Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  CODE LYOKO FOREVER
Écrite par solarium le 20/08/2008 à 21h04
Note : 11,9/20 Catégorie : Futur de la série
Lue 4034 fois Ce n'est qu'un simple démarrage d'une invention pour ma propre saison 5. J'espère qu'il vous plaira^^
 
 

 
 

CODE LYOKO FOREVER

 

Une grande table ronde de plus de deux centimètres était dans le noir obscure. Un inconnu était assis au fond de la table, il était vêtu de noir, il est d'origine masculine et il a un très fort caractère. Il s'assoit sur la chaise en attendant ses invités, il but une gorgée de vin rouge. Un cendrier était placé à côté, la cigarette était aussi allumée. La porte s'ouvrit au bout, son visage était inconnu et très sombre pour l'identifier. Une fois les quatre inconnus présents, la réunion pouvaient commencés.
-Merci à vous d'être venu. Nous allons commencer par étudier ces étranges apparitions de créatures avec un logo très bizarre, dit l'homme en fumant, comme vous le savez, depuis quelque temps, des phénomènes étranges se sont produits dans cette ville, la plus forte concentration se réside dans les égouts de ce collège, il finit par reposer sa cigarette et pendant qu'il parlait des projecteurs affichaient des images du collège Kadic sur le mur à droite grâce aux satellites de la NASA.
-Je ne comprends pas, où vous voulez en venir, dit un autre homme de la salle avec une voix base.
-Ce que je veux en venir, c'est d'aller repérer les lieux et de vérifier si cet endroit ne révèle pas quelque chose d'étrange, c'est quand même assez inquiétant. Des scientifiques ont relevé une multitude d'énergie terrestre utilisée dans les profondeurs de la Terre et les fréquences de magnitudes sont extrêmement potentielles provenant dans cette usine abandonnée
-Donc, tu voudrais envoyer des hommes d'affaires sur place pour surveiller les environs, les moindres gestes, dit le troisième installé juste à côté de la porte de sortie
-Oui, justement de recruter de quelqu'un de confiance pour passer une année entière dans ce collège en tant que nouveau professeur, pour savoir ce qui se trame dans les environs.
-Et si jamais vous reconnaissez votre éventuelle faute...
-Je me suiciderais pour la société, dit l'homme qui écrasait sa cigarette, la réunion est terminée
Le lendemain matin, le soleil brille en cette dernière journée d'été, Jeremy et Aelita sont sur la place du marché pour acheter des fournitures scolaire. En marchant dans la rue, des magasins étaient ouverts

-Je me demande quel professeur auront-nous cette année, s'exclama Jeremy
-Peut être les mêmes que l'année dernière ? Je crois que j'ai entendu dire qu'ils allaient rajoutés un nouveau cours, se demande Aelita
-Si c'est ça, nous allons certainement être très occupé, si XENA se remet à se réveiller d'un seul coup, mais ce qui m'étonnerait beaucoup que ce virus informatique nous menace de nouveau.
-Tout est entré dans l'ordre, j'espère dans Lyoko, conclu Aelita
- D'ailleurs, Ulrich m'a téléphoné hier pour dire que demain ils prennent l'avion de Tokyo, dit Aelita en souriant
-C'est vrai, je les ai oubliés ceux-là, j'ai hâte de manger des Sushi, dit Jeremy en se balançant les bras
Derrière eux, un homme en blouse noire avec des lunettes les suivait. Grâce à ces lunettes, il pouvait scanner les organes vitaux des êtres humains et de les identifier pour voir s'il n'y avait pas de structure d'énergétique. L'homme en question souriait et il disait dans sa tête.
-Bingo, je te retrouve enfin
Vue de loin, l'avion décollait depuis l'aéroport de Tokyo sans soucis d'informatique. Il traversa les nuages pour trouver son altitude, les roues se referma. A la fenêtre, on peut apercevoir Ulrich et Yumi assis confortablement sur leurs sièges et ils étaient attachés pendant le décollage. Ulrich n'aimait pas trop les secousses et il avait la sensation d'envie de vomir, Yumi essayait de le calmer.

