Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Interview de Luccio di Rosa et Florian Ferrier
 
 Interview des réalisateurs de CLE


ImageImage

Florian Ferrier
Réalisateur de
la partie 3D

Scènes dans le
Monde Virtuel


Avec la participation
de Gulliver Bevernaege
Acteur d'Odd




Luccio Di Rosa
Réalisateur de
la partie live

Scènes sur Terre
 
 

Contexte
 
Cette interview a été réalisée par les deux webmasters de CodeLyoko.fr lors de l'avant-première Code Lyoko Evolution qui s'est déroulée à Paris le 05 décembre 2012. Le dossier suivant est consacré à cette journée et en fait un rapport : Cliquez ici.

Référents officiels de la communauté auprès de Moonscoop, nous avons pu entrer dans la salle en « avant-première » afin de prendre nos marques et d'interviewer certaines personnes avant l'effervescence.
Première interview de la journée et non des moindres pour nous mettre en jambe : L'interview des deux réalisateurs Luccio Di Rosa et Florian Ferrier. Pour ceux qui l'ignoreraient, le premier est le réalisateur de la partie réelle terrestre donc les prises de vue réelles en live. Le second est, lui, le réalisateur de la partie 3D... Deux postes totalement différents et indépendants ? Pas du tout ! Cette interview le montrera.

Image
Tout à gauche, Luccio di Rosa. A l'arrière plan, Florian Ferrier.
Posant avec les acteurs et Christophe di Sabatino lors de l'avant première Code Lyoko Evolution.

Bonne lecture de cet entretien d'autant plus passionnant qu'il parait la veille de la diffusion en avant-première du premier épisode sur le site de France 4.
 

Avertissement
 
Diffusion

Cette interview est une exclusivité CodeLyoko.fr accordée par Moonscoop dans le cadre de notre partenariat.
Vous pouvez linker cette interview pour conduire les gens sur cette page. Toute autre utilisation de cette interview doit faire l'accord au préalable du staff de CodeLyoko.fr.

A propos du mode de retranscription de cette entrevue

Le compte-rendu de cette interview est intégralement re-rédigé. Bien qu'il se présente intégralement sous la forme d'un question-réponse, les propos des deux réalisateurs, scrupuleusement respectés dans leur sens, ont été réorganisés et l'ordre des questions modifié.

C'est un choix du rédacteur qui s'explique par plusieurs raisons.

- Tout d'abord les deux réalisateurs se sont montrés très loquaces et pertinents dans leurs propos. De fait, ils ont eux-mêmes su se donner le mot à tour de rôle et répondre de manière ciblée et pertinente à toutes les questions que nous pouvions nous poser et que nous avions prévu de leur soumettre. De fait, les deux webmasters n'ont presque pas eu à animer l'interview tant celle-ci s'est déroulée d'elle-même.
- De plus, l'interview ne s'est pas déroulée de manière linéaire. Les réalisateurs ont parfois fortement insisté sur certains points et y sont revenus plusieurs fois. Nous avons donc volontairement réorganisé le compte-rendu et synthétiser plusieurs réponses en une seule pour éviter des redondances à la lecture.

De même, nous n'avons pas séparé les propos des deux réalisateurs et des deux interviewers pour simplifier la lecture et éviter de multiples changements de locuteurs car les mots tenus par les deux confrères allaient toujours dans le même sens Smiley
 

L'interview
 
Après une brève présentation par la personne référente de notre partenariat chez Moonscoop, nous nous installons à une table. Le début de l'interview commence avec M. Di Rosa seul, rapidement rejoint par M. Ferrier. Nous n'avons pas eu besoin de poser la première question, les deux réalisateurs ont d'emblée su trouver de quoi dire :

Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Nous avons été sollicités très tôt, dès avril 2011. Nous nous étions déjà rencontré l'année précédente au Festival du Film Français d'Angoulême durant un week-end de novembre. Il était nécessaire que nous nous rencontrions en amont pour vérifier que nous nous entendions bien. D'autant plus que par la suite, nous n'allions pas être amenés à travailler aux mêmes endroits.

