Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  La cité virtuelle 1 : Le Sauveur des Epoques
Écrite par magickirua le 11/02/2008 à 20h43
Note : 16,9/20 Catégorie : Futur de la série
Lue 7508 fois Qu'est ce qui à bien pu se passer pour que les héros se retrouvent dans une situation aussi critique? Est-il possible d'éviter la guerre qui se prépare? Une aventure des Lyoko-guerriers avec beaucoup d'action qui poursuit la série comme une saison 5.
 
 

 
 

La Cité Virtuelle

 

I :  Le Sauveur des Epoques

 

 

 

 

  • Prologue : Hors contrôle
  • Chapitre 1 : Seule solution
  • Chapitre 2 : Jeu de piste
  • Chapitre 3 : Immortel
  • Chapitre 4 : NASA contre XANA
  • Chapitre 5 : Démon
  • Chapitre 6 : Duel au sommet

 

 

Prologue

Episode 96 : Hors contrôle 

 

 

Une brume virtuelle s'était installée sur Lyoko et le territoire des montagnes était partiellement détruit. Un éboulement monstrueux avait créé un vide gigantesque dans la roche virtuelle. Au sommet, on pouvait apercevoir nettement plusieurs personnes dans des costumes aux couleurs vives qui combattaient des créatures mécaniques en formes d'araignées à quatre pattes.

 

- Impossible, les tarentules sont beaucoup trop nombreuses! s'écria Yumi, une fille de 17 ans d'origine asiatique.

 

Le programme maléfique XANA avait concentré ses forces. Les Replikas de Lyoko ayant été éliminés depuis longtemps, il n'était pas possible de voir débarquer à nouveau le gigantesque colosse. Pourtant, les Lyoko-Guerriers étaient dépassés par la situation. Jérémie était plus paniqué que jamais, ses doigts crispés ne pouvaient même plus leur venir en aide derrière son clavier. Ce jeune passionné d'informatique avait, un jour qui lui paraissait à présent si lointain, allumé le super-calculateur sur lequel il était encore accroché aujourd'hui. Ceci avait réveillé une calamité informatique qu'il avait combattue avec ses amis pendant si longtemps. Mais cette fois-ci, la situation était désespérée. Il n'avait plus aucun contrôle sur l'ordinateur et ses amis couraient un danger encore plus réel que les centaines d'aventures précédentes. 

Le son de la voix de son ami au Lyoko-design de chat, Odd, mêlée aux bruits de tirs et d'épées, semblait au bord du désespoir.

 

- Jérémie! fait n'importe quoi! Essaye de me recharger ou envoie-nous des véhicules! hurlait-il, des larmes coulant sur ses joues tatouées.

 

Mais celui-ci ne pouvait absolument rien faire et ne pouvait même plus parler tellement il était paniqué.

Dans le désastre de la situation, Ulrich et William, côte à côte, repoussaient les attaques des monstres. Leurs forces combinées faisaient des ravages et ils étaient probablement les seuls sur qui compter dans un moment pareil.

 

- Prend les sur le côté droit Will! Je te couvre!! rugis Ulrich, tout en se démultipliant.

 

La grande épée sur son épaule, son ami fit un détour en jetant un regard furtif vers Aelita, la petite amie de Jérémie et fille du créateur de ce monde virtuel, qui volait grâce aux ailes de sa combinaison. Elle avait réussi à détruire une tarentule à l'instant même où celle-ci allait envoyer un laser sur Odd. En prenant de revers, William avait en effet un angle net. La diversion d'Ulrich fonctionnait, et son coéquipier concentra une grande puissance dans sa lame, puis envoya une vague d'énergie vers les créatures. Par miracle, ce geste désespéré en avait détruit trois en même temps.

Les clones d'Ulrich, un jeune au talent incroyable pour le combat et à l'expérience indéniable, aida la belle Yumi dans ses efforts presque vains. Elle tentait de tuer des monstres avec une rage qu'on ne lui connaissait pas. Ses attaques étaient inutiles mais elle était toujours vivante. Cette fois-ci, la chance était avec elle : en projetant au hasard un éventail aiguisé, elle réussi à se débarrasser de l'effroyable chose inhumaine qui allait la toucher. 

 

Encore trois...

Odd réussi à récupérer une épée d'un faux Ulrich et la plante dans le symbole XANA d'une tarentule.

 

Encore deux...

Aelita est touchée par un laser, elle tombe mais est rattrapée par William in extremis. Les reproductions d'Ulrich sont pulvérisées et le vrai est touché au bras. Un champ de force de la fille aux cheveux roses réduit en cendre l'avant dernière tarentule.

 

Encore une...

Yumi pousse Odd pris pour cible et dévie encore un tir. William, épuisé mais d'une force mentale intouchable, prend son élan et lança à deux mains son énorme épée qui supprima définitivement la menace, bien qu'elle soit à plusieurs mètres de là. L'épée se planta dans le sol d'un bruit sourd et son propriétaire tomba d'épuisement.

 

Jérémie poussa un cri de joie et sa gorge se dénoua. Il les félicita pendant qu'ils tentaient de se réunir derrière un gros rocher.  Il réfléchi alors à toute vitesse : comment reprendre le contrôle du super calculateur et sortir les Lyoko-guerriers du paysage virtuel complètement dévasté? Une seule solution lui vint à l'esprit.

 

- Aelita, tu dois absolument trouver une tour et activer le code "Lyoko"! Ensuite, tu m'enverras les datagrammes pour débloquer dans un e-mail sur mon téléphone portable!! je pourrais ainsi vous ramener. Je répète que vous ne devez pas vous faire toucher encore, sinon vous serez tués! expliquait-il d'un air plus confiant.

 

- On sait, on sait!! Mon dieu, on y arrivera jamais... c'est la fin! disait Odd qui pleurait.

 

Ulrich le pris par les épaules et le secoua.

 

- On y arrivera, on y arrivera ODD! lui répétait-il.

 

Il ne l'avait jamais vu dans un tel état, ça ne ressemblait pas à son meilleur ami si vaillant. Mais il était obligé de reconnaitre que les chances de survie étaient faibles.

Lorsque Aelita sorti ses ailes, l'attention de tous fut attirée par un vrombissement. William tenta de regarder du côté où il se trouvait. 

 

- Qu'est-ce que c'est que ce truc encore? mais ça n'arrêtera jamais? demanda-t-il.

 

Après plusieurs heures à lutter, encore une salve de monstre serait impossible à arrêter. Toutes les tours des quatre territoires avaient été activées, mais XANA les avait utilisées pour attaquer à plusieurs reprises les guerriers, et pas, comme à son habitude, pour tenter de détruire le monde réel. 

A ce moment précis, de la mer virtuelle sorti une boule noire de deux mètres de diamètre dans des éclairs rouges et pourpres. Elle se posa sur le bord d'une plate-forme spacieuse et vibra intensément. En un instant, la boule absorba l'énergie d'une tour, qui perdit alors son halo rouge vif. En quelques secondes, deux autres tours avaient été touchées. 

 

- Ce truc, ça doit être XANA!! Il récupère toute la puissance pour prendre le contrôle de tous les objets électriques du monde! s'écria Jérémie. Détruisez-la vite!!!

 

Sans attendre son intervention, les cinq amis s'étaient précipités sur cette boule qui grossissait à vue d'oeil à présent. Ulrich confia une de ses épées à Odd et ils s'attaquèrent tous en même temps à XANA. Mais plus ils frappaient, plus la boule grossissait. Derrière son écran, Jérémie poussait un nouveau cri et tentait de reprendre le contrôle de l'ordinateur de l'usine. Chacun d'eux repoussait ses limites. La boule avait atteint une taille colossale mais semblait étrangement faiblir. Une minute plus tard, les énergies rouges avaient terminées de se faire absorber, mais les guerriers roublouaient de courage pour éliminer XANA.

 

A force de coups et de frappes puissantes, la boule noire vibrait et lançais de plus en plus d'éclairs colorés. C'est à ce moment là que chacun pensait qu'ils allaient enfin en terminer avec ce cataclisme...

 

Mais le destin en a voulu autrement. 

 

XANA n'était pas dans la boule noire, car XANA n'est pas une entité virtuelle. La plus grosse erreur de Jérémie. La plus grosse erreur de Franz Hopper.

William fut alors pris de spasmes. La boule noire avait pris possession de lui. Il fit un petit signe de la main aux autres avec un sourire satanique. Il courru ensuite à la vitesse de Ulrich lors de ses Super-Sprints, avec une trainée noire derrière lui.

 

Plus un bruit ne sortait de la boule à présent, et c'est à ce moment là que Jérémie compris tout : c'était une bombe. Il prit son souffle pour leur crier de partir mais c'était trop tard.

Une déflagration titanesque emporta Ulrich, Yumi, Odd et Aelita dans la mort.

 

William avait regardé la scène de très loin, et parut si fier et excité. Il ria pendant plusieurs secondes alors que Jérémie criait dans son micro, les larmes jaillissant à flots. William fut ensuite prit à la gorge, une nouvelle série de spasmes le prit et il se rapprocha du bord du gigantesque trou laissé par l'éboulement.

Puis son corps tomba dans le vide, et le temps s'arréta. XANA sorti du corps de son hôte, le laissant dans sa combinaison bleutée. William, inerte, tomba dans la mer numérique qui projetta une colonne de lumière verticale.

 

Jérémie hurla à la mort. C'était fini. L'équipe des Lyoko-guerriers, décimée. XANA avait survécu et allait détruire le monde...  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre I

Episode 97 : Seule solution

 

 

*** Un an plus tôt. *** 

 

Décembre était installé depuis quelques jours et le froid avait envahit le gymnase déguisé en salle des fêtes. Pour l'occasion, la plupart des parents d'élèves du lycée étaient présents. Chacun se pressait derrière la scène et espérait ne pas oublier son texte. Jérémie et William se prêtaient la réplique sur un classique de Molière, "Le Médecin malgré lui". Le dernier acte allait être joué et les acteurs changeait de costumes tandis que le groupe de musique dirigé par Odd faisait patienter le public. Le collège-lycée Kadic avait pour habitude de faire un spectacles aux abords de Noël, et le Maire de la ville s'était même déplacé pour l'occasion. Il était en train de discuter avec le proviseur monsieur Delmas alors que le guitariste s'avancait sur scène. 

 

- Un peu d'attention s'il vous plait! Pendant que nous nous installons, je vais vous parler un peu de ma composition. Elle se nomme "Naked Eyes" et est un peu différente disons... de mon registre de musiques. expliqua Odd. Mes collaborateurs m'ayant conseillé quelque chose d'un peu plus calme, je me laisse convaincre. Sur ce, nous allons finir notre concert par notre plus belle oeuvre, "Naked Eyes", de Odd Della Robbia.

 

Ulrich au piano, Yumi à la flute de pan, Nicolas aux percussions et Harold, un terminale, à la basse. Odd se devait de faire une interprétation exemplaire car le précédent responsable du groupe de musique avait mis la barre très haut, celui-là même qui a été demandé par un conservatoire de musique à la fin de l'année précédente. Chacun se prépara et la mélodie s'installa dans la salle au plancher résonnant.

Les parents étaient soudainement emportés par la musique et même Sissi retenait son souffle alors que son habitude était plutôt de monter sur scène pour tenter d'embrasser Ulrich.

 

Quelques minutes plus tard, Odd chantonnait doucement en enfilant un blouson. Le succès était au rendez-vous comme il s'y attendait. Avec ses deux amis musiciens, ils décidèrent de sortir par la porte de derrière pour éviter de voir pour la troisième fois Jérémie sur scène. Certes, son jeu n'était pas mauvais, mais la pièce était d'un ennui que même Madame Hertz, une professeur de physique, s'était endormie en plein milieu.

 

Les trois compères sortirent sans bruit, et chacun regardait le manteau de neige qui s'était formé depuis les dernières heures.

 

- Chouette, s'exclama Yumi, un Noël blanc! J'adore ça!! Je vais pouvoir embêter Hiroki demain.

 

- En parlant de lui, j'ai adoré sa superbe interprétation de l'enfant qui tombe du clocher, très réaliste. évoqua Odd, le sourire encore aux lèvres.

