Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Orage rose
Écrite par Aka_Guymelef le 26/09/2007 à 22h18
Note : 15,2/20 Catégorie : Action
Lue 3312 fois Fâchée d'avoir été traitée de "nunuche rose" par Taelia, Aelita fait la tronche et décide de se venger tandis que XANA en profites pour lancer une attaque avec une nouvelle tactique. Suite directe de ma précédente fanfiction "Nouveau venu"
 
 

 
 

Orage rose

 

 

En cette fin de Janvier il faisait encore froid même si l'on pouvait apercevoir le soleil briller. Aelita était bien contente d'avoir ses moufles et son écharpe rose autour du coup et remerciait Jérémie en permanence pour son cadeau de Noël bien utile. Ce dernier ne savait plus où se mettre à force.

Encore dans le coaltar, Odd sortit du réfectoire où il s'était restauré et se mit à la recherche de ses amis qui ne l'avait pas attendu pour aller petit-déjeuner. D'ailleurs ces derniers ne croyaient même pas qu'il arriverait à se lever tel que c'était parti. Il marchait au radar quand il cru apercevoir une chevelure rosacée assise par terre contre un arbre en train de lire un livre. Instinctivement il s'avança vers elle avant de déclarer :

- Ben alors Aelita, t'es toute seule ?

La fille ferma son livre brutalement et se releva pour faire face au blondinet. La tignasse rousse de Taelia lui apparu alors très clairement. Affreuse méprise.

- Combien de fois il faudra te dire que moi c'est Taelia et pas l'aut' nunuche à perruque rose, Odd !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Taelia avait la voix qui portait quand elle le voulait. Il était sûr que tout le collège avait entendu. Elle le laissa en plan et parti d'un pas fier. Notre svelte ami resta un moment figé après cette déferlante et s'en fut en direction de la machine à café, complètement réveillé maintenant, sous le regard amusé de ses camarades présents dans la cour.

Devant le distributeur Ulrich et Jérémie l'attendait tout sourire.

- Ben alors, qu'est-ce que t'as fait à Taelia pour qu'elle te crie dessus comme ça, questionna le blondinet à lunette ?

- Vous avez rompu avant de sortir ensemble, j'avoue c'est original, piqua Ulrich.

Odd leva les yeux au ciel gris avant de conclure par son éternel « t'y crois pas ».

Derrière eux, affalé sur le mur, le dos tendu, les bras croisés et le regarde fixant durement le sol, Aelita grommela dans son écharpe rose :

- Nunuche à perruque rose... j't'en f'rais voir moi...

Le reste de la bande échangea un sourire gêné puis retournèrent à leur discussion laissant la boudeuse à son boudin.

- Maintenant que j'y repenses Odd, t'es sorti avec toutes les filles de troisième sauf avec elle nan, observa Ulrich ?

- Ha ça et j'crois pas que je me risquerais sur ce terrain là ! D'habitude je suis plutôt ouvert d'esprit mais avec elle ça passe pas et ça depuis qu'on a été faire connaissance le jour de son arrivée, tu te souviens Einstein ?

- Comment ça faire connaissance, fit Aelita soudainement intéressée par la conversation, alors ?

C'était vraiment la journée des gaffes pour Odd. La jeune fille regarda Jérémie avant de revenir sur l'autre blondinet, attendant fermement une réponse.

- Euh ben tu vois c'était le jour où t'avais été emprisonnée par un gardien et où Jérémie avait cru qu'il avait réussit à te matérialiser sans le savoir et que tu étais devenue cette Taelia. Du coup ben on a voulu vérifier quand même.

- Ouais même que j'ai jamais vu une fille remballer Odd aussi vite, ajouta Ulrich.

Vexé, le propriétaire de Kiwi répliqua :

- Ouais oh ben au moins moi je croyais pas dur comme fer que c'était la réincarnation d'Aelita comme Jérémie.

Oh non, lui sa grande bouche. Il s'en mordit littéralement les lèvres.

