Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Les processus de virtualisation/matérialisation
 
 Bienvenue ! Tu trouveras ici de nombreuses explications et réponses aux questions que tu te poses à propos des procédés de virtualisation et matérialisation.

Ce dossier date un peu depuis la saison 1, mais grâce à la sagacité de son rédacteur, il reste encore très actuel. Des petites mises à jour ont cependant été ajoutées. Elle seront signalées entre crochets, en gras. Bonne lecture !
 
 

Les processus de virtualisation/matérialisation
 
Puisque Lyoko est un monde numérique il est logiquement impossible qu'un objet ou un être vivant du monde réel puisse y aller. Sauf si, ces derniers sont virtualisés. La démarche est simple, il suffit de faire le contour de l'objet et de reproduire sa structure atomique pour ensuite la numériser. Mais soyons plus précis :

Image

Pour faire le contour d'un être humain ou d'un objet (toutefois, on ne va plus parler d'un objet), il suffit d'utiliser des caméras à rayon T, ces dernières peuvent visualiser l'organisation atomique d'un objet et en analyser la structure. Un ordinateur assez puissant qui récolte toutes les données de ce scan peut alors faire une image numérique en assemblant les atomes comme ils le sont dans la réalité.

Oui, la virtualisation d'un objet est tout à fait réalisable ! Mais pour un être vivant, on change de registre. Ce qui différencie un objet inerte d'un être vivant intelligent (pas les plantes bien qu'elles soit vivantes) est la présence d'un esprit ou d'une âme (On va dire un esprit).
Mais qu'est ce que l'esprit ?

Il se trouve dans le cerveau, bien sûr, essentiellement constitué d'un immense réseau nerveux. Un courant électrique très faible circule dans ce réseau, on parle de flux nerveux, il n'a ni début, ni fin n'a aucune direction et transite de neurone en neurone.

On peut virtualiser un être humain aussi facilement qu'un objet, sauf qu'un humain sans esprit tombe dans le coma sur le coup. Le cerveau une fois virtualisé est aussi constitué de neurone et du réseau nerveux comme sur terre. Les scanners sont sûrement capables d'analyser le courant électrique du cerveau, de le traduire en phase binaire (ou en langage informatique), puis rien n'empêche alors le supercalculateur de transférer cet esprit dans le corps numérique. Une fois le flux nerveux dans le cerveau, il se comportera comme dans la réalité en transitant de neurone en neurone. L'être humain virtualisé revit !

Image

Si vous avez lu la partie sur XANA et le supercalculateur, vous aurez appris que Supercalculateur pouvait simuler le fonctionnement d'un cerveau s'il avait au moins 100 qubits, or le supercalculateur peut justement simuler [au moins] 5 cerveaux humains en même temps, donc ce dernier en a plus de 100.

'La virtualisation nuit gravement a la santé.'

Image

Lorsque qu'un objet ou un humain est virtualisé, son corps est scanné et son esprit est transféré, mais que devient le corps ? Il est détruit ! La preuve : tant que nos héros ne sont pas matérialisés, les scanners sont vides ! De plus, comment virtualiser 4 personnes avec 3 scanners ? Ces deux preuves sont fondamentales, les corps de nos héros sont détruits lors de la phase finale de la virtualisation, sauf que comme le dit Ms Lavoisier : "rien ne se perd, rien ne se crée", alors que deviennent les corps ? (cette phrase fait des frissons dans le dos)

La lumière blanche lors de la phase finale de la virtualisation pourrait provenir du début d'une fission nucléaire, la matière serait détruite en libérant de l'énergie, cette énergie pourrait ensuite être capturée et recyclée, ainsi la pile nucléaire s'épuiserait beaucoup moins. Pour la matérialisation se serait le processus inverse, l'énergie produirait une fusion nucléaire, créant la structure atomique de l'objet matérialisé. Les processus de virtualisation et de matérialisation restent COMPLETEMENT imaginaires, ladite énergie requise serait celle de l'explosion d'une bombe nucléaire, or :
1. Ce n'est pas très discret.
2. Les scanners ne pourraient résister à une telle pression.

