Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

[BD] Aelita au pays des merveilles
Image

Le mot de l'auteur
 
Je suis Vélociraptor, j'ai 19 ans et je suis un lyoko-fan, membre du forum de CodeLyoko.fr.

J'ai découvert la série de Code Lyoko presque depuis le début de sa sortie. C'est ma soeur qui me l'a faite découvrir et, depuis, j'ai suivi toutes les saisons. Même actuellement, je suis la série Code Lyoko Evolution.

J'aimerais vous présenter ma BD de Code Lyoko intitulée : Aelita aux pays des merveilles.

L'idée de mélanger cet univers un peu Science-fiction à un autre plus fantaisiste m'est venu à l'esprit complètement par hasard alors que j'imaginais de quelle héroïne de conte, Aelita aurait pu se mettre à la place.
Alice aux pays des merveilles semblait correspondre aux critères d'Aelita. Insérer les personnages de sa vie dans un monde imaginaire était parfait pour pouvoir intégrer ses amis dans une aventure entièrement consacré à elle.

Aelita au pays des merveilles est alors arrivé, ainsi qu'un scénario pour tenter de se distinguer de toutes les autres versions de l'histoire d'origine. Maintenant, je vous propose de la découvrir par vous-même et d'exprimer votre appréciation dessus.

Je vous souhaite une bonne lecture.
 

La bande dessinée
 
Clique ici pour télécharger le PDF de la BD !

Clique ici pour réagir et commenter la BD sur notre forum.
Image
 

La critique du rédacteur du site
 
« Aelita au Pays des Merveilles » est un fanprojet de référence et exemplaire. Aujourd'hui qu'il est achevé, on ne peut que se réjouir de son aboutissement. Son créateur, Vélociraptor a fait preuve d'une détermination et d'une régularité qui fait défaut à de nombreux autres projets !

En ce qui concerne le contenu, il est délicieux. Le cross-over est un exercice difficile : Mélanger deux Univers fictifs est un exercice casse-gueule la plupart du temps à cause de l'incompatibilité des mondes. Réussir un dosage cohérent et intéressant est peu évident.

Ce mélange entre Code Lyoko, chef de fil des dessins animés de science-fiction, et Alice, mère des Univers Merveilleux dans la littérature contemporaine, se révèle être très adapté. Les deux œuvres possèdent des caractéristiques qui les rapprochent : Deux mondes différents du nôtre dans lesquels le personnage, une héroïne jeune, naïve mais téméraire, s'égare. De plus, Aelita n'est pas étrangère aux délires fantasmagoriques, de part ses nombreux rêves.
Il n'en fallait pas plus : D'un coup de crayon, Alice est Aelita, les créatures merveilleuses du Pays des Merveilles deviendront les monstres de XANA ou encore les personnalités du collège Kadic qui l'accompagneront dans son périple.

L'histoire est en réalité plus une transposition de Code Lyoko dans le monde d'Alice au Pays des Merveilles. Ainsi, pas de Lyoko ou de virtualisation mais seulement une plongée dans le Pays des Merveilles. Aelita est le seul personnage de la série qu'on retrouve réellement puisque les autres sont des éléments à part entière de ce pays bizarre. On peut saluer les idées de Vélociraptor dans l'adaptation de l'Univers et son coup de crayon dynamique qui rend même les scènes de combat réalistes.

En termes de critique, on peut surtout reprocher l'absence de quelques personnages emblématiques comme les frères Tweedledee et Tweedledum. Les fans les plus cultivés regretteront aussi l'aspect « jeune » de l'adaptation dans laquelle l'action et les vannes remplacent la dimension philosophique d'Alice's adventures in Wonderland et toute la confrontation de l'héroïne avec le bizarre et de l'absurde...

... Mais étant donné la charge de travail et le temps que nécessitent les planches, on comprend et pardonne facilement les quelques raccourcis pris par l'auteur. Au final, l'histoire est extrêmement prenante, agréable à lire. On est presque triste d'arriver à la fin et on aurait aimé que Vélociraptor soit dessinateur à plein temps pour qu'Aelita ait pu explorer le Pays des Merveilles encore plus en profondeur !

Félicitations à l'auteur et... Qu'on lui coupe la tête !