Dans Code Lyoko, il n'y avait qu'un seul réalisateur (Nda : Jérôme Mouscadet). Avec Code Lyoko Evolution, ce n'était plus possible : La prise de vue réelle et la partie 3D ne nécessitent pas les mêmes compétences en termes de réalisation. Il fallait donc une personne en charge de chacun de ces aspects. Cependant, il était nécessaire que les deux personnes s'entendent bien. Une mauvaise ambiance se serait forcément ressentie dans la série, chaque réalisateur essayant de prendre le pas sur l'autre.
Suite à notre rencontre, nous nous sommes très rapidement bien entendus. Nous avions la même vision de ce que nous allions faire avec Code Lyoko Evolution.

Equipe CodeLyoko.fr :
Vous avez donc été les premiers à être recrutés avant les scénaristes et avant même que tout travail sur le scénario de Code Lyoko Evolution n‘ait débuté ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Tout à fait. C'est par la suite que nous avons recruté un directeur d'écriture puis qu'une équipe de scénaristes a été composée.
Mais Florent et moi avons été acteurs dans les choix scénaristiques qui ont été faits pour Code Lyoko Evolution. Quand un réalisateur doit travailler sur un univers préexistant, soit parce qu'il s'agit de l‘adaptation d'une œuvre littéraire ou bien, comme ici, de l'adaptation en live d'une série animé, il est absolument nécessaire qu'il s'approprie en partie cet Univers, sinon, il ne peut pas travailler efficacement et librement dessus.

D'ailleurs, avant d'être nommé « Code Lyoko Evolution », le nom de base du projet était « Code Lyoko 2.0 ». Cela laisse bien l'idée d'un nouveau départ... D'un départ qui conserve les bases de la série... Mais qui développe de la nouveauté.

Equipe Code Lyoko.fr :
Est-ce ce qui justifie une évolution dans certains éléments du concept de Code Lyoko Evolution par rapport à celui de Code Lyoko ? Avez-vous regardé les épisodes de la série originale ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
C'est ça !
Lorsqu'il a été confirmé que nous travaillerons sur Code Lyoko, nous avons effectivement visionné des épisodes. Nous avons principalement vu des épisodes de la saison 4 car c'est la saison où l'intégralité du concept est révélée avec l'apparition du Réseau.
Pour être tout à fait honnête, la première fois qu'on m'a expliqué le concept de Lyoko, j'ai répondu « J'ai rien compris ». Il a fallu plusieurs explications pour que les choses prennent leur place.

Fort heureusement, le concept même de Code Lyoko se prête très bien à une adaptation en live. Après l'avoir étudié, on s'est même demandé pourquoi ils n'y avaient pas pensé plus tôt !

Reste que le concept de Code Lyoko est extrêmement complexe et flou. De plus certains éléments de la série avaient un peu vieilli. Prenez la Mer Numérique par exemple... Dans Code Lyoko, c'est un terme qui est lancé à tout-va pour parler de plein de choses. Il y a en fait plusieurs « Mers Numériques ». Celle qui forme le Réseau où les héros naviguent entre Lyoko et les Réplikas mais aussi une Mer Numérique à l'intérieur de Lyoko.
Il y a aussi le 5ème Territoire. Son organisation est elle aussi très complexe. Il y aurait un bout de Mer Numérique à l'intérieur (Nda : La Voûte céleste). Exemple précis : Lors de certaines séquences, on voit dans certaines pièces du 5ème Territoire qu'il y a du vide autour des plates-formes. Quand j'ai demandé où menait ce vide, personne n'a su me fournir de réponses sûres et certaines.

Il a donc du fallu adapter tout cela. Nous avons fait volontairement le choix de simplifier le concept et surtout de supprimer les incohérences.
Avec Code Lyoko Evolution, il y a une nouvelle équipe de scénaristes qui est arrivée et à qui il a fallu expliquer le concept. Nous ne pouvions pas travailler convenablement si régulièrement, les scénaristes se posaient des questions comme « Et en sortant de cette pièce dans le 5ème Territoire, il y a quoi ? » et que nous étions incapables de leur répondre.

