Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Nos héros fêtent Noël
Écrite par MiiSs-Yuu le 21/01/2013 à 13h55
Note : 16,2/20 Catégorie : Amour
Lue 7905 fois C'est Noël pour tout le monde !
 
 

 
 

Ils sont tous les cinq dans la cour devant les distributeurs entrain de discuter pour Noël.

Odd : alors, pour Noël, on se fait un resto, une pyjama party ou une boume ?

Aelita : d'accord pour le resto !

Ulrich : ouais mais on va dans quel resto ?

Odd : je ne sais pas moi, au chinois ?

Yumi le regarde d'un air mécontent.

Odd : euh, oublie pour le chinois ! Oh je sais ! Au restaurant italien à quelques mètres d'ici ?

Yumi : ouais !

Jérémie : encore italien, pour manger des pâtes ?

Odd : exacte mon Einstein ! Et en plus, ils font des plats pour plusieurs personnes !

Aelita : on y va alors !

Il est déjà 18h30, les garçons s'apprêtent dans la chambre de Jérémie.

Odd : tu es parfait Jérémie, Aelita va te tomber dans les bras !

Jérémie : tu n'exagères pas un peu là ?

Odd : si un petit peu !

Ulrich : c'est peut-être un peu too much, non ?

Odd : oh tais-toi Ulrich, tu ne connais rien à la séduction, c'est pour ça que tu n'arrives pas à sortir avec Yumi !

Ulrich : eh ! Ce n'est pas moi qui reçois des claques après chaques rancarts de 2h ! OK !

Odd : ok !

Jérémie : c'est bon du calme les garçons !

Odd : de toute manière, tu ne m'arrives pas à la cheville !

Ulrich le prend par son tee-shirt.

Ulrich : QUOI ?

Odd : tu es sourd ou tu le fais exprès ?

Ulrich : je ne suis pas sourd ! Et d'abord, qu'est-ce qui te prouve que je ne t'arrive pas à la cheville ?

Odd : que... que je pourrais séduire Yumi avant que tu n'aies dit " Odd dégage " !

Ulrich : alors là, si tu fais ça, je ne parle même plus !

Odd : regarde-moi ce gros jaloux !

Ulrich : la ferme ! Je vais dehors !

Ulrich s'en va. Odd et Jérémie restent dans la chambre entrain de se parfumer.

Jérémie : tu as gagné maintenant, tu as réussi à le mettre en colère !

Odd ne dit rien. Yumi est dans le couloir des filles et toque à la porte de Aelita.

Aelita : oui !

Yumi : c'est moi !

Aelita : vas-y rentre ! Je ne sais toujours pas quoi mettre !

Yumi : ne t'inquiète pas je vais t'aider ! Je peux regarder dans ta garde-robe ?

Aelita : ouais !

Yumi sort de la garde-robe une jupe bordeaux, une blouse rose clair et des bottes noires.

Yumi : voilà, tu mets ça ! Tu seras jolie !

Aelita : merci !

Aelita s'habille et Yumi l'attend. Maintenant qu'elle est habillée, elles se maquillent.

Aelita : qu'est-ce que je peux mettre dans mes cheveux ?

Yumi : euhm... ça !

Elle lui met une pince noire.

Aelita : merci !

Yumi : moi je vais plutôt me faire un chignon !

Aelita : tu veux que je t'aide ?

Yumi : non ça va ! Voilà !

Aelita : tu fais bien ça dit donc !

Yumi : ouais depuis longtemps même !

Aelita : ouais ?

Yumi : aller, tu es prête ?

Aelita : oui, on peut y aller !

Elles sortent de la chambre.

Yumi : on doit aller chercher les garçons ?

Aelita : non ils m'ont dit qu'ils attendraient dehors !

Yumi : ok !

Les filles arrivent dehors devant la grille, Ulrich et Odd sont loin de l'autre.

Yumi : ben alors qu'est-ce qu'il se passe ? On se dispute déjà pour la place ?

Odd : non pas du tout !

Ulrich : de toute manière, ça ne te concerne pas !

Odd : menteur !

Ulrich : eh, c'est toi qui as commencé, alors tu te tais, compris ?

Odd fronce les sourcils.

Odd : puis toi, tu n'es même pas capable d'avouer la vérité en face des gens !

Ulrich : oh...

Odd : GROS JALOUX !

Ulrich : je vais te...