 

- Il s'est fait mal je te signale! dit-elle en le pointant du doigt.

 

- Eh bien apparement pas assez pour que tu veuilles le transformer en bonhomme de neige! lui répliqua-t-il.

 

Yumi s'approcha d'une des dizaines de voitures garées dans la cour et forma une boule de neige à la main sur le pare-brise, sans gants. S'ensuivit une superbe bataille qui value probablement aux parents de Hervé le coffre cabossé.

Cet incident survenu étrangement au moment où Odd lançait des boules remplies cailloux, Yumi se sépara des garçons en traitant Odd d'idiot, et se rendit dans le gymnase pour voir ses parents tandis que les deux amis rentraient dans leur chambre. 

A peine arrivé, que l'adolescent à la coiffure typée mangas pris sa serviette et parti à la douche. Ulrich, quand à lui, s'asseya sur son lit, les coudes sur les genoux et les mains sur la figure. Il essayait en vain de ne pas se rappeller de cette fois où il s'était retrouvé avec Yumi presques gelés dans une voiture. Plusieurs minutes s'écoulèrent et Ulrich remarqua que la représentation était terminée car le vrombissement des voitures s'entendait de sa chambre. Plus tard, lorsque Odd rentra dans la chambre, il était toujours en train de se plaindre du comportement agressif de Yumi, et Ulrich préféra lui aussi se laver pour ne pas avoir à écouter son ami.

 

Au même moment, Aelita et Jérémie rentrèrent dans l'internat et profitèrent du temps qui leur restait pour aller discuter dans la chambre de cette dernière, Jim n'étant pas présent pour les réprimander.

Aelita ne tarrissait pas d'éloges sur la façon de jouer de Jérémie qui paraissaît plutôt embarrassé, mais leur discussion s'arrêta lorsqu'il s'asseya sur une chaise de bureau. La couleur du ciel était sombre et Jérémie se demanda l'heure qu'il pouvait bien être, l'après-midi devait déjà être finie.

 

- Tu sais Jérémie, engagea t-elle, il faudrait vraiment qu'on se mette à penser à autre chose que Lyoko.

 

- Vraiment... Je ne sais pas comment tu fais pour oublier tout ça! toutes ces aventures passées ne sont-elles pas déjà effacées de ta mémoire? lui demanda-t-il.

 

- Et peut-être bien qu'elle le sont, on a tous perdu gros, et nous n'avons rien gagné, surtout moi. Mais là vie continue! Nous ferions bien de parler un peu plus de nous deux. répondit-elle rapidement.

 

- Sûrement, mais pas ce soir, je suis vraiment fatigué là.

 

Il lui fit un signe de main et parti dans sa chambre, mais bien moins heureux qu'après sa prestation sur scène. Il salua Ulrich au passage, qui retournait à nouveau dans sa chambre, la serviette autour du cou.

Odd comme à son habitude, était assis par terre avec son chien Kiwi et jouait à un jeu vidéo sur une console reliée à la télévision qu'ils avaient le droit d'amener à partir du lycée. 

 

- C'est marrant Odd, ton personnage te ressemble vraiment! ricana Ulrich.

 

- C'est ça, moque toi! Je te signale que c'est un jeu en provenance directe du Japon, ils adorent ça là-bas! lui répliqua t-il.

 

- Ah évidement, c'est pour ça que les textes sont en anglais. lui dit-il en claquant des doigts.

 

- Nan mais ça c'est parce que je l'ai acheté en import aux Etats-Unis, mais je t'assure qu'il vient du Japon.

 

- Il te ressemble vraiment, il dort devant le magasin en attendant qu'il ouvre, c'est pratique ce truc! précisa Ulrich. Franchement je crois que tu manques vraiment d'aventures trépidentes en ce moment.

 

- Mais arrête, c'est pas censé être un passage d'action là je te dis! Laisse moi tranquille! ordonna Odd d'une manière bruyante. 

 

Pendant leur discution au combien passionnante, Jérémie était entré dans sa chambre. Il avait posé ses lunettes sur son bureau et se frottait à présent les yeux. Lorsqu'il les remis et qu'il toucha à sa souris, l'écran de veille de son ordinateur composé de photos de ses amis disparu, laissant la place à une fenètre qui clignotait. 

Une tour était activée sur Lyoko, le Super-Scan l'avait détecté et ce, depuis un bon moment apparement. Il mis un bon moment avant de réaliser la situation, comme si son corps ne réagissait plus. Puis d'un coup, il prit son manteau et son téléphone puis courra vers le passage secret de l'école. En même temps, il envoya un message groupé aux Lyoko-guerriers, où du moins au groupe spécial qu'il avait créé pour les envois rapide de messages, c'est-à-dire tout le monde excepté William.

 

- Ulrich, grogna Odd, éteind ton portable ça fait des interférences avec ma télé!

 

- Je te signale que ton téléphone vibre aussi! lui répondit-il, habitué aux attitudes changeantes de Odd. 

 

Ils prirent tous les deux leur téléphone en même temps, et virent le logo XANA sur l'écran, pile en même temps que Yumi et Aelita, dans leurs chambres respectives.

Chacun d'eux lâcha leur téléphone, la main tremblante et le visage décomposé. Est-ce vrai? Où bien Jérémie leur faisait une farce? Yumi, elle, quitta immédiatement sa maison et partie sans dire un mot à ses parents, qui riaient encore de la superbe gaffe de Hiroki enregistrée sur leur caméscope. Aelita ne voulu pas bouger pendant quelques secondes, voulant se pincer pour savoir s'il s'agissait d'un rêve, mais il fallait qu'elle y aille et elle courru alors hors de sa chambre. Elle fut aussitôt rejointe par les garçons qui avaient déscendu quatre à quatre les escaliers. Ulrich avait un léger rictus sur ses lèvres, mais pas assez insignifiant pour que Odd ne le remarque pas.

 

- On dirait bien que c'est toi qui manquait d'aventures trépidantes finalement! lui dit-il, une pointe d'humour dans sa phrase.

 

En arrivant dans le tunnel des égoûts, ils firent bien ennuyés d'avoir enlevé depuis quelques temps les skates qu'ils utilisaient d'habitudes pour se déplacer, et durent courrir pour atteindre l'île où était construite l'usine. A un embranchement, ils virent Yumi courrir en leur direction. Ils se reposèrent en l'attendant, puis continuèrent la route ensemble. 

 

- Qu'est-ce qu'il se passe bon sang? le super-calculateur a été réactivé? dit-elle, le souffle court.

 

- Obligatoirement, sinon Jérémie ne nous aurait pas contacté! répondit Ulrich.

 

Ils arrivèrent enfin à destination et utilisèrent les cordes pour atteindre le remonte-charges. Ils déscendirents tous en même temps vers la salle des commandes.

Jérémie était là, debout en face du clavier.

 

- Le... Le Super-Calculateur est éteind. dit-il simplement.

 

- Quoi? pourquoi tu nous a fait venir alors? rugit Odd.

 

- Parce que le Super-Scan a détecté une tour activée sur Lyoko. 

 

- Je croyais que le Scan était lié au calculateur. répondit Ulrich.

 

- Oui, c'est vrai. Et c'est bien la raison pour laquelle je ne comprend pas ce qui se passe. expliqua Jérémie, d'un air sombre.  Pour le savoir, on n'a pas d'autres choix que de réactiver le Super-Calculateur.

 

- C'est de la folie!! s'exclama Yumi. C'est bien trop dangeureux!!

 

Aelita restait impassible mais elle prit la parole une fois que Yumi eut finit d'exprimer son sentiment.

 

- Ca ne coûte rien d'essayer, s'il y a quelque chose, nous le combatterons, mais si c'est un simple bug, nous désactiverons une nouvelle fois le Super-Calculateur.

 

Sa prise de parole avait changé la situation, et à présent, chacun d'eux admettaient que cela serait la meilleure et surtout la seule solution. Yumi, Ulrich, Odd et Aelita se dirigèrent vers la salle des scanners tandis que Jérémie entra dans la salle du levier.

 

- Et nous y revoilà XANA, encore un choix cornélien. pensa t-il. Encore une fois, j'espère ne pas faire la plus grosse erreur de toute ma vie!

 

Il poussa le levier et le coeur du calculateur se mit en mouvement. Il remonta dans la salle de contrôle et s'installa sur le fauteuil qu'il avait tant cotoyé. Il s'appréta à envoyer ses amis une nouvelle fois sur Lyoko.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre II
Episode 98 : Jeu de piste



Les garçons entrèrent dans le scanner, et en quelques secondes, tombèrent sur le territoire du désert, comme si cela était un automatisme. Chacun d'eux se contempla, il y avait vraiment longtemps qu'ils n'avaient pas remis les pieds sur Lyoko. Odd s'étira et Ulrich sorti ses deux sabres et les fit tournoyer. Ils furent rejoints très rapidement par Aelita et Yumi, qui eurent exactement les mêmes réflexes.

- Ahh, cette sensation c'est vraiment le pied ! s'exclama Odd.

Ulrich ricana en acquiesçant. Il attendait les instructions de Jérémie qui ne se fit pas attendre.

- Eh bien oui, dit-il, une tour est activée. Et elle est toute proche de votre position. Alors, XANA est bien de retour, c'est impensable...

Jérémie avait une part de déception dans sa voix, son idée géniale pour détruire les Replikas avait été réduite à néant, et il ne comprenait vraiment pas comment XANA avait fait.

- Elle est normalement au nord de votre position, à moins que tous ces mois sans être cloîtré à l'usine m'aient ramolli.

En avançant en petit peu, Yumi aperçut rapidement la tour qui avait bien un halo rouge autour.

- C'est pas vrai, pensa t-elle. J'avais enfin réussi à reprendre ma vie en main et mes notes de cette année sont bien meilleures qu'avant... Je crois que cette fois, le bac, je vais avoir du mal à le préparer.

Elle restait sans voix alors qu'ils couraient, et d'un geste machinal prit ses éventails dans son dos. Elle se préparait à ce que leurs ennemis débarquent rapidement et les attaquent. Mais en réalité, il n'y avait personne, aucun comité d'accueil. Seules les pulsations amenant à la tour étaient palpables. Yumi chercha en vain le coup fourré de XANA, et fut un instant rassurée : peut être que cela n'était finalement qu'un simple bug.

Arrivés au pied, chacun d'eux restèrent aux aguets, craignant l'arrivée fracassante d'un terrible monstre. Au bout d'une bonne minute, Jérémie demande à Aelita d'entrer dans la tour pour la désactiver.
Lorsqu'elle s'exécuta avec une once de peur dans le geste, son entrée ne fut pas si désagréable qu'elle ne l'imaginait. Elle retrouvait enfin les sensations qu'elle aimait, bien qu'elle fut toujours aussi suspicieuse.
Elle monta donc, se laissant transporter par un flot invisible, et se rendit sur la plate-forme supérieure. L'écran reflétait étrangement le visage de la fille aux cheveux roses, et lorsqu'elle plaça sa main sur celui-ci, il la reconnu automatiquement. Elle tapa par la suite le mot de passe "Lyoko" et la tour était enfin désactivée.
Aelita sorti, et une petite incompréhension se lisait sur son visage.

- Eh bien, ça y est c'est fait. dit-elle simplement.

- Vraiment? s'interrogea Jérémie. C'est vraiment de plus en plus bizarre, mais il doit y avoir une explication logique à ce problème.

A peine eut-il fini sa phrase que la fenêtre du Super-Scan s'afficha en plein écran. XANA avait réactivé une tour dans le même territoire où ils étaient.

- Les amis, je ne sais vraiment pas ce qu'il se passe mais essayer d'aller au nord est de votre position. ordonna t-il.

- Ben pourquoi ça? demanda Odd.

- Tour activée, 35° Nord, 32° Est.

Les Lyoko-Guerriers ne se firent pas prier et coururent une nouvelle fois. Derrière une grande dune ils la trouvèrent. Toujours pas de trace de monstres. Yumi vérifia l'horizon, pensant peut-être que XANA leur enverrait une tornade de sable comme il en a déjà eut l'occasion. Mais toujours rien.
Après quelques secondes, Aelita pénétra puis rentra une fois de plus le code et en ressorti.