Nous avons donc dans un premier temps, avec le directeur d'écriture David, retravaillé la Bible Littéraire de Code Lyoko dans le but de simplifier le concept.
C'est pourquoi deux Territoires ont disparu (Nda : La Banquise et la Forêt). Nous avons fait le choix de limiter le nombre de Territoire pour pouvoir mieux les exploiter. Ce n'est pas un hasard, c'est le fruit d'une réelle réflexion autour du Monde de Lyoko mais aussi de l'originalité de chacun des Territoires. Le 5ème Territoire a lui aussi été simplifié. Et enfin, une partie du vocabulaire propre à la série a été redéfini, aussi pour que les personnes ne connaissant rien à Code Lyoko comprennent Code Lyoko Evolution.

Equipe CodeLyoko.fr :
Et la partie terrestre ? Les contraintes de tournage ont sans doute aussi influencé les choix scénaristiques ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Immanquablement dans une certaine mesure... La réalisation de la série live n'est en aucun cas comparable à celle de l'animé.
Les contraintes de tournage sont énormes. Rien que pour les scènes au collège Kadic, nous avons du immobiliser le lycée Guez-de-Balzac durant deux mois ! Ca ne s'improvise pas et nous ne pouvions pas dépasser ce délai, car après, c'était la rentrée des classes !

Nous avons rencontré les acteurs en avril 2012. Leur préparation était capitale et ils ont été soumis à un rythme de tournage effréné. De ce côté-là, ils se sont débrouillés comme des pros. Il a aussi fallu composer toute une équipe.

Mais la réflexion des contraintes de tournage avait été menée en amont, en même temps que nous travaillions sur le scénario et la modification de la Bible Littéraire.

Equipe CodeLyoko.fr
Puisqu'on parle de l'adaptation du concept de Code Lyoko à Code Lyoko Evolution : Avez-vous beaucoup travaillé avec les anciennes équipes qui travaillaient sur Code Lyoko ? Je pense notamment à Sophie Decroisette, la directrice d'écriture, et Jérôme Mouscadet, le réalisateur de Code Lyoko.


Luccio Di Rosa :
Euh, non, je ne les ai pas beaucoup vus...
(A Florian) Tu as travaillé avec eux, toi ?

Florian Ferrier :
Non, pas énormément.
Ils sont volontairement restés en retrait. Ils ont aidé à la rédaction des premiers épisodes mais c'est tout.

Luccio di Rosa :
Il faut dire que la réalisation d'une série-live n'est pas du tout le même travail que la réalisation d'une série animé. Il faut aussi les comprendre. Ils n'avaient peut-être pas forcément envie de se mouiller dans un domaine qui n'est pas le leur. Même la rédaction des scripts d'épisode n'est pas du tout la même entre un dessin animé et un script destiné à un tournage avec de vrais acteurs.

Equipe CodeLyoko.fr :
Et Tania Palumbo ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Elle est aussi en retrait et n'est plus directrice artistique mais elle reste avec Thomas Romain la créatrice du projet originel.

Equipe de CodeLyoko.fr :
Ainsi, beaucoup d'éléments ont été nécessairement supprimés. Nous pensons que tout fan est à même de le comprendre. C'est du aux restrictions budgétaires, les effets spéciaux du live étant bien plus couteux et difficile à mettre en œuvre que dans une série animée. De la même manière, nous supposons déjà que certains lieux et personnages auront disparu, chose également tout à fait compréhensible.

Outre cela, pouvez-vous nous en dire davantage sur les enjeux du passage de la série animé à la série live ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
En effet, les effets spéciaux sur Terre ne peuvent pas être traités de la même manière dans une série-live. Contrairement à Code Lyoko, quand XANA attaque, nous ne pouvons pas faire exploser la moitié de la ville dans le live. L'action, elle, sera donc plutôt développée dans la partie 3D sur Lyoko. Côté virtuel, nous avons beaucoup travaillé sur le réalisme pour rendre les combats plus dynamiques et plus fluides.

