Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Plus qu'un souvenir
Écrite par lyokofan le 06/01/2007 à 12h06
Note : 11,5/20 Catégorie : Autres
Lue 2825 fois Ma deuxième fic, plus longue que la première. elle se déroule peu de temps avant la saison deux. Il y a un nouveau territoire ( pas Carthage ) et une apparition de xana et d'un nouveau monstre (une tarentule).
 
 

 
 

PLUS QU'UN SOUVENIR

Chapitre 1 : La matinée au collège.

 

Il faisait beau sur le collège, les rayons du soleil réchauffaient le corps, le vent : juste ce

qu'il faut. Les élèves étaient généralement à l'extérieur et discutaient. C'était le cas

d'Ulrich, Odd et Jérémie qui bavardaient entre eux sur un banc de l'école attendant l'arrivée des filles.

- Salut les garçons ! S'écria Yumi qui venait d'arriver suivi d'Aelita.

- Salut Yumi, salut Aelita. répondirent les trois autres qui se levèrent.

- Alors Aelita, ta seconde nuit sur Terre ? Interrogea Odd.

- Ç a va, je suis moins inquiète que la première fois, les parents de Yumi m'ont très bien accueillie et je commence à m'habituer à mes trois autres sens.

- Tu nous fais un heureux là, dit Odd en regardant dans la direction de Jérémie qui est devenu tout rouge.

Aelita, n'étant pas habituée par le changement de couleur de son ami lui demanda :

- Jérémie, pourquoi t'as du rouge sur les joues ?

- Heu, ben, ça m'arrive parfois mais j'espère que ça ne m'arrivera plus trop souvent Répondit-il en fusillant Odd qui pouffait de rire.

La sonnerie retentit soudain.

- Oh non, gym avec Jim faut dire qu'il porte bien son nom ! Et la course à pied par dessus le marché, enfin bon quand faut y aller...

- Bon bah, bonne chance et à tout à l'heure !

Yumi regagna sa classe respective et les garçons suivis de près par Aelita allèrent en cours de gym en marchant lentement, très lentement.

Une fois sur place, Jim observa les retardataires.

- Alors, on arrive en retard au cours, l'échauffement a déjà commencé. Je passe pour cette fois mais je serai moins indulgent lors du prochain retard.

Une fois les échauffements et les étirements séché par Ulrich, Odd, Aelita et Jeremy, la course commença.

- Bon, prêt pour le cent mètre ? En file indienne et plus vite que ça ! Je vais vous chronométrer. A mon signal, vous foncez !

Le tour d'Ulrich, d'Odd et de Jérémie était terminé. Mais au tour d 'Aelita, telle fut la surprise de Jim lorsqu'il vit sa montre.

- Ouaah ! Aelita, je n'ai jamais vu une fille courir aussi vite ! Tu a battue le record du collège!

- Merci Monsieur Jim, il y a aussi que je m'entraîne beaucoup en dehors du collège.

- Ah ? c'est bien, mais où t'entraînes- tu ?

- Euh, eh bien, sur un très grand terrain.

La sonnerie retentit.

- Bien, le cours est terminé, vous pouvez partir.

Les quatre amis s'installèrent sur un banc en attendant que Yumi sorte de cours.

Sissi, Nicolas et Hervé se dirigèrent vers eux. Sissi, jalouse, pris cette fois une toute autre cible :

- Ah bonjour ...heu ... tu t'appelles comment déjà ?

- Aelita.

-Ah ! Aelita, tu sais que tous les garçons te regardent, alors arrête de frimer car je n aime pas qu'on me fasse obstacle, je resterai la plus belle et je t'éjecterai !

Jérémie qui n'aimait pas la façon dont Sissi avait parlé à Aelita lui lança :

- Elle, comparé à toi, elle n'a pas besoin de produit de beauté pour être belle, d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi tu en mets de ces produits, tu n'en as pas besoin toi non plus !

- Ah bon ! Tu trouves ? Demande Sissi en se passant la les cheveux main dans les cheveux.

Ulrich avait vu clair dans le jeu de Jérémie et s'exclama :

- Bien sûr, tu resteras toujours aussi laide !

Les quatre amis était tordus de rire et en avaient les larmes aux yeux. Sissi, vexée,

s'éloigna et croisa Yumi qui la fusillait du regard . Aelita rougit pour la première fois en repensant à ce qu'avait dit Jérémie. Yumi arriva vers eux.

- Alors, le sport, toujours aussi barbant ? Demanda t'elle.

- À ton avis ? Lui répondit Ulrich d'un air plaintif.

- Ah ! je vois... Et toi Aelita ?

- Bah... je trouve ça pas mal, pourquoi n'aimez vous pas ?

- À cause de Jim, il nous soupçonne de traficoter quelque chose depuis le début de l'année. Il nous espionne et trouve toujours le moyen de nous enguirlander.

- Ha ? Mais c'est pas lui qui nous a aidé à défendre le collège des kankrelas ?

