Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Existence des monstres
Image

 
 A l'instar d'Aelita, les monstres de XANA peuvent être considérés comme des gardiens du monde virtuel... Néanmoins, ils sont du côté de XANA, incarnant donc les « méchants ».
Ils se différencient sur des critères très variés : lieux de rencontre, vitesse, puissance de tir et surtout apparence. Mais pas de panique !
On te dévoile ici tous les secrets des créatures de XANA...
 
 

 
 [Sommaire de la rubrique]

Informations générales

Généralités sur les monstresExistence des monstresMatérialisation & Translation

Profils des monstres

Monstres de Code LyokoMonstres d'EvolutionLes Ninjas de Tyron
 
 

Existence des monstres
 
De nombreux mystères planent encore autour de la naissance des monstres et le secret de leur fabrication semble bien gardé par XANA. L'existence d'une fabrique de monstres est sûrement impossible...
Ils pourraient être créés à partir d'un programme de base, contenant toutes leurs caractéristiques, qui permettrait à XANA de créer des monstres similaires comme deux gouttes d'eau... Cela correspondrait au programme développé par Jérémie pour virtualiser des véhicules. Une chose de sûre : les monstres ne sont pas virtualisés à la suite d'une dématérialisation et ne sont pas conçus sur le modèle d'un corps existant...

Nous avons pu voir dans certains épisodes, comme le 36 « Marabounta », XANA virtualiser ses créatures directement sur le terrain comme Jérémie le fait avec les combattants virtuels.

Image Image

Les Mantas nous fournissent un autre élément de réponse : quand les héros commencent à fureter sur l'interface de Carthage, Jérémie parle d'une « éclosion ». On peut alors voir les sublimes créatures bleues s'extirper du ciel numérique qui englobe le Cinquième Territoire. Elles semblent surgir de l'intérieur des données numériques. Si elles sont créées à partir d'un programme, en tous cas, elles ne sont pas virtualisées (ou alors à l'intérieur du ciel numérique, sans qu'on ne les voie) ...
Dans l'épisode 55 « Raz-de marée », c'est un Rampant qu'on voit éclore. Après sa naissance, il est projeté au dessus de la plate-forme et atterrit, prêt au combat !

Image

On ignore également si en créer demande à XANA de l'énergie... Les héros sont bien placés pour savoir que XANA produit toujours des monstres en grand nombre mais il demeure impossible d'apprendre s'il est apte à en produire simplement des quantités importantes, ou bien à l'infini, mais dans ce cas, à quel rythme ? La deuxième hypothèse est toutefois réfutable : si XANA avait cette possibilité, Lyokô serait envahi de toute part.

Une dernière question est indirectement liée à la production des monstres : pourquoi, lors de certaines attaques, les héros n'ont à affronter que trois monstres, alors que, durant d'autres missions, ils sont contraints d'affronter une véritable armée ?

Les derniers épisodes nous apportent une réponse : XANA peut sûrement produire plus de monstres à mesure qu'il gagne en puissance avec les retours dans le passé. La limite du nombre de ses créatures est en lien avec la "puissance-machine" qu'évoque Jérémie lorsqu'il est incapable de virtualiser les véhicules. Cette hypothèse se confirme par l'apparition du Kolosse (Episode 92 « Sueurs froides »). Le Kolosse est un monstre si puissant, titanesque et imposant que quand XANA l'invoque, il requiert une quantité d'énergie époustouflante. Et il la trouve dans tous les Réplikas qu'il a accumulés en infectant des Supercalculateurs.
Il s'agit donc bien de puissance-machine. Cette puissance est la clef de la mobilisation des monstres, de la même façon que la virtualisation par les scanners coûte de l'énergie au Superordinateur.

Image

La mort des monstres est moins alambiquée : quand ils sont mortellement atteints ou tombent dans la mer numérique, ils sont tout simplement dévirtualisés. Ils n'ont pas d'esprit car ils sont contrôlés par XANA ; la destruction de leur enveloppe virtuelle correspond à leur disparition totale du monde virtuel... Le Kolosse est la seule exception. Après avoir été vaincu, son corps n'a pas disparu. Il est resté sur place et s'est refroidi.

Image Image