Néanmoins, le live présente lui-aussi des avantages.
Il permet d'accentuer le côté physique de la série. Ainsi, désormais, les scènes en live seront principalement orientées sur l'ambiance. On a mis ration double sur l'humour mais aussi sur les sentiments dans la relation entre les personnages. De ce côté-là, je pense qu'on a réussi à recréer l'ambiance qu'il existait entre les personnages de la série animée.

Equipe CodeLyoko.fr
En somme, un de vos plus gros enjeux étaient de produire une série qui attireraient à la fois de nouveaux fans tout en satisfaisant les anciens...


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Absolument. Et nous en avions conscience dès le début.
C'est également un sujet sur lequel nous avons énormément travaillé et je pense que ce sera un de nos succès.

Bien entendu, tout ne peut pas être exactement identique à la série d'origine... et à vrai dire, même si c'était possible, cela n'était pas notre but. Il y aura toujours des changements. Mais nous avons beaucoup fait pour rester au plus proche de Code Lyoko.

Nous avons notamment pris du temps et allongé la durée du casting afin de trouver les bons acteurs pour les personnages. Pas forcément des acteurs professionnels et avec beaucoup d'expériences mais des acteurs qui se sentiraient dans le personnage qu'ils incarneraient.

Prenez Marin par exemple, il suffit de le voir pour voir Jérémie. Leur ressemblance est frappante ! Et puis, il y a aussi Gulliver ! Gulliver... Vous le regardez parler, bouger, se comporter... C'est Odd ! Et je pense qu'il ira loin s'il persévère dans le métier d'acteur. C'est un gamin en or et très talentueux !

Après, évidemment, pour les fans, le passage de l'animé au live n'est pas évident ! Il y a forcément des différences entre l'animé et la réalité. Pour Odd, si on avait cherché un acteur avec les cheveux jaunes... Eh bien, on aurait cherché longtemps parce que les cheveux jaunes, ça n'existe pas tout simplement...
Ou encore, la perruque d'Aelita... Dans Code Lyoko, Aelita a les cheveux roses. Cheveux roses, ça aussi, ça n'existe pas... Donc soit on change la couleur de cheveu, ce qui n'est pas souhaitable, soit on adapte du mieux qu'on peut. On a eu beaucoup de mal à obtenir un résultat avec cette perruque.
Après, c'est une question de compréhension et d'adaptation ! Lorsque l'on voit la perruque pour la première fois dans la série, bien évidemment, cela surprend... On ne remarque que cela et du coup, on se focalise sur ça...
Et puis l'épisode se déroule et au bout d'une dizaine de minutes, on y fait même plus attention car on s'y est habitué. Tout est là dedans en fait. Il faut juste accepter le changement.

Et d'ailleurs, vous, avez-vous vu des épisodes ? Qu'en avez-vous pensé ?

Equipe CodeLyoko.fr (Kerian) :
(Note : L'interview a lieu avant la projection des deux premiers épisodes)
J'ai vu l'épisode 5 lors du « focus group ».
Effectivement, je pense qu'il y a des réussites comme des écueils. Mais à ce que j'ai compris, l'épisode n'était pas totalement achevé lorsque je l'ai vu. Les effets spéciaux n'étaient donc pas totalement intégrés.
Du point de vue scénaristique, j'ai trouvé l'épisode assez basique.


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Oui... Je me rappelle que pour l'épisode 5, on nous a demandé de le boucler le plus rapidement possible dans l'optique du MIPTV. C'est en effet un épisode très basique car il ne se passe rien : Son but était vraiment de montrer ce que donnerait un épisode de Code Lyoko Evolution avec le passage de l'animé à la série live. Par conséquent, l'épisode ne contient aucune révélation scénaristique majeure.
C'est même d'une certaine manière « le moins bon de la série » car il se déroule après les nouveautés des premiers épisodes mais avant que l'action ne s'active vraiment, c‘est-à-dire à partir de l'épisode 7 environ.