Peu après, le signal parvint encore aux oreilles de Jérémie. Encore une autre. Toujours dans le même territoire. Il fut gêné lorsqu'il dû s'expliquer, mais encore une fois, ses amis ne rechignèrent pas.

- Encore un coup comme ça, et Odd va craquer. pensa t-il.

Et de nouveau, après désactivation, réactivation d'une autre tour un peu plus loin. Et évidemment, Odd prit la parole.

- Nan mais il nous veut quoi le XANA? Nous rendre chèvre? A moins que monsieur Jérémie s'amuse avec nous. C'est pour Noël, tu voulais nous faire un cadeau?

- Arrête ça Odd, je n'y suis pour rien! Ca fait déjà une bonne demi heure que vous marchez, je vous envoie les véhicules, ça peut durer longtemps. répondit-il.

- Ah parce qu'il compte qu'on fasse toutes les tours de Lyoko? chuchotta Ulrich à Aelita.

Les véhicules arrivèrent dans le soulagement général. Yumi prêtait comme à son habitude la place arrière de son Overwing à son amie tandis que les deux garçons se préparaient à effectuer une course.
Ils étaient ravis de pouvoir s'amuser après leur journée de stress, et en même temps, de pouvoir à nouveau utiliser un véhicule virtuel.

Cette fois là, le "roi de la glisse" Odd avait réussi à battre Ulrich de peu, mais ce dernier eu l'occasion de se rattraper à la nouvelle tour activée. A plus de dix reprises ils durent encore se déplacer, et ce aussi bien dans les autres territoires que dans celui du désert.
Ils commençaient vraiment à perdre patience jusqu'au moment où ils arrivèrent à une tour du territoire de la forêt. Arrivé à sa base, Aelita n'eut même pas à se faufiler à l'intérieur que le halo rouge disparu instantanément. Yumi fut la première à s'en apercevoir et stoppa Aelita.

Jérémie tenta de comprendre ce qui a bien pu se passer mais aucune explication logique ne lui vint. Pour lui, le bug avait été probablement réparé.

Après une attente de plusieurs minutes, Odd s'était couché sur son Overboard et mimait le mouvement de s'endormir. Jérémie allait les ramener sur Terre au moment même où une forte vibration les secoua. Ils levèrent ensemble les yeux vers le haut de la tour : une volute noire l'entourait.

L'incompréhension générale les laissa presque sans voix, jusqu'à ce que Yumi laisse son sentiment sortir.

- Mais qu'est ce que c'est que ce machin encore? Qu'est-ce qu'il nous prépare cette fois-ci?

Jérémie chercha pourquoi le Scan n'avait rien détecté, seulement aucun des logiciels qu'il utilisa n'eut d'utilité. Catégoriquement, il trancha.

- J'ai besoin de volontaires pour entrer dans la tour...

- Ah, ça me botte ça, enfin un peu d'action! s'écria Ulrich.

- Il faut que j'aille avec lui, dit Aelita d'un air sûr d'elle.

- D'accord, mais vous y allez en Overbike... et, ben... bonne chance.

- Ok! alors... en selle princesse! dit Ulrich.

Ils étaient persuadé qu'il s'agissait encore d'un simple bug, et lorsqu'ils entrèrent tous les deux, en faisant vrombir le moteur du véhicule, ils ne s'attendait absolument pas à voir ça. Ils n'étaient pas entré dans la colonne bleutée, mais ils étaient complètement autre part. Devant eux se dressait un volcan en activité, dans un ciel noir comme si un orage allait éclater. La mer numérique avait laissé sa place à une mer de magma en fusion, et ils remarquèrent à quelque pas d'eux qu'un seul chemin pouvait la traverser, et il s'agissait d'un pont suspendu en bois mais qui avait l'air robuste et assez large. En se retournant, il virent nettement une tour avec le même halo noir, en haut d'une roche de la même couleur que celle du volcan.

- Jérémie, c'est dingue par ici. remarqua Ulrich.

Mais n'entendant aucune réponse, Ulrich répéta le prénom de son ami plusieurs fois mais dû admettre qu'il n'avait aucun contact avec lui à cet endroit.

Ulrich voulu s'engager sur le pont avec son Overbike, mais au même instant, deux boules géantes de fer roulèrent dans leur direction, semblant sortir d'une grotte un peu sur le côté du volcan. Ulrich compris tout de suite à quoi il avait affaire, et il tourna violemment la poignée de sa moto et fit un demi tour vers la tour pendant que Aelita détruisait une troisième boule qui sortait. En un clin d'œil, ils se retrouvèrent de nouveau sur Lyoko.

- On est poursuivis, bougez vous!!! cria t-il à l'adresse de Yumi et de Odd qui rêvassaient sur le côté.

Le temps qu'ils comprennent et que Ulrich fasse un superbe dérapage contrôlé, les Mégatanks avaient traversés eux aussi. Odd se redressa sur sa planche et engagea quelques pirouettes.

- Ah, ben voilà un peu d'action que je l'aime! s'écria Odd.

Yumi engagea la bataille en lançant un éventail lorsque la boule s'écarta pour envoyer son rayon vertical. Elle la rata, mais pas Aelita, qui s'était cachée sur le côté en laissant les trois autres servir d'appât avec leurs véhicules. Le dernier monstre ne fut qu'une formalité, à quatre contre un, il n'avait pas beaucoup de chances.
Ceux-ci remarquèrent ensuite que la tour n'était plus noire, elle était redevenue complètement inactive.
Jérémie décida donc de ramener tout le monde sur la terre ferme, la soirée ayant été relativement longue. Lorsqu'ils se concertèrent dans la salle de contrôle, les explications d'Aelita et d'Ulrich confirmèrent les intuitions de Jérémie, qu'il venait tout juste d'avoir.

- Voilà ce que je comprend à présent, commença t-il. XANA n'avait pas assez de puissance pour créer des monstres. Vous ne vous êtes jamais demandé d'où venait les monstres que XANA nous envoie? Eh bien moi, si. Je viens de comprendre : il prenait le contrôle d'une tour et envoyait des monstres depuis son antre. Pourquoi ne l'a t-on jamais remarqué? Je suppose qu'il avait depuis longtemps effectué cette opération de charge de puissance venant des tours de Lyoko. Il peut donc les activer à distance. Mais je peux arriver encore à deux autres conclusions : son territoire se trouve sur le réseau, et XANA est une personne réelle, à bord d'un Super-Calculateur, quelque part dans le monde.

- Pardon? tu ne crois pas que tu t'avances un peu vite Jérémie? demanda Ulrich.

- Non pas du tout, car seule une personne réelle a pu recréer un territoire après que j'ai détruit tous les Replikas. Avant, il devait avoir le même genre de territoire, un genre de fabrique à monstres qu'il nous envoyait en même temps qu'il activait des tours.

Il reprit son souffle et sourit.

- Mais tout va bien! On peut voir qu'il est faible, et qu'il va essayer de se reconstruire son armée. Je peux donc dire qu'en allant directement à sa fabrique, on pourrait le détruire de l'intérieur, et par la même occasion trouver des informations sur son constructeur. Mais je vous signale qu'on a qu'une semaine pour ça, je vous rappelle que c'est bientôt les vacances de Noël! Heureusement que nous ne sommes pas beaucoup chargé en ce moment.

- Parle pour toi Jérémie, dit Yumi d'une voix menaçante. Moi j'ai deux interrogations cette semaine! En parlant de ça, on a même pas demandé à William de venir, je pense qu'on devrait lui dire, on ne sera pas trop de cinq pour attaquer XANA.

Les autres admirent qu'elle avait raison et qu'il fallait traiter dorénavant William en tant que Lyoko-guerrier. Yumi reprit ensuite la parole sur un ton d'humour.

- Au fait, c'est toi Odd le chargé aux surnoms de monstres, tu proposes quoi pour le nouveau territoire de XANA?

- Eh bien, réfléchit Odd en se grattant le menton, je dirai... la Zone Chaos!

- Ah intéressant, je pensait que tu allais nous sortir un truc du genre "le territoire du boss final" mais c'est bien plus excitant! j'ai vraiment hâte d'aller l'explorer!

Le ton radieux de Aelita changea l'humeur de tout le monde : ils avaient tous envie de reprendre le combat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre III
Episode 99 : Immortel

 

 

Jérémie peina à se réveiller le lendemain matin. Il chercha à tatons ses lunettes et s'installa devant son ordinateur. L'écran qui s'alluma lui donna mal à la tête, mais il aurait bien dormi encore quelques heures. Il était dimanche, et il fallait absolument qu'il conçoive un programme capable de scanner Lyoko pour dénicher des tours noires activées. D'après les indications d'Ulrich, il était fort probable que XANA ne puisse pas envoyer de monstres dès qu'il activait une tour noire. Du moins, pas encore, il était bien trop faible.

Jérémie se servit alors de son ancienne ébauche de Super-Scan qu'il avait gardé sur un CD-Rom gravé dans le fin fond de son armoire et commença à coder. Il reprit très vite ses marques car il avait toujours tendance à faire des commentaires ou des remarques sur ses propres lignes de code, comme le ferait tout bon professionnel.

 

Environ deux heures plus tard, la belle Aelita fit son entrée dans la chambre de Jérémie, sans même frapper. Il était à peine neuf heure lorsque celle-ci avait décidé de lui rendre visite. Lorsqu'elle le vit, elle lui déposa un bisou sur la joue en guise de bonjour et ouvrit grand ses volets. Elle prit alors l'ordinateur ortable de son ami et l'aida dans sa tâche. Cela lui rappela tellement les bons moments passés avec elle à lutter contre XANA.

 

Ulrich et Odd avaient eux-aussi décidé de se lever tôt. A onze heure précise, le réveil sonna et Odd tel une fusée se doucha et parti prendre le petit déjeuner. Il fut rejoint par Ulrich peu de temps après, qui luttait contre la fatigue.

 

- C'est joli toute cette neige tu ne trouves pas? engagea Sissi à son encontre.

 

- Oui, je suis d'accord avec toi, répondit-il sans lui porter la moindre attention. Tu peux nous laisser seuls on a besoin de parler.

 

Sissi ne parut pas surprise et partie dans l'internat.

 

- Bon Odd, reprit Ulrich, il faut qu'on parle à William.

 

- Je sais bien, même si j'était fatigué hier soir j'ai quand même un minimum écouté le baratin de Jérémie.

 

- Je lui envoie un message, qu'il nous rejoigne dans le parc dans quinze minutes.

 

Il eurent le temps de finir de manger, bien que en temps normal, ils auraient dû avoir terminé depuis bien longtemps. L'administration fut clémente ce matin là, étant donné que la représentation de la veille fut fatiguante pour tous, si bien que même Jim, le professeur de sport, se réveilla tard.

Peu après, ils étaient tous deux adossé à un arbre près du passage secret qui amenait à l'usine. William ne se fit pas prier car il arriva sans un mot à l'heure précise.

 

- Salut William, dit simplement Odd.

 

Ulrich quand à lui, ne lui adressa simplement qu'un banal signe de la main.

 

- Ca va tous les deux? demanda William. Y a-t-il un problème?

 

- Ca va bien mais oui, il y a un problème, dit enfin Ulrich.

 

D'après son visage, William avait tout de suite compris, et sa question fut rapide.

 

- XANA est de retour c'est ça?

 

Odd acquisça de la tête et William détourna le regard. Il avait tout de suite deviné la suite des évenements.

 

- On veut que tu reviennes dans le groupe, et que tu nous aides à le détruire définitivement. On a découvert le repaire où il fabrique ses monstres et Jérémie pense qu'on va pouvoir trouver le moyen de le détruire, continua Ulrich.

 

- Rien que ça? demanda t-il, suspicieux.

 

- Oui, et de plus, il faut qu'on cherche des informations sur une personne réelle qui serait derrière un super-calculateur à nous pourrir la vie. Enfin bref, XANA est revenu et les deux intellos sont en train de nous concocter un programme pour trouver facilement sont repaire, car on ne peut y entre qu'avec une tour spéciale. On veut que tu nous aides, dit Ulrich d'une voix grave.