- Effectivement, mais je lui avais révélé l'existence de lyoko.

- Peut-être qu'un jour, on lui révélera une fois de plus, mais cette fois-là, on enregistrera ses données dans l'ordi pour qu' il se souvienne du retour dans le passé.

- Oui, mais pas aujourd'hui, je pense qu'il est trop tôt pour en décider.

Odd qui écoutait la conversation en mangeant une tablette de chocolat demanda à Jérémie subitement :

- Au fait Einstein ! T'avances pour l'anti-virus d'Aelita ?

- Eh bien, ce n'est qu'une question de temps à présent. Mais je vais y arriver, j'en suis sûr.

- De toute façon, dit Yumi en lui posant la main sur l'épaule suivi d'un clin d'œil furtif, tu as la motivation nécessaire.

- Euh...je ... oui ... Répondit Jérémie en rougissant un peu.

- Oui on a tous envie de débrancher Xana dit Aelita, qui n'avait pas comprit que Yumi parlait d'elle. (et tant mieux pour Jérémie !)

Chapitre 2 : Jérémie arrive au mauvais moment .

Le soir venu, Aelita et Yumi rentrèrent après avoir traîné un peu dehors. Yumi sortit de la chambre qu'elle partageait avec Aelita et se dirigea vers la salle de bain.

- Où vas-tu Yumi ? Demanda Aelita toujours aussi curieuse.

- Je vais me laver. Lui répondit-elle.

- Pour quoi faire ?

- Eh ...eh bien... hum... après une longue journée, on transpire et on se sens mal à l'aise dans nos vêtements, alors on se lave pour redevenir propre, tu comprends ?

- Ah d'accord ! Et comment on se lave?

- Euh ... en fait, tu retires tous tes vêtements, tu remplis la baignoire d'eau et tu te mets dedans. Ensuite, tu prends un gant, tu mets du savon dessus, tu passes le gant sur toute les parties de ton corps, tu te rinces et tu t'essuies avec la serviette.

- hum...ok ! ça a l'air facile. J'y vais après toi ! Répondit-elle toute excitée de subir une nouvelle expérience quotidienne humaine.

Aelita entra dans la salle de bain et se lava en suivant scrupuleusement les instructions données par son amie. Une fois propre, Aelita sortit de la salle de bain .

- Euh ... Aelita, lorsque que tu as terminé ta toilette, TU DOIS METTRE DES VÊ TEMENTS !!! Je vais te prêter un pyjama pour dormir en attendant qu'on t'en achète.

Jérémie, essoufflé d'avoir couru jusqu'à la maison de Yumi, sonna à leur porte.

La mère de Yumi lui ouvrit.

- Oh, bonsoir ! qui es-tu ?

- Je m'appelle Jérémie, je suis un ami de Yumi, je peux la voir ?

- Ah ! c'est toi le petit génie dont notre fille nous a parlé ? Il est un peu tard, tu peux y aller mais tu restes juste 5 min car après c'est l'extinction des feux !

- D'accord, merci madame !

Jérémie monta les escaliers à la vitesse grand V, mais tellement pressé qu'il en oublia de toquer à la porte ne se doutant pas que derrière celle-ci, se trouvait Aelita avec un petit quelque chose en moins.

- Yumi ! Aelita ! j ai eu ... Oh ! ... pardon ... j'savais pas que ...

Il referma la porte très vite, les joues plus rouges que la lave en fusion. Après quelques minutes :

- C'est bon Jérémie, tu peux entrer ! Lui cria Yumi derrière la porte.

Celui-ci, extrêmement gêné, entra mais n'osait pas regarder Aelita .

- Euh ... je voulais t'appeler mais mon portable est HS et je n'avais pas le temps de recharger ma batterie alors je suis venu et ... je suis vraiment désolé, si je m'étais douté ...

Mais Yumi le coupa :

- C'est pas grave Jérémie, ça aurait pu arriver à n'importe qui, mais la prochaine fois, frappe à la porte !

Yumi, ne voulant pas laisser Jérémie dans sa gêne, changea de conversation :

- Bon, alors, pour quelle raison es-tu venu ?

- Eh bien voilà : j'étais à l'usine pour bosser sur l'anti-virus quand soudain j'ai entendu les scanners s'ouvrir, sachant ce qui en était déjà sorti, je suis vite parti de l'usine. Bref : Xana a lancé une attaque.

- OK, on se prépare et on arrive.

- D'acc ! Ulrich et Odd sont prévenus, on vous attend à l'usine, vous irez dans la salle des scanners directement en vérifiant que les monstres ne sont plus là.

Jérémie sortit et se dirigea vers l'usine ne pouvant malgré lui, arrêter de repenser à ce qui venait de se produire. Que pouvait bien penser Aelita maintenant ? Allait-elle lui pardonner?

Quelques minutes plus tard, les cinq amis étaient à l'usine.

- La tour activée se trouve dans le territoire montagne. Aelita, tu plongeras après les autres au cas où ils rencontreraient des monstres.