Equipe CodeLyoko.fr :
C'est donc une sorte d'épisode pilote ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
C'est ça.

Equipe CodeLyoko.fr :
Puisqu'on parle de l'évolution entre les épisodes : Cette saison est-elle une saison « évolutive » au niveau du scénario ?
Je m'explique. En temps normal, les séries-jeunesse sont conçues d'après un scénario basique et comportent des épisodes répétitifs qui peuvent être visionnés dans n'importe quel ordre. Le but est que le nouveau spectateur puisse attraper la série en cours de route.
On a déjà eu ça dans Code Lyoko avec la saison 1 et aussi la saison 2 où, à chaque épisode, Aelita devait échapper à la Méduse. Est-ce que Code Lyoko Evolution suit cette logique répétitive ou y a-t-il une logique et une progression scénaristique dans l'ordre des épisodes, comme ce fut le cas dans la saison 3 et la 4 ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Alors oui et non.
Nous avons essayé de faire une saison évolutive avec une réelle progression au niveau du scénario... bien qu'on nous ait incité à faire le contraire...
Il y a donc une logique et il est clairement préférable de regarder les épisodes dans l'ordre. Malgré tout, on peut suivre en partie la série dans le désordre... mais je pense qu'une personne qui ferait ça ne comprendra pas tout à ce qui se passe dans certains épisodes.

Equipe Code Lyoko.fr :
Sans rentrer dans les révélations scénaristiques... Le personnage de Laura !
Est-ce un souhait de votre part ? Etait-il à vos yeux nécessaires pour apporter de la nouveauté et servir de personnage nouveau « à qui il faut tout expliquer » et qui, par conséquent, permet d'apporter des explications aux nouveaux spectateurs ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Entièrement !
Pour nous, Laura était fondamentale.
Non seulement, elle apporte du sang neuf à l'équipe mais effectivement, elle a été pensée comme le personnage qui permettrait de poser des questions pour apporter des explications. Au final, son rôle a légèrement changé car elle n'apparait pas immédiatement dans la série.

Mais au fond, son influence reste la même. Laura, c'est la nouvelle venue. Sa volonté d'intégrer l'équipe va mettre le bazar car elle va poser des questions qu'il ne fallait pas poser et mettre les pieds en plein dans le plat en ce qui concerne les relations sentimentales entre les personnages. Elle-même va apporter son petit lot de discorde dans une des relations de couple... Sinon, elle est l'équivalent féminin de Jérémie.

Equipe CodeLyoko.fr
Puisqu'il nous faut conclure
(Nda : Le public commençait à rentrer dans la salle), pensez-vous que Code Lyoko Evolution sera un succès ?


Luccio Di Rosa & Florian Ferrier :
Eh bien... C'est un peu aujourd'hui le test... Les deux premiers épisodes vont être soumis à l'œil des pros (Nda : Les vieux fans majoritairement présents à l'avant-première).

De notre côté, nous pensons sincèrement avoir fait le meilleur possible... Du moins... Disons plutôt que je pense que nous n'aurions pas pu faire mieux dans les délais et avec les moyens qui nous ont été accordés. Le délai qui nous a été imparti était très court et surtout, ce sujet hybride entre animation 3D et série live était une première et un défi à part entière.

Maintenant, ce sont les chiffres et les résultats que fera Code Lyoko Evolution qui parleront...

Je pense que l'important est l'acceptation. Il faut s'adapter au changement. Il existe mais passées quelques minutes de visionnage, on se fait à la nouveauté et on est à nouveau dans Code Lyoko.

On se revoit après l'avant-première, vous nous direz ce que vous en avez pensé ?

Equipe CodeLyoko.fr :
Très bien ! Merci beaucoup !
 

Propos recueillis par Shaka et Kerian de CodeLyoko.fr
Lors de l'avant-première Evolution du 5 décembre 2012
Réorganisés et légèrement reformulés par Shaka

 
 
Merci à Messieurs Ferrier et Di Rosa pour le temps qu'ils nous ont consacré
 
 

Image