 

Il n'aimait pas vraiment William, mais il détestait XANA plus que tout, et, si s'allier avec son ennemi en amour pouvait réduire XANA à néant, il le ferait sans hésiter.

Et William, justement, hésitait.

 

- Je... je voudrai bien, mais immaginez qu'il prenne à nouveau mon contrôle!! c'est un risque trop grand, on ne peut pas le prendre... Je pourrait aider Jérémie sur Terre pendant que vous êtes sur Lyoko à la limite.

 

Odd prit la parole.

 

- D'après Einstein, XANA est si faible que la seule chose qu'il pourrait Xanatifier, c'est une boîte de conserve. Il faut que tu nous aides, et en plus, on n'a qu'une semaine pour ça!

 

Odd mis la main sur l'épaule de William. Celui-ci leur dit qu'il allait réfléchir, le temps que Aelita et Jérémie ne fassent leur programme.

 

On eut aucune nouvelle d'eux pendant tout la journée, ni de Yumi par ailleurs. Le lendemain matin, les cours reprennaient. Un air de fête était palpable dans le lycée et Yumi put même voir les deux reporters du journal de Kadic demander une interview à Odd pour la superbe interprétation du groupe de musique ce week-end.

 

Encore deux jours passa sans que XANA ne se manifeste. En effet, une tour s'activa dans le territoire de la banquise, peu après la fin des cours. Fort heureusement, Yumi était resté un peu dans la cour pour demander à Aelita où ils en étaient avec le programme, qui lui répondit qu'il ne leur restait quasiment plus rien, mais que les cours leur avait empéché de finir. Elle estima à un quart d'heure le temps de travail de Jérémie pour finaliser son logiciel. Mais lorsque celui-ci alluma son écran, à peine eut-il commencé à tapper que cette tour s'activa. Il prit son téléphone et son ordinateur portable, puis laissa un message à tous les Lyoko-guerriers, sans oublier William même s'il n'avait pas encore accepté. Jérémie rencontra Ulrich en chemin et celui-ci fut satisfait d'avoir pensé à placer les skates et autres trotinettes pour aller à l'usine plus rapidement.

 

Dès qu'il arrivèrent sur Lyoko, Ulrich, Aelita, Odd et Yumi partirent à la recherche de la tour.

 

- Il faut qu'on la trouve, on la désactive avant que XANA ne fasse quelque chose sur Terre, et ensuite on se sert d'Aelita comme appat sur Lyoko, pour que XANA nous envoie des monstres. Je vous envoie vos véhicules. pendant ce temps, je boucle mon programme j'ai bientôt terminé.

 

- No soucis Jérémie, on y va! s'écria Odd, ravie de pouvoir tournicoter de nouveau avec son Overboard.

 

Ils n'eurent aucun mal à trouver la tour, tout en haut d'une falaise gelée. Ulrich fit voler son Overbike et Aelita en profita pour s'exercer un peu plus avec ses ailes. La plupart du temps, avant, elle ne s'en servait qu'en situation critique. 

 

Un escadron de cinq Frôlions apparu à l'autre bout d'un pont de glace. 

 

- Ah, voilà la cavalerie! s'écria Odd. Pas trop tôt! on aurait eut le temps de se prendre du rab de dessert franchement!

 

- Toi peut-être, mais pas nous espèce de morfale! lui balança Yumi.

 

- Et alors? je suis svelte il faut que je mange non?

 

Dans une acrobatie, il envoya une rafale de flèches laser qui détruit un monstre.

 

- Au fait, continua t-il comme s'il s'agissait juste d'une formalité de battre ces créature, vous lui faites confiance à William? Il n'est même pas venu nous aider! Sauf si monsieur l'opérateur à oublié de mettre à jour sa liste de contacts de son téléphone.

 

- Je lui ait envoyé, Odd, répondit Jérémie.

 

- Moi, dit Yumi, je suis sûre qu'il viendra, il n'est pas du genre à se dégonfler. Ce n'est pas que je l'apprécie vraiment, mais il peut être un atout majeur dans l'équipe.

 

- Ouai en tout cas il n'est pas là! Super-Sprint! s'écria Ulrich qui était descendu de son véhicule et qui évitait à présent les tirs de Frôlions.

 

- Yah!! Champ de force! Ahah, c'est trop facile! dit alors Aelita, en lançant un petit clin d'oeil à Yumi.

 

Cette dernière sourit et abbatu deux monstres en un lancer d'éventail. Odd s'était posé et voulu étudier la technique numéro onze qu'il avait concocté avec son ami Ulrich. Celui-ci courru très rapidement vers Odd qui lui fit la courte échelle et le propulsa dans les airs. Ulrich effectua alors plusieurs sauts périlleux en avant avec une épée, à l'instar d'une scie circulaire. Le dernier frôlion fut pulvérisé lors du choc en plein sur son front.

 

Aelita ne se fit pas prier et désactiva la tour. Apparement, aucune catastrophe ne s'était déroulée sur Terre.

Les amis attendirent encore quelques minutes pour laisser le temps à Jérémie de fignoler le programme. Quand celui-ci eut finit et qu'il allait lancer l'execution, la porte s'ouvrit derrière lui.

William était debout, avec un air déterminé.

 

- Saleté de XANA je vais lui en faire voir de toutes les couleurs!! Tu sais ce qu'il m'a fait? Il a tenté de m'étrangler avec ma manette de jeu vidéo!!

 

- Vraiment? Je veux dire... hésita Jérémie. Qu'est-ce que tu as fait?

 

- Je crois bien que Sissi a dû me prendre pour un fou quand elle a vu que j'avais ficellé ma manette sur l'extincteur. En parlant de ça, je me demande bien pourquoi elle était dans le couloir des garçons?

 

- Sûrement pour Ulrich! Trève de bavardage, tu plonges immédiatement on va avoir besoin de renforts! conclut Jérémie. 

 

William s'éxecuta et entra donc dans le scanner.

 

- Scanner William, dit Jérémie en tappotant sur son clavier.  Transfert William.

 

Dans ses habits bleu de Lyoko, William atterrit sur la glace d'un bruit sourd. Les autres l'attendaient.

 

- Salut vous autres, fit William. Ne vous inquiétez pas, j'ai réalisé en quoi ce monde est un réel danger, je ne serai plus un boulet pour vous.

 

- Un boulet? demanda Yumi. Tu as failli nous tuer à maintes reprises, et c'est toi qui a été le lieutenant en chef des armées de XANA. Nan pour moi ça c'est pas un boulet!

 

William fut pris d'une angoisse à la pensée qu'il aurait pu être celui qui détruirait le monde. Il attendit que les autres arrêtent de rire pour prendre la parole et conclure.

 

- C'est différent, maintenant. 

 

Il avait l'air déterminé à en finir avec XANA.

En même temps qu'il discutaient, Jérémie avait lancé son programme. Il le surnomma en attendant qu'Odd trouve mieux. 

 

- Ca y est, le Dark-Scan est en route!

 

- Dark-Scan? Tu te crois dans un jeu vidéo toi aussi maintenant? demanda Ulrich.

 

- Attendez que je réfléchisse un peu, je suis sûr que je vais pouvoir trouver mieux, dit Odd en se creusant la tête.

 

- Déjà, moi je trouve ton "Zone Chaos" un peu naze comme surnom, avait lancé la voix de Yumi, qui volait à présent sur son Overwing avec Aelita.

 

- Vous débatterez de cela plus tard! Un groupe de monstre vient de sortir d'une tour qui mène à la Zone Chaos, exposa Jérémie.

 

- En route alors! William, tu préfères venir avec moi? demanda Odd, en faisant un spectaculaire looping.

 

Il ne fallut pas une seconde de plus pour que William prenne la décision de monter derrière Ulrich, bien que son épée était difficile à transporter.

Ils allèrent donc très rapidement vers la tour, et une fois de plus, ils la trouvèrent assez facilement. Il avaient tellement de fois exploré ces territoires qu'à présent, ils pouvaient presque repérer l'endroit à l'écoute de la direction indiquée. Jérémie avait raison, ils avaient bien trouvé le passage cette fois-ci, mais des Bloks s'étaient mis en travers de leur chemin. 

Les deux monstres s'attaquèrent tout de suite aux deux sur la moto, puisqu'ils étaient au sol. Un tir de laser détruit d'un coup l'Overbike, et les adolescents tombèrent en même temps sur le sol gelé.

 

- Flèches laser! s'écria Odd en mitraillant un monstre.

 

Il avait bien visé car en effet, trois de ses flèches le percutèrent en plein sur l'oeil de XANA. Il explosa et laissa le champ libre à Ulrich et William qui achevèrent l'autre, l'un en lui coupant ses pattes mécaniques, et l'autre d'un sabre enfoncé sur son point faible.

 

- Bien joué les garçons! commenta Aelita, perchée et admirant le spectacle. On y va alors! Yumi et moi, on part sur le côté droit, toi Odd, sur le gauche et vous deux, vous passez par le pont!

 

Et ses ordres furent respecté à la lettre alors que Jérémie leur donnait de derniers conseils : être discrets, par exemple.

 

Lorsqu'ils entrèrent cette fois-ci, ils ne furent pas surpris par le décors et prirent donc la direction du volcan. William et Ulrich courèrent vers la grotte principale. Le paysage n'avait pas changé. Odd quand à lui découvrit bien plus loin un passage que ses amis n'avaient pas remarqué, un peu plus en arrière et en hauteur. Il décida d'entrer sans bruit et laissa donc son surf antigravitationnel à côté de l'entrée. Il faisait très sombre mais il entendait nettement un bruissement d'aile. Il était tombé pile en face de l'entrée où étaient fabriqués les Frôlions. Il se cacha mais fut surpris de voir qu'ils avaient l'air différents. Leur aspect paraîssait le même, mais en réalité, il leur manquait tout simplement le symbole de XANA. Lorsqu'il s'avanca un peu plus, il comprit : il s'agissait de monstres sans âmes, et XANA devait leur transmettre de l'énergie qu'il qualifia de maléfique dans sa tête.

Yumi et Aelita quand à elles,  arrivèrent dans un tunnel éclairé, mais qui paraîssait vide. Lorsque Yumi entra à pied, elle fut surprise de ne pas vraiment ressentir la chaleur. Suivie de près par son amie, elle découvrit ensuite que le chemin se séparait en trois : l'un tout droit, l'autre vers le bas et un dernier vers le haut. Elles prirent la décision de monter. Elles furent surprises de voir à quel point la pente était raide. Au bout de quelques secondes de marche tout au plus, elles virent une forte lumière aveuglante. Le chemin les amenait dans les hauteurs d'une gigantesque salle. De nombreux bruits mécaniques en sortaient, et elles pensaient au premiers abords qu'il s'agissait probablement du coeur de la fabrique, avec tout un tas de machines en train de créer des monstres. Mais la réalité était tout autre : la salle était remplie de monstres. Kankrelats, Krabbes, Bloks et Frôlions qui virevoltaient à quelques centimètres des monstres à terre. Ils regardaient tous dans la même direction, et au fond, quelque chose était caché derrière trois tarentules.

 

-  Mais qu'est ce qu'il ce passe ici? chuchotta Aelita.

 

- C'est bizarre, ça me fait pense à une secte... lui répondit Yumi. C'est un genre de réunion si tu préfères.

 

- Une réunion? une réunion de monstres? 

 

- On dirait bien oui. Je vais peut-être vite en besogne, mais j'ai comme l'impression qu'ils honorent celui qui se trouve derrière les tarentules.

 

Yumi fut vite fixée alors qu'elle était persuadée qu'il s'agissait de XANA, une personne vivante. Elle avait demandé à Jérémie le jour précédent de préciser ses pensées à propos de XANA, puisqu'il leur avait souvent répété que XANA était une sorte de programme multi-agent créé par Hopper. Mais en réalité, il disait s'être complètement trompé. Pourtant, ce qu'il y avait derrière les monstres n'était pas XANA, mais un nouveau monstre. 