Les 4 collégiens s'avancèrent vers les 3 scanner cylindrique qui font chacun d'eux 3 mètre de haut . Odd, Ulrich et Yumi entrer les premiers. Soudain la voie de Jérémie se fit entendre grâce a des haut-parleurs.

-Transfert Odd , Transfert Yumi , Transfert Ulrich.

-Scanner Ulrich, Scanner Yumi, Scanner Odd.

-VIRTUALISATION !!!

Après un court lapse de temps, Jérémie repris la parole :

- Aelita, c'est bon y a aucun monstre sur l'holomap, tu peux y aller.

Transfert Aelita, Scanner, VIRTUALISATION !!!

Chapitre 3 : Le nouveau territoire.

(désolé mais j'ai écrit ce fan fiction avant de connaître l'apparence du 5ème territoire )

- C'est bizarre, je ne vous vois pas sur la carte, vous êtes bien sur le territoire montagne ?

- Eh bien oui ...et non répondit Odd.

- Comment ça oui et non ? C'est oui ou c'est non !

- Eh bien, y a bien un peu de montagne répondit Aelita, le ciel est sombre comme celui de la banquise, il y a quelques arbres et le sol ressemble à celui du désert mais le plus inquiétant est que je ressens beaucoup la présence de Xana, comme s'il était à nos côtés !

- Eh, c'est quoi ça ? S'écria Ulrich.

En effet : un immense bâtiment s'étendait sur le sol devant eux.

Les vitres étaient poussiéreuses, des espèces d'algues comme celles des tours étaient sur les murs et s'arrêtaient à la moitié de leurs hauteur. La porte était immense, le toit en ruine mais semblait tenir tout de même.

- Allez voir ce qu'il y a dedans ! suggéra Jérémie.

- Jérémie, j'ai peur !

- T'en fait pas Aelita, tout ira bien, enfin... je l'espère.

- Dis Einstein ? pourquoi sommes-nous là, alors que nous étions censés être comme prévu sur le territoire montagne ?

- Aucune idée ! mais tout porte à croire que Xana vous a attiré ici : c'est sûrement lui qui a modifié la trajectoire. Et en ce qui concerne le bruit des scanners, ça ne devait être qu'un leurre pour vous amener là où vous vous trouvez.

Les quatre guerriers se tenaient à l'entrée du bâtiment. Odd essaya de pousser la porte mais en vain. Ils virent une plaque comme celles des tours, Aelita posa sa main dessus, et la porte s'ouvrit avec un grincement. À l'intérieur attendait une ombre.

Chapitre 4 : face à face

- Bienvenue dans mon antre mes chers ennemis !

- Xana ?! S'écria le groupe.

- Xa ...Xana ... réussit à prononcer Aelita qui était terrorisée. Sa respiration était forte et rapide, son visage était remplit de frayeur.

- Bonjour ma chère Aelita, tu sais, tu me donnes du fil à retordre toi et tes amis. Et je n aime pas ça. Sa dernière phrase était prononcée d'une voix grave à en donner des frissons dans le dos.

- Et si tu nous montrais ton vrai visage au lieu d'une ombre ? Lança Ulrich

- Pas au premier rencard ! Ricana Xana.

Soudain une voix se fit entendre :

- Hé ho ! Les amis ! Que se passe t-il ? Je ne vous entend plus ! S'écria Jérémie apeuré.

Le bâtiment doit émettre de mauvaises fréquences, pensa t'il.

Mais les autres ne lui prêtèrent aucune attention sachant qu il serait inutile de parler.

- Pourquoi nous avez-vous amené ici ? Questionna Yumi.

- Tout simplement pour que vous assistiez à ma victoire et à votre défaite. Et j'avais besoin d'Aelita. Mais vous n'êtes pas au complet ?! Dit-il d'un air ironique.

Xana leva le bras et une lueur blanche sortit de ses doigts.

- Aaaaah ! Mais qu'est ce qui m'arrive ? je...

Jérémie fut téléporté :

- Hein ? Mais je suis sur lyoko ! Se dit-il.

- Jérémie ! S'écrièrent les autres.

- Hé ! Einstein, pas mal tes fringues ! S'exclama Odd. Je veux les mêmes !

En effet, Jérémie était en noir de la tête au pied sauf ses mains qui étaient d'un blanc éclatant. Un bandeau noir tenait ses cheveux et une fine mèche retombait sur ses yeux. Ses ongles étaient de longues lames de 5 cm qu'il pouvait rétracter à son gré. À sa ceinture, 3 couteaux qui, après être lancés, pouvaient prendre la direction que voulait le lanceur.

- Mais ? Je suis en tenue de combat ! Hein? Xana ?!

Jérémie se rendit compte que Xana se tenait devant eux avec un sourire haineux aux lèvres.

- Alors, voici donc le successeur de Franz Hopper !

- Qui ?

- Le créateur.