-Cette secousse ne dure qu'une petite minute, pense à autre chose.
-Facile à dire qu'à faire, dit Ulrich en criant pour se faire entendre
La secousse s'arrêta et l'avion se stabilisa tranquillement, les nuages ne semblent pas pour le moment menaçant. Ulrich se détacha vite fait pour prendre le sac à côté de lui et il vomit de son plein gré.
-Je hais de prendre des avions à cause des secousses, je l'avais dit d'acheter des billets pour le bateau.
Yumi regardait la petite fenêtre ronde à coter d'elle, elle était habillée comme d'habitude.
-Regarde, des oiseaux qui volent autour de l'avion, c'est beau.
Dehors, l'avion tourna à moitié à gauche et les oiseaux s'en allèrent. A l'intérieur, dans une fenêtre de la partie gauche, un autre homme aussi vêtu d'une blouse noire avec des lunettes les surveillés alors qu'une serveuse passa à côté.
-Vous voulez quelque chose Monsieur ?
-Non rien pour le moment, merci.
Il remet ces lunettes noires sur son nez afin de scanner d'éventuelle trace d'énergétique.
-Non, rien sur eux dit l'homme en pensant

L'avion continua d'avancer tout doucement vers des nuages peu inquiétants. A coter du collège Kadic, devant le portail, le père de Jeremy venait le chercher, il ouvrit la portière.
-Merci, pour cette belle journée, dit Aelita en disant au revoir d'un signe de main.
Jeremy rougissait un peu, il était plus de 17h00. Dans le parc, Odd promena son chien Kiwi par une si belle journée, soudain un éclair passa sur les fils électriques et s'éteignit sur le sol.
-Il y a des éclairs par ce temps ? Se questionna Odd
Dans les égouts, la petite éclaire bleue continua dans la même direction, il arriva sur le pont et enfin dans l'usine. L'ascenseur s'alluma automatiquement en contact avec l'électricité, la porte s'ouvrit alors. L'ascenseur descendit en bas et de nouveau la porte s'ouvrit pour laisser passer l'éclair bleu très mystérieux, il réussit sans trop de difficultés à allumer le super-calculateur géant. En haut de l'ascenseur, tous les programmes se remettaient en marche et depuis l’ordinateur, une tour dans Lyoko devenait de couleur rouge. Soudain, dans le ciel, l'avion connaît de nouveau quelque perturbation à cause de l'orage qui frappait de plus en plus fort.
-Qu'est ce qui se passe, se demanda Ulrich
-Nous rentrons dans une zone de turbulence, veuillez attacher vos ceintures de sécurité et mettez vos masques de respiratoire pour plus de sécurité, dit le capitaine de l'avion.
L'avion fonça tout droit vers les nuages menaçantes, la pluie était fortement permanente et l'orage devenait dangereux à quel point qu'il à faillit toucher l'aile droite.
-Tu crois que c'est une attaque de Xena ? Se demande Ulrich
Les sacs à bagages tombaient à terre et l'avion n'arrêta pas de secouer, Ulrich essayait de penser à autre chose.

-Mais non, c'est naturel. Veux-tu que je contacts Jeremy pour qu'il te rassure ? dit Yumi en prenant la main d'Ulrich.
-Heu... Aïe !

Ulrich s'est pris un sac sur la tête.

-C'est ton sac ? Tu as mis quoi de lourd là dedans ? Se questionna Ulrich

-Ah, je suis désolé je ne me sépare jamais de mon ordinateur portable. Je contacte Jeremy.

Jeremy était dans le dortoir en train de ranger sa chambre, sur son bureau son ordinateur était éteint, Il s'en souvient de l'histoire où il avait rencontré Aelita dû à sa curiosité, son téléphone portable sonna. -Oui, allo ?

-Jeremy, c'est moi Yumi

-Qui ? Je t'entends mal, c'est brouillé de votre côté

-Pas grave... Ecoute, peux-tu vérifier s'il y a une présence de Xena et une tour activée ?

-Pourquoi, ce virus serait de retour ?

-On à l'impression que oui !

-Bon, ne bougez pas, je vais vérifier sur mon ordinateur portable, heureusement que j'ai tout sauvegarder.

Jeremy prend le pc dans son sac et l'ouvrit. Il alluma et l'interface des fichiers aussi. Il clique sur le fichier Lyoko et tout se remettait comme avant. Il reprit son téléphone.

-Vous m'entendez ? Je suis désolé, il n'y a pas de tour activé... T'en est sûr ?

-Attendez une seconde, il se passe de quelque chose de bizarre...

La tour s'activa rapidement sur son pc.