 

Lorsqu'elles avancèrent, les filles purent voir l'objet de cette réunion : la créature nouvelle était un énorme scorpion de métal rouge. Elle ne pu pas l'observer plus que ça car un bruit sourd parvint à ses oreilles.

 

William et Ulrich se tenaient à l'entrée basse de la grande salle. Manifestement, ils avaient réduits à néant un couple de Krabbe qui se tenaient tel des gardiens. Leur visage se décomposa lorsqu'ils virent des centaines de monstres de toute sorte qui se retournaient à présent.

 

- William... je crois qu'on a fait une mauvaise pioche en voulant la jouer barbare...

 

- Je suis d'accord avec toi... qu'est ce que tu dirait de courrir? lui demanda t-il.

 

Ils se regardèrent, puis déguerpirent illlico presto en criant à l'aide. Des monstres en pagaillent leur tirèrent dessus, mais les zigzag que les deux garçons faisaient les empêcher de les atteindre. William tirait son épée au sol, laissant une trace de la même forme que ces déplacements. La grotte parut sur le point de s'effondrer. Les filles envoyèrent alors leurs projectiles sur des monstres au hasard, parmis ceux qui attaquaient les fuyards. De l'autre côté, Odd arriva en volant sur son Overboard et tira des flèches laser, avant d'aller retrouver les filles.

 

- Salut! ça vous dirait qu'on s'arrache? leur demanda t-il.

 

Elles ne demandèrent pas leur reste lorsque des centaines de Frôlions volaient vers eux. Cependant, tout le monde fut glacé par un bruit strident.

 

- Qu'est-ce que...? demanda Yumi en se bouchant les oreilles. 

 

- On dirait... commença Aelita, que ça vient du scorpion!

 

D'un seul coup, toutes les autres créatures se turent et même les volants firent le moins de bruit possible. Un passage vers la grotte s'ouvrit pour la nouvelle créature, et les Krabbes se mirent en position de révérance, comme s'il s'agissait d'un roi. Le scorpion se déplacea de ses six pattes de métal. Il n'en fallu pas plus à Odd, Yumi et Aelita pour prendre leur jambes à leur cou.

 

Après avoir repris leur véhicule, tous ensemble ils se dirigèrent vers le passage pour Lyoko alors qu'Ulrich et William s'empressaient de le rejoindre aussi, bien que très peu poursuivis.

 

Ils passèrent alors la tour et se retrouvèrent à nouveau dans un paysage recouvert de glace.

 

- Un scorpion arrive vers nous, il veut nous éliminer!! cria Yumi à l'encontre de ses amis.

 

- Hein, quoi qu'est ce qu'il y a?  demanda Jérémie, qui somnolait en les attendant.

 

Ils eurent à peine le temps de se mettre en position que le monstre sorti de la tour au halo noir.

 

- Un Skorpion? Avec un "K"? proposa Odd.

 

- Ferme la Odd et attaque! cria Ulrich.

 

- D'accord, flèches laser!!

 

Un rafale toucha le Skorpion sur le front, en plein sur son insigne XANA. Mais rien, il ne bougea même pas d'un pouce. Il ne bougea pas non plus lors de l'attaque combinée des filles.

Ulrich et William se lancèrent alors contre lui au corps à corps. Mais lorsqu'ils s'approchèrent...

 

- Faites attention, leur lança Odd, sa queue!!

 

Un énorme laser sorti du dard metallique dressé. Il toucha William de plein fouet qui fut dévirtualisé sur le coup. Ulrich évita de justesse et lui planta ses deux épées dans le front. Mais toujours rien et le Skorpion l'ejecta d'un coup de queue à plus de dix mètres. 

 

- Moins 80 points de vie Ulrich! Mais qu'est-ce que vous faites!!! cria Jérémie dans son micro, alors qu'il venait d'être rejoint par William, un bras sur son épaule.

 

- Il est indestructible! dit Odd, tout en tentant de toucher n'importe quelle partie de son corps. C'est impossible!!

 

La créature lança à nouveau un rayon qui détruit d'un coup les deux véhicules restant, laissant les quatre Lyoko-guerriers à sa merci.

Pétrifiés par la peur, ils ne pouvaient rien faire, toutes leurs attaques étaient vouées à l'échec. Et au moment ou il allait les dévirtualiser, quelque chose fendit l'air et vint s'écraser dans la glace.

 

- Une... une lance? décrivit Yumi.

 

Et derrière eux se dressait un homme d'une trentaine d'année, une main sur la taille, des lunettes sur le front et quelque chose dans la bouche qui ressemblait à s'y méprendre à un brin de blé virtuel.

 

L'homme marcha en direction du Skorpion et ramassa sa lance qu'il mis sur son épaule.

D'un geste brusque il leva sa main gauche protégée par un gant et une boule bleue se forma. Lorsqu'il l'envoya sur le monstre, un effroyable éclair en sorti qui détruisit le Skorpion en un instant.

 

- Fiou, c'est toujours aussi fatiguant, dit-il d'une voix rauque.

 

Ulrich, qui était à terre, posa la question auquelle l'homme s'était préparée.

 

- Qui.. Qui est tu??

 

- Moi? demanda t-il en se retourna. Ben, tout le monde me surnomme Lightning! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre IV

Episode 100 : NASA contre XANA

 

 

Il était dix heures du soir à présent, et les Lyoko-guerriers à terre regardaient le nouvel arrivant d'un air à la fois inquiet et impressionnés.

- D'où est-ce que tu sors et comment tu as fait pour vaincre ce truc aussi facilement? demanda Ulrich.

- Que diriez vous d'en discuter au chaud à l'Ermitage? répondit Lightning.

Sans prendre le temps de leur demander leur avis, il toucha un bracelet blanc à son poignet et fut dévirtualisé. Il réapparu alors non pas dans le scanner, mais à côté de Jérémie et de William.

- Salut! dit-il. Ravie de faire votre connaissance. Ça va bien Jérémie?

Jérémie parut tomber de son fauteuil.

- Comment connaissez-vous mon nom? Et aussi l'Ermitage?

- Pour les réponses, tu devras attendre quelques minutes. Faire revenir tes amis et sortons d'ici, il fait bien trop froid!

Lorsque tout l'équipe arriva, ils se concertèrent et décidèrent ensemble de suivre cet homme. Arrivé dans la maison, ils fut surpris de voir que la maison était rangée et propre.

- J'ai décidé de vivre un peu ici, alors j'ai fais quelques travaux, leur avait-il dit.

Ils s'étaient tous installés dans le salon et attendirent que l'homme alimente la cheminée avant de lui reposer de nouvelles questions.

- Alors "Lightning", commença Jérémie, vous allez enfin nous dire qui vous êtes et ce que vous voulez?

- Bien sûr. Lightning est mon surnom de là où je viens. Et je viens... eh bien je viens du futur.

Apparemment, il s'attendait à ce que les jeunes lui posent encore plus de questions, mais à vrai dire, ils restèrent de marbre à part Ulrich qui haussait un sourcil qui lui donnait un air faussement étonné.

- Si si, je vous jure!! Rah comment vous expliquer... Je savais que ça allait être difficile...

- Dites-moi M'sieur, dit Odd, vous nous faites un remake de "Retour vers le futur"? Cela dit, c'est une bonne trilogie.

- Euh... peut-être que si je vous dit que le Super-Calculateur est capable de générer des retours vers le passé, ça ne vous étonnera pas que je vous dise qu'on l'a trafiqué pour remonter de dix ans an arrière.

- Dix ans? Et vous voulez nous faire croire ça? demanda Yumi.

- Oui, c'est bien ça. Ah, j'ai peut-être quelque chose qui vous fera changer d'avis sur mon compte.

Il fouilla dans une poche intérieure de sa veste et en sortie une photographie haute en couleur.

- Une photo? J'aurai préféré un pistolet laser, s'interrogeât de nouveau Odd.

- Pas n'importe quelle photo. Celle de Jérémie et moi, dans le futur.

Lorsqu'il la présenta devant le groupe, tout le monde pu l'examiner.
L'homme paraissait quelques années de moins, avec un costume militaire dans un décors d'ordinateur à écran plats. A côté de lui se tenait un autre homme, une cicatrice sur la tempe et des lunettes rondes sur le front. Il avait de longs cheveux blonds coiffés en catogan et les doigts de sa main droite formaient un "V". Tous deux semblaient rire aux éclats.

- Mais... on dirait vraiment que c'est toi Jérémie! s'exclama Aelita.

- Une minute, vous êtes en train de me dire que dans le futur, je suis ami avec vous? Je sais pas ce que vous me voulez mais c'est sûrement un montage photo!

- Non, je t'assure Jérémie! fit Lightning tout à coup. Bon, puisque tout ça est encore hautement improbable pour vous, je vais encore vous montrer autre chose. Jérémie, tu as ton ordinateur portable non?

Jérémie fronça à nouveau les sourcils, mais il l'emportait en effet toujours dans son nouveau sac à dos spécial pour rangement informatique.
Il l'alluma et attendit que l'homme fasse quelque chose. C'est à ce moment là que celui-ci retira un peu sa manche. Le bracelet blanc qu'il avait sur Lyoko était toujours là. Il tapota à nouveau dessus, et une mini disquette en sortie. Elle était transparente et on pouvait voir de minuscule composants à l'intérieur, ainsi qu'un disque noir.

- J'avais prévu le coup, heureusement que j'ai pu dénicher cet adaptateur.

Il sorti un câble à sortie pour port USB, qui avait à l'autre bout un petit cube gris avec une fente. Il inséra d'abord la disquette à l'intérieur, puis le connecta sur l'ordinateur de Jérémie.

- Ce que je viens de mettre à l'intérieur est un disque dur miniature spécial à gravure par hologramme. Un nom horriblement barbare, lança t-il alors que Ulrich posait de nouveau son air interrogateur, qui signifie si vous préférez qu'au lieu qu'un disque soit gravé en couche plate, qu'il soit gravé en trois dimensions.

- J'en ai entendu parlé, l'armée développe ça en ce moment, dit Jérémie. Mais c'est impossible d'avoir quelque chose d'aussi petit!

- Dans le futur, si, repris Lightning. Et à l'intérieur, il y a plus de 500 Téraoctets de mémoire, remplis avec toutes les œuvres du Jérémie du futur.

- 500 Téraoctets???? s'écrièrent en cœur Aelita et Jérémie.

- Jérémie c'est quoi un Téra machin? questionna Yumi.

- Ben, en gros, c'est 1000 Gigaoctets. Eux... comment faire simple? Imaginez un DVD. En le gravant, on peut mettre quatre ou cinq films dessus. Eh bien, d'après ce qu'il dit, ce petit truc pas plus grand qu'un timbre pourrait stocker dans les 500000 films!! Ou encore... 150 millions de MP3... ou même ... près de un milliard de photos! Enfin ça dépend de la qualité évidement.

Odd fut le premier à en rigoler.

- Ah vraiment? mais est-ce que c'est possible d'avoir tous les films et les musiques en même temps? Parce que ça m'intéresse à la limite.

- Hum! toussota Lightning. J'ai branché ça y est. Tout le son travail est quelque par par là. Oulala quelle antiquité cet ordinateur, ça fait drôle. Bon, alors ça c'est tous ses programmes... Et voici ses fichiers personnels. Dedans il y a toutes les vidéos que Jérémie fait de lui comme mémoire. Vous pourrez voir que je ne vous trompe pas.

Il leur présenta une vidéo datée de février de l'année d'après, soit environ deux mois plus tard. Jérémie était assis sur le fauteuil du Super-Calculateur.

- Bonjour, aujourd'hui, nous sommes partis à nouveau en expédition sur Lyoko. Aelita a pu trouver des données intéressantes sur le cinquième territoire. Je n'ai pas pu encore les décoder, mais il y aurait des informations parlant du territoire de XANA et de son emplacement sur le réseau. Je n'ai pas eu le temps de recréer un nouveau Skidbladnir, étant donné que j'essaye d'améliorer les équipements pour vaincre le Skorpion qui nous attaque sans cesse.

 

- Le Skorpion? demanda Aelita. Mais on l'a détruit non?