Image

Même si Lyoko possède un équipement ultra-moderne, les processus de virtualisation et de matérialisation reste imaginaires, donc pas très réalistes (et oui, Code Lyoko est réaliste a 80 %).

Lorsque l'un de nos héros est virtualisé, son esprit est capturé et stocké dans la base de donné du Supercalculateur en attendant de procéder à la fission nucléaire. Une fois les scanners vides, notre héros 'se réveillent' un peu déboussolés :

" - C'est étrange d'être virtualisé,
Odd - On en prend vite l'habitude" Episode 26 "Faux départ")


Pour la matérialisation c'est autre chose, ils sont terriblement fatigués, voire à bout de force, C'est parce que sur Lyoko les impressions et les sens sont terriblement réduits, de plus l'apesanteur est beaucoup plus forte sur terre ("J'ai encore un peu de mal a m'adapter à l'attraction terrestre" Episode 26 Faux départ) d'où le sentiment d'écrasement qu'ils ressentent une fois sortis des scanners (voir partie sur le monde virtuel).
 

 
 
Conclusion

La virtualisation d'un objet ou d'un être humain est réalisable, l'esprit peut être transféré dans le corps numérique après avoir été analysé et numérisé.
Après la virtualisation, les analyseurs à balayage sont vides.
Il se produit probablement une fission nucléaire lors de la phase finale de virtualisation et une fusion nucléaire lors de la matérialisation.
L'énergie requise pour ces deux derniers processus est de l'ordre de l'explosion d'une bombe atomique, donc pas tellement réaliste.
La virtualisation est simplement étrange mais la matérialisation est désagréable à cause de la forte apesanteur qui règne sur terre comparée a celle sur Lyoko.

Virtualisation :

Phase 1 - Jérémie lance le procédure : il vérifie le statut des scanners, du programme et du protocole de virtualisation, puis ouvre le scanner.
Phase 2 - 'Transfert' suivi du nom de la personne qui dois se préparer au protocole :Exemple ne pas bouger, retenir sa respiration.
Phase 3 - 'Scanner' suivi aussi du nom de la personne qui doit respecter le protocole.
Phase 4 - Analyse et transfert de l'esprit vers la base de donnée pour être sauvegardé.</couleur>
Phase 5 - Destruction du corps : Peut-être une fission nucléaire.
Phase 6 - Ouverture du scanner, vide.

Téléchargement de données sur Lyoko :

Phase 7 - Chargement de la structure numérique (la modélisation 3D de l'objet se dessine)
Phase 8 - Chargement de la texture est de l'image numérique L'image numérique est le 'costume' de l'objet, la skin ou l'apparence programmée par Jérémie.
Phase 9 - Transfert de l'esprit et des capacités cérébrales (vue, ouïe, réflexion, étude, contrôle du mouvement.) Le Lyoko-guerrier se réveille de la virtualisation.
Phase 10 - Application des lois physique sur l'objet (apesanteur, puis frottement du sol, du vent, et du principe d'inertie .)

Matérialisation :

Phase 1 - Jérémie lance la procédure : il vérifie le statue des scanners, du programme et du protocole de matérialisation, puis ferme le scanner.
Phase 2 - Suppression du corps numérique de la base de donnée et du monde virtuel, la structure 3D s'efface.
Phase 3 - Transfert de l'esprit dans la base de donnée de sauvegarde avant le chargement dans le corps re-matérialisé.
Phase 4 - Le corps atomique est recréé, probablement par une fusion nucléaire
Phase 5 - L'esprit est transféré dans le cerveau humain, notre héros se réveille.
Phase 6 - Ouverture du scanner.
 
 

Par Korki, merci beaucoup !