Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  La rumeur
Écrite par Shaka le 06/01/2007 à 10h46
Note : 16,5/20 Catégorie : Vie des personnages
Lue 3512 fois La vie d'adolescent n'est pas un long fleuve tranquille, surtout quand la bêtise de certains devient de la méchanceté ! Les rumeurs peuvent-elles effacer les sourires, entraver l'amitié ? Clin d'oeil à la grande rumeur du forum sur un amour improbable !
 
 

 
 

La rumeur

  

L'été décline, l'automne arrive, le rythme des saisons reste pareil à celui de la vie...

 

Un vent souffle sur Kadic, un vent d'automne qui éclipse les dernières chaleurs d'été... Mais est-il seul à souffler ?

Un autre vent mugit, un vent de discorde, un vent de haine, un vent vil et sournois... peut-être n'est ce qu'un vent d'humain !

 

Odd se lavait les dents, alors qu'Ulrich dormait encore ! Cela n'était arrivé que le jour des élections de délégués qu'Odd se levât avant Ulrich ! Il était tourmenté...

 

******************************************************************

 

La vieille, lui et ses amis étaient rentrés de Lyokô dont XANA avait tenter de détruire le cœur ! Le sauver fut tâche difficile car XANA avait placé de nombreux Rampants juste devant l'escalier menant à la salle du cœur. Les monstres avaient bombardés Odd de leur tir, le dévirtualisant ! Heureusement ses amis furent plus habiles que lui...

 

 Pourtant, ce ne furent pas ses piètres performances sur Lyokô qui l'angoissaient ! C'était autre chose ! Sur le chemin du retour, tout le monde était silencieux, et un silence de mort pesait ! Un silence que seul lui et visiblement Yumi n'interprétaient pas...

 

Quand Yumi s'esquiva en direction de chez elle, Odd se sentit vraiment étranger au groupe... Quand ils s'approchèrent de Kadic, ils croisèrent des élèves qui s'étaient faufilés en dehors des dortoirs dans le but de fumer une clope apparemment ! Ils pouffèrent de rire à l'approche du groupe et beaucoup de visages se tournèrent vers Aelita, puis vers Odd, qui devint déconfit...

 

D'une voix forte et provocante, Ulrich lança aux secondes sans sourciller ni se défiler :

- Y'a un souci ?

Les rires cessèrent ! Les bagarres entre Ulrich et William avaient divulgués le bruit qu'un combat entre un seconde et un troisième ne se soldait pas forcément par victoire du plus âgé... Cependant, conforté par un sentiment de supériorité numérique, l'un d'eux lança :

- L'est pas trop jaloux Belpois ? D'aller chercher sa poupée en pleine nuit pendant qu'elle est avec Della Robbia ?

 

Le pic tomba comme une épée de Damoclès ! Odd ne saisit pas tout de suite le sens de la phrase ! Quand il l'interpréta, il commença à bouger en direction des secondes, mais il se rendit compte qu'Ulrich ne le suivait pas comme il l'eut espéré...

Il lut sur les traits de son ami, que ce dernier aurait préféré ne pas balancer sa provocation, s'il eut su à l'avance la répartie...

 

- Odd, murmura la voix condensée de Jérémie... Laisse tomber, on rentre !

 

Le cerveau d'Odd n'avait jamais été tant en agitation que ce jour-ci ! Quand ils arrivèrent au premier étage, Odd avait eu la sensation de se tenir encore dans la cour... Aelita leur avait souhaité bonne nuit d'une voix timorée et s'en était allé d'un pas mou...

 

Un silence de mort avait régné jusqu'à la chambre de Jérémie... Ne pouvant plus se contenir, Odd lança :

 

- Mais qu'est ce que c'est que cette connerie ?

 

Jérémie semblait incapable de répondre et Ulrich avait déclaré :

 

- Bah, c'est qu'une rumeur qui circule, faut pas y faire gaffe !

 

Une rumeur... Tout l'art de la rumeur... Ceux qui en sont victimes sont toujours les derniers à être au courant de son existence !

 

- Ulrich a raison, avait soutenu Jérémie avant de refermer sa porte.

 

Odd avait tenté d'extirper plus d'informations à Ulrich, mais celui-ci avait fourni, comme à son habitude, des réponses évasives...

 

*******************************************************

Odd se lavait les dents depuis déjà 10 minutes sans s'en rendre compte !

Quand il recracha le dentifrice, ce dernier était mêlé au sang des ses gencives !

 

Dans les couloirs, tout lui semblait différent... Il avait l'impression que chacun des visages qui se tournaient vers lui était calculateur et moqueur. Il ne voyait plus les sourires qu'ils prenaient plaisir à contempler ! Pire que cela son propre sourire avait disparu...