-Bon sang ! J'ai une mauvaise nouvelle, il semble que le super-calculateur soit remis en route et une tour vient d'être activé.

-Comment s'est possible ?

-Je vais contacter Odd et Aelita et dès que j'en sais davantage, je vous contacterai.

Jeremy raccrocha son téléphone. Il arriva en courant sur le pont qui menait à l'usine, il prit son téléphone et composa le numéro d'Aelita.

-Aelita, mauvaise nouvelle, le super-calculateur est en route. Essaye de joindre Odd et filez à l'usine le plus vite possible à l'usine. L'ascenseur s'ouvrit, est les pupitres étaient allumés comme avant. L'holomap en 3D était aussi en marche sur la baie. Il s'installa confortablement devant l'ordinateur. Pendant ce temps, dans l'usine Odd prenait le câble pour sauter suivie d'Aelita. Tous les deux prirent l'ascenseur et s'ouvrit. Jeremy toujours en train de pianoter le clavier de l'ordinateur,

-Alors, Eisten c'est quoi le problème ? Se posa Odd
-Je n'arrive toujours pas à comprendre, comment il a pu être enclenché manuellement.

-Ces peut être l'éclair bleu qui a faillit m'électrocuter et il a rallumé l'engin, dit Odd en ricanant

-Ne dit pas de sottise Odd, descendez en bas. Je vais vous scanner.

-Ah ! C'est cool, je vais retrouver mes armes préférées, dit Odd toujours en plaisantant

Dans la salle de scanner, l'ascenseur s'ouvrit.

-Dit Belpois ! Peux-tu allumer les lumières ? On ne voit rien du tout

-C'est fait, dit Jeremy en haut-parleur

Les lumières éclairaient petit à petit la salle, tout était présent comme avant.

-Ca va faire bizarre, de rentrer dans ce monde.

Odd se précipita vers le scanner ouvert.

-Habitant de Lyoko, Odd est de retour !
-Scanner Odd, virtualisation ! Scanner Aelita, virtualisation ! Territoire de la banquise activée.

Une fois virtualisé dans Lyoko, Odd regardait si tout était là, ses armes et son équipement.

-C'est bon, il n'y a rien qui me manque, Eisten n'a pas perdu son intelligence. Oups... J'espère qu'il ne m'a pas entendu, dit Odd en regardant Aelita

-Si je t'ai entendu ! Contrairement aux autres, je révise mes leçons, ce n'est pas comme quelqu'un...

-Oh, c'est bon !

-Là, j'avoue qu'il marque un point, dit Aelita pour entrer dans la conversation.

-Bon... Je vous envoie les coordonnées de la Tour

-Pas besoins, je ressens des pulsations Jeremy, dit soudainement Aelita, cela provient dans cette direction.
-Jeremy, il nous faut les véhicules.

Pendant ce temps, en plein vol, dans le cockpit du pilote, le capitaine toucha un bouton quand soudain il a reçu un coup de jus de la part de Xena, le virus a désormais pris le contrôle de l'engin. Tout partout, le logo était présent dans les appareilles électriques.

D'un seul coup, l'avion descend à pleine vitesse, c'est la chute vertigineuse.

-Ce n'est... Ce n'est pas normal... Que l'avion soit de travers ? dit Ulrich paniquer.

-C'est un coup de Xena, il a dû prendre le contrôle du cockpit, pousse-toi !

-Tu vas où Yumi ?

-Prendre le contrôle, tu viens avec moi ?
Dans le territoire de la banquise, Odd avait son skate-bord.

-Ca y est, j'aperçois la Tour ! C'est vraiment trop simple, pas une seule miette de créature à l'horizon, c'est triste... dit Odd en baisant la tête

-Ne parle pas trop vite, tes copains arrivent !

Aelita avait raison, trois Kankrelats apparais bien alignés.

-Oui, pourquoi pas, des monstres de faibles niveau pour s'entraîner. Je m'occupe d'eux, princesse va à la tour est désactive-là.

-D'accord, dit Aelita en faisant un signe de la tête.

-Venez les affreux !

Deux Kankrelats suit Odd. Odd était plus rapide qu'eux grâce à son skate-bord, il arriva devant un Kankrelats. N'ayant pas eu le temps de tirer, Odd était plus efficace que lui.

-Flèche laser ! Qui est le plus fort au cow-boy ? Malheureusement, par surprise le deuxième kankrelats toucha son véhicule et celui-ci disparaît.

