Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Tome 1 : Le château souterrain
Image

Accès rapide
 

Image
[Tome 1]
Le Château Souterrain
Image
[Tome 2]
La Ville Sans Nom
Image
[Tome 3]
Le Retour du Phoenix
Image
[Tome 4]
L'Armée du Néant
 

 
 Cette page résume le contenu du premier livre de la quadrilogie sur la série, dont le titre est "Le château souterrain". Plus que l'occasion de donner une suite à la série, cet ouvrage et sa suite sont entre autre destinés à combler les lacunes et autres interrogations sur le passé de la série, notamment les éléments tournant autour de la vie de Franz Hopper.
Paradoxalement, des éléments de Code Lyoko que l'on avait découverts à la TV, comme la rencontre des héros, sont ici modifiés à l'occasion de retours en arrière qui rythme le fil narratif du livre.

C'est pourquoi, nous avons décidé de séparer les pages sur l'histoire du dessin-animé des compléments d'information que nous apporterons les quatre ouvrages. Il n'y aura en conséquence aucune mention de ce que les livres nous apprennent dans les pages sur la backstory et la genèse.

Tout est exposé sur cette page et les trois qui la suivront.


Sommaire

[Accès rapide] [Téléchargement du tome] [Synopsis & chapitres] [Résumé court] [Résumé détaillé] [Galerie] [Références légales]
 
 

Téléchargement du tome
 
Image
 

Synopsis & chapitres
 
Jeremy et ses camarades se retrouvent par hasard plongés dans un monde virtuel nommé Lyoko. Au cours de leur périple, les 4 amis rencontrent Aelita, une jeune elfe amnésique dont le passé est mystérieusement lié à Lyoko et à ses secrets...

Image

Prologue
Chapitre 1 : Un papillon sous la mer
Chapitre 2 : La maison vide
Chapitre 3 : Erik Mc Kinsky
Chapitre 4 : Le château souterrain
Chapitre 5 : Le rêve de Maya
Chapitre 6 : Je ne suis pas humaine
Chapitre 7 : John F. Bullenberg
Chapitre 8 : Chocolat, livres et passages secrets
Chapitre 9 : Eva Skinner
Chapitre 10 : Les secrets de l'Ermitage
Chapitre 11 : Eva Skinner
Chapitre 12 : Le mystère des entrepreneurs
Chapitre 13 : Eva Skinner
Chapitre 14 : Un voyage imprévu
Chapitre 15 : Eva Skinner
Chapitre 16 : Des ennuis avec la police
Chapitre 17 : Mal de tête
Chapitre 18 : La chambre secrète
Chapitre 19 : Eva Skinner
Chapitre 20 : Le premier jour d'école
Epilogue

Image

Lire la review du tome 1 par Nicoluve.
 

Résumé court
 
Quelques mois après avoir tué XANA, celui-ci refait surface sur Internet. Affaibli et désorienté, il erre un temps sur le Réseau puis s'incarne dans une jeune fille américaine nommée Eva Skinner. Prenant totalement contrôle de son corps, il prend l'avion à San Francisco et se dirige vers Kadic pour tuer les héros tandis qu'il s'est déjà concocté un dossier d'inscription au collège en piratant depuis internet.

Loin de se douter de tout cela, les héros sont confrontés à une crise d'amnésie d'Aelita concomitante au retour de XANA. Décidant de profiter de leur dernier jour de vacances, ils se basent à l'Ermitage et racontent leur histoire en confectionnant un journal vidéo, surtout dans le but d'aider Aelita à recouvrer la mémoire.

C'est aussi l'occasion d'explorer un peu plus le mystérieux Ermitage. De découverte en découverte, les héros remontent la trace d'un des individus ayant participé à la construction de la villa. Prenant en urgence un TGV pour la Provence, ils s'entretiennent avec lui et apprennent de sa part que Franz Hopper avait fait murer une pièce secrète dans l'Ermitage. De retour dans la région parisienne après bien des péripéties, ils rassemblent les indices que Franz leur a laissés et découvrent la pièce en question.

Elle contient une vieille vidéo que Franz a laissée en cadeau d'adieu à sa fille.
Dans celle-ci, Franz explique qu'il fut membre d'un projet secret en Suisse, Carthage. Il déserta ce projet avec sa femme Anthéa lorsqu'il réalisa que ce dernier était nuisible à l'humanité. Par la suite, les hommes de Carthage enlevèrent Anthéa et blessèrent Aelita grièvement à la tête, contraignant Franz à la virtualiser sur Lyoko avec les conséquences que l'on connait de l'extinction du Supercalculateur par Hopper à la mort de XANA.

