Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

News
11/10
Notre sainte Trinité a du talent : fusionner pour mieux r...
Postée par Icer le 11/10/2022 à 00:00 (0 commentaires)  Ecrire un commentaire sur cet article  Imprimer cet article  Envoyer cette article à un ami
« Non vous ne rêvez pas, ou plutôt, vous ne rêvez plus ».

Nous sommes en 2022, près de 20 ans après la sortie du premier épisode de Code Lyoko, plus de 8 ans après la fin de sa désastreuse excroissance Code Lyoko Évolution, et pourtant des écrits de qualité continuent d'être produits et achevés par un petit détachement de fans qui résistent encore et toujours à la disparition, à la flemme honteuse et au goût de l'inachevé.


Logo Engrenage


C'est particulièrement vrai aujourd'hui pour le sieur Zéphyr, qui a enfin terminé son récit phare lancé en 2013, l'Engrenage. Bien sûr, administrateur de codelyoko.fr depuis 2014, il pourra toujours prétexter une charge de travail et des responsabilités plus élevées que la moyenne. Il n'a pas nécessairement tort (il est notamment devenu notre comptable).

Le texte se targue d'une certaine prouesse sur le plan technique, le récit se tenant pendant Code Lyoko Évolution, ce qui n'est jamais facile à gérer correctement vu le chaos scénaristique (et pas qu'à Kadic) que cela implique. En prime, l'auteur touche sa bille en graphisme, ce qui ne gâche rien.

Auteur perlé de longue date, le profil de Zéphyr est désormais enrichi de son œuvre principale. Il peut enfin souffler, sa vitrine est en quelque sorte complète.


Complète... ?

Non. Malgré ses indéniables qualités systématiquement reconnues aussi bien dans sa vie professionnelle réelle que virtuelle – on me répondra qu'il a la chance d'être né homme blanc, que peut-on objecter à cela ? – il manque encore quelque chose à son profil perle pour être vraiment parfait. Mais quoi ?


Logo Electrum


Que ce soit dans la vie réelle ou dans la fiction, le processus de fusion a toujours été vanté comme la possibilité pour deux ou plusieurs bons éléments de s'assembler pour créer quelque chose d'encore meilleur*. De Dragon Ball aux galácticos du Real Madrid en passant par Yu-Gi-Oh ! ou encore tout bêtement la lave, le procédé a ainsi été tenté par ce même Zéphyr. Avec votre serviteur bien sûr.

*Fusionner ne consiste pas à faire des enfants, un peu de sérieux, vous ne trouvez pas que la planète est suffisamment pourrie ? Paradoxe et non des moindres, si vous en faites malgré le péril écologique, votre descendance a de grandes chances d'être plus intelligente que vous. Elle n'aura peut-être simplement pas une vie suffisamment longue pour le prouver.

Pour qu'une fusion puisse être pleinement réussie, il s'agit avant tout que le dosage soit subtil entre les points communs (pour les renforcer) et les différences (pour qu'elles se complètent). Bref, être à deux, c'est additionner les forces pour multiplier les chances comme dirait l'autre. Quand la greffe ne prend pas, cela donne la fanfic avortée Funeral.... au moins, ils ont eu le nez creux sur le nom.

Avec l’Électrum, un réçit de 13 chapitres, l'idée n'était pas d'en faire des caisses (j'en ai gardé sous le pied exprès pour me la racler dans cette news, cela n'aura échappé à personne). Juste le rendu d'une expérience qui n'aura finalement pas trop mal tourné. Une fois n'est pas coutume, un effort aura évidemment été fait également sur la présentation.

WilliamUlrich

D'ailleurs, avec le recul, l'histoire peut désormais faire son travail et le jugement est sans appel : les écrivains graphistes auront acquis une réputation un peu moins sulfureuse sur le plan qualitatif que... les graphistes écrivains. Ce n'est que justice.

Mais faut-il pour autant enterrer Ikorih si vite ? L'écrivaine au sang chaud, tirant les leçons de sa première tentative de fusion ratée, a compris que le problème provenait peut-être du partenaire. De fait, exit Pikamaniaque le looser, place à Icer le winner (vous savez, on ne le dirait pas comme ça mais IRL, je suis quelqu'un de très modeste. Pourquoi cet air sceptique ?).


Logo Chacun sa chimère

Bon bref, une nouvelle histoire (courte) rejoint le profil des deux auteurs déjà proches sur le listing des Perles. On aura pas vu venir le choix du thème porté sur la romance (relative ?) entre trois personnages de la bande... et version Code Lyoko Évolution de surcroît. Comme quoi, rien n'est impossible. Enfin, dans tous les cas c'est juré, pour une fois, pas de complot mondial, de voyages spatiotemporels, d'excès d'analyses ADN ou je ne sais quel abus de scénario et de langage de notre part (pas comme cette news... ah oui c'est subtil n'est-ce pas ?). Cette fusion n'en reste pas moins aussi douteuse sur le plan éthique que celles des chimères de FMA, compte-tenu de certains concepts sociaux mis en scène.



Voilà. Avec cette newsletter, une page se tourne sans doute, en même temps qu'une décennie. La génération 2012-2013 aura tout donné pour livrer le meilleur d'elle-même. Mais contrairement à Mélenchon (ou à Moonscoop...), elle n'a pas échoué, alors il serait hypocrite de demander à la suivante de « faire mieux, merci ». À l'heure de TikTok, le fameux « système » les en empêche certainement. La fin de l'abondance annoncée par ceux qui ne manquent de rien à part de courage concerne-elle celle des idées ? Affaire à suivre. Il est plus que temps pour le Pôle de passer, après cet anniversaire, à une situation de sobriété subie.

À tchao, bonne décennie !

Les plumes du Pôle Fanfiction

P.S : Le Pôle Fanfiction vous remercie pour votre fidélité et tient à vous rappeler qu'aucune de ses prestations ne peut être remboursée si vous n'en êtes pas satisfait, puisqu’il travaille GRATUITEMENT pour (ou contre, selon les points de vue) vous depuis 10 ans. Et ce malgré l'inflation, j'espère que vous réalisez votre (mal)chance.