- Que nous veux-tu sale virus ? s'écria Jérémie.

- Je ne peux m'attaquer aux humains directement, ce qui me rend la tâche plus difficile. Mais bientôt je serai en mesure de le faire.

- Non ! Tu resteras toujours aussi faible et tu nous trouveras sans arrêt sur ton chemin! Parasite !!!

- Silence ! s'écria Xana. J'ai découvert que je n'avais que la moitié des pouvoirs absolus que m'offre ce monde, je vous laisse deviner qui détient la seconde.

- Tu ne les auras pas ! s'exclama Aelita qui pour la première fois, prononça une phrase avec haine et colère.

- Crois-tu avoir le choix ? Ha, ha, ha !

D'un geste de bras, il fit décoller Jérémie du sol. Celui-ci se débattait en vain. D'un second mouvement il le fit valser en arrière. Jérémie s'écrasa avec fracas sur le sol et perdit connaissance.

- J'ai pris la précaution de retirer l'enveloppe virtuelle de Jérémie, étant donné que c'est moi qui l'ai fait venir par mes pouvoirs et non par le biais des scanners. Il serait vraiment dommage de perdre la personne à laquelle tu tiens le plus n'est-ce- pas ?

- Jé... Jérémie !

- Inutile de te fatiguer : il est sonné ! mais si tu viens avec moi il ne risquera rien enfin... avant que je ne contrôle la terre !

- Qui est Franz Hopper ? Demanda Yumi en essayant de gagner du temps.

- Je suis sûr que vous ne vous attendrez pas à une telle révélation. Mais rien que pour voir vos têtes, je veux bien vous le révéler de toute façon, elle ne vous servira plus a rien quand vous serez tous mort : c'est le créateur de ce monde virtuel mais aussi le père d'Aelita !

- QUOI ?

Chapitre 5 : la révélation .

- Oui, Aelita était une vraie personne mais elle est morte. Ses parents ne pouvant vivre sans leur fille, décidèrent de créer le supercalculateur : moi. Ils réussirent à créer l'intelligence artificielle parfaite mais ils n'avaient pas la connaissance de mon existence. Ils fondèrent aussi les quatre territoires. Mais un jour, lorsque Franz et sa femme voulurent matérialiser leurs fille, j'ai attaqué durant le transfert et Taelia sortit du scanner à la place ne se souvenant de rien mise a par son « prénom », vous l'avez déjà rencontré d'ailleurs il me semble. Mon attaque a tué les parents d'Aelita. J'ai commencé à vouloir conquérir la terre, mais Aelita qui désirait que personne ne soit blessé, voire mort, a désactivé le supercalculateur par ses propres moyens. Seulement, la surchauffe l'a rendue amnésique et elle ne se souvenait plus que de moi et de son prénom, lorsque quatre imbéciles m'ont rebranché. L'un d'eux eu une affection toute particulière envers elle ! J'en ai conclu, par conséquent, que jamais vous ne me débrancheriez tant qu'Aelita resterait virtuelle. Mais Jérémie trouva la clé de la matérialisation. J'ai alors eu tout juste le temps d'implanter mon virus en elle : il la relie totalement à ce monde !

Chapitre 6 : on passe à l'action .

Après son discours, Xana empoigna Aelita qui se débattit aussitôt. Impuissante, elle se découragea et cessa sa lutte se laissant emporter. Odd, Yumi, Ulrich et Jérémie qui avait reprit connaissance durant le discours de Xana, lancèrent en même temps leurs armes. Odd lança deux flèches lasers, Ulrich envoya son sabre digital, yumi projeta son éventail, quant à Jérémie, il lança un de ses couteaux. Mais toutes les armes le traversa.

- Pauvres fous ! Vos armes ne sont d'aucune utilité contre moi !

- AELITA !!!

- JEREMIE , AAAAAH ............. AU SECOURS !!!

- Xana ! revient espèce de sale ordi à deux octets !

Mais Xana ne prêtait aucune attention aux insultes désespérées de Jérémie et disparut en un flash.

Jérémie se laissa tomber sur les genoux et frappa du poing sur le sol.

- Il faut que je la retrouve !

- On va tous la retrouver ! ne t'inquiète pas ! répondit Yumi tentant de lui remonter un peu le moral bien que fut inutile.

Ils se mirent en route, malheureusement ils remarquèrent que le bâtiment était en réalité un vrai labyrinthe. Les étaient sombre et donc il était difficile de bien se diriger. Il y avait des débris de vitre çà et là. Au bout d'un certain temps ils se perdirent et ne sachant où aller ils commencèrent à désespérer. Néanmoins, juste après quelques minutes de réflexion, ils arrivèrent à une intersection.

- À droite ou à gauche ? demanda Odd incertaine.

- À droite répondit Jérémie avec un ton sûr.

- Comment peux-tu en être si sûr Einstein ?

- Crois-le Odd, il sait où la trouver, c'est l'intuition amoureuse ! répondit Yumi avec un petit rire.