- Ha ouais, fit Aelita blasée...

- Heu mais c'est du passé tout ça, on a prouvé par la suite que c'était pas toi et de toute façon on a fait un retour vers le passé du coup elle se souvient plus de rien, tenta de rattraper Jérémie.

- Hum hum...

Aelita n'était pas convaincue pour autant, Taelia ne se souvenait peut-être de rien mais pas ses amis et surtout pas Jérémie.

Un peu plus tard, Yumi retrouva le groupe au distributeur. Elle salua tout le monde avant de remarquer Aelita qui avait reprit sa posture de boudeuse contre le mur. Intriguée elle s'approcha d'elle et fit discrètement :

- Ben qu'est-ce qu'y a ?

- RIEN DU TOUT !

- Ha bon...

Sur ce elle revint vers les garçons pour s'enquérir de ce qu'il se passait. Odd préférera alors sortir la citation favorite de Jim et couper court à tout nouveau problème. Jérémie diagnostiqua que vu comment c'était parti il y en avait pour une semaine au moins car bien que gentille et souriante la plupart du temps, elle pouvait être terriblement grincheuse quand ça lui prenait. La mâtinée passa, c'était l'heure du repas. En bout de table, Aelita, le coude posé entre son plateau et celui de Jérémie et la tête posé sur sa main gauche, marquait la rupture. Sissi remarqua le spectacle et gloussa quelques méchancetés mais un regard noir de la fille d'Hopper suffit à la faire déguerpir, sous peine d'avoir un autre cocard à l'autre oeil. Les autres ne surent ni quoi dire ni quoi faire, de peur d'envenimer encore plus la situation.

- Ha ben au fait, c'est ce soir que tu as ta dernière heure de « TIG »à faire avec Sissi non, lança Ulrich qui avait enfin trouvé un sujet de conversation valable avec la fille aux cheveux rose.
- Ouais, on va diriger l'étude de ce soir apparemment...

- Ha bon, c'est cool moi qui comptait justement y aller, j'espère que tu pourras m'aider à mieux comprendre les fonctions libraires...

- C'est linéaire, fit sèchement Aelita.
Et oui Ulrich allait à l'étude, il faisait des efforts même si ses parents et ses professeurs n'en voyaient pas les résultats. Il semblait que toutes les matières scientifiques s'étaient ligués contre lui. Ça ne paraissait pas mais il était vraiment sincère quand il espérait qu'Aelita l'aiderait car il était vraiment perdu. Après les cours, l'heure d'étude arriva, Ulrich s'y rendit donc mais Odd préféra décliner parce qu'en temps normal il n'y serais pas allé de toute façon et mais en plus aujourd'hui c'était vraiment pas son jour. Après que tout le monde fut installé, Maxime organisa ses troupes : Aelita animerais un exercice de calcul de pente de droites tandis que Sissi ferait l'exercice avec la permission d'user et d'abuser des explications de son professeur de circonstance. L'objectif derrière tout ça était que si Sissi arrivait à comprendre les explications alors tout le reste des élèves présents le serait mais ça il se garda de lui dire. Tout se passa bien, Aelita avait une prédisposition naturelle avec les maths, tout cela coulait de source pour elle. De plus elle avait l'habitude de faire la traduction du jargon jargoneux de Jérémie en un français simple pour le reste de la bande. Même Sissi semblait avoir compris même si Maxime dû la rembarrer deux ou trois car elle le faisait vraiment exprès d'être idiote.

A ma sortie de l'étude, Ulrich apostropha Aelita pour la remercier. Pour une fois il se sentait en confiance devant le problème et cela laissait présager enfin une bonne note qui lui permettrait d'avoir la paix de la part de ses parents et des professeurs. La jeune fille lui répondit « de rien », l'air ailleurs... et tout deux s'en furent dans leurs chambres respectives.