-Ouille ! Tu sais que ça fait mal.

Aelita profite de sortir de sa cachette, pour foncer vers la tour. Le Kankrelats qui était à coter de Odd tira sur Aelita, mais il la loupa.

-Je ne suis pas d'accord, c'est avec moi que tu t'amuses, dit Odd énerver

Odd tira et il réussit à le pulvériser sans problème. Derrière Aelita, le troisième kankrelats n'hésite pas à tirer dans le dos d'Aelita, elle trébucha à terre.

-Aelita non ! s'écria Jeremy depuis son pupitre lrich et Yumi entrèrent dans le cockpit. Avec surprise, Ulrich découvre le pilote assommé.

-Réveillez-vous ! Bon sang...

Yumi prend le volant, en essayant de redresser l'avion, mais sans succès.

-C'est trop dur, j'y arrive pas, je sens que nous allons scratché à cette vitesse !

-Je vais t'aider, peut être qu'à deux nous aurons plus de force, dit Ulrich en prenant le volant.
Toujours dans le territoire de la banquise, Aelita avait réussit à pénétrer dans la tour alors que Odd lui rester un quart de ses points de vie.
-C'est finit pour moi, dit Odd au moment où le Krabe tira de plein fouet.
Le Krabe en profite maintenant pour tirer sur la tour.
-Aelita, il faut faire vite, dit Jeremy
Aelita était à l'intérieur de la tour, elle atteint le deuxième étage et au fur et à mesure qu'elle s'avança, les lumières à terre s'allumèrent et au bout un écran géant apparût. Elle posa enfin sa main sur l'écran.
-Tour désactivé.
-Retour vers le passé, dit Jeremy en validant sur la touche entrée.
Toujours en lévitation, Aelita écarte les bras et soudain l'image se dissout dans une lueur blanche aveuglante. La même lueur aveuglante envahit le ciel où au même moment l'avion a faillit tomber dans l'océan.
-Ils ont réussis, prêt pour un retour dans le passé, dit Ulrich
La lumière envahit le cockpit et le reste de l'avion. A l'instar du temps virtuel sur Lyoko, le temps est revenu en arrière. Yumi et Ulrich sont de retour dans l'aéroport de Tokyo en attendant de prendre leur avion. Le téléphone de Yumi se mit à vibrer.
-Nous allons bien Jeremy, de justesse par contre
-Ouf ! Nous sommes tous soulagés.
L'homme mystérieux, prend son téléphone dans sa poche.

-Je les ai retrouvés, le temps est revenu en arrière. Je dois faire quoi ?

-Pour le moment rien, nous attendons le moment venu, dit une voix grave dans le téléphone

-Compris.

Il rangea son téléphone et il s'en alla prendre la sortie.

Dans la soirée, l'avion se posa tranquillement à l'aéroport de Paris, Odd, Jeremy et Aelita attentèrent avec impatient Ulrich et Yumi.

-Salut les copains, dit Ulrich

-Alors, comment ça s'est passé l'vol, se demanda Odd

-Très mal, j'ai faillit mourir là-bas, c'est la dernière fois que je prends ces engins volants.

Tout le monde rigolèrent.

 

FIN...

 

 

 
 

Commentaires
 
Note :
12
Commentaire de Yumi01 - Posté le 30-12-2015 à 12:03

C'est bien mais c'est XANA pas XENA et la procédure de virtualisation c'est "transfert, scanner, virtualisation" Et puis "territoire banquise activé" ça ne se dit pas. C'est peut-être un peu court mais c'est quand-même pas mal

Note :
0
Commentaire de HENRYBEN - Posté le 27-10-2010 à 16:47

tros c(love) (love) l tu le cais ca^^(cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc)

Note :
16
Commentaire de superlyokofan - Posté le 17-05-2010 à 07:28

Tu peut dire XENA si tu veux mais dans ce cas la tu parle espagnol !!! XD

Note :
15
Commentaire de Aemi - Posté le 01-03-2010 à 18:59

C'est XANA et pas XENA! Et "tout partout" ne çe dit pas, on dit "partout"! Sinon bonne idée et l'ensemble est quand même compréhensible!:)

Note :
0
Commentaire de x-PCDenforce-x - Posté le 31-07-2009 à 21:37

G pa tt compri mais sinon c pa mal !!(spin) (bounce) (bounce) XD (cc) (mad)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]