Jérémie : Ulrich c'est bon ! Arrête ! Toi aussi Odd ! Tu deviens lourd !

Odd : oh comme par hasard, c'est encore moi !

Jérémie : oh ce n'est pas vrai !

Aelita : oh, vous vous taisez, sinon on ne sort pas ! Ok ?

Tous les trois : ok !

Aelita : et même si ça concerne Yumi, on est là pour s'amuser !

Yumi : ouais je ne tiens pas à gâcher notre soirée !

Ulrich : oh !

Odd : ce n'est pas de ta faute, Yumi ! C'est nous !

Aelita : bon, comme c'est fini, on peut y aller ?

Ils avancent vers le restaurant. Ils rentrent à l'intérieur.

Le serveur : bonsoir ! Vous êtes combien ?

Aelita : cinq !

Le serveur : suivez-moi ! Voilà !

Tous les cinq : merci ! (Odd et Ulrich d'un air mécontent)

Aelita : oh les gars, arrêtez un peu, on est là pour s'amuser, non ?

Odd : d'accord ! Désolé Ulrich, je n'aurais pas du te dire ça !

Ulrich : moi aussi je suis désolé !

Ils se serrent dans leurs bras.

Jérémie : ouf, sauvés de l'apocalypse !

Le serveur : que souhaitez-vous ?

Odd : euh, un plat de pâtes bolognaises pour nous cinq ! S'il vous plaît !

Le serveur : et pour boire ?

Jérémie : un coca !

Aelita : un coca aussi !

Yumi : un fanta !

Ulrich : un sprite !

Odd : et pour moi une bière !

Les autres : NON !

Ulrich : tu ne vas pas te saouler maintenant ?

Odd : ben quoi c'est Noël !

Aelita : on sait, mais tu n'as que 14 ans !

Odd : et alors ?

Les autres : OH !

Le serveur : vous désirez quoi alors ?

Odd : euh... ben un fanta !

Le serveur : j'apporte ça tout de suite !

Silence à table.

Aelita : après le resto, on fait quoi ?

Odd : une pyjama party !

Ulrich : oh... !

Jérémie : ok pour le pyjama party, mais à une condition...

Odd : tout le monde en slip !

Les autres le regardent d'un air " mais tu ne te sens pas bien ! "

Odd : ben quoi ? Ca pourrait être fun, non ?

Les autres : non !

Jérémie : je veux dire, pas au collège, sinon on va se faire choper par Jim !

Ulrich : ouais c'est vrai ça !

Yumi : pas chez moi, il y a des gens de ma famille !

Aelita ne dit rien mais elle a en fait une idée.

Jérémie : et toi Aelita ! Tu proposes où ?

Aelita : euh... ben... dans l'ermitage !

Odd : ho ! Ouais, c'est l'endroit parfait !

Ulrich : mais, ce n'est pas aménagé et...

Yumi : il fait froid !

Jérémie : ouais je veux bien là-bas !

Yumi et Ulrich ouvrent grand la bouche d'un air apeuré.

Le serveur : voilà vos boissons et votre plat !

Tous les cinq : merci !

Ils commencent à manger leurs pâtes. Yumi prend une pâte, pareil pour Ulrich et en fait c'est la même, donc en aspirant, ils se rapprochent.

Odd : aller, on fait comme La belle et le clochard !

Yumi et Ulrich rougissent.

Ulrich : pardon !

Ils ont fini de manger et s'en vont après avoir payer.

Odd : maintenant, direction l'ermitage !

Ulrich : d'accord, mais s'il arrive quelque chose, je ne suis pas responsable !

Jérémie : qu'est-ce qu'il pourrait y arriver ?

Ulrich : si jamais, on casse quelque chose ! Ou que la police nous trouve sur la route !

Odd : Ulrich, tu te fais des idées !

Jérémie : ouais, reste cool !

Yumi : ça y est !

Les filles marchent devant et les garçons à au moins un mètre derrière.

Odd : aller, Ulrich, tu lui dis " Yumi, je t'aime " ou alors tu lui dis que tu as des sentiments et que tu l'aimes !

Ulrich : tu as facile à dire, toi !

Jérémie : c'est vrai Odd, ce n'est pas facile, enfin du moins pas pour nous !

Odd : ouais, parce que vous êtes trop coincés !

Jérémie et Ulrich : QUOI ?

Odd : vous m'avez entendu !