- Je l'ai détruit, en effet. Grâce à la même arme que Jérémie construisit après votre échec, environ deux mois après ce que l'on vient de voir. Vous me croyez à présent?

Chacun d'eux, sans se rendre compte, était absorbé par se visiteur du futur. Tout cela paraissait si irréel que cette question leur remis les idées en place.

- Je ne demande qu'à vous croire, dit William. Après tout, tout ce qui nous arrive est si dingue que j'arrive à peine à comprendre tout ça.

- Moi, moi je le crois!! cria Odd, une main vers le ciel et des étoiles dans les yeux.

- Odd! Comment peux-tu faire confiance à un type qu'on ne connait même pas?? rugit Ulrich, qui semblait être le seul à avoir les pieds sur terre.

- Mais t'en as pas eu assez des preuves? Tu veux quoi, c'est déjà assez comPlIQueEeéé. EehH MmaAis qU'EsT-cE QUi m'ARiivE??

Tout le monde fut surpris par Odd et pendant un silence d'une ou deux secondes, ils se regardèrent.

- Ben mon vieux, dit William, je crois bien que tu es en train de muer!!

Ils explosèrent de rire tous ensemble et Odd ne savait plus du tout où se mettre. Ulrich et Yumi rigolaient à grands coups de "il était temps!!".
En un éclair, la tension qui régnait jusque là changea alors que Odd était rouge comme une tomate. Et lorsque Lightning présenta d'autres vidéos de Jérémie au cours de sa vie, ils durent accepter la vérité en face.

- Bien, continua t-il. Maintenant, je vais vous expliquer une chose importante. La raison qui m'a poussée à venir jusque là.

Chacun retint son souffle.

- J'ai tué le Skorpion aujourd'hui, mais en réalité, vous auriez mis quatre mois à créer les gants élémentaires. Chacun de vous en avait un, Aelita celui de la terre, Yumi de l'air, Odd celui de l'eau, Ulrich du feu et William celui de la foudre.

Ils regardèrent William et cherchèrent des traits de ressemblance avec Lightning.

- Non, je ne suis PAS William! dit Lightning. Si je cache mon vrai nom, c'est pour éviter que vous ne vous retrouviez en face de mon moi présent. En ce moment, mon homologue a donc 21 ans, et étudie l'informatique dans une université du sud de la France. Et je peux prouver que je ne suis pas William ou quiconque d'entre-vous : vous êtes morts tous les cinq sur Lyoko depuis très longtemps...

- Hein?! Nous, on meurt? s'écria Yumi.

Tous les autres firent une grimace difficilement descriptible.

- Oui, mais vous n'êtes pas tombé dans la mer numérique. Cela est censé se passer dans un an environ. XANA, avec son roi Skorpion, réussi à gagner assez de temps pour monter en puissance. Un jour, il fit sortir tous ces monstres en même temps. Bien que Aelita eut réussi à désactivé la tour qui avait provoqué une catastrophe en pleine ville, un problème est survenu.

Tout le monde retint son souffle.

- XANA... cette ordure... dit il en serrant les points. Il a réussi à bugguer le Super-Calculateur, à bloquer le retour sur Terre ainsi que le retour vers le passé. Il était impossible à Jérémie de toucher aux commandes, et XANA vous a fait tomber dans un piège. Une explosion a détruit le tiers d'un territoire et vous a tué sur le coup.

A présent, chacun d'eux suait. Ils se regardèrent. C'était tout à fait possible ce que Lightning racontait.

- XANA avait mis une part de lui-même dans une boule qui a provoqué l'explosion, et il s'est inséré dans William pour survivre. Il a ensuite jeté son corps dans la mer numérique...

- Quoi?? Il s'empare à nouveau de moi? Vous voyez!! Je vous l'avez dit, je ne suis pas hors de danger!

- Ne t'inquiète pas, William. J'ai quelque chose qui te sera utile. Mais nous parlerons de cela plus tard. Je dois continuer mon récit.

Lightning inspira profondément, et poursuivit.

- Après ce désastre, XANA était redevenu aussi faible que maintenant, mais il avait tué les gêneurs, et c'était mieux qu'il ne l'espérait. Jérémie quand à lui, compris qu'il n'y avait plus rien à faire pour vous ramener. Il n'a jamais voulu me dire comment il s'y était prit pour expliquer au monde les méfaits du Super-Calculateur, mais six mois plus tard, XANA était de nouveau au sommet de sa puissance, et des catastrophes eurent lieu presque tous les jours. Des monstres envahissaient le monde et l'état de siège fut déclaré dans 75% des pays. Heureusement, Jérémie avait été entendu et le monde compris enfin l'existence d'un programme destructeurs. Et vous, les cinq adolescents mort pour leur monde, vous êtes devenu des légendes.

- Vraiment? demande Aelita. Mais c'est carrément horrible!!

- Oui, c'est vrai. Mais tout espoir n'était pas perdu. La plupart des pays du monde firent une alliance, et , cinq années plus tard, une guerre fut déclenchée. Ils créèrent des quantités de Super-Calculateurs et de scanners, et des milliers d'hommes s'empressèrent de faire la guerre... à l'intérieur de Lyoko. Un territoire fut même créé sur le réseau par la NASA, un territoire ressemblant à une base militaire, avec des pièges et des abris. Les batailles durèrent encore quatre longues années, aussi bien sur Terre que sur Lyoko. Les gens moururent par millions, puisque XANA réussissait à bugguer encore plus de calculateurs, et même envoyer des Kolosses sur Terre.

Il avait les larmes aux yeux, mais Jérémie prit son courage à deux mains et lui posa tout de même une question.

- Mais nous, demanda t-il, je veux dire, vous et moi, pourquoi on devient amis?

- C'est une très bonne question, reprit-il. Tu as été engagé par la NASA dès que tu as eu tes dix-huit ans. Tu travaillais pour eux, tu créais des programmes avec une équipe qu'ils avaient rassemblé autour de toi. C'est là que tu as fais d'énormes découverts en matière d'armement Lyoko. Et moi... eh bien j'étais assez stupide en fait. J'ai été dépêché par l'armée pour être un guerrier virtuel. Nous n'avions pas le choix, on était en guerre et ils prenaient tous les hommes disponibles. Un jour que j'étais en repos dans une caserne de la NASA, je t'ai entendu pleurer. Il n'y avait pas grand monde ce jour là, et tu étais seul devant un ordinateur. Tu m'as expliqué que tu étais celui dont tout le monde parlait, le jeune qui avait déclenché cette guerre quand il était môme. Nous avons sympathisé par la suite et il a fait de moi... ce qu'on pourrait appeler un cobaye!

Chacun buvait les paroles de Lightning, et ils furent plusieurs fois surpris et apeurés.

- Tu découvris le moyen de rendre les armements sur Lyoko réels grâce à ce bracelet blanc. Pour résumer, c'est comme lorsque vous détruisiez des Replikas et que vous faisiez des translations. Par la suite, tu les amélioras. Tu donnas un tournant décisif dans la bataille contre XANA. Les bracelets furent créés en quantité astronomique, car tu y avais intégré un système de virtualisation sans scanner et un programme ultra perfectionné anti-XANA. Il était désormais impossible pour quiconque de se faire enrôler par XANA. Car des gens comme William possédé, il y en avait aussi des centaines. Mais la bataille continua et nos forces s'amoindrissaient. Tu réussis même en dernier recours à créer une explosion titanesque, copiant XANA lorsqu'il avait tué tes amis. En tant qu'élément cobaye, je te servait pour tous les armements ou nouveaux véhicules que tu créais. Et c'est quand nous commencions à perdre espoir que le pire est arrivé.

- Quoi? il peut y avoir encore quelque chose de pire? demanda Yumi.

- Oui, et pas des moindres. Nous étions au courant que quelqu'un était derrière le programme multi-agent XANA, mais nous n'avions jamais pu savoir qui s'était. Jusqu'au jour où il m'apparut en face, alors que j'étais au front sur Lyoko. Un homme bien différent des marionnettes de XANA. Il se tenait en hauteur sur une Manta et examinait la bataille, puis il disparut aussi vite qu'il était apparu. Après mon rapport sur Terre, le réseau d'information découvrit qui il était. Il se prénomme Evan Ergheiz et il a participé à la construction du Super-Calculateur avec Franz Hopper, le père de Aelita si je ne m'abuse. Nous le revîmes encore à de nombreuses reprises. Lorsqu'un jour il se prêta à la bataille, nous avons pu voir sa force de destruction. En à peine un mois, la plupart des armées de l'alliance furent décimées. Jérémie comprit qu'il n'y avait plus rien à faire, que c'était la fin. C'est alors qu'il laissa tomber tous ses programmes en cours pour concevoir celui qui m'a permis de retourner dix ans en arrière, grâce à un genre de tube temporel qu'il créa sur Lyoko. Ce qu'il voulait, c'était que je retourne le voir, avant que vous ne vous fassiez avoir par le Skorpion, et que je vous transmette toutes les données qu'il a pu réunir toutes ces années durant.

- Quelle histoire... chuchota Ulrich en regardant crépiter le feu dans la cheminée.

- Si je parait aussi souriant aujourd'hui, c'est parce que je revois, depuis les quelques jours que je suis là, la lumière du jour. Cela faisait si longtemps que je ne l'avais pas admiré... Bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je suis là pour vous aider à lutter contre XANA. Il est faible, et en plus, on a toutes les inventions de Jérémie pour les dix années à venir stockées sur un disque mémoire. Et pour couronner le tout... je vous rapporte un petit cadeau du Jérémie du futur.

Il se leva et ouvrit un sac derrière lui. Il sorti un à un six bracelets blancs comme celui qu'il portait au poignet gauche et les remis à chaque membre de l'équipe.

- XAnA, TUu vAaas vOoiR dE QuEL BoIs oN SE chAauUfFe! s'écria Odd, les bras en l'air.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre V

Episode 101 : Démon

 

 

Les vacances de Noël étaient passées, et à présent, les lycéens rentraient, l'esprit embrouillé par tous les beaux cadeaux reçus. Lightning s'était porté volontaire pour contrecarrer les attaques de XANA pendant les vacances, ce qui fut d'un grand secours pour les Lyoko-guerriers qui se voyaient très mal faire le coup du "finalement je préfère rester à l'école" à leurs parents.
Yumi lui avait rendu visite quelques fois, et l'avais aidé lors d'une attaque où XANA voulu s'emparer du réseau informatique de la bibliothèque municipale. Lightning possédait en effet un programme de clonage d'Aelita, utilisé après sa mort dans le futur pour désactiver les tours.

Il était presque midi ce jour-là, et Jérémie attendait vivement la fin des cours pour aller explorer la puce électronique surpuissante qu'on lui avait donné. Lightning avait préféré la garder pour les vacances, juste au cas où il y aurait une grosse attaque du supercalculateur.

- Aelita, chuchotait-il en cours de mathématique, on se dépêche de manger et ensuite on va regarder le dossier "équipement", je suis sûr qu'on va vraiment pouvoir détruire facilement XANA cette fois!

- Oui je suis d'accord, j'espère qu'il y a des nouveaux véhicules, c'est un peu embêtant d'avoir à se déplacer toujours avec un autre.

- Je te comprends, un peu d'indépendance ne te fera pas de mal! termina Jérémie.

Un peu plus tard, les deux amateurs d'informatique s'étaient retrouvés dans la chambre de Jérémie, en espérant que personne ne les y trouve.

- Tiens, regarde ça Jérémie! désigna du doigt la fille aux cheveux roses.

- Eh bien, on dirait bien les véhicules que tu cherchais. Deux minutes, je regarde le code source...

En examinant la programmation, Jérémie fut obligé d'admettre qu'il s'agissait bien d'un code créé par lui-même.

- Je suis impatient d'essayer tout ça! Et d'après les informations, apparemment, les véhicules sont très résistants et encore plus rapides. Leur vitesse de virtualisation est quasi instantanée!