Il laisse deux missions à sa fille dans la vidéo : L'une est déjà faite, il s'agissait de désactiver XANA et le Supercalculateur. La seconde est plus complexe : Retrouver Anthéa Schaeffer, la mère d'Aelita.

Le lendemain, les héros s'apprêtent à vivre leur rentrée sans se douter qu'Eva Skinner, possédée par XANA, arrive.
 

Résumé détaillé
 
Eléments antérieures à l'action du roman


De nombreux chapitres et morceaux de chapitres du tome 1 des Code Lyoko Chronicles parlent des évènements de la série animée. Il s'agit en réalité d'une vision in situ d'un journal que les héros sont en train de faire au moment de l'action du roman (donc après la mort de XANA) pour relater leur fabuleuse aventure. Ces morceaux de récits « flash-back » sont parsemés au milieu de l'action du roman.

Ce faisant, l'histoire des 4 premières saisons de Code Lyokô est résumée au cours du seul premier tome et permet à un lecteur qui n'a pas suivi la série d'être à même de pouvoir lire les 4 tomes des Chroniques de Code Lyokô en comprenant l'intégralité de l'histoire (ce qui était intéressant pour les éditeurs de ces quatre romans).

Néanmoins et très logiquement, pour un Lyokofan ayant suivi tout l'animé, les éléments revisités de la série subissent tous d'importantes transformations car l'éditeur avait besoin d'une histoire synthétisée. Voici le résumé des éléments racontés, avec les modifications en question.
Ceci résume les chapitres 2, 4, 5 et 6 et 17 du tome 1.



Tandis qu'il cherchait des pièces mécaniques pour la robotique, Jérémie Belpois, 12 ans et élève au collège Kadic découvre un passage secret qui relie le parc de son établissement scolaire et une usine non loin. La bouche d'égout qui cache le passage, l'entrée de l'usine et les dédales du chemin à travers les égouts sont barbouillés à de multiples reprises d'un logo portant la mention « Green Phoenix ».

Néanmoins, décidé à explorer cette dernière coûte-que-coûte, Jérémie s'y rend. Enclenchant par curiosité un monte-charge, il descend dans les profondeurs souterraines et découvre une pièce comportant un terminal d'ordinateur paraissant ultrasophistiqué. Dubitatif, Jérémie se demande s'il n'a pas découvert un décor de film abandonné ou un projet militaire. Téméraire, il reste et explore. Le terminal étant inactif et relié à aucun hardware digne de ce nom, le génie en informatique décide de fouiller l'endroit, certain de l'existence d'une autre pièce.
Le monte-charge ne semble pas décidé à l'emmener ailleurs. Il découvre alors en explorant le sol un conduit qui s'enfonce plus profond, dissimulé sous une dalle de la première salle. L'empruntant, il débouche d'abord dans une seconde salle qui ne comporte que trois grands tubes reliés à l'ordinateur du dessus mais tout aussi inactifs. S'enfonçant encore plus profond, il arrive au fond du tunnel mais se voit coincé par une porte dotée d'un terminal qui lui demande un code. Seul indice laissé par le terminal : D3L3ND4. Le mot comporte 7 lettres mais la réponse en aura 8 d'après le boitier. Le petit génie bloque sur cette énigme.

Jérémie retourne au collège. Méditant à son implacable casse-tête, il surprend une conversation entre son proviseur et Paul, un ami visiblement chef d'un club d'énigmes. Jérémie interpelle le bienveillant individu sur l'énigme. Celui-ci ne tarde pas à la déchiffrer : Il s'agit de langage « leet », un code secret qui remplace certaines lettres par des chiffres. Le mot indice D3L3ND4 signifie donc en réalité DELENDA. Il s'agit d'un mot latin signifiant « qui doit être détruite ». Ce même-mot est rentré dans l'histoire grâce à la réplique d'un sénateur romain qui a traversé les âges : « Carthago delenda est », ce qui signifie « Carthage doit être détruite ».

