Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Monstres, matérialisation et translation
Image

 
 A l'instar d'Aelita, les monstres de XANA peuvent être considérés comme des gardiens du monde virtuel... Néanmoins, ils sont du côté de XANA, incarnant donc les « méchants ».
Ils se différencient sur des critères très variés : lieux de rencontre, vitesse, puissance de tir et surtout apparence. Mais pas de panique !
On te dévoile ici tous les secrets des créatures de XANA...
 
 

 
 [Sommaire de la rubrique]

Informations générales

Généralités sur les monstresExistence des monstresMatérialisation & Translation

Profils des monstres

Monstres de Code LyokoMonstres d'EvolutionLes Ninjas de Tyron
 
 

Monstres et matérialisation
 
Les monstres communs œuvrent sur Lyoko. Les spectres sont, sur ce plan, une catégorie à part. Ils sont toujours sur Terre et sont les instruments des attaques de XANA. Il ne sont pas matérialisés et n'éclosent pas d'où que ce soit mais sont créés dans les courants électriques et sortent des prises.

Cela dit, il arrive aux autres monstres d'être envoyés sur Terre par matérialisation dans un scanner, probablement à partir de Lyoko. Dans ce contexte, les monstres ne sont plus les défenseurs des tours mais deviennent les acteurs directs de l'attaque. XANA a déjà matérialisé une grande quantité de Krankrelats à partir d'un scanner ainsi que trois Krabes (Épisode 26 « Faux départ » et Épisode 39 « Mauvaise Conduite »).
Leur but prioritaire est de dénicher les héros et de les tuer tout en leur bloquant le passage vers l'usine.

Sur Terre, les monstres conservent les mêmes armes et à peu près les mêmes caractéristiques sur le plan de la vitesse, la résistance... Leurs lasers n'enlèvent plus de points de vie mais infligent un violent choc et une sévère brûlure, mortelle si répétée...

Image

Leur corps n'est pas organique mais mécanique, ils sont donc comme des robots téléguidés en plus dangereux. Quand Ulrich coupe la patte d'un Krabe, on peut voir des circuits et des fils dépasser du moignon.

Quand ils sont détruits, suite à un violent choc ou après avoir été transpercés sur leur oeil, ils ne disparaissent pas et restent sur place comme une machine hors-service...

Image
 

Monstres et translation
 
Les exemples de translations de monstres sont moins nombreux que les exemples de matérialisation puisque le procédé est plus ancien. Le cas de translation de monstre a lieu dans l'épisode 83 « Superstition » à partir d'un Réplika Désert. Ce sont des Kankrelats qui inaugurent, pour XANA, le procédé. (Notons toutefois que dans le camp des méchants, William aussi sera translaté dans l'épisode 92 « Sueurs Froides »).

L'avantage est que le procédé est exactement similaire à celui des héros. Pour plus d'informations sur le procédé de Translation, voici de quoi vous aiguiller.
Pour vous figurer simplement ce qu'est un monstre translaté, ce n'est pas compliqué : imaginez-vous un clone polymorphe, qui, au lieu de se changer en Mme Hertz, prennent les traits d'un Kankrelat ! Et bien, vous vous représentez à merveille ce qu'est un monstre translaté. C'est un spectre qui a l'apparence d'un monstre de Lyoko.

La différence entre la translation des monstres et des héros est la suivante : les monstres n'ont pas besoin de passer par l'arrimage d'une Tour et le Skidbladnir. XANA les translate à partir d'on ne sait où. Mais c'est logique que cela se déroule ainsi : les héros arriment le Skid à une tour dans le but de créer un lien avec un Supercalculateur et ainsi de pouvoir lancer la translation à proximité de ce dernier. XANA, lui, infecte d'ores et déjà la machine. Il n'a donc pas besoin de lien avec elle : il est en elle !

Sur l'aspect martial, la translation des monstres n'est pas aussi intéressante que leur matérialisation. Cela vient du fait que les Kankrelats translatés ont dû affronter des Lyoko-guerriers ... translatés ! Et non pas des collégiens de Kadic. Dès lors, ils ne bénéficiaient d'aucun avantage, l'affrontement n'est qu'une réplique d'un affrontement sur Lyoko dans une arène terrestre.
Un monstre translaté n'échappe à la règle que si son enveloppe translatée est trop endommagée, cela enclenche une détranslation. Les Kankrelats qui reçoivent des coups de sabre ou un éventail sont donc renvoyés sur Lyoko.
Cependant, il n'y a pas que encaisser dans la modeste existence d'un Kankrelat, il y a aussi attaquer ! Pour un spectre, à savoir un corps gazeux maintenu par des tensions et des courants électriques, quoi de plus facile que de générer un tir laser ? Il lui suffit de canaliser de l'énergie, probablement électrique elle aussi, ou bien d'en générer par le frottement des atomes de son propre corps.

Sur ce plan, le laser du monstre est similaire à celui d'un monstre matérialisé : il n'est pas déclenché de la même façon cependant il reste dévastateur et très dangereux pour un être humain. Quant aux Lyoko-guerriers translatés, il leur faut éviter ou bien parer le tir sous peine de voir la mission échouer.
Néanmoins, le Kankrelat est un monstre assez faible qui ne représentait plus une grande menace sur Lyoko. Il est donc logique qu'Ulrich et Yumi s'en soient bien sortis et aient réussi à détruire le Supercalculateur de la base attaquée. Le seule vraie difficulté résidait en le fait que les Kankrelats étaient nombreux et que c'est leur force majeure sur Terre comme sur Lyoko.

Il ne nous reste plus qu'à imaginer les dangers qu'auraient encourus les héros si XANA avait translaté un autre monstre. Je vous laisse imaginer un Mégatank en plein centre-ville aux heures de pointe !

Image