En fouillant encore un peu dans les dossiers et les fichiers, ils trouvèrent une connexion entre le bracelet et les véhicules. En termes d'équipement, les armes avaient été clairement améliorées, et Aelita avait trouvé les fameux gants virtuels, capables de lancer des attaques élémentaires, comme celui de la foudre qui avait désintégré le Skorpion. Ils trouvèrent aussi un programme très intéressant : il permettait de créer une sorte de zone de régénération, où les guerriers pouvaient faire remonter leurs points de vie.

- Impossible que XANA nous échappe cette fois-ci, dit Jérémie en souriant.

- J'ai tout de même vraiment du mal à avaler le fait que XANA ait vraiment réussi à revenir à la vie... Même si nous sommes proches de l'anéantir de nouveau, il reviendra tant que ce Ergheiz vivra.

Aelita regardait ses mains, il était évident pour Jérémie qu'elle pensait toujours à son père. Il était par contre impossible à ramener à la vie, Jérémie en était persuadé. Sans s'en rendre compte, il l'avait prise dans ses bras.

Le soir même, ils se retrouvèrent tous pour une expédition improvisée. Odd refusait de parler depuis les vacances, mais Ulrich avait réussi à le faire rire et apparemment, sa voix avait presque terminée de muer.

Jérémie prit la parole, du haut de ses 15 ans et devant les autres dans la salle du Super-Calculateur.

- Les amis, aujourd'hui, je vous envoie tous ensemble sur Lyoko. Je vais lancer plusieurs programmes, j'espère que XANA ne tentera pas de nous attaquer, mais de toute façon vous êtes assez pour vous occuper des monstres. Alors, évitez de vous éloigner, j'aurai besoin d'activer une tour pour récupérer assez d'énergie. Une préférence pour le territoire ? demanda t-il à son public.
- C'est possible la forêt ? Il y a des bons endroits pour faire des pointes de vitesse, expliqua Ulrich.

- D'accord, pas de problèmes, vous plongez tout de suite !
 
Ils étaient tous très enthousiastes et Jérémie leur demanda d'entrer un par un sur Lyoko.
Tout d'abord, Yumi.

- Transfert Yumi… Virtualisation !

Dans un bruissement bien connu, Yumi disparue du scanner. Elle tomba alors sur le joli territoire rempli d'arbres dont on n'apercevait même pas la cime. Elle comprit tout de suite le changement. Derrière elle traînaient deux rubans rouges accrochés à sa ceinture qui la suivaient en ondulant lorsqu'elle marcha quelques mètres. En réalité, lui expliqua Jérémie, il s'agissait de ruban extensibles lui permettant d'attraper n'importe quoi sans effort et sans le relâcher grâce à la télékinésie.

- Transfert Odd… Virtualisation !

Cette fois-ci, l'adolescent au costume de chat apparu.

- J'ai quoi de changé moi Jérémie ? demanda t-il en s'observant minutieusement.

- Tu as une recharge très large de flèches laser qui sont guidées automatiquement vers les cibles, comme lorsque le faux Hopper nous avait dupé. Mais cette fois-ci, c'est bien réel ! Tu peux aussi créer des boucliers où tu le souhaite, lui dit son ami.

- Vraiment ? J'essaye ça !! s'écria t-il gaiement.

Il s'amusa pendant quelques secondes à embêter Yumi lors de ses essais au ruban. Il les bloquait avec des boucliers qu'il créait alors qu'il était à plusieurs mètres d'elle. Celle-ci appris aussi que ses éventails étaient amélioré de la même manière que les flèches d'Odd.
Quelques secondes plus tard, ils entendirent à nouveau Jérémie.

- Transfert William… Virtualisation !

Peu après, le jeune homme à la grosse épée se matérialisa devant Odd. Il fut tout de suite étonné par le poids de son épée : il avait étonnamment réduit de moitié.

- Ce n'est pas le seul changement, William. Le manche de ton épée peut se diviser pour faire apparaître une dague.

William fut impressionné : à peine eut-il approché la main droite qu'une version miniature de sa grande épée lui arriva. Il joua un peu avec alors que Aelita se préparait.

- Transfert Aelita… Virtualisation !

Rien d'apparent à première vue ne l'émerveilla. Outre le fait que ses boules d'énergies soient autoguidées, Jérémie lui expliqua qu'elle pouvait mettre la main derrière son dos, de la même manière de Yumi. Sorti de nulle part, une cape rose plus grande qu'elle flottait, comme si un vent virtuel s'était levé.

- Dans cette cape, tu peux miniaturiser n'importe quoi ! Que ce soit un monstre ou un allié, une fois à l'intérieur, il est indestructible même si on l'envoie dans la mer numérique !

- Génial ! Bravo Jérémie ! dit-elle d'un sourire éclatant.

- Je n'y suis pas pour grand-chose voyons !

- Mais si, c'est bien mieux que je ne l'espérais, finit-elle.

- Transfert Ulrich… Virtualisation !

Ulrich, dans sa classe habituelle, s'étira le bras droit sur le côté gauche, et prit ses deux sabres en main. Encore une fois, l'opérateur expliqua leur nouvelle utilité : ils sont comme aimantés, et Ulrich peut contrôler cela avec la pensée. Il décida d'attendre avant d'essayer tout ça, il préféra expérimenter son Super-Sprint encore plus rapide et de faire tourner en bourrique Odd.
Et enfin, Jérémie finit par appeler le dernier :

- Transfert Lightning… Virtualisation !

D'un air sûr de lui, Lightning restait le même qu'à son habitude : plutôt décontracté.

- Bon eh bien maintenant, je vous envoie vos véhicules, un peu améliorés je dois dire ! dit Jérémie en tapotant sur son clavier.

Ils apparurent tous en même temps, en à peine cinq secondes.
L'Overboard, l'Overwing et l'Overbike, les trois habituels, parurent identiques, mais ils étaient plus résistants et possédaient des lasers intégrés. Les trois autres furent plutôt spéciaux et étonnants.

L'Overslide se fixait aux pieds d'Aelita, et qui agissait comme un genre de patins à glace sur coussin d'air, grâce des moteurs miniatures intégrés. Elle les essaya et parut très à l'aise, des dérapages contrôlés aux figures qu'on aurait dit sortis d'un magasine de roller.

L'Overmanta, forcément destiné au nouveau venu William, était un engin vraiment étrange composé d'un cockpit avec deux ailes. A l'intérieur de chaque aile derrière une grille, se trouvait deux gros ventilateurs qui maintenaient à quelques centimètres du sol l'appareil. Sa particularité résidait dans le fait qu'un simple bouton permettait d'effectuer un bond de plusieurs mètres de haut en pleine accélération. Il possédait aussi une fente à l'arrière pour poser l'arme de son propriétaire.

L'Overcar était le véhicule préféré de Lightning dans le futur : un cabriolet rouge feu décapotable sans roues, capable d'emporter plusieurs personnes et de voler comme un vaisseau. La lance de l'homme avait aussi son rangement privilégié, juste derrière la banquette arrière.

- Waoouuu !!! s'exclama Odd. Avec ça XANA, tu vas manger sévère !

- Surveille un peu ton langage, Odd ! Ce n'est pas parce que t'as l'air d'un vrai mec que t'es obligé d'être vulgaire ! le gronda Aelita.

Plusieurs minutes passèrent alors que chacun s'amusait avec ses nouveaux véhicules et équipements dans les différents territoires avant qu'une cavalerie de Mantas de XANA apparu au loin derrière une colonne de glace, alors qu'Odd effectuait des figures grâce à des boucliers mobiles qui lui servaient de tremplins.

- Salut la compagnie ! dit Ulrich.

- J'ai l'impression qu'ils veulent jouer avec nous, continua Yumi.

- Ça tombe bien, je commence à vraiment avoir envie d'essayer tout ça, conclu t-il.

Mais Ulrich déchanta vite. Ils en firent d'ailleurs tous autant.

- Qu'est ce que c'est encore que cette horreur ? demanda Jérémie avec dégout, alors qu'il observait son écran. Un nouveau monstre ?

Odd était ébahi devant cette créature titanesque.

- Un monstre… C'est pire que ça mon vieux ! On dirait… Un dragon !!

Mais ils avaient l'habitude des nouveautés de XANA et ils étaient confiants en leurs nouvelles forces. Une seule personne sur Lyoko tremblait.

- Ce… C'est totalement impossible !! Qu'est-ce que un démon du futur fait ici ??? s'écria Lighting, la peur dans la voix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre VI

Episode 102 : Duel au sommet

 

 

Il ne fallut pas plus longtemps à Jérémie pour comprendre l'importance de la situation. Il dénicha dans la disquette ultra-performante du futur un programme spécial qui permettait d'avoir une vrai vision de Lyoko sur Terre. Lorsqu'il l'exécuta, l'écran principal afficha la scène qui se passait au même instant. Il parut terrifié quand il vit la taille de l'énorme dragon aux écailles blanchâtres.

- Je ne vois pas de symbole de XANA, il est probablement caché ! leur dit Ulrich, prêt au combat.

Odd s'élança férocement vers la créature virtuelle, grâce à son Overboard amélioré. Il fut suivit de près par Yumi, qui le prenait par le côté gauche. Tous les deux se croisèrent et tentèrent une approche, alors que William et Ulrich, ensemble, passèrent rapidement avec leurs véhicules derrière.

- Champ de force ! s'écria Aelita.

Une boule d'énergie atteint l'animal sur le torse, qui grogna de douleur. L'attaque l'avait sûrement endommagé, se dit-elle, satisfaite. Elle glissa sur la glace vers le dragon, avec ses Overslides.

Yumi et Odd profitèrent de l'inattention du monstre pour lui envoyer des rafales de coups : tantôt des flèches laser autoguidées en pleine tête, tantôt des tirs de laser et tantôt des coups d'éventails.

- Il a l'air de souffrir, l'animal ! dit Odd. Continuez comme ça !

Le dragon s'envola et voulu déchiqueter Yumi avec ses crocs acérés. Elle évita de justesse et lui fit une entaille proche de l'œil, ce qui montra sa grande souplesse. Puis William enclencha le bouton spécial de son Overmanta, qui lui fit se propulser dans les airs, toujours hors de portée de la vision de la créature. Il n'était pas seul : sur l'aile droite se tenait Ulrich qui se tenait d'une main au cockpit, et qui tentait de résister à la vitesse en pliant un peu les jambes. Lorsqu'ils arrivèrent à la hauteur de la queue, il se lâcha, prit ses deux épées en main et sauta en les enfonçant profondément dans la chair du dragon, et tomba en laissant deux longues traces brillantes au travers des écailles.

Le dragon rugit si bruyamment qu'Odd s'en boucha les oreilles. Il tourna la tête et de sa gueule sorti une gigantesque flamme qui toucha Ulrich et réussit même à détruire le véhicule de William alors qu'il en avait un peu perdu le contrôle. Les deux garçons retombèrent sur la glace, et William ce précipita sur Ulrich, laissant son arme par terre.

- Ulrich !! Tu vas bien ?

- Ça va t'inquiète ! lui répondit-il en s'aidant de sa main pour se relever. Encore un coup et je suis out… Ce truc est vraiment puissant.

Ils étaient à l'abri du dragon à présent, qui était toujours en train de résister à Odd et Yumi dans le ciel, et Aelita qui l'attaquait du sol. Il avait réussi à donner un coup de griffe à la fille asiatique et balayé d'un coup de queue à son amie. Lightning quand à lui, était par terre et regardait la scène depuis quelques secondes. Il avait l'air complètement pétrifié par la peur.

- Arrêtez… ARRETEZ !! leur criait t-il, mais les autres s'en fichaient.

William récupéra son arme alors qu'un grognement étrange lui arriva aux oreilles. Il se retourna et vit, sortant d'une galerie, un grand tigre à dents de sabre.

- U… Ulrich, mate ça ! lui dit-il alors que celui-ci examinait la créature dans le ciel.

 Il n'eut même pas le temps de regarder que le tigre fonça sur lui et lui enfonça ses dents dans la jambe. Automatiquement, Ulrich fut dévirtualisé.

- Ulrich ! Saleté de XANA ! cria William, qui avait dans les yeux la lueur de la vengeance.