Le lendemain matin le bulletin météo de Jérémie ne s'était pas trompé, il planait une zone d'orage noir au-dessus de la tête d'Aelita. La semaine s'annonçait très gaie visiblement. Aujourd'hui ils avaient cours d'EPS. Au menu : football ! Les garçons joueraient dehors sur le grand terrain tandis que les filles ferait du foot en salle dans le gymnase. Ouf, les garçons allaient pouvoir un peu souffler et oublier leur grincheuse amie. Cela arrangé aussi Aelita car elle allait pouvoir régler quelques comptes, en effet même si Taelia n'était plus dans la classe de nos héros depuis leur passage en troisième, sa classe et la leur faisait leurs cours d'EPS ensemble. Jim laissa les garçons à leur affaire et se retira dans le gymnase pour encadrer les filles. Il commença les hostilités par son sacro-saint discours d'avant cours :

- Le football est un sport inventé par nos amis d'Albion outre-manche. Comme son nom l'indique ce sport ce joue avec les pieds, interdiction de toucher le ballon avec ses mains. Autrement dit pour une fois il va vraiment falloir que vous jouiez comme des pieds si vous voulez avoir une bonne note haut la main. Bien pour commencer on va faire les équipes.

Tout s'arrangeait pour le mieux Aelita allait pouvoir affronter Taelia qui était dans l'équipe adverse, il faut dire qu'elle avait tou fait pour que ça se passe comme ça. Le match débuta, tel un oiseau de proie, la jeune fille ne quittait pas des yeux sa proie ignorant quasiment le reste du jeu. Le balle arriva enfin dans les pieds de la rousse, c'était le moment d'agir. Tel un ressort ,elle bondit pour aller au contact de la porteuse du ballon et ratissa large et avec vigueur. Déstabilisée, Taelia faillit perdre l'équilibre et vit « nunuche rose » s'emparer de la balle, fonçant pour mener la contre-attaque. La rousse, qui n'avait rien vu venir, enragea mais ne s'avoua pas vaincu et parti à la poursuite de celle qui avait décidé de la ridiculisé. A plusieurs reprises le contact musclé se fit sentir entre les deux filles, à tel point que le parquet du gymnase semblait être devenu leur arène de combat personnelle. Cette fois c'était Taelia qui avait le ballon, face à elle un peu retrait vous devinez qui il y avait. Un nouveau face à face ne changerais rien au tableau des scores du coup elle essaya de trouver une partenaire pour faire la passe mais elle ne trouva personne. A cours de solution elle tenta le tout pour le tout et envoya un tir « au jugé ». Prenant les mouvements du corps de sa rivale pour une nouvelle attaque Aelita se déplaça de sorte à être face à elle et bam ! reçut le ballon en pleine tête et tomba en arrière sous le choc. L'arbitre siffla. Verte de rage et le visage endolori, Aelita se relevait avec l'intention visible de se jeter sur son agresseur quand une grosse bedaine fit son apparition entre les deux filles.

- Bon Stones ça suffit maintenant, Jim avait anticipé même lui avait saisit le petit manège qu'il se tramait depuis une demi-heure, allez vous calmer dans les vestiaires !

- Mais je...

- Pas de discussions, exécution !
Sans mots dire et sans regard vers sa rivale, Aelita sorti du terrain et se dirigea vers les vestiaires comme on lui avait ordonné.

Dehors, l'équipe d'Ulrich soutenu par son compère Odd menait largement. Le contraire aurait défié les lois de la statistiques.

Ouvrant le robinet du lavabo, Aelita pris une grande poignée d'eau entre ses mains et l'envoya sur son visage douloureux. Elle répéta l'opération plusieurs lorsque son attention fut attirée par la porte du vestiaire qui claqua bien de façon à ce qu'on l'entende. Taelia avait visiblement réussit à s'éclipser du cours pour demander des comptes à son tour. Bras croisés elle avança de quelques mètres en direction d'Aelita et déclama :

- Et alors, c'est quoi ton problème !?