 

Il se rendit au réfectoire en baissant les yeux, à mesure que sa rage montait ! Comment pouvait on être aussi tordu pour aller lancer des rumeurs pareilles ! Ca fait toujours souffrir quelqu'un à un moment ou à un autre !

Odd se dit que s'il mettait la main sur le responsable ou la responsable, ça irait mal pour son matricule !

 

Vanité ! Autre caractéristique des rumeurs, on ne sait jamais de qui elles émanent, alors qu'on sait qui en fait les frais !

 

Odd se présenta dans le réfectoire, sans que la faim ne le tenaille... Aelita, Ulrich, Yumi et Jérémie étaient déjà installés !

Au moment où Odd s'avançait vers la table de ses amis, il avisa Sissi qui venait se faufiler derrière Jérémie comme un fennec. Elle regarda Aelita et Ulrich d'un air mesquin (qu'Odd ne vit pas) et alors que Yumi et Jérémie se retournaient, elle caqueta suffisamment fort pour que tout le self entende :

 

- J'ai entendu de vilaines choses ces derniers temps ! Tu sais, Aelita, t'es pas obligée de rester collée à l'espèce d'Einstein par compassion, il peut s'en sortir seul ! Et pis, tout le monde sait que t'es mieux avec Odd ! Laisse donc Jérémie avec ses ordinateurs !

 

Un silence funeste tomba dans le réfectoire ! Ulrich s'était levé menaçant sous le coup de la colère, Aelita avait le regard plongé dans son bol les yeux aux bords des larmes. Jérémie n'osait la regarder, rouge comme une tomate et transpirant de toute part ! Yumi lui tenait la main pour le réconforter tandis que la populace du self examinait d'un œil attentif la suite des évènements.

 

- Toi ! Ragea Ulrich qui brûlait tellement qu'il parvenait à peine à articuler...

 

Sissi abordait une mine satisfaite et ne se démontait pas face au regard assassin d'Ulrich !

Odd avait tout entendu et s'approchait, sans le moindre bruit. Déposant son plateau dans le silence le plus complet, puis il tapota l'épaule de Sissi qui se retourna surprise...

 

Un petit cri étouffé retentit dans le self ! Le soufflet avait fusé à une vitesse incroyable et chacune des empreintes digitales de la main d'Odd s'était incrustées dans la joue de Sissi ! Sous l'effet de la baffe, la peste avait basculé en arrière se rattrapant sur la table du groupe d'une main dans le bol de lait chaud de Jérémie, qui se renversa tant sur les vêtements du génie que la jupe de Sissi !

 

Sissi se redressa les larmes aux yeux ! Larmes de colère, de douleur, mais surtout d'humiliation ! Personne ne l'avait jamais frappée ! Ayant perdu de sa superbe, elle s'écarta vigoureusement d'Odd pour s'enfuir hors du self en direction du bureau de son père !

 

Une vague de murmures et d'exclamations s'écrasa contre les parois du self ! Yumi tant qu‘Ulrich regardaient Odd d'un air partagé entre stupéfaction et admiration... Celui-ci s'éclaircit la gorge ce qui ramena le silence avant sa prise de parole :

 

- Le prochain qui s'amusera à parler de ce truc devant moi, aura droit pas à la main mais au poing !

 

La phrase était venue naturellement, cinglante, autoritaire, sans conteste possible ou imaginable !

Odd déplaça son regard en direction des provocateurs de la veille qui parurent soudain très intéressés par le contenu de leur assiette. De voir ce gringalet d'Odd impressionner les solides lycéens était particulièrement cocasse ! Pourtant, Ulrich ne trouvait pas à rire !

Il regardait Odd. Il regardait son ami qui ne prenait publiquement la parole que pour se donner en spectacle et faire rire, il regardait son ami qui n'employait de la violence qu'en cas de menace XANA, il regardait son ami qui n'a plus aucune joie de vivre lisible sur son visage...

 

Il déplora les effets de cette rumeur sur son frère...

 

- Je suis désolé pour tout ça, murmura Odd discrètement à l'adresse d'Aelita et Jérémie.

Ce dernier resta de marbre Aelita ne décrocha qu'un léger mouvement de tête !

Les déjeuners furent engloutis sans un mot, Aelita sortit du self en entraînant Jérémie par le bras... Ulrich partit de son côté, ce fut en compagnie de Yumi qu'Odd sortit...

 

- C'est pitoyable, murmura-t-elle, d'inventer de telles conneries...

Odd acquiesça.