Maintenant qu'il savait qu'il ne pouvait plus être xanatifié avec son bracelet, il se donnait à fond. Il ne réfléchissait plus et attaqua. Un coup de sabre fut évité par la créature qui avait reculé, d'une manière très animale qu'on ne connaissait pas des créatures mécaniques. S'ensuivit un combat très impressionnant où William toucha par deux fois son adversaire. Personne d'autre ne s'était rendu compte de ce qu'il se passait, derrière le mur de glace. Tout à coup, le monstre donna un coup de patte puissant sur une stalactite qui éclata devant l'humain. Celui-ci se protégea du mieux qu'il pouvait mais le tigre lui donna un coup de tête puissant dans le ventre.

William était persuadé que cette créature n'était pas invincible, mais cette fois-ci, il était en mauvaise posture. Le tigre lui donna un coup de ses grands crocs dans l'épaule, et celui-ci cria. Mais d'une façon héroïque, il réussit à attraper sa dague, nouveauté de Jérémie, et détruit le monstre d'un coup dans la poitrine. Celui-ci explosa et Ulrich, qui venait d'arriver derrière l'écran de Jérémie, assista à la scène et fut vraiment enchanté.

Jérémie en effet, avait donné des instructions aux Lyoko-guerriers pour affronter le dragon, mais pas à William qui s'en était tiré avec brio.

- Eh bien, ils ne sont pas si terribles que ça les bestiaux ! fit Ulrich.

- Tu l'as dit bouffi ! répondit Odd, sur Lyoko.

Les trois s'afféraient à tuer le dragon, qui semblait cette fois-ci avoir des difficultés à voler. Il avait détruit l'Overwing et Yumi se contentait de l'attaquer avec ses éventails et ses rubans, aux côtés d'Aelita.

Mais Odd, qui volait toujours en vrille autour du monstre en l'attaquant, fut attaqué à la tête de nulle part. Son Overboard tomba de vitesse mais l'explosa pas. Au moment où ils se demandaient ce qu'il s'était passé, William apparu sur l'Overbike et envoya une onde avec son épée, au moment même où Aelita avait lancé deux boules d'énergie. Le dragon tomba car son aile s'était brisée, et s'écrasa pile sur cette dernière.

Sur Terre, les discutions s'engagèrent quand ils se retrouvèrent à quatre dans la salle de contrôle.

- Je t'assure ! C'est comme si on m'avait tiré dans la tête ! Je ne te raconte pas la sensation désagréable… disait Odd.

- Et moi alors, lui répondait Aelita, dévirtualisé par la mort d'un monstre, c'est vraiment pathétique.

- Une minute, reprit Jérémie, je ne comprends vraiment pas pour Lightning ne s'est pas battu depuis tout à l'heure. C'est vraiment étrange. Et je trouve vraiment bizarre que XANA soit devenu si puissant si vite, ça n'a pas de sens !

Sur Lyoko, il ne restait désormais plus que Yumi, William et Lightning qui s'était avancé à présent, à l'endroit où la dépouille du grand monstre volant avait explosé.

- Bande d'idiots… murmura t-il. Vous êtes vraiment des imbéciles !! leur cria t-il avec rage.

De l'incompréhension et de la stupeur se formaient sur tous les visages.

- Pourquoi avez-vous attaqué ?? Vous attaquez sans raison ? vous êtes inconscient !!

- Du calme, dit Yumi, c'était juste des bestioles de XANA, et apparement Will en a tué un gros tout seul. Un tigre c'est ça ?

- En effet, il n'était pas si terrible finalement, commenta t-il fièrement.

Lightning s'enfuit le visage dans ses mains, sa lance plantée dans le sol. Il expliqua le fond de  sa pensée, si mystérieuse.
 
- Ces trucs que vous avez détruits, c'est horrible, vous venez de tuer sept personnes vivantes !

- Quoi ? mais qu'est-ce que tu racontes ?

- Les démons, comme on les appelle, dit-il en tournant le regard, sont des monstres créés par XANA à partir d'âmes de personnes vivantes. Transférées sur la Zone Chaos, ils sont modifiés par lui pour créer des démons ! Nous avons eu la confirmation qu'il existait plus d'une dizaine de sorte de démons différents. Les dragons sont créés à partir de cinq personnes et les tigres à dents de sabre, par les âmes de deux êtres vivants !

- C'est pas possible, tu veux dire que l'on vient de tuer des personnes réelles ? cria William.

- Exactement, j'étais si pétrifié de voir ça, que je n'ai même pas eu le temps de vous expliquer ! Il en reste encore un, d'ailleurs : le sniper qui a dévirtualisé votre ami sur l'Overboard.

Lightning regarda dans la direction du coup qu'avait subit Odd. Un homme étrange apparaissait au loin. Il avait en guise de bras gauche un tube très fin. Il visa dans la direction des trois guerriers qui se mirent en garde.
Mais il explosa alors. Un homme se tenait derrière lui, avec un très long sabre de style japonais. Il était grand et portait une cape rouge sang. Un sourire s'affichait sur son visage, odieux et malsain.

- Je vois… tout s'explique à présent, dit Lightning, une lueur démoniaque dans les yeux. C'est à cause de lui. Et il a des méthodes toujours aussi terribles.

- Qui c'est, qui c'est ?? demanda Odd, derrière l'écran.

Lightning avait entendu, et répondit.

- Lui, c'est Evan Ergheiz, celui qui contrôle XANA.

Chacun des adolescents furent stupéfiés par ce qu'ils venaient d'entendre : cela ne pouvait pas être possible !

- Mais celui que vous avez devant vos yeux, c'est celui du futur. Il a dû réussir je ne sais comment à passer après moi dans le passé. Mais à cette époque, c'est différent. Et en plus, je suis persuadé que son homologue d'aujourd'hui s'est allié à lui. On a donc affaire à deux Ergheiz, donc deux cerveaux qui contrôlent XANA.

William et Yumi étaient prêts à aller le défier, mais Lightning les repoussa.

- Celui-là, il est pour moi. N'intervenez pas.

Il prit l'Overbike pour se rendre sur la plate forme en hauteur où Ergheiz se situait, puis il sauta de palier en palier afin d'arriver devant lui.

- Alors comme ça, on joue toujours avec des vies humaines ? commença Lightning.

- Evidement, tu sais bien que je n'ai aucune affection pour cette race, lui dit son adversaire. Aujourd'hui, il te sera impossible de me tuer, mais tu veux combattre quand même ?

- J'ai bien l'intention de ramener ce monde à la normale, Ergheiz. Je te combattrai autant de fois qu'il le faudra, jusqu'à ce que je trouve où tu te caches sur Terre !

Lightning, enragé, s'élança. Ils échangèrent des coups d'une violence inimaginable, et chacun réussissait à parer les feintes de son ennemi. Ils avaient tous les deux des armes à longue portée, et les esquives étaient très difficiles dans ces conditions et pourtant, ils réussissaient à maîtriser leurs équipements à la perfection.
Ergheiz donna un coup de front qui brisa la glace sur plusieurs mètres, que Lightning avait esquivé de justesse. Celui-ci tenta de lui donner un coup de lance sur le côté, mais Ergheiz se cambra en arrière, sa cape ayant l'air de virevolter au vent. Il donna à l'allier des Lyoko-guerrier un coup de poing en plein menton, tel un uppercut.
Lightning tomba et glissa sur la glace. Derrière leur écran ou voyant la scène de leurs yeux, chacun des adolescents semblaient pris de terreur lorsque Ergheiz mis sa main gauche au ciel, et qu'ils aperçurent le gant.

- Tu te souviens de ça, Light ? Très pratique et très puissant ! METEORAIN ! cria t-il en faisant mine de lancer quelque chose avec la main.

Du ciel tomba vers Lightning plusieurs météores enflammés, qui produisaient un bruit sourd. Lightning couru vers Ergheiz et évita les météores qui avaient détruit la moitié de la plate forme dans une grosse explosion. Il voulu empaler son ennemi mais ce dernier évita encore et lui donna même un coup de pied dans le ventre.
A présent à quelques mètres de lui, Lightning reprenait son souffle. Il prit sa lance de la main droite et pointa lui aussi son gant vers le ciel.

- Tu essayes de faire quoi là ? lui demande Ergheiz. Je vais éviter tes petits éclairs aussi facilement que si c'était les canons laser de ces types de la NASA. Et de toute façon, ça me ferait à peine aussi mal qu'une piqure d'insecte.

- C'est ce qu'on va voir ! rugit Lighting.

Il n'avait pas dit son dernier mot, au lieu d'envoyer les éclairs, il pointa sa lance vers l'ennemi qui envoya un tir de laser bleuté. Pris au dépourvu, Ergheiz fut touché sur le flanc et Lightning en profita pour se rapprocher de lui et le foudroya.
Un cri horrible sorti de sa bouche lorsqu'il se fit électrocuter : de toute évidence, Ergheiz avait bluffé et n'était pas du tout insensible à la foudre. Mais au moment ou celle-ci s'arrêta, Ergheiz prit son sabre et donna un grand coup sur le torse de Lightning. Ils titubèrent tous les deux, mais après à peine cinq secondes, le combat se réengagea. Des bruits de métal qui s'entrechoquaient résonnaient sur tout le territoire de la banquise, et la lance tournoyait autour de Lightning si rapidement que les Lyoko-guerriers regardant la scène ne savaient plus où donner de la tête.
Au bout de quelques minutes de combat acharné et hors norme, Ergheiz avait l'avantage : il avait poussé Lightning jusqu'au bord de la plate forme. Le combat s'était enchaîné si rapidement qu'il n'avait pas fait attention à ce détail, et lorsque Ergheiz donna un très violent coup de sabre, Lightning tomba de la hauteur d'une tour de cinq étages.

- Quoi ? Ne me dit pas que le combat se termine comme ça ! Tu me déçois vraiment Light ! Dévirtualisé par une chûte, AHAHAH !!

Ergheiz ne vit pas le coup venir : dans son dos, l'Overboard s'écrasa et le poussa dans le vide. Lightning était tombé mais s'était accroché au véhicule abandonné juste sous lui. Il avait fait le tour et avait surpris son ennemi. Cependant, Ergheiz avait peut-être encore des atouts et Lightning ne réfléchi pas plus longtemps à son sort. Il se jeta à nouveau dans le vide et planta sa lance dans le dos de son ennemi juré.

Il fut immédiatement dévirtualisé, à quelques secondes près car Lightning aussi, lorsqu'il tomba au sol.

Dans le silence de la salle des scanners, il se réveilla. Jérémie, Aelita, Odd et Ulrich étaient présents.

- Je… Je suis absolument désolé… commença t-il.

Mais une explosion de joie envahis alors la salle et tout le monde le félicita, malgré l'attaque contre les démons qui fut une totale défaite.

----------------------------------------

Pour un peu suivre les conseils des commentaires, j'ai décidé de séparer plutôt en trois ma fanfiction. Les deux autres parties seront j'espère acceptées par les administrateurs. 

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de COCO119977 - Posté le 16-04-2010 à 10:12

trop bien ta fic mais je n'arrive pas a trouver la cite virtuelle 2 svp pourrier vous m'envoyer l'URL

Note :
20
Commentaire de Codelyoko_feel-in-lo - Posté le 10-04-2010 à 17:35

YoLei, c'est pas la peine de mettre 10 parce qu'elle est soit-disant longue ! Ne pas séparer c'est mieux rester dans l'action, je trouve. Bravo pour cette fanfic ! J'adore !

Note :
0
Commentaire de yasmine-yumi - Posté le 25-08-2008 à 00:58

c'est supra génial! j'adore! mais tu m'a vraiment fait peur je croiyais qu'il n'y avait aucun moyen de sauver les autres!(bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) j'adore!

Note :
20
Commentaire de starome - Posté le 23-07-2008 à 23:02

cool le coup des réalité virtuelle pas très original mais coll:)

Note :
1
Commentaire de K - Posté le 15-07-2008 à 15:53

:@ :@ :@ (pow) (pow) (pow) (grr) (grr) (grr) (fire) (fire) (fire) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) :@ :@ :@ :@ :@ :-( :-( :-( (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr) (grr)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]