- Comment ça !? C'est toi qu'a commencé d'abord !

Taelia leva un sourcil d'incompréhension puis finit par se rappeler l'altercation avec Odd hier, tout était clair maintenant.

- Oooh juste pour ça... Mais moi je me demande si tu es en colère parce que je t'ai traitée de nunuche rose ou bien parce que j'ai ridiculisé ton copain Odd, fit d'un air malicieux Taelia ne se privant pas de rajouter de l'huile sur le feu.

A des giga-octets de là XANA n'avait pas fermé son oeil unique pour pioncer, le concept de sommeil appliqué à lui était non-applicable. Une nouvelle fois une tour allait être activée et une attaque lancée sur Terre dans les environs du collège Kadic.

L'adrénaline avec toute la bile qu'elle avait accumulé contre Taelia rendait dingue la fille de Hopper. Comment pouvait-elle se moquer d'elle impunément, et si bientôt des fausses rumeurs allaient se propager qui sait, elle connaissait déjà la coupable. Trop c'était trop, il était temps de lui casser la figure ! Elle leva les poings en et prépara son assaut quand une forme spectrale noire fit son apparition dans le lampadaire à néon au dessus de leurs tête et se jeta sur Taelia pour la posséder. La jeune fille gémit de douleur mais ne cria pas, son corps traversé de spasmes électriques. Enfin les tremblements s'arrêtèrent et la rousse regarda Aelita avec un regard froid et inexpressif, le sigle de XANA luisait dans ses yeux. Si la fille aux cheveux rose se voyait déjà mettre une raclée à Taelia il n'en allait pas de même contre Taelia xanatifiée, sa rage d'en découdre ayant cédé la place à un sentiment de peur. Avant même qu'elle n'ait pu faire un mouvement le spectre envoya une onde électrique et la jeune fille s'écroula sous le choc.

Dans sa chambre, et non en sport car ça lui donnait des boutons à moins que ce soit son acné, Jérémie reçu l'alerte du super-scan et se précipita sur son téléphone pour battre le rappel des troupes. Il tomba alors sur la messagerie vocale du portable d'Aelita et réalisa qu'il devait en être de même pour Odd et Ulrich vu qu'ils devaient être tout trois en sport. Rapidement il envoya le texto « SOS-XANA »à Aelita et Ulrich puis il embraya sur le numéro de Yumi. Une petite voix lui répondit, histoire qu'on ne l'entende pas trop discuter au téléphone pendant le cours d'anglais, ça pourrait faire mauvais genre. Une nouvelle fois la brune dû se rendre à l'infirmerie, ses intestins semblaient ne jamais la laisser en paix. Une fois libéré elle se précipita vers le gymnase pour y récupérer les trois sportifs et prendre le passage dans la chaufferie pas loin, Jérémie lui passerait par le parc. Voyant Yumi arriver comme une dératée sans sac ni manteau, les deux garçons comprirent se qui se tramaient et quittèrent le terrain sous le regard médusé de l'assistance.

- Débrouillez-vous sans nous !
Les trois amis se retrouvèrent devant les portes du gymnase. Yumi décida de jeter un coup d'oeil pour repérer où était Aelita avant de pénétrer dans cet endroit où elle ne devait pas être, elle entrouvrit la porte en faisant le moins de bruit possible et jeta un coup d'oeil circulaire, aucune tête rose à l'horizon ! Elle se refit un autre passage plus en détail mais ne pu terminer car Jim regarda dans sa direction.

- Alors, questionna Odd ?

- Rien, j'l'ai pas vu dans le gymnase !
- Ha c'est bizarre ça, remarqua Odd à nouveau.

- Peut-être que XANA a matérialisé un spectre et qu'il c'est déjà chargé d'Aelita, émit Ulrich.
- Dans ce cas ils doivent être partis vers le supercalculateur pour virtualiser Aelita et l'envoyer dans la Mer Numérique, conclut Yumi.
S'accordant sur ce raisonnement nos trois amis se dirigèrent donc vers le passage de la chaufferie.