Ils avancent sans parler. Ils rentrent dans l'ermitage.

Aelita : c'est vrai qu'il fait un peu froid !

Odd : c'est normal, la porte est ouverte. Ahahahah !

Aelita : il n'y a que toi qui rigole !

Ulrich : bon alors, on va en haut ou ici dans le salon ?

Jérémie : en haut !

Ils montent les escaliers, jusqu'à la chambre de Aelita.

Aelita : ici ? Dans ma chambre ?

Odd : ouais !

Yumi : il ne reste plus grand chose de tes affaires en tout cas !

Odd : et vous imaginez, si les autres au collège nous attendent pour faire la fiesta !

Ulrich : non, je n'imagine pas trop ça, plutôt Jim dans le bureau du proviseur " Où sont Stern, Della Robbia et la compagnie ?" !

Jérémie : arrête, tu es stressé ou quoi ?

Ulrich : non ! (Dans l'oreille de Jérémie) Non, c'est que quand Yumi est là, je... je ne sais pas !

Jérémie : tu ne sais pas quoi ?

Ulrich : je ne sais pas quoi penser !

Jérémie : oh, c'est bon, Odd et moi on est là !

Yumi : eh ! Il faudrait peut-être de quoi s'installer, genre une couverture !

Odd : ouais !

Jérémie : Odd et moi, on cherche en haut. Vous trois, allez en bas.

Ulrich : ok !

Aelita, Yumi et Ulrich descendent chercher une couverture.

Aelita : on va d'abord chercher dans le salon !

Yumi : vas-y, on te suit, tu connais mieux la maison !

Aelita sourit. Ils ne trouvent rien dans le salon.

Yumi : on va chercher où maintenant ?

Aelita : je ne sais pas !

Ulrich : dans la bibliothèque ?

Aelita : ouais, on peut toujours aller voir !

Aelita trouve un livre sur des programmes.

Aelita : regardez ! C'est tous des programmes que mon père a inventés !

Yumi : c'est vrai ?

Aelita : ouais et il y a même la construction du supercalculateur ! Je vais aller le montrer à Jérémie ! Ne bougez pas !

Yumi : ok princesse !

Elle part en haut et Yumi et Ulrich restent dans la bibliothèque.

Yumi : tu te rends comptes les débuts de XANA ! C'est fou, non ?

Ulrich : ouais !

Yumi : ça ne va pas, Ulrich ?

Ulrich : si !

Yumi : tu as l'air un peu embarrassé ?

Ulrich : non, je te jure, je n'ai rien !

Yumi : tant mieux ! Tu viens, on va voir dans les autres pièces !

Ulrich : ouais !

Odd écoute de la musique avec son baladeur en faisant des grimaces et Jérémie joue sur son ordi.

Jérémie : Odd ! Arrête ta musique !

Odd : QUOI ? Je ne t'entends pas !

Jérémie : ça j'ai remarqué !

Aelita : Jérémie ! Regarde ce que j'ai trouvé !

Jérémie : quoi ?

Aelita : un livre avec des programmes et même les débuts de XANA !

Jérémie : wouah montre !

Aelita : ici, tu vois c'est le socle du supercalculateur !

Jérémie : ouais, c'est fascinant ! Je vais le garder, ok ?

Aelita : ok !

Yumi regarde partout après une couverture.

Yumi : roh, même pas une couverture !

Ulrich : Yumi, tu crois qu'on peut faire ça ?

Yumi : de quoi ?

Ulrich : ben fouiller !

Yumi : ne t'en fais la maison est encore plus vieille que nous, puis elle est abandonnée, non ?

Ulrich : ouais, mais c'est quand même la maison de Aelita !

Yumi : tu crois franchement qu'elle...

En s'approchant de Ulrich, elle se cogne contre une boîte de photos.

Yumi : hoo ! Regarde !

Ulrich : c'est Aelita et sa mère ?

Yumi : ouais on dirait ! Prend la boîte avec moi, on va la monter !

Ulrich : attend, je voulais te dire quelque chose !

Yumi : quoi ?

Odd : TOUS AUX ABRITS, IL VA ETRE MINUIT DANS 5, 4, 3, 2, 1 !

Yumi prend Ulrich par son bras.

Yumi : viens !

Ils remontent près des autres.

Tous les cinq : JOYEUX NOEL !

Odd : aller, les cadeaux, les cadeaux !

Jérémie : oui Odd !