Jérémie ne les écoutait pas, il n'avait qu'une chose en tête : retrouver sa belle. Par mesure de précaution, Ulrich décida de faire des petites marque avec son sabre là où ils passaient.

Au bout d'un couloir il virent une porte gardée par cinq frôlions. Jérémie s'avança vers eux les yeux rouges de rage. Ulrich tenta de le retentir mais Yumi l'en empêcha.

Chapitre7 : trahison .

Pendant ce temps, dans la salle :

- Aelita, pourquoi t'intéresses-tu à ces êtres inférieurs ? Au lieu de prendre ton pouvoir par la force, joins-toi à moi ! À nous deux, nous allons refaire le monde à notre goût.

- Jamais je ne me rallierai à toi, tu ne cherche qu'a détruire et a tuer.

- Ils profiteront de toi et de ta naïveté, au début ils seront gentils mais ensuite tu verras !

- De quoi tu parle ?

- Tu pensais que Jérémie te sauverait et que tu vivrais tranquille avec lui, mais non ! dès que tu seras sur terre et sans danger, ils te donneront aux scientifiques et feront des expériences sur toi pour savoir comment tu es apparu dans ce monde et comment tu y es allée car tu as tout de même « ressuscité » tu étais morte mais en venant ici et en te matérialisant, tu reviens d'entre les morts et ça c'est LA découverte du siècle pour ces êtres inférieurs !

- Je n'avais jamais vu le problème sous cet angle mais ce que tu as dis est probablement vrai, oui...tu as raison ! et puis avec eux je suis en danger ! Il y a les monstres qui m'attaquent, mais avec toi je suis en sécurité, alors refaire le monde à notre façon ça m'a l'air plutôt plaisant et amusant !

- Bien sûr, tu as choisi le meilleur camp ! Dommage que ce ne soit que maintenant que tu t'en aperçoives.

- Oui, mais avant je n'avais jamais pensé à ce que tu viens de m'expliquer, maintenant je sais à quoi m'attendre s'ils me matérialisent sans le virus ! mais toi, tu me l'enlèverais ?

- Oui. Mais après que tu m'aies prouvé que tu es bien de mon côté car je dois t'avouer que j'ai des doute sur ton onèteter.

- Tout ce que tu veux !

- Je vais t'attacher à cette poutre, tu fera semblant d'être inconsciente. Je vais partir mais je reviens tout de suite après la création de deux méga tanks.

- Ok. Et après ?

- Je les dévirtualise et nous commencerons notre travail, tu feras semblant d'être dans leur camp pour qu'ils ne me débranchent pas car si ils savent, ils n'aurons aucune pitié pour nous.

Xana s'en alla, et Aelita, attachée à sa poutre, riait doucement. Xana ,alla dans un endroit secret du bâtiment, une porte se tenait devant lui sans poigné mais avec une interface. Il mis sa main dessus : XANA_ CODE _ Ils tapa toute une série de lettres et de chiffres. La porte s'ouvrit avec un léger grincement. Ils s'avança vers un ordinateur ressemblent étrangement a celui du labo. A coté, 1 scanners. il créa deux méga-tanks et mis en route un mystérieux compte a rebours. Avant de quitter la sale suivi de ses 2 machine roulantes, il se retourna vers son écran. On pouvait y lire : Temps restant : 10min25sec. Aucune autre indication a l'écran a par se mystérieux compte a rebours. Xana disparu par la même porte qu'il était entré.

Mais de l'autre côté de la salle où se trouvait Aelita, Jérémie fonça vers les cinq frôlions. Ceux-ci tirèrent un nombre infini de lasers, ne touchant jamais leur cible !

- Ç a c'est pour Aelita ! Yaaaaa !!!

Jérémie sortit ces trois couteaux et dirigea chacun d'eux vers un frôlion différent. Les trois lames atteignirent leur cible. Il en restait deux autres, l'un était à sa droite, le second à sa gauche. Odd, Yumi et Ulrich le regardèrent d'un air ahuri . Jérémie détracta les lames de ses ongles et tua les deux monstres en tendant juste les bras et en les plantant dans le symbole des frôlions.

Après son combat incroyable contre les frôlions, il ramassa ses couteaux et se tourna vers ses amis.

- Ouah, Jérémie ! réussit à dire Yumi.

- Cinq contre un et sans perdre un seul point de vie ! Continua Odd.

- T'es le meilleur ! Poursuivit Ulrich.

Jérémie rougit.

- Tu nous impressionnes Einstein !

- Merci Odd mais je dois dire que je suis moi-même impressionné. Bon, les frôlions gardaient cette porte, je suppose donc que derrière celle-ci se trouve Aelita !

Ils essayèrent de trouver un bouton pour l'ouvrir, une serrure, ou quelque chose, mais rien. Ulrich prit son sabre et l'enfonça sur la droite de la porte. Il fit un cercle et une fois celui-ci fermé, il donna un bon coup de talon et le cercle se décrocha laissant une ouverture. Ils virent Aelita tête baissé , attachée à une poutre. Jérémie s'approcha et la secoua doucement.