Jérémie venait de rejoindre le labo sans encombres, il ralluma l'écran de contrôle et se mit à chercher la tour activée. Ce fut rapide grâce au superscan mais quelque chose clochait car le comité d'accueil semblait absent pour le moment. Peu après la porte blindée de la salle de contrôle se rouvrit une nouvelle fois pour laisser entrer Odd, Ulrich et Yumi.

- Ben où est Aelita, questionna Jérémie ?

- On l'a pas trouvée au collège, on a pensé qu'un spectre avait du l'emmener ici, répondit la japonaise.

- Hein euh ben moi je n'ai vu personne jusqu'à présent, attendez que je vérifie.
Refaisant face à l'écran, le blondinet pianota à droite et à gauche à la rechercher d'informations, les autres ne cherchèrent même pas à comprendre et attendaient qu'on leur fasse un résumé.
- Non ben non, il n'y a pas de traces qu'Aelita ait été virtualisée sur Lyoko...
- Dans ce cas elle est où, s'interrogea Odd ?

Plus loin dans la forêt Taelia-xana approchait du carrefour de la Croix Rousse, Aelita sur son épaule, toujours inconsciente. Arrivée au croisement, le spectre posa rudement à terre son fardeau puis son corps se mit à vibrer avant de se diviser en deux. D'un signe de tête l'une des deux partie en courant en sens inverse tandis que l'autre continuait à s'occuper d'Aelita. Ayant moins de force qu'auparavant elle ne pouvait plus la transporter sur son dos et l'agrippa donc par les deux bras et la traîna toujours plus profondément dans les bois.

Au labo, Jérémie continuait ses recherche en scannant la surface de Lyoko en quête de la présence de son amie rose, de William ou bien même de Franz Hopper s'il était déjà trop tard. Sans données précise il préférait ne pas virtualiser ses compagnons. Soudain un bip-bip d'alerte se fit entendre du haut-parleur de l'ordinateur, quelque chose avait attiré l'oeil de la caméra filmant l'entrée de l'usine. De loin au aurait dit la silhouette d'Aelita arrivant au pas de course mais de plus près et après avoir effectué un saut inhumain du haut de l'entrée de l'usine et être retombée sur ses pieds ils reconnurent la rousse dont XANA avait possé le corps cette fois-ci.

- Attends j'comprends pas pourquoi Aelita est pas avec le spectre, demanda Yumi.
- Peut-être qu'elle a réussit à lui échapper et qu'il est venu au seul endroit où il est sûr de la trouver, répondit Odd.

Les calculs fusèrent dans la tête de Jérémie et enfin il trouva une explication à ce nouveau phénomène.
- Mais non, c'est une nouvelle tactique de XANA, il nous sépare d'Aelita tandis que le spectre là-haut va tenter de nous éliminer, détruire le supercalculateur ou même faire sauter l'usine !

- T'y crois pas, XANA nous a envoyé Taeliator, envoya Odd, jamais à court de vannes !
- Bon et on fait quoi en attendant, coupa Ulrich.
- Ben j'vois pas trop, rétorqua le blondinet à lunette, sans Aelita on ne peut pas désactiver la tour, on est complètement désavantagé...
- Mais on peut pas laisser le spectre faire ce qu'il veut, allez les garçons on y va !
Sur ces mots, Yumi se dirigea vers l'ascenseur, Ulrich et Odd à sa suite. Jérémie voulu dire combien c'était inutile mais il n'en fit rien. En fait c'était la seule chose utile qu'ils pouvaient faire. Dans le monte-charge, la brune fit au deux autres :
- Ce coup-ci XANA nous a eu et en beauté !
- Faut voir le bon côté des choses, j'vais pouvoir enfin faire savoir à Taelia tout ce que je pense d'elle, répliqua Odd.