- Ca me gave pour Jérémie et Aelita, c'est vraiment pas le truc qu'ils sont aptes à supporter... Mais pourquoi cette rumeur... T'en as déjà eu toi ?

- Non, mais c'est justement parce que tout le monde te connaît que tu en est victime... Les victimes c'est soit les gens dits « populaires », soit les gens atypiques... Tu remplis les deux conditions...

- Ca a de bon côté l'habit noir, austère, n'est-ce pas ? Lui sourit Odd... Au moins on ne t'emmerde pas...

- Tu sais, la plupart des gens ne sont que des jaloux, ou des abrutis incapables d'accepter ce qu'il ne comprenne pas et donc par élargissement, ce qui ne leur ressemble pas...

Yumi renâcla.

- J'ai mon cours d'italien qui va commencer, je dois te laisser... Merci, les options...

-OK, sourit difficilement Odd, vas-y !

 

*******************************************************************

 

10 minutes plus tard, Odd s'était installé dans le creux d'un arbre pour y respirer de l'air frai... Il pensait à tout ce qu'il avait fait et s'il aurait des ennuis avec le proviseur...

Il réalisa à quel point la bassesse humaine pouvait atteindre des proportions d'outrance ! Il lui arrivait souvent de balancer des vannes, or elle faisait plus rire que pleurer !

Cette rumeur était mesquine. Elle sapait les rapports entre lui, Aelita, et Jérémie, elle les faisait souffrir tous les deux...

 

Il avait toujours trouvé Aelita mignonne, mais de là inventer cette histoire farfelue ! Odd ne supportait pas de se remettre en mémoire les mines déconfites d'Aelita et Jérémie. Ils avaient tous deux l'air si triste !

Même si Jérémie savait pertinemment qu'il ne fallait pas y prêter, toute personne censée aurait réagi difficilement face à de tel propos sur la personne qu'on aime...

 

Odd se sentait las ! Il se demandait s'il trouverait en lui la force de faire face à cette ignominie... Il aurait voulu dormir dans son tronc d'arbre, pour oublier... S'évader, mais bientôt les cours l'appelleraient.

 

Cependant, il ne fut ramené à la réalité par la cloche, mais par le vibreur de son portable ! Jérémie lui lançait un appel. L'adolescent hésita une fraction de seconde à décrocher... Jérémie l'appelait-il pour lui poser des questions ?

Odd s'en voulait de penser pareille chose et décrocha...

 

- Allo Jérémie ?

- Odd, rapplique à l'usine...

Une simple phrase qui voulait tout dire...

- Ok, j'arrive!

- Euh Odd...

- Ouais?

- Excuses moi d'avoir douté de toi... Ne serait-ce qu'une seconde...

Odd sourit derechef, comme à son habitude...

- C'est rien, j'arrive !

 

Odd raccrocha, il se sentait libéré d'un gros poids... Il commença à marcher au pas vers la grille d'égouts, pensif.

 

Pourquoi XANA s'acharne il à ce point à détruire les humains ?!

Est-il mauvais à ce point !

 

Au final, Odd réalisa qu'il n'avait jamais songé aux raisons que pouvait avoir XANA...

XANA le mauvais...

« Mais était-il le seul à être mauvais ? »

Les évènements de la veille et du matin avaient catapulté cette question dans l'esprit d'Odd.

XANA ne cherchait-il pas à libérer le monde du Mal, finalement...

Ca serait peut-être aussi bien s'il parvenait à exterminer les humains...

 

Non !!!

 

Odd eut un frisson ! Il ne devait pas penser cela, il ne le fallait pas ! Pourquoi, il l'ignorait, mais il ne devait en aucun cas raisonner ainsi !

 

Il s'éloigna en courant vers l'usine... Furieux.

Il ignorait contre quoi, mais furieux quand même !

 

La rumeur s'éclipsa, mais ne se tut jamais...

 

Les paroles s'envolent si elles ne sont pas écrites, mais prennent le temps de flotter longtemps dans la mer de la bêtise humaine...

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de spikeh17 - Posté le 04-03-2017 à 20:03

Xana=Samaritain sinon super fanfiction

Note :
0
Commentaire de idgafos - Posté le 26-04-2015 à 18:35

putain t'écris comme une boss,j'ai jamais lu de fanfic aussi bien écrite que celle là

Note :
20
Commentaire de jeromemy - Posté le 22-08-2012 à 21:12

super

Note :
20
Commentaire de jeromemy - Posté le 22-08-2012 à 21:12

super

Note :
20
Commentaire de jeromemy - Posté le 22-08-2012 à 21:12

super

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]