- Aelita, Aelita, ça va ? C'est nous, on va te sortir de là !

- Hein...quoi...Jérémie ? C'est toi ?

- Oui c'est moi ne t'en fais pas, on va te détacher.

Ulrich empoigna son sabre digital et coupa la corde en faisant attention de ne pas toucher Aelita avec. Aelita se releva péniblement.

- Tu peux marcher ? Xana ne t'a pas fait trop de mal ?

- Oui je peux marcher et je crois qu'il y a eu plus de peur que de mal.

- Je te promets qu'il ne te touchera plus !

- Ha, ha, ha !

Le petit groupe se retourna et vit Xana accompagné de deux méga tanks à ses cotés.

- Vous ne m'échapperez pas ! Allez mes petits ! tuez-les !

Les deux monstres roulèrent dans leurs direction et s'ouvrirent. Odd et Ulrich s'avancèrent à leur tour. Les méga tanks concentrèrent leur laser et tirèrent. Les lasers se croisèrent et formèrent une sorte de X. Odd et Ulrich les évitèrent tant bien que mal. Odd envoya deux flèches laser.

La première atteignit la cible du premier monstre, mais le second se referma à temps. Ulrich eu une idée : s'il se place derrière Xana juste avant que le monstre tire, il aurait une chance d'échapper à Xana. Le méga tank concentra son tir, Ulrich se réfugia derrière Xana, mais à plus de 3 m pour éviter que celui-ci ne l'envoie valdinguer en arrière. Son idée réussit. Le laser circulaire du monstre toucha Xana qui le prit de plein fouet et fut sonné. Ulrich profita de l'inattention du méga tank pour enfoncer sa lame dans le symbole. Yumi s'exclama :

- Profitons qu'il soit sonné pour nous enfuir !

- Ok. allons-y ! s'écria Odd.

Le groupe courait dans les couloirs du bâtiment. Ils eurent plus de mal à trouver la sortie qu'à venir chercher Aelita. Ils perdirent un temps précieux mais grâce aux marque qu'avait laissé Ulrich a chaque intersections ils la trouvèrent enfin.

- Bon, le seul moyen de nous mettre à l'abri, c'est que je désactive la tour et que le retour dans le passé se déroule rapidement et surtout, que Jérémie ne soit pas dévirtualisé ! Mais le seul problème est qu' il n'y a aucune tour de passage dans ce territoire !

- Attendez ! Xana a bien téléporté Jérémie sur Lyoko ? Et il a dit que tu avais la seconde moitié des pouvoirs de Lyoko ...

- Oui ! bien sûr ! je vais vous téléporter dans le territoire montagne.

Aelita entama son chant mélodieux et une sphère avec le symbole de Lyoko apparut. Contrairement à Xana, le symbole était bleu et non rouge. La sphère les enveloppa et disparut avec un flash aveuglant. Elle réapparut sur le territoire montagne en laissant le groupe au sol et disparut une nouvelle fois. Soudain, une voix effrayante se fit entendre :

-Alors, morveux ! vous m'avez échappé une fois mais je ne permettrai pas que vous vous enfuyez une nouvelle fois !

La tour était proche mais le danger l'était également.

- Pensiez-vous me tuer avec le laser de mes propres monstres ? Je suis protégé par une double enveloppe virtuelle, vous ne pouvez me tuer ! Pour vous j'ai une petite surprise ! Ha, ha, ah ! Quant à toi Aelita, tu m'as trahi, je te tuerai lentement et avec souffrance !

- Que veut-il dire par « trahi » ? demanda Yumi perplexe.

- Il a cru que j'allais l'aider à conquérir la Terre . Je lui ai dit ce qu' il voulait entendre pour me sortir de là.

- Ha, ha, ha ! ricana Odd. Comme quoi, même Xana a des défauts : naïf.

- Vous allez goûter au laser de mon nouveau monstre et le plus puissant ! Petite info : 20 points de vie par impact.

Sur ce, Xana disparut avec un rire démoniaque et un monstre apparut devant eux. Xana, trop énervé par la trahison d'Aelita, avait totalement oublié le compte a rebours , il ne restait que 5min et 30sec pour quelque chose dont nos héros ignorait.

Chapitre 8 le nouveau monstre .

- Hou là là ! Il a l'air coriace celui-là ! Il ressemble à une araignée géante ! Quel nom va-t-on lui donner ? S'interrogea Odd.

- On y réfléchira plus tard, pour l'instant : Go ! S'écria Yumi.

Elle lança son éventail en métal mais le monstre se mit sur ses pattes postérieures, ses pattes avant se plièrent et lancèrent une rafale de lasers qui dériva l'arme de sa trajectoire. Yumi fit quelques acrobaties et sauta au-dessus du monstre, et là, elle vit le symbole sur son crâne.

- Il faut viser la tête !