Ils remontèrent enfin en surface, tel des cowboys avant de dégainer chacun se concentrait avant de tirer au signal. L'engin s'immobilisa et la porte métallique s'ouvrit laissant apparaître la xanatifiée qui les attendait, impassible. Odd ouvrit les hostilités et se précipita sur elle.
- Salut Taelia mon amie !
Cette dernière tendit le bras et s'empara du blondinet au vol par le coup avant de le projeter dix mètres plus loin sur sa droite. Regardant son oeuvre, elle ne vit pas arriver le coup de pied d'Ulrich droit dans l'estomac qui envoya le spectre rouler dans la poussière.
- Ouais Ulrich ! Toi tu sais parler aux filles, fit Odd se relevant difficilement !
Yumi ne pu s'empêcher d'éprouver un certain désaccord avec les propos du blondinet avant de se jeter à son tour dans la bataille.
Dans la forêt, Aelita reprenait enfin conscience, fatiguée d'être ballottée à droite et à gauche. Sentant que sa prisonnière bougeait, le spectre s'arrêta et laissa choir la fille d'Hopper. Tentant de rassembler ses idées Aelita s'aperçut de sa position et aussi de Taelia-xana qui pointait une main électrifiée dans sa direction avec le message clair de ne pas bouger. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien fabriquer ici.

Dans l'usine nos amis parvenait à conserver l'avantage grâce à leur supériorité numérique mais comme l'avait prédit Jérémie, ils finissaient par s'épuiser face à cet adversaire infatigable. De son côté le petit génie remuait ses pensées dans tout les sens pour essayer de trouver un moyen d'aider ses amis. Pour cela il faudrait désactiver cette fichue tour mais comment faire sans Aelita, il se désola que toute leur organisation était finalement très dépendante d'Aelita mais il n'y pouvait rien, apprendre à ses amis à se servir du supercalculateur était de l'ordre du possible. Passer le pouvoir numérique et les clés de Lyoko d'Aelita relevait de l'impossible. Maudite tour comment la désactiver, comment faisait XANA quand c'était lui qui devait désactiver des tours. Tirer dessus au Mégatank, impossible il n'avait pas d'escouade de Mégatank ni de Lyoko-guerrier avec une puissance pareille. Ou alors reprendre le contrôle par la force. Il claqua son pouce et son index. Mais oui tel qu'il transférait de la puissance pour empêcher XANA de prendre le contrôle de la tour, il devait être capable d'envoyer de la puissance vers la tour activée pour la récupérer. Même si ça ne durait que quelques instants ça suffirait peut-être pour qu'Aelita puisse s'échapper. Faisant craquer ses phalanges il s'activa à pianoter pour collecter toute l'énergie disponible. la situation était tellement grave qu'il était temps de prendre des risques, il récupéra ainsi toute l'énergie des boucliers du Skid, laissant ce dernier à la merci de la première attaque. Situations désespérées, mesures désespérées ! Après être sûr d'avoir rassemblé toutes ses billes, Jérémie se décida enfin à porter le coup final. Traversant les câbles d'alimentation, une vague d'énergie afflua sur la tour. Le bras de fer dura un temps puis finit par tourner à l'avantage des lyoko-guerriers. L'édifice abandonna son halo rouge pour un vert. Simultanément les deux spectres s'écroulèrent. Sans trop comprendre ce qu'il se passait, Aelita profita de l'occasion et se jeta à corps perdu dans la forêt pour s'éloigner le plus possible de son agresseur, elle se doutait qu'il allait bientôt se réveiller. Malgré ses efforts dantesques , Jérémie ne pu empêcher XANA de reprendre le contrôle de la tour, réactivant les deux spectres par la même occasion. Ne voyant plus sa cible, la xanatifiée dans la forêt se mit à sa poursuite sans trop savoir où chercher. Aelita courait à en perdre haleine, sans trop savoir où elle allait, du moins elle le pensait. Néanmoins guidée par des souvenirs enfouis, son corps semblait tout seul prendre la bonne direction, tournant au bon arbre, passant le bon buisson pour finalement atterrir à l'Ermitage. Incroyable même après tout ce temps, elle n'avait pas complètement oublié le chemin dans les bois menant à son ancienne demeure. Sans perdre un instant, elle se précipita vers le passage secret menant aux égouts et plus loin, à l'usine. Voyant ses efforts non-couronnés de succès, le spectre arrêta sa course aveugle dans la forêt et décida de revenir à l'endroit où il était de retrouver Aelita : l'usine. Dans la cathédrale de fer, une lutte sans merci avait lieu pour retarder au maximum l'avancée du « Taeliator ». Sans un mot, ce dernier se relevait toujours des attaques de nos héros qui n'en pouvaient plus.

