la tour, les répliques se jetèrent sur leurs modèles. Le combat qui s'ensuivit fut titanesque. Chacun des Lyoko-Guerrier affrontait son double. Aelita et sa copie se battaient dans un magnifique duel aérien. Ulrich s'éloigna un peu de la tour en supersprint avec son clone.
Yumi lança un éventail sur son double, celui-ci l'esquiva et quand l'arme de son adversaire retourner vers sa propriétaire il utilisa la télékinésie pour le faire dévier en plein buste et dévirtualisa la jeune fille.
De son côté Aelita n'arrivait pas à semer sa copie, celle-ci lança un champs de force, mais la gardienne de Lyoko l'esquiva et malheureusement le champ de force dévirtualisa Odd qui était trop occupé par son duel pour le voir venir.
William quand à lui se battait toujours contre son double. Il sentit soudain les deux éventails de la fausse Yumi arriver dans son dos. Il activa son supersmoke et passa entre les jambes de son adversaire. Celui-ci utilisa son épée pour se protéger des projectiles de son alliée, ce qui laissa le temps à William de se reformer et de le mettre KO avec un bon coup de pied. Il avisa alors la fausse Aelita qui fonçait droit sur lui, sans perdre un instant il lui lança une onde choc qui la fit disparaître avant qu'elle puisse lancer un champs de force. Mais la copie de la jeune japonaise profita de l'inattention du guerrier pour le dévirtualiser. Elle récupéra ses deux projectiles avec un sourire mais un champ de force de la vraie Aelita la détruisit.

Aelita: Yes.
Elle ne pu fêter sa victoire plus longtemps car une rafale de flèche laser la renvoya dans un scanner.
De son côté Ulrich et son double était encore en plein duel. Après un intense échange de coup où aucun des deux ne parvint à toucher l'autre, les deux combattants se séparèrent d'un bond.

Ulrich: Aller viens par ici mon grand.
La réplique fonça en supersprint sur son modèle mais au dernier moment celui-ci esquiva et se retrouva derrière son adversaire, qu'il dévirtualisa d'un coup de sabre.
Jérémie: Ulrich fonce à la tour il faut empêcher la réplique d'Odd d'y entrer.
Ulrich: Comprit.
Activant son supersprint il fila vers la tour. Le faux Odd après avoir dévirtualisé Aelita s'approchait de la paroi quand il entendit soudain.
Ulrich: Hé c'est pas poli d'entrer dans la tour de quelqu'un s'en frapper.
Odd-XANA (avec un sourire narquois): Tu oublie quelque chose.
En effet dans sa précipitation Ulrich n'avait pas remarqué qu'il restait encore le clone de William. Celui-ci s'était glissé derrière le jeune Lyoko-Guerrier et le fit disparaître d'un coup d'épée.
Odd-XANA rentra alors dans la tour, monta à l'étage et entra le code XANA. L'effet fut immédiat, le halo de la tour vira au rouge et le lien avec le Skid fut rompu.

 

Au labo Jérémie se prit la tête entre les mains.
Jérémie: J'arrive pas à y croire, le virus n'a encore rien trouvé.
Aelita posa une main réconfortante sur son épaule et lui fit un sourire.
Aelita: Ne t'inquiète on finira par les récupérer ces données.
Jérémie lui rendit son sourire.
Yumi: C'est pas tout mais il ne faudrait pas oublier le Skid.
Odd: Parce que XANA lui ne l'a pas oublier.
Jérémie recommença à pianoter sur son clavier.
Sur le Replika le clone de William tirait déjà sur le vaisseau virtuel. Mais celui-ci décolla et fut rapidement hors de portée.

 

Jérémie posa son oreillette et se tourna vers ses amis.
William: C'est toujours comme ça les missions sur les Replikas?
Ulrich: Malheureusement oui.
Odd: XANA nous offre enfin des monstres digne de moi.
Yumi: C'est surtout une grosse galère. Avec nos copie XANA va nous rendre la vie infernale.
Jérémie: Oui notre ennemi devient de plus en plus dangereux.
Tout les six amis restèrent un moment silencieux.
Yumi: Si on rentrait, moi je suis crevée.
Odd: Bonne idée je hâte de faire un tête à tête avec mon oreiller.

FIN

N'hésitez pas à laisser des commentaires.

Prochain épisode: Apocalypse

 

 
 

Commentaires
 
Note :
9
Commentaire de DerDoctor - Posté le 13-07-2015 à 18:39

Un scénario assez simpliste, du type "XANA est revenu"... De plus, du potentiel non-exploité. Aussi, on n'écrit jamais "FIN"...

Note :
20
Commentaire de Loree - Posté le 08-07-2013 à 18:58

Trooooooooooooooooooooop cool !(mad) (mad) (mad)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]