De retour à l'usine le soir même, Jérémie essaye d'appliquer le mot CARTHAGO en code « leet » : C4RTH4G0. Les portes s'ouvrent alors sur une salle contenant un Supercalculateur éteint. Jérémie le rallume. Il remonte à la salle du terminal. Une holomap s'active représentant un monde virtuel. Les écrans, eux, mettent Jérémie en contact avec une petite fille aux allures d'elfe.
Jérémie, sous le charme, échange avec elle. Il réalise alors stupéfait qu'elle semble être à l'intérieur même du monde virtuel... Etant donné qu'elle n'a plus de souvenirs, Jérémie la nomme Maya. Il pense d'abord qu'il s'agit là d'une forme très évoluée d'intelligence artificielle. Pourtant... Un test de Turing et de nombreuses discussions avec elle convainquent Jérémie de l'humanité d'Aelita... Mais comment diable serait-elle entrée dans le monde vidéo ?
Jérémie étudie alors les 3 grands tubes de l'étage inférieur. Ces espèces de caissons comportent une mention étrange : « Scanner. Chambre de virtualisation. Danger. ». Serait-ce là la clef de l'énigme ?

Alors qu'il retourne au collège pour satisfaire les obligations de sa vie de collégiens, des phénomènes étranges surviennent autour de lui. D'abord, il se fait électrocuter par la machine à café du collège. Quelques jours plus tard en soirée, les robots qu'il a bricolés se retournent contre lui et l'attaquent.
Les deux fois, il doit son salut à l'intervention d'un de ses camarades de classe : Ulrich Stern. Vu que celui-ci se montre curieux des étrangetés qui entourent Jérémie, ce dernier décide de l'emmener à l'usine le lendemain. Après lui avoir présenté Aelita et son hypothèse comme quoi les scanners seraient la porte d'entrée vers le monde virtuel, il lui demande s'il accepte de servir de cobaye. Ulrich n'est pas très emballé à l'idée et propose une seconde option.
Il décide de capturer Kiwi, le chien fort dérangeant que son nouveau camarade de chambre à l'internat dissimule. Profitant de la nuit et du sommeil de son maître, il dérobe le chien et le place dans un scanner. Mais Odd Della Robbia a été réveillé par le kidnapping de son animal de compagnie. Il suit Ulrich jusqu'à l'usine et prend malencontreusement la place du chien dans un scanner.

Après que Jérémie a lancé la virtualisation, Odd atterrit dans le monde virtuel de Maya, avec l'apparence d'un chat humanoïde virtuel. Dans ce monde, les sens sont modifiés, les capacités physiques décuplées.
La suite prend alors des proportions phénoménales. Une bataille éclate sur le monde virtuel. Des cafards numériques s'en prennent à Odd qui doit fuir. Ulrich le rejoint par virtualisation, sous l'apparence d'un samuraï virtuel. A deux, ils affrontent les cafards. L'un à coup de katana, l'autre à coup de flèches lasers.
Simultanément, Maya fuit elle aussi. De nombreux souvenirs lui reviennent alors en tête. Son nom n'est pas Maya mais Aelita. La personne qui contrôle les monstres est XANA, un programme du Supercalculateur qui hait le monde entier et particulièrement Aelita qui est la Seigneur de ce monde virtuel nommé Lyoko. Enfin, elle se rappelle que les nombreuses tours qui parcourent Lyoko sont des ponts d'accès vers le monde réel. Elles permettent à XANA et Aelita d'y agir sur les réseaux électriques. Quand XANA attaque, il s'introduit dans une tour et en prend le contrôle. Aelita repère alors la tour dans laquelle XANA attaque : Elle émet des signaux rouges plutôt que bleus. Aelita y pénètre et saisit machinalement dans une interface le Code Lyokô : XANA est chassé de la tour et les cafards disparaissent.
Jérémie ramène alors Ulrich de Lyokô. Pour Odd, il avait été ramené de force dans le scanner après que les Kankrelats qui tirent des lasers lui aient retiré tous les points de vie de son avatar virtuel. Hélas, Jérémie n'arrive pas à matérialiser Aelita dans les scanners.

Il se met alors à travailler sur cet épineux problème. Il découvre qu'Aelita bien été envoyée sur Lyokô par les scanners. Mais il ne peut pas la ramener car les données la concernant ont été modifiées après qu'elle a été virtualisée. On lui a visiblement rajouté des souvenirs, probablement ceux qui concernent son rôle sur le monde virtuel. Cet amas de mémoire bloque de fait les souvenirs de sa vie sur Terre.