- Tenez bon !
Cette voix essoufflée c'était Aelita qui descendait les cordages menant au sol. Finalement leur amie était arrivée et tout le monde reprit espoir. Dans un dernier sursaut de vigueur Yumi et Urlich foncèrent ensemble sur le spectre, le percutant si violemment de tout leur corps qu'il recula de plusieurs mètres. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, tout le monde se regroupa au monte-charge. Ayant suivi la scène sur ses moniteurs, Jérémie était soulagé, son plan avait fonctionné. Une fois tous réunis dans le labo il prit la parole en premier.
- Allez tous au scanner !
- On peut pas te laisser seul ici ou bien le spectre va te refaire une tête au carré, rétorqua Ulrich.
- Je sais c'est pourquoi l'un de vous doit resté ici pour que je puisse le « jérémifier ».
- Ouais moi, j'ai pas finit de m'expliquer avec la demoiselle, fit Odd.
C'était décidé, Yumi, Ulrich et Aelita retournèrent dans l'ascenseur pour descendre aux scanners tandis que Odd s'approchait du pupitre de Jérémie, impatient de pouvoir à nouveau user de ses super-pouvoirs.

En haut le spectre attendit que son autre moitié le rejoigne ce qui ne tarda pas. Joignant leur mains, ils fusionnèrent pour ne refaire plus qu'un et se dirigea vers la chaufferie pour passer par l'échelle de secours pour rejoindre le labo. Virtualisés en deux temps trois mouvements, les lyoko-guerriers coururent en direction de la tour avec un halo rouge. Après cela Jérémie se concentra sur l'activation de la tour pour « jérémifier » Odd. Un spectre noir sorti de l'écran du pupitre et se rua sur le svelte blondinet qui se tordit de douleur alors qu'il était possédé. D'un bond inhumain Taelia atteignit le sol du labo et jeta un regard froid sur le binoclard, il était sa prochaine cible. Mais c'est un Odd en pleine forme qui vint lui faire face.

- Alors ma belle, où on en était, déclama le jérémifié.

Tout deux se lancèrent alors dans une bataille sans merci. Le temps était compté car déjà XANA prenait des mesures pour reprendre le contrôle de la tour, l'énergie allouée à Odd filait à toute vitesse. Sur Lyoko les trois adolescents se rapprochaient dangereusement de la tour non protégée. Deux Krabes furent virtualisés en catastrophe et se posèrent en face de nos héros qui étaient déjà beaucoup trop près d'eux. Yumi déploya ses éventails et leur firent décrire une courbe ovale, montant au dans le ciel pour retomber en piqué sur le sigle de XANA. De son côté, Ulrich engagea l'autre ennemi, laissant le champ libre à Aelita pour poursuivre. Parant quelques tirs, il usa de son supersprint pour sauter sur la patte avant du monstre puis sur la tête avant de porter le coup de grâce.

C'était finit, le virus avait repris la tour à Jérémie. Vidé, Odd s'écroula aux pieds du spectre qui repris la direction de sa cible initiale.