Ils s'offrent leurs cadeaux en rigolant entre meilleurs amis.

Aelita : joyeux Noël Jérémie !

Jérémie : merci Aelita !

Yumi : tiens Odd !

Odd : merci Yumi !

Ulrich : pour toi Jérémie !

Jérémie : wouah, un CD avec les nouveaux programmes sophistiqués !

Aelita : hoo, l'album des Subdigitals !

Odd : j'ai eu dur à le trouver !

Aelita sert Odd dans ses bras.

Aelita : merci Odd !

Ulrich : du parfum, Nike !

Odd : c'est le même que le mien !

Ulrich : merci Odd !

Odd : tu vas attirer plein de filles avec ça !

Ulrich rigole.

Yumi : c'est qui, qui m'a offert ces jolies baguettes !

Aelita : moi !

Yumi : elles sont trop belles, j'en n'avais pas des comme ça ! Merci !

Ulrich : Yumi, tiens ! Joyeux Noël !

Yumi : merci !

Yumi ouvre son cadeau et c'est une bague en argent.

Yumi : hooo ! Elle... elle est magnifique !

Ulrich : je l'ai choisie pour toi !

Yumi : merci Ulrich !

Elle lui donne un bisou sur la joue.

Odd : oh ! Ce n'est pas mignon tout ça ! Bon qu'est-ce que j'ai reçu, moi ?

Il ouvre le cadeau de Yumi.

Odd : c'est quoi ?

Yumi : un collier, pour ton chien ! Comme ça il ne se perdra pas !

Odd : merci ! Tu as de bonnes idées quand tu achètes des cadeaux, toi !

Yumi : ben oui !

Silence entre eux.

Aelita : on n'a pas trouver de couverture !

Jérémie : moi si ! Dans le grenier, il y avait une manne !

Odd : dans le grenier ? Qu'il fait tout noir ? Et qu'il y a plein d'araignées ?

Jérémie : Odd, il ne fait ni noir et il n'y a pas d'araignée !

Ulrich : ouais arrête ton char !

Tout le monde rigole.

Odd : c'est qui, qui a inventé ce nom là !

Jérémie : bon qui vient avec moi ?

Aelita : moi je veux bien !

Odd : je reste ici, près de Ulrich et de Yumi !

Ulrich : eh !

Yumi : Odd, regarde ce qu'on a trouver en bas !

Odd : des photos d'Einstein ?

Yumi : non, des photos de Aelita et ses parents !

Odd : aller ?

Ils regardent tous les trois l'album photos de Aelita et ses parents.

Aelita : tu es venu ici tout seul ?

Jérémie : oh, ça ne fait pas peur !

Aelita : mais si !

Jérémie : là regarde !

Aelita : cool ! Aller, on la descend !

Jérémie : ouais !

Ils descendent la manne et avant d'arriver dans la chambre, ils entendent Odd, Yumi et Ulrich rigoler.

Odd : tu as vu, elle est toute nue !

Ulrich et Yumi : et alors !

Yumi : ho, regarde, elle devait avoir au moins dix mois ! Elle était mignonne !

Ulrich : ouais !

Yumi : j'adore les bébés, ils ont l'air si sensible !

Odd : oh, je ne savais pas qu'elle savait déjà faire du vélo ?

Aelita et Jérémie arrivent.

Aelita : qui ça " elle " ?

Odd : ben toi !

Aelita : moi ?

Yumi : ouais venez voir ce qu'on a trouver tout à l'heure !

Jérémie : incroyable !

Aelita : c'est moi et mes parents !

Ulrich : ouais, tu peux garder la boîte, il y en a plein !

Aelita : oh ben ça, c'est le plus beau cadeau de Noël !

Ils sourient tous les cinq.

Odd : on met de la musique, j'ai apporté mon baladeur avec des baffles ?

Yumi : ouais vas-y !

Odd met donc de la musique. Ils dansent un petit peu, puis s'assoient.

Ulrich : euh, je peux parler à Yumi, 30 secondes tout seul ?

Yumi : ouais viens !

Odd : dépêche-toi ! 29, 28, 27...

Yumi et Ulrich vont en bas.

Yumi : alors ?

Ulrich : tu as bien aimé mon cadeau ?

Yumi : oui, j'ai dis qu'elle était magnifique !

Ulrich : si tu veux, je peux aussi acheter le collier et le bracelet qui vont avec ?