Quelques jours plus tard, une nouvelle fille rejoint l'aventure. Yumi Ishiyama, d'un an plus vieille qu'Odd, Ulrich et Jérémie. Elle découvre l'usine en suivant Ulrich. Sachant se battre et pouvant prêter son oreille féminine au mal-être d'Aelita, elle est finalement intégrée dans la bande. Sa première virtualisation fait d'elle une sorte de geisha virtuelle, capable de sa battre avec deux éventails tranchants.
Immédiatement après cela, XANA envoie une immense Tarentule virtuelle. Celle-ci capture Aelita et essaye de lui drainer la mémoire par une trompe mais Yumi la détruit.

Aelita est alors formelle, elle demande à Jérémie de détruire ces souvenirs en trop afin de rendre sa re-matérialisation possible. Le jour venu, Yumi reste sur Lyokô pour rassurer Aelita. Jérémie s'exécute et la rematérialisation fonctionne : Aelita sort des scanners avec les cheveux roux et des vêtements complètement démodés. Ulrich et Odd l'accueille sur Terre et la monte dans la salle de l'ordinateur ou elle saute au cou de Jérémie.

Hélas, alors que les héros pensaient pouvoir éteindre le supercalculateur et désactiver XANA, l'impensable se produisit : L'extinction de la machine fit perdre conscience à Aelita. Jérémie comprit que le lien entre XANA et la jeune fille rendait l'extinction de la machine impossible.
Jérémie ne trouvait pas de solution à ce problème. C'est alors que la réponse vint toute seule un jour où Jérémie cogitait devant son écran. Franz Hopper, père d'Aelita et créateur de Lyokô, se présenta devant lui. Communiquant avec Jérémie, il lui demanda de se ruer à l'usine pour « annuler XANA ! ». Ne perdant pas une seconde, les 4 adolescents guidés par Jérémie se rendirent à l'usine et plongèrent sur Lyokô. Au bout de la Banquise, dissimulés derrière une cascade, ils trouvèrent l'entrée du 5ème Territoire : Le Cœur de Lyokô qui prend l'apparence d'une vaste ville numérique composée de blocs bleus. Franz les y attendait sous la forme d'une sphère lumineuse. Il expliqua alors son plan à Aelita, ils devaient se rendre dans le Cinquième Territoire pour lancer un programme qui anéantirait XANA.

La situation dégénéra alors :
Yumi fut dévirtualisée par des monstres de XANA. De retour sur Terre, elle tomba à pic dans la salle de l'ordinateur : William Dunbar avait attaqué Jérémie car il était sous contrôle de XANA. La jeune fille l'attira dans l'usine pour l'affronter loin de Jérémie.
Sur Lyoko, d'un côté XANA envoya son monstre le plus puissant : Un colosse de plusieurs mètres de haut qu'Ulrich se décida à affronter.
De leur côté, Odd, Aelita et Hopper s'enfonçaient dans le 5ème Territoire et installèrent le programme pour tuer XANA sur le Supercalculateur.

Odd fut dévirtualisé par les centaines de mantes volantes qui gardent le 5ème Territoire. De retour sur Terre, il sauve de justesse Yumi en la rattrapant après que William l'a précipitée dans le vide. Ulrich, lui, contient vaillamment le colosse mais finit par être terrassé.

Hopper explique alors à Aelita certaines choses : Sa mère est disparue et il ne sait pas où elle se trouve mais il lui a laissé de quoi la retrouver dans une pièce cachée de leur ancienne maison.
Quant au programme qui anéantira XANA, il lui faut de l'énergie pour être lancé depuis le Supercalculateur... Et cette énergie n'est autre que Franz Hopper lui-même, sous sa forme virtuelle. C'est alors qu'Aelita assiste désespérée à la disparition de son père qui est aspiré par le Supercalculateur et disparaît à jamais... De là, le programme s'enclenche et XANA est radié du monde virtuel tandis que sur Terre William Dunbar est libéré de son emprise et s'évanouit.
XANA est mort et la lutte est finie.

Histoire du roman



Le mardi 21 décembre, entre les Etats-Unis et le Japon, le câble sous-marin par lequel transitent les échanges internet entre les deux pays dysfonctionne... et à peine le robot réparateur l'approche, il se remet en état de marche dans un crépitement inhabituel...