Mais le monstre ne laissa pas Yumi ramasser son éventail : il lui tira 5 lasers qui arrivèrent tous à leur cible, ce qui la dévirtualisa.

- Yumi !!! Il est d'une précision diabolique. Bon c'est à nous Odd, suis-moi ! Jérémie, si on échoue, tu t'en occupes, ne te fais pas dévirtualiser surtout !

- OK !

Ulrich et Odd foncèrent vers le monstre. Celui-ci leur lancèrent une rafale de lasers. Ulrich les dévia grâce à son sabre digital et Odd faisait des acrobaties. Mais les deux héros, malgré leur agilité, se firent toucher plusieurs fois. Il ne restait que 20 points de vie à Odd et 40 à Ulrich. Jérémie prit deux laser perdu, il lui reste encore 60 points de vie mais comme celui-ci n'avait pas d'enveloppe virtuel, les lasers lui firent mal pour de bon.

Odd, qui avait épuisé toutes ses fléchettes se fit dévirtualiser. Ulrich se fit toucher une nouvelle fois. Voyant son aventure se terminer, il jeta son sabre en direction du monstre qui le dévia grâce à ses lasers et toucha une dernière fois Ulrich qui réapparut dans l'un des scanners du labo. Jérémie s'avança prudemment il avait analysé le comportement du monstre : il déviait souvent les projectiles qui arrivaient vers lui. Il eu une idée. Jérémie sortit ses trois couteaux et les lança en l'air, il les dirigea vers le crâne du monstre. Celui-ci fit exactement ce que pensait Jérémie : il s'occupait des couteaux et ne voyait plus le lanceur. Jérémie en profita et détracta ses griffes qu'il enfonça dans la tête du monstre affairé avec les projectiles. Ce dernier explosa avec un bruit assourdissant. Comme quoi l'intelligence succédait la force pensa Jérémie.

- Oh Jérémie ! J'ai eu si peur pour toi !

Jérémie et Aelita s'approchèrent doucement l'un de l'autre, profitant d'être seuls sur Lyoko,

ayant la même idée, leurs têtes se rapprochèrent, leur lèvres étaient à 2 cm l'une de l'autre et finirent par s'effleurer, se toucher. Le compte a rebours atteignit le chiffre 0 . Une lueur blanche, presque aveuglante apparue soudain provenant du corps d'Aelita, les rendants scintillants. Leurs pieds quittaient le sol, ils se prenaient dans les bras et continuaient à s'embrasser. Quand ils regagnèrent le sol, Aelita et Jérémie s'écartèrent, Aelita lui sourit tendrement et partit dans la tour, monta au deuxième étage. Elle posa sa main sur l'écran.

AELITA_

CODE_

TERRE_

Le retour vers le passé s'effectua comme prévu et avec chance après le cours de Gym.

Chapitre final : plus qu'un souvenir .

Le groupe de jeunes héros se retrouvèrent au labo. Odd et Ulrich repartirent au collège. Yumi rentra chez elle. Aelita et Jérémie restèrent au Labo pour vérifier si aucun problème de donnée ne se présentait.

- Bon. Question ordi, rien de grave ! Quelques petits programmes endommagés à cause de la surchauffe : Xana a mit le paquet. Aelita, je voudrais te réexaminer pour voir si Xana n'a pas crée un nouveau microbe et te l'a implanté car cette lumière blanche ma paru assez inquiétante

- Quel lumière blanche ? Demanda Aelita d'un ton inquiet. Je n'ai pas vue cette lumière, j'... j'avais les yeux fermés . Ajouta t-elle en rougissant.

- Après le moment qu'on a passé sur Lyoko et en voyant ce qu'il est capable de faire je m'inquiète un peu. Et puis il était furieux contre toi, il faut dire qu'il s'est bien fait avoir !

- Merci, bon je file au scanner.

Aelita se plaça dans un scanner.

- Récupération des données !

Après quel secondes, l'analyse se termina.

- C'est bon Aelita. Tu peu revenir.

- Hein ? Mais qu'est ce qui ... Aelita viens voir ! Vite!!!

- Je n'comprends pas ! où est le virus ? Demanda t-elle qui craignait une fausse joie.

- Tu crois que c'est grâce à cette mystérieuse lumière quand toi et moi ... dit Jérémie tout rouge.

- Il est vrai que bien que ne l'ayant pas vue , j'ai senti quelque chose d'inexplicable pendant qu'on ... s'embrassait, répondit Aelita qui est devenue rouge à son tour. Tu pense que Xana est a l'origine de ça ? Tu crois qu'en lui faisant croire que j'étais de son côté il a été trop sûr de sois et m'a enlevé se fichu virus?

- C'est très probable ! Et le supercalculateur ? Tu penses que si on le débranche à nouveau tu ne risqueras rien ?

- ç a ne coûte rien d'essayer et si je m'évanouis tu n'auras qu'à rebrancher en vitesse.

- OK ! Je préviens les autres tout de suite .