A cours de temps, XANA virtualisa un dernier Krabe devant la tour mais à peine posa-t-il les pattes sur terre qu'Aelita lui décocha un champ de force qui le fit exploser. Elle pénétra ensuite dans la tour et plaça au centre de l'oeil.
Quittant son poste, Jérémie tenta de fuir mais une main vigoureuse l'agrippa et le plaqua au sol.

S'envolant dans les airs, la gardienne de Lyoko monta jusqu'au sommet de la tour et se posa sur la plate-forme, une interface s'ouvrit.
Ayant immobilisé sa cible, Taelia-xana s'appliqua à déchaîner toute sa force électrique sur le blondinet.

Appliquant sa main sur l'écran, Aelita vit son nom apparaître et le Code Lyoko s'activer. La tour cessa alors son activité numrique.
Privée d'énergie le spectre clignota avant de finir par quitter le corps de Taelia qui s'écroula sur Jérémie, inconsciente. Odd, qui se remettait difficilement de son expérience, tomba sur la scène.
- Hé ben si Aelita apprend ça !
- Odd tu racontes ça, t'es mort, annonça sèchement Jérémie avant de se défaire de son poids sur le ventre et de lancer le retour vers le passé.

***

 

A la sortie de l'étude, Aelita attrapa Ulrich par le bras pour lui demander quelque chose en privé. La fille du proviseur trouva ça louche et voulu en savoir plus mais le pion bienveillant fit la circulation et la renvoya dans sa chambre.

- Qu'est-ce que tu veux, fit le châtin foncé intrigué ?

- Je... je voulais savoir si tu pensais qu'il y avait encore quelque chose entre Taelia et... et Jérémie, répondit Aelita, pas très à l'aise.

Ulrich éclata alors de rire avant de poser une main solide sur l'épaule de la jeune fille.

- T'as rien compris du tout, même s'il a été intéressé par Taelia juste un moment, ça n'était que toi qu'il voyait à travers elle, fit-il bienveillant, tu t'montes le bourrichon pour rien.
Ses paroles la rassurèrent beaucoup plus que les explications évasives de ce matin. Voyant que son amie avait retrouvé le sourire il déclara :
- Ha ben je te préfères comme ça qu'en mode grognon !
- Ha ça, faut dire aussi que j'ai bien appris d'un maître en la matière, taquina Aelita.
Un poil vexé, Ulrich remit sa tête de... grognon et tout deux se dirigèrent vers la chambre de Jérémie pour un debrieffing sur l'attaque d'aujourd'hui. Dans la cours, Odd croisa de nouveau Taelia qui lui tira une moue pas possible. Jugeant qu'ils s'étaient largement assez expliqué dans l'usine il décida de passer outre et continuer sa route. Il se demanda alors quand est-ce qu'il aurait à nouveau l'occasion d'être au meilleur de sa forme grâce à la jérémification. Cette pensée le fit sourire.

 

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de Loree - Posté le 02-06-2013 à 16:22

j'adoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo oooooooooooooooore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love)

Note :
20
Commentaire de fieschi - Posté le 23-07-2011 à 12:37

cool

Note :
20
Commentaire de fieschi - Posté le 23-07-2011 à 12:36

pardon jai oublier la note 2o bien sur!

Note :
0
Commentaire de fieschi - Posté le 23-07-2011 à 12:35

nouveau venu je l'avait lu mai j'avai pa aimar parcontre la jadore ta un vrai talent pour l'écriture!(love) continu à écrire des fic!(cc)

Note :
20
Commentaire de myaelita - Posté le 19-12-2009 à 13:32

J'adore ta fic comme dans nouveau venu!!!C'est super genial j'ai adoré c'est la 5em fois que je la lit mais les precedentes je n'ai pas posté de com's(dsl)-_-' Mais j'ai adoré!!!(love) (love) .vraiment ta un vrai talent!!Total respect!!Tu devrai l'ecrire celle sur yumi,Ulrich!!!vraiment j'ai adoré!!!(love)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]