Au même moment, au collège Kadic, Aelita, Jérémie et Odd parle des vacances imminentes et du « plan machiavélique » qu'ils avaient concocté. En plein milieu de la discussion, Aelita perd subitement la mémoire et ne reconnaît plus ses amis... (Chapitre 1)

Les amis se retrouvent le 9 janvier. Leur plan machiavélique se met en place : Jérémie avait tout simplement prévue de réunir les 5 amis de la bande une journée avant la reprise des cours dans la villa abandonnée de l'Ermitage, ancienne demeure du père d'Aelita. Pour ce faire, chacun avait prétexté aller dormir chez l'autre.
Le groupe se retrouve donc réuni : Aelita et Jérémie avait passé les vacances ensemble et celle-ci commence à recouvrer la mémoire... partiellement. Elle n'a plus aucun souvenir de tout ce qui ait trait à XANA ou Lyokô.
Tandis que l'ambiance est chaleureuse dans l'Ermitage avec repas gastronomique cuisiné par Odd et Jérémie, suivi d'une bataille de boule de neige dans le jardin, Jérémie en vient à la raison de leur présence à l'Ermitage : Enquêter sur ses mystères. De là, Jérémie sort un caméscope et avec ses amis, ils commencent à raconter leur aventure secrète de Lyokô-guerriers afin d'en faire un journal. Ils espèrent surtout que cela aidera Aelita à recouvrer la mémoire. Ulrich raconte d'abord sa rencontre insolite avec Jérémie.(Chapitre 2)

Au même moment, ailleurs, un jeune américain fan du groupe les Ceb Digitals et de leur chanteuse Gardenia reçoit un E-mail d'une supposée membre d'un forum. Le mail est sensé contenir une photo de l'artiste du groupe de musique. Quand il l'ouvre, il réalise qu'il s'agit d'un fake...
La seule image qui s'est ouverte sur l'ordinateur du jeune homme est un logo. Un œil bien familier... Dans l'ordinateur du jeune homme, furetant, XANA rôde... ressuscité et sans mémoire... il cherche ses propres souvenirs en parcourant le Web. (Chapitre 3) Tandis que Jérémie raconte l'intégralité de son exploration de l'usine, sa découverte du Supercalculateur et sa rencontre avec Aelita qu'il a d'abord nommé Maya (Chapitre 4), le programme s'introduit sur un grand site musical dont le propriétaire n'arrive pas à le chasser puis s'évanouit de ce site et passe dans les réseaux de téléphonie mobile... éternellement à la recherche des souvenirs qu'il n'avait plus (Chapitre 7).

Interrompant un temps leur journal, les héros s'abritent du froid dans l'Ermitage. Yumi se réchauffe par une douche chaude tandis qu'Odd et Ulrich se posent devant un film d'horreur. Jérémie et Aelita discutent autour de Lyoko et XANA dans la cuisine, en préparant un chocolat chaud. Suite au récit de ses amis, quelques souvenirs de sa vie virtuelle refont surface. Après qu'Odd a gentiment glissé des piments dans le chocolat chaud d'Ulrich, Yumi propose d'explorer le grenier de l'Ermitage. Tandis qu'ils retournent le capharnaüm à la recherche d'indice, Aelita demande pourquoi l'Ermitage a été laissé à l'abandon. Les collégiens racontent donc à leur amie amnésique le début de l'histoire qu'il n'avait pas encore abordé. Il rappelle à Aelita que son père était Franz Hopper, un savant qui avait créé le Supercalculateur et Lyoko. Il rappelle également à Aelita qu'avant d'être virtualisée, elle était déjà élève au collège Kadic... mais que tout a basculé pour une raison inconnue le 6 juin 1994 quand son père a du fuir avec elle et la virtualiser en urgence. Aelita demande alors des nouvelles de sa mère... mais sur ce point non plus, les héros n'ont absolument aucune information (Chapitre 8).