Jérémie envoya un message à tous ses amis : « Rappliquez tous à l'usine : sa urge » Ils étaient venus aussi vite qu'ils pouvaient craignant le pire. Mais leurs amis leur expliqua ce qui s'était passé en oubliant un petit moment qu'ils n'avait préférés ne pas dévoiler.

- Alors Jérémie ! tu dis qu'Aelita n'a plus de virus ? demanda Yumi septique.

- C'est ce que dit mon ordi.

-Espérons que cette fois-ci, c'est la bonne, car je crois que si Xana attaque il mettra la gomme et c'est peu dire : t'as vu le monstre qu'il nous a envoyé ? imagine une armée de ces bébêtes sur Terre !

- Oui espérons.

Ils descendirent tous dans la salle du supercalculateur, s'avancèrent et chacun leur tour, ils posèrent la main sur la manette. Jérémie la posa en premier :

- Xana cette fois est belle et bien la dernière.

Puis vient le tour d'Odd :

- Tu nous a fait connaître des horreurs et as voulu nous détruire mais tu as échoué, alors : bye-bye !

Ensuite le tour d'Ulrich :

- Tu ne l'as pas fait exprès, mais sache que grâce à toi, les liens entre nous se sont renforcés!

Puis Yumi :

- Tu ne causeras plus de catastrophes à la Terre !

Et enfin le tour d'Aelita :

- Je suis désolée que ta vie ait été consumée par la haine, tu ne seras plus qu'un souvenir pour nous.

Ils appuyèrent sur la manette ensemble et les lumières des circuits électrique du Supercalculateur s'éteignirent. Aelita était en vie et libérée à jamais !

Le lendemain dans la cour, le petit groupe se retrouva près du banc. Aelita commença la discussion :

- Jérémie, si quelque un trouve Xana tout comme vous, et le rebranche ?

- Aucun risque : Odd, Ulrich et moi avons détruit le panneau de commande, les scanners, l'ascenseur, et nous avons également enlevé et détruit la manette dans la salle du supercalculateur.

-Vous avez tout mit en pièce quoi ! ironisa Yumi.

- Oui si on veut. N'empêche que j'aurait bien aimé que Xana soie détruis sans pour autant détruire en même temps le supercalculateur.

- Ah la la. Sa va me manquer de ne plus être un super héros. Dit Odd avec un aire de nostalgie.

- Tu veux dire un Zéro. Se moqua Ulrich.

- Non, pour sa j'ai se qu'il faut en Math.

- Moi se qui va me manquer c'est le supercalculateur. Je ne parle pas de Xana mais juste de ces ordis, notre passage secret et tous le reste. Dit Yumi a son tour.

Aelita avait un aire triste.

- Vous vous rendez compte que mes parent sont mort et que je ne les est pas connu?

- Vu que tu ne les a pas connu, tu ne sera pas triste de leurs mort. Se hasarda Odd.

- Oui mais je croie que ne pas être triste de la mort de ses parents est pire que de l'être en les ayant connu.

- J'ai pas tout compris mais tu dois avoir raison.

La sonnerie retentit et les 5 élèves repartirent en cour bras dessus, bras dessous.

L'année suivante, Yumi est allée dans un lycée, laissant ses Amis à Kadic. Néanmoins, Odd, Jérémie, Ulrich et Aelita la retrouvèrent dans le même lycée et dans la même classe !

Eh oui ! car durant l'année où elle était toute seule, Yumi a préféré redoubler et, bien qu'ayant perdu un an de scolarité, elle était heureuse de retrouver ses amis!

20 années se succédèrent. Aelita et Jérémie se sont mariés et ils ont eu 3 enfants : 2 garçons et une fille qu'ils appelèrent comme leurs amis d'enfance. Leurs amis...qu'ils continuaient d'ailleurs à voir, puisqu'ils vivaient à 10 mètres les uns des autres !

Yumi et Ulrich se sont également mariés et eurent 2 enfants. Quant à Odd, il vivait avec une certaine Sam qu'il avait rencontré quand il était encore à Kadic. Ils s'invitaient souvent et se remémoraient toujours les meilleurs moments que leur avaient apporté leurs aventures. Mais est-ce vraiment terminé ?

 

FIN

 
 

Commentaires
 
Note :
0
Commentaire de Aelita9 - Posté le 18-05-2010 à 12:53

UNE SUITE ! UNE SUITE ! C'est trop bien mais il me faut une suite !

Note :
0
Commentaire de Yumi-love-Ulrich - Posté le 20-02-2010 à 14:08

TROP COOL JADORE UNE SUITE!!(blabla) (love) (love) (love) (mad) (mad) ;) ;)

Note :
1
Commentaire de un anonyme - Posté le 06-05-2008 à 18:06

pa terrible

Note :
1
Commentaire de 0 - Posté le 09-09-2007 à 12:38

0

Note :
20
Commentaire de ano - Posté le 30-08-2007 à 19:17

trop bien

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]