Yumi : c'est gentil Ulrich, mais je ne veux abuser de toi !

Ulrich : toi, abusé de moi ? Mais Yumi, je fais ça parce que je t'aime bien !

Yumi : merci Ulrich, ça fait plaisir !

Ulrich : plus copains et puis c'est tout ?

Yumi : ouais !

Ils se serrent dans leurs bras.

Ulrich : avant de remonter, je voudrais encore te dire quelque chose !

Odd : LES 30 SECONDES SONT PASSEES !

Ulrich : RAAH ! ODD, LA FERME !

Odd : oh c'est bon !

Ulrich : je disais quoi ?

Yumi : que tu voulais me dire quelque chose !

Ulrich : oui ! Est-ce que tu... m'aimes ?

Yumi : mais oui bien sur, tu le sais bien, non ?

Ulrich : oui mais, tu m'aimes comment ? Enfin, je veux dire ami, meilleur ami, plus que meilleur ami ?

Yumi : ben je crois... plus que meilleur ami !

Ulrich : parce que moi, j'ai plein de sentiments qui s'embrouillent dans ma tête quand tu es là !

Yumi : ah !

Ulrich : ouais ! Ceux de l'amour se bousculent pour avoir une place dans mon cœur !

Yumi met sa main sur sa bouche et pleure.

Ulrich : Yumi, qu'est-ce qu'il y a ?

Yumi : rien ! C'est... c'est trop beau... ce que tu viens de me dire !

Ulrich : ah ! Enfin voilà, Yumi je t'aime !

Yumi relève la tête. Ils se regardent sans rien dire. Ulrich s'avance vers elle pour vouloir l'embrasser. Odd les espionne depuis les escaliers.

Odd : bon ce n'est pas que je m'ennuie, mais les piles de mon appareil photo vont être déchargées !

Ulrich : Odd qu'est-ce que tu fais là ?

Odd : ben rien, je m'amusais à jouer au paparazzi !

Ulrich court après Odd.

Odd : sauve qui peut !

Il finit par l'attraper en haut des escaliers.

Ulrich : la prochaine fois, je te ligote sur une chaise, avec un ruban sur ta grande bouche !

Odd : ok, ok !

Ulrich : minable !

Odd : n'empêche, tu te serais un petit peu dépêche pour l'embrasser, j'aurais la photo du siècle !

Ulrich : tais-toi espèce de maigrichon de malheur !

Odd : tu penses vraiment ce que tu dis ?

Ulrich redescend.

Ulrich : même plus que penser ! Idiot !

Quand Ulrich arrive en bas, il voit Yumi entrain de rire.

Yumi : c'était trop poilant comme tu lui as gueuler dessus !

Ulrich : il n'y avait rien de drôle ! A cause de lui, je pers tous mes moyens !

Yumi : quels moyens ?

Ulrich : ceux pour t'avouer la vérité !

Yumi : mais Ulrich, tu me les as dis toutes !

Ulrich : c'est vrai ?

Yumi : oui !

Elle s'avance pour l'embrasser, Ulrich met ses mains à sa taille et elle sur ses joues. Ils s'écartent.

Yumi : on remonte maintenant ?

Ulrich : ouais !

En arrivant sur le pallié au-dessus, Odd prit une photo d'eux se tenant la main sans les avoir prévenus.

Odd : scoop ! Yumi et Ulrich sortent ensemble !

Ulrich : viens ici !

Ulrich court après Odd et Yumi rigole.

Yumi : aller les garçons venez !

Ils se rejoignent tous dans la chambre de Aelita et font plein de photos en s'amusant et rigolant comme des petits fous.

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de Riri58 - Posté le 11-03-2013 à 00:49

Bravo pour l'histoire maintenant la suite

Note :
20
Commentaire de xana94 - Posté le 09-02-2013 à 00:39

C'est très romantique entre Yumi et Ulrich(love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love) (love)

Note :
20
Commentaire de thibaultrh - Posté le 26-01-2013 à 15:43

Très belle histoire j'ai adoré. Une suite serrait pas mal, en tout cas continue ainsi tu as du talent.

Note :
20
Commentaire de 69_Ulrich_Yumi_69 - Posté le 26-12-2012 à 20:55

Mdr!La suite!!!

Note :
20
Commentaire de Carine-Della-Robia - Posté le 08-10-2012 à 18:36

Super!(love)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]