Odd propose alors une partie de cache-cache pour détendre l'atmosphère. Jérémie en profite pour entrainer Aelita dans le sous-sol de l'Ermitage et compléter un peu l'histoire de son père. Il lui révèle que la vieille villa possède de nombreux passages secrets, dont certains sont encore inexplorés alors que d'autres mènent à l'usine. Aucun plan complet de la maison ne semble n'avoir été laissé par les personnes qui l'ont retournée après la fuite de Hopper. Aelita réalise alors que l'Ermitage avait bien du être bâti par quelqu'un. Et c'est alors qu'au fond d'un cul de sac, elle et Jérémie trouvent un sac de ciment contenant la mention de leur propriétaire : « Broulet et Frères », une entreprise de maçonnerie au 117 rue de Trivoli... à l'autre bout de la ville.
A l'extérieur, Ulrich et Yumi cherchent cachette dans le jardin. Alors que William, un autre garçon de leur classe passe non loin de l'Ermitage, Ulrich plaque Yumi à terre pour ne pas être vu. Prenant cette réaction comme de la jalousie, Yumi s'énerve et envoie paître Ulrich qui reste interdit (Chapitre 10).

Pendant ce temps aux Etats-Unis, Eva Skinner, une jeune branchée à fond sur les Ceb Digital et présidente de leur fanclub local se prépare pour assister à l'un de leur concert dans la cour de son collège. Alors qu'elle touche son ordinateur, l'œil de XANA y apparaît et une étincelle fusant de sa souris la plonge dans un état second qu'elle conserve tout au long du concert jusqu'au moment où elle fait un malaise. Se réveillant à l'hôpital, le corps d'Eva Skinner lutte un faible moment contre l'emprise de XANA qui s'y est infiltré. Ce dernier finit par être totalement soumis. XANA, fort d'un corps nouvellement acquis, s'échappe de l'hôpital par une fenêtre et vole les habits d'une passante avant de s'en aller sous sa nouvelle identité : Eva Skinner. Recueillie par un agent de police, elle lui demande les indications pour aller en France. Une fois renseignée, elle se débarrasse de l'agent, prend sa voiture et par en direction de l'aéroport de San Francisco (Chapitre 9, 11, 13 et 15).

En France, laissant Ulrich et Yumi à l'Ermitage le temps de se réconcilier en compagnie d'Aelita, Odd et Jérémie se rendent à l'adresse découverte. Invité à prendre le thé chez la concierge de l'immeuble, ils apprennent que l'entreprise des frères Broulet n'est plus et a été rachetée. Après la mort de deux des trois frères suite à un accident d'échafaudage, le dernier a vendu et déménagé. La visite est néanmoins un succès : Les deux héros reviennent avec le numéro du dernier frangin Broulet (Chapitre 12).
De retour à l'Ermitage, Jérémie appelle l'individu. La tentative d'appel de Jérémie tourne court : Au moment où le génie prononce le nom de Hopper, son interlocuteur déclare ne rien savoir et raccroche. Après un court débat, les héros décident donc de partir en Provence directement chez leur interlocuteur car une chose est évidente : Il sait quelque chose. Jérémie réserve des tickets de train en piratant les comptes de Kadic et en payant avec la carte du Proviseur. Aller pour l'après midi, retour en train de nuit.

Descendant du TGV pris à la hâte à la gare de Marseille-Saint-Charles, les héros arrivent chez le fils Broulet et son épouse. A terme de négociation, ils finissent par rencontrer Philippe Broulet.
Ce dernier après de longues hésitations passe à table et leur dévoile pourquoi il est réticent à l'idée de parler de cette époque de sa vie. En ce temps là, un individu mystérieux l'avait contacté et lui avait commandé à lui et ses frères de gros travaux dans une usine désaffectée. Philippe Broulet avait compris que ces travaux devaient probablement relever du secret d'état : Ils étaient conduits sur les lieux les yeux bandés, la société qui leur versait les paiements sur leur compte en banque était fantoche et n'existait pas : C'était une société-écran. Mais les sommes d'argent colossales qu'on leur avait versées les avaient incités à s'exécuter sans poser de questions.
Plus tard, le même homme mystérieux accompagné de Franz Hopper lui avait fait bâtir l'Ermitage dans les mêmes circonstances. Enfin, le dernier épisode de l'histoire survint quand Franz Hopper, épuisé et visiblement éreinté par son travail, lui demanda un ultime service : Emmurer une pièce de l'Ermitage et tenir le secret de cette dissimulation à jamais. Lors de cette commande, Franz n'était plus accompagné du mystérieux individu. Il était nerveux et très pressé. Il paya Broulet généreusement, bien que moins que pour les fois précédentes.
La dernière anecdote remporta l'attention des héros : Franz avait fait emmurer cette pièce pour la protéger. Il comptait s'occuper du fait qu'elle apparaitrait encore sur le cadastre et avait « laissé un plan détaillé à qui il faut ».

Quittant les Broulet, les héros se ruent dans le train un peu avant 23 heures pour avoir le temps de passer à l'Ermitage le lendemain pour chercher cette mystérieuse pièce... avant la rentrée scolaire. Dans leur précipitation, ils prennent le train précédent celui de leur réservation et ce, sans avoir changé leur billet(Chapitre 14).

Les ennuis commencent alors pour nos héros. Ils tombent sur un contrôleur psychorigide et à la limite de la schizophrénie. Ce dernier, non content de contrôler les billets, les questionne sur l'origine du paiement de ces derniers : La carte du proviseur. Les mensonges des héros ne prenant, le contrôleur refuse de garder des mineurs non accompagnés dans le train et les remet à un agent de police à Lyon.
L'agent Crane est fort heureusement bien plus consensuel que le contrôleur. Les héros reconnaissent leur faute et le piratage de la carte bancaire du proviseur. Alors qu'Aelita raconte les raisons de leur voyage : Trouver des informations sur son père décédé, l'agent se laisse toucher et accepte de ne pas prévenir les parents des inculpés. Il passe un avec eux un accord les forçant à rembourser par informatique le compte du proviseur, puis il s'arrange avec son jumeau et une de ses connaissances pour faire rentrer les adolescents sur Paris à bord d'une camionnette de nuit. Le voyage est inconfortable mais les meubles sont sauvés pour nos héros.

De retour dans le bassin parisien, les héros se précipitent à l'Ermitage.
En réfléchissant intensément Aelita finit par trouver le message que son père lui avait laissé. Il était dissimulé à l'encre invisible sur un calepin vide qu'Aelita avait trouvé à l'Ermitage. Pour révéler l'encre, il fallait utiliser un ingrédient chimique contenu dans une mallette du chimiste en herbe, cachée dans le grenier. Hopper avait misé sur la passion de sa fille pour la chimie afin de cacher le message.
Grâce aux indications de ce calepin, les héros retrouvent la pièce secrète de l'Ermitage. Hopper y a laissé une vieille cassette et de quoi la visionner. Celle-ci contient de vieilles photos de familles d'Aelita, notamment des photos de sa mère Anthéa !

Dans l'enregistrement, Franz explique alors le pourquoi des choses ! Le vrai nom de Franz Hopper était Waldo Schaeffer. Lui et Anthéa ont travaillé il y a longtemps pour un projet révolutionnaire en Suisse. Le projet Carthage. Réalisant que ce projet n'était pas destiné à sauver l'humanité mais risquait au contraire de la mener à sa perte, ils quittèrent le projet. Anthéa fut capturé à ce moment là. Franz bâtit alors son Supercalculateur et Lyokô en se servant des mêmes programmes que ceux qu'il avait développés pour Carthage. Le but était de se protéger de Carthage lui-même.
Les choses ont alors mal tourné quand les hommes du projet ont retrouvé Hopper. Dans la fuite, Aelita fut très grièvement blessé à la tête. Hopper n'eut alors pas d'autres choix que de la virtualiser pour la sauver et ce malgré la menace que représentait XANA.

Hopper laisse à sa fille deux missions à la fin de la vidéo. D'une part, éteindre le supercalculateur et XANA pour que l'humanité ne l'utilise jamais à de mauvaises fins. Ensuite, retrouver Anthéa qui est toujours en vie aux mains des gens du projet Carthage. Malheureusement, en plus des nombreuses interférences qui coupèrent des bouts de vidéos, la cassette ne dévoila pas la fin du message à cause de sa vétusté(Chapitre 19)..

Le lendemain, le 10 janvier, les héros arrivèrent à Kadic pour leur rentrée scolaire... et bien près à recommencer leur double vie en partant à la recherche d'Anthéa (Chapitre 20).
Au même moment, Eva Skinner prenait l'avion à San Francisco pour la France. Piratant les dossiers de Kadic, elle était déjà inscrite comme nouvelle élève et songeait à son plan pour approcher les héros, se nouer d'amitié avec eux... puis les éliminer... (Chapitre 19)
 

Galerie
 
 

